Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bir Hakeim, le Vel’ d’Hiv’ et Emmanuel Macron

Le discours d’Emmanuel Macron lors du 75ème anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv’ continue de soulever la polémique. En attribuant à la France la responsabilité de cet acte atroce choque et scandalise, il va à l’encontre de ce que dit le droit constitutionnel sur ce sujet. Les critiques faites ont été nombreuses. J’y ai contribué [1], mais je voudrais ici signaler le texte que Bertrand Renouvin a publié sur son blog [2]. Cependant, on peut considérer maintenant que le scandale du discours d’Emmanuel Macron va bien plus loin que ce que l’on pensait.

 

Un Président ignorant du droit

Ce discours d’Emmanuel Macron est bien entendu particulièrement malencontreux non seulement par ce qu’il foule aux pieds le droit constitutionnel, un droit dont le Président devrait être le premier garant [3]. Mais, il va même à l’encontre de la Convention de La Haye de 1907 sur le droit de la guerre, une convention dont tout féru de mémoire que soit Emmanuel Macron, il semble ignorer le texte. Ce dernier, en effet, stipule que les forces de police sont placées sous l’autorité de la puissance occupante dans le cas d’une occupation.

Cette convention précise en effet dans sa section III DE L’AUTORITÉ MILITAIRE SUR LE TERRITOIRE DE L’ÉTAT ENNEMI à l’article 43 [4] :

« L’autorité du pouvoir légal ayant passé de fait entre les mains de l’occupant, celui-ci prendra toutes les mesures qui dépendent de lui en vue de rétablir et d’assurer, autant qu’il est possible, l’ordre et la vie publics en respectant, sauf empêchement absolu, les lois en vigueur dans le pays. »

On peut donc en déduire que la responsabilité des actes commis par l’État français de Vichy dans la « zone occupée » renvoie directement à la responsabilité de l’occupant, c’est à dire de l’Allemagne nazie. L’État français de Vichy ne jouissait d’aucune liberté, si ce n’est celle d’aller au-devant des demandes de l’occupant. Mais, cela signifie que les demandes de l’occupant déterminaient, de manière directe ou indirecte, les décisions de l’État français de Vichy. Ce dernier ne devant être ici considéré que comme une dépendance, pour les territoires occupés, de l’Allemagne nazie.

On doit ici, de plus, relever une autre faute d’Emmanuel Macron, une faute qui éclaire justement l’idéologie dont il est porteur. Il aurait pu, et on peut considérer qu’il aurait même dû, commémorer le 75ème anniversaire des combats de Bir Hakeim, et dire qu’à ce moment de l’histoire des français se battaient, et que la France Libre y gagnait la reconnaissance des britanniques. Ces combats qui se sont déroulés du 26 mai au 11 juin 1942 [5] ont été particulièrement symboliques car, aux yeux des Alliés comme aux yeux de l’ennemi, ils témoignaient que la France Libre était bien présente sur le champ de bataille.

 

Bir Hakeim, ou l’anti-Vel d’Hiv’

Ces combats font partie de la bataille de Gazala qui opposa les forces Germano-Italiennes, sous le commandement du Général Erwin Rommel aux forces du Commonwealth sous le commandement du Général Ritchie puis du Général Auchinlek. La position de Bir Hakeim se trouve à l’extrême sud du dispositif de la 8ème armée britannique. Le plan suivi par Rommel consiste justement à passer par le sud pour envelopper et détruire les unités de la 8ème armée. Si les unités mobiles peuvent contourner Bir Hakeim, il n’en va pas de même pour la logistique de l’Afrikakorps. C’est pourquoi Bir Hakeim occupe une position stratégique.

 

 

Lire la suite de l’article sur russeurope.hypotheses.org

Notes

[1] Voir https://russeurope.hypotheses.org/6148

[2] Voir Renouvin B., Emmanuel Macron, le Vel d’Hiv, la mémoire et l’histoire – Chronique 140 http://www.bertrand-renouvin.fr/emm...

[3] Berlia G, « La loi constitutionnelle du 10 juillet 1940 », Revue de Droit Public, 1944 ; G. Liet-Veaux, « La fraude à la Constitution », RDP, 1943 ; Nguyen Quoc Dinh, « La loi constitutionnelle du 2 novembre 1945 portant organisation provisoire des pouvoirs publics », RDP, 1946

[4] http://www.western-armenia.eu/WANC/...

[5] Voir Bernard Saint-Hillier, « La bataille de Bir-Hakeim », Revue de la France libre, n° 259, 3e trimestre 1987, http://www.france-libre.net/temoign...

Voir aussi, sur E&R :

Quelques ouvrages à conseiller à Emmanuel Macron,
chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1769553

    Loin d’etre un expert mais ayant une certaine expérience de térrain , il est facile de comprendre que lorsqu"une forçe occupante vous dit de faire des choses , meme si ca ne vous plait pas , tant que vous n’avez pas les moyens physiques de répondre défavorablement , vous obeissez , sinon pendant la période que dure l’occupation, c’est le cauchemar dans le cauchemar .

     

    • #1769659

      Je ne connais pas un expert qui n’est pas un arnaqueur.


    • #1769718
      le 20/07/2017 par liberatefratras
      Bir Hakeim, le Vel’ d’Hiv’ et Emmanuel Macron

      Ceux que vous dites, est purement de la collaboration.
      Je préfère me battre jusqu’à mourir, que être un collabos.
      Vous avez résumé la mentalité française d’aujourd’hui , boire, fumez et se droguer comme des lâches.


    • #1769829

      Se battre et risquer sa vie est une chose.
      Se battre jusqu’à la mort est stupide car inutile par la suite si on est mort, on ne peut plus être disponible quand il le faudra.


    • #1769848

      @liberatefratras

      Il est facile de dire que l’on se battrait jusqu’à la mort lorsqu’on est confortablement installé derrière son fauteuil. En ce qui me concerne, je viens d’une famille qui a résisté de deux façons : en hébergeant des pilotes britanniques pour certains et en étant dans la clandestinité pour d’autres. Il serait donc facile pour moi de dire la même chose que vous, que j’irai résister et patati et patata. Sauf qu’aucun d’entre nous n’y était et il est possible que confrontée à cette situation, je ferais comme d’autres : le "canard" en attendant que l’orage passe (même si je pense que non). Mourir pour mourir est inutile et idiot. Il vaut mieux attendre que le moment opportun se présente.


  • #1769590

    Très remarquable article. On peut ajouter les détails suivants pour ce qui concerne Macron :
    17 juillet 1942, Rafle du Vel d’Hiv’ et aussi 1ier jour de Stalingrad, la plus grande bataille de la 2ième guerre mondiale, qui fera 1 200 000 morts, celle où HITLER joue toute la guerre. Le commandement nazi n’était donc pas d’humeur à rigoler en juillet 1942, alors qu’il y avait occupation et verrouillage militaire complets de Paris.
    En 1942, si l’administration française n’avait pas obtempéré et fait la fameuse rafle, les fonctionnaires récalcitrants auraient évidemment été fusillés. Les nazis n’étaient pas à quelques cartouches près. De gré ou de force la rafle AURAIT EU LIEU.
    En outre le juif Eric ZEMMOUR soutient que PETAIN a été le grand protecteur des juifs français, ce dont la conséquence est que très peu ont pu être déportés par les nazis.
    Les raflés du Vel d’Hiv’ étaient TOUS réputés étrangers non-français.
    Enfin, il est certain que personne ne savait où les raflés allaient partir puisque les nazis les prenaient en charge. Les camps « de la mort » ne sont apparus comme une réalité à tout le monde qu’en 1945, trois longues années après.
    Mais Macron n’a aucune culture, puisqu’il est français et dit que la culture française n’existe pas. Est-ce qu’il sait ce qu’est un cuistre ?


  • #1769632

    Vichy n’a jamais représenté la France et ses valeurs. C’était un régime politique imposé par l’occupant. Le discours de Macron est nul et non avenu. Et ceux qui veulent faire croire le contraire sont des faussaires de l’Histoire de France, bref des imposteurs.

     

    • #1769728

      Le régime de Vichy était le gouvernement légal de la France : le 10 juillet 1940 le Parlement réuni à Bordeaux a voté "les pleins pouvoirs constituants" à Pétain à une majorité de 80% des votants . Les gens qui disent que le régime de Vichy était illégitime sont des ignorants, des cons, ou des Juifs .


    • #1769831

      Il faut être logique..... Si l’occupation allemande annulait les responsabilités de la France envers le Rafle du Vel d’hiv cette occupation annule tout autant la légalité du gouvernement de Vichy . un pays occupé n’est aps un pays libre et les élections dans un pays occupé non par définition aucune valeur légale. Elle reflète simplement le moral d’une nation vaincue.
      Il me semble que des élections réelles et démocratiques ne peuvent avoir de valeur que dans un régime libre.On peut penser que la défaite militaire de la France a favorisé la légitimité des peureux et des lâches qui se sont illustrés dans la Débacle.
      D’ailleurs de nombreux parlementaires étaient absents le jour du vote - 200 je crois - ce qui relativise la légalité de ce vote. Non ! Vichy n’ a rien d’un régime légal. On peut penser ce qu’on veut de lui en bien ou en mal mais c’est un régime formé sous la menace nazie.


    • #1769838

      ouais pas évident non plus, : de quel droit une assemblée élue abandonne ses pleins pouvoirs à un nouveau pouvoir constituant sans en référer au peuple, la dictacture est-elle inscrite dans la constitution ?


  • #1769653

    Macron fait le job, il a signé pour çà. La kommandantur ordonne, il exécute.
    Tout comme Sarkozy puis Hollande.
    Petite originalité il appelle çà "un projeeeeet"

     

    • #1769705

      Bien d’accord avec vous ca résume leurs attitudes et discours incompréhensibles depuis 3 quiquennats et demi ( Chirac avait déja commencé avec sa repentance) Notre pays est manipulé de l’intérieur comme de l’exterieur par la meme clique


  • #1769667

    J’ai une question à la rédaction de E&R : êtes-vous conscient que c’est la première fois que je vois cette convention et qui stipule bien ceci ?
    Cette convention précise en effet dans sa section III DE L’AUTORITÉ MILITAIRE SUR LE TERRITOIRE DE L’ÉTAT ENNEMI à l’article 43 .
    Ce qui signifie :
    Que les français ni sont pour rien en raison de cette convention signé par la France ainsi que d’autres états .
    Que d’autres forces d’occupations après celle des allemands , ont tout fait pour mettre en ignorance aux yeux des français cette convention .


  • #1769669

    Wouah...il existe même des règles pour se faire la guerre "comme il faut".
    Il fait bien les choses cet être humain !
    Les atrocités font elles aussi l’objet de conventions ?
    Et se sont ceux là même qui pondent ces règles,envoient les êtres au casse pipe,qui nous abreuvent de bien pensance.
    MAUVAISE FOI !
    Et quel oubli de sa véritable nature...

     

    • #1769734

      D une maniere generale toutes les lois sont violees pendant une guerre
      Pour violer les conventions de geneve il suffit de dire que les autres sont des monstres ou ne sont pas des militaires ou ne sont pas des chefs d etat, comme ca on peut les executer plus facilement
      D ou l importance de la propagande, les lois protegent uniquement les gagnants ce qui pousse a la lutte a mort et a l elimination des temoins puis au suicide en dernier recours.


  • #1769706

    Comment peut-on être président d’un pays ,et ignorant du droit et de son histoire ? .Quand on ne connait pas l’histoire de son pays ,on évite de le représenter et surtout ,on ne le rabaisse pas . C’est inadmissible ,et très grave. Son honneur de représentativité est consternante .


  • #1769727

    Par ailleurs la ministre de la culture d’Israël a demandé à son homologue "française" Brigitte Nyssen (en réalité NyssenBAUM) d’interdire la représentation de la pièce retraçant les 3 dernières heures de Mohamed Merah au festival d’Avignon . Pièce écrite par un Algérien . Il m’étonnerait que l’israélite Nyssenbaum n’obtempère pas . Une larmichette serait la bienvenue (source : JJS news) .


  • Macron-Bildenberg, supplétif

    Un chef des armées qui se coupe :

    • Du passé du pays
    • De ses morts pour la France (14 Juillet -au seul profit de ses « morts pour rien » - http://wp.me/p4Im0Q-21E
    • De ses « Pupilles de la Nation, non juifs » (qu’il rafle au 16 Juillet) - http://wp.me/p4Im0Q-21I
    • De son chef d’état-Major (19 Juillet, son subalterne de bleu-bite) - http://wp.me/p4Im0Q-21S
    • De ses militaires
    • De son premier Kapo
    • De ses troupes d’assaut au Palais bourbon (qu’il devra remplacer par ses SS

    Est ou un sot ou un incapable, demi-solde de l’étranger. A ce titre il doit être fusillé, autant de fois que ses coupures !

    http://wp.me/p4Im0Q-21S


  • #1769758

    Un général gaulliste, le général Jean Bellec (1920-2002), qui avait été soldat à Bir Hakeim, me racontait qu’à El Alamein les blindés allemands manquaient tellement de carburant qu’ils étaient contraints de rouler à 5km/h : la logistique n’avait pas pu suivre et cela causa la défaite de Rommel .