Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Bahreïn : Téhéran proteste contre l’arrivée des troupes saoudiennes

L’ambassadeur d’Arabie saoudite à Téhéran a été convoqué mardi au ministère iranien des Affaires étrangères pour fournir des explications sur l’arrivée à Bahreïn d’une force saoudienne appelée à rétablir l’ordre dans ce royaume du golfe Persique, a annoncé l’agence IRNA.

Un contingent saoudien fort de plus de 1.000 hommes a pris position lundi à Bahreïn dans le cadre de la mission "Bouclier de la péninsule", mise en place par le Conseil de coopération du Golfe (CCG).

Cette organisation régionale regroupe l’Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, le Qatar, le Sultanat Oman et le Koweït.

En février dernier, les chiites, qui constituent 75% de la population de Bahreïn, ont lancé des actions de protestation contre la politique des autorités sunnites du pays. Les accrochages entre la police et les manifestants ont fait sept morts et des centaines de blessés.

Selon IRNA, le responsable des pays du Golfe au ministère iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abollahiyan, a dénoncé le geste de Riyad, soulignant que la présence des militaires saoudiens pouvait être considérée comme une intervention.

En plus des troupes saoudiennes, Bahreïn a également accueilli lundi un contingent dépêché par les Emirats arabes unis.

D’après les médias internationaux, Manama a annoncé avoir rappelé son ambassadeur à Téhéran en signe de protestation contre les critiques iraniennes sur le déploiement du "Bouclier de la péninsule".

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.