Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

Une récolte 2014 désastreuse

Nous retranscrivons ici le dernier échange de courriels avec notre apiculteur de Lozère. Nous avons passé par ailleurs dans la semaine une cinquantaine d’appels aux apiculteurs de la région qui sont tous dans le même cas, incertains même d’avoir assez de miels pour leurs propres ventes.

« Bonjour,

On n’a jamais vu une saison aussi mauvaise en terme de récolte de miel. (...) La récolte 2014 étant catastrophique les cours du miel montent en flèche. (...)

Je vous expliquais au téléphone que nous avons eu une mauvaise surprise la semaine dernière. D’après notre cahier de miellerie, il nous restait un fût de miel de montagne mais nous avions oublié de noter sa mise en pots. Du coup nous n’avons plus de montagne en vrac.

Jeudi dernier nous avons fait le tour des ruchers et les dernières récoltes sur lesquelles nous comptions ne sont pas au rendez-vous. Il ne nous reste que de l’arbousier mais je doute que cela vous intéresse.

Nous sommes désolés et déçus de ne pouvoir vous fournir de miel pour cette année.

Nous ne pouvons même pas vous orienter vers un de nos confrères car ils sont dans le même cas. C’est vraiment une saison triste pour les apiculteurs. Nous avions mis les bouchées doubles pour préparer les ruches qui étaient prêtes à faire de belles récoltes mais la météo nous a joué des tours. Espérons que la saison prochaine soit meilleure car sinon bon nombre d’apiculteurs vont mettre la clé sous la porte.

Bonne continuation. »

Voir aussi, sur E&R :

Découvrir des produits sains et enracinés chez Aubonsens.fr :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #941429

    Comme le dit Marion Sigaut, nos ancêtres n’avaient peur que du ciel.


  • #941433

    Einstein a dit que si les abeilles disparaissaient de la Terre, l’Homme n’aurait plus que quelques annees de survie devant lui.

     

    • #941514
      le 22/08/2014 par OTOOSAN
      Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

      Cette reférence à Einsein est une légende urbaine...


    • #941558
      le 22/08/2014 par christian
      Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

      c’est vrai, il a bien dit ça....et plein d’autres choses que d’autres avaient dites avant lui, ainsi que tout un tas de conneries invérifiables et sur ce coup, génétiquement, surement du à son ascendance...il a menti, mais bon !
      les abeilles pollinisent environ 30% des cultures et des plantes, bien d’autres insectes et animaux y participent également.

      Je ne dis pas qu’il faille tuer impunément les abeilles, ni même aucun autre être aussi gratuitement que de nos jours, mais il faut arrêter de véhiculer les mensonges permanents, et plus encore lorsqu’ils émanent des marchants du temple


    • #941839

      Einstein, encore lui ! Le voleur de Henri Poincaré ! Je n’en peux plus de cet escroc. Ras le bol, pardon, de lire ses citations. Cela dit, il était au regard de Poincaré, plus inventeur de formules littéraires creuses que de Physique pure.


    • #942091
      le 23/08/2014 par MagnaVeritas
      Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

      C’est une citation apocryphe, je l’ai déjà dit. Il faut savoir que cette pseudo-citation est même diffusée dans les universités et dans des revues naturalistes, ce qui démontre le sérieux de ces institutions.

      De toute façon, c’est faux car toutes les plantes anémogames (pollinisation par le vent) et celles qui ont d’autres pollinisateurs que les abeilles survivraient. En outre, il y aurait des entreprises qui pratiqueraient des pollinisations artificielles des plantes naturellement pollinisées par les abeilles.
      On serait mal barrés pour pas mal de fruits, oui, mais à ma connaissance, toutes les céréales sont anémogames.


  • #941456

    Même problême en région Parisienne et sur Paris.Toute petite récolte dans l’ensemble avec une ou deux excéptions.


  • #941460
    le 22/08/2014 par Marin Shadok
    Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

    Il y a des producteurs de miel français en dehors de la Lozère, et pour avoir fait un tour chez les apiculteurs cet été tous n’en ont pas autant subi le mauvais temps (Bretagne, Cotentin, Alsace, etc.).

     

    • #941927

      Très bonne remarque. C’est passé inaperçu, mais pas pour les gens qui y sont resté : il a fait particulierement beau en Bretagne !


  • #941467
    le 22/08/2014 par Soutien API
    Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

    Votre honnêteté vous honore...2015 sera meilleur Tenez bon !


  • #941497

    Les aléas météorologiques. Je les pense assez prévoyants pour pouvoir amortir ce dur coup mais, ils n’avaient pas besoin de ça.
    Bon courage !


  • #941507
    le 22/08/2014 par southsud
    Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

    N’étant pas un spécialiste de la question, quel facteur manquait pour avoir une bonne récolte ? La météo seulement ? Il est vrai qu’il fait très moche ces derniers temps... ou bien y a-t-il autre chose ?

    Bon courage aux apiculteurs, dans ces moments difficiles qu’est ce qu’on peut vraiment faire quand on est dans ce domaine...

     

    • #942019

      Le problème cette année d’après un de mes amis apiculteur c’est le vent !
      Apparemment les 6 derniers mois ont été très venteux, ce qui est très ennuyeux pour les abeilles et qui les empêche d’aller trop loin chercher le pollen.
      De plus elles s’épuisent énormément et se perdent et ne peuvent retrouver la ruche.


  • #941570

    Mon beau père est apiculteur en Seine-et-Marne, c est le même son de cloche. Mauvaise récolte et de pire en pire chaque année.


  • #941576

    Le ciel a été zébré par des avions c’est la première année que je n’ai pas entendu chanter les cigales.
    Mais mis à part ceci c’est nous les complotistes.
    Il y a eu un article dans le Monde (vous savez ce journal qui nous expliquait que le nuage de Tchernobyl c’était arrêté à la frontière)
    Qui nous expliquait que les truc blancs dans le ciel c’était normal et les filaments qui tombaient étaient normaux.
    Bref on ne triche pas avec la nature

     

    • #942082
      le 23/08/2014 par MagnaVeritas
      Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

      Merci pour l’info sur les cigales.

      Les filaments des chemtrails sont des concentrés de phtalates, c’est confirmé depuis quelques mois par un labo indépendant. La presse n’est pas fiable depuis des décennies. Il y a 3-4 ou 5 ans, lors des morts massives d’oiseaux, de poissons, etc. ils nous expliquaient que ces animaux avaient commis des suicides collectifs. Une presse aussi stupide et malveillante mérite d’être mise au pilori pour l’éternité.

      Moi je me demande si le mauvais temps de cet été est dû à des chemtrails type terraformers (modificateurs de climat, atmosphère, etc.) car apparemment le dernier été ressemblant à l’été 2014 date d’il y a 55 ans.


    • #942116

      Moi aussi j’ai remarqué ca hier vendredi matin vers midi le ciel etait zebré genre ondes ondulatrices comme si il y avait du HAARP et en fin d’après midi il pleut a 17 heures quand tous le monde est en week end.On va bien voir les resultats des professionnels du tourisme mais a mon avis c’est catastrophique.
      Il y a pas eu un week end de bien et les gens en vacances en vacances au mois d’aout ca commence a etre louche tout ca.


  • #941607
    le 22/08/2014 par jacques
    Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

    après le jardinage ,il va falloir se mettre à l’apiculture, je suis de la campagne et beaucoup y pense sérieusement

     

    • #941789
      le 22/08/2014 par martopilon
      Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

      J’espère que vous avez de l’argent de côté alors parce que l’apiculture est un loisir qui coûte cher avant de l’avoir commencé si on veut faire les choses dans les règles de l’art (ruches, cadres, cire gaufrée, extracteur, maturateur, désoperculeur ...)


    • #942084
      le 23/08/2014 par MagnaVeritas
      Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

      ça fait longtemps que j’y pense aussi mais pour le moment ce n’est pas tellement possible pour moi.


  • #941718
    le 22/08/2014 par Bouguet Nicolas
    Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

    Bonjour toute l’équipe d’au bon sens
    Je suis apiculteur biologique en Gironde
    Je peux vous fournir des productions issues de nos ruches si vous voulez
    Vous pouvez me contacter sur www.borda-ambrosi.fr


  • #941859

    Si, je dis bien si, les armes climatiques existaient, et que les US voulaient mettre la pression à la France, il se passerait exactement ce qui se passe cet été (sans parler des quelques dérèglements du début d’année).

    Mais bon, comment de tels dispositifs pourraient exister, puisque presque tous les pays du monde on signé la convention ENMOD en 1976, déposée à l’ONU, et que cette dernière stipule que les signataires s’engagent à stopper leurs recherches en matières de dispositifs de modification du climat à des fins stratégiques !

    ENMOD - Wikipedia
    ENMOD - ONU

    De plus, le grand Nicolas Tesla ne date que d’un petit siècle de rein du tout, ce qui n’est rien en regard de la décénnie qu’a nécéssité la fabrication de l’arme atomique.

    Et puis, c’est pas comme si les US nous foutaient déjà la pression avec la BNP, le tout sur fond d’escalade guerrière tous azimuts (Russie, Irak).

    Aucun, je dis bien aucun avion de l’OTAN ne participe à l’épendage des chemtrails, enfin, officiellement...


  • #941906

    Faire du miel devient assez aléatoire et faut vraiment cumuler un savoir de bac+5 avec de bonnes connaissances botaniques et même transhumer ce que je fais pas car c’est de la logistique. C’est trop exigent pour ce que c’est payé, le métier de banquier est certes plus indigne moralement mais bien mieux rémunéré par rapport à l’effort fourni.

    Pour moi la récolte ça va, mais j’ai des copains qui à 15 km a vol d’oiseau font que dalle.
    Peut-être que je lâcherai des pots aux adhérents ER de la région :)

    Et quand on se renseigne sur les forums de passionnés, c’est assez généralisé :

    dans le sud
    https://www.objectifgard.com/2014/0...
    sous les tropiques la ou le miel était facile ça devient la merde
    http://www.franceguyane.fr/actualit...
    sinon en Lozère l’épilobe est encore la (le champagne des miels pour les canadiens je lisais) et la ronce a remonté puis de belles prairies encore, si le mois prochain est doux ça peut le faire, mais faudra nourrir en sucre de betterave pour l’hiver

    Franchement c’est plus les années 80-90 ou le tonton ramassait sans soucis.

    Courage, si la crise continue, faut garder un boulot ou savoir faire manuel sous le coude.


  • #941936
    le 23/08/2014 par goy pride
    Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

    Dans ce cas précis il me semble que c’est climatique. Je ne réside pas en France mais mon frangin lui est en bourgogne et il m’a dit qu’ils ont un été pourri. D’ailleurs il m’a dit que depuis déjà quelques années il n’y a plus vraiment d’été comme nous en avions l’habitude dans notre coin, c’est à dire 3 voire 4 mois, juin à septembre, de soleil franc entrecoupé de temps à autre par quelques pluies d’orages...on croirait avoir des été écossais !


  • #941945
    le 23/08/2014 par goy pride
    Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

    Les gars le titre de votre communiqué est un peu trop dramatique ! Vous avez encore des apiculteurs ! Mais ils n’y a plus de miel pour cette année ! Au début je croyais que vous alliez nous annoncer un drame du genre "notre vieux apiculteur est décédé" ou "a fait faillite..."...espérons que l’année prochaine les choses se normalisent ! Sinon il est vrai que si la situation se reproduit plusieurs années de suite vous pourrez malheureusement dire que vous n’avez plus d’apiculteur ! Pour l’instant restons optimiste et contentons-nous juste de dire qu’il n’y a plus de miel pour cette saison !


  • #942097

    Comment faites vous pour la lutte contre la varroose étant donné que :
    Il y a obligation d’utiliser un des 5 traitements ayant une AMM,à savoir :
    Apivar
    Apistan
    Apiguard
    Apilive Var
    et Thymovar
    Lequel utilisez vous si c’est pas trop indiscret,ou d’après vous,lequel est le plus"compatible".
    Je vais tester sur une ruche en parallèle la méthode avec fil de cuivre,au passage merci de l’info.Ca mange pas de pain.
    Salutations apicoles(et à picole aussi,à l’occasion)

     

  • #942099
    le 23/08/2014 par MagnaVeritas
    Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

    Les fluctuations sont tout à fait normales dans la nature, reste à savoir si le temps de cet été est naturel, d’origine "anthropique" ou orchestré.

    Désolé pour aubonsens. A leur place, je prendrais du miel d’arbousier, pourquoi pas ?
    Et surtout, je m’inquièterais plutôt des micropolluants plastiques qu’on trouve maintenant même dans le miel. Ces polluants ont la taille de grains de pollen et les abeilles n’arrivent plus à faire la différence. Ces polluants sont très graves car ils peuvent rester en suspension dans l’air, s’insérer dans le cycle de l’eau, infiltrer la terre, etc. et forcément, je pense qu’ils peuvent maintenant coloniser les organismes et les chaînes alimentaires.
    Il faut savoir qu’on ne trouve plus aucun endroit intact sur terre. Nous sommes vraiment en phase finale là, encore 2-3 générations maxi et ce sera l’heure du jugement. Vivement la punition divine.


  • #942106

    En france notre premiere economie c’est le tourisme,vu le temps pourri qu’on a eu je commence a penser qu’ils s’attaquent aussi a cette economie là en modifiant le climat, la tronche des nuages en vagues onduleuses ca existe pas des nuages comme ca sans parler des epandages aeriens et en plus sa sape le morale quoi de mieux.


  • #942122

    Les abeilles sont tres sensible aux ondes wi-fi,les ondes des telephones portable et meme les telephones dect sont des ondes tres nocive meme pour nous. Moi j’ai tout debranché tv telephone dect, wi-fi je suis revenu au cable sa nettoie la maison de toutes ces ondes et sa evite de se faire controler le cerveau.

     

    • #942927

      Faux des études ont été menées, ça n’induit pas grand chose sur une ruche, puis quand vous comptez qu’une ouvrière en pleine saison s’épuise en 5 6 semaines, ça n’a pas le temps. Faudrait mettre la ruche tout juste sous une ligne à haute tension.
      Mais faut éviter tout de même les couvre cadres et toit métalliques.

      J’ai un copain qui a tenté l’expérience nada.

      ps : je ne dis pas pour un homme dont l’espérance de vie est de 75 ans, la les ondes ont le temps de le "travailler".


  • #942184
    le 23/08/2014 par chris 777
    Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

    Personnellement, je bricole avec une petite dizaine de ruche dans le sud de la Drôme et cette année,avec toutes les ruches réunies ,je n’ai même pas de quoi faire un pot de miel ...
    Chez moi j’attribue ça a la pluie.
    Il a plut assez régulièrement, au moins une fois tout les 6 ou 7 jours ...
    Hors il faut 2 a 3 jours pour que les fleurs produisent assez de nectar ou de pollen pour que les abeilles puissent le récolter.
    Les fleurs ont été lavées en permanence,adieu le miel ...


  • #942268
    le 23/08/2014 par sormiou
    Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

    Il est temps de se rendre à l’évidence : l’apiculture "occidentale" est encore une triste exploitation de l’animal par l’homme pour son petit confort et entre complètement dans le cadre de l’industrialisation forcenée de l’alimentation.
    Apiculteurs, vous aimez les abeilles ? cessez dont de les PILLER !
    Elles ont un besoin vital de leur miel, par contre, on peut leur faire produire à volonté de la propolis qui est un produit avec de très nombreuses applications bénéfiques.
    Cela n’empêche pas de petits prélèvements de miel et de gelée royale mais pour une consommation familiale.

     

    • #942485
      le 23/08/2014 par chris 777
      Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

      Holà !! minute papillon !!
      Ne mets pas tout le monde dans le même sac.
      C’est vrai qu’il y en a qui abuse ,mais c’est surtout aux u$a que cela ce passe.
      Au passage ,on ne prends pas tout le miel. On leurs laisse largement de quoi passer l’hiver.
      Quand on ne connait pas un sujet ,on évite de le commenter, merci bien.


    • #942584

      @sormiou
      Si tu crois que t’as l’air moins con suspendu a ta liane que tu tiens avec ton gros orteil et ta perche avec laquelle tu fracasse un essaim complet a chaque fois pour recuperer 50g de miel que tu cales dans ton pagne,ben tu vois,l’occidental comme tu dis,il se marre...
      Vous etes pas prêts de sortir de la merde...


    • #943284
      le 24/08/2014 par sormiou
      Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

      @chris 777

      mouarf, le nombre d’apiculteurs que j’ai vu donner du sucre pour pas que leurs abeilles crèvent de faim...
      mais il y a surement plus ou moins d’excès suivant les cas de figures, le fond n’en reste pas moins vrai.
      Je n’élève pas moi-même, c’est vrai, mais si je devais, je pencherais à coup sûr pour une ruche de type "Warré".

      @eric
      Tu regardes trop la télé... décroche :)


  • #942362

    C’est compliqué de faire du miel, qui plus est de qualité !

    Faut dire aussi que la plupart des producteurs en France sont amateurs ou semi-pro, ce n’est donc pas évident pour eux, avec ce temps pourri, avec le varroa, les phytosanitaires, etc...


  • #943158

    l’Etat versera t’il des indemnités pour Au bon Sens ?


  • #945494
    le 26/08/2014 par Grindsel Tirédunevi
    Au bon sens n’a plus d’apiculteur...

    A mon humble avis c’est avant tout le drame de la monoculture, de la monoactivité, et du fonctionnement sursécurisé et stérilisant du monde du travail en général.


Afficher les commentaires suivants