Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Archive inédite : la première intervention à la télévision d’Alain Soral (1984)

Archive inédite : le premier passage télé d’Alain Soral effectué à l’occasion de la sortie de son ouvrage Les Mouvements de mode expliqués aux parents (en collaboration avec Hector Obalk et Alexandre Pasche).

 

Émission Soir 3 sur France 3 du dimanche 29 avril 1984.

 

 

Bonus : le deuxième sujet du Soir 3 ce jour-là...

 


 

Pour soutenir Alain Soral dans son combat pour la vérité,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

 

Voir aussi :

19 juin
Archive inédite : Alain Soral sur le psychédélisme (1985)
78
Septembre 2017
Images d’archives : Max-Pol Fouchet présente Walden ou la vie dans les bois d’Henry David Thoreau
9
Juin 2017
Images d’archives : Alain Soral face à Simone Veil (2000)
43
Juin 2017
Images d’archives : Alain Soral face à Anne Hidalgo en 2003
37
Juin 2017
Images d’archives : Alain Soral et la conquête des femmes (1996)
32
Juin 2017
Images d’archives : Alain Soral face à Roselyne Bachelot en 1999
17
Mai 2017
Images d’archives : Alain Soral face à Anne Hidalgo en 2007
34
Mars 2017
Archives : Marion Sigaut sur France Inter en 1991
Du Kibboutz à l’Intifada
17
Mars 2017
Archives : Alain Soral invité de Campus en 2002 à propos du "sexe en littérature"
11
Mars 2017
Images d’archives : Jean Baudrillard sur la disparition du monde réel
7
Mars 2017
Images d’archives : Alain Soral explique le populisme sur le plateau de Ce soir (ou jamais !) en 2009
30
Mars 2017
Quatrième anniversaire de la mort d’Hugo Chávez
Le Venezuela dans la débâcle économique, à qui la faute ?
9
Février 2017
Images d’archives : Gilad Atzmon présenté chez Campus en 2005
1
Février 2017
Images d’archives : Le Livre vert de Kadhafi présenté sur TF1 en 1979
14
Février 2017
Le bilan culturel du monde musulman – Gaston Wiet en 1967
66
Février 2017
Images d’archives : Ezra Pound à Paris en 1965
Petit portrait d’un poète insoumis
9

Découvrir les 1001 vies d’Alain Soral, sur E&R :

 






Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • C est quand même ironique que le premier passage tv d Alain soit en 1984.... comme le roman de Orwell..

     

    Répondre à ce message

  • À l’époque j’étais, on va dire, rock’n’roll/punk (Motörhead/Damned) et le genre de look porté par AS nous faisait rigoler mais faut avouer, avec le recul, qu’il avait déjà la classe le patron à l’époque.
    Hou ! la suceuse.
    PS : j’avais 21 ans.

     

    Répondre à ce message

  • #2236202

    Les Halles à l ‘époque, même avec tous les zonards, embrouilles de couleurs des lacets et bagarres, ça paraît tellement bon enfant par rapport à l’ambiance d’aujourd’hui. Ils n’y avait même pas encore de KFC (le seul McDo était rue de Rivoli me semble-t-il), ça frottait parfois entre les Ducky Boys (bombers bleus, pantalons camouflage urbain et leur logo rouge rond avec une demi-croix à l’intérieur, en fait les lettres "DB" stylisées…) et les déjà rares skins survivants (je parle des années que j’ai un peu connu, genre 1986-89, où il m’était arrivé d’y user les semelles de mes creepers Richelieu), les Zulu, les batcaves… Vraiment c’était une autre planète qu’aujourd’hui, les rapports entre les gens étaient différents, on pouvait draguer des filles inconnues à la fontaine des Innocents et sortir avec une heure plus tard sans forcément l’emmener au café Costes, juste en lui payant une Swinkels ou une Valstar à l’épicerie "orientale". Ou aller acheter des vinyls rares ou des livres à Parallèles (ça existe toujours mais je doute que ce soit la même ambiance) ou – comment s’appelait ce grand magasin de disques boulevard Sébastopol près du coin de Rivoli ? (après c’est devenu un truc de fringues Chistera et aujourd’hui c’est moitié Starbucks moitié abandonné, ou un truc de bagnoles j’sais plus). Le grand remplacement accompli, à tous les niveaux. Ça fait peut-être vieux con de dire ça, mais ceux qui ont connu comprendront.

     

    Répondre à ce message

  • Quelle sexytude, déjà !

     

    Répondre à ce message

  • 1:03 La mode "gothique"... https://fr.wikipedia.org/wiki/Rock_...
    La tribu gothique de la vidéo a été fortement influencée par les groupes "The Cure", "Bauhaus", "Siouxsie & the banshees" etc.
    (costumes, apparence, etc.)

     

    Répondre à ce message

  • La ressemblance avec Pierre de Brague est réelle, mais je trouve qu’il ressemblait encore plus à Colin Vearncombe, alias Black, dans les années ’80.

     

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Je suis en parfait accord avec vous et la ressemblance avec Pierre de Brague m’a sauté aux yeux même si Alain Soral jeune était encore plus beau ! Je suis une femme et vraiment je comprends qu’il ait eu beaucoup de succès, la beauté alliée à l’intelligence, ce n’est pas si fréquent !

       
    • Oui, cette ressemblance est amusante.
      Pierre de Brague est la réincarnation d’Alain Soral.

      D’ailleurs il faudrait refaire une prise de la séquence ci-dessus par Pierre de Brague :

      "On a été méchant avec moi.
      On a dit que j’étais New-Wave ; j’ai été New-Wave...
      Aujourd’hui je suis New-Wave, Néo-BCBG, tendance Fun ; ce qui est déjà beaucoup moins Vulgaire, quoi”.

       
    • #2238773

      Vous rigolez ! Pierre de Brague ne ressemble pas du tout à Alain Soral physiquement ! Par contre, il ressemble trait pour trait à Patrick Mcgoohan (numéro 6 dans le prisonnier) ce qui est je pense, tout aussi flatteur.

       
  • C’est du très beau vintage
    Bravo Alain
    Avec ta permission je dirais plutôt ’’ BCBG onirique ’’
    Bien ! dans la compréhension de l’époque des 80’ !

     

    Répondre à ce message

  • #2236820

    1984 : chacun a le droit de trouver sa mode et son bon goût dans l’offre qui lui est proposée, au journal TV, on autorise un homme jeune beau et intelligent parler de ses grandes connaissances sur le sujet de la mode, prépondérant à l’époque, pour façonner sa propre personnalité. On aide pour ainsi dire "les parents" à avoir confiance en l’avenir pour leurs enfants. Autre sujet, plus difficile, le terrorisme juif en Israël. On dit la vérité aux gens, et on fait confiance en leur bon sens pour ne pas tomber dans "l’antisémitisme".

    Depuis le 11 septembre 2001 : on inverse tout, et on fait parler des imbéciles sur des sujets qu’ils ne connaissent pas, et on ment en permanence sur qui sont "les terroristes." partout sur terre.

    À l’époque on parlait des faits et on laissait le choix aux gens d’avoir peur ou pas , aujourd’hui on invente des faits et on impose aux gens d’en avoir peur . Et si par malheur quelques honnêtes gens pas encore lobotomisés bravent la peur du "terrorisme intellectuel imposé" alors on les fait rentrer dans la case "conspirationnistes" , afin que monsieur madame puisse encore avoir son bouc émissaire des maux de la société. Avant c’était les punks , les drogués, les dealers. Aujourd’hui ce sont les conspirationnistes.

    Je me rappel encore que jusqu’à 2003, il était de bon ton d’être "pro- palestinien" dans les milieux populaires. Et puis les gens se sont retrouvés eux même palestiniens, et ont commencé à souffrir du syndrome de Stockholm...

    On est donc passé d’une époque de bon sens commun, ou régnait certes aussi une certaine ignorance commune,
    à une époque, extrêmement merdique, où tout le monde sait tout sur tout mais doit se méfier de son voisin, et même le dénoncer si il n’a pas l’air aussi con et hypocrite que "monsieur tout lmonde". (Surtout si il est blanc)

    Alors merci Alain, grâce à toi on réalise bien chaque jour à quel point le monde à basculé dans la folie généralisée, et aussi à quel point "c’était mieux avant", quand monsieur madame tout le monde n’étaient pas encore devenus des terrorisés de leur propre pensée.

     

    Répondre à ce message

  • #2236915

    Ce qui est frappant ici c’est pas l’éloquence et la beaugossitude de Soral dans les année 80. Çà on à l’habitude ! ; )

    C’est surtout le " TERRORISME ISRAÉLIEN " affiché en gros plan ! En 84 je n’étais pas encore né mais jamais je n’aurais cru qu’on pouvais y voir cela à la télévision française.. .

     

    Répondre à ce message

  • Si on avait dit aux journalistes de l’époque que cet "homme distingué" allait dépasser en dissidence un Coluche !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents