Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Attentat de Manchester : Abedi était animé par un "désir de vengeance"

Les médias mainstream relaient la "légende" proposée par le renseignement

Pour bien mesurer la différence entre l’interprétation officielle et l’interprétation officieuse, plus complexe mais plus cohérente, et s’adressant plus à des adultes conscients qu’à des enfants manipulables, voici l’article de l’AFP, repris par la chaîne internationale France 24, sur l’enquête faisant suite à l’attentat de Manchester.

Les fabricants de « légendes » ne sont pas avares de contradictions. Au final, dans la complexité du monde du renseignement et des soubassements de la géopolitique, vue du côté du public, une contradiction n’est pas un problème : cela devient un élément de crédibilité. Car nous avons tous des contradictions. Or il y a deux complexités : la complexité cohérente, et la complexité incohérente. Nous sommes ici clairement en face d’une complexité incohérente. Volontairement ou pas, toute la question est là...

- La rédaction d’E&R -

 


 

La police commence à lever le voile sur l’auteur de l’attentat de Manchester, Salman Abedi. D’après les derniers éléments de l’enquête, l’homme était animé d’un désir de « vengeance » après qu’un ami d’origine libyenne a été tué en 2016 à Manchester (nord-ouest de l’Angleterre), a indiqué un ami de la famille à l’AFP, jeudi 25 mai.

 

Selon les médias britanniques, cet ami, Abdul Wahab Hafidah, avait été pourchassé puis tué par un groupe de jeunes à Manchester, dont le procès est en cours. « Nous avons réussi à calmer les jeunes du quartier qui se sentaient visés par l’attaque en tant que musulmans, mais il semble que Salman n’a pas oublié l’incident. J’ai personnellement parlé avec lui et essayé de le convaincre qu’il s’agissait seulement d’un acte criminel », a confié une personne de son entourage.

 

Un terreau jihadiste

Né à Manchester de parents libyens ayant fui le régime de Mouammar Kadhafi, Salman Abedi a, par ailleurs, grandi dans un contexte familial lié au jihadisme. Un frère du kamikaze a été arrêté au domicile familial à Tripoli. Il a revendiqué l’appartenance de la famille à l’EI et « était au courant du projet » de son frère, selon la « Force de dissuasion », qui fait office en Libye de police loyale au gouvernement libyen d’union nationale (GNA).

Le père du kamikaze, qui a également été arrêté par les autorités libyennes, « était membre du Groupe islamique combattant libyen (Gicl) », un groupe dont l’unique but était de renverser le régime Kadhafi, a indiqué Ahmed Ben Salem, porte-parole des services libyens de sécurité.

Ramadan Abedi avait trouvé refuge en Grande-Bretagne avant de rentrer au pays pour combattre aux côtés des rebelles les forces de Kadhafi pendant la révolte de 2011, selon des médias britanniques.

[...]

Quatre jours avant l’attentat, qui a fait 22 morts, Salman Abedi s’était en outre rendu en Libye avant de regagner la Grande-Bretagne.

Lire l’article entier sur france24.com

L’Empire et ses ramifications, lire chez Kontre Kulture :

 

L’apparition soudaine du djihadisme à Manchster, sur E&R :

 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1734052

    Ce serait une vengeance parceque 2 "Anglais" auraient poignardé son pote .Really ?

     

    Répondre à ce message

    • Really ? C’est l’histoire d’un type qui voue une haine pour les poulets et qui les tirent comme des canards sur les Champs Elysées... Es-ce l’histoire de la poule et l’œuf et déterminer qui a été engendré le premier ?

      C’est une greffe qui ne prend que sur un terreau fertile dans des circonstances favorables... C’est pas une simplification.. c’est expliquer la complexité des choses...

       
  • Sa petite sœur aussi avait l’intention de se faire sauter , pour venger l’ami de son frère.

     

    Répondre à ce message

  • Vengeance ? Moi ce que je retiens c’est qu’ISIS a revendiqué l’attentat. Point !

     

    Répondre à ce message

    • La franc-maçonnerie signe de trois petits points mais c’est un point de détail... un point de détail de plus que sur les deux « i » de ISIS si on veux mettre les points sur les « I » !!!!




      Isis revendiquerait les chiens écrasés de Londres si ils appartenaient à la reine..

      La vérité c’est qu’un adolescent post-pubère tout juste adulte (et pas forcément dans sa tête) a du parler trop fort d’un désir juvénile romantique de sacrifice (symptômes pas inconnu dans la culture Occidentale) et que des manipulateurs ont entendu ses fantasmes de tout faire sauter...

      Il ne faut pas avoir peur d’éplucher l’ognion, découvrir plusieurs couches même si ça vous fait chialer... Si il y a une idéologie mortifère Takfirists à l’œuvre les ressorts psychologiques existent...Ça fait en tout cas penser au Film « La Haine » et l’instrumentalisation des sentiments de vengeance envers des innocents car ça aurait valeur d’exemple.... on est en plein dans la société du spectacle..

      Une vision romantique de « l’outsider ».... Le marginal n’y est pas le looser qui a des difficultés à s’élever socialement alors que tout le monde est juger sur sa capacité à faire de l’argent... Là c’est la figure du serial killer qui se fait un nom pour continuer une des grandes narratives des légendes urbaines... L’horreur à elle aussi des histoires et des protagonistes un peu hybrides...

       
  • #1734121

    Comme à chaque fois la légende, présentée doctement comme " version officielle ", est plus abracadabrante que les analyses de la dissidence.

     

    Répondre à ce message

  • #1734244

    Tiens puisque c’est ça... je vais me venger de mon estomac qui gargouille ...je vais aller boire un canon !!!...

     

    Répondre à ce message

  • #1734260

    L’islam est une fabrique à terroristes. A force de décrire l’occident comme le démon, et ses habitants comme des mécréants, cette pseudo-religion jette des déséquilibrés fanatisés contre des innocents. Il faut arrêter avec l’angélisme de nos élites et médias envers cette idéologie. Nous sommes en danger de mort de part l’immigration incontrôlée de populations hostiles à notre culture, à nos moeurs et à notre civilisation, et du réservoir de terroristes qui sont maintenant sur notre sol pour y semer le chaos...sombre avenir si nous continuons à baisser la tête, à allumer des bougies et câliner des nounours en pleurnichant.

     

    Répondre à ce message

    • #1734284

      Entièrement d’accord.

       
    • Dans le documentaire de Mikael Moore ,farenheit 911 , on voit un plan séquence ou l’on voit des enfants Irakiens jouer dans un jardin et d’autres jouer au cerf-volant,des mamans qui papottent, brèf, une vie ordinaire et la seconde d’après on voit ,la nuit tombée , une pluie de bombes tomber sur Bagdad.
      Nous sommes en mars 2003 ..Pas d’alkayada ,etat islamique brèf pas de térrorisme .
      Si tu dois t’en prendre à quelqu’un ,c’est pas a l’islam , mais à ceux ,qui savaient qu’en zigouillant Sadam Hussein , le moyen orient serait déstabilisé .
      Je t’invite donc a reposter ton commentaire en disant par exemple ; " Les seuls responsables sont la clique de Bush et ses néocons."

       
  • Et son officier traitant, il en dit quoi ?

     

    Répondre à ce message

  • Pour retrouver un braqueur, il faut plusieurs jours et parfois semaines par contre ce type le lendemain on avait son nom, prénom, son âge, domicile....Curieux

     

    Répondre à ce message

  • Je ne comprends pas ces personnes voyagent comme elles veulent sans que personne ne se pose de question. Elles ont un cv plus long que mon bras, naviguent de Syrie en Libye en passant par l’Angleterre mais tout est normal.

    J’ai navigué trente ans dans la marine marchande et plusieurs fois quand je débarquais d’un bateau qui se trouvais en Afrique de l’ouest et que j’arrivais à l’aéroport de Roissy je me suis fait arrêté par des policiers en civil qui me demandaient d’où je venais et qu’est ce que je faisais au Gabon ou au Congo.
    Et pourtant je suis breton avec un nom breton, cherchez l’erreur.

     

    Répondre à ce message

  • Ce sale rat d’égout n’avait qu’à se faire sauter le caisson tout seul sans embarquer du monde avec. Il me donne envie de gerber, comme tous ceux de sa clique. Conditionné ou pas, l’homme a un minimum de libre arbitre, si minuscule soit-il. Entre projeter et faire, y’a une immense différence : celle qui différencie les gens à peu près "normaux" des rats d’égout comme lui. Et j’inclue dedans les salopards qui ont tout récemment zigouillé 30 innocents dans un bus en Égypte.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents