Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Attentats de Paris : l’Hyper Cacher a bien été vendu la veille de la prise d’otages

Exclusif. Panamza s’est procuré le procès-verbal de « l’assemblée générale extraordinaire » – organisée la veille de l’attentat – au cours de laquelle le patron d’Hyper Cacher a cédé son entreprise.

C’est confirmé. Le 30 janvier, Panamza était le premier média francophone à dévoiler une information troublante, relative aux mystérieux attentats de Paris et basée sur un article – passé sous silence par la presse hexagonale – du New York Post : Michel Edmond Mimoun Emsalem, président et actionnaire unique (depuis 2010) du magasin Hyper Cacher – dans lequel s’est déroulé l’attaque terroriste imputée à Amedy Coulibaly – avait vendu son entreprise un jour avant.

Précisément : « le 8 janvier, à 9 heures », lors d’une « assemblée générale extraordinaire ». Ces précisions inédites sont extraites d’un document officiel que s’est procuré Panamza (moyennant paiement d’une dizaine d’euros) auprès du tribunal de commerce de Paris : le procès-verbal de la réunion, déposé le vendredi 13 mars (et consultable dans son intégralité ici).

Deux jours plus tard, le dimanche 15 mars, le magasin rouvrait ses portes en présence de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, et Laurent Mimoun, un homme vaguement présenté par le site Actualité juive comme l’un des « repreneurs, peu avant le drame ».

Lire la suite de l’article sur panamza.com

Voir aussi, sur E&R :

Sur d’autres « coïncidences » dans d’autres « attentats terroristes »,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Du vrai travail de journalisme d’investigation, avec la mise en évidence du fait que quand on veut vraiment s’informer et informer, c’est possible aussi bien en france qu’aux usa...avec des faits et des noms...à la clé. On conçoit sans difficulté que tout un pan du système d’information évite de faire quelques investigations que ce soient de ce côté de la réalité. Le très gros problème c’est que ce ’pan’ constitue la partie la plus importante du système et que cela implique sa partialité automatique, ses manipulations, ses rétentions et autres déformations ; qu’on peut constater quotidiennement. Panamza joue à 100 contre 1 tant qu’ ’on’ laisse ’jouer’...Sans E&R ces infos ne seraient tout simplement pas rendue publiques. C’est tout ce qu’induisent de problématique des entités très virulentes, à la fois juges et parties.


  • Tiens ! Comme c’est bizarre, ils vendent toujours leurs biens, le jour avant, ou les assurent pour quelques milliards, peu de semaines avant qu’ils ne s’écroulent sous le butoir d’un attentat, où tous ceux qui les commettent, soit se suicident ou sont abattus par la police.


  • saperlipopette ! quelle coïncidence, quand même !!!


  • À propos du "puissant fonds d’investissement KKR", et d’après Élise Lucet, KKR, société anglaise (enfin juive du coup), s’était accouplé à Goldman Sachs (banque juive aussi mais n’y voyons pas de complot) pour racheter l’entreprise française (goy) Samsonite, fabricant de valises de voyage, non pas pour la remettre sur pied (toute entité nationale doit disparaître !) mais bien pour la revendre plus chère et se faire du bénéf dessus - au nez des employés français qui eux ne seront jamais entendus par la justice (judéo-républicaine) ni indemnisés.


  • Je suis navré de faire la remarque mais ... ça ne ressemblerait pas a du délit d’initié ?


  • Vous n’allez pas recommencer avec votre "théorie du complot" !

    Celui qui oserait faire un parallèle avec Larry silverstein à propos du world trade center (tours assurées contre le risque d’attentat 6 semaines avant l’événement) sera accusé de complotiste, incitation à la haine, antisémite et emprisonné par Valls en personne au nom de la République et de la liberté d’expression !

    Non mais...


  • 7 semaines avant le 11/09 Larry Silverstein achetait le WTC en leasing et le faisait assurer . Emsalem prend moins de précaution : c’est la veille même de l’attentat qu’il vend l’Hyper Cacher : aurait-il eu des tuyaux ?...


  • Heureusement qu’il y a E&R pour information et de vrais journalistes d’investigations pour relever le niveau car comme de nombreux lecteurs de ce site se sont rendu compte ,le niveau journalistique télévisuel et radiophonique est au ras des pâquerettes pour pas dire inexistant .Mais encore une foi ,quand on entrouvre le couvercle ,on s’aperçoit de beaucoup de choses nauséabondes qui s’en dégage et que dés qu’il y aura un changement radical et républicain ,il faudra porter un masque pendant plusieurs jours.


  • Il a eu du pif sur ce coup...

     

  • Il ne s’agit pas d’acte de vente mais d’un changement de gerant ... Ou est l’acte de cession des parts ? j’ai connu Panamza plus competent.

     

    • @ C2T

      Touche pas à mon Panamza !

      Panamza redonne ses lettres de noblesse au journalisme d’investigation par un travail sérieux et courageux alors n’essaye pas de le décrédibiliser sans raison OK !!! (si ta remarque était justifiée je n’interviedrais pas)

      Dans l’article que Panamza met en lien , celui du New York Post du 21 janvier 2015 ;on lit ceci :

      "But while Michel said he coincidentally sold his stake of Hyper Cacher a day before the attack, he retained the titles of CEO and president and Dinah said “he has to get himself organized” before making a move."

      Traduction libre :

      " Mais alors que Michel disait qu’il avait vendu,par hasard (par Khazar ?), sa particiapation dans l’Hyper Cacher un jour avant l’attaque, il avait gardé les fonctions de "gérant" et de président (sous entendu de l’hyper Cacher) et Dinah ajouta "qu’il doit d’abord s’organiser lui même" avant de faire un déménagement"

      http://nypost.com/2015/01/21/kosher...

      Donc selon la femme de Michel Emsalem, Dinah, cité par le New York Post Emsalem a bien vendu sa part dans l’hyper Cacher ,1 jour avant l’attaque !!!

      Là, ou ta remarque n’est pas tout à fait inutile est le fait de dire ,qu’effectivement,le document produit par Panamza provenant du tribunal de commerce ne fait qu’acter le changement de gérant de l’Hyper Cacher entre Emsallem et Aboulker (nouvea gérant).

      Hors nous savons maintenant que sa femme a confirmé la vente auprès d’un journal américain.

      L’acte de changement de gérant donne par conséquent du crédit au récit de fa femme de Emsallem.

      On peut même affirmer qu’ en vue des documents du tribunal de commerce, Emsalem a menti à sa femme en lui disant qu’il était resté gerant de l’Hyper Cacher ; à moins que sa femme ai menti au journal en affirmant que son mari était encore gérant de l’Hyper Cacher après le 8 janvier *.... puisque le nouveau gérant est Aboulker depuis le 8 janvier !!!

      * Néanmoins
      si le journal américain n’a pas retranscris correctement les dires de Dinah ; ni Emsalem ni Dinah n’aurait menti, bien évidemment.


    • Je me fous de leurs magouilles tordues...Ces gens là ne sont pas de mon monde .Mais je trouve cocasse cette histoirte d’assemblée générale extraordinaire avec un seul type , président -actionnaire unique ...


  • Un hasard bien evidemment.


  • Le puzzle s’assemble au fil des jours...


  • Le plus intéressant ici n’est pas d’essayer de créer des liens avec les attentats mais de mettre à jour toute la toile d’araignée de cette communauté. Une toile serrée, solide, puissante, où chacun des membres retombe toujours sur ses pieds mais jamais (ou rarement) en dehors ou à travers le filet de sécurité.
    En cela, difficile de nier le niveau élevé d’organisation et le niveau d’influence qui peut en découler, avec toutes les facilités qui vont avec. Bref, loin d’être une malédiction, être un membre de la communauté juive relève d’avantage du privilège.
    Qu’est-ce qu’on attend pour s’en inspirer ? Dieudonné nous met sur la voie.


  • Excellent article, merci beaucoup pour cette investigation !


Afficher les commentaires suivants