Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Aurélien Taché, immigrationniste LReM, veut des migrants dans la restauration

 

 

Embaucher des migrants pour pallier la pénurie de personnel, voilà ce que proposent au gouvernement les professionnels de la restauration et de l’hôtellerie. Les syndicats du secteur évoquent entre 100 000 et 130 000 emplois à pourvoir immédiatement. Ils seraient trop pénibles pour trouver preneurs.

 

« Aujourd’hui, un demandeur d’asile ne peut pas occuper un emploi avant neuf mois », explique, lundi 6 août sur franceinfo, Aurélien Taché, député LREM du Val d’Oise et auteur d’un rapport sur l’intégration des immigrés en France.

 

franceinfo : Qu’est-ce que ça vous inspire comme réaction, 100 000 à 130 000 postes à pourvoir dans le secteur de la restauration ?

Aurélien Taché : Je ne suis pas surpris, le rapport que j’avais remis au gouvernement en début d’année sur l’intégration des immigrés en France était axé sur la question de l’accès à l’emploi et de l’insertion professionnelle. On sait que dans beaucoup de secteurs, et l’hôtellerie-restauration est un excellent exemple, le bâtiment également ou dans des secteurs plus qualifiés comme le numérique, nous avons besoin de personnel que nous n’avons pas en France.

[...]

Comment peut-on simplifier les démarches et accélérer les délais pour ces personnes ?

J’ai proposé un amendement à la loi asile et immigration pour qu’on puisse faire travailler les demandeurs d’asile plus rapidement. Aujourd’hui, un demandeur d’asile ne peut pas occuper un emploi avant neuf mois. Passé ce délai, il ne peut que demander l’autorisation de travailler. Parfois il s’écoule des semaines voire des mois avant qu’on lui accorde ce droit. Avec la proposition que j’ai faite, au bout de six mois les demandeurs d’asile pourront faire la demande. Si au bout de quelques semaines ils n’ont pas de réponse, l’autorisation sera implicite. Cet amendement a été voté et la résolution va pouvoir s’appliquer dès le mois d’août.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

 

Soudain, avec les libéraux au pouvoir, le travail des clandestins devient une solution !
Un débat sur le travail au noir sur KTO, la chaîne catholique :

La guerre mondialiste contre la France est déclarée !
Lire sur Kontre Kulture

 

Immigration de masse, la solution oligarchique, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • ça vous surprend ? on a déja été remplacé dans les entreprises de sécurité et dans les entreprises de nettoyage et du bâtiment par des maghrébins et y en a qui font comme si c’était nouveau sous prétexte que les nouveaux remplaçants ça serait des noirs , on est bien dans la même dynamique pour maintenir les salaires au plus bas , moi je bosse dans la sécurité on est dix gaulois pour 300 maghrébins et les conventions collectives elles sont spécialement adapté à ce genre de travailleur importé car en plus quand le patron se permet des largesse du genre nous faire dépasser notre temps de travail sans nous payer ben eux ILS SE TAISENT .

     

  • Ils ne veulent pas payer, voilà pourquoi ils ne trouvent personne, maintenant ils nous sortent la carte du migrant à 400 euros par mois, bande de pourris.

     

    • Çà fait 100 (sandwichs) grecs à 4€, c’est pas négligeable !


    • A Laboratoresliberi,

      Evidemment pratiquement toutes les entreprises des secteurs en difficulté sont partisanes de recruter des gens pas chers, mais c’est une politique à courte vue.

      1) cette récession sur les salaires, qui dure depuis plus de 10 ans, entrainera mécaniquement une diminution de la consommation, donc de nouvelles faillites ou difficultés financières.

      2) Formidablement plus insidieux  : la baisse de qualité de TOUS les professionnels formés depuis au moins 10 ans. Même les médecins et spécialistes médicaux sont concernés : il faut parfois 3 consultations pour obtenir une simple rémission, voire aucune amélioration. Et que dire du reste des professions : serveur, travailleurs du bâtiment, secrétaires médicales ...

      Thémistoclès


    • Ben ya rien d’anormal, puisque le projet c’est d’anéantir les blancs par tous les moyens, les empêcher de travailler dignement, en créant des emplois de crève-la-faim que les migrants, eux, s’empresseront de prendre de peur d’ être renvoyé dans leur pays d’origine, donc ils travailleront pour un maître esclavagiste et seront bien content,et c’est ce que veulent les élites mondialistes sionistes pour l’Europe uniquement


  • Les négriers du 21ème siècle.


  • " nous avons besoin de personnel que nous n’avons pas en France "
    Comme c’est faux, et comme c’est consternant de voir à quel point on nous prend pour des jambons sérieux !
    Je reformule pour ce "député" qui semble aller à l’assemblée les jours pairs et à l’école les jours impairs :
    "Le patronat a besoin de personnel sous-payé et corvéable à merci que nous n’avons pas assez en france, car les travailleurs ne veulent pas être traités en esclave et faire des concessions tous azimuts, histoire que les boss du cac40 puissent s’acheter une plus grosse bagnole et rouler plus vite sur l’autoroute"

     

    • #2020391

      Il y a la concurrence, un effet domino, qui fait que c’est la loi du marché qui prend le dessus, logique comptable, très concrète... Vu que y’a plus personne en haut de l’État à part des fiottes pour nous remettre sur le droit chemin. Le problème est là.
      Mamadou est clandestin, mais c’est pas grave, il accepte le contrat.
      On va en chier.


  • c’est bien ce qu’il me semblait... il s’agit surtout de profiter des migrants

    d’ailleurs sinon ils les aideraient dans leur pays ?

    et ceux qui sont pas venus ? on les aide pas ? ah eux ils crevent au pays.

    ah cest bien la gauche


  • #2020385

    « Il travaille 3 semaines par mois pour un salaire de 400€. »

    À ce tarif-là, il vaut mieux faire pute (littéralement) ou chômeur. Même si Mamadou était payé 400 euros la dernière semaine, çà ferait encore très très juste, à moins de dormir Porte de la Chapelle dans le camp aménagé par Hidalgo "Paris si magic", qu’elle aille se faire biiiiip.

    Remplacement par le bas : retour du nègre de maison, qui passe du champ de coton à serveur - promotion sociale (non j’déconne) -, mais qui souffre beaucoup, tellement que son abnégation charme la connasse blonde occidentale dont elle a ouï-dire que l’Afwicain était monté comme un chameau.
    Je t’ai choqué, excuse-moi.

     

    • « Il travaille 3 semaines par mois pour un salaire de 400€. »

      En restauration qui plus est du coup la semaine doit s’écouler du lundi au dimanche travaillés.

      Petit calcul vite fait : 3*7 = 21 jours et 400 € / 21 = 19.05 € / jour.

      Et il faudrait qu’on accepte de bosser de manière intensive pour toucher ce qu’on peut se faire en  2 h de travail rémunérées normalement .

      C’est pas compliqué travail pénible mérite salaire en conséquence en l’absence de salaire adapté ben y’a quasiment plus de demande.

      Sinon au passage il me semble que 400€ c’est les indemnités déplacement journalières des députés.

      Il faudrait tous les mettre à 20€ / jour les mecs qui viennent pleurer qu’ils ont du mal à boucler leurs fins de mois avec des salaires qui sont au minimum à 4000-4500€ on aurait un autre son de cloche et les lamentations seraient on ne peut plus sérieuses ce coup-ci.


  • Il nous faudra, en conséquence, établir des normes patriotiques. Une sorte de label... "indigène" attribué aux établissements qui font bosser l’autochtone. Après tout, le client est roi, non ? Donc, vous entrez dans une gargote, vous constatez qu’il a fallu renforcer l’éclairage, tant le personnel y est... "sombre". Vous empoignez votre portable, vous simulez un appel de détresse ou d’urgence et vous annulez la commande. ET VOUS VOUS CASSEZ AILLEURS !!! Je l’ai personnellement fait plein de fois. Faut juste savoir "quoi ç’ qu’on veut "

     

    • Moi aussi. Je ne vais plus au restau à Paris, les serveurs maghrébins n’ont aucune idée de la gastronomie française, et puis ils ne savent pas répondre aux questions sur les plats.... En fait, je m’amuse souvent à poser des questions sur les produits vendus à ce personnel exotique, c’est toujours bingo au niveau de la méconnaissance des produits et aucune culture... Il suffit de les mettre devant le miroir de ce qu’ils sont (pour la plupart) pour qu’ils deviennent agressifs, aucun sens du service. C’est une qualité (les graves manquements sont de nos jours appréciés) recherchée par les sociétés véreuses. Machine ou exotisme, le même sens du service.


  • " nous avons besoin de personnel que nous n’avons pas en France . " Ben voyons on y croit , le français est fainéant ,il n’ aime pas se salir, il n’ y a pas des millions de chômeurs ni de jeunes sans boulot et sans avenir, non non il faut des migrants pour faire le sale boulot que ne veulent pas faire les français . C’ est peut être aussi a cause des salaires minables , l’ insécurité de l’ emploi , le cout de la vie ou de la survie , non ?
    D’ abord c’ est qui ce morveux d’ ou il parle ce crétin ? Il fallait le dire que c’ est des esclaves que vous vouliez , c’ est sur entre la rue , la misère et un boulot sous payé avec repas gratuit , les migrants vont se précipiter .


  • On vit la même situation à Genève, sauf que les postes dans la restauration et l’hôtellerie sont majoritairement occupés par....des français frontaliers pour qui le salaire est convenable pour vivre chez eux, alors que pour les suisses, ce sont des salaires insuffisants, le niveau de vie étant deux fois plus élevé ici qu’en France.

    Alors, ce sont des mensonges de dire qu’il y a pénurie, la profession est pénible (horaires décalés, travail le w-e, etc...) et le salarié doit avoir un salaire décent.

    Enfin, les métiers de service nécessitent de suivre des formations dans l’hôtellerie, ce qui ne sera pas le cas des migrants juste bons à faire la plonge pour un salaire de misère.

     

  • Dans l’administration où je bosse comme un esclave, ils utilisent des jeunes marocains avec l’accent du bled, qui se comporte comme au bled et qui toise comme au bled, bref, l’Europe devient peu à peu des pays de bledard, contrat de travail de bledard avec l’accent s’il vous plait, le tout financé par M.toulemonde père grand père et fils belle mère, Ya bon l’irope !

     

  • Et ce qui est "drôle" dans tout ça, c’est qu’un jour à mon boulot, lors d’une discussion avec un collègue (fondamentalement de gauche), j’ai évoqué le Dumping social ainsi que le concept du "Grand Remplacement" et ce vers quoi se dirigeait la société française, ce même collègue me prit pour un débile. Un débile "adepte" de la théorie du complot.
    Ce Aurélien Taché (et bien d’autres encore) de part son idéologie, donne chaque jour des preuves de la mise en place du Dumping social ainsi que du Grand Remplacement, mais il y aura toujours des individus se prenant pour des personnes censées pour t’expliquer que c’est toi qui navigue en plein délire.
    J’ai vraiment l’impression grandissante que l’on va vers un Clash généralisé car les véritables personnes censées ne laisseront pas faire.


  • Monsieur Taché,

    Vla la solution aux français à son économie avec des migrants en plus des travailleurs détachés pour travailler, à nos 10 millions de français en âge de travailler qui ne travaillent pas y a pas de solutions ?
    Pour les autres toujours un peu plus de dumping social à notre société pour le plus grand profit des patrons et surtout gros patrons avec une pression supplémentaire sur les travailleurs français " Attention si ça ne te va pas j’embauche un travailleur détaché à 20 pourcent de moins de charges sociales ou un migrant qui me coûtera encore moins chère maintenant " alors qu’on voit partout à travers le monde des économies qui se portent beaucoup mieux qui protègent ses citoyens aux États-Unis, en Russie, en Australie, au Canada, au Japon... nous bien NON avec Mr Taché et comparses qui ont une vision Uber au futur du travailleur français.
    Triste politique ou le français n’est qu’un citoyen lambda sur sa terre face aux étrangers et aux migrants sans plus de droits et de protections.
    Si beaucoup de choses doivent être changé dans notre pays ce que je ne conteste pas aujourd’hui faudrait-il pouvoir vérifier avec toujours moins d’inspecteurs du travail pour contrôler et punir tous ses salopards qui profitent du laxisme de l’État pour faire toujours travailler plus à moindre coût sans respect des heures passées au travail, alors si je suis Mr Taché tout cela deviendra légal par la loi avec des moyens de contrôles inexistants.
    Il devrait livré son projet Mr Taché avec un tube de vaseline au code du travail qui le fait chier comme aux gens d’en marche et à tous ces sans-dents de français pour un avenir en mode Uber.
    Quel beau projet Mr Taché y a déjà le début du mot tâcheron à votre nom c’est que vous étiez sans doute prédestiné à celà de votre vie d’Homme.

     

    • "au canada".

      on se calme, mon ami ! ;-)

      ici aussi, la situation commence à devenir préoccupante : les infrastructures sont laissées à l’abandon. les routes, par exemple, sont dans un état désastreux, les retraites commencent à être famélique, et la question des "migrants" prend beaucoup de place.

      de plus, si la tendance se maintient, nous auront droit sous peu, à notre version de LREM, la "coalition avenir quebec", constitué aussi de restants des autres partis, complété par quelques opportunistes. le parti des chambres de commerces en gros...

      bref, partout la même recette en occident.


  • Dans la restauration 80% des patrons sont des pinces qui sacrifient sécurité et bien-être de leurs employés pour gratter quelques euros. C’est pas les français qui veulent pas travailler, c’est les restaurateurs qui pensent vivre au 19eme siècle.


  • #2020418

    C’est qui ce gamin ?

     

  • Comme vous êtes pessimistes sur ce site !
    Le patron égyptien ne manquera pas, après la période d’adaptation à 400 € / 3 sem (soit 534 € / mois, un RSA, quand même Merde), d’embaucher ce jeune homme en CDI et en accord avec la convention collective de la restauration. Ce jeune migrant mineur a la garantie de LREM quelque part, ça compte. Plus sérieusement : La restauration et le bâtiment pour commencer et puis viendra le reste.
    Le Type aujourd’hui au RSA doit bien regarder cet article, son avenir quoi !


  • Moi j’ai une idée, il faut remplacer les ministres et toute la haute fonction publique par des migrants payés au SMIC. Ils ne pourront pas faire pire mais en revanche ça nous coûtera nettement moins chère et on ne pourra pas dire qu’ils volent le pain d’honnêtes français.

     

  • et lui ?! il souhaite pas y travailler dans la restauration !
    Bin , non, c’est un boulot d’esclave , des horaires de fou , mal payé ,heures supp non payées, pas de wk , pas de temps pour s’occuper de sa famille !!! ;c’est sur se travail n’est pas pour lui !!, mais pour les nouveaux esclaves Pardon les migrants.


  • Aurélien Taché qui a un nom de gâte-sauce à tablier pas très soigné, doit donner l’exemple et mener la cohorte migrantatoire en cuisine, où il s’affairera pour 400 euros, mais il sera nourri.
    Et cela l’empêchera de se doper aux abrutisseurs qui lui donnent cet air endormi.
    Deux bonnes raisons pour s’y mettre, monsieur Taché !
    Une question : si Macron se fait dégager, qu’arrivera-t-il aux députés LREM ?


  • Et dés que les clandestins seront régularisés, ils quitteront ces emplois sous-payés et contraignants pour le chômage avec travail au noir, trafics et bizness en tous genres.
    Ils ne sont pas venus en Fronce occupée pour permettre aux restaurateurs de faire de la marge
    Cela fait 60 ans que les emplois dans la restauration servent de prétexte pour faire venir du migrant en masse, d’autant que certaines banlieues sont à 40% de chômage.


  • Il y’avait un article dans le Parisien similaire il y’a quelques jours pour déclarer qu’il y’avait une pénurie de main d’oeuvre dans le secteur du tourisme à Paris et qu’aucun français ne souhaitait effectuer ce genre de travail donc qu’il fallait faciliter l’embauche rapide de clandestins.
    Une belle connerie alors que le chomage ne cesse d’augmenter et que de plus en plus de français serait prêt à effectuer n’importe quel métier même le plus éreintant. Après les nombreuses délocalisations d’usine à l étranger, le gouvernement relocalise des populations entières afin de répondre aux besoins toujours plus avides de l’industrie mondialiste. Au final, il ne restera plus rien aux citoyens français moyens

     

    • Quand un journapute emploie le terme " les Français" au lieu de "nous", soit il se détermine extérieur à la société Française, soit il EST extérieur à la communauté Française, dans les deux cas, il s’exclue et se trouve juste légitime à fermer sa gueule.


  • Les restaurateurs parisiens se gavent en vendant de la bouffe réchauffée et en payant des clandestins au lance pierre

     

    • Pas seulement, l’état se gave sur le dos des restaurateurs + toutes les contraintes hygiène et accueil handicapes.
      Les restaurateurs qui s’en sortent le mieux sont souvent " ethniques" : poulets d’élevage à 2 € le kilo chez Metro, conserves de 5 /10 Kg, sauces et œufs en poudre, fromages en "plastique", gâteaux bas de gamme, jambon sulfate/eau, viande de Roumanie...L’hygiène vient également de "Chine" ou de l’orient ainsi que le respect de la législation sur les péremptions, les lieux de préparation, de conservation et du travail.
      La qualité des produits et la sûreté alimentaire se payent.
      ( voir YouTube : appartements raviolis)


  • Nous y voilà !


  • Combien coûte à l’Etat (les français) la prise en charge de ce jeune clandestin ? Qui maintenant paye son logement et les charges afférentes, sa formation, ses transports... ?

    Concernant les postes de serveurs, un septuagénaire de Perpignan me racontait récemment comment, dans les années 60 où il avait la vingtaine, après avoir été mobilisé 2 ans pour la guerre d’Algérie, il était "monté à Paris" faire serveur dans des grandes brasseries. "Je gagnais alors plus que le salaire d’un ministre".
    Argent qu’il dépensait en grande partie (redistribution) pour aller faire la fête avec ses collègues durant son temps libre.


  • AURELIEN TACHE...Comme tous les autres du MACRON CIRCUS ne connait rien au sujet qu’il abrde et n’a aucune expérience dans le domaine .
    Primo , le boulot en cuisine est un boulot "de dingue", comme dit leur boss .En saison , c’est 70 heures de travail par semaine, debout, des journées qui finissent , ménage fait à minuit , 1heure du matin , souvent sans jour de congé hebdomadaire, le résultat , c’est moins 10kilos au mois d’octobre . J’ai travaillé avec des comoriens, ils nétaient lymphatiques au point de ne pas pouvoir monter des blancs ou des crèmes.dès que je tournais le dos, ils " tenaient les murs " ou s’asseyaient à meme le sol !
    Secundo : la cuisine , c’est un métier très technique , que ce soit la découpe des légumes, les cuissons de viande , poissons , C’est un métier ou il n’y a pas d’à peu près et ou la sanction est immédiate si le client est mécontent .
    Tertio : c’est un métier exigeant , le cadre est très hiérarchisé au sein de la BRIGADE, le chef est le chef, meme en dehors de sa cuisine et on lui obéit , ladiscipline est de tous les instants, l’obéissance immédiate , on a pas le temps de se justifier ni de donner des explications .Le souci du résultat est permanent et les plans de dressage ne sont pas de vagues mains courantes .On pourrait aussi aborder le sujet de la coke, et des embrouilles qu’ils ont le chic de déclencher ...( Cf la vidéo du mac DO américain )
    Quarto : Sur le plan de l’HYGIENE, la plupart des "migrants " sont inaptes à l’emploi, des examens sont légalement indispensables avant l’embauche et généralement les retours sont défavorables en raison des germes et infections endémiques plus ou moins héréditaires des candidats .
    Il existe des tas d’autres raisons pour ne pas les employer dans ce secteur , ceux qui préconisent ce recrutement ne le font pas pour servir la société , ils le font par intérèt .

     ?


  • Nous sommes tout simplement dans l’erre de l’anarchie totalitaire et programmée à détruire la France, un projet fondamentalement de gauche depuis les fondements de la gauche, noyauté par la communauté organisée :
    * La France n’a plus de frontières
    * Notre banque de France a été détruite elle est allemande
    * Notre souveraineté française a été détruite et c’est désormais Bruxelles qui décide
    * La bourse française est en Angleterre
    * Notre vignoble est chinois
    * Notre Marianne nationale n’est plus française, la dernière sur timbre est Ukrainienne
    * Nos écoles françaises se soumettent aux exigences des communautés étrangères.


  • 100 à 130 000 offres d’emplois dans la restauration, boudée par les "français" —> mêmes propos ces jours ci dans les GG, c’est une volonté politique ; et vas y que j’te les insulte encore ces sales faignants de souche ou de branche, histoire d’ouvrir encore quelques boulevards au patronat auquel tous ces bons à rien rendent la vie tellement misérable. Mais voici le migrant ; son ardeur à l’intégration par le travail, ses capacités, sa disponibilité, son humilité, ne manqueront pas de sauver la triste situation patronale, donc celle de la France qui pourra peut-être enfin, enfin se métisser dans la joie du vivre ensemble grâce à l’emploi, un peu de regroupement familial, et de nouveaux ghettos..


  • La restauration est un des derniers gros employeurs pour les gens peu qualifiés qui de plus peut permettre une certaine évolution pour les plus bosseurs et intelligents...même ce secteur ils veulent le niquer à coup de dumping social !

    "Qui veut un petit malien à 1 euros d’leur pour la plonge ?!"
    "Ici nous avons un beau Soudanais bien membré qui outre la plonge peut satisfaire les fantasmes du patron et de la patronne ! Rapport qualité prix imbattable !"
    Le nouveau marché aux esclaves !


  • Mêmes mensonges qu’il y a 50 ans - les Français sont des feignants -, les Français sont des racistes dès lors qu’il s’agit de préserver l’armée de réserve du capital. La gauche multiculturaliste est la plus fidèle alliée des multinationales. La gauche sérieuse a toujours été claire sur la question de l’immigration clandestine.

     

    • Depuis 60 ans, les gouvernements successifs appuyés par les associations droit de
      l’homisme/antisosrass, nous font le coup des emplois non pourvus par ces "fainéants" de Fronçais.
      Alors que les banlieues " sensibles" peuplées d’immigrés et descendants d’immigrés venus sous prétexte des emplois non pourvus, affichent parfois jusqu’à 40 % de chômage.
      Quel constat ? Les immigrés encore plus "fainéants" que les Français de souche ? Ca vaut bien la peine de continuer ?


    • @Robespierre
      Complètement d’accord...
      Je rajoute : j’habite en milieu rural (ancien banlieusard parisien) et les gars du BTP, les éboueurs (les métiers plutôt difficiles)... sont très majoritairement français de souche.
      J’en conclus donc que le vilain français fainéant est une construction très parisienne...
      C’est une constant dans l’Histoire de France, la merde est souvent venue de Paris !


  • L’histoire des emplois non pourvus est une fake permettant à la base de culpabiliser les 9 millions de chômeurs et qui aujourd’hui sert la cause migratoire,
    les cuisines sont déjà remplies de noir en règle (papiers facilement interchangeables,contrôleurs indulgents...)
    les manques sont en salle et à part chez starbucks,macdo... je vois mal les biafrais conseiller le bourgeois sur le choix des vins

     

    • C’est exact, le manque est en salle dans les emplois plus qualifiés et hiérarchiquement structurés, cohérents entre la culture gastronomique ou culinaire française, qui est complexe, et celui qui la représente.
      On a plus confiance en des asiatiques pour vendre du chinois ou du japonais, des indiens pour leurs plats traditionnels et à des européens pour de la cuisine hors boui-boui, MacDo et autres fast-food.
      L’approche du bien manger est sélective.
      Cela dit, ça peut mal évoluer tant la pression migratoire et le dumping social sont prégnants.


  • C’est parce-qu’il aime Mikaël Jackson que Aurélien Taché, immigrationniste LReM (La Republique en Moonwalk) veut des migrants dans la restauration



    Just bite eat, bite eat, bite eat, bite eat
    No one wants to be déféqued
    Showin’ how funky and strong is your fist’in
    It doesn’t matter who’s plug or hight
    Just bite eat, bite eat
    Just bite eat, bite eat
    Just bite eat, bite eat
    Just bite eat and my fist’in



  • Là où je bosse, on est en tout 4 cuistots ( ça tourne ) et en comptant les serveuses et la plonge, on est en en tout au moins 12 ( je bosse dans une EHPAD ) et bien le ratio c’est deux blancs ( dont moi ) pour 10 noires, et quatre marocains. Par contre tous le monde à ses papiers à jour, vaccins, casiers judiciaires vierges ( c’est demandé ) mais surtout, surtout... ils parlent correctement le français putain !!!! Sinon, en cuisine, ça ne peut pas marcher ! Si il n’y a pas communication, c’est l’échec assuré. Et je doute que cela soit le cas avec ces ’ migrants " là...
    Cette tâche de Aurélien Taché n’a jamais bossé dans la restauration, c’est une évidence. De plus, c’est un métier ultra complexe, il faut savoir tout gérer, et surtout prévoir !
    On y est au coup du " on embauche des migrants et on les paye moins, mais attention, ils s’adaptent à la société hein ! " Ca me donne envie de dégueuler sérieux. Et ça c’est considéré comme du " contre-racisme/fascisme" en plus ! On continue de défoncer à coups de bombes et corruption tous ces pays d’Afrique, et on fait venir leur population clandestine pour bosser ici, payés deux radis et demis...
    Ne changez rien les amis !


  • le prolétariat de soumission arrive en France pour remplacer l’ancien prolétariat d’occident . Ce n’est que le début de la société de l’aliénation et de l’esclavage au profit des entreprises dans la concurrence des marché !


  • Il est trop fort lui, il y a plus de 4 millions de chômeur, et ça manque de personnel.

    Champion !


  • Eloge d’un nouvel lumpenproletariat, au profit de cette "petite" bourgeoisie qui se pique de croire faire partie de la "grande" .... a gerber


  • Voici son post sur twitter :

    https://twitter.com/Aurelientache/s...

    Allez y défoulez vous.


  • il en veut des encore moins chers !


  • Le but final n’est pas d’embaucher n’importe où et n’importe comment ces centaines de milliers clandestins hors-la-loi, c’est pour les enraciner à tour de force.
    Le système serait à même de pondre une "Loi de l’enracinement" s’il sent cette possibilité.

    Une fois de plus, toujours éveiller sans relâche autour de soi pour faire tâche d’huile en vue de faire face à cette mise à mort programmée..


  • C’est la mort de la gastronomie française, remarquez pour appuyer sur le bouton du micro-onde, le doigt d’un subsaharien suffit... Mais pour ce service le touriste n’a plus besoin de se taper des heures d’avions, un indigène de chez lui fera l’affaire, quand aux familles gauloises, et bien mieux vaut cuisiner à la maison, on a presque tous un micro-onde. Moralité, mort des restaus français.


  • Boycottez ceux qui emploient des migrants et appelez au boycott les clients, informez-les. Les collabos doivent passer à la caisse tout de suite !!!

     

  • Pourtant dans les beaux quartiers très très huppés on m’embauche que du philippin ou du caucasien en personnel de maison ou nounou. La coupure se fait autour du métro villiers, ou même pereire.


  • #2021508

    Véridique au Cap d’Agde sur le port.
    Nous étions attablés et à côté de nous une dame cherchait du travail de serveuse.
    Eh bien le mec lui dit "vous aurez des chances d’être embauchée si vous proposez de travailler 15 jours gratis".
    Je n’en dirai pas plus mais je ne remettrai jamais les pieds dans ce resto....


  • Et le grand remplacement reste un fantasme ?


  • Alors le gars qui présente des faux papiers est congédié avec indemnités ?????


  • c’est pas nouveau "40 ans", sa fait parti des grandes raison pour lesquelles j’ai arrête mon métier.
    Marre d’aller dans des endroits comme le Maxime’s a Paris et d’être le seul blanc dans les cuisine "avec le chef cuisinier perso j’y étais pour être chef pâtissier " et en plus de devoir enseigner mon métier a ces gens "perso j’ai fait CAP et ensuite mon compagnonnage " sa m’emmerde de leurs donner mon savoir gratuitement. Moi aussi j’ai fait de multiples heures non payé "des milliers" pour apprendre et ensuite on vient me dire que je peux pas être correctement payé car y tout ces connards qui accepte le SMIC et en plus les restaurateur on mis en place une cuisine Micro onde , plat préparé et je vous parle même pas de la pâtisserie c’est pire. y a plus besoin de notre savoir .


Commentaires suivants