Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Au foyer Adoma de Lyon, un suicide révélateur des tensions

Au foyer Adoma (ex-Sonacotra) du quai Gillet (Lyon 4e), l’incompréhension et la colère des résidents grandissent après le suicide, dans la nuit de lundi à mardi, de l’ancien directeur du centre. Ce dernier, qui avait quitté son poste il y a trois semaines, sans que les résidents n’en soient informés, a été retrouvé mort à l’aube dans les sous-sols du foyer.

« Qu’il soit venu faire ça ici, c’est très révélateur du climat qui règne dans la résidence et de la manière dont Adoma traite les habitants. En un an, c’est le quatrième suicide », tempête Hicham Taha, qui a ouvert il y a quelques années au foyer une épicerie solidaire et une cafétéria. Depuis mardi, les résidents n’ont reçu aucun soutien psychologique et Adoma n’a, selon lui, donné aucune information sur ce décès aux 150 résidents, des travailleurs précaires et des RMistes pour l’essentiel. Si bien qu’une large moitié d’entre eux peine encore à croire à la version du suicide. « Ici, c’est juste avant la morgue. Tu ne vois Adoma que lorsqu’il y a un problème de loyer, l’humain ça ne compte pas », raconte Faouzi qui, pour des loyers impayés, a « déjà vu le bailleur changer des serrures ».

A ses côtés, un autre résident, hésitant à témoigner, se confie finalement. « Depuis que le directeur n’est plus là, c’est de pire en pire pour nous. L’hygiène, par exemple, est déplorable. Il faut que cela change, que sa mort serve à quelque chose », note-t-il, pessimiste pour l’avenir. Jointe hier par téléphone, la direction régionale de la société Adoma, responsable de plusieurs foyers de ce type dans l’agglomération lyonnaise, s’est refusé à tout commentaire sur cette affaire.

Source
 : http://www.20minutes.fr
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • bonjour, je viens de lire votre article moi meme etant un anciens resident de adoma et jai le meme constat. il se moque de nous.pour eux nous sommes que des cas sociaux. jai eu deux problemes dans ses foyers un ou javais un retard de loyer d un mois je suis revenu de week end il ny avait plus rien dans ma chambre.soit disant que javais laissé ma porte ouverte.le deuxiemme foyer cette fois on mas donné une chambre en entrant toute sale je suis musulmans et je constate quil ne voit que largent jespere que cela changera INCH ALLAH