Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Après l’échec de la révolution verte en Iran, les Etats-Unis s’embarquent dans un coup d’état militaire au Honduras

Après “l’échec iranien”, l’administration Obama s’est lancée, dimanche, dans un coup d’état militaire au Honduras. Ce petit pays d’Amérique Centrale, dirigé par Manuel Zelaya, a récemment marqué son rejet de la politique américaine, notamment en se rapprochant du Venezuela, de l’Equateur, de la Bolivie ou encore du Nicaragua (pays qui affichent un anti-impérialisme prononcé). Le Honduras a ainsi intégré l’Alternative Bolivarienne pour les Amériques (ALBA) et son président (Zelaya) a entrepris le démantèlement de la base américaine de Soto Cano.

L’armée hondurienne, dont les dirigeants ont été formés par les Etats-Unis, a exilé Zelaya vers le Costa Rica. Il est reproché au Président d’avoir voulu faire voter un référendum constitutionnel prolongeant son mandat. Un mensonge largement repris par les médias occidentaux.