Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Attaques en Espagne : "Pourquoi pas une sorte de FBI à l’européenne ?", propose Georges Fenech

Georges Fenech, secrétaire national LR en charge de la justice et ancien président de la commission d’enquête sur les attentats de 2015 était l’invité de Raphaëlle Duchemin ce vendredi matin. Selon lui, une coordination européenne des services de renseignement est plus que nécessaire, après les attaques terroristes en Espagne.

[...]

Deux des suspects arrêtés n’avaient pas d’antécédents judiciaires, un « défi », estime Georges Fenech :

« L’identification des jihadistes qui ne sont pas fichés, c’est le défi lancé à notre pays. Cela suppose des moyens importants pour nos services de renseignement et également une organisation parfaite du partage d’information dans nos services et une coordination réelle. »

Pour ce faire, il préconise la mise en place de services de renseignements coordonnés à l’échelle européenne :

« Les terroristes se rassemblent par katiba, par langue. Les frontières n’existent pas. Il est très important de prendre en compte la nécessité d’une coordination européenne, on peut rêver, c’est une proposition que je formule, une sorte de FBI à l’européenne, c’est-à-dire une véritable base commune du renseignement pour éviter ces traversées de l’Europe quasiment en toute tranquillité. Nous avançons. »

« Aujourd’hui, c’est Barcelone, mais demain à qui le tour ? »

[...]

Georges Fenech a également réagi à la proposition de Christian Estrosi de créer un fonds européen pour les communes qui luttent contre le terrorisme :

« Je pense que les élus locaux ont un rôle important à jouer. Il faut que les communes s’équipent, elles sont en train de le faire. Il y a une nécessité d’adapter notre urbanisme, notre mode de vie pour empêcher ce genre d’attentat. Donc cette proposition me parait tout à fait intéressante. »

Voir l’interview complète sur rmc.bfmtv.com

 


 

Pierre Martinet, ancien de la DGSE : « On ne peut pas anticiper tous les attentats, c’est impossible »

Pierre Martinet, ancien cadre du service action de la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure), était l’invité de Bourdin Direct ce vendredi [18 août 2017] matin, au lendemain des attentats qui ont frappé l’Espagne.

 

Treize personnes sont mortes et une centaine d’autres ont été blessées dans un attentat à la voiture-bélier ce jeudi à Barcelone. Les deux premiers suspects arrêtés n’avaient aucun antécédent judiciaire, rendant l’attaque encore plus difficile à prévenir.

Pour Pierre Martinet, ancien de la DGSE, il est impossible de déjouer tous les attentats :

« On n’est pas en mesure d’anticiper sur tous les événements, c’est impossible. Il va falloir enfin prendre conscience qu’on ne peut pas arrêter 100% des actions terroristes. »

[...]

Car selon lui, cette attaque « prouve bien qu’ils sont encore capables de frapper en Europe même s’ils subissent des revers en Syrie ou en Irak ». Et les terroristes sont encore capables d’instaurer une forme de « psychose », estime-t-il. « Les Espagnols vont monter leur niveau d’alerte, ça va se relâcher dans une autre ville et ils vont frapper ailleurs. C’est le principe de la guérilla de frapper quand on ne s’y attend pas. Aujourd’hui, on utilise un véhicule c’est très simple », a-t-il aussi analysé.

L’interview complète sur rmc.bfmtv.com

 


 

 

« Plus personne n’est surpris par ce genre d’événement ! », a réagi l’ancien juge antiterroriste, Marc Trévidic, au micro de RTL, après l’annonce d’une attaque terroriste à Barcelone.

« Il faut bien comprendre que Daech peut frapper partout en Europe pour mettre la terreur.
Toutes les capitales européennes et les grandes villes avec beaucoup de touristes sont des cibles potentielles. Toute l’Europe va être frappée, fatalement », prédit l’ancien magistrat, spécialiste des filières islamistes. [...]

« À Barcelone, il y a un milieu de cellules, marocaines généralement, qui se sont fait remarquer par le passé. Ils ont des liens avec les cellules marocaines de Belgique depuis de nombreuses années », rappelle Marc Trévidic à propos du milieu djihadiste espagnol.
La menace est permanente et elle peut revenir en France. Ce sera de nouveau notre tour. Et il ne faut pas se leurrer, les mesures que l’on a prises ne peuvent pas lutter contre quelqu’un qui prend une voiture ou une fourgonnette, prévient encore le juge.

Lire l’interview entière sur actu.orange.fr

 

 

Sur le terrorisme, chez Kontre Kulture :

 

La déstabilisation terroriste touche l’Espagne, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En plein délire le gars. Purée...un Aiff Biii Aïeee européen ! Avec des agents Mulder et Scully et tout et tout ? Des Dale Cooper chassant les extra-terrestres islamiques ?
    Vite, augmentons les z’impôts pour financer ce bidule méga-cool.


  • N’importe quoi, et en quoi la France est concernée, je vous le demande !

     

  • Et pourquoi pas te faire découvrir les joies du chômage sans indemnités, parasite.
    Ca commence à se voir que vous n’y êtes pas pour rien les mecs.
    Daech est en train de lui mettre en peignée au Moyen-Orient. S’ils font des attentats en Europe, c’est que quelqu’un ne fait pas son boulot.


  • Question : comment payer un maximum de fonctionnaires tout en garantissant un minimum de résultat ?

    Réponse : par la redondance des services ! On demande à des services différents d’assurer la même mission, pour que chacun puisse renvoyer la patate chaude aux autres.

    Alors son FBI à M. Fenech, ça s’appellerio comment en Europe ? Eurofox ?

    Car tout fonctionnaire le sait : un organisme européen unique est condamné à être efficace car, pire que tout, en cas de dysfonctionnement on sait vis-à-vis de qui se tourner.

    Il faut donc absolument multiplier les services comme les petits pains, avec le raisonnement connu du : si ça ne marche pas c’est parce qu’il en faut plus !

    Pour la police européenne, c’est Europol, avec l’efficacité bureaucratique qu’on connait.

    Pour la gendarmerie, c’est EGF (ou EUROGENDFOR, à ne pas confondre avec un bécassinien ’Pour le Genre en Europe’). Car la gendarmerie a droit aussi à son Europol à elle, chacun ayant droit à son pré carré, la police comme l’armée ...

    Alors un troisième service, qui empiète sur les deux autres, pour que le budget européen augmente encore en contrepartie d’une efficacité babélienne ?

    Stoppons ces improvisations vaines émanant souvent d’une loge pour attirer l’attention ailleurs et dédouaner des frères.

    Au lieu de vouloir sans cesse créer du neuf ’solution idéale à tout’ à chaque malheur, ces crétins feraient mieux d’améliorer le fonctionnement de l’existant, coûteux et souvent inefficace sauf après coup, où on apprend que les assassins étaient dûment connus et fichés.

    On vous parlera de regroupement des services, les trois ne faisant plus qu’un, mais... tout en gardant leur autonomie de gestion ! Chacun doit coûter, inutile de rêver à une optimisation quelconque de la dépense, on n’est pas dans le privé ! Le contribuable va payer plus d’impôt, car il veut être protégé oui ou merde quand même ? Ça a un prix, la sécurité... avec le sophisme à la clef : "Plus on paye plus on est protégé, pardi !"

    Les résultats seront garantis ? Relisez les clauses ’Chirac’... La seule certitude c’est que vous paieraient plus, ce qui du point de vue de ceux qui encaissent est déjà un excellent et solide résultat !

    La conclusion : solidarité avec les espagnoles comme avec tous les gens qui subissent comme des pions sur un échiquier, sacrifiés pour une tactique qui leur est étrangère.

     

    • Au regard de votre énumération et compartivement à celles de l’Europol, vous devriez vite reprendre votre copie et aller vérifier rapidement quelles sont les prérogatives de l’Eurogendfor et vous allez vite comprendre qu’on est loin d’une gendarmerie au sens où le pékin des campagnes l’entend et la côtoie. Vraiment très loin et vous risquez de frémir...
      Cruchot à côté, c’était vraiment de la blague.


  • Et sinon M.Fenech, fermer les frontières des États , avec des douaniers opérationnels à demeure , le raccompagnement aux frontières des fichés ou présumés potentiellement dangereux ou leur emprisonnement , ne serait pas plus utile à la société ? ... sans recourir à l’état d’urgence , je suis persuadé que ces mesures calmeraient les ardeurs de certains ! ...et peut être même à un moindre coût que votre énième " bidule" , mais c’est pas possible ! Ah ben mince alors !

     

    • @Sous x

      Tu semble souhaiter « [...] le raccompagnement aux frontières des fichés ou présumés potentiellement dangereux ou leur emprisonnement »...

      Le raccompagnement aux frontières ou l’emprisonnement des présumés potentiellement dangereux, tu es sûr de toi, c’est bien ce que tu veux ? Présumés à quel point ? Une sorte de justice prédictive (accompagnée d’une surveillance totale de la population, tant qu’à faire) avec présomption de culpabilité ? Et vive le nouvel ordre mondial, tant qu’on y est !

      Consulte ce commentaire ou encore celui-ci et réfléchis bien.


    • Raccompagner à la frontière française quelqu’un qui n’a que la nationalité française, ça va être compliqué diplomatiquement parlant.


  • Meuh oui ... pourquoi pas ... tant qu’a faire ...

    C’était peut être d’ailleurs le but ?!?


  • Trévédic parle exactement comme Bibi. Quand au petit fenech du désert, il va régulièrement chercher sa feuille de route à Tel Aviv...


  • moi je reconnaitrai pas et ne collaborerai pas avec une force de police ou armee etrangere en france... les mecs ils peuvent se toucher.


  • Vague anti-touriste en Espagne « Ce n’est pas de la tourismophobie, c’est de l’anticapitalisme » + référendum en Catalogne dans un mois ou deux.... et boom attentat sauce Nice, Bataclan etc.. avec le bon vieux passeport oublié dans la camionnette + sur-médiatisation massive partout en Occident de cet évènement + récupération pathétique des petits j**** sionistes comme Haziza pour diaboliser les palestiniens et légitimer les criminels israéliens.
    Tout y est comme d’hab, c’est le même modus operandi à chaque fois pour ce type d’attentat ’’organisé’’.


  • Toujours la même intention derrière : plus de surveillance généralisée contre tout opposant ou dissident au mondialisme au nom de la lutte contre le terrorisme qui passe inéluctablement par la lutte contre le réchauffement climatique et la sécurité routière. Dormez braves gens.


  • Joli bronzage le Georges, il revient des plages de Tel-Aviv ?

    Sinon, Europol existe déjà, et même Interpol.

    Moi, je souhaite le retour des cantons, provinces, duchés, seigneuries, avec tout plein de polices différentes et de lois différentes partout, qui ne communiqueraient plus entre elles mais qui par contre appliqueraient les lois manu militari.

     

    • Vous avez raison , le principal étant de ne plus être emm... par ces populations allogènes qui sont chez eux / chez nous , vivent comme chez eux / chez nous , se multiplient exponentiellement ,
      et à termes , nous enverrons avec l’aval du pouvoir en place , dans des réserves adéquates aux autochtones : bref , ça s’appelle le grand remplacement ! ( en vrai ) .


  • Toujours plus d’"Europe", monsieur le franc-maçon !


  • Si les délinquants ne connaissent pas les frontières, exportant les drogues et les armes d’un continent à l’autre, alors Interpol est seul qualifié pour limiter leurs nuisances.
    Qu’est-ce qu’Interpol ? Une coopération entre polices nationales (dans le principe. Dans la réalité, je ne sais pas).
    Les nations ayant des intérêts parfois divergents, une coopération entre leurs polices - face à des phénomènes universels qui nuisent à la tranquillité et à la prospérité générales pour ne profiter qu’à une infime minorité - empêche que l’une de ces nations prenne le pas sur les autres et tente de leur imposer ses propres mafias ou ses intérêts exclusifs.
    Un Europol au contraire menace tout le monde, puisqu’il ne s’agit plus de coopération entre entités historiques et peuples distincts et souverains, mais préservation des intérêts d’une oligarchie (ou mafia) aux commandes d’une administration géante, tentaculaire.
    Si l’UE était une réunion d’Etats forts et souverains, et qu’elle observait le principe de subsidiarité, pourquoi pas.
    Telle qu’elle est actuellement, l’Europol ne peut que devenir une sorte de guépéou, une police exercée contre des citoyens amalgamés en pâte à pain, de simples administrés qui ne peuvent dire mot.


  • Quant aux attentats, le coup du gars à la ceinture sans explosif (inoffensive) rappelle un épisode des tueries bataclan qui avait fait l’objet d’une tentative d’explication non officielle : il y avait deux frères, dont l’un portait ce genre de ceinture, la croyant peut-être réellement explosive. Quand il fut poursuivi et tué par la police, l’autre, comprenant un peu tard qu’ils avaient été tous deux utilisés pour être sacrifiés, alors qu’ils se croyaient protégés (et se voyaient plus tard exfiltrés), avait fui. Mais il avait été rattrapé, et abattu à la sortie d’un immeuble, très bizarrement.


  • Vous verrez qu’après l’instauration des ministères européens de l’intérieur, de la défense et de l’économie, les "attentats terroristes" cesseront comme par magie...


  • Une sorte de FBI international pourquoi faire ? Google suffit amplement .


  • Et pourquoi pas arrêter de financer Daech, « Messieurs les ronds-de-cuir » ?


  • Lorsque les assassins économiques de la C.I.A. chargés de corrompre ou de compromettre des dirigeants échouent, arrivent les chacals.
    Et voilà que, lorsqu’un motodidacte nous propose de toucher le fond, sort un Fenech avec une lumineuse idée de F.B.I. ... européen.

    Il est cependant étonnant que ces lumineux inspecteurs Clouseau contemporains n’aient pas soulevé le sujet que la Pro-Palestinienne Barcelone ait pu morfler de l’islamisme...puisque par ailleurs la collusion est faite des deux "méthodes".


Commentaires suivants