Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Barack Obama souhaite que les États-Unis interviennent en Syrie mais confie la décision au Congrès

Le président des États-Unis a annoncé samedi soir qu’il souhaite que les États-Unis interviennent en Syrie, mais que la décision finale reviendra au Congrès.

Dans une allocution prononcée (en retard) samedi vers 19h50, Barack Obama a d’abord évoqué les morts du 21 août dernier à Damas, imputés par la « communauté internationale » à des armes chimiques, avant de rappeler que les États-Unis ne doutent pas que ces armes aient été utilisées par les forces armées de Bachar al-Assad.

Obama a affirmé que les États-Unis « ne peuvent se détourner » lorsque des crimes de cette nature sont commis. Dans ces conditions, les frappes aériennes interviendront « demain », « la semaine prochaine » ou « le mois prochain », sans que les troupes au sol ne soient déployées.

Néanmoins, le président Obama n’a exprimé qu’un souhait de l’exécutif, soumettant la décision finale au Congrès. Les États-Unis sont « une démocratie », et doivent rester « un État de droit », a-t-il déclaré.

Rappelons que l’opinion états-unienne est réticente à une intervention en Syrie, plus de la moitié de la population souhaitant que le pays reste en dehors de toute action militaire.

À la fin de son allocution, Barack Obama s’est éloigné de la tribune sans répondre à la question d’une journaliste : si le Congrès désapprouve l’action armée, l’exécutif suivra-t-il son avis ?

Sur la politique étrangère des États-Unis, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Espérons que les parlementaires étasuniens s’opposent à toute frappe sur la Syrie !


  • L’oligarchie sioniste mondiale a compris que les projecteurs sont braqués sur elle et sur son projet. Elle essaye donc de mouiller les goys américains en les faisant voter pour son projet via le congrès américain.
    Copé et Borloo font eux aussi marche arrière, du moins en apparence.


  • "La guerre sans en prendre la responsabilité"


  • Dans le genre "je baisse mon bénouze et je gagne du temps" suite au "mauvais" vote UK...


  • Obama suivra l’avis du Congrès, l’Israélien Hollande suivra peut-etre son exemple, " pour faire comme si "... et pour rassurer les demeurés qui croient encore que les députés représentent le peuple Français !


  • Croisons les doigts et peut-être qu’au final, il l’aura mérité son fichu prix nobel de la paix.


  • Voilà un homme courageux ou je ne m’y connais pas ! Ce besoin soudain de respecter la constitution en dit long , me semble t il sur les certitudes affichées. Il ouvre un parapluie, au cas ou les choses tourneraient mal...On ne sait jamais, si la réponse de POUTINE s’avérait violente, et s’il fallait justifier des pertes US . Seul FLANBY n’a toujours pas compris...


  • Le premier président noir des Etats-unis, cette chance qui devait révolutionner le monde, ressemble à son prédécesseur Bush en plus pourri, plus soumis, plus criminel. Yes he can.


  • Belle claque dans la gueule à Flamby au passage, son nom n’a même pas été évoqué par Obama. :))

    Il compte pour du flan !

    Mais bon depuis le début, c’est notre bande de "kypacabana" qui pousse au conflit en espérant que les américains passeront devant !

    Belle quenelle !

     

  • M. Hollande se fait ainsi donner une double leçon de démocratie d’abord par le 1er Ministre britannique et ensuite par le Pt des USA. Est-il au courant que plus des 2/3 des français désapprouvent de projet d’intervention ? Ou s’en fout-il ? Et où sont nos parlementaires, particulièrement les godillots du PS ?
    J’ai l’impression que les anglais et les américains se paient la tête de la France, qui va ainsi ressortir plus ridicule que jamais de cette affaire. Quant aux allemands vous aurez noté leur silence. Ils préfèrent penser aux marchés à prendre pour la reconstruction de la Syrie ! Une fois de plus la France aura tout raté. Quand va-t-on enfin se débarrasser des deux guignols qui nous font tant de tort, Fabius et BHL ?

     

    • Notons au passage le rôle de l’Allemagne dans tout cette histoire. La politique étrangère française s’inscrit toujours entre une vision continentale pure (Napoléon) et une vision maritime (Louis XIV, empire colonial) mais doit fatalement pencher, selon le contexte, d’un côté ou de l’autre. De Gaulle avait tourné le dos à l’empire et tenté de remettre en route une politique de puissance continentale, qui s’est brisée il y a 20 ans sur le mur économique et monétaire allemand.

      Il ne faut pas se leurrer, les Allemands ont choisi d’assummer seul le leadership européen, utilisant leur outil industriel et monétaire pour mettre la pression sur la France et la marginaliser sur le continent. Au moment du vote du budget, Merkel a fait éclater la vision gaullo-nostalgique du "couple franco-allemand" en apportant son soutien à Cameron contre Hollande, ce qui a entraîné une redistribution des cartes très défavorable à la France. Certais médias ne s’y sont pas trompés en évoquant un retour du couple "anglo-allemand" et de la solidarité traditionnelle entre la Prusse (Blucher, sans l’intervention duquel les Anglais auraient perdu à Waterloo) et la Couronne Britannique, que révéle la convergence de la puissance industrielle allemande et de la puissance financière de la City. Le vote surprenant du parlement anglais me semble confirmer cette direction, en remettant en cause l’alliance stratégico-diplomatique étroite mais fragile entre les deux anciens empires coloniaux.

      Dans ces conditions, la France, inaudible et marginalisée sur le continent, avec à sa tête un remplacant (de DSK) qui peine à exister, était quasiment contrainte de décentrer sa politique étrangère en se rapprochant des Américains, dans l’espoir de rétablir un certain équilibre avec l’Allemagne, qui pèse économiquement mais qui reste absente sur la scène des relations internationales.
      Malheureusement, cela signifie aussi se conformer au point de vue mondialiste et à la géopolitique abstraite des sionistes.

      Cette stratégie vient de se heurter au mur des réalités, comme le révélait l’expression défaite de Talleyrand (BHL) l’autre jour sur RMC.

      Non seulement les Américians n’ont pas besoin de nous pour intervenir miltairement, mais en outre ils sont visiblement beaucoup plus préoccupés par le recul des Anglais, qui les contraint à leur tour à la jouer démocrate, que par l’attitude belliciste du duo Fabius-Hollande et des néocons français.

      Bilan : un coup de fil de remerciement d’Obama.


    • @ Tremah, :
      ton analyse est très pertinente, mais il conviendrait de préciser que la politique allemande d’après guerre est100% sous influence Américaine. l’Allemagne ne travaille plus pour elle mais pour les USA (wall street et city).
      par contre les intérêts se rejoingnent.
      Quant à l’antagonisme Franco Allemand, il a toujours été moins structurel que politique et donc plus versatile, que l’antagonisme Anglo-Français, ( empire thalassocratique marchand contre royaume de terre chrétienne)


  • "Les États-Unis sont « une démocratie », et doivent rester « un État de droit », a-t-il déclaré."

    Quel humour, il ne manque pas d’air l’esclave de la maison noire et que pense-il de la majorité des américains qui eux sont contre la guerre et.. pourtant il va tout faire pour y aller !!


  • Suite à opération "False Flag" du Mossad, le Prix Nobel de la Paix s’en va mutiler les pauvres gens et les petits enfants terrorisés à DAMAS, soit à 10.000 kms de chez lui ! Son petit toutou Flamby qui a été gratifié d’une petite commande de 1 Mrds, prix du sang, par l’Arabie Saoudite va le suivre....Flamby, devenu l’homme des "contrats" sur gages !


  • Du coup, si les Etats-Unis, après l’Angleterre, décident de ne pas intervenir, nous, on y va seul, comment ça se passe ?

     

    • On peut y aller seul - à la condition que les US nous fournissent presque toutes les armes dont nous sommes dépourvus, missiles, bombes à guidage laser, exactement comme en Libye où au bout de quelques jours nous n’avions plus un seul missile . Quel gloire se serait pour le talmudiste rondouillard de l’Elysée - aux yeux de 15 millions d’Israéliens s’entend . Il aurait droit alors au prix Nobel de la Paix .


  • hahaha !!!!

    Et quand le Congrès aura dit non, il ne restera plus que hollande pour faire cavalier seul !!!

    Peut être va-t-il tenter une échappée qui sait !!! :)


  • Un possible rétro-pédalage avec une fausse apparence de chef des armées hostile et digne ? Qui à part les usa et le caniche français en manque de stature politique n’a pas reculé dans cette mascarade tragique ?
    Dans l’art de s’être rendu compte qu’il fallait se dégonfler sans que l’image du "gendarme mondial" en patisse et d’utiliser la démocratie, et le congrès pour créer une porte de sortie.
    Il y a semble t-il bien trop à perdre pour les usa à intervenir sans les autres pays, et une attaque chimique, ou le renversement d’Assad valent-ils pour l’Amérique le démarrage d’un conflit mondial ?
    L’Amérique n’en sortirait pas indemne voire signerait sa chute.
    Ils en étaient à appeler le pseudo avis des dirigeants de la ligue arabe, faut-il croire qu’ils se sentaient bien isolé
    Bien évidemment, notre "chef" de l’état va devoir peut être agir de même voire même peut être devoir être "sauvé" par l’opposition qui au bon moment permettra de rendre "démocratique" le rétro-pédalage.
    Et je continue de croire que les experts de l’onu ne peuvent prouver l’implication d’Assad dans cette attaque chimique, surtout que les satellites russes ont dû tout enregistrer l’essentiel.
    Tous ces journalistes, tous ces experts qui vont devoir peut être remanier toutes leurs copies et devoir vendre et justifier l’inverse de ce qu’ils prédisaient quelques jours avant !
    Ubuesque ...

     

    • Lors des nombreuses négociations Palestine/Israël, souvent il y avait ces espaces "d’attente" temporaire où une apparence d’espoir semblait pointer du nez, et comme par hasard et à de nombreuses différentes reprises, curieusement et contre toute logique un missile ou deux étaient lancé de Palestine sur Israël, en direction d’un champ, sans blesser personne. Bien évidemment, les dirigeants israéliens se drapait de leur habit de victime agressé, reprit par les médias du monde comme un seul chœur et surtout tout cela changeant la donne dans les negociations. Qui envisagerait l’idée qu’Israël s’enverrait des missiles ? Seul des sauvages conspirationnistes anti sémites haineux.
      Si à n’importe quel moment, à partir d’aujourd’hui, un événement de ce type était réalisé, envers Israël ou par exemple envers un pays de l’otan, il n’y aurait besoin de l’accord de l’onu ni de validation democatrique, ni de l’avis de l’opinion.
      Même la Grande Bretagne irait ainsi que tous les pays qui avaient dis non, rien que dans le cadre des accords et traités "d’amitié guerrière".
      Malheureusement, "pour tirer vers la guerre ces gouvernements par la tignasse", il suffirait, dans cette période fébrile d’attente, que ceux se nourrissent de la discorde et du chaos, organisent une lâcheté bien ciblée supplémentaire.


  • Obama ne veut pas y aller.
    Il cherche à gagner du temps avec cette histoire de Congrès en espérant que les experts de l’ONU révèlent la supercherie avant.
    Mais s’il n’y va pas cette fois, il se sentira obligé d’y aller au prochain coup monté.

    Le Rav Ron Shaya l’a prophétisé :

    Comment arrivera la victoire juive- Rabbin Ron Chaya- Israel ?

    "Il y aura une grande guerre entre l’Orient et l’Occident"
    "Mais ils verront que s’ils font la guerre entre eux, le seul qui va en profiter en fait c’est le peuple d’Israel"
    "Alors ils vont tout faire pour ne pas rentrer en guerre"
    "Mais néansmoins c’est marqué...par la tignasse de leur cheveulure, de force ils seront obligés de rentrer en guerre"
    "Voilà un exemple éloquent de cela par le combat de coqs"

    Source :

    http://www.youtube.com/watch?v=Y7DH...


  • "Dans ces conditions, les frappes aériennes interviendront « demain », « la semaine prochaine » ou « le mois prochain », sans que les troupes au sol ne soient déployées."

    Hahaha et pourquoi pas dans dix ans aussi...les US auraient déjà du frapper la Syrie jeudi soir, quel retournement de situation...voici mon ps d’un commentaire sur un autre article :

    ps : toutes les déclarations syrienne sont en faveur d’asaad, c’est bizarre que les journalistes passent (d’une part) ces doc et d’autre part qu’ils tentent malgré tout de modifier la réalité..c’est une tentative pour voir si les gens sont manipulable ou quoi ? Ça sent le retrait de dernière minute pour pas perdre la face tout ça. (cameron est déjà couvert car c’est le gouvernement qui refuse, la france et les états unis trouveront un prétexte sans doute lié à l’opinion publique ou au fait qu’ils sont trop peu pour intervenir...les états unis qui devaient avoir déjà lancé l’assault pourront aussi faire mine de reculer en brandissant les documents de " l’onu"...)

    Coup de bluff pour le coup du "je pars sans répondre du pupitre", en tout cas ça nous laisse plus de temps pour propager "nos infos" sur les divers sites d’infos, d’opinions, forums etc. (à vos clavier !)


  • Probablement pour compenser le manque de preuves, pour ne pas dire l’ inexistence de ces preuves qu’Obama est rester plutôt cool, car ils jouent gros sur ce coup, c’est la première fois qu’ils sont un adversaire qui n’est pas 10 fois inférieur en face. C’est le seul moyen de relancer l’économie si l’on veut avoir le même niveaux de vie pour les plus riche.


  • Manifestement, Obama n’a plus trop envie d’y aller et se défausse sur le Congrès en espérant une issue à l’anglaise sur le modèle Cameron.

    Imaginez, le comble, si c’est Flamby qui reste seul candidat déclaré aux frappes "ciblées" contre la Syrie ! Pour ne pas perdre la face aux yeux du monde et connaître une risée mondialisée ce ventre mou du socialo-sionisme la jouera comme ses deux camarades de "communauté internationale" en priant pour que le "non" soit majoritaire à l’Assemblée Nationale. Il faudra simplement bien canaliser les socialos-députés ces débiles de l’Etat profond (pour le mariage et l’adoption homo il a suffit du mot-clé "égalité" pour obtenir un oui pavlovien quasi unanime de ces blaireaux).

    Et ce serait finalement très bien comme ça.

    N’empèche qu’on passe pas loin de la faute lourde avec un Hollande à deux doigts de nous entraîner dans un conflit aux conséquences potentiellement dramatiques qu’il est à dix mille lieues de maîtriser. La version franco-présidentielle du conducteur de train de Compostelle qui arrive à fond dans un virage sans pouvoir freiner.

    Guimauve le conquérant a trop pris la confiance avec le Mali et il a cru journalopes et pressetituée serviles et flatteurs qui présentaient ce "sous-DSK" (second couteau qui n’a grave pas le niveau Maduro) comme ayant acquis une stature présidentielle et un chef qui sait faire preuve d’autorité. Bref, un mix pathético-dramatique entre la grenouille qui enfle et le corbeau qui prend le melon (il y a tout dans La Fontaine).

    Une majorité de Français s’était convaincue qu’on avait touché le fond avec le mandat sarkozyste et que l’aventure Flamby ne pourrait être pire. Vu le niveau stratosphérique acquis par le bonhomme en un an, rien n’est moins sûr...


  • Que les américains laissent les sionistes se démerder avec leur foutus problèmes....


  • Le congrès américain diras non ! et notre hollander va ce sentir bien seul.


  • Mr Barack Obama semble perdu dans cette affaire et doit se demander en ce moment ce qu’il est allé chercher dans cette galère en briguant un second mandat comme Président des USA.

    Je l’entends d’ici dire "merde" !


  • Pour l’instant c’est le stand by, on va pouvoir vérifier si le congres est entièrement sous controle sioniste ou pas, car si tel est le cas, Obama est encore plus ecoeurant car sachant forcement ce fait, sa décision de demander l’avis du Congres n’aura été qu’une facon de s’en laver les mains !


  • De toute façon après leurs déclarations de cowboys, l’Empire et surtout Obama ne peuvent plus reculer.
    En plus ces attaques ne sont pas spontanés, ça doit faire plus de 10 ans que le calendrier à était fait et la technique pour obtenir un casus belli est toujours la même, on invente ou on commet un "crime contre l’humanité" et on accuse l’ennemi d’être un psychopathe qui doit être exécuter.

    Enfin cette fois l’ennemi est plus coriace que prévu et a des alliés de taille.


  • Hollande en bon toutou devrait faire comme ses maîtres. Mais même à ce jeu il est nul.


  • Hahaah j’imagine le pauvre gignol de flamby finir tout seul avec son attaché case, apres avoir été laché par nos zamisamericains


  • Il se passe en coulisse des choses pas banales. Peut-être la menace de Poutine de porter un coup majeur sur l’Arabie pétrolière a-t-elle réveillé en sursaut les consciences ?
    Non, ça ne colle pas, ces gens-là n’ont conscience que de leur compte en banque.

    Il y a, bien sûr, la fermeture du canal de Suez à toute flotte occidentale belliqueuse, par le général Abdel Fattah Al-Sissi, la marionnette US devenue nationaliste. Sans parler des menaces de blocage du détroit d’Ormuz à l’aide des carcasses de porte-avions US coulés…

    Peut-être que l’aventure se révèle trop aventureuse ?

    L’Anglois a été le plus prompt à s’écraser. D’après des intervenants qui ont jacassé sur BFMTV il y a 2 jours, le premier ministre, David Cambrohnne, n’était pas tenu de consulter le Parlement. Quelle mouche l’a piqué ? Depuis quand la perfide Albion demande-t-elle au manant la permission de canonner le métèque goy ?
    Sont-ce les Rothschilds qui lui ont demandé de ne pas intervenir, de peur de voir leur City réduite en décombres lumineuses ?
    Non, ce n’est sûrement pas ça, le roi juif peut se mettre à l’abri sur sa soucoupe volante et observer tranquillement le déroulement des opérations.

    Et voilà Moshé Obahma qui lance l’opération « Marche Arrière Toute ». On le croyait pourtant entouré de Juifs persuasifs. Est-ce que son armée a menacé de se rebeller ? Et que l’aval du Congrès est exigé par celle-ci pour intervenir ?

    Dans ce foutoir en voie de rangement, que va faire la limace juive qui s’est faite élire à l’Elysée par une minorité de Français ? Il va aller faire couler le Charles de Gaulle devant Tartouz ? Si le porte-mirages ne perd pas une hélice en route, cela va de soi.

    Comme tout ça est excitant.

     

    • "Il va aller faire couler le Charles de Gaulle devant Tartouz ?"

      ah ah


    • Rhoooooooooooooooooooo

      Kolossale ignorance de votre part !

      Il ne faut pas dire :" Si le porte-mirages ne perd pas une hélice en route"

      Mais : "Si le porte-mirages ne perd pas SON hélice en route"

      Ben oui... on sera ridicule jusqu’au bout...
      Mais on a l’habitude maintenant !


    • "Si le porte-mirages ne perd pas une hélice en route, cela va de soi"

      La moquerie est facile : fregate chevalier paul.

      http://www.meretmarine.com/fr/conte...

      « Le bâtiment, qui offre un parapluie anti-missile de théâtre, est capable de traiter plusieurs dizaines de menaces simultanément et faire face à un assaut aérien massif »,

      Les missiles Aster peuvent atteindre 4500km/h (4 fois la vitesse du son) et detruire en vol n’importe quel missile ennemi situé dans un rayon de 100km.
      Il y a 48 futs pret a tirer sur le chevalier paul.

      ça c’est de la technologie.

      Bien a toi


    • Merci du renseignement Aster, j’avais oublié qu’il n’a qu’une hélice. Est-ce toujours celle du Clemenceau ou ont-ils pu en couler une neuve ?

      J’ai oublié de donner mes impressions sur l’« Iron Perforated Spoon » qui protège Israhell.

      Les Braves du Pays des Braves (et oui, ils ont volé le pays et leur nom aux Amérindiens) ne sont pas du tout sûrs de leur système antimissile Patriot pour protéger Washington et Israhell.

      Il s’agit du vieux problème des trucs fabriqués par plusieurs entreprises âpres aux gains, qui n’arrivent pas à s’entendre sur des normes communes à force de rogner sur la qualité de la marchandise.

      Il paraît pourtant que leur « dôme de fer » arrive à arrêter au moins une casserole volante sur un certain nombre sortant de Gaza. C’est malgré tout une assez bonne « écumoire de fer ».


  • Le mannequin Obama semble un peu gèné par les changements de cap ordonnés par les Israéliens . Le suiffeux talmudique de l’Elysée semble plus à l’aise . A quand un président des USA carrément Juif ? Il y aurait moins de friture sur la ligne Washington-Tel Aviv .

     

    • Ni aux USA ni en France le président n’a plus de pouvoir que celui d’assurer le spectacle, car ces gens sont des marionnettes dont les décisions comme l’agenda sont dictées par ceux qui les ont mis à ce poste.
      Et ce ne sont pas les peuples qui ont, comme des idiots, participé à la mascarade des élections.
      Il à noter d’ailleurs qu’il y a des décideurs qui sont juifs et d’autres qui ne le sont pas, tout comme il y a des juifs qui sont décideurs et d’autres qui ne le sont pas.
      Dire "les juifs" pour désigner les décideurs est donc parfaitement insensé.


  • Pour part, j’analyse ce "revirement" d’Obama comme étant une tentative pour sauver ses fesses.

    Les Anglais ont voté contre. Dans de nombreux pays il y a beaucoup de contestation contre cette intervention. Il ne reste plus grand monde pour aller à l’attaque. Si ça foire, il y en a un qui va payer les pots cassés. Puis en face, il y a quand même la Russie. Si les affrontements durent et que les morts sont nombreux. Obama y perdrait sa tête.

    Je pense que ce revirement est très positif (même si on est dans le mauvais camps) s’il se confirme comme étant une non intervention. Sur le long terme je voie la "chute" les USA, un risque pour le pétrodollars ,et au passage la victoire contre l’installation du nouvelle ordre. On est pas loin du sentier d’or


  • Pauvre Obama.... Il a joué à "qui perd, perd !".
    Maintenant quoi qu’il fasse, quoi qu’il dise il passera soit pour un salaud soit pour une lopette.
    Il intervient : L’opinion public sera contre lui et cette "guerre" pourrie. Plus personne n’est dupe des mensonges d’état des USA. Juste un truc amusant dans ce cas de figure : Je me demande qui sera le Collin Powell qui agite la petite fiole blanche à l’ONU.

    Il n’intervient pas : On se rendra compte que les USA ne sont plus qu’un pays ruiné et à la dérive gouverné par une bande de clowns ( Je connais d’autre pays dans ce cas là ).

    Un détail quand même... L’année fiscale américaine se termine le 30 septembre. Se pourrait-il qu’il ai un petit trou dans la caisse à ce moment là ?
    Auquel cas... Une bonne guerre... y’a que ça de vrai.

     

    • A mon avis, "il s’en lave les mains" et laisse le congrès pour sauver sa face.
      Je ne suis pas spécialement démocrate et ne suis pas tombé dans l’obamamania délirante en 2008, mais il me semblait bien que l’an dernier, il était moins va-t-en guerre que les républicains et donc moins pire.
      Cela ne m’étonne pas qu’il finisse comme JFK.


  • Ou pas.



    Le président américain Barack Obama pourrait décider de lancer une opération militaire contre le régime syrien même sans avoir obtenu l’aval du Congrès, annonce dimanche la chaîne télévisée Fox News.



    http://fr.rian.ru/world/20130901/19...

    L’hypothèse d’une guerre psychologique visant à saper le moral de l’armée et des dignitaires Syriens se confirme jour après jour... Au final le régime pourrait tomber tout seul alors que les Russes, loin d’êtres les indéfectibles alliés de Bachar El Assad que l’on croit, jouent parfaitement leur rôle dans ce psycho-drame très (trop) médiatique.

     

    • tout cela est fumeux à souhait ! on a l’impression d’être au cinéma avec les bons d’un côté, et les méchants de l’autre...le suspense aussi : le parlement anglais qui recule, les ricains qui hésitent etc. la tension psychologique est à son comble, tel que le recherchent les docteurs de la guerre psy de l’armée us...peut-être l’armée syrienne finira-t-elle par lâcher Bachar afin de sauver les meubles ? mais je ne vois pas les russes aller jusqu’au bout de leurs résolutions.Que ce soit en Yougoslavie, en Irak, en Libye, les russes ont souvent aboyé mais jamais mordu !!!


  • Ou Barack Obama dans le rôle de Ponce Pilate et dans le rôle de la foule assoifée de sang ben ... toujours les mêmes en fait !


  • pauvre hollande il va se jeter sur la bouffe pour se calmer ;plus il est insignifiant plus il grossi et il fait de moins en moins le poids


  • la situation de francais hollande... similaire à Erdogan ?


  • Mercredi il y aura débat au Parlement Français, sur la Syrie, MAIS SANS VOTE : les merdes bellicistes ne veulent pas se faire repérer, on n’est jamais assez prudent . S’il n’y a pas de vote, consultation totalement inutile, ubuesque, seulement prise au sérieux par la ménagère - et le "ménager" - de moins de 50 ans , c’est à dire par l’immense MAJORITE .


  • Pour bien faire comprendre que c est L EMPIRE qui donne le la partout au mondde.....en meurtres comme en faillites...ils vont attendre le " 11 septembre" .. et oio le 11 fatique

    POUR ETRE CONFORME A LEURS NUMEROLOGIE DIABOLIQUE et causer directement "d initiés a initiés"...l elu sinaien KERRY , appartennant aux skull en bull ,ne l ignore pas lui... !!!

    quand a nos con inutiles nationnaux..eux savent même pas pour qui ils roulent...et ce depuis vge...chirac,mitterand et sarko

    il en sera ainsi..

    J AI DIT


  • C’est purement intuitif et je me trompe peut-être complètement, mais j’ai l’impression qu’Obama n’est pas "au niveau de saloperie" que sa fonction exigerait normalement (et qu’un Républicain-lambda aurait assumé sans aucun état d’âme).
    Il faut imaginer le nid de vipères dans lequel il est obligé de manœuvrer et sa marge doit être vraiment étroite. On a l’impression qu’en réalité, il fait de son mieux pour traîner les pieds et éviter le pire, sans se griller complètement...
    D’où un contraste saisissant avec Poutine, qui peut se permettre d’être lui même et d’assumer des paroles justes et sages, et Obama, qui doit faire semblant d’être le salaud hypocrite et arrogant que la fonction de président des USA exige depuis maintenant des décennies...
    Je n’aimerais pas être à sa place (mais de toutes façons je ne pourrais pas).


  • Cet homme me fait franchement pitié. Une marionette pathétique.

    Lorsqu’il a été élu j’avais des potes noirs qui étaient comme des fous, je me disais déja que c’était stupide (c’est lui qui est président, pas tout les noirs du monde, quelle fierté y a t’il a en tirer ? Cette manière de s’enorgueillir de la réussite d’un membre de sa "communauté" ressemble à la mentalité juive) et un bel enfumage (un président noir après Bush, c’est fabuleux)

    Aujourd’hui...


Afficher les commentaires suivants