Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Armements : Moscou préoccupé par la concurrence chinoise

La concurrence de la Chine sur le marché mondial d’armements constitue le principal problème pour le complexe militaro-industriel russe, a déclaré à RIA Novosti le directeur du Centre d’analyse de stratégies et de technologies de Moscou, Rouslan Poukhov.

Selon lui, le principal avantage de Pékin "consiste non seulement dans l’ampleur plus importante de l’économie chinoise par rapport à l’économie russe, mais aussi dans une complémentarité accrue entre les économies de la Chine et des importateurs potentiels d’armes chinoises".

L’expert souligne également que "la Russie et la Chine se disputent les mêmes marchés : ceux des pays en développement pratiquant une politique militaire relativement indépendante vis-à-vis de l’Occident".

Tandis que "la Chine devient l’un des consommateurs principaux des matières premières provenant des pays du Proche-Orient, d’Amérique latine et d’Afrique", la Russie, au contraire, est en concurrence sur le marché des matières premières avec les consommateurs de ses armes : l’Algérie, le Turkménistan et le Venezuela, estime l’interlocuteur de l’agence.

D’autre part, constate-t-il, "la politique de Pékin suscite une inquiétude grandissante chez les Etats du Sud-est asiatique, ce qui ouvre de nouveaux horizons aux exportateurs d’armements russes".

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bah... arrêtez de leur donner votre technologie... voilà tout.
    D’autant que les Russes n’ont pas trop intérêt à avoir une Chine puissante à long terme. C’est un voisin qui a de gros besoin, et qui pourrait avoir de gros gros appétits.

    Pour ce qui est des photos, les Chinois fabriquaient des Flankers sous licence depuis fort longtemps... alors de là à s’étonner de voir un clone sortir...

    Ce n’est pas surprenant et même plutôt rassurant : ils en sont encore au stade du "copier coller"... donc, ils ne maitrisent pas tout à fait le techno.

     

    • Non, les chinois envoient des fusées dans l’espace mais ils ne maitrisent pas la "techno"... reproduire un avion de chasse c’est autre chose que du "copié-collé".


    • Le tout nouveau sheyang J-11B qui vient de sortir peut battre lors de simulation de combat un grand nombre d’avions de chasse ainsi que son "cousin" Russe.

      Lorsque la crise économique atteindra son apogée dans quelques temps, tout les états auront dilapidé leurs richesses dans l’armement et une troisieme guerre mondiale débutera, confrontant de toute évidence la Chine et les USA se battant pour le reste des ressources de la planete.

      Dans le pire des scénarios, l’Europe pourrait devenir leur terrain de jeu, puisque nous serions de toute facon hors courses par un manque de coordination entre pays europeens et aurions une puissance de feu ridicule.


    • Le spatial et l’aéronautique de combat sont deux choses très différentes (même si il y a des passerelles, bien entendu)...

      J’attends de voir des exercices joints Russie-Chine pour voir ce que ce coucou a dans le ventre... si il est vraiment très supérieur au Flanker (qui n’est plus tout jeune)... parce que les simulations, c’est un peu comme les sondages : ça sert surtout à la propagande, à la guerre psychologique quand elle n’est pas économique.

      Faire un avion demande du savoir faire, beaucoup de savoir faire, et de l’expérience.
      Les transferts technologiques permettent de ne pas partir d’une feuille blanche, mais ça ne remplace pas les retours d’expérience sur les projets passés.

      En clair, pas la peine de fantasmer sur l’armement chinois (pour l’instant)...
      Dans une guerre conventionnelle Etats-Unis-Chine, il n’y aurait de toute manière pas photo.
      On peut juste constater que la Chine monte et commence à prendre ses problèmes de "défense" au sérieux.


  • « Dans le pire des scénarios, l’Europe pourrait devenir leur terrain de jeu [Chine-Usa], puisque nous serions de toute facon hors courses par un manque de coordination entre pays europeens et aurions une puissance de feu ridicule. »
    Puissance de feu ridicule ? Tu oublies que la France dispose de l’arme nucléaire soit : 4 sous-marins embarquant 16 missiles chacun, pour un total de 288 têtes (sous-marins quasi indétectables) et 60 missiles embarqués sur avions de chasses.
    La puissance nucléaire totale par sous-marin est équivalente à 1 000 fois la puissance de la bombe largué sur Hiroshima !
    Avec ça, je pense que personne ne s’amusera à prendre la France pour son terrain de jeu...

     

    • Sarko a fusionner notre dissuasion nucléaire avec celle des anglais !

      En gros pour appuyer sur le bouton faut demander aux anglois ! Et de faite au américain.

      La france et même l’europe est devenu un protectorat américain !

      La perfide albion est en passe de réussir sont OPA sur l’europe.