Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Audiences : François Hollande fait chuter le 20 Heures de France 2

Le Flan indigeste

Le 20 Heures de France 2 présenté par Anne-Sophie Publicis-Lapix pensait faire un gros coup en invitant François Hollande, l’ex-président de la République déchu et honni par 96% des Français. Le Médiocre était là pour faire la promo de son ouvrage Les leçons du pouvoir et justifier son catastrophique bilan.

 

Erreur : les Français, englués dans la crise et les délires de l’appareil d’État contrôlé par le CRIF et la Banque, soit Kalifat et Macron, qui veulent maintenant partir en guerre contre la Syrie, les dingues, n’en ont rien à battre des explications de la femme de ménage du couple israélo-américain. France 2 s’est donc plantée en croyant faire un scoop.

 

 

Résultat, les téléspectateurs ont été regarder en face, chez le lississime Julien Arnaud. Une espèce d’alternance télévisuelle en matière d’information qui ne change pas grand-chose au bout du compte. C’est toujours la même soupe mais on a l’impression d’avoir le choix. Exactement comme les passages de Sarkozy à Hollande puis de Hollande à Macron. Le piège électoral est parfait.

 

 

Pour les amateurs de stats, le 20 Heures de Publicix a réuni 4,93 millions de téléspectateurs selon Médiamétrie, soit 20,9% de part de marché auprès de l’ensemble du public nous apprend Ozap, soit un million de moins que la concurrence. Donc Hollande a fait perdre de la pub post-JT au groupe de service public audiovisuel (ça fait toujours bizarre d’écrire service public quand on voit les contenus proposés). Anne-Sophie a-t-elle joué contre son camp ?

Ozap précise que tout au long de l’interview du Vaniteux, la courbe d’audience a piqué du nez.

Si l’ancien chef de l’État n’a pas eu un effet booster sur le "20 Heures" de la Deux, il l’a, au contraire, tiré vers le bas ! Par rapport à lundi, le journal d’Anne-Sophie Lapix perd 446.000 téléspectateurs et 1,6 point de PDA quand, dans le même temps, le "20 Heures" de TF1 se montre plus stable. Pis encore, dans le détail, la courbe du "20 Heures" de France 2 a fléchi tout au long de l’interview de François Hollande, qui a également été battue par "Le 20H Le Mag", le supplément d’information au "20 Heures" de TF1.

 

Le Vaniteux en action :

 

Depuis son passage télé, les répliques pleines de vanité de l’ex-président font le délice des réseaux sociaux :

 

 

La France a été gouvernée pendant cinq ans par un véritable tocard, vaniteux qui plus est. On peut accuser Sarkozy d’avoir poussé les Français dans les bras de cet âne sorti de l’écurie dramatique de l’ENA. Que cette parenthèse désenchantée serve de leçon aux électeurs qui pensent qu’élite rime avec intelligence, honnêteté et efficacité. C’est tout le contraire.

La gauche socialiste au risque de l’analyse lucide, sur Kontre Kulture

 

Vaniteux, médiocre, larbin, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’ai honte pour la France.
    Selon René Guénon, la démocratie amène l’incompétence au pouvoir.
    Mais à ce point ?

     

    • Oui tout à fait ! Platon aussi donnait la Démocratie comme la pire solution avant la tyrannie...mais pour reprendre Guénon nous sommes, avec le monde moderne, dans une civilisation anormale comme il n’en n’a jamais existé depuis que le monde est monde. Malheureusement celui-ci aura toujours assez d’adorateurs ...tant qu’on leur donnera les moyens de frimer dans leur 4x4 avec leurs lunettes de soleil et leurs chaussures pointus...
      Pour ce qui est de la mode des chaussures pointus elle n’est pas sans rappeler celle de la fin du moyen-âge....La fin de cette civilisation est proche semble-t-il.


    • C’est un euphémisme....


  • Une fois de plus, on ne peut que constater à quel point les merdias sont à côté de la plaque !
    Les gens changent de chaîne en cours de JT, et cela surprend Anne-Sottise ?
    Elle s’attendait vraiment à ce que les gens subissent encore le minable enrobé de sa triple couche de fatuité, alors qu’ils peuvent enfin éviter de s’infliger un tel pensum ?
    Qui est stupide ? Qui ne comprend rien à rien ? Qui pige moins vite que les autres ?
    Elle ou nous ??


  • Ce type a tellement été mauvais/ridicule comme Président qu’il en a dévalué la fonction même. C’était peut-être ça le but lorsqu’on voit des Justin Trudeau ou des François Hollande. C’est pour casser les nations.

     

    • Machiavel... la stratégie du bouffon.


    • #1941443

      De Gaulle était mieux que Pompidou
      Pompidou était mieux que Giscard
      Giscard était mieux que Mitterrand
      Mitterrand était mieux que Chirac
      Chirac était mieux que Sarkozy
      Sarkhozy était mieux que Hollande
      Et nous verrons bientôt que ,
      Hollande était mieux que Macron.

      La question est donc : se peut-il qu’il y ait un après Macron ?

      Si on répond "oui" à la question c’est que la république a ses fondations en enfer.

      Mais si on répond "non" cela veut die en creux que Macron sera le premier des présidents............à ne pas terminer son mandat !


  • C’est vrai que là nous avons eu la crème de la crème, mais la suite n’est pas mal non plus , et on ne peut qu’en résumé ce que dit cet article : que cette parenthèse désenchantée serve de leçon aux électeurs qui pensent qu’élite rime avec intelligence, honnêteté et efficacité. C’est tout le contraire.
    Mais malheureusement, cette parenthèse n’a pas suffi pour les électeurs, qui préfèrent s’enfoncer dans le désenchantement .il y a des Français qui ne comprennent pas du premier coup, il leur faut 10 ans ,si c’est pas 15 ans

     

    • Ca me rappel la fois ou, discutant avec un collègue j’avais critiquer Hollande en le nommant par son petit nom habituel, Flamby, ça lui va tellement bien.
      La le collegue me regarde les yeux écarquiller et il me dit "Ouais mais tu sais qu’il a fait l’ENA, quand même ?"
      C’était il y a un an environ.
      C’est sur que tant que le gros des électeurs auront ce niveau ont est pas sorti de l’auberge...


  • Moi c’est le chiffre de 4,93millions devant le JT de France2 qui me fait souci...

    20 ans que j’ai plus la tv, les bons souvenirs de canal+ qui me réclamait le retour mon décodeur sous menace d’huissiers, les téléphones successifs des auxiliaires standardistes de la chaîne des Nuls auxquels je répondais m’en fous, suis dépressif je vais crever, allez vous faire foutre avec vos poursuites... Ils ont lâché l’affaire.

    Mais je n’en suis plus là... Vive l’émancipation...

    Par contre j’ai été assez optimiste quant à la faiblesse de résilience des médias de masse face au net et surtout très optimiste en ce qui concerne le fameux bon sens populaire...


  • Hollande pouvait évidemment empêcher Macron de se présenter. Tout nain qu’il est, il serait apparu grand, en déclarant :
    "Français ! N’élisez pas ce employé de banque ! Je l’ai embauché, le petit, je le connais. Il vendrait sa grand-mère ou sa femme, pour se hausser d’une marche. Tu quoque fili !
    Français, je me repens ! Après Sarkozy, j’ai contribué à piétiner votre pays, qui n’est pas vraiment le mien, qui ’est plus celui de ce Macron tombé des poches à rothschild.
    J’ai tout cassé, tout bradé, tout bétonné, tout verrouillé, je me suis moqué de vous, que j’ai fait condamner, bâillonner, je vous ai livré à l’ennemi pluriel, mea culpa. Je ne m’intéresse qu’aux dîners et aux meufs, à jamais programmées pour me fuir, mais j’avais (hin hin) un titre ronflant pour compenser, j’en ai eu plus d’une, sur mon scooter. Mea culpa !
    Non je n’aurais jamais dû être président. Je sais bien que je suis ridicule et moche, et pas très bosseur, ni très alerte, un peu jaloux donc, en tout cas totalement incompétent pour la fonction. Ce Macron, mon héritier, ne vous leurrez pas. Il est sympa, un piège à mouches, mais, mais mais mais.... méfiez-vous ! C’est un (truand, enfant ?) !"


  • Hollande a au moins le mérite d’avoir créé un précédent : le pire président qu’on n’ait jamais eu ! Et çà les Français s’en souviendront.

    Macron sera aussi mauvais, mais sera "épargné" par une cause extérieure de type choc économique qui arrivera forcément d’ici à 2022 - pour justifier la suppression du cash.

    En attendant, profitons de nos dernières heures, avant l’abattoir.

     

    • ....J’espère que ce ne sera pas la guerre vers laquelle les anglosaxons voudraient nous embarquer contre la Russie !


    • Mon Cher Voronine,
      J’interviens (Eu égard à votre expertise militaire issue de votre passé militaire de haut niveau, et étant moi-même ex-Officier supérieur - Marine). Je pense qu’on n’en est plus à espérer mais à se préparer. Je veux dire qu’en cas de conflit déclaré à venir, autant un théâtre moyen-oriental laissera « froid » la France (les Français du Peuple donc) habituée désormais à ces guerres là bas (Et ce sera valable pour Israël si attaquée au cri de « qu’ils se démerdent), autant une friction avec la Russie pourrait engendrer un électrochoc dans l’opinion qui alors montrerait son mécontentement et son refus.
      Alors au final que faut-il espérer ? Crever l’abcès ?
      Notez ce qui se passe un peu partout, ce sentiment que « Ça suffit », Bayard-Soral lui-même, grand non-violent politique a laissé entendre que « trop c’est trop ».
      Fraternelles salutations.


  • Il a inversé la courbe d’audience... mission accomplie !

     

  • Il est impossible de placer un président de la 5eme République sur un podium depuis de Gaulle.... Tous des chiens bien en laisse, exécrables derniers dans tout ce qu’ils ont fait, malgré l’esprit Coubertin du peuple de la représentativité parlementaire.... À part les grosses timbales d’Anne Sophie, rien d’intéressant......


  • Je conseillerai quand même aux lecteurs de regarder cet entretien pour la forme, même si le goût insipide du brouet dont on nous a gavé à grande louche durant 5 ans fait tourner de l’œil.

    C’est vrai que l’on imagine mal Belkacem, Taubira, Valls, et tant d’autres (Peillon, Ayraut... Cahuzac !) défendre ce bilan catastrophique.

    Aucun charisme et une mauvaise diction évidente. Mais il ne manque d’ailleurs pas de culot pour donner des leçons dessus à son successeur en vue de répondre à Poutine ou Trump. Ben oui...

    Mais Hollande essaie de récupérer l’insignifiante baisse du chômage qui n’est nullement une véritable inversion du chômage de masse en un plein emploi. Macron s’exprimant désormais chaque trimestre sur les efforts de son gouvernement.

    Hollande avoue sur la réforme de la SNCF. C’est lui qui l’a amorcée. Mais les Français goûtant désormais aux joies des ordonnances après les 49.3, il préconise le dialogue (ou plutôt le monologue) pour faire comprendre la loi.

    Bien sur pas un mot sur le fameux monde de la finance, c’est à dire la banque pour évoquer l’impôt. Trop complotiste.

    Enfin, même si Macron n’a pas du tout développé les véritables raisons des "liens abîmés" entre Église Catholique et État, au lieu d’évoquer l’essence maçonne et laïcarde de la République des Lumières comme l’aurait fait ouvertement un Vincent Peillon ou un Jean-Louis Debré (ne soyons pas sectaire), au nom de la liberté et de l’égalité, il préfère évoquer le mariage pour tous, le remboursement intégral de l’IVG ou l’euthanasie. François aime remuer le couteau dans la plaie.

    Lapix zappera les véritables raisons de la chute vertigineuse d’Hollande suivant des dates phare.

    Ne l’accablons pas trop. Déjà que la retraite de ces anciens chefs d’État nous coûte assez cher alors que la nôtre fond comme neige au soleil.


  • En parler c’est déjà perdre son temps. Il est dans les caniveaux de l’histoire, traitre et inexistant qu’il fût.


  • Hollande, c’est l’alchimiste qui transforme l’or en plomb.

     

    • Pas pour son adversaire qui n’a pas de visage hahaha, il les a bien aidé.

      « Mon véritable adversaire n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c’est le monde de la finance »


    • @ Karim,
      Hollande n’a mas menti en disant que son véritable adversaire était le monde de la finance. Il fallait juste comprendre que son véritable adversaire était le monde qui appartient à la finance, c’est à dire le peuple. En fait les politiques ne mentent jamais, il faut simplement savoir de quoi ils parlent.


  • Ses Leçons vont finir au pillon. Adieu petit personnage falot qui finira aux oubliettes de l’histoire


  • Erratum :
    Hollande n’a pas fait perdre de la pub post-JT à la 2, puisqu’il n’y en a plus après 20 heures depuis 9 ans maintenant.
    Il y a tout au plus des bandes-annonces et programmes courts sponsorisés.

     

  • Vendra t-il plus de livres que Le Pen ?

     

  • Pour limiter la casse de ceux qui ,arrivent se faufiler pour usurper le pouvoir suprême,il est une révolution institutionnelle qui est de nature à se dresser comme un bouclier devant ceux qui menacent les intérêts vitaux de la nation.
    Amender la constitution pour rendre systématique un référendum populaire,donnant la possibilité aux citoyens de juger le bilan du quinquennat du président sortant est devenu,devant les graves manquements de certains chefs d’état,un impératif absolu . Le jugement du bilan portera sur les grands enjeux :
    - le profit tiré par le peuple du maintien de la France dans l’UE,la zone euro et dans l’otan doit être soigneusement démontré,non par des discours vides de toute substance,mais selon des démarches s’appuyant sur des faits tangibles mettant les aspirations du citoyen au dessus de toute autre considération,en particulier bien au dessus de ces intérêts suspects . Briser le quasi tabou,empêchant les forces vives de la nation à proposer des alternatives à ces entités,hissées au statut totalement injustifié de dogmes,doit non seulement être encouragé,mais soutenu par les grandes institutions du pays : présidence de la république,parlement,conseil économique et social,médias,...Les épouvantails de la peur, brandis face à la nation pour lui faire peur du prétendu"apocalypse"qui s’abattrait sur le pays,s’il
    quitte ces groupements,doivent être battus en brèche.
    - La liberté authentique,doit remplacer la manipulation de l’opinion à coup de matraquage médiatique et de persécution programmée. Et ce dans tous les domaines qui touchent la vie matérielle et morale des français et de leurs descendants. Citons en quelques exemples : la liberté d’expression,le choix libre de soumettre les enfants aux vaccins...A ce propos,a-t-on besoin de souligner que le bannissement de la discrimination scandaleuse,en matière de la liberté d’expression : deux poids,deux mesures doit être irrévocable.
    - le rayonnement culturel de la France,à travers les chaînes tv,notamment celles portant l’étendard du service public doit être une préoccupation majeure des pouvoirs publics. Le quasi mépris de l’immense patrimoine culturel de la France,ne peut être justifié par la prétendue"ouverture"sur l’extérieur. Soyons précis,l’hégémonie de la culture anglo-saxonne est à réduire pour occuper la place qui est la sienne,c’est à dire celui du second rang par rapport à la culture française.
    ( À suivre )


  • ( Suite et fin )
    - le profit tiré par le peuple des"réformes économiques" notamment les privatisations doit être clairement expliqué à travers des débats contradictoires. Notons qu’il ne peut y avoir de débats sérieux avec des"experts"qui monopolisent les lieux des échanges depuis des décennies...
    Le recours au référendum peut être envisagé autant de fois que l’exige l’intérêt supérieur des français et de la France.
    - le recentrage du système de l’éducation nationale sur la formation des générations futures dans les grands domaines du savoir et la réhabilitation du
    système des valeurs qui forge l’identité nationale,ne doit pas être laissé au intentions inavouées d’un ministre ou de quiconque d’autre . Le bannissement des idéologies sectaires et dégradantes de la personnalité de l’enfant doit être sans appel.
    Un conseil national,soutenu par des instances populaires régionales, doit
    veiller sur toute tentative suspecte dans ce secteur sacré et s’ériger par la même, en force de propositions.
    - le bouleversement des structures sociales séculaires,tel "le mariage pour tous",location des utérus,...sous le coup du tendancieux et trompeur slogan : "le monde bouge et nous avec" est manifestement inacceptable. Si des innovations doivent être introduites,c’est bien dans les corpus de la morale,du savoir,de la technologie,de la culture...Toucher à la dignité humaine doit être dénoncé comme des ruses et supercheries fomentées pour abêtir le peuple aux fins de le dévaliser en toute impunité.
    Tel est le bouclier populaire et institutionnel,brossé-modestement - à grands traits,pour obliger le détenteur du pouvoir suprême à rendre compte au peuple après la fin de son mandat. En cas de désaveu cinglant,exprimé par la nation à l’encontre de ce détenteur,le même bouclier doit prévoir des sanctions exemplaires,symboliques ou sévères,selon la gravité des acte.
    Les retraites paisibles,octroyées aux présidents,doivent être méritées...
    ( Fin )


  • On l’avait presque oublié cet anti-viagra naturel, ça ne suffit donc pas d’avoir tordu ou ramolli tout ce qu’il restait de droit dans ce pays ? Même la courbe du chômage n’a jamais pu se redresser malgré des manips éhontées...


Commentaires suivants