Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Avortement : le président équatorien Rafael Correa demande à l’ONU de s’occuper de ses affaires

Le président équatorien Rafael Correa a répondu samedi à l’ONU, qui demandait des explications à l’Équateur sur le fait que l’avortement restait pénalisé dans le nouveau code pénal du pays.

« Messieurs, occupez-vous de vos affaires et non de celles d’un pays souverain », a répliqué Rafael Correa.

Le nouveau code pénal, approuvé à l’Assemblée et partiellement voté par l’exécutif, indique que l’avortement est autorisé uniquement dans des cas très limités de viol de personnes handicapées, ainsi que dans les cas où la vie de la mère est en danger. Le législateur devrait analyser les observations du Président dans les huit jours après la ratification du texte original.

Le président équatorien Rafael Correa, catholique, a ouvertement manifesté son désaccord avec l’avortement, qu’il considère comme un « crime ». Sa position a récemment provoqué une crise interne dans le groupe des législateurs, beaucoup d’entre eux étant sur le point de voter en faveur de la dépénalisation.

Correa a accusé l’ONU et sa « bureaucratie internationale » de pratiquer « l’ingérence illicite et illégale ».

 

Voir aussi, sur E&R :
- « Équateur : ultimatum aux banquiers secourus par l’État lors de la crise de 1999 »
- « Le président équatorien Rafael Correa dénonce la théorie du genre »

Sur l’avortement et les réformes sociétales, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #692938
    le 20/01/2014 par Lui, nous, vous, eux et tous les autres
    Avortement : le président équatorien Rafael Correa demande à l’ONU de (...)

    Ce que j’aimerai un Président comme celui ci pour notre beau pays...J’suis jaloux ;-)

     

  • Mon ami
    Tu as oser toucher aux banqueset à l’ONU, !
    T’as interêt à construire un bunker et ne pas le quiter jusqu’à la fin de ton mandat


  • Je l aime bien ce type !
    Après il peut avoir des faces cachees et troubles....

     

  • Tout à fait d’accord avec le président Correa si seulement nous avions en france, des hommes politiques de cette trempe pour remettre en place ces organismes internationaux, devant lesquels les états souverains doivent trop souvent s’aplatir. Un pays agit en son âme et consciences pour l’intérêt de ses citoyens et si le peuple refuse c’est au peuple de cette nation de se battre COMME POUR CE QUI VA SE PASSER EN FRANCE DANS PAS LONGTEMPS ET L’ ONU ON L’ EMMERDE.


  • Attention au Cancer Monsieur le Président... Ca s’attrape par l’opération du saint esprit !

     

    • C’est plutôt l’opération de malsains esprits


    • Alors, je pense qu’il faut commencer et il n’est jamais trop tard par respecter même si on n’y croit pas

      L’Esprit Saint

      car certains y verront du hasard, d’autres, la chance, le sort ou que sais je encore mais
      si chacun y réfléchit bien

      L’Esprit Saint existe vraiment et il nous parle beaucoup mais nous sommes assez cons, trop lobotomisés par la société, nos habitudes, la technologie pour ne pas l’écouter

      Donc même si tu fais de l’ironie, il serait bon aujourd’hui et après certaines affaires médiatiques de vraiment pointer du doigt les vrais responsables

      ps : on l’appelle aussi souvent le coeur


  • bravo, ça c’est un pays maître chez lui.

     

    • Il a raison cet homme-là, si CHAQUE FRANC MACON S’OCCUPAIT DE LEUR C.L RESPECTIF, déjà il n’y aurait plus de merde partout ! (bon maintenant qu’il y en a partout de la merde, faudrait qu’ils pensent à laver les lieux).


    • Mauvais.Très mauvais exemple pour les peuples. Il a dit la Vérité, il doit être exécuté.

      Au fait, quel était donc la mission initiale de cette ONU ?
      Rappelons-le,cette institution internationale était, dès l’origine,ILLEGALE puisque les 3/4 des pays du monde entier n’étaient pas représentés (je pense à la Chine entre-autres) et pour cause..... Le seul exemple du continent africain occupé et dominé par l’ impérialisme américano-européen suffit de lui-même pour démontrer l’’ABSURDITÉ dans laquelle s’agite ce pauvre monde qui veut que la loi du plus fort est toujours la meilleure, accoutrée des beaux atours trompeurs de la nouvelle religion des "droits de l’homme".


  • Génialissime ! Mais que fait l’Ukraine ? Allez, courage !

     

  • Le jour ou un président français répondra de façon aussi clair et concise, et bien nous aurons gagné


  • Pas forcément d’accord sur tout l’intitulé de cette loi mais une très belle quenelle épaulée, exécutée par notre ami équatorien.
    Nulle doute de M. Correa est un ancien SS qui a fui le procès de Nuremberg et qui a fait de la chirurgie esthétique.


  • Zallez voir qu’ils vont le Chaveziser comme ils savent si bien le faire. Genre s’il reçoit un président "infréquentable", la photo fera le tour du monde pendant douze mois d’affilée. Ils vont éplucher ses discours pour sortir les petites phrases hors de leur contexte et le faire passer (au choix) pour un con, un complotiste ou un illuminé. En plus, tare suprême pour nos "élites", il est catholique.


  • Ce machin !? donne des ordres ! Personne n’est élu démocratiquement dans cette "baraque" onusienne : alors basta !


  • @ rtx et zr

    c’est exactement ce que je pense et je lançais la perche à certains détracteurs de venir exposer leur arguments sur le bonhomme que je ne connais pas très bien
    Personnellement, comme je le disais, je l’aime bien car il me rappelle concernant certains points un certain Hugo....

    Je commence à aimer aussi ces peuples d’Amérique Latine qui ont su garder, pour l’instant et dans certains pays, non pas des "anciennes" valeurs mais bien des valeurs "saines", logiques et qui vont dans le sens commun de la vie

    ps : je parle aussi de leurs dirigeants et de leurs cojones....


  • Il faut rappeler que Gabriel Garcia Moreno président par deux fois de l’Equateur, et assassiné par la Franc Maçonnerie en 1875, consacra son pays au Sacré Cœur de Jésus (en 1873).
    En mourant sous les coups des assassins il s’écria : "Dios no muere " (Dieu ne meurt pas), comprenant très bien les intentions de ses agresseurs.
    C’est le très impopulaire (aussi impopulaire que Gabriel Garcia Moreno était populaire, c’est dire !) Eloy Alfaro, président à partir de 1895 et membre du parti radical libéral, qui chercha à détruire l’Eglise en établissant la liberté du culte (dans un pays à 100% catholique !), la laïcité de l’Etat et de l’enseignement, et les persécutions contre le clergé.
    Gageons que cette page est tournée et que le président Rafael Correa s’inscrit dans la droite ligne de Gabriel Garcia Moreno


  • Comandante Chavez se serait-il réincarné en Equateur ou ce n’est qu’un digne successeur de l’antiimpéralisme sud-américaines ?? Bravo à M.Correa pour son courage et son insoumission, mais faites attention aux leucémies à étoiles blanches.


  • Extraits tirés de sa fiche Wikipedia :

    « Durant cette brève période, [ministre de l’Économie et des Finances en 2005] il promeut une politique de gauche, opposée aux propositions de la banque mondiale et du FMI. »

    « Partisan d’une politique souverainiste et d’intégration régionale, il est opposé à la dollarisation et au Traité de libre-échange (TLC) avec les États-Unis et soutient une plus grande participation de l’État en ce qui concerne l’exploitation du pétrole et la gestion des ressources pétrolières, ainsi qu’une renégociation de la dette extérieure. »

    « Correa refuse cependant de présenter des candidats aux élections législatives, estimant le parlement discrédité par la “partitocratie” et annonce son intention, en cas de succès, de promulguer une nouvelle Constitution. »

    « Conformément à sa promesse électorale, Correa annonce lors de son investiture la tenue d’un référendum le 18 mars 2007 dans le but d’autoriser la création d’une assemblée nationale constituante chargée de rédiger une nouvelle constitution. L’objectif de cette nouvelle constitution serait de limiter le rôle des partis politiques. »

    « Correa a par ailleurs annoncé la diminution par deux de son salaire ainsi que la diminution des salaires des hauts fonctionnaires équatoriens. Le pays s’est déclaré en défaut de paiement sur sa dette extérieure en décembre 2008. Le président a argué d’ “irrégularités” pour justifier sa décision. Ces irrégularités sont constatées par un audit. »

    « Le jeudi 10 octobre 2013, une dizaine de jeunes militantes se sont dévêtues à l’Assemblée nationale pour marquer leur engagement dans la lutte en faveur de la dépénalisation de l’intervention volontaire de grossesse en Équateur, pays marqué par le conservatisme et le poids religieux. À la suite de l’incident, le président Rafael Correa a déclaré qu’il démissionnerait si la loi sur la dépénalisation de l’IVG venait à être votée. »

    « À l’assemblée générale des Nations unies de septembre 2007, Correa s’est engagé “à ne pas exploiter 920 millions de barils de pétrole afin d’éviter l’émission de près de 111 millions de tonnes de carbone dues à la combustion de matières fossiles.” Il a noté cependant que cette décision impliquera “une diminution de l’ordre de 720 millions de dollars en termes d’investissements étrangers, ce qui ne manquera pas d’affecter fortement l’économie équatorienne.” »

    « Il se définit comme humaniste et chrétien de gauche. »

    GAUCHE DU TRAVAIL, DROITE DES VALEURS.


  • Criminaliser l’avortement n’est pas une solution réaliste, et dieu sait si l’avortement me fait horreur. Il faut le rendre exceptionnel d’une part en responsabilisant les femmes ET les hommes pour une sexualité responsable, d’autre part en aidant les femmes à garder leur enfant, ou à le faire adopter par une famille de leur choix tout en gardant un lien avec lui, et ENFIN en ouvrant les yeux des gens sur l’épouvantable boucherie que ça représente . Mais des femmes jetées en prison parce qu’elles on avorté ne seront que des martyres. Encore plus évidemment si leur grossesse était le résultat d’un viol.


  • Ok mais alors les hommes qui veulent restreindre le droit à l’IVG doivent être logiques et militer pour la pilule masculine et pour la vasectomie envers ceux déjà pères ! chacun est responsable, pas la femme seule !

     


    • le droit à l’IVG




      C’est quoi ça ? Le "droit", l"IVG" ??? en français ? Détruire le foetus dans le ventre de sa mère est un "droit" ? Cet enfant est humain dès la cellule (ce n’est pas un chou ou une souris qui en naîtra), l’hypocrisie doit cesser. Qu’y a-t-il de si spécial avec le ventre pour qu’on considère qu’il peut s’y perpétrer les pires des crimes ? De matrice naturelle doit-on dorénavant le considérer comme chambre d’exécution légale ?
      .
      Le "droit" est ici perverti : une mère, dès lors qu’elle est enceinte, ne se possède plus, son ventre encore moins. Elle ne possède pas les gènes qui sont en transitent à travers elle et l’enfant à naître a un droit prioritaire à la vie, un vrai droit. Quelle aberration ce "droit" à tuer le foetus ! comme si on prétendait benoîtement, dans la même logique, qu’une mère à le "droit" de détruire son enfant à tout âge puisque c’est le sien et qu’il est sorti de son ventre.
      .
      Quant aux pères : y’a le préservatif, les cycles à respecter, le coït interruptus, l’éjaculation externe, l’abstinence aussi, avant de songer à empoisonner la deuxième moitié de l’humanité comme on le fait si facilement avec la première. La vasectomie pour les "déjà pères" ? Et quoi, si une famille veut encore s’agrandir, ou si un homme veut refaire sa vie, ou s’il a perdu sa famille dans un accident, etc. On ne peut fermer définitivement la porte aux possibles et tuant les enfants jusque dans les couilles de leurs pères.
      .
      Décidément, cette posture létale est systématique et très malsaine. Devra-t-on ériger une statue à la grande faucheuse pour célébrer sa victoire, que dis-je, son "droit" sur la vie.


  • Bravo, un nouveau Chavez ce petit ?!!! Il faut l’espérer.


  • "Le « conflit » dans les rangs de la majorité a surgi quand la député Paola Pabon a présenté un projet de dépénalisation de l’avortement en cas de viol. Sous la menace du président, le projet a été retiré."
    c’est vrai Correa, quel scandale de vouloir avorter après un viol !!!!!!!!!!!!!!


  • voilà un digne successeur de son prédécesseur dans la fonction présidentielle, le très catholique Garcia MOreno, pourfendeur de la maçonnerie en son pays , en cette fin du 19è siècle, un des rares chefs d’Etat a avoir correspondu à l’enseignement fidèle de l’Eglise tel qu’affirmé par le pape Pie IX dans le syllabus (synthèse de toutes les erreurs du siècle que nous voyons hélas encore appliquées aujourd’hui). Je pense que Raphael Correa (déjà son prénom en dit long sur l’ange gardien qui le protège) s’inspire de cet illustre homme d’Etat qui intercède pour son pays du haut du des Cieux : Deo gratias et gloria in excelsis Deo.
    One point sur les forces démoniaques qui sont déchainées aujourd’hui.


  • Pourquoi on a pas des dirigeants comme ca ? Nous les français on a toujours les restes de larves qui nous dirigent...A la limite il peut même taper un peu dans la caisse de l’état, on lui en tiendra pas rigueur, mais un homme quoi, pas un fromage..


Afficher les commentaires suivants