Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bataclan : les Eagles of Death Metal refoulés du concert hommage

Il ne faut pas contredire la version officielle

La direction du Bataclan a interdit l’entrée à deux membres des Eagles of Death Metal au concert hommage de Sting, samedi 12 novembre.

 

Ce samedi 12 novembre, alors que se joue le concert hommage de Sting aux victimes du 13 novembre 2015, au Bataclan, deux membres du groupe Eagles of Death Metal, se sont vus refouler l’entrée du concert par la direction.

Le groupe américain Eagles of Death Metal jouait au Bataclan lors de l’attentat du 13 novembre dernier, mais ils ne sont plus les bienvenus dans la salle de concert.

Le chanteur du groupe, Jesse Hughes, avait estimé en mars dernier dans une interview accordée à une chaîne américaine, que l’attaque du 13 novembre, qui a fait 90 morts, avait été préparée de l’intérieur de la salle de concert du Bataclan et avait exprimé des soupçons à l’encontre des vigiles.

Des soupçons qui ont profondément marqué à la direction du Bataclan : « Ils sont venus, je les ai virés, il y a des choses qu’on ne pardonne pas », a déclaré le co-directeur de la salle de concert, Jules Frutos, après le concert de Sting.

Lire la suite de l’article sur rtl.fr

Sur les zones d’ombre du « terrorisme », lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • D’après leur manager, l’info est fausse ; ils n’auraient même pas essayé d’entrer. Reste à savoir qui a raison.

     

    • En même temps, voir Sting en concert c’est un peu comme aller à la Fistiniaire.
      Moi, même de force, je ne rentre pas.


    • Personne n’a raison, il s’agit du même coup que la plainte autorisée, déposée contre l’Arabie Saoudite à propos du 9/11. Il s’agit de proposer et d’opposer la version officielle à la version conspirationiste officielle afin de brouiller les pistes, faire du bruit au nom de la liberté d’expression (vous voyez, on peut tout dire, enfin voyons) et se foutre du monde en douceur.


    • Oui, d’après leur directeur ces 2 musicos ne voulaient pas rentrer dans la salle, mais il n’était pas sur place me semble t-il, alors que sait-il de la volonté d’entrer -ou non- de ses 2 gars ?


  • La liberté d’expression de Charlie s’arrête à la critique du christianisme et de l’islam.


  • Témoins de premier plan peu portés sur le politiquement correct (pas le genre a voter Clinton).
    Juste des mecs qui cherchent a comprendre pourquoi et comment ils ont failli se faire allumer a la kalach ce funeste 13 novembre...


  • #1600949

    La liberté d’expression et de mouvement ne concerne qu’un seul lobby sioniste, les goyims peuvent crever...


  • La mafia culturaliste qui contrôle le rock en France est à vomir. Tous ces vieux schnocks qui tapinent pour les municipalités en tenant les salles de musiques actuelles, les radios associatives, les festivals bien subventionnés... Quand je pense que, comme un seul homme (à genoux), ils veulent faire taire ce chanteur.... j’ai honte pour le rock en France.
    Ce type a vu de ses yeux vu plusieurs amis et admirateurs proches se faire assassiner. Il a lui-même été visé par un tireur... et on ne le laisse pas exprimer sa douleur, ses doutes, son deuil ? Il est prié de le faire correctement, gentiment, officiellement. Et comme ce qu’il dit ne correspond pas à ce qui doit se dire et que ce qu’il est fait tâche son groupe est déprogrammé (dès cet été).
    Et qui ouvre le Bataclan ? Sting ? Non, mais, pourquoi pas Calogero ?

    Laissez-moi rire : en France la reformation de Ludwig von 88 va tourner suffisamment pour que chacun de ses membres se refasse une intermittence ? C’est ça la révolte hexagonale ?

    I


  • Quoi qu’il en soit, le service de sécurité a déconné