Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Aucun lien avec Panamza ? Le piètre mensonge de Pascal Boniface

Lundi 15 janvier, le géopolitologue Pascal Boniface a publié un billet sur son compte Facebook et son blog hébergé par Mediapart.

 

Son objet : apporter un démenti formel et cinglant aux propos du préfet et agent sioniste Gilles Clavreul faisant état de « citations favorables » passées de Boniface à propos de Panamza.

Le géopolitologue a réfuté et surenchéri, dénonçant ce qu’il qualifie de manœuvre « sournoise » par Clavreul consistant à vouloir l’« assimiler idéologiquement » avec Panamza.

Tacitement, le site Panamza est présenté ici comme un média porteur d’une « idéologie » douteuse, voire détestable.

Cerise sur le gâteau : Boniface suggère en outre n’avoir jamais utilisé Panamza comme « source » pour sa « recherche » ou sa « réflexion ».

C’est une contre-vérité éhontée.

De juin 2011 – date de notre rencontre sur le plateau de Beur FM – à avril 2016, le géopolitologue et moi-même, fondateur de Panamza, avons correspondu – par courriel ou téléphone.

Mieux encore : je fus, à l’occasion, un informateur à son égard ou, dans le sens inverse, un récipiendaire d’informations relatives à ses adversaires.

Mercredi 17 janvier, je relaterai – en détail et preuves à l’appui – dans un article réservé aux abonnés cette connexion non seulement dissimulée jusqu’à maintenant mais honteusement démentie aujourd’hui par Boniface, une vedette sur-encensée de la sphère pro-palestinienne qui a piteusement tenté d’éteindre les aboiements de la meute sioniste à son encontre en ostracisant publiquement Panamza – après l’avoir soutenu en privé.

Pascal « Demi » Boniface sur E&R :

Ce que Boniface n’a pas le courage de dire,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Boniface c’est comme Naulleau : bien sûr qu’ils sont chèvre et chou, comment tiendraient-ils ?

     

    • Non seulement mais pour l’élite sioniste dégénéré (et le kahal français), c’est à dire, égoïste, égocentrique, paranoïaque, psychopathe, j’en passe et des meilleurs, ils peuvent les trier ainsi ...
      Comme le disait soral ces gens servent de sparring-partner et sont là voix trouble et acceptable du système pour enfumer et rendre aveugle les cons-patriotes, les cons-sommateurs, et autres simples cons, si benêts soient-ils, ils sont les seconds couteaux des cons-pirateurs qui adhérent au sionisme (en toute dernière instance) dans ce qu’IsRaHell représente.
      Cad une société militarisée sous contrôle, fanatisée, bordélisée, sans aucun ciment social réel mais religieux projeté et imaginé à travers des valeurs rétrogrades (Jérusalem) et d’un autre temps, constante victimisation, pleurnichaillerie, posture accusatoire et inversion accusatoire, une société malade est instable mais parfaite pour l’élite mondiale. Et des valeurs avant-gardistes (Tel-aviv) lgbtisme, perversion, gauchisme mental fanatique, pédérastie, euthanasie, psychiatrisation de la société (on vous catégorise en vous rangeant dans des cases).

      Pour faire simple ces gens reflètent un point de vue sous contrôle, insipide, sans réel fond, mais avec beaucoup de réaction, portant la focale sur les conséquences et jamais les causes... C’est à dire, tout le contraire de ce qu’ils dénominent eux-mêmes la fachosphère, et si vous avez lu Ryssen, c’est une inversion accusatoire typique de la jewery internationale


  • Boniface sait bien que s’il ne se démarquait pas de Panamza il serait viré de partout . Après la "libération" presque tous ses "amis" abandonnèrent Céline .

     

    • A Titi,

      C’est la vie ,Cher monsieur
      Céline,Soral,c’est pas courant .
      Des aristos ,un par ci un par là
      c’est pas gratuit ,disait Céline,
      faut mettre sa peau en jeu .
      Quant à Boniface,Il n’échappera
      pas à la vindicte,évitera-t-il l’humiliation ?


  • " Tu quoque mi Bonifaci ? "


  • Boniface, un individu de peu !


  • Comme disait un autre intervenant, le comique pompeux et fort avisé PMJLL, « le courage de P. Boniface est évident ». Au moins, on rigole.


  • Comme disait très justement le personnage de Dr House : "Every body lies..."


  • Comment va Hicham Hamza d’ailleurs ? Ses soucis de santé sont terminés ?


  • Mais vous êtes marrant : imaginons qu’il dise oui c’est un copain on se parle tous les midis autour d’un thé à la menthe, hop fini la carrière de Boniface, et plus vraiment de marche pied dans les médias/universités et plus de visibilité médiatique aux idées pro-palestiniennes.
    Pour moi, chacun à sa place et fait ce qu’il peut car on ne peut faire ce que l’on veut (tout le monde n’a pas une maison d’édition au cas où l’on est viré de son taf...) donc Panamza devrait mieux comprendre le jeu, qu’il est le "diable" pour certains de ses amis/correspondants (et ne pas s’en offusquer) et meme s’en amuser. Il veut quoi ? La reconnaissance du combattant alors que le combat n’est pas fini ? Boniface n’est pas son ennemi mais n’est pas obligé de lui rendre un hommage appuyé pendant le combat (voire même dire à la police "je ne connais pas cette personne" est plutôt profitable pour les deux plutôt que de nous révéler vos relations privées, c’est idiot et non stratégique, beaucoup d’ego froissé, et certaines fois le courage est justement de ne pas le montrer et le clamer. Faites un peu l’histoire de la résistance : y en a t il qui disaient si, si, untel est gaulliste, on se parle tous les jours et s’il dit le contraire c’est un lâche et un menteur ? Le vrai combat moral est la cause, quitte à se déguiser dans un costume de crachats fait par ses propres amis...

     

    • Ah merci !

      Enfin un commentaire d’un pragmatique et stratégique. Je commençais à me sentir un peu seul dans ma vision de l’affaire...

      Effectivement, s’il y a une personne à ne surtout pas mettre dans une position difficile, c’est bien P. Boniface : il dirige un organisme de recherche financé par du budget public. Son organisme a une grande crédibilité à laquelle la caution étatique n’y est pas étrangère.
      C’est typiquement le genre de structure qu’il faudrait, au contraire, faire perdurer le plus possible.

      A la place de Panamza j’aurais, au choix :
      1) rien dit
      2) communiquer sur le fait que Boniface est incompatible avec mes valeurs (un peu à la manière des partis LR et PS, qui se disent incompatibles, mais en réalité...).

      Bref, un peu de pensée stratégique les gens ! A défaut, ayez-en une, au moins, tactique.

      Lisez les ouvrages écrits par des militaires ou des anciens du renseignement, ils y donnent pleins de bonnes ficelles qui ne demandent qu’à être utilisées... :-D


    • C’est clair ! Imaginons qu’il ait deux sous de courage, c’est sûr que ça changerait tout. Un peu comme si ma tante en avait ! Éloge en « demi-teinte » et particulièrement alambiquée d’une pleutrerie tristement ordinaire.