Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Après Bouteflika, les Algériens veulent le départ de Bensalah et de "tout le système"

 

 

Les contestataires entendent se mobiliser massivement lors de ce premier vendredi de manifestation en Algérie depuis l’annonce d’une présidentielle le 4 juillet : ils craignent que ce scrutin soit frauduleux et ne serve qu’à conforter le pouvoir intérimaire dont ils réclament le départ.

 

Sur les réseaux sociaux, où est née la contestation qui a abouti à la démission d’Abdelaziz Bouteflika, les appels à manifester continuent d’être relayés pour la 8e semaine consécutive, notamment sous le mot-dièse « Ils partiront tous ».

La présidentielle a été fixée au 4 juillet par le tout nouveau chef de l’État par intérim, Abdelkader Bensalah, 77 ans, figure de l’appareil mis en place par Bouteflika. Pour la première fois depuis le début de la contestation, qui s’est déroulée dans le calme et sans incident ces dernières semaines, un cordon de véhicules et de policiers interdit l’accès au parvis devant la Grande Poste, bâtiment néo-mauresque emblématique d’Alger.

Cela n’empêche pas les manifestants de scander « Algérie libre et démocratique » et « Bensalah, dégage ! ». Désigné par la Constitution pour assurer l’intérim, cet apparatchik est devenu la cible des slogans qui visaient initialement Bouteflika, président malade dont il était ces dernières années la « doublure » officielle, en Algérie et à l’étranger.

[...]

Pour les protestataires, cette présidentielle organisée en trois mois ne peut être libre et équitable car elle serait organisée dans un cadre juridique et par des institutions et des personnalités hérités des vingt ans de pouvoir de Bouteflika, marqués par des scrutins frauduleux selon l’opposition. Manifestants et voix de la société civile réclament la mise en place d’institutions ad hoc, en vue d’une véritable transition post-Bouteflika.

[...]

Le général Gaïd Salah a dénoncé des « slogans irréalistes », en allusion aux appels au départ de tous les acteurs du « système » au pouvoir. Il a estimé « irraisonnable » une transition hors du cadre institutionnel actuel, et promis aux manifestants que l’armée garantirait « la transparence et l’intégrité » du scrutin.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Accélération de l’Histoire en Algérie, sur E&R :

 






Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Malin à celui qui peut prédire la suite des événements en Algérie. Toutes les hypothèses sont possibles, faire dégager le système c’est bien mais, le faire remplacer par qui ?
    Ce système qui date depuis l’indépendance, pour ne pas dire bien avant, a à coup sur semé sa progéniture, ses tentacules couvrent l’ensemble du territoire et même au delà des frontières ; à l’étranger des comités se constituent à la hâte pour espérer un jour gouverner et profiter du gâteau. Je me remet à Dieu, pour que l’Algérie ne sombre dans le chaos.

     

    Répondre à ce message

  • @ Vaurien, le medium virtuel



    Vous êtes un islamiste bien bardé de l’idéologie islamiste.



    A moins d’avoir inventer "l’intentionator", l’appareil à détecter virtuellement l’appartenance idéologique d’un individu, rien dans mon commentaire ne peut vous laisser affirmer que je suis un islamiste… :)

    Ce que vous semblez ignorer eu égard à vos habitudes mentales trop mécaniques, très terre à terre est que vous ne pouviez comprendre que vous, tout l’Occident Moderne et spécialement la France, êtes définitivement soumis au mondialisme grace à deux guerres mondiales. Dès lors Ils ont cassé toute velléité de résistance en vous et en plusieurs générations et ce pour logntemps. Très longtemps. Le Maquis est devenu de la légende doré dans votre imaginaire collectif. Vous ne pouvez réunir ne serais-ce qu’un million de personne dans une manifestation pacifique.Ils vous ont "cadenassés" et le corps et l’esprit.

    La démocratie vous enchaîne, vous aveugle car vous ne pouvez entrevoir un seul
    petit instant que "l’avis de la majorité ne peut être que l’expression de l’incompétence."

    Le Pire DK

     

    Répondre à ce message

  • Inquiétant, Mr Jean Yves le Drian et beaucoup de personnalités politiques françaises en place et même BHL ont salué le mouvement de contestation en Algérie, alors que la voix des gilets jaunes semble inaudible pour eux. (bizarre).
    Ça sent la révolution colorée à plein nez. Le but ne serait-il pas de créer le chaos pour faciliter le partitionnement du pays et permettra d’absoudre de leurs forfaitures les milliardaires apparus durant la décennie noire.
    Wait and see

     

    Répondre à ce message

  • @ Sedetiam



    (*)Histoire : plus de 2000 ans contre à peine plus de 55 pour l’Algérie dans ses frontières actuelles qu’elle n’aura pas fondées elle-même.



    Même si vous êtes les héritiers en ligne directe de Gilgamesh ou les descendants incontestables des Dieux de l’Olympe, il n’en demeure pas moins que vous êtes présentement sous l’emprise du mondialisme ou plus exactement sous le contrôle des Rothschild.

    Que la France fut la fille aînée de l’Eglise ne vous inspirent aucune réaction encore moins une révolte. Votre prise de conscience voire votre salut dépend du réfrigérateur vide…

    Le Meilleur DK

     

    Répondre à ce message

  • Oui cela ressemble bien à une révolution colorée mais qui est derrière ? Pas sûr que ce soit les mêmes officines et les mêmes commanditaires. Après tout, les mondialistes ont des adversaires de taille en face, non ?.
    Il n’y a que l’Armée algérienne et les oligarques qui lui sont attachés qui gênent les mondialistes. On ne voit pas d’autres remparts qui puissent leur résister efficacement.
    Pour l’heure, le mot magique de "Silmiya"(*) semble souder le peuple et l’Armée.
    Wait and see.

    * Mais comment traduire ce mot qui (selon plusieurs témoignages directs) lorsqu’il est lancé annihile comme par enchantement toute agressivité ? : tentons une traduction : "Nous sommes /soyons tous pacifiques, unis et fraternels !"

     

    Répondre à ce message

  • #2176820
    Le 13 avril à 12:16 par Fiodor Vassilievitch Tokarev
    Après Bouteflika, les Algériens veulent le départ de Bensalah et de "tout le (...)

    Il y avait Julia à cette manif ??

     

    Répondre à ce message

  • @ hanane



    Témoignages directs à Alger : dès que les islamistes lancent des slogans notamment à la sortie des mosquées, le "peuple" lui cloud le bec illico.
    Ils font profils bas.



    Et



    Oui cela ressemble bien à une révolution colorée mais qui est derrière ?



    Vous dites que le peuple clou le bec aux islamistes dès leur sortie des mosquées, pourtant il est notoire que ces derniers sont les jouets favoris des promoteurs des révolutions colorées en l’occurrence les mondialistes.

    Il faut être cohérent dans vos propos soit ces manifestations sont colorées ou pas. Est-ce que vous êtes consciente de la teneur absurde de votre intention ?

    Le Pire DK

     

    Répondre à ce message

  • @ hanane



    Il n’y a que l’Armée algérienne et les oligarques qui lui sont attachés qui gênent les mondialistes. On ne voit pas d’autres remparts qui puissent leur résister efficacement



    Gaïd Salah, l’un des plus corrompus des généraux algériens, est le chef d’Etat major de l’armée algérienne. Ce décideur "analphabète plurilingue" vient de rencontrer en pleine crise institutionnelle, il y a deux jours à Oran, le patron des services secrets des Emirats Arabes Unis, plaque tournante du blanchiment d’argent sale et fer de lance bédouin des anglo-saxons et du mondialisme dans la sphère dite arabo-musulmane...

    Et selon vous cet individu, qui dirige en son nom l’armée algérienne, est une muraille contre le mondialisme ambiant ?

    Il est difficile d’envisager un être Corrompu et Antimondialiste en même temps. Cela relève d’une sorte de schizophrénie que je ne vous souhaite guère.

    Est-ce que vous êtes consciente que vous avez un style plutôt "oxymorien" ? ;)

    Le Pire DK

     

    Répondre à ce message

    • "Il est difficile d’envisager un être Corrompu et Antimondialiste en même temps. Cela relève d’une sorte de schizophrénie que je ne vous souhaite guère."@D.Kada

      On peut-être très bien être corrompu sans être mondialiste,l’inverse par contre me semble beaucoup plus difficile...
      La corruption existait déjà sous le roi Hérode et même bien avant du temps de la Mésopotamie de Gilgamesh.
      Le premier système mondialiste (certes l’information et les marchandise circulaient moins vite à l’époque) lui date des Romains.

       
  • Wait and see car les Soros , BHL , Sarkozy , Macron , Trump attendent le moment pour transformer l’Algérie en Soudan ou en Syrie après cela les Algériens pourront toujours pleurer mais il sera trop tard. Ils s’arrangeront pour séparer le Sahara riche du reste du territoire et le tour sera gagné.

     

    Répondre à ce message

  • vous ne pouvez comprendre vous de France avec votre formatage ce qui se passe en Algérie , ce régime est le plus corrompu et corrupteur , le plus brutal et assassin au monde , il a dilapidé en 15 ans 1500 milliards de dollars alors que les jeunes meurent en haute mer en essayant d’atteindre les rivages de l’Europe , il a gaver tous les pays permanents du conseil de sécurité pour se mettre à l’abris , toutes les élections sont truquées , OUYAHIYA est 1er ministre depuis 1995 , le peuple n’a même pas le droit de choisir librement ne serait ce que son maire , qui est , comme tous les élus ,présidents ministres , cadres de l’état... nommés par le DRS , 4000 médecins spécialistes ont quitté l’Algérie rien qu’en 2019 car violenté par la police avec des traumatismes crâniens en 2017/2018, 70% des médecins étrangers en France sont d’origine algérienne .On prends un poste de responsabilité dans ce pauvre pays pas grâce à notre compétence mais à notre cousinage avec les militaires ou proximité avec le pouvoir . les gens du sud algérien crient famine , ils peuvent faire sécession. ce régime est une très grande menace pour l’existence de l’Algérie en tant qu’état nation ainsi que pour l’intégrité territoriale du pays , même du temps de la France , les gens étaient plus libre et mieux soigné , le pays plus beau et plus propre .nous préférons mourir sous les balles tout en restant pacifique que de voir ce régime se pérenniser .c’est un régime hypocrite , ils gardent leurs biens et l’argent détourne en France et en occident , se soignent au val de grâce puis viennent insulter la France dans leurs discours. même la mafia a un code d’honneur mais pas ce régime honnie. nouveauté , à travers ses généraux , l’Algérie a un nouveau maître : les émirats arabes unis

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents