Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

#BalanceTonPorc : Christine Boutin dénonce un "dégueulis d’accusations"

La Présidente d’honneur du Parti chrétien-démocrate (PCD), Christine Boutin, a dénoncé ce samedi un « dégueulis d’accusations » autour du harcèlement sexuel. Estimant qu’elles risquaient d’« abîmer » les relations hommes-femmes, elle a aussi défendu la « grivoiserie » comme une composante de « l’identité française ».

 

[...]

C’est d’ailleurs à cette occasion que la pasionaria de la droite conservatrice et catholique a annoncé sa démission de son mandat de conseillère départementale des Yvelines, mettant fin ainsi à 40 ans de carrière politique.

[...]

Le « climat du moment » est « insupportable » et risque « d’abîmer profondément les relations entre les hommes et les femmes », a encore jugé l’ex-ministre du Logement.

Lire l’intégralité de l’article sur lci.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1824574

    Elles étaient déjà foutues avant les relations, les hommes hypnotisés par le porno, les femmes par leur portable. D’un côté une tendance à interpréter l’écran comme la réalité, de l’autre la réalité comme l’écran...

     

    Répondre à ce message

  • #1824584

    C’est pas un modele de subtilité, mais il a fort a parier que le mouvement soit, comme d’habitude, exploité politiquement... on le voit deja avec la deflection vers les hommes en general. comme si ca n’etait pas un probleme d’hollywood ou de l’elite en particulier, mais il y a en plus surement quelques affaires qui servent à eliminer des opposants... je pense à Gilbert Rozon par exemple, qui n’est peut-etre pas un ange, mais qui payent peut-etre aussi son invitation de Dieudo au Canada l’an dernier aussi...

     

    Répondre à ce message

    • Belle remarque je n’avais pas fait le rapprochement mais grâce a vous il a était vite fait
      Bonne soirée à vous et merci

       
    • #1824798

      Ce n’est pas un mouvement exploité politiquement, c’est un mouvement fondamentalement politique. L’Etat profond américain, d’où viennent tous ces conflits, a surement un ministère de la "division" chargé de trouver et déployer des idées pour diviser les peuples, multiplier les conflits horizontaux pour les maintenir sous contrôle et les occuper pour qu’ils ne s’en prennent jamais à la pointe détachée de la pyramide.

       
  • Je pense que c’est tres dommage qu’elle abandonne la politique, alors que la tendance tradi est assez affaiblie et pas tres representée.

    Sinon, tout dépend de ce qu’on appelle « grivoiserie », si c’est léger, ok, mais si c’est du lourd, des mains de vieillards qui soulevent la jupe de minettes avec insistance... Bah non, la Gaule, c’est des mecs qui aiment la gaule, oui, mais qui savent draguer (voir Soral), c’est pas des frustrés pervers. On n’est pas des migrants qui débarquons à 30 en chopant les seins et les fesses de toutes les femmes sur la place. Tout est dans la mesure.
    Et je pense que le « dégueuli de denonciations » est dégueu, en effet, mais il fait reference à un monde nouveau de tarés bobo riches obsédés sexuels qui se croient tout permis, et non aux mecs virils de la Gaule traditionnelle.
    Ceci dit, je ne défends pas les femmes, chacun sa merde. Elles débarquent en mini jupe bas résilles en faisant une selection de mecs d’après le fric, en laissant un tas de pauvres gars courageux sur le carreau, et ben, qu’elles se plaignent pas des consequences logiques du monde de merde qu’elles créent. Si elles croient que ca va s arreter parce qu’elles chialent sur un reseau social miteux, c’est qu’elles n’ont rien compris à la vie. Il y aura RETOUR DU REEL, et j’adooore absolument le retour du réel, c’est un truc sublime que ce retour du réel, ce karma, ca éduque les cons, ou au moins, ca les met face à leur bêtise.
    Alors moi, j’ai une femme tres gentille, coup de bol, mais elle n’est pas representative des femmes modernes en general. Pour ca que je verse pas une larme sur leurs historiettes.

     

    Répondre à ce message

    • #1824659

      Ce qui fait la difference c’est le statut social ! Sur le cv on mentionne célbataire sans enfants, disponble pour déplacements etc.... Et ça devient open bar. Les mecs dégueux hésitent à faire c.... une nana si il y a un risque de se faire casser la gueule à la sortie.. Mais je suis d’accord avec vous sur le fait que les femmes se ont bétement eloignés de leurs hommes : les mecs biens, ceux qui les respectaient et qui les epousaient. Et les hommes sont tombés dans le piège du sexe but ultime de leur vie de male alpha. Tout le monde a perdu au change. Tant que le vie spirituelle ne renaitra pas en France, le problème restera insoluble ! Les hommes biens ne trouvent que des grogniasses et les femmes biens se résignent à prendre le moins pire. Jésus revient !

       
    • Elle sort de 40 ans de politique, où elle a pris beaucoup de coups et bien peu de prébendes.
      (Ne s’appelle pas Fabius qui veut). Elle a beaucoup donné, en vraie Française, elle mérite bien sa retraite

       
  • Ça va effectivement déconstruire un peu plus les relations homme/femme. En revanche je suis plus dubitatif concernant la grivoiserie comme une composante de l’identité française. La grivoiserie n’a rien de catholique donc rien de français. C’est plutôt une tradition pagano-républicaine avec son synonyme populaire qui démontre bien son origine : gauloiserie.

     

    Répondre à ce message

    • #1824654

      "La grivoiserie n’a rien de catholique donc rien de français."
      C’est un peu rapide comme raccourci... L’esprit français ne se résume pas au catholicisme et heureusement. C’est aussi l’amour courtois, Bel Ami de Maupassant, les chansons paillardes et les repas de famille ou entre potes qui durent jusqu’au repas suivant... le vin qui coule à flot et l’ami qui raconte mille histoires drôles souvent un peu cochonnes mais renouvelées à chaque occasion.
      La France ce n’est pas le Vatican...

       
  • J’ai cru comprendre qu’il faudrait faire de la prévention, très tôt à l’école, éduquer au consentement , et hop l’éducation sexuelle à l’école un vrai enjeu de santé publique.

     

    Répondre à ce message

  • Bonsoir,
    Pour le coup !
    Les harcelées sexuellement auront surement l’envie de vomir.

     

    Répondre à ce message

  • #1824805

    Fut une époque les rapports homme/femme étaient simples : quant tu faisais des avances à une femme il suffisait à cette dernière d’exprimer son inconfort pour que les choses s’arrêtent sans complication.
    Je me demande si le puritanisme d’aujourd’hui coexistant dans une société hautement pornographique n’est pas fait pour accélérer le processus de destruction anthropologique du mâle qui est infantilisé et se voit contraint à devenir un masturbateur chronique dans une société où il est constamment sexuellement stimulé sans possibilité d’exutoire (suggestion pornographique omniprésente dans les médias, femmes inaccessibles habillées en pute de partout.)
    On notera également que si l’on brime la sexualité du mâle adulte on cherche en revanche à stimuler celle des enfants...nous vivons une époque très étrange !

     

    Répondre à ce message


  • Le « climat du moment » est « insupportable » et risque « d’abîmer profondément les relations entre les hommes et les femmes », a encore jugé l’ex-ministre du Logement.




    ah tout à fait ! en effet !

     

    Répondre à ce message

  • #1825140

    Les hommes n’agissent pas de la méme façon avec les femmes de pouvoir et les femmes qui en sont dénuées .On fait des courbettes et des ronds de jambe devant les élites,les soit disant "stars" et les dirigeantes de société,ou les "intellos" et on se permet de traiter de grogniasses les caissières de supermarché .
    Beaucoup de femmes qui bossent dur sont traitées comme de la merde avec harcèlement moral ,insultes et mépris par la hiérarchie masculine ,si elles ne font pas partie des canons esthétiques du moment d’autant plus .Il ne s’agit pas que de grivoiserie "Française " dont il n’y a pas de quoi se vanter d’ailleurs .
    La courtoisie ,l’élégance, la gentillesse et le respect d’autrui me semblent quand méme plus adaptés à la séduction que les chansons paillardes .Ce ne sont pas ceux qui braillent le plus qui en font le plus . La masculinité ne se mesure pas au taux de vulgarité et aux démonstrations arrogantes stupides , mais au sens du devoir ,de l’honneur, au dévouement et à la défense de sa famille,de sa patrie,à la solidarité avec ses compagnons de lutte dans la vie et au combat . Voilà ce qui est digne d’un Homme et qui fait craquer les femmes ..

     

    Répondre à ce message

    • Oui et les femmes d’aujourd’hui me font de moins en moins craquer ! Vénales, hautaines, toutes habillées comme des demi-putes en tirant des gueules de commando de l’armée.Vous m’avez l’air bien paumée. Étant à la fois manipulées par la société libérale libertaire et le féminisme. Avant de vouloir un homme qui vous fassent "craquer" retrouvez le respect de l’homme en vous comportant comme de vraies femmes !

       
    • #1826570

      @fab
      Bien dit l’ami ........en effet de nos jours beaucoup de femelles se veulent se la jouer clito d’acier et nous la faire à l’envers !!!...