Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Benoît Hamon : "Parce qu’il est dangereux de se droguer, il faut légaliser"

En visite au Portugal, où l’usage de toutes les drogues est dépénalisé depuis 2001, le candidat à l’élection présidentielle a réaffirmé sa volonté de légaliser en France le cannabis.

 

 

« Oui, jeune, j’ai déjà fumé un joint, comme tout le monde, mais ça ne m’a pas réussi ». Benoît Hamon n’en dira pas plus sur sa propre consommation de cannabis. À Lisbonne, le candidat à l’élection présidentielle est là pour parler d’un « sujet difficile qui touche la santé publique ». Au deuxième jour de sa visite, le socialiste s’est entretenu longuement avec João Goulão, directeur de l’Institut de la drogue et de la toxicomanie du pays, la Sicad. Au Portugal, l’usage de toutes les drogues – y compris les drogues dures – est « décriminalisé » depuis 2001. Une expérience qui intéresse Benoît Hamon, qui défend la légalisation du cannabis dans l’Hexagone. « Quand un marché n’est pas régulé, il est violent. À Marseille, 25 personnes meurent chaque année à cause du trafic de drogue », déplore Hamon.

[...]

 

[...]

 

« La légalisation du cannabis, c’est un État qui dit : “nous avons un problème de santé publique, avec une augmentation de la consommation, notamment chez les jeunes, il faut une prise en charge plus forte et libérer les forces de police pour des tâches plus importantes” », a argumenté l’ancien ministre de l’Éducation. « C’est parce que je pense qu’il est dangereux de se droguer qu’il faut légaliser », a-t-il ajouté.

 

 

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Pour préserver sa santé, lire sur Kontre Kulture

 

Drogue, trafics et dépénalisation, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

146 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Moi qui pensait que le benoit hamon (sans majuscule, il mérite pas) du shit et du RSA c’était une carricature.


  • Parce qu’il est dangereux de reconduire le PS au pouvoir qu’il faut les dégager.


  • Le Cannabis est l’un des plus beau cadeau que la nature a fait à l’humanité il doit être légale, il est dans notre pharmacopée depuis la civilisation sumérienne il y a 7000 ans et été utilisé surement bien avant ce n’est pas aux politicos ni à la justice de dire si on peut ou non en consommer, il y a des tas de drogues légales bien plus dangereuses en libres accés et la prohibition de cette plante ne sert que l’intérêt des industries pharma et petrochimique qui n’ont pas envie de voir les gens soigner leur douleurs eux-mêmes sans avoir à payer juste en cultivant un peu d’herbe dans son jardin et pour ceux qui connaissent trés bien cette plante ils savent que l’utilisation du cannabis va bien plus loin que son action psychotrope . Et parlons de ce qui est dangereux et légale comme le droit de s’enculer c’est bien plus mortel que le cannabis pourtant ça on peut !!

     

    • Stupide. Ne prend pas tes vices pour un don de je ne sais quoi. C’est illégale car dangereux et c’est la porte ouverte au reste.


    • @ Nikolas



      Le Cannabis est l’un des plus beau cadeau que la nature a fait à l’humanité



      Etymologie du mot "Assassin" : "de l’arabe Hachichiya / Fumeur de haschich."

      Donc... faut voir !


    • Incroyable de lire les réponses à ce commentaire plein de bon sens et de douceur. Hamon est un con certes mais LIBERTÉ de consommer, ÉGALITÉ sur les tarifs et la qualité, FRATERNITÉ puisque que tu ne condamneras pas ton prochain pour ce qu’il s’inflige.

      Je fume régulièrement le soir pour supporter l’arthrite des journées de travail, par contre ça n’aide pas à supporter le discours réactionnaire, sans doute pro-litron de rouge et autres gnacs pourquoi pas même cigarettes et cigares, casinos et loteries, interdisant et condamnant dans l’ignorance totale une simple plante. Foutez la paix à ces gens, ils n’emmerdent personne.


    • @Memo et @Abitbol,

      Pour ma part j’en sais rien, mais ce qui est certain pour mon cas, c’est que je consomme des pétards depuis plus de vingt ans, et pourtant je n’ai jamais tué personne, mon cerveau est parfaitement capable de tenir des discours cohérents, bien construits, avec des arguments souvent pertinents, je suis plutôt sain et équilibré donc je peux pour l’instant conclure que les pétards ne m’ont jamais causé tous les symptômes que décrit la bien-pensance.

      Mais peut être suis je une erreur de la nature, un être doué d’une capacité hors du commun, qui ne peut être sujets aux conséquences de la drooooogue ?!!!

      Enfin pour être plus sérieux, je pense que c’est comme tout, tout dépend de comment on gère les choses, tout dépends de nos actes vis-à-vis d’un sujet. Ce n’est pas le sujet de savoir si le sujet (j’aime bien les jeux de mots avec les répétitions) est bon ou mauvais, mais plutôt le sujet qui commet des actes, à l’aide dudit sujet initial.

      Attention, je ne dis pas que c’est bien que c’est bien ou pas bien les pétards. Je ne fais pas non plus de la pub pour dire « Allez-y, faut consommer ».
      Non, je ne fais qu’exprimer mon cas et de son interaction aux pétards.


    • @memo "illégal" parce que dangereux ? Dangereux pour qui ? la remise en cause verbal/écrite de certain faits historiques est aussi illégales...l’illégalité dépend de ceux qui fixent les lois. On a bien compris que les lois ne sont pas forcément établi dans l’intérêt de tous ! Donc votre argument ne tient pas. Je n’’ai jamais consommé de cannabis ni de cigarette ! Que du pinard. Et le cannabis dans bien des cas est bien plus efficaces en terme thérapeutique que de nombreux medocs. Qui aurait intérêt à ce qu’une mauvaise herbe pas cher à produire et plus efficace que certains médicaments "légaux" soit interdite ? Big pharma ? Bref le monde n’est pas binaire !
      Saviez vous que l’excès d’oxygène est dangereux ? Donc il faudrait peut-être aussi interdire l’oxygène ? Et puis le pinard aussi est dangereux à forte dose ! Peut-être faudrait-il foutre les vignerons en taule ??


    • Bonsoir,

      Il me semble que l’étymologie du mot assassin, vient plutôt de la pratique d’un certain seigneur berbère du "moyen-âge" qui séduisait certes ses ouailles avec du hachich, qu’il infiltrait ensuite au plus près des puissances impériales qui tentaient d’unifier ou de dominer sa province.

      Il existe une histoire (vraie ou légendaire, peu importe) dans laquelle lorsqu’une puissance impériale s’approchait trop près de sa province avec des intentions belliqueuses, l’homme chargé d’une telle expédition se réveillait avec un certains nombre de couteaux sous son oreiller tant qu’il restait à une distance suffisante. Néanmoins, il pouvait en effet, être passé par les armes si ses intentions ne s’adoucissait pas après un certain nombre d’avertissements.

      Ce sont des méthodes certes critiquables, mais elles avaient pour but la liberté d’une province face à des tentatives de domination impériale. De plus, cette fable ou cette histoire, montre que les personnes visées étaient les "têtes pensantes et agissantes" qui eux, n’hésitaient pas non plus à se lancer dans des batailles et des guerres, ou beaucoup plus d’être humains auraient été sacrifiés.

      J’implore votre indulgence puisque je ne me rappel plus les sources qui me permettent cependant, de contextualiser honnêtement et sincèrement cette recherche étymologique.

      Salutations


    • @ Relativiste & silence radio

      C’est parce que la qualité du schichon, n’est plus du tout ce qu’elle était.
      Autrefois, il devait probablement déglinguer les méninges en moins de temps qu’il n’en met aujourd’hui à soigner une douleur rhumatismale !
      C’est tout !
      Aller, keep cool ! Faites tourner...




    • Le Cannabis est l’un des plus beau cadeau que la nature a fait à l’humanité



      Etymologie du mot "Assassin" : "de l’arabe Hachichiya / Fumeur de haschich."

      Donc... faut voir !



      très exactement Chaykh al-Jabal donnait à ses disciples un potion à base de haschich, de jusquiame noire et de datura, comme quoi le cannabis là dedans, question effet, c’est plutôt de la poudre de perlipinpin.
      de toutes façons tout cela est malgré tout une légende, la réalité est qu’Alamut était un centre culturel et d’étude du chiisme duodécimain réformé d’Alamut et le vrai nom du vieux de la montagne est Hassan ibn al-Sabbah, un pur religieux.


    • @ nemo ce n’est pas interdit parce que c’est dangereux mais plutôt c est dangereux car interdit donc au main des maffias qui s’en foutent de la santé public et en étudiant l ’histoire de la prohibition du cannabis on se rend compte que derrière ces messages biaisés se trouvent les intérêts de lobbies américain (encore eux !) qui pour protéger leur production de coton ont grâce a des campagnes de désinformation diabolisé le chanvre qui était pour eux un concurrent direct pour la fabrication de tissu pour faire des voiles de bateaux ou autre vêtements qui avait l avantage d’être plus solide on ne l a pas interdit pour raison de santé mais pour raison économique
      Aux États-Unis, durant les années 1920 et 1930, le cannabis envahit le marché noir, devenant très populaire. Face à ce succès grandissant, mais surtout dans un contexte d’échec de la politique de prohibition de l’alcool, le lobby puritain s’intéresse au cannabis et les autorités mettent en place des campagnes dites de sensibilisation avec des slogans tel que" Marijuana is Devil" sur fond de diable enflammé. La police des stupéfiants de La Nouvelle-Orléans impute aux consommateurs 60 % des crimes commis dans la ville. Il s’agit d’une véritable entreprise de propagande, qui trouvera des alliés dans le lobby de l’industrie du coton
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Histo...


    • Nikolas a raison.


  • D’accord, mais on fait la même chose pour l’alcool et la cigarette. Et on va bien rire.

     

    • Rire de quoi ?

      La culture du tabac est autorisée pour usage personnel .
      La distillation est réglementée mais pas interdite pour quelques privilégiés qui possèdent un verger.
      Le brassage amateur n’est pas interdit.


    • Louis, tu te trompes, la plantation de tabac est strictement interdite en France pour un particulier, c’est le monopole d’état le plus strict, d’ailleurs je te défie de trouver des graines de tabac en vente libre.
      quant à la distillation, seuls les bouilleurs de cru ont le droit de distiller. mais ce droit héréditaire (cette licence qui se transmettait de père en fils) a été aboli il y a déjà près de 60 ans ce qui fait qu’à l’heure actuelle il ne reste plus que des bouilleurs de cru du troisième âge et à leur mort, cela en sera fini de l’eau de vie traditionnelle.
      Et ça j’en sais quelque chose car je me suis fait choper par les gendarmes à distiller de la prune dans mon verger justement.
      En France tu n’as plus le droit de rien faire, même pisser cela va devenir problématique.


    • Bon ! Si tu veux !
      Mais c’est pas comme si on n’était pas sur internet, hein ?
      Alors cherche toi même, comme je l’ai fait avant de poster pour être bien certain de ne pas dire des conn...s.

      Allez !
      Quand même une piste, cela fera de la pub pour mon fournisseur de semences préféré :
      https://kokopelli-semences.fr/bouti...



      Les militants de l’association œuvrent pour la Libération de la Semence et de l’Humus et la Protection de la Biodiversité alimentaire, en rassemblant tous ceux et toutes celles qui souhaitent préserver le droit de semer librement des semences potagères et céréalières, de variétés anciennes ou modernes, libres de droits et reproductibles.



  • #1668530

    Ici ce qui est dénoncé c’est la dangerosité des drogues ? Si tel est le cas, c’est assez hypocrite d’un coté d’être pour l’alcool, qui est une drogue comme une autre et dont les dégâts sur la société ne sont pas a prouver, et de l’autre interdire les autres drogues.

     

    • Oui mais ça s appelle la tradition ...le vin ou la bière sont dans notre culture depuis des lustres alors que le cannabis est assez récent...
      On choisi son camp par rapport à cela. Cela peut paraître bête mais c’est comme cela. Les cultures cherchent à se préserver.

      Malheureusement, connaissant les fauxderches du ps , si hamont est pour la légalisation, ce n’est pas sur cette base degalitarisme des drogues, mais pour le plaisir de supprimer un interdit, par libéralisme libertaire et occuper le débat afin de ne pas parler des questions sociales. Et plaire aux d jeunes....qui d ailleurs n en ont rien à foutre car cela fait belle lurette que le shit n est plus "tenebreux"...

      Le cannabis est d ailleurs bien plus violent sur le développement mental que l alcool, qui d aileurs n’est pas souhaitable.
      L interdiction de l alcool pour les enfants et les adolescents, est ce qu il faut poursuivre ou est-ce une "Atteinte aux libertés fondamentales du vivre ensemble et aux valeurs de la republique..." ?parceque avec les gadjo du ps c’est la prochaine étape. Après le vote à 16 ans et l abandon de l’interdiction des films x aux moins de 18 ans...

      D ailleurs invoquer la "prohibition" comme certains le font sur les commentaires, qui est une ânerie des anglo-saxons hypocrites et qui n a jamais été mise en place par les francais, est risible et montre le niveau de notre acculturation.

      Et on rappellera que Si la prohibition à échoué, c’est précisément parceque l’on a supprimé une tradition ancestrale de la population américaine , la beuverie, en croyant que cela était une bonne idée. Les cultures sont comme des êtres vivant. Elles résistent au changement.


    • @ zuleya :
      Pensez ce que vous voulez mais cessez donc de raconter l’histoire à la façon d’un ennemi de Faurisson.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Chanv...
      Est-ce qu’au moyen-âge on savait déterminer le taux de matière active d’une plante ?
      Faut-il voir un rapport entre l’avènement des fibres synthétiques et le dénigrement du chanvre ?
      La célèbre Canebière de Marseille tient-elle son nom d’une boisson alcoolisée ?

      Quant à la "tradition ancestrale des populations d’Amérique" je crains qu’elle ne soit qu’un produit d’importation datant de moins de cinq cents ans qui, par ailleurs, à surtout servi pour décimer les peuples autochtones.


    • Louis, la canebière tient son nom du chanvre agricole (et pas du chanvre medicinal)...

      Le chanvre agricole est cultivé legalement depuis des lustres en france et il l’est encore aujourd’hui... il servait traditionnellement à faire des voiles et des cordages de bateaux. ..Marseille était un centre important de cette industrie... il suffit de relire/revoir pagnol et de penser a maître panisse, l’artisan voilier de la trilogie marseillaise.

      Le chanvre agricole ne contient presque pas de résine (donc pas de thc) et il n’a jamais été fumé ...en tout cas il n’a pas d effet psychotrope.

      C’est marrant cette légende urbaine que Marseille était une ville brigande au point de nommer son artère principale du nom d’une drogue...c’est très réaliste...sous le regard de la bonne mère...je tiens pas specialement a casser tes rêves et ton trip de cannabis "drogue traditionnelle francaise" mais tu te trompe assez lourdement....il faudrait peut être y aller un peu plus doux sur la fumette...

      Je maintiens qu’il y a juste 50 ans , personne en france ne fumait de cannabis, mis à part quelques musiciens jazzmen...

      Quant à l alcool aux usa, je ne vois pas en quoi nous serions en désaccord. En effet l alcool à fait beaucoup de tort aux indiens,... Ceci dit c’était bien involontaire de la part des WASPs qui l’ont importé pour eux car ils ne peuvent littéralement pas s’en passé ...Et la prohibition a justement échoué car elle a contrecarré cette tradition anglosaxonne de la beuverie.


    • @ Vox populi vox mes couï

      N’est-ce pas plutôt vous qui êtes hypocrite ? Non mais parce que vous nous dites tranquillement qu’il faut se baser sur une drogue dure légale qui fait des ravages pour faire la même chose avec les autres drogues. Parfaitement logique...
      Tiens, ça me fait penser aux Européistes. L’Europe ne fonctionne pas ? Rajoutons-en une couche !


    • A vox,
      Alors disons chacun ses drogues, chez nous la lichetrogne et le tabac, chez d’autres le kif et assortiments... Gardez votre culture et nous la notre. Déjà que dans d’autres domaines vous nous gonflez assez avec vos pratiques...


    • Louis. Encore une petite précision. Le chanvre medicinal est un chanvre qui a été sélectionné précisément pour être riche en résine. Il ne peut justement pas être utilisé pour l’industrie car il est poisseux, malodorant et il tache. ..on ne peut pas en faire des cordes ou des toiles.
      Le chanvre agricole est sélectionné pour rester pauvre en résine à cause de cela (pour avoir des qualités textiles et ne pas être poisseux et malodorant). C’est pour cela qu’il n’était pas fumé en france à Marseille à la grande époque de la cannebière et du vieux port. Il y a une correspondance directe entre le côté collant-résineux et la quantité de thc produite par la plante.

      Ceci dit c’est la même espèce, cannabis sativa. Il y a juste des gènes sur-exprimés et d autres sous-exprimés dans la variété médicinale par rapport à la variété sauvage. En partant du chanvre agricole, en produisant ses graines (le bouturage ne marche pas dans ces expériences. Il faut la reproduction sexuee....on peut même soumettre les plantes aux mutagènes et aux uv pour accélérer les mutations...) et en sélectionnant à chaque génération les plantes les plus poisseuses et odorantes (l’inverse de ce que fait l’agriculture française du chanvre) en quelques générations on arrive à des variétés "médicinales". Absolument aucun test chimique à faire. Ce n’est pas de la science très avancée.

      On peut même sélectionner ensuite la couleur des bourgeons fleuraux femelles et le type d effet recherché. C’est ce que font les passionnés de cannabis en Amérique. Il y a même des revues spécialisées sur les différents cultivars (avec des noms de type "deep purple x" ou "mellow yellow")...Et c’est pour cela que le cannabis est de plus en plus puissant comme les commentateurs le disent sur cette page. Les producteurs sélectionnent.


    • #1669162

      @The Médiavengers

      Je disais juste qu’utiliser l’argument moral(attention c’est pas bien pour la santé) n’est pas logique si on est pour l’autorisation d’une drogue comme l’alcool. Par contre justifier la licéité en disant que l’alcool est culturel contrairement a la drogue et que la dangerosité de l’alcool on s’en contrefiche, alors là on est plus cohérent.


    • @ zuleya :
      Il est inutile de disserter sur ce que je n’ai pas dis ; je ne confonds pas le chanvre industriel et le chanvre médicinal et je ne crois pas que Pagnol fumait son joint en jouant aux cartes. Faire de la pub pour le pastis, oui ; mais certainement pas pour une mauvaise herbe qui prolifère n’importe où et que l’on pourrait ramasser gratuitement.
      Je crois cependant que si l’un existait de tous temps, l’autre ne pouvait pas être méconnu. Cela vous l’expliquez mieux que moi.

      Et puisque vous vous permettez de douter de mes facultés mentales, alors que je n’ai exprimé aucun avis sur l’usage du cannabis, permettez moi de vous demander si vous même utilisez un quelconque psychotrope légalement prescrit et dont les conséquences dangereuses sont largement décrites dans leurs notices au paragraphe "effets indésirables".


    • Louis relax...il n’y a pas d agressivité dans mon message. Pas plus je l’espère que dans le tien initialement. (Tu m’as comparé aux ennemis de faurisson et à priori ce n’est pas un compliment non plus)

      J ai juste demandé (mais cetait une boutade) si tu fumais la carpette parceque ton post semblait suggérer que la cannebière était dédiée à la culture "recreative" du cannabis, et jai déjà lu cela sur ce site. Certe pas par toi. Mais c’est une théorie qui traîne. Vu que le chanvre français n’a aucune activité psychotrope, il a pu être cultivé des siècles en france sans que quiconque ne tombe sur ses effets euphoriques. Même aujourd’hui très peu de personnes savent que le chanvre agricole et la marijuana sont des variantes de la même espèce...il n’y a que quelques générations de sélections artificielles entre les deux...

      Cest inconnu y compris des consommateurs...Y compris de ceux qui sont autosuffisants et qui sèment leurs propres plantes...d’autant que le pastaga ou la gnole etaient disponibles de tout temps... Il y a une image très hype du cannabis qui fait que les jeunes en consomment pour se la péter.si ils avaient le choix...Ou si le hype était de commencer sa matinée au vin blanc ils le feraient et ils seraient aussi zombifiés qu avec les pétards. ..

      Je m’intéresse à la botanique et à la pharmacologie. Mais je n’ai jamais pris aucune drogue, pas même de cannabis. Même si il y a bien longtemps j ai essayé d’en cultiver par pure curiosité. Mais je le déconseille à quiconque car c’est hors la loi et cela n’en vaut pas la peine.


    • Zuleya, vous confondez avec le pavot et l’oeillette, le chanvre agricole naturel sans THC n’existe pas c’est pour cela qu’on a interdit l’agriculture du chanvre suite aux demandes américaines.(maintenant, avec les OGM on peut peut être faire du chanvre sans THC mais aucun intérêt pour nos élites, elles sont pro coton et pro pétrole.
      quant aux temps anciens, informez vous, le chanvre était cultivé partout en France entre autres pour faire des cordages, le travail est très spécifique demande des compétences mais est saisonnier ce qui fait que les chanvriers étaient des itinérants. or ces chanvriers qui se déplaçaient en famille et en groupe étaient mal vus par les autorités pour leurs moeurs plutôt libres (ils s’enivraient entre autre dans de grandes fêtes quand ils brulaient les feuillages de la plante (on n’utilisait que les fibres des troncs et les graines pour l’huile).
      et oui on se défonçait en France au moyen âge et après. lisez donc les ouvrages de Ginzburg le grand historien Italien spécialiste de la sorcellerie, tout y est parfaitement documenté (et oui,en ces temps là, l’étranger avec des moeurs bizarres était souvent accusé de sorcellerie (comme le roux ou le pied bot)


    • Paramesh, j ai dit pauvre en résine, pas sans résine , et c’est le cas. La grosse différence entre le chanvre et le cannabis à fumer est dans sa quantité de résine. Après évidemment il y a des différences dans la taille des inflorescence, et dans la taille des btanches et la quantité de ramifications.

      La concentration en thc est si faible dans le chanvre francais que le fumer ne fait rien. Quant à inhaler la fumée d’un champ mis à feu ce n’est pas très pratique et c’est une fois par an...Et il faut pas rater le sens du vent...

      Tous les itinérants en france ont toujours eu mauvaise réputation de toute façon.


    • @zuleya :
      Vous avez raison, n’allons pas nous disputer puisque c’est le but recherché par ceux qui dictent les interdits et/ou relancent la polémique.
      Accordons nous sur le fait que, secret médical oblige, les psychotropes légaux ne sont jamais recherchés lors des accidents mortels sur la route et que les morts du tabac ou autres comportements à risque (exemple, skier, vivre en ville, travailler trop, habiter un pays riche en matières premières) nous seraient parfaitement indifférents si la société n’était pas tenue, par la haute opinion qu’elle a d’elle même, de soigner et porter assistance.

      "Monseigneur" est trop bon, sauf quand cela lui coûte trop cher, et mourir gratuitement dans la rue, n’indigne personne.


  • Ecoutez sur ce sujet le témoignage de Samia Ghali qui l’a bien remis à sa place, le breton aux oreilles décollées, bouffi de prétention et migrantolâtre.


  • Parce que [...] ne marche pas, il faut plus de [...].
    Remplacez identiquement les [...] par ce que vous voulez, c’est du discours typiquement mondialiste. Cf. Attali.


  • Je trouve que l’idée d’une légalisation a du sens. Contrôler le marché du cannabis, comme en Hollande, permettrait de créer des emplois, de collecter des taxes, de garantir une bonne qualité des produits et de porter un coup dur à l’économie souterraine des banlieues.
    De plus cela éviterait la vente à la sauvette devant les écoles, fini l’achat de cannabis par les mineurs. L’interdit autour de cette drogue favoriserait de plus la consommation, puisque celle-ci aurait diminué en Hollande depuis son interdiction.

     

    • Une bonne qualité des produits ?! Quand j’avais 18 ans je fumais régulièrement et c’était largement de meilleure qualité que maintenant où les produits sont ultra concentrés pour bien ramollir les consommateurs.

      C’est tellement fort qu’après une seule taf sur un pétard je grelotte de partout. Je ne vois même pas l’intérêt de se "casser" à ce points là.

      Évidemment le consommateur régulier est devenu complètement insensible et il lui faut des doses de cheval maintenant pour avoir un peu d’effet, alors que quelqu’un qui ne consomme jamais est littéralement sur les rotules après une taf.

      Quand j’entends mon beau-fils dire "que c’est pas dangereux", ça me fait bien marrer. C’est sûr que ce n’est pas dangereux pour l’oligarchie vue que ça ramollit les consommateurs !


    • C’est à double tranchant en effet. Djibouti, pays situé à la pointe de la Corne de l’Afrique, ne connait la stabilité que grâce à la drogue "Kath" qui maintient la population masculine dans l’apathie. Le pouvoir le ferait livrer par camions entiers, il s’agit d’ailleurs d’un des rares produits facilement accessible et bon marché dans ce pays misérable et miné par la corruption. Cf : un ami djiboutien bien renseigné.
      L’ennui du cannabis effectivement c’est la teneur en THC qui a beaucoup augmenté.
      En tant qu’ancien étudiant infirmier, j’ai pu constater au cours de mon stage en psychiatrie que la plupart des personnes schizophrènes que j’ai croisées en institution étaient des consommateurs de cannabis à l’adolescence. Une explication : à cette période de la vie le cerveau construit de nouvelles connections neuronales, que le THC vient perturber.


    • Le cannabis qui est poussé sous loupiotes , et est pompé aux engrais chimique est ce dont tu parle , et ça contient du N-thc , qui est , contrairement au THC , lui toxique , et qui tape sur les nerfs et les reins ...

      Et puis quand on fume du cannabis , on est sensé utiliser de la racine de calamus ( selon l’Ayurvéda ) avec pour neutraliser les effets secondaire , comme le goudron que ça produit , qui colle et peut encrasser le foie ...


  • Peut dire ce qu’il veut, sera pas élu.
    Mais c’est sûr que la prohibition en France ne fonctionne pas, là ou ce serait marrant, c’est que le FN propose la même chose......



  • « Oui, jeune, j’ai déjà fumé un joint, comme tout le monde, mais ça ne m’a pas réussi »



    Visiblement, pas son dernier.


  • Décidément cette gauche est un désastre.....que ce soit Hamon
    ou Mélenchon , ça ne vaut pas mieux , je crois que lui aussi est
    pour la légalisation du canabis , de la drogue en générale , comme
    aussi tous les communiste , ils sont tous très dangereux pour notre
    pays .
    Ces gens sont des délinquants en col blanc , de grâce que les
    français réagissent et ne votent pour aucun d’eux , pas plus
    Macron d’ailleurs .


  • Parce qu’il est dangereux de conduire, il faut enlever les limitations de vitesse !

     

  • Ouais enfin si l’argument premier ce sont les 25 morts (règlements de comptes) annuelles à Marseille...


  • "C’est parce que je pense qu’il est dangereux de se droguer qu’il faut légaliser"

    Quand le pouvoir en place ne prend plus la peine ou n’a plus les moyens dialectiques de cacher sa véritable politique, il se prend les pattes dans le tapis et sa logique devient illogique, son discours, contradictoire.
    Même si c’est l’argumentaire qu’il faut tenir dans les médias, pour la France du quotidien, l’incohérence est flagrante !!!

    C’est comme Laurence Rossignol qui a fait passer la loi contre le délit d’entrave à l’IVG qui a sorti pour se justifier : "l’avortement ce n’est pas mettre fin à la vie !"
    ...

    On en est au point où précisément le Serpent se mord la queue, et donc s’étouffe.

     

    • Cette phrase est parfaitement claire : Hamon veut donner à l’État un certain contrôle sur la distribution et la répartition des drogues en les rationalisant, comme pour le tabac, l’alcool, les jeux d’argent ou la sécurité routière. Si on ne légalisait pas la vente d’alcools ou la sécurité routière, ce serait l’anarchie. Et si ce n’est pas l’État qui s’en charge, ce sont des groupes privés ou autres cartels de l’ombre.

      Pour la phrase sur l’avortement, c’est une question de conception du statut d’être vivant (http://www.egaliteetreconciliation....)


    • Cher Monsieur Lapotre,

      Pourriez-vous nous dire où vous avez trouvez les détails sur la forme de législation que propose Mr Hamon ? Il me semble qu’il n’en a même pas encore esquissé les contours. Souhaite-ils inonder le pays via des licences octroyées au gens ou sociétés qui pourront se les offrir, ou bien parles-t-il d’une dépénalisation de la production et de la consommation personnelle, médicinale ou autres ? Veut-il inscrire au registre du commerce le cannabis, cette substance pourra-t-elle faire l’objet d’actes de commerce libres ou réglementés ?

      Il me semble que vous vous avancez bien certainement sur les intentions de Mr Hamon ! Vous devriez vous-même proposez une législation juste et équitable en prévoyant les injustices et les effets pervers qu’elle pourrait entraîner.

      Salutations


    • Je ne connais pas les tenants et aboutissants du projet, je tenais juste à montrer que la phrase n’était pas absurde.


  • PARCE QUE PENSER EST DANGEREUX, IL FAUT ÊTRE SOCIALISTE !


  • Si avec le teushi open bar, le RU pour l’acheter et son pote François "au chevet de la délinquance" Hollande, il rafle pas le vote des banlieues, c’est à désespérer de tout.


  • C’est vrai que la prohibition donne de super résultat ! On devrait continuer avec cette politique pendant quelques décennies, on est pas loin d’éradiquer le cannabis.

     

  • Non Benoît Hamon, pas comme tous les jeunes. J’ai 42 ans et je n’ai jamais touché une cigarette de ma vie et jamais touché unnjoint de ma vie. Cela s’ appelle la volonté. Tu es dangereux car faible. On ne lutte pas contre un danger en se mettant la tête dans le sable mais en luttant contre ce danger.

     

    • D’après ton raisonnement Memo, je serais également faible.
      Et pourtant si on pouvait passer un moment ensemble afin de t’exposer un peu ma vie (sans intentions aucunes de parler de moi pour parler de moi), et le fait que je sois toujours sur cette planète, il m’est nul doute que tu pourrais relativiser tes affirmations.

      Et puisque tu possèdes une volonté comme tu le dis, je t’invite a expérimenter par toi même un temps suffisamment long pour pouvoir t’en faire une idée plus juste.
      Ainsi avec ta volonté, une fois que tu auras expérimenté et fais un avis objectif sur le sujet, tu pourras toujours arrêter l’expérience et analyser ton expérience. Cela me semble plus constructif que d’affirmer des choses d’un sujet qu’on ne connaît concrètement pas.


  • La question n’est pas binaire, légaliser ou pas. Il y a des nuances : lever le ban absurde sur le canabis médical serait la première chose logique à faire. Cela ferait peut-être baisser la consommation d’anti-dépresseurs et autres psychotropes légaux chimiques bien plus addictifs et nocifs que le cannabis—quiconque a étudié le dossier, ou eu recours au cannabis dans une démarche thérapeutique, le sait bien. Cela n’enlève rien au fait qu’Hamon est un minable, bien au contraire.


  • Je préfère la méthode Duterte.
    On les extermine tous jusqu’au dernier. Hop plus de trafic. Magique !

     

    • Non mais tu te relis sérieusement ?! Il faut tuer qui à ton avis : les dealers ou les consommateurs ? J’espère franchement que c’était de l’ironie, et même dans ce cas ça n’a absolument rien de drôle, je trouve extrêment dangereux ce genre de raisonnements. Ca ne m’étonnerait pas que tu sois pour la peine de mort tiens, un barbare en créer toujours un autre !...
      Pour revenir sur cette histoire de cannabis, faut quand même pas déconner ! Un joint n’a jamais eu la même puissance de destruction (aussi bien physique que psychologique) que l’héroïne, le crack ou toute autre drogue dure... Est-ce qu’on vient vous faire chier quand vous buvez votre verre de rouge ou de cognac ? Non, et pourtant disait Coluche (après on peut être d’accord ou pas), qui prétendait avoir essayé toutes les drogues qui puissent exister, l’alcool est la pire de toutes !
      Vous êtes végétarien ? Laissez-nous bouffer de la viande ! Vous ne fumez pas ? Arrêtez de nous emmerder parce que nous on fume ! Vous ne buvez pas d’alcool ? Tant mieux pour vous mais foutez-nous la paix ! Le cannabis n’a jamais tué personne à ce que je sache, en tout cas pas directement, alors qu’on arrête avec cette censure hypocrite qui autorise à ce bourrer la gueule mais interdit de se péter le crâne ! Merde !


    • Qui est le plus critiquable ? Duerte qui extermine, des jeunes perdus qui en font le commerce car ils n’ont connu que ce monde, les multinationales du secteurs qui cherchent à en étendre le marché de manière légale et à en tirer d’énormes bénéfices ?

      Soyons raisonnables, et pensons en "chrétien radical", si je puis emprunter la formule à Francis Cousin : Certaines choses ont un prix ou n’en ont pas selon que l’on soit dans la communauté de l’avoir ou de l’être.

      Exterminons d’abord l’argent ou au moins l’emprise qu’il a sur nous, avant d’exterminer d’autres êtres humains pour des actes qui, dans la hiérarchie de la moralité, me semble bien plus en-dessous que n’importe quelle politique étrangère guerrière.

      Salutations


    • @ Léo
      Hum...il me semble que tu peux fumer ton joint sans trop de souci en France, non ?
      Je ne vois pas bien ce qui changera pour toi, en tant que consommateur, que ce soit ratifier ou non.
      Tout comme pour l’alcool, si tu es sous emprise au volant, ton permis sautera. Tout comme c’est déjà le cas.
      La seule différence sera pour ceux à qui profiteront les bénéfices de la vente. Basta.
      Donc détends-toi. (Fume un joint ?)
      Et comme tu le soulignes parfaitement, l’alcool est légal, pourtant ça ne résout pas sa surconsommation. Tout comme pour la cigarette, la télévision, l’écoute de rap...


  • La gauche et les vert font cette proposition a chaque éléction pour gagner des voix et ensuite ne le font pas , déja ca faut le dire .

    Ensuite faut être honnete ; d’ou vient la prohibition du cannabis . c’est les americain qui l’ont imposer a la france ..la seita s’occuper de la culture du chanvre..au maroc ou en algerie je crois .

    apres il faut le dire , la qualité du shit et désastreuse..parce que la weed et bien trop cher et peu disponible en general en france , il faut bien evidement la légaliser et bien la structurer . e^mploi . impot . et qualité du produit sans oublier que c’est le meilleur medicament pour ceux qui souffre du cancer , sclérose en plaques , douleur articulaire ect.. et que personne n’ai jamais mort d’une consommation de cannabis..et ensuite il faut parlé des cité et racaille qui vivent de ca..coupe le produit avec de la pure merde..s’entre tue pour dominer des quartier ect...donc pourquoi continuer dans la prohibition qui ne fonctionne pas...les flic ne peuvent plus gerer ca..les envoyé dans les cité pour ca , ca sent le drame un jour ou l’autre

    même au usa qui nous ont imposer la prohibition..l’ont autoriser.. fin voila ca c’est pour ceux qui critique de légaliser le cannabis .

    mais ca n’empeche que je ne voterai jamais hamon...il ne le fera jamais ^^

     

    • Et donc les racailles qui se verront privées de ce juteux marché vont faire quoi d’après vous ? Abandonner l’argent facile pour se tourner vers une activité légale ?


    • J’étais à l’hosto à l’armée (donc on avait 20 ans.) avec un gars qui fumait beaucoup. Il crachait 1 verre de glaire par jour... Personne en est jamais mort ?
      Peut être ? Que ça aide à vivre en santé ???
      Quant à prendre des anti dep naturels au lieu du prozac, pourquoi pas, mais vous pensez pas qu’on pourrait viser une société qui ne fabrique pas de dépressifs ?


  • C’ est Mohammed VI qui va être content ...

    La France est la plaque tournante européenne du haschich marocain, nos politiciens corrompus ne sont pas prêts de lâcher leurs valises de commission, ni leurs riads gracieusement offerts/prêtés pour service rendu .


  • La montée de l’antisémitisme est un danger.

    Ouvrons des camps de concentration...


  • Vous n’aviez toujours pas compris avec hollande ? L’autre pays du shit.... Là bas tout est neuf et tout est sauvage... C’est légal le goût !


  • Parce qu`il faudrait être sacrément défoncé pour voter Hamon ...


  • Mon humble avis,

    Les politiques ont surtout la volonté de détruire la volonté des jeunes de demain.
    On sait pertinement que l’herbe consommée de manière régulière rend certaines zones du cerveau perméable, ayant pour effet d’amoindrir l’acte de volonté ; ou en d’autres mots, le caractère. Et d’autre part, de favoriser le déclenchement schizophrénique chez certain individu ; sachant aussi que le cerveau est en phase de structuration jusqu’à environ vingt ans. Il faut donc lui foutre la paix au moins jusque là.

    Occasionnellement et de préférence avec "un guide", cette même herbe est effectivement un moyen de soigner différente pathologie.

    L’état (le bon) devrait simplement lui rendre son rôle de médicament. Et apporter au public de sincères analyses scientifiques sur ce sujet.

     

    • Salut,

      Les pesticides, les perturbateurs endocriniens, les vaccinations précoces (avant la fin de la constitution du système immunitaire chez les bébés), les programmes de télévision de bas niveau (euphémisme), les programmes de l’éducation nationale, les jeux vidéos, l’addiction au sucre, le management, le nucléaire...

      Voici une liste absolument non-exhaustive d’une multitude de causes qui peut empêcher un "jeunes" de former sa personnalité ou sa volonté.

      Est-ce prohibé ?

      Il était une époque ou la survie d’un jeune français consistait à échapper aux loups, à la conscription militaire, etc. Chaque époque est jalonnée par des dangers plus ou moins conséquents. Seul un État totalitaire peut déterminer à votre place ce qui est bon ou mauvais pour vous.

      Le cerveau humain est influencé par tellement de paramètres. Il y a tellement de d’individus et de réactions différentes.

      Une législation est déterminée par un ensemble d’éléments et n’est légitime que lorsqu’elle est acceptée et appliquée par le plus grand nombre.

      Enfin, m’est avis que des études scientifiques honnêtes sont possibles que sous certaines conditions politiques et que l’étiquette médicinale du cannabis peut amener à deux choses, ou bien une appropriation du marché par les laboratoires déjà en place, ou bien, si cette médecine est entièrement libre, à ce que chaque consommateur découvre en lui un docteur Knock.


    • Tu as résumé pas mal de mes arguments, et je suis un ancien fumeur occasionnel/régulier (mais je n’ai jamais été assez riche pour devenir un vrai régulier, je dépendais des copains - et c’est vraiment tant mieux, aujourd’hui).

      Si la France veut légaliser, c’est-à-dire, surveiller la contrebande automatique que ça va engendrer, l’escalade vers d’autres marchés de la part des réseaux mafieux et encadrer sanitairement la consommation de manière intelligente : il va tout simplement falloir :
      1 ) qu’elle mette des dollars sur la table, et
      2 ) qu’elle l’ait très intelligemment préparé.

      Soit : deux bonnes raisons de douter pour les 50 prochaines années à venir, vu le niveau des cadres actuellement.
      Le contexte actuel, où les populations, trop nombreuses et dangereuses, sont cordialement encouragées par le capital à s’auto-détruire/anesthésier de leur plein gré, n’invite pas non plus à penser autre chose.

      Hamon : PS tu es, PS tu resteras - et tu récolteras ce que tu as semé (y compris les graines de cannabis indica) : la pathétique merdouille d’un gars criminel par inconscience (au meilleur) pris au hasard dans un jeu trop grand pour lui.
      Il faut enfoncer le PS en dessous de la croûte terrestre, c’est le dernier mot d’ordre de cette présidentielle.


    • Rien à ajouter de plus,bravo.


    • Il faut bien trouver quelque chose maintenant que les jeunes ne regardent plus la télé.


  • Pour une société faites de petits Descoing, au nez plus blanc que la peau et aux poumons plus noirs que cette dernière...et oui, braquer des toxs c’est plus facile pour l’Etat voyou ! Quelle époque de mon cul ! :(

     

  • Si le cannabis est légalisé, les trafiquants ne gagneront plus rien, et ils vont naturellement se tourner vers le grand banditisme, et ce sera dix fois pire !

     

  • Messieurs-Dame, quand on légifère, il faut observer le contexte et essayer d’adopter, ou se rapprocher d’une forme d’observation générale.

    Lorsque l’on parle de légalisation, il faut décrire les termes de la loi que vous souhaitez adopter.

    D’une part, une forme de légalisation telle que celle de l’alcool appliquée au cannabis peut être un cheval de Troie pour des multinationales sans scrupules. D’autres part il est évident qu’il faut distinguer le trafic à grande échelle d’une consommation personnelle occasionnelle ou même régulière.

    Dire que le cannabis entraîne les pires règlements de comptes est un raccourci absurde. Si les dealers s’entretuent, c’est uniquement pour de l’argent. D’autres part, pour bombarder des pays entier à coup de drones et d’avions de chasse il n’est point besoin de cannabis.

    Ensuite, une forme de prohibition hypocrite donne des prérogatives trop étendues et dangereuses pour la liberté individuelle, si elles sont confiées au seul pouvoir exécutif, qui décide dans quel cas il y a ou non une tolérance à adopter.

    Quand à parler de peine de prison de 20 ans pour la consommation personnelle occasionnelle ou régulière de cannabis, en dehors de tout marché pécuniaire, il s’agit d’une aberration du point de vue de la hiérarchie morale. Le président Philippin est à cet égard, bien plus critiquable que n’importe quel consommateur paisible.

    Pendant la troisième république et les lois sur la prohibition des "substances vénéneuses", le cannabis a été exclu de la liste des denrées qui peuvent faire l’objet d’un acte de commerce, c’est à dire, l’achat pour revendre.

    Vaut-il mieux une légalisation totale de cette substance, une prohibition du commerce de cette substance, une interdiction totale sévèrement punie ? M’est avis qu’il importe peu de former des généralités et des slogans émotionnels. Il faudrait mieux préciser les dispositions spécifiques que vous souhaiteriez voir votre pays adopter afin de limiter les abus de pouvoir, et les injustice et les effets pervers inhérents à toutes forme de législation.

    Vous voulez participer aux affaires publiques ? La démocratie tout ça, eh bien proposez des dispositions précises, et soumettez-les à l’étude du plus grand nombre. Nous verrons bien quel est la forme de législation que les français affectionnent le plus.

    Amicalement,

    Théo


  • Je ressens une profonde antipathie pour cette culture du shit. Un profond mépris pour cette culture de l’avachissement, de l’abandon, de la fuite de la réalité...une culture on ne peut plus anti-héroïque, anti-virile...

     

  • Le shit est un des symboles de la déchéance du monde occidental. Une société vieillissante avec d’un côté des jeunes avachis et de l’autre des vieux mollassons sous statines, anti-dépresseurs...

     

  • Vu que la dite "drogue" circule déjà dans toute la société à peu près librement, c’est quoi le débat en fait ?

     

    • Elle circule librement parce qu’il n’y a aucune répression. Je répète à tous les donneurs de leçons qui me prennent pour un débile que seule la sanction va stopper cette merde. Et oui, de la prison pour fumer du cannabis ne me dérange pas du tout. C’est illégale, c’est clair ? Sinon avec vos raisonnements stupides, autant légaliser les excès de vitesse, le viol, le meurtre et la pédophilie puisque de toute façon certains le font, après tout. Décidément le shit rend les fumeurs stupides. Vous voulez VOTRE liberté de fumer votre mer de, mais en France il y a des loi, le shit est illégal, point. Aucune discution à avoir là dessus. Si vous vous faites choper, vous assurerez : prison.



    • en France il y a des loi, le shit est illégal, point. Aucune discution à avoir là dessus.




      personnellement je consomme raisonnablement (tout comme l’alcool), et je ne fais pas deux fautes d’orthographe par phrase, tout ça pour dire qu’à 65 ans, j’emmerde cette loi stupide qui ne date que d’une soixantaine d’années pour la simple raison que le cannabis n’ abrutit que les abrutis . Eliminez le cannabis et les connards snifferont de la colle. vous n’avez pas encore compris que le vrai problème est la déliquescence de nos sociétés,et pas le cannabis qui a été consommé traditionnellement (comme l’alcool) depuis la nuit des temps, universellement et même en Europe, et qui, bien utilisé, ouvre les champs de la conscience. mais pour ça il ne faut pas être un petit con décérébré et sans culture .
      Donc oui je conteste cette loi inapplicable faite par des abrutis pour des abrutis.
      Maintenant, interdire le cannabis comme l’alcool aux moins de 18 ans, pourquoi pas, mais ça risque d’être tout aussi difficilement applicable


  • Il est surtout temps d’interdire la consommation (vraiment) car la demande créer et renforce l’offre et donc les trafics puis faire reculer le chômage (c’est une autre affaire et qui commence comme bien d’autres choses par la libérer la France de l’emprise des puissances étrangères de toutes sortes) pour donner du boulot à ces jeunes et surtout pas un revenu universel car l’oisiveté est mère de tout les vice bien évidemment.

     

    • Je suis d’accord que l’offre peu renforcer la demande, et par conséquent, au lieu d’interdire radicalement la consommation, simplement en donnant ordre à la police de faire cesser les trafics, de fait selon vos propres dires, la demande s’appauvrira parce qu’il n’y aura plus d’offres.
      Ne pensez-vous pas ?


  • Les shiteux arrêtez de pleurnichez ! Vous l’aurez votre légalisation ! Et il y en aura d’autres ! J’anticipe déjà le retour du "merveilleux" opium "médicinal"...que l’on glorifiera comme remède souverain contre la dépression...Tout ce qui peut avachir l’humain et le maintenir dans un confortable état de docilité sera autorisé. Et dans 20 ans vous appellerez cela, comme pour le RSA, un "acquis social" alors que pas une personne n’aura versé une goutte de sang ni même de sueur pour ce prétendu "acquis". Drôle d’époque où l’on appelle acquis social des outils d’ingénierie social visant à contrôler le bétail humain !

     

    • Je pense camarade, que tu n’es pas très au faite des choses de la vie et que tu ne dois pas mettre le nez hors de chez toi très souvent . Car vois tu l’opium "médicinal" existe et ce depuis Mathusalem ! Les principaux dealers de cet "opium" ? Les pharmaciens ! Et ce, sans la moindre ordonnance. Tu vas dans une pharmacie et tu prend une boite de Néocodion (comprimés de codéine contre la toux sèche et productive) la codéine est l’un des dérivés direct de la morphine (la morphine base est le produit directement obtenu lors de la transformation, de la synthétisation exactement de l’opium) la morphine est contenue dans la plupart des anti-douleurs qui constituent la pharmacopée, française et dans le monde entier.
      Ces médicaments s’obtiennent sur simple ordonnance.
      Et que je sache l’opium, la shit, et la weed sont consommés depuis la nuit des temps et ça n’a jamais "avachi" qui que ce soit ! Tu parles sans doute de choses que tu as lu dans les livres de propagande des gens qui conçoivent les programmes d’ingénierie sociale, les memes que tu sembles vouloir dénoncer. Ces gens qui veulent faire croire à des gens comme toi, que le fait de consommer des drogues c’est "mal". Tu sembles aussi ignorer que la plupart d enos grands écrivains, des plus grands génies de lla science moderne ont été et sont des consommateurs de substances psychotropes et hallucinogènes ... et les "shiteux" (comme tu les appelle de manière si péjorative), n’attendent pas vraiment la "légalisation" du cannabis, parce que au cas où tu ne l’aurais pas encore remarqué la "prohibition" ne sert strictement à rien si ce n’est à favoriser l’économie souterraine, les crimes et la mauvaise qualité des produits ! Alors comme dis l’adage "de deux maux ils faut choisir le moindre"
      Amicalement.Riket Kosmos.


    • riket Kosmos,

      Tu n’as pas compris mon propos. Je sais parfaitement que le pavot à des vertus médicinales comme n’importe quelle autre plante...toutefois si les Chinois ont voulu interdire l’usage de l’opium à plusieurs reprises au cours de l’histoire et notamment au XIXe siècle avec les conséquences que l’on connait (guerres de l’opium) ce n’est pas pour les vertus médicinales de cette substance ! L’opium fait par partie de ces substances médicinales dont l’usage est très aisément détourné à des fins récréatives destructrices.
      Ne pas confondre non plus l’usage d’une plante entière (pavot, coca...) avec l’usage d’une de ses substances actives isolées ! Prendre de temps à autre un thé de pavot pour se détendre lors de période de stress ne fait pas de mal...mais fumer de l’opium peut en revanche très vite dégénéré en une addiction morbide ! Idem avec la feuille de coca qui mâché par des paysans andins est bénéfique, je n’en dirais pas autant de l’usage de la cocaïne !


    • bonjour ...je ne me ferais pas l’avocat du cannabis mais encore moins l’avocat de l’ivrognerie..je regrette l’alcool peut etre une drogue dure...pour ma part j’ai vu des gens tout perdre à cause de l’alcool...j’en ai meme vu en crever et cela malgré tes grandes théories anthropologique...je rappelle que l’alcool fait de plus en plus de ravages chez les mineurs (et de plus en plus jeunes)..on peut donc logiquement en conclure que l’alcool contribue lui aussi à une dégénérescence civilisationnel (meme si pour moi c’est la dite dégénérescence qui produit toujours plus de drogués et d’alcooliques )...sans compter le nombre de décès lié à l’alcoolisme (accident de la route, cancer, violences etc...)
      amicalement camarade


    • "Les shiteux arrêtez de pleurnichez !"

      … Et pour un article sur l’interdiction de l’alcool, qu’est ce que tu dirais d’un commentaire qui commencerait à l’emporte-pièce par : "Les alcooliques arrêtez de pleurnichez !" ?… non ?... ça coince ?...

      Je ne sais pas si tu consomme de l’alcool, mais ça te plairais qu’on t’insulte toi et tous les consommateurs d’alcool sans exceptions, d’alcooliques, de pochards ou d’ivrognes ?... Parce que c’est exactement ce que tu fais pour tout les consommateurs de cannabis, qu’ils en consomment abusivement ou de manière raisonnable et réfléchis et qu’ils en fassent un usage récréatif ou comme moi thérapeutique, ce qui m’évite d’ailleurs d’avaler tous ces poisons de l’industrie pharmaceutique qui ramollissent le cerveau... Et le ton méprisant et accusateur que tu utilise envers tous ces gens trahi chez toi une belle manipulation et une profonde ignorance sur les nombreuses vertus de cette plante, qui ne sont d’ailleurs pas uniquement médicinales mais qui, par exemple, auraient pu éviter cette déforestation massif et catastrophique et par conséquent la disparition de nombreuses tribus indigènes d’Amérique du sud si cette plante n’avait pas été prohibé en 1937 par les États Unis d’Amérique, encore eux... ( lire « L’Empereur est nu ! Le Chanvre et la Conspiration Contre le Cannabis » de Jack Herer pour s’en convaincre ).

      Comme quoi les manipulés ne se trouvent pas forcément tous du même côté de la barrière...


  • Le cannabis est pour le monde occidental l’exacte équivalent de l’alcool pour les Amérindiens ; une source de déchéance anthropologique.

     

  • Le cannabis est une plante,c’est LA plante sacrée de la plus grande civilisation de l’histoire : l’Egypte : elle a un pouvoir de guérison inouï. C’est une grande dame.

    Le banquier JP Morgan,globaliste, disait "Dieu a fait des erreurs nous les rectifions".
    C’est en ce sens que l’oligarchie globaliste via l’industrie pharmaceutique a mené non pas une guerre aux drogues mais une guerre contre cette fabuleuse plante : le cannabis parce qu’elle est bonne pour les humains.Elle est simple à cultiver, elle n’a besoin d’aucune transformation.

    Elle sent merveilleusement bon elle a des goûts exquis des saveurs uniques ,une richesse d’arômes inimaginables, cette plante développant ses propres caractères en s’adaptant à des écosystèmes différents ; Oui cette plante est fabuleuse pour les hommes, pour le peuple c’est pour ça que les élites l’interdisent

    Posez vous la question pourquoi la principale activité de la police, de la gendarmerie, des douanes, de la justice c’est la chasse au cannabis : 4 ministères pour une plante !. Une arrestation toutes les 9minutes en France !!! 7000 consommateurs en prison (pas des dealers) !VDes perquisitions sur simple dénonciation du voisinage aux domiciles des gens, rafler des plantes, traiter des gens comme des criminels parce qu’ils cultivent une plante ! les ficher, leur prendre leur ADN ; la culture du cannabis n’étant pas un délit mais un crime donc passible des assises ! Pour un joint fumé sur une plage, des gens sont mis en garde à vue, passent en RPC et écopent de 500 euros d’amende ??? Où vit on ?

    Pourquoi une telle chasse à l’homme qui parait totalement absurde. Prés d’un milliard de budget pour réprimer !!!

    C’est de la pure folie une telle répression pour une plante ! Du jamais vu dans l’histoire de l’humanité A moins que son usage ne soit dangereux pour quelques personnes...

    Mais que cache le cannabis pour susciter une telle guerre ? déployer de tels moyens ?

     

    • Pose-toi la question comment se fait-il que des milliers d’hectares de cannabis peuvent être cultivés le plus tranquillement du monde alors que les avions/drones et la technologie satellite permettent de distinguer un champs de maïs de 10 m² ? Contrairement aux drogues synthétiques (amphétamines...) pouvant aisément se fabriquer en toute discrétion et de manière indétectable dans un local quelconque le cannabis est en grande partie cultivée en plein champs sur des surfaces de plusieurs milliers d’hectares, ce qui veut dire qu’il suffirait d’envoyer des hydravions chargés d’herbicide ou des tracteurs pour labourer et détruire les cultures pour régler le problème...un jeu d’enfant grandement simplifié par les photos satellites qui permettent de cartographier exactement les endroits cultiver à détruire.
      En réalité la lutte contre le cannabis est une mise en scène, on saisit 1% de la production mondiale et le reste sera le plus simplement du monde vendu aux consommateurs...

      Et en dernière à instance j’en ai rien à cirer que le cannabis fut une plante sacrée de je ne sais qu’elle peuple ou civilisation ! Manger de la cervelle humaine était aussi un truc sacré pour les Papous...Coupé le clitoris des filles est aussi sacré dans certaines sociétés... exemples à suivre ?
      L’alcool a une grande importance dans la civilisation européenne, or cette substance a largement contribué (et ce n’est pas fini !) à l’anéantissement des Indiens d’Amérique du Nord. De plus, vous les shiteux vous confondez usage médicinal et récréatif d’une plante. Je ne suis pas opposé à l’éventuel usage du cannabis pour des raisons médicales, en revanche je suis opposé à son usage récréatif chronique. Ces shiteux ramollis, aux yeux rougis, n’ayant aucune discipline de vie, aux fonctions cognitives manifestement altérés...que j’ai trop souvent vu ont largement contribué à me former une opinion très négative sur le cannabis. J’ai aussi beaucoup fréquenté d’alcoolos mais dans mon coin de campagne ces derniers étaient des travailleurs, des artisans, paysans, ouvriers...qui produisaient des richesses et qui en dépit de leur vice se levaient tous les matins pour aller bosser...
      Pour moi le cannabis est à l’homme occidental ce qu’est l’alcool aux Amérindiens : un des facteurs de sa dégénérescence anthropologique.


    • Il faut aussi ajouter que la prohibition de cette plante a été mise en place pour laisser le champ libre à l’industrie du pétrole, nylon... (sans parler de l’industrie pharmaceutique)

      Il y a un très bon reportage qui parle de Jack Herer (un des principaux défenseur du cannabis) et les enjeux derrière l’interdiction de la plante de cannabis.

      Des millions de personnes atteintes d’Algie vasculaire de la face ou de SEP ont besoin de cet plante pour avoir un semblant de vie normal. Quitte à interdire, interdisons tous les médicaments à base de plantes...


    • Excellent commentaire j’invite tout le monde à se renseigner sur la conspiration du cannabis qu’on a résumé à la simple fumette alors que c’est une des plantes les plus magnifiques au monde. A elle seule elle mettrait à mal l’insdustrie du papier ,du pétrole ,pharmaceutique j’en passe et des meilleures.. le terme marijuana a été introduit par le FBI dans les années 50


    • Si elle a un pouvoir de guérison, alors elle peut devenir une substance régulée, qui ne sera du coup pas fumée, mais vendue sous forme médicamenteuse.

      C’est quand même vachement moins cool qu’un gros pétard, le suppositoire au cannabis.

      Et pardon, mais le "cannabis, grande dame", ça allait jusque dans les années 80. Après, avec tous les croisements et la culture intensive, c’est devenu un véritable poison.


    • le cyanure, la datura et le curare sont aussi des plantes, tu veux gouter ? L argument c est bio, c est bon est completement abscon.. Pour avoir été un fumeur quelques années, je connais le plaisir détente que cela apporte et j ajouterai qu économiquement c est un piège à consommateur que je suis : pour 20e tu as de quoi ne plus passer tes soirées à penser à ton quotidien pendant une semaine, combien coûte une sortie dans un bar en ville ? Ça aide même à regarder TF1 sans se maudire d avoir acheté une tv.. Mais mon Dieu que de temps j ai perdu.. Tu fumes parce que tu n es pas bien, tu es stone donc tu ne fais plus rien, tu te retrouves de plus en plus seul et entouré de gens qui partage ce plaisir. Tu te sens libre d agressivité mais l agressivité que tu repousses te rattrapera comme une vague d eau. Sur la légalisation, si je ne pourrais signer ça si j étais au pouvoir pour les raisons évoquées, je dirais en tant qu ancien, que ça permettrait peut être d espacer les prises : comme en général on en achete pour une semaine ou un mois, on en a à disposition et on y pense qd on est seul chez soi, le fait de devoir bouger son cul pour ça, car on en acheterait pour la soirée, ferait plus réfléchir et sans doute y renoncerait on plus.. Si bien sûr on pouvait en acheter en petites quantités sans un coup de massue de marge ce qui est loin d être certain..
      Je trouve la remarque de goypride comparant le cana aux européens à l alcool aux amérindiens parfaitement juste.


    • Le pavot et la coca aussi ...
      C’est stupide ce que tu dis en tout cas.


  • Il me semble qu’il ne faut pas ouvrir la boîte ou les monstres sont enfermés..
    il y aura toujours des gens qui se fichent de la loi, mais une interdiction limite les pratiques dangereuses aux plus rebelles.
    si la drogue est légalisée , elle deviendra un produit comme l’alcool et le tabac..
    ce n est pas bien, mais toléré ..
    et puis, à petites doses, quel mal y a il...
    cest comme cela que je fume du tabac depuis 30 ans, sans pouvoir m’arrêter ..
    si il avait fallu acheter celui ci sous le manteau, à des types louches, jamais je n’aurais fumé, tout comme je n’ai jamais fumé de shit..
    il ne faut pas, selon moi. Rendre la drogue présentable..


  • Rappelons-nous de la devise inscrite sur le dirigeable gros comme un phallus qui plane au-dessus de Tony Montana (Scarface) : the word is yours, le monde t’appartient. Devise pour les racailles à qui le système fait croire qu’ils vont pouvoir satisfaire leurs appétits grossiers par tous les moyens ; pour les fumeurs qui calment à bon compte leurs frustrations ; pour les honnêtes citoyens qui bandent pour des produits de consommations courantes.

    Non, le monde ne nous appartient pas. Nous sommes gérés. La merde, sous forme de fumées, ou de poulets javellisé c’est pour nous. J’ai connu les mondes de la drogue, en passager, des milieux branchés, aux cités ethnicisées, en passant par les campements de manouches où pas un flic ne met les pieds... Les réflexions de ce type, sous prétexte de santé publique, sont d’un cynisme absolu. Même le quidam moyen, même celui qui fume en bon père de famille ne connait pas la réalité de la dope. Et oui, le shit est un produit d’appel ! Il suffit de faire un tour dans la dernière des fêtes provinciales : beuh, coke, speed... Il y en a pour tous les goûts. Et les pourvoyeurs, eux, ne sont pas des branleurs de la classe moyenne. Ce sont des mecs qui investissent 10 000 euros dans de la coke pour en gagner 50 000. Alors oui, pour eux, la légalisation du shit c’est pas un problème c’est juste l’happy hour avant la grosse défonce juteuse.

    Quand je vais dans des concerts de rock indés, je croise parfois des gens qui tournent dans le milieu depuis des décennies et qui ont une consommation courante. Picole en milieu festif, shit chronique, coke pendant les vacances en Espagne et de temps à autres des amphèts etc. Là, je témoigne pour les jeunes... Je peux vous dire que ces gens, hommes et femmes, sont carrément des freaks ordinaires. La semaine dernière, j’ai encore croisé cette fille qui s’est toujours prise pour Catherine Ringer. Mais là, à cinquante barreaux passés, sapées rétro-futuriste comme au début des eighties, avec un regard noyé (un bon gros pèt’ avant le concert), déjantée ordinaire, c’était carrément la fin de chantier.

    "C’était donc ça la vie... ?" fait dire Flaubert à son pauvre héro, à la fin de Madame Bovary... Non, merde ! C’est pas ça. Et ce politique est coupable lui de dire : "C’est ça, la vie..." "ça", encadré, légiféré... légal.

    L’ idéal helleno-chrétien ne passe pas par le chichon !


  • Moi qui ai fumé pendant 40 ans plus ou moins, et qui connais relativement bien le problème puisque j’ai travaillé dans un service de toxicos. Je dirais :
    Le shit c’est effectivement de la merde, mais...pas la pire.
    Elle fait surtout des ravages chez les jeunes, et les gros consommateurs.
    Legaliser je dirais oui, parce que la masse de consommateurs est énorme, et ce dans tous les pays, Européens en tout cas.
    La SEITA pourrait prendre en charge la distribution et la qualité...parce qu’alors pardon, la prohibition produit vraiment de la merde. Bien sûr fichier consommateurs.
    A taxer comme l’alcool. Pas de conduite sous fumette idem.
    Interdit aux moins de 18 ans.
    Production perso, mais uniquement perso, tolérée.
    Repression féroce aux dealers.
    Information, éducation, y compris les choses à ne pas faire quand on fume.
    Evidemment pas pendant le boulot, études, en public, bars, boites etc...
    Pas de pub non plus.
    Tranquille à la maison ok

     

    • Je suis d’accord.
      J’en ai consommé quand j’étais étudiant, le week end pour rigoler.
      Le problème c’est l’abus.
      Cela fait 30 ans que je ne consomme plus.
      Maintenant, il faut savoir que les interdits (surtout s’ils ne sont pas logique, comme celui ci vu que l’alcool, plus dangereux, est autorisé avec en plus tous les psychotropes) poussent notre mental à vouloir les enfreindre. Demandez à un enfant de ne pas faire quelque chose et vous verrez le résultat.
      Maintenant, on est des adultes, non ?
      Il faut juste bien informer et puis chacun assume ses responsabilités.


  • les lubies socialistes se cognent à une contradiction majeure : s’agissant de la légalisation du cannabis ou du revenu universel, la réussite de ces projets suppose une société adulte capable de gérer ses démons et réguler ses tentations. Or c’est pour palier les conséquences de l’infantilisation des masses au cours de cette ère post-capitaliste - dans laquelle nous survivons - que ces libertaires, rose à la boutonnière, nous vendent leur came.
    Contre-productive et nocive. En plus.


  • Dernier point avant de partir : la culture du cannabis qui est en grande part faite en plein champs est une source de pollution et de destruction de l’environnement majeure ! Des habitats naturels sont anéantis, des millions de litres d’herbicides déversés pour préparer le terrain aux plantations...pesticides également utilisés...engrais chimiques...et les lascars n’y vont pas de main morte, ce ne sont pas des babas cools écolos mais des voyous qui ont pour vocation de gagner du fric. Et tout ça pour quoi ? Nourrir des gens ? Même pas ! Pour satisfaire le médiocre vice de shiteux occidentaux avachis sur leur sofa... !
    La culture en intérieure c’est mieux ? Consommation d’énergie massive ! L’éclairage, les régulateurs d’humidité...

     

    • Bonjour,

      Je crois que tu parles d’ un sujet que tu ne connais pas, on parle du cannabis pas de l’ huile de palme !!! En france, tu me diras combien de ces fameux hectares de culture t’ as pu croiser, des hectares de chanvre peut être mais pas du cannabis. Le cannabis est de la famille des orties, des plantes très résistante et qui demande peu d’ entretien et s’ adapte très bien à tous les climats, c’ est pourquoi on la retrouve sur tous les continents.

      Je respecte ton avis sur la consommation cannabis mais le portrait que tu donnes du consommateur est un cliché du dealer/consommateur qui vit au RSA et s’ en contente bien ! En effet, il y en a pas mal mais combien de personnes, employés , responsables, patrons, cadres fument des pétards sans faire d’ eux des dépravés ou des boulets pour la société.

      La légalisation et la dépénalisation de l’ autoproduction pourrait mettre un frein à l’ expansion des trafics liés aux stups. La prohibition a donné l’ effet inverse de ce qui était recherché (ou pas..)

      La question à se poser c’ est si demain on enraye les trafics, c’ est de quoi vont vivre les centaines de milliers de personnes qui vivent de ces trafics ?

      Et pour info, ceux qui ont le plus à craindre de la légalisation ce sont les personnes qui profitent de ce bizness et cela du chouff aux politiciens qui organisent et facilitent les plus gros trafics.

      Pour conclure, cette plante est un don de dieu au même titre que tout le monde végétal.
      Qui peut prétendre interdire une plante sous prétexte qu’ elle ne lui plait pas ?


    • Pardonne moi camarade, mais plus je lis tes commentaires et plus je me rends compte que tu prend tes réflexions pour vérités, et que tu es persuadé que "ton" opinion sur le sujet est la seule qui vaille la peine d’etre développée ... Or je pense que ta vison est complètement déformée par je ne sais quel prisme. Sais tu que le cannabis est la seule plante qui ne nécessite aucun engrais pour pousser ? Non visiblement pas . Sais tu par exemple que le chanvre indien ("cannabis indica") est la seule plante qui en poussant n’appauvrit pas les sols ? Alors je ne sais pas d’où tu sors de telles énormités sur les millions de litres d’herbicides, de destruction de l’envirronement et des engrais chimiques etc etc ??!! Je crois sincèrement que tu devrais arreter de croire à ces images d’Epinal du type "pour satisfaire leur médiocre vice les shiteux occidentaux avachis sur leur sofa... !" c’est non seulement très très insultants pour tous les gens qui travaillent dur et qui fument (tu sais ces "shiteux" qui travaillent dans les travaux publics, qui sont maçons, électriciens etc etc ?) et c’est faire preuve d’un manque total de clairvoyance mais pire c’est faire montre d’un manque d’intelligence effarant que d’écrire de telles inépties ! Meme si certains fumeurs comme toi aussi j’imagine, aiment se détendre après avoir passé une grosse journée au travail, en fumant leur joint ou boire un coup ! Tu n’as pas le droit de t’exprimer de la sorte et de mettre tous les fumeurs dans cette case de BD digne d’un dessin satyrique de Azim (excellent dessinateur au demeurant à qui je fais un gros big-up ! ) !


  • #1668901

    Je ne comprend pas cette haine du cannabis,surement le bourrage de crâne médiatique,la mauvaise expérience de certain et surtout la surconsommation de tous.
    Sachant que cette plante est utilisé depuis des millénaires pour soigner le corps comme l’esprit,certaines civilisation l’appeler même la plante des dieux.
    Le problème c’est les gens s’en serve comme drogue récréative et en abuse ,ce qui n’est l’utilité première de cette remarquable plante.

    "Qui abuse de tout s’expose à ne pouvoir user de rien"
    Pierre-Claude-Victor Boiste

     

    • La consommation de cannabis est une fuite du monde réel, un avachissement et un avilissement. C’est aussi une des premières causes de mortalité routière, devant l’alcool. Et une cause de délinquance aux coûts importants pour la société.


    • Ah, oui ? Je ne supporte pas ce verbiage de rastaquouère africano-centré. Je crois entendre un conférencier m’expliquer qu’on a retrouvé du canabis entre les dents de notre mère à tous Lucy ’entourée de son harem de bonobos). Et puis l’Ethiopie, les pharaons noirs, Bob Marley...

      Non, le djembé ne passera pas par moi. Contraint et forcé, je choisirais de prendre des Panzer-Chokolat. Les amphétamines pour tankistes de la Wehrmacht. Question de goût.


    • Voilà maintenant qu’il y a aussi une " haine " du cannabis !!!
      La haine est vraiment partout, ou alors il y a une autre explication.


  • De toute façon, avoir recours à une substance pour être heureux est symptomatique d’une déficience mentale.
    Mieux vaut apprendre à être sainement heureux avec toute sa tête que chercher un bonheur artificiel en se brouillant le cerveau.
    Légaliser la drogue, c’est faire le jeu du Système qui préfère manipuler des écervelés que des gens éveillés capables de se rebeller.

     

    • Exactement, le système économique est en bout de course , le contexte social de plus en plus précaire, le laxisme général de l éducation ( parents, instituteurs, + les nuisance télévisuelles) ont produit une socièté instable et divisée.
      Pour calmer toutes velléités et possible prise de conscience et d engagement dans les combats radicaux civilisationnels qui s annoncent, la solution est ???
      Camisole chimique de plus en plus intenses pour tous, conseillé par l état , mélangeons cachetons, alcool et weed pour que les moutons restent amorphe.
      Cette possible légalisation fait partie des futurs enjeux de civilisation.
      Décadence morale, décadence romaine. Les esprits libertaire creusent la tombe des peuples européens.
      Quoi qu il arrivent ils seront chassés !!


    • C’est vrai qu’avec la politique actuelle d’interdiction, les gens se rebellent tous les jours contre leurs oppresseurs.


    • En Inde la ganja est utilisé par les Shivaites depuis des millénaires pour aider la méditation.
      La méditation n’est pas une fuite, c’est au contraire une plongée dans la vraie réalité, notre propre conscience qui nous suit partout et qui nous permet de percevoir ce monde que l’on prend pour la réalité, pour la seule réalité.
      Perso, je ne suis pas cette voie. Et je ne fume plus.
      Mais il faut admettre que combattre le cannabis est faire la pub pour l’alcool et donner des tonnes de psychotropes pour "soigner" est complétement contradictoire.
      Il est possible que ce soient les lobby pharmaceutiques qui fleep et font pression pour nous faire croire que le cana est une drogue extrêmement dangereuse et pour nous refiler à la place leur poisons.
      Je parle de l’herbe et pas de cette chose infecte le shit.


    • @Jay - Attention à l’enfumage
      Ganja Devi est une déesse qui domine non par la violence, mais par le ravissement. Shiva, son bien-aimé, est le Seigneur du rêve et de la destruction. Ces shivaïtes fumeurs dont vous parlez ne sont que quelques moines errants, du tantrisme chamanique. Ils utilisent le cannabis non pas pour s’extraire ou intégrer une réalité mais plus comme un acte thérapeutique, pour casser les conditionnements et structurations mentaux. Si parmi eux il y a des clodos profiteurs, le reste ont des vies d’ascèses, de privations et de sacrifices constants. C’est très éloigné de l’usage moderne récréatif et du hippysme. En aucun cas la population shivaïte ne se drogue pour méditer.

      Ce à quoi nous assistons est la continuation de l’imposition du programme culturel de soumission du Nouvel Ordre Mondial appelé le Nouvel Age (New Age). Ces mouvements qui ont démarré dans les années 50/60 aux Etats-Unis sous l’impulsion de l’aile gauche de la communauté juive ashkenaze américaine. Ils ont développé une jouissance matérialiste, une défonce décomplexée des interdits sociaux-religieux, sous couvert d’intégration spirituelle entière à soi et au monde, à coups de drogues, stages intensifs et propagande éditoriale.

      Plusieurs états américains vendent aujourd’hui légalement du Cannabis. Il suffit de voir un simple kiné pour qu’il vous fasse une demande de soins de cannabis thérapeutique. Pour la spiritualité, ils ont récemment détourné le concept de samadhi ou nirvana pour en isoler le concept d’attention active du Yoga (venu de la culture shivaïte, pré aryenne) reprise par le bouddhisme, qu’ils ont appelé Mindfullness (pleine conscience). Ils en ont fait une "méditation", un objet de consommation, une hypnose végétative. La quasi totalité des leaders et maitres spirituels de ce nouveau business, sont juifs. Surnommés par leur propre communauté des jubu (djoubou) ou juifs bouddhistes.

      Vous comprenez bien que sans changement profond de soi et de la société, ces "exercices" de méditation ne peuvent que renforcer la dépendance et l’asservissement au système de domination économique qui utilise le spectacle (l’ivresse) pour vous étourdir. En Inde, la population l’a compris, il appelent çà Maya, la grande illusion (synomyme : manipulation). Le cannabis n’est pas inoffensif, il a de nombreuses qualités thérapeutiques. Il ne faut pas le diaboliser mais rester prudent dans une société de moins en moins responsable.


    • @Sam Titiyet
      Je suis d’accord avec vous.
      Je voulais dire en fait : certains shivaites.


  • Lu à tous, j’ai 51ans fume depuis l’âge de 15 ans je cultive ma propre "herbe "
    Diplôme obtenu
    - BEP de commerce
    - bac professionnel (informatique)
    - BTS informatique (mention programmeur en micro informatique)
    - Travailler à IBM France mise au point d’un logiciel de gestion comptabilité
    Etc....Pas envie d’étaler plus....
    Donc sa rend "con" la fumette mouai....
    À si tien ,j y pense j’ai changer de métier y a dix ans j’ai passer un cap menuisier ( agencement) .....
    Tout sa pour dire que dans les sous sol de polytechnique on trouver des seringues
    À oui un prof ce servait du service postal interne pour distribuer sa came ....(faite vos recherche)....
    Donc oui je suis pour dépénaliser le cannabis avec reserve.

     

  • non monsieur Hamon, les gens ( des jeunes racailles sans compas ) meurent ou plutôt se flinguent sans vergogne, par cupidité, appât du gain..ET C’EST TOUT !....je serais pour l’utilisation médicale de l’huile essentielle de cannabis...mais c’est l’usage qui fait le plus peur à Big Pharma et aux mafieux politiques qui tapinent pour elle, donc...


  • Donc, selon certains commentaires, le haschich serait bénéfique pour la santé. Pourquoi pas. D’ailleurs cette substance est consommée depuis toujours en Afrique du Nord. Et il est vrai qu’elle permet sûrement de vivre plus vieux. À preuve, notre Sécu continue à payer des Nord-africains retournés au bled et plus que centenaires...


  • Beaucoup de médecins, sociologues, et autres experts biologistes dans les commentaires, ça fait plaisir de savoir que la population qui consulte E&R est constituée de l’élite intellectuelle du pays.

     

  • Les jeunes, par besoin de transgression, fument du cannabis.

    J’en ais moi-même fumé, quand j’avais 20 ans.
    J’ais très vite arrêté mes conneries, quand j’ais vu les conséquences sur le comportement de mes amis de l’époque.

    Je suis totalement contre la légalisation du cannabis, car le besoin de transgression des jeunes va se déplacer sur des drogues dures.

    Et, il sera beaucoup plus difficile pour un jeune d’arrêter de se droguer, comme moi je l’ais fait avec le cannabis.

    Les mafias ne manquent pas de nouveaux produits à vendre aux jeunes, et continueront à faire du profit.


  • Même sur ER on trouve des défenseurs de la drogue...


  • Les étudiants qui consomment du cannabis ressemblent à de véritable zombis ...
    Que dire de ceux qui finissent aux urgences pour un délire aigüe ...

    Hamon c’est le shit et le revenu universel d’esclave. Endormir le peuple qui n’accédera pas à l’emploi en somme.


  • Fumer comme tout le monde ! Bien voyons... Je n’ai jamais pris de cannabis ou autre drogue illégale, j’ai 35 ans et légaliser pour moi, c’est de la connerie. Bien que illégal actuellement combien d’abrutis conduisent drogués ? Si c’était légal il y aurait autant de cons bourrés que drogués sur nos routes. Avec le fléau de l’alcool légal, on est déjà bien soigné ! Le cannabis sous forme non transformée (herbe) à usage thérapeutique (gestion de la douleur etc) et soumis à un protocole de soin, oui, mais simplement pour un usage à but récréatif non. C’est mon avis et mon bon sens.


  • La légalisation du cannabis est avant tout une mesure de contrôle social destinée à tranquilliser les masses. Il faut bien comprendre que nous rentrons dans une période où le travail sera de plus en plus rare, où les Français font face au Grand Remplacement et à un ensauvagement de la société. Le grand capital aura bien besoin du cannabis, en plus des divertissements abrutissants, pour empêcher tous les chômeurs / rebus humains de se révolter. L’AntiFrance veut faire de nous un peuple de loques ayant renoncé à peu près à tout ce qui fait la grandeur de l’homme. Bienvenue dans Idiocracy !

     

    • @ Élisabeth
      Vous avez tout à fait raison.
      Légaliser le cannabis c’est faciliter de faire d’un maximum d’humains des loques ignares qui se regardent le nombril dans une fumée épaisse et puante.

      Le cannabis est un tue-l’amour, un tue-projet, un tue-volonté, un tue-avenir.

      Et si en plus, on est accroc à l’ordinateur, on ne décolle pas de son fauteuil ou pire, de son lit.
      Fumer du cannabis, c’est ne plus penser qu’à soi, cela détruit les relations de couples, les relations familiales.
      Légaliser le cannabis, c’est anesthésier nos Hommes, leur Amour pour nous et nos familles, leurs projets d’Avenir.

      En bref : les émasculer.

      Signé : Une femme d’ex-fumeur de cannabis.


  • « Oui, jeune, j’ai déjà fumé un joint, comme tout le monde, mais ça ne m’a pas réussi »
    Et bien non, Dugenou, pas comme tout le monde, et en revanche, cela m’a réussi.


  • Les deux grands changements de société proposer par Hamon, salaire universel et légalisation, sont intéressant à développer et ceux qui sont contre auraient plutôt intérêt à y opposer des alternatives concrètes parce que les morts à Marseille et l’augmentation continuel du trafic sont le résultat de la prohibition.
    Quand j’entends aujourd’hui qu’avec la légalisation ce serait bien pire, j’ai de sérieux doutes. En Hollande il y à nettement moins de fumeurs de joint qu’en France, pourquoi ?
    Dans tous les cas il faut au moins dépénaliser la recherche scientifique car cette plante à milles vertus (en dehors de la fumette) et pourrait fournir des médicaments ou des cosmétiques naturel et d’autres choses utiles encore.

    Sinon, pour faire une prohibition sérieuses et pas juste cosmétique comme actuellement, je crois qu’il va falloir construire quelques prisons pour y mettre la masse des millions de fumeurs qu’il y a en France, acheter quelques hélicos et Porsche supplémentaire pour attraper les "Go fast" sur les autoroutes, faire des incursions commando dans les cités chaude pour alpaguer les tètes de réseaux identifier et durcir les lois pour ne pas qu’ils ressortent de taule 3 mois après, surveiller sérieusement les frontières belge et espagnole, etc...
    Pas sur que le jeu en vaille la chandelle au vu de ce que cela couterait/rapporterait, mais au moins ce serait plus cohérent.

    Pour le salaire universel, j’ai du mal à croire que chez E&R personne n’ait entendu parler de Bernard Friot...
    La aussi le débat se borne à pour ou contre sans vraiment étudier le problème.
    Mais c’est absurde, la vrai question qu’il y a derrière c’est pour ou contre le salariat !

    Le salaire universel ne détruit pas le travail, il détruit le salariat !
    Toutefois, c’est vrai que le danger de cette proposition quand elle est présenter par un social-traitre comme Hamon c’est qu’il devienne un RSA universel qui remplacera toutes les aides sociale, verser même aux migrants sans doutes.

    Pour autant un salaire universel bien calibrer pourrait faire partie de la réponse face aux défi que l’avenir nous réserve, en particulier la disparition du travaille.
    Je n’ai pas les chiffres en tète, mais il me semble que si on prend tous les chômeurs et qu’ont les places de forces dans toutes les places vacantes il resterait encore plusieurs centaines de milliers de personne sans emploi. Donc il faut trouver des alternatives et le salaire universel n’est pas forcément sans contrepartie.


  • les armes à feu c’est pas bien, alors il faut légaliser la vente d’armes à feu. Le bout du bout de la logique libérale du PS : livrer la jeunesse pieds et poings liés aux mafias plutôt que s’attaquer au crime organisé, allié objectif des partis politiques.

     

  • On a ici le même débat de fond que sur les jeux vidéos il y a quelques jours. Pour la drogue, il faut aussi de l’auto-discipline.

     

    • Ce que vous décrivez c’est à dire les drogues physique (les plantes ) et non-physique (écran de télé , jeu video en font parti ) consiste a mettre or d’état de nuire (au point de vu des prédateurs ) le cerveau pour mieux le neuro-pirater . Qui possède les médiats possède les cerveaux .


    • Franchement, je ne vois pas en quoi c’est agréable de fumer du shit, ça pue, au goût c’est carrément dégueu, on dirait que l’on fume du tuya, en tout cas même odeur qui donne la nausée, et pour ce qui est de l’extase nirvanesque ? pff c’est naze, en plus ça rend les fumeurs moches et avachis. Mieux vaut jeter tout ça dans les wc.


Commentaires suivants