Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Ayrault mise sur 50 000 étudiants chinois en France d’ici 2015

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault espère attirer 50 000 étudiants chinois en France d’ici à 2015. Pour remplir cet objectif, il a notamment annoncé un allègement des procédures pour l’obtention des visas.

"La France est pleinement mobilisée (pour que) l’objectif (....) de 50 000 étudiants chinois" en France "soit atteint en 2015", a indiqué Jean-Marc Ayrault, vendredi 5 décembre à Pékin, devant la presse et en compagnie de son homologue chinois, Li Keqiang. Il venait de s’entretenir avec lui au deuxième jour de sa visite officielle en Chine.

Selon les services du Premier ministre français, il y a actuellement 35 000 étudiants chinois en France contre 7 500 étudiants français en Chine. Jean-Marc Ayrault a souhaité d’autre part que "les procédures soient allégées" pour l’obtention de visas pour les Chinois souhaitant se rendre en France, soulignant que les touristes chinois étaient "de plus en plus nombreux".

Après le Mali, Hollande de nouveau en chef de guerre en Centrafrique Jean-Marc Ayrault devait ensuite prendre la parole devant un séminaire franco-chinois consacré au 30e anniversaire de la coopération bilatérale dans le nucléaire civil. Il devait être reçu plus tard vendredi par le président chinois, Xi Jinping.

Sur l’Éducation « nationale », chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants