Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Attaques en mer d’Oman : les Iraniens jouent-ils avec le feu  ?

Titre Courrier international, organe de l’axe israélo-américain

Courrier international nous prévient : les Iraniens sont peut-être derrière les attentats contre les supertankers en mer d’Oman ! Faisant croire intelligemment à une provocation des Américains, qui chercheraient le conflit, les Iraniens auraient en réalité eux-mêmes lancé des attaques contre les transports de pétrole grâce à leurs vedettes rapides qui sillonnent le Golfe d’Oman. Car ils y ont intérêt.

 

 

Pourquoi pas ? Le monde du renseignement c’est provocation & désinformation contre provocation & désinformation. La contre-provocation et la contre-désinformation font la loi, autant prendre un peu de recul et essayer de comprendre à qui profite le crime.

Selon les journalistes de Courrier international, organe de presse dépendant du groupe Le Monde et donc inféodé à l’Empire, pour faire court, qui s’appuient sur un organe de presse libanais, il s’agirait probablement d’un coup des Iraniens.

Que le pays soit étranglé économiquement par les États-Unis et menacé depuis des années de bombardements par l’entité israélienne dirigée par des fous dangereux ne choque personne. Mais que deux ou trois pétroliers soient sabotés (sans mort d’homme) alors là, c’est l’indignation générale ! L’opinion mondiale, euphémisme pour propagande sioniste des médias américains sous influence israélienne, s’émeut. C’est triste, un pétrolier qui coule. Surtout pour les oiseaux.

L’Amérique réussira-t-elle encore une fois, comme par le passé, à effacer ses crimes abominables derrière des mensonges énormes ? Pas sûr, même s’ils vont jusqu’au bout de leur délire destructeur avec l’Iran : de partout, sur l’Internet, bruissent les doutes grandissants sur les « grands moments » de la politique extérieure US, celle du Pentagone, cet État dans l’État, pilier du pouvoir profond...

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Même si les doutes quant aux accusations américaines sont justifiés, l’Iran a sans doute intérêt à mener des attaques limitées pour mettre la pression sur les États-Unis, affirme un journaliste du quotidien libanais L’Orient-le-Jour.

 

Quels intérêts auraient les Iraniens à mener des attaques en mer d’Oman, et risquer ainsi une guerre avec les États-Unis, au moment même où un processus de détente s’amorce via le médiateur japonais  ? La question est sur beaucoup de lèvres depuis 48 heures, alors que Téhéran est accusé par Washington d’être derrière l’attaque de jeudi contre les pétroliers japonais et norvégiens qui naviguaient près du détroit d’Ormuz. Le timing autant que le déroulé de l’opération ont fait naître des doutes, renforcés par une méfiance quasi naturelle envers les actions de l’Oncle Sam au Moyen-Orient.

Peut-on encore croire la version américaine après les fausses informations qui avaient entraîné l’invasion de l’Irak en 2003, alors même que se trouve dans l’administration Trump des faucons qui ne demandent qu’à en découdre avec le régime iranien  ?

Toutes ces questions sont légitimes. Elles ne doivent toutefois pas nous faire perdre de vue la situation dans laquelle se trouve actuellement l’Iran et l’intérêt qu’il aurait à agir de la sorte.

 

Un pays asphyxié

La République islamique est aujourd’hui asphyxiée par les sanctions économiques américaines. « Les Iraniens exportent 400 000 barils de pétrole par jour contre 2,5 millions il y a un an », confie une source diplomatique occidentale ayant souhaité garder l’anonymat. C’est six fois moins, pour une économie qui dépend largement de son pétrole. Une personne qui subit un étranglement va tenter de se débattre par tous les moyens. C’est ce que semble faire Téhéran. Il ne peut pas se permettre de laisser les États-Unis lui faire aussi mal à un si faible coût. « La marmite bout et l’Iran ne va pas se laisser faire comme cela », confirme la source précitée.

Il y va de la stabilité du régime. Plus les sanctions vont durer, plus le risque est grand de voir le mécontentement monter au sein de la population, d’autant que la pénurie déjà existante de certains produits pourrait se généraliser.

Le régime iranien ne peut se payer une confrontation directe avec les États-Unis. Il n’a ni véritables alliés sur la scène internationale ni armée suffisamment forte pour résister à celle de la première puissance mondiale. Malgré ses discours bellicistes, la République islamique ne veut pas d’une guerre avec les Américains et le régime n’y survivrait probablement pas. Mais il semble décidé à profiter des quelques marges de manœuvre qu’il pense avoir pour montrer aux États-Unis que la région sera la première à payer le prix de leur politique anti-iranienne. « Confronter les États-Unis c’est forcément suicidaire, mais comme l’État profond iranien n’est pas du tout persuadé qu’ils veulent la guerre, il pousse son avantage », décrypte la source diplomatique.

 

Laisser planer le doute

L’administration Trump donne l’impression d’être brouillonne et versatile sur la scène internationale. Les Iraniens ont certainement observé de près l’avancée du dossier nord-coréen où Donald Trump n’a pas tari d’éloges à propos de son « ami » Kim Jong-un quelques mois après avoir menacé de détruire la Corée du Nord, sans pour autant rien obtenir de concret en contrepartie. Ils ont dû en tirer au moins deux conclusions. Un : le président américain aboie plus qu’il ne mord. Deux : mieux vaut avoir l’arme atomique pour négocier avec les Américains. « Les Iraniens ont tous ces schémas en tête », note la source précitée.

Lire l’article entier sur courrierinternational.com

 


 

Sur ce sujet brûlant, le Facebook d’Asselineau rappelle avec justesse un fait troublant. Voici ce texte.

Il y a 11 ans, la CIA avait réfléchi à un attentat sous faux drapeau commis par l’US Navy contre des pétroliers dans le détroit d’Ormuz sous la forme d’embarcations maquillées en vedettes torpilleurs iraniennes.

Jérôme Yanez, notre responsable pour les questions d’écologie et d’environnement, a fort opportunément retrouvé un extrait saisissant du livre "Or Noir" de Matthieu Auzanneau, paru aux éditions de "La Découverte" en 2015, p. 583.

Reprenant une information du journaliste américain d’investigation Seymour Hersh publié dans le journal New Yorker, cet extrait décrit précisément l’état des projets d’actions contre l’Iran étudiés par la CIA en 2008, il y a donc 11 ans, projets qui auraient été abandonnés mais... qui ressemblent furieusement à ce qui est en train de se passer en cette mi-juin 2019 dans le détroit d’Ormuz.

À savoir que les services secrets américains étudiaient, "début 2008", la création d’un "faux casus belli entre les États-Unis et l’Iran" et "une "opération secrète de déstabilisation de l’Iran", prenant la forme d’une attaque de pétroliers par "des commandos de l’US Navy à bord d’embarcations maquillées en vedettes torpilleurs iraniennes".

Du reste, on vient d’apprendre que Yutaka Katada, PDG de la société japonaise qui exploite le pétrolier Kokuka Courageous, touché par une explosion, a réfuté la version américaine des événements, en déclarant :

“On nous a signalé que quelque chose a volé vers le navire. L’endroit où le projectile a frappé était nettement au-dessus de la ligne de flottaison, donc nous sommes absolument sûrs qu’il ne s’agissait pas d’une torpille. Je ne pense pas qu’il y avait une bombe à retardement ou un objet posé sur le côté du navire. Une mine n’endommage pas le navire au-dessus du niveau de la mer. Nous ne savons pas exactement ce qui a frappé, mais quelque chose a volé vers le navire.” (Source : Sputnik France)

 

Dernière minute

Le Monde, groupe de presse qui possède Courrier international, titre ce 18 juin 2019 : « les États-Unis accusent encore l’Iran et envoient 1 000 soldats au Moyen-Orient ».

Puis vient la blague du jour :

« Washington a publié onze nouvelles photos censées démontrer la responsabilité de l’Iran dans l’attaque de deux pétroliers en mer d’Oman le 13 juin. »

Il faut croire les Américains sur parole, on peut leur faire confiance, depuis l’assassinat de Kennedy (1963), l’alunissage de la mission Apollo (1969), le 11 Septembre (2001) et la guerre contre l’Irak (2003), ce pays s’est fait une réputation de vérité à l’épreuve de toutes les enquêtes.

« L’Iran est responsable de cette attaque, comme le montrent les preuves vidéo et les ressources et les compétences requises pour retirer rapidement la mine aimantée non explosée », affirme le Pentagone dans un communiqué. Les photos ont été prises d’un hélicoptère Seahawk de l’US Navy, précise l’armée américaine.

Le monde entier croit le Pentagone sur parole, bien sûr. Mais qu’en est-il des Israéliens, qu’on n’entend pas dans cette affaire ? La discrétion n’est pourtant pas leur point fort, sauf pour les opérations secrètes, dites aussi « sous faux drapeau ».

- La Rédaction d’E&R -

Le scénario d’une vengeance américaine, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • SI J’étais eux j attaquerais mnt car dans quelques semestres il sera trop tard...

    Les américains préparent à mon humble avis une attaque (un peu même méthode qu’avec l’Iraq de Saddam Hussein) après les élections présidentielles US donc normalement en 2021....

    Ce régime des mollah va être démoli par les américains, plus les iraniens attendront, plus ils creusent leur tombe un peu plus chaque jour et moins ils seront en capacité de faire mal ....

     

    • ce "regime des mollah"
      tu a fait l’ecole bfm pour sortir un truc comme ça ?


    • Pourquoi dire les américains ?
      Ces entités iniques, US, ONU, ISRAEL, OTAN, UE..., sont des créations de la Secte luciférienne à la manœuvre du mondialisme. Ses cancrelats sont partout et dénaturent tout ce qu’ils touchent.
      Il faut bien nommer l’ennemi pour le combattre.


    • Non, ne confondons pas tout, SLIM bosse pour C NEWS....


    • je ne sais pas pourquoi vous êtes si moqueurs avec moi.
      Penser que l’Iran n’est pas une "démocratie théologique" c’est mal connaitre l’Iran..C’est bien un pays avec un guide suprême qui est un théologien,...
      Si l’Iran d’ici 2021 n’arrive pas à obtenir la bombe nucléaire il est clair que les US les attaquerons sans aucune vergogne...Pour le moment les US ont pris la voie des sanctions qui étrangle actuellement l’économie et parient que le peuple finira bien par se soulever contre le système actuel. Chose à ne pas négliger, les étudiants iraniens et la bourgeoisie iranienne sont totalement pro occidentaux, voire anti-religieux et religion...


    • @ Slim

      Les américains ont fait une erreur en attaquant l’Irak (au moins 4000 morts US) pour faire plaisir aux sionistes qui perdaient là un adversaire (tout en renforçant l’Iran, là était l’erreur), attaquer l’Iran serait la pire des stupidités.

      Les Russes auraient beau-jeu d’équiper l’armée Iranienne avec des équipements à même de stopper, ou au moins de gravement affaiblir, les forces US et leurs alliés (il suffit juste de faire passer quelques bateaux par la mer Caspienne pour cela...et bombarder un bateau battant pavillon russe, risquant une 3ème guerre mondiale, ça n’est jamais une bonne idée) afin de faire aux américains ce que ceux-ci avaient fait aux Russes en Afghanistan dans les années 80 (équiper les Talibans et fatiguer les Russes dans une guerre de contre-guérilla coûteuse et ingagnable sur le long-terme).

      L’Iran est un grand pays dans tous les sens du terme : l’Irak & l’Afghanistan ne sont pas des zones assez stables pour y regrouper des forces en vues d’une projection (ou alors, seulement de petites forces commandos en vue de saboter 2 ou 3 sites stratégiques, mais pas de quoi envahir un pays) et faire passer les troupes par la péninsule ibérique signifierait de prévoir des débarquements et des ponts aériens, une logistique juste énorme alors que les USA sont en plein déclin économique et que le peuple n’a pas élu Clinton la belliciste mais Trump le marchand (qui peut menacer mais choisit toujours la solution la moins coûteuse : une invasion qui coûtera des milliards est une moins bonne idée qu’un traité commercial plus ou moins bien négocié).

      Quant à la jeunesse pro-occidentale : elle reste inoffensive tant que Soros ne la finance pas. Or, à la longue, les méthodes de regime-change finissent par être éculées.

      La leçon iranienne a été apprise par tous les pays de la planète : vous ne voulez pas être déstabilisé/envahis par l’amérique, dotez-vous d’une base Russe ou Chinoise et vous devenez invincible.


    • Cher Slim,
      si les Etats-unis attaquent l’Iran,
      on trouvera un -voire plusieurs- pays détenteurs de la bombe qui la donneront à l’Iran.

      Il y aura 100 fois moins de risques de donner la bombe à l’Iran, que de la donner à l’Arabie saoudite comme ont pu le penser les Etats-unis.

      Thémistoclès


    • Les sionistes ont attaqué un pétrolier japonais pour tenter de saboter la mission conciliatrice de l’officiel japonais en Iran : la manœuvre est extraordinairement grossière, cousue de fil blanc, mais l’opinion US des mangeurs de hamburger a l’air d’y croire .


    • une guerre avec l’iran est trop incertaine pour le camp us :
      - attitude des russes et des chinois ?
      - conséquences sur le traffic maritime ?
      - représailles sur les alliés locaux arabes et sioniste (qui mangeraient par le nord et le sud en
      même temps)

      alors qu’une asphyxie économique a de bonnes chances de succès et est médiatiquement vendable.
      en fait ce sont les iraniens qui ont intérêt à que la situation s’échauffe , et le traffic d’ormuz est leur meilleure arme .
      Et si ils arrivent à faire passer ça pour un false flag us, ça devient de l’art......


    • Bon moi je ne suis pas aussi optimiste que vous
      Rappelez-vous ce qu’on disait sur l’Iraq, la 1er armée du moyen orient, etc etc
      Je crois que E&R avait publié il y a quelques années toutes les bases américaines au Moyen Orient et chose étrange elles sont toutes installées autour de l’Iran.
      Les US attaqueront si le peuple iranien ne bouge pas. Pour moi ce n’est qu’une question de temps. Les sanctions américaines font un mal fou à l’Iran. Quand il n"y aura plus assez de médicaments, de vaccins, de pièces de rechange, etc etc le peuple va gronder.
      Le seul bémol c’est la menace Hezbollah sur Israël. C’est pour le moment ce qui a empêché les US d’attaquer l’Iran. Donc si les US attaquent l’Iran, il faut aussi s’attendre à ce qu’il y est une très grosse intervention contre le Hezbollah en même temps.
      Donc un flot de réfugiés libanais vers la France est d’ors et déjà à prévoir....

      Si si moi je vois 2021, la même année qu’on aura une méga crise financière, histoire de dire aux peuples que la crise c’est à cause de la guerre faut bien trouver une raison à tout.

      La Chine sans l’Iran devient complètement contrôlable par les ricains. Autre aspect à ne pas négliger...


    • @ Slim



      Rappelez-vous ce qu’on disait sur l’Iraq, la 1er armée du moyen orient, etc etc



      L’Irak, c’était différent, la guerre du Golfe de 1991 peut être comparée à une seconde guerre des Malouines. Les USA ont attaqué un de un ancien allié du "camp de l’ouest" dont ils connaissaient l’intégralité de l’armement, car ils le leur avaient vendu.
      (La guerre en Irak de 2002 peut, elle, être comparée à la 3ème guerre Punique : ce n’était ni plus ni moins qu’une mise à mort d’un état qui ne pouvait pas se défendre).
      Pour l’Iran, c’est différent : les occidentaux ne connaissent pas l’étendue du matériel militaire iranien, donc ils se trouvent face à une incertitude stratégique ... et les occidentaux attaquent plus difficilement un pays celui-là. D’autant que sa taille et sa densité de population impliqueraient des moyens titanesques pour pouvoir l’envahir.



      toutes les bases américaines au Moyen Orient et chose étrange elles sont toutes installées autour de l’Iran.



      Il y a aussi énormément de bases installées autour de la Russie, ce n’est pas pour ça que les US ont attaqué la Russie jusqu’à maintenant.



      Les US attaqueront si le peuple iranien ne bouge pas. Pour moi ce n’est qu’une question de temps.



      J’imagine que tu as des preuves de ce que tu avances.
      L’Iran subit l’embargo depuis si longtemps que je doute que ce soit demain qu’il se soulève. D’autant que maintenant que la Chine et la Russie commcercent avec l’Iran, ces manques sont réels, certes, mais relatifs.



      il faut aussi s’attendre à ce qu’il y est une très grosse intervention contre le Hezbollah en même temps.



      Et justement, comme la Syrie ne tombe pas et qu’en plus les Russes sont revenus au moyen-orient : ça fait autant d’obstacles à une invasion conjointe du Liban & de l’Iran.



      Si si moi je vois 2021, la même année qu’on aura une méga crise financière, histoire de dire aux peuples que la crise c’est à cause de la guerre faut bien trouver une raison à tout.



      Si cette guerre n’est pas faisable, les dirigeants occidentaux vont devoir trouver d’autres arguments.



      La Chine sans l’Iran devient complètement contrôlable par les ricains. Autre aspect à ne pas négliger...



      N’oublie pas que la Russie et la Chine peuvent ravitailler l’Iran depuis la mer Caspienne. Je le répète, avec la réémergence de la Russie dans le jeu moyen-oriental, une opération aussi énorme que la guerre avec l’Iran devient très difficile.


  • d’apres une source de panamza un passeport iranien a été retrouvé dans les eaux du navire attaqué,bizarre vous avez dit bizarre,le même procédé que le 11/9/01 et d’un des frères kouachi.

     

    • Comment les pseudo-journaleux du courrier international peuvent-ils se prostituer à ce point ? Ont-ils ne serait-ce qu’une once de dignité ? Et puis nous prendre pour des jambons comme ça, en pleine face, savent-ils ce qu’est le respect de l’autre ? Un tel mepris... Et tout ça pour la guerre. Ces gens là de part leurs vices et leur perfidie me donnent envie de vomir. Ils ne sont pas humains ou alors font partie d’une autre humanité biologique. Ces propos n’engagent que ma personne.


    • #2221455

      Allez donc dire ça à Ahmed Merabet ce policier Français froidement abattu sur le trottoir alors que ce policier était déjà grièvement blessé et qui a été abattu par ces lâches et ces assassins de Frères Kouachi Chérif et Saïd ... ... ...
      et tout ça ! pour un dessin satirique sur Mahomet
      franchement quel barbarisme !
      et surtout quelle bande de sombres abrutis et de débiles profonds ils font tous ces islamistes


    • @ kabylitalia
      En lisant le début de votre commentaire, je me suis marré en pensant que vous faisiez de l’ironie !
      Non sérieux ? J’arrive pas croire qu’on puisse utiliser les mêmes mises en scènes débiles encore et encore. Ils nous prennent vraiment pour des veaux !


  • De la haute voltige, la stratégie du boomerang. Comme les gens avertis, après le énième faux drapeau, assumeront que la responsabilité de la torpille qui vole revient encore et toujours aux services secrets des EU, il devient possible aux pays étouffés par les "sanctions économiques" et autres mesures punitives et mortifères, de mener à leur tour des faux drapeaux qui désigneront officieusement leurs sanctionneurs.
    Après tout, pourquoi se gêner quand on est David contre Goliath. La sournoiserie est une arme qui a donné des résultats ? S’il n’y a plus que des sournois en face...
    Donc les deux hypothèses de responsabilité (EU et Iran) sont crédibles. D’où a été lancé le missile ? Voilà la question.


  • Ça pue comme un hamburger laissé en plein soleil cette affaire !

    Les guerres américaines sont toujours lancées en été, donc ça ne saurait tarder. Et c’est même parti on dirait...

    L’Oncle Sam va encore bousiller tout un pays multi-séculaire... Je n’aurais pas le temps de visiter Ispahan, une ville magnifique paraît-il...

    Ce n’est pas Trump qui tient en laisse Netanyahou, c’est l’inverse évidemment.


  • Cela va faire augmenter le prix du pétrole. Le gaz de schiste va devenir rentable et les pétroliers vont se gaver.

    Pour les américains l’idéal serait un pétrole très cher avec un embargo sur les producteurs ennemis tels que l’Iran, la Syrie, le Venezuela. Cela permet au USA de détruire ces pays par la guerre économique.

    C’est pourquoi la seule réponse de l’Iran c’est de bloquer les exportations de pétrole des alliés des américains.

    Les Iraniens jouent à quitte ou double. Si les américains ne peuvent faire la guerre économique à l’Iran, il feront la vraie guerre.

    Peut-être que Israël empêche les américains de faire la guerre à l’Iran. Il est évident qui si les américains attaque l’Iran, l’Iran ripostera en Israël.

    L’inconnue principale est : est-ce que l’Iran a des bombes nucléaires ? En cas d’attaque nucléaire, l’Iran pourrait riposter de la même manière. Cela fait réfléchir, même les israéliens.

    Peut être que l’Iran ne peut pas construire de bombes nucléaires, mais l’Iran peut sûrement les acheter. Il suffit d’en lancer quelque unes bien placées.

    Dans tous les cas les gilets jaunes vont morfler avec le prix de l’essence qui va immanquablement monter.

     

    • Saddam l’avait dit et l’avait fait resultat une pluie de scuds sur israel et quelques blesses lol !!!


    • A mon avis l’Iran possède l’arme nucléaire ou du moins des armes pouvant faire de très gros dégâts en israel, autrement il aurait dérouillé avant la Syrie.
      Quasiment toutes les attaques des US depuis la guerre contre le Vietnam ont été argumentés par des actes de sabotage sous faux drapeau. Le silence d’israel n’a rien d’innocent, en quoi ces tensions servent t’ils le peuple ou les gouvernants américains ?


  • "les US, n’ont que les armes et le dollar. L’Iran est suffisamment forte pour résister. Washington profite des défauts de planification du gouvernement actuel en place et appuis sur les points faibles de l’économie du pays pour le détruire. Cependant, l’Iran est capable d’utiliser ses richesses afin de combattre face au pétrole, de façon à ce que les US ne puissent exercer de pression sur lui". C’est une analyse de Mr Mahmoud Amadinejad president Iranien de 2005 a 2013, selon Sputnik News.
    Mais il est capital de savoir dans ce conflit, que l’Iran, de tous temps n’a jamais déclaré la guerre à qui que ce soit !
    Quelle sera la position de la République Française, demandera t-elle l’avis du peuple de France ? Enfin à t’elle des comptes à rendre à ce petit état voyou situé sur le territoire palestinien ?


  • Reécrivons nos.manuels d’histoires pour no chères petites "têtes blondes"

     

    • @ Track

      Réécrire les manuels d’histoires aussi pour tous les peuples occidentaux à qui l’on ment depuis des siècles....Le dévoilement, il n’y a que ça qui peut changer la donne.

      ***********************
      Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment. - Malcolm X

      ****************************

      « Les foules n’ont jamais eu soif de vérités. Devant les évidences qui leur déplaisent, elles se détournent, préférant déifier l’erreur, si l’erreur les séduit. Qui sait les illusionner est aisément leur maître, qui tente de les désillusionner est toujours leur victime » - (Gustave Le Bon)


  • L’analyse d’un général français.
    http://www.wikistrike.com/2019/06/a...

    Fred

     

  • A qui profite le crime ?

     

    • Les US passent pour des cons et des menteurs devant la planète entière.
      A l’intérieur du deep state, c’est le souk, on hallucine. Tant le New-York Times que CNN prennent explicitement parti pour l’hypothèse du faux drapeau (sans préciser le coupable), et toutes les vielles histoires Tonkin, Liberty etc... remontent dans les discussions.
      Et, l’annonce de 1000 hommes supplémentaires dans la région, c’est-à-dire un petit effectif, semble indiquer qu’après avoir beaucoup aboyé, les US ne feront, concrètement, rien du tout, ce qui sera mondialement vu comme le signe de leur impotence.

      Donc en pratique,
      la réponse à votre question : "A qui profite le crime ?" c’est :

      ça profite à l’Iran

      Il y a quelques jours, j’avais développé une hypothèse du faux "faux drapeau". La voici :

      Oui, l’hypothèse du false-flag est une évidence.
      Mais :
      - pas un seul blessé
      - même pas une marée noire avec un génocide de bébés phoques en UltraHD
      - que de la fumée, et chacun se fait des films, mais il y a pas de quoi déclencher une guerre.
      Le 11 Septembre, c’était quand même autre chose.

      Donc, autre hypothèse : l’Iran l’a fait, mais de telle manière que les USA, qui prétendaient tout surveiller, ne peuvent montrer que des "preuves" ridicules. Dans ces conditions, les accuser de false-flag est en plus une farce savoureuse.
      En faisant l’attentat pendant la visite du PM japonais, l’acte était revendiqué (en lui annonçant oralement juste avant) d’une manière qui ne pourra être retenue contre l’Iran (car il n’y aurait que la parole de Abe).

      Le but serait :
      - d’une part, démontrer la réalité de leur menace : "Soit l’Iran exportera son pétrole, soit aucun pays du Golfe ne pourra exporter". Or pour bloquer toutes les exportations, il faut miner le détroit d’Ormuz. Mais aussi, il faut attaquer les pétroliers en Mer d’Oman, sinon ils y chargeraient au terminal de Fujairah, qui est alimenté par un pipe-line qui contourne Ormuz. Cette démonstration est donc faite.
      - d’autre part, faire un très gros doigt d’honneur aux US. L’opinion publique n’est pas mise au courant, afin de ne pas contraindre les US à réagir. Mais le témoignage d’Abe fera savoir à tous les gouvernements que les US n’ont pas osé réagir.
      Le but est de montrer qu’il n’y a pas tant de raisons de craindre les USA. Ainsi, on incite les autres nations à la rébellion.
      Lorsque plus personne ne leur obéira, ils auront été vaincus sans qu’il y ait eu de bataille militaire. Sun Tzu


    • @ JP : votre théorie peut sembler tirée par les cheveux, mais il faut admettre qu’elle est défendable. L’autre possibilité étant, bien sûr, Israël, le grand spécialiste en faux drapeaux... avec parfois quelques loupés, cf. l’attaque de l’USS Liberty.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Incid...


    • Oh je suis bien conscient qu’elle est "tirée par les cheveux", et en général j’évite ce genre de construction, parce qu’il y a un vice dans la méthode.

      Je veux dire par là que lorsque vous essayez d’expliquer une affaire, à partir du moment où vous imputez à l’un des acteurs un machiavélisme (l’Iran dans l’exemple présent) tel que cela autorise à renverser la logique, ou à inverser l’interprétation des faits, alors vous pouvez produire un grand nombre de solutions cohérentes du problème, parmi lesquelles, inconsciemment, nous ne seront capables de voir que celle qui nous conforte dans notre idée. Cette explication arbitrairement retenue parait néanmoins quasi évidente, du fait que les éléments qui auraient pu la contredire furent neutralisés, grâce à la possibilité de les réinterpréter comme une ruse ou un camouflage du réel effectué par l’acteur machiavélique.

      Donc on s’illusionne souvent sur la probabilité de l’hypothèse élaborée de cette manière. Cette probabilité est en réalité très diminuée du fait qu’il y en avait aussi plein d’autres, pas moins cohérentes, qui furent négligées. Cette abondance d’hypothèses possibles est la conséquence d’avoir invoqué le machiavélisme.

      Il me fallait donc avoir une vraie bonne raison pour me lancer dans ces acrobaties périlleuses. Cette raison, je l’ai donnée en premier : il n’y a aucun blessé.

      Et ça ne colle pas du tout avec le false flag US classique. Normalement, il faut des morts, car le but est de manipuler l’opinion publique. Celle ci serait-elle d’accord pour bombarder des gens qui n’ont fait que froisser de la tôle ? Non.
      ça ne colle même pas avec le cas particulier du false flag qui n’avait pas besoin de morts car la cible de la manipulation était autre que l’opinion publique (cas du Tonkin). Car même dans ce cas, on aurait du compter au moins quelques morts ou blessés, sans l’avoir fait exprès, après six attaques de navire, (autour de huit explosions au total).

      Or, il y a zéro blessés. Je n’y vois pas l’effet d’une chance, trop improbable, mais d’une volonté des auteurs des attaques.

      Maintenant, essayez de dire quel pays serait assez rusé et motivé pour un plan aussi machiavélique, Mais qui, en même temps, voudrait faire très attention à préserver les vies des innocents (par impératif moral et/ou pour préserver son image).

      Résumé ironique :
      Ce false flag là est trop peu criminel ; Cette caractéristique innocente donc les US et Israël.


    • @ JP :



      Résumé ironique :
      Ce false flag là est trop peu criminel ; Cette caractéristique innocente donc les US et Israël.



      Un résumé plein de bon sens !


  • #2221396
    le 18/06/2019 par The Médiavengers Zionist War
    Attaques en mer d’Oman : les Iraniens jouent-ils avec le feu  (...)

    Chouette, enfin un peu d’action. Mieux que le litron d’essence à 2 euros, plus d’essence du tout.
    Préparez-vous les Gilets Jaunes, ça va être le moment d’entrer en scène, mais pas pour faire le spectacle sur BFMeuh.


  • Les Iraniens savaient qu’après l’attentat, il apparaîtrait évident pour tout le monde qu’il aurait été fait par les Américains qui voudraient leur faire porter le chapeau. Les gens deviennent massivement complotistes et ne croient plus à la bonne parole, exit donc le bisounoursisme, place au complotisme dans le complot. Par exemple, les gens ne croient plus au 11 septembre, et bien en fait, ils ont raison d’être complotistes puisque ce sont bien les bedouino-afghans qui ont fait le coup tout en savant que les gens allaient accuser l’état profond.

     

  • Comprenons bien une chose : la stratégie néo-cons Bushienne a totalement échouée, puisque suite à l’attaque sur l’irak de 2003 et la tentative psychopathe saoudienne de l’EI, l’irak a retrouvé son identité originelle ; à savoir chiite.
    Donc il faut attaquer à la source ? l’Iran, ce sera une autre paire de manches ;
    Nul doute que Trump, si il fait le fier-à-bras, a peur de Poutine et craint la montée de l’axe de shanghai..... trop tard, semble-t-il : la course à l’énergie verte est lancée, et la Chine est installée partout sur sa façade maritime ;
    Quand les US arrêteront-ils de plastronner ainsi ?


  • Il est bon aussi de rappeler l’imbroglio des alliances dans cette région, notamment l’Iran commerçant avec Israël...région dont les noeuds vont étrangler toute la planète a force de tirer sur la corde...


  • Bon article, mais ce qui l’affaiblit est le paragraphe "Il faut croire les Américains sur parole, on peut leur faire confiance.." qui mentionne l’alunissage de 1969 et le 11 septembre, pouvant laisser croire que ces événements n’ont pas eu lieu.

     

    • Pour le 11 septembre, personne ne dit qu’il n’a pas eu lieu, mais que les responsables ne sont pas la fine équipe de pirates de l’air en babouches armés de cutters.

      Pour l’alunissage, c’est différent, il y avait moins de témoins sur place...


    • L’article implique que l’explication qu’en donnent les américains est mensongère, pas que les évènements n’ont pas eu lieu.

      Avant de parler renseignez vous à des sources autres que les sources gouvernementales US. Je vous rappelle que la NASA est une organisation militaire stratégique.

      Il existe deux DVD fait par un journaliste Massimo Mazzucco à voir absolument avant de se faire une opinion en comparant les versions gouvernementales et les versions alternatives :

      11 Septembre Le nouveau Pearl Harbour.
      et American Moon.

      Ces deux DVD de 5h reprennent un par un les arguments des "debunkers" qui travaillent pour le gouvernement américain.

      Pour info les familles des victimes du 11 Septembre attendent toujours le procès.


    • #2221653

      concernant l’alunissage, moi j’y crois. d’ailleurs Poutine lui-même l’a affirmé.
      je me suis pas mal renseigné sur le sujet et j’admets ne jamais avoir trouver une réponse convaincante de la par des conspirationnistes à la question simple : quel est l’interêt des russes d’accepter les affirmations de la NASA, au lieu d’avancer des preuves qu’elles sont fausses ?


    • @par groupie de poutine

      Je comprend votre remarque. Cependant elle part du principe que Poutine est un ennemi des américains et qu’il ne leur ferais pas de cadeau.

      Imaginez que votre supposition soit fausse ?

      Maintenant une information que peu de gens veulent se rappeler (elle trouve dans le DVD American Moon) : Dès 1969 les cosmonautes américains et les russes ont participé au programme commun de station spatiale habitée. Bizarre pour des ennemis irréductibles non ?
      Pour y participer les russes n’avaient aucun intérêt à dire que le projet apollo était bidon. De plus personne ne les auraient cru puisqu’ils avaient perdu la course à la lune.

      Maintenant parlons politique : imaginez que Poutine et Trump ne soit que deux marionnettes utilisées par le même réseau ?

      Pour vous faire réfléchir sachez qu’en Russie existent les mêmes lois mémorielles qu’en France. Bizarre pour un pays majoritairement orthodoxe. Non ?


    • #2222113

      @ michel amm



      imaginez que Poutine et Trump ne soit que deux marionnettes utilisées par le même réseau



      effectivement, ça semble la seule réponse proposée par ceux que j’ai nommés conspirationnistes.
      cependant, comment dire, je n’y crois pas du tout. peut-être suis-je trop naïf :)


  • Vrai ou faux,il sera difficile aux américains de prouver que ce n’était pas une attaque sous faux drapeau....Navires japonais en pleine visite de Shinzo Abe à Téhéran,passeport iranien retrouvé en mer d’Oman (celui de Mohamed Atta,peut être ?),Marins iraniens enlevant une mine et preuve d’une attaque par air.....Seuls les plus soumis ou les plus hargneux suivront la croisade...Et tout le monde n’est pas Salmane ou Macron !!!

    Un bon stratège inclue la politique dans ses calculs et ne grogne pas à tout moments jusqu’à lasser les plus fidèles !


  • Je ne crois pas du tout les USA capable d attaqué l Iran. Ce pays est une des meilleurs armées du monde avec un nationalisme très développé. En gros ils se batteront jusqu a la mort et ce sera un Vietnam 2.... De plus au niveau antiaerien ce pays est l un des meilleurs. Les ricains peuvent oublier leur stratégie de bombardement c est mort. Et implanter des groupes type EI dans ce pays c est peine perdu. Ils ont perdu la main depuis la Syrie leur tentative pitoyable sous faux drapeaux est le signe de la fin de l empire américain du dollars. La Chine et la Russie augmente leur réservé d Or ce n est pas pour rien.


  • Le détail qui est bizarre c’est le tanker japonais attaqué le jour ou le premier ministre nippon était reçu à Téhéran.
    Du point de vue iranien je vois pas trop l’intérêt de faire un tel affront aux japonais.
    Par contre du point vue états-uniens je le vois très bien.


  • Les US envoient 1000 soldats... j’m’excuse, mais c’est particulièrement insignifiant par rapport aux 500.000 qu’ils avaient envoyés en Irak... là franchement, 1000 boys... appelons cette opération "Tapette du désert".

     

  • Sauf qu’il semble que la vidéo aurait été édité, il manquerait 10 secondes du début selon Yasher Ali (journaliste au New York magazine.....oui je sais ^^ ) https://youtu.be/gQKxraXmbRI?t=634

     

    • Donc en réalité , le lien que vous venez de poster, c’est 15 minutes de ruminations (absolument chiantes), dont le discours se résume ainsi :
      "je suis absolument anti-guerre, mais je fais plus confiance à mon gouvernement (US) qu’aux Iraniens, donc bla...bla...bla..."
      En résumé, vous venez de poster de la propagande US maladroitement camouflée

      La dernière fois que j’en ai vu un qui faisait tout comme vous, là, maintenant, c’était lors de la précédente élucubration délirante américaine, l’affaire Skripal. La coincidence est extraordinaire... Il avait recommencé son manège, en changeant de pseudo à chaque fois, mais il s’est quand même fait rattraper par la patrouille....


    • @JP
      Si vous regardez le lien vous remarquerez que j’ai pris la peine de la marquer à 634 secondes donc au lieu de s’exciter comme un fou furieux, ecoutez les propos ou sont mentionné les 10 secondes manquantes.


    • Oui, à ce moment là, il dit que la tv iranienne aurait enlevé les dix premières secondes de la video. Et donc ?
      C’est ainsi que vous espériez démontrer que vous n’êtes pas en train de faire la propagande américaine ?


Commentaires suivants