Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Aquilino Morelle, Mediapart et le Crif : la connexion surprise

INFO PANAMZA. Le journaliste à l’origine de la démission d’Aquilino Morelle est proche d’une organisation dans laquelle siège l’ennemi juré de l’ex-conseiller de François Hollande : le Conseil représentatif des institutions juives de France. Décryptage.

L’effet politique de son scoop ne manquera pas d’égayer son anniversaire célébré ce soir [vendredi 18 avril] : Michaël Hajdenberg, journaliste à Mediapart qui fête aujourd’hui ses 36 ans, peut pavoiser. Son article publié hier a déjà provoqué la démission de l’homme auquel il s’est attaqué et qu’il va jusqu’à qualifier d’« imposteur » sur Twitter.

 

 

En mettant en lumière un conflit d’intérêts dans le parcours antérieur d’Aquilino Morelle, à la fois juge et partie auprès d’un laboratoire pharmaceutique, Michaël Hajdenberg (par ailleurs directeur général de la société des salariés de Mediapart) a déclenché la chute du conseiller politique du chef de l’État. En déplacement en province, François Hollande a confié ce matin à Manuel Valls le soin de convoquer son adjoint discrédité afin de lui faire acter sa démission.

 

 

Un autre jeune homme peut aujourd’hui célébrer, non son anniversaire mais sa victoire : Paul Bernard.

 

 

Ce normalien était, jusqu’en décembre, la plume de François Hollande « sous l’autorité » d’Aquilino Morelle. Contrairement à plusieurs tandems d’écriture des discours présidentiels, le duo Morelle-Bernard était réputé inefficace en raison des relations exécrables qu’entretenaient les deux hommes. Avant son départ, compensé par une nomination par décret présidentiel – le 31 janvier – au Conseil d’État, Paul Bernard avait même été rattaché à la directrice de cabinet de François Hollande afin de ne plus être sous la coupe sévère de Morelle.

Particularité de l’homme aujourd’hui probablement satisfait par la démission déshonorante de son ancien tuteur : Paul Bernard, adhérent choyé du Mouvement juif libéral de France et ex-conseiller du PDG ultra-sioniste de Publicis, est également membre – depuis 2011 – du comité directeur du Crif.

Lire la suite de l’article sur panamza.com

 

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est marrant comme tout se recoupe...


  • Peut-être, mais on va quand même pas pleurer sur le sort d’Aquilino… C’est toujours ça de pris.


  • Tiens donc... Encore un goy dont ils ont eu la peau...quoiqu’il l’a bien cherché aussi, celui qu’on appelait "le marquis" dans le "milieu"...


  • Y’a pas à dire , il est drôlement bien entouré notre président !


  • pour une fois qu’ils se bouffent entre eux ! .......continué les gars ! c’est la bonne voie ! nous pendant ce temps, on se réuni et on s’organise


  • je me rappelais un article de médiapart prenant la défense du roi du maroc critiqué par des internaute semble t-il algériens Quand on sait qui est conseillé du roi du maroc ,on comprend mieux les interconnexions.


  • Quelle surprise encore... ça en devient lassant.


  • #792440
    le 19/04/2014 par Philippe de Macédoine
    Aquilino Morelle, Mediapart et le Crif : la connexion surprise

    Article bien compliqué qu’on aurait pu résumer ainsi sans passer par le filtre du CRIF :

    - M. Bernard ne supportait plus M. Morelle et voulait sa peau ;
    - M. Bernard savait que M. Morelle était en conflit d’intérêt ;
    - M. Bernard appelle un copain journaliste et lui donne tout ;
    - Par ambition, soif du scoop qui fait une carrière et par solidarité envers son copain, le journaliste sort son article ;
    - Paf le Morelle.

    Les faits et présomptions que le journaliste soit parenté avec un ancien patron du CRFI de la LICRA et que M. Bernard est dans une mouvance proche du CRIF sont accessoires.

    Cette histoire est ce qui sort de la caisse de résonnance pour ambitions de deux jeunes coqs sans envergure.

    De mon point de vue elle est représentative de l’état d’esprit moderne fait de violence, d’ambition et de fierté mal placée.

    Mettre le sionisme dedans, c’est la rendre complexe pour ne pas voir que le monde est pourri sans qu’il n’ait quoi que ce soit à voir là dedans.

     

    • Entièrement d’accord avec vous.
      Voir une manipulation sioniste qui jouerait chaque partition avec 10 ou 15 coups d’avance, c’est prêter à chacun de ses membres une intelligence de champion d’échecs. Anticiper que des décisions de cet ordre soit prises, à l’intérieur même d’un grand plan où l’on déplace les gens, les rôles, pour un avènement final très loin de ce petit détail, c’est vraiment délirant.
      Ça devient idiot de mêler la communauté organisée à chaque micro-événement en inférant que ledit événement soit son fait.
      Le journaliste fait partie du Crif, est-ce que ça l’empêche de faire son boulot ?

      C’est de la paranoïa et ça devient malsain.
      Si l’autre s’est fait balancer, c’est d’abord parce qu’il le méritait bien, et ensuite parce quelqu’un voulait sa place.
      Si votre annonce était justifiée, prouvez en quoi Morelle représente un danger pour Israël. Dans le cas contraire, arrêtez de soufflez sur ces braises à mauvais escient, vous faites la même chose que vos ennemis et ne valez donc pas mieux.


  • Donc si j’ai bien compris, quand le CRIF veut virer un politique Français ( Manuel Vals et Flamby compris), ils leur suffit de demander à Mediapart (via Michaël Hajdenberg) de publier les casseroles du politique en question (Ils en ont tous) pour que tous les Merdias du système reprennent en long et en large et le tour est joué.. ce fut déjà le cas pour Kahuzac.
    Pauvre France !

     

  • cela ne m’étonne pas avec la façon de repondre à info libre de plenel le doute m’avait envahi


  • #792452

    Les crabes se mangent entre eux non ? Peut être une petite chance d’en limiter le nombre ?
    Bon, ne rêvons pas : 1 dégagé , 10 à la porte ! ...on est "mal" quand même !
    ahhh le vieil adage : ils sont partout ! N’a non seulement pas pris une ride , mais plus que de rigueur à présent .


  • Pauvre France...gangrenée jusqu’au cou par le sionisme. Ils sont partout. Strictement partout où il y a des leviers de pouvoir. Partout :

    - dans la politique, sur tout l’étendue de l’échiquier politique,
    - dans l’économie,
    - dans la finance,
    - se cooptent dans les hautes sphères des administrations
    - dans les mass médias, télé, radio,presse,
    - dans le divertissement (cinéma, télé,...) et dans la culture et l’édition,
    - dans la santé et les laboratoires pharmaceutiques,

    Et non contents de "régner"

    - abusivement, à grands renforts des deniers publiques et autres subventions qu’ils s’attribuent juste comme ça, de plein droit...et comme si cela n’était déjà pas "suffisant"...ils emploient également l’usure, le vol et les magouilles, les abus de positions, etc...sans jamais être inquiétés biensûr),

    - et sans partage (à peine si ils nous laissent les miettes),

    voilà qu’ils nous pondent des associations discriminantes et marginalisantes ; ils nous divisent, ils nous métissent et nous homogénéisent par le bas.

    Que leur avons nous fait au juste ? Au fait qui sont ils réellement ? Pourquoi semblent ils ne pas avoir d’âme ?bref...sont ils vraiment humains ?

    Merci pour cette article de plus,..s’il en fallait encore..., pour nous ouvrir les yeux sur les collisions et autres carambolages, entre ceux qui sont censés nous ouvrir le sillon, nos "élites", et leurs maitres à eux, apatrides et transnationaux.

     

    • Ce qui me surprend , c’est que la France est , selon certains organismes , réputée etre un pays raciste , antisémite, ou les israelites seraient en grave danger....Et pourtant le grenouillage dans les salons du pouvoir , semble prouver que les réussites de ces gens feraient envie à nombre de français de souche


    • qui a déjà essayé d ouvrir une banque ou une assurance ?


    • Que leur a t on fait ?
      Ben rien, nos ancêtres ont juste bâti une nation puissante et prestigieuse,
      Sur laquelle ils crachent alors que cela ne les gêne pas de se faire nommer au conseil d état, à l académie française, etc
      ils ont pas peur d’ utiliser toutes les magouilles pour passer devant les petits goyims..
      On est vraiment des petits bras colonisables pas du tout à la hauteur de nos ancêtres
      On ne se défend pas de peur d être traités d antisemites...pauvres de nous...


    • Ce sont tout simplement des usurpateurs, des nomades qui quand ils investissent un pays se gavent de tout ce que le pays a produit de meilleur et dans tous les domaines. C’est "ôtes toi d’la que j’mis mette" et font de même partout dans le monde. Ils n’inventent rien, ils pillent, ils phagocytent.


    • Super ,bien vu alors pourquoi les français continuent ils de dormir pendant que ces gens font ce qu’ils veulent, je le dit autrement comment ces gens ont ils pu s’accaparer tout ces leviers du pouvoir au nez et à la barbe de tout le monde puisque les goys savent tous depuis longtemps que les autres procèdent toujours de la même façon faudrait agir au lieu de pleurer et puis qu’est ce qui empêche des vrais patriotes par exemple de lever des fonds pour pour racheter des grands journaux aux abois financièrement ,nettoyer au karcher tous ces journalopes et réorienter les lignes éditoriales pour enfin vraiment informer les gens et pas les abrutir avec de la désinformation préprogrammée...


  • que du neuf a tous les étages.....

    L’ex-patron de Renault, Louis Schweitzer, nouveau commissaire général à l’investissement
    - Publié le 19/04/2014 à 17:29
    À la une d’Auto-Addict

    VW Golf R400 : plus performante qu’une Porsche
    F1 : suivez le GP de Chine en direct dès 9 heures !
    F1 : les Red Bull encadreront Hamilton sur la grille de départ !
    L’ancien patron de Renault Louis Schweitzer va succéder à Louis Gallois au poste de commissaire général à l’investissement, a annoncé samedi le ministère de l’Economie.

    "Le ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique a décidé de proposer la nomination de Louis Schweitzer comme commissaire général à l’investissement", indique le ministère dans un communiqué.

    M. Schweitzer, président d’honneur de Renault, qui aura 72 ans en juillet, va ainsi remplacer Louis Gallois, récemment désigné président du conseil de surveillance du constructeur PSA Peugeot Citroën.

    "Avec Louis Schweitzer, un grand industriel succède à un autre grand industriel", souligne le communiqué.

    Il "mettra une nouvelle fois au service de l’intérêt général, sa connaissance du tissu économique français et des nécessités du redressement durable de la France", poursuit le communiqué.

    Le commissaire général à l’investissement est chargé de veiller à la cohérence de la politique d’investissement de l’Etat.

    De son côté, en tant que président du conseil de surveillance du constructeur, M. Gallois aura pour tâche de surperviser l’arrivée de deux nouveaux actionnaires, l’Etat et le chinois Dongfeng, aux côtés de la famille Peugeot.

    Enarque comme Louis Gallois, Louis Schweitzer, patron et haut commis de l’Etat classé à gauche, a été directeur de cabinet de Laurent Fabius, alors ministre délégué chargé du budget en 1981. Il le suivra ensuite au ministère de l’Industrie en 1983, puis à Matignon de 1984 à 1986.

    Après l’échec de la gauche lors des élections législatives de 1986, M. Schweitzer a rejoint Renault dont il a été le président-directeur général de 1992 à 2005.

    De 2005 à 2010, il a présidé la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité (HALDE).

    M. Schweitzer est membre du conseil d’administration de différentes sociétés et préside divers organismes d’intérêt général, dont Initiative France depuis 2011, un réseau associatif de financement des créateurs d’entreprise.

    blabla blabla...BLABLA...ronnnzzzzzronnzzzzzz

    what else ?


  • Ils sont quand même très forts. Ils ont vu que les médias subventionnés n’allaient pas être crédible longtemps, ils ont donc lancé Mediapart qui deviendrait le Zorro médiatique. Je me demande se qu’ils vont inventer quand la majorité aura compris que la clique de Plenel est aussi corrompue que les autres. Peut-être vont-ils essayer de cloner Soral.


  • Encore un de nos pauvres zélites qui a tapé dans la soupe.

    Mais bon quand tu sais comment tout ce merdier fonctionne, y a rien à respecter, alors autant en profiter, la rapacité est la règle. Néanmoins ça n’empêche pas aux ligues de vertus de la presse de sortir comme par hasard un dossier sur vous et hop éjecté.
    Remarque même si vous êtes honnête, mais si vous êtes gênant (Soral, Dieudo ...) une bonne campagne de presse de terrorisme intellectuel vous "grille" aussi.


  • Lutte fratricide qui révèle encore d’autres connexions au sein des sphères politico-médiatiques dominées par le lobby juif. Et j’observe aussi que M. Hollande, qui n’est pas particulièrement connu pour son courage et sa franchise, était opportunément en déplacement lorsque le scandale a dû être dénoué par le 1er ministre : celui-ci a certainement apprécié le fait d’avoir à se payer la tête d’un immigré espagnol comme lui et comme lui et peut-être même encore plus, lié de façon infectible à l’Etat d’Israel. Encore un bel exemple de la perversité de Hollande qui décidément pourrait bien apparaître pour ce qu’il est, un individu dangereux qui n’aura probablement même pas s’interroger sur le renouvellement de sa candidature à la Présidence. S’il arrive même à achever ce premier mandat.


  • Ce monsieur Aquilino Morelle aurait dû prêter allégeance à Sion... euh, à Israël comme El blanco qui est, de ce fait, à l’abri de tous les « coups montés ou pas » par Mediapart... par exemple, souvenez-vous d’une affaire de favoritisme de son ex épouse et même (si mes souvenirs sont exacts) de la détention d’un compte dans un paradis fiscal, tout cela s’est dégonflé et à la fin a fait pschiiiiiiiiiiiiiiiiitttttttt... !!!! Qui dit mieux !!!
    Mediapart -comme les autres médias mainstream- est complice et/ou le bras armé d’un lobby qui n’existe pas... et jusqu’à quand cela va-t-il durer ???


  • Lu sur Wikipedia :
    "Aquilino Morelle a été marié à la journaliste Elizabeth Martichoux, avec qui il a eu deux enfants prénommés Louis et Antoine, lorsqu’il était conseiller de Lionel Jospin ; ils sont à présent divorcés. Il est le compagnon actuel de Laurence Engel, énarque (Promotion Condorcet) et directrice de cabinet auprès d’Aurélie Filippetti au ministère de la Culture2. Laurence Engel est pressentie pour prendre la tête du Musée Picasso7.
    En 1998, Aquilino Morelle reçoit la distinction de « Young Leader » décernée par la French-American Foundation5.
    Aquilino Morelle avait déjà été soupçonné en 200419, dans une affaire de trafic d’influence, après un séjour très bon marché dans un hôtel de Venise, alors qu’il était membre du cabinet de Lionel Jospin20."
    Eloquent non ?
    Il incarne l’ambition sans scrupule, d’ailleurs dans son cas probablement fondée sur la volonté de prendre la revanche sociale de sa naissance (père ouvrier immigré). On peut lui recommander la lecture du "Bûcher des vanités". Et il faut espérer que la justice va s’intéresser de près à ce type : quand on tient un gars comme lui il ne faut pas perdre de vue qu’il incarne un système hypocrite et corrompu qui gangrène notre société et qu’il convient donc de sévir de façon exemplaire pour dissuader l’espèce à laquelle il appartient d’en prendre par trop à ses aises au dépend de la République. Il ne serait pas surprenant que le conflit d’intérêt qui l’a fait chuter se double d’une dissimulation de revenus au fisc.

     

    • ...S’il pouvait passer 96h de garde à vue dans les mêmes conditions qu’un vulgaire dealer de haschich, il vendrait sûrement sa propre mère mais ce n’est pas demain la veille...d’ailleurs Cahuzac est libre comme l’air...


  • Plus on avance plus nous devons nous rendre compte qu’"ils" sont partout à tout les leviers de la finance , de la politique , de la presse , des médias en général et de l’industrie primaire secondaire et tertiaire ! En trente ou quarante ans "ils" ont infiltré insidieusement tous les niveaux de pouvoirs : surtout grâce aux politiques de tous bords qui ont tellement besoin d’argent pour leurs élections et leurs "bling bling" ! Sous De Gaulle " pâturage et labourage étaient les deux mamelles de la France" aujourd’hui c’est " la corruption et le chantage qui sont les symboles de cette Farce" !

     

  • Un membre de la communauté en plus dans le Conseil d’Etat !

    Etat de droit ? Par pour tout le monde... Fais gaffe Dieudo (et les autres).


  • Ce que l’article ne dit pas c’est que comme Paul Bernard, Aquilino Morelle lui même était membre du "Mouvement Juif Libéral de France".
    Il est ahurissant de constater combien le CRIF est au plus près du pouvoir. Cet état de fait explique pas mal de chose avec la conduite de Valls en particulier.
    Cette situation est bien entendu inacceptable. Espérons que les Français s’en rendrons compte rapidement.
    L’état profond serait-il aux mains du CRIF ?
    Lien utile : http://www.palestine-solidarite.org...


  • Cet article est très mal fait.
    On comprend (uniquement dans le titre) que le Crif a voulu écarter ce Morelle mais on ne sait pas pourquoi.
    Quand une campagne médiatique est déclenchée contre un personnage il y a nécessairement une raison.
    Pourtant rien n’en est dit.
    En quoi Morelle a-t-il déplut au Crif et à la communauté très organisé ?
    Était ce simplement pour le remplacer par le Bernard, qui lui est totalement acquis ?

     

    • Très juste.


    • sacrifier un personnage parmi des centaines pour mieux tromper les foules que les médias font leur travail d"investigation.


    • Mais non, au contraire cet article est très bien fait et Hamza se confirme encore pus comme un excellent journaliste, un des meilleurs de ce pays. Il faut simplement lire jusqu’au bout : Morelle avait d’excécrables relations avec Paul Bernard, qui a utilisé ses connexions sionistes à Mediapart pour se venger. C’est très simple.


    • esperranza, être patriote, c’est être révolutionnaire, surtout par les temps qui courent.
      Et être révolutionnaire, implique une grande rigueur intellectuelle.
      Rien de cela dans cet article ; même si tu le défends avec beaucoup de mauvaise foi.

      Le fait que Morelle avait d’exécrables relations avec Paul Bernard n’implique en rien, a priori, que ce dernier ait utilisé ses relations avec le Crif pour déboulonner son adversaire. Le dire, c’est tirer des plans sur la comète. A moins d’avoir des arguments.
      ’article lui même ne le dit pas et n’avance en rien un début d’argument.

      De plus un post affirme « Aquilino Morelle lui même était membre du "Mouvement Juif Libéral de France". »...
      Donc ta pseudo explication ne tient plus.

      On a tous le droit à l’erreur, pas à la malhonnêteté. Laissons la corruption des idées et du langage aux BHL et consort....

      N.B Si cet article avait eu un minimum de rigueur, ces posts n’auraient eu pas lieu d’être. CQFD


  • Entrecroisement et rapprochement tirés par les cheveux... un duc flanche des barons se réjouissent de l’aubaine. Quel autre objectif de cette note que celui de se faire plus honnête qu’un "escroc" démasqué. Quel intérêt d’un tel relais ici ?
    info panamza c’est quoi ? en tout cela sonne comme le figaro le point en plus droitier, se jalouse de voir mediapart en déboiter quelques uns...

     

    • On est dans le marquis de Sade . La perversion assumée . Faire la morale aux travailleurs . Tricher et se faire cirer des pompes de luxe par un esclave auto entrepreneur dans un palais . Je regrette l’époque du croc de boucher et de la corde à piano ... Merde à cette république ... Quand même !


  • Ce que je trouve terrible, dans cette histoire , qui dans son déroulement est très proche de l’affaire TRIERWEILER , c’est l’élégance et la rapidité avec laquelle le"président " coupe les branches devenues genantes : répudiation sans pitié ...Alors que , dans le cas de MORELLE , pour lequel je n’éprouve aucune sympathie, tous les agissements du "conseiller " étaient connus du chef , forcément. Sans meme parler des conflits d’intérèt , le fait de squatter un salon de l’Elysée pour y stocker ses pompes ne peut échapper au locataire des lieux, sans doute en ont ils plaisanté entre eux ....Comme de faire bosser des secrétaires , des chauffeurs, pour un usage personnel, aux frais du contribuable : Il ne pouvait pas ne pas le savoir .


  • Yo, moi je me suis désinscrit de Médiapart il y a quelques mois, je m’étais inscrit suite aux révélation sur Cahuzac, c’était assez intéressant à l’époque.
    Depuis j’ai vu comment ils sont propagandistes et inintéressants, surtout dans le traitement politique de front national, sous des airs de "zorro", critiques des autres médias (média à part !!!!), ils sont complètement acquis à leur propre cause et de fait perdent crédibilité.
    Bref, j’ai résilié en leur faisant un courrier bien senti, assez sec, et surtout en leur faisant savoir que mon argent irait chez Egalité & réconciliation plutôt que ces vendus propagandistes !


  • #793044

    Comme dit le proverbe bien de chez nous "Qui vole un jambon, va en prison.........qui vole des millions, va au Palais Bourbon".


  • Félicitations a PANAMZA qui a encore envoyé une grosse cartouche !!!!!


  • Napoléon 3 a vidé les prisons françaises en Algérie, maintenant on a plus de colonie mais on recase au Conseil d’Etat....


  • Le laboratoire en question semble avoir un souci avec une étude menée en Gironde où un des participants s’est immolé par le feu. Le produit testé est un antidépresseur, la population cible est donc une population fragile et cela peut suffire à expliquer ce geste. Comme quoi les emmerdements arrivent souvent en escadrille.


  • Ils ont réussi !!!!!adios la France.


Afficher les commentaires suivants