Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bon anniversaire Lucette Destouches !

La veuve de Céline fête ses 105 ans

Note de la rédaction

Article rédigé par Robert Faurisson à l’occasion du centenaire de Lucette Destouches.

Aujourd’hui, 20 juillet 2012, la veuve de Louis-Ferdinand Céline fête ses cent ans dans leur ancienne demeure, au 25ter de la Route des Gardes, à Meudon.

 

Elle est née Lucie Georgette Almansor, dite Lucette Almanzor (avec un « z »), dans le 20ème arrondissement de Paris. C’est précisément dans cette demeure que Céline, recru de travail et de souffrances, est mort le 1er juillet 1961. De son épouse il avait dit qu’elle était « Ophélie dans la vie, Jeanne d’Arc dans l’épreuve ». Avec le recul du temps, le comportement des persécuteurs du couple fait honte. Aujourd’hui encore, même parmi les céliniens, il se trouve à la fois des justiciers pour continuer d’instruire à charge le procès de Céline et des lâches pour se taire devant la bêtise, la haine et la censure des épurateurs.

En ce qui regarde sa rencontre en 1936 avec Louis-Ferdinand, Lucette avait confié : « Je dois dire qu’il m’intimidait beaucoup. Pendant un an et demi nous nous sommes revus de temps en temps sans que pour ma part je songe à quoi que ce soit de sérieux. Et puis un jour... Je crois que c’est par sa bonté, qui était immense, qu’il m’a le plus touchée ». Elle a fait cette confidence lors d’un entretien accordé à Jean-Claude Zylberstein ; l’article est paru dans Combat le 21 février 1969 et il a été reproduit par David Alliot dans « Les Cent ans de Lucette Destouches », Spécial Céline, Numéro 5 (mai/juin/juillet 2012), p. 7-10 ; p. 8).

Un sujet de réflexion vient à l’esprit : l’hostilité de Céline vis-à-vis du peuple élu serait-elle due en partie à « sa bonté qui était immense » ?

J’invite le lecteur de 2012 à réfléchir avant de se récrier.

Pour commencer, il voudra bien songer à la possible bonté des grands satiristes en général, à l’horreur ou à la peur que leur inspirent les riches, les puissants et les violents qui, eux, sont toujours les premiers à vous envoyer à la guerre, à la croisade, en somme au « casse-pipe », au « massacre ».

On méditera ensuite sur la bonté possible de Shakespeare ou de Molière et sur la candeur de Don Quichotte, le chevalier à la triste figure qui, dérisoire et parfois grotesque, n’avait manifestement pas les moyens de faire triompher la cause pour laquelle il se battait : un idéal de paix et de justice imprégnée d’amour.

Enfin, de Paul Morand au sujet de Céline on se rappellera le mot rapporté dans l’article susmentionné : « Sa vie fut un don continuel, plus total que toutes les vies de curés de campagne » (ibid., p. 9).

Dans ses quatre satires que, pour ma part, je n’appelle pas des « pamphlets » (Mea Culpa en 1936, Bagatelles pour un massacre [des Aryens] en 1937, L’École des cadavres [aryens] en 1938 et Les Beaux Draps en 1941) il a prouvé qu’il avait du cœur, au plein sens du mot : le bon cœur et le courage du chevalier ou du cavalier des Touches (sur les raisons de ma préférence pour le mot de « satires », on voudra bien se reporter à cet article).

Toujours en 1969 et toujours dans son entretien avec J.-C. Zylberstein, Lucette précisait : « Pour Céline, s’attaquer aux juifs [en 1937], c’était s’attaquer aux fauteurs d’une guerre dont il pressentait qu’elle serait horrible […] pour Céline les juifs c’étaient les "Gros" ».

De fait, Céline s’est montré d’une remarquable clairvoyance en annonçant et en dénonçant la menace d’une nouvelle boucherie mondiale. À partir de 1933, les appels des organisations juives à la croisade générale contre l’Allemagne nationale-socialiste avaient pris un tour obsessionnel qui devait aboutir en novembre 1938 à l’assassinat à Paris du diplomate Ernst vom Rath par Herschel Grynspan. À son tour cet assassinat allait, en représailles, déclencher dans certaines villes allemandes les horreurs de « la Nuit de Cristal » qui, elles-mêmes, allaient ajouter aux feux du bellicisme juif.

Poursuivant son propos, Lucette déclarait : « Maintenant, après l’horrible chose qui s’est produite pendant la guerre, dans tous ces camps de concentration, on ne peut plus juger rétrospectivement. Aussi bien Louis et moi nous sommes-nous toujours opposés à ce qu’on réédite ses trois pamphlets [Bagatelles…, L’Ecole…, Les Beaux Draps] ».

Il est de fait que Céline ne voulait pas de ces rééditions et on le comprend : il souffrait déjà suffisamment sans aller provoquer une nouvelle colère juive et courir le risque d’un assassinat dont l’auteur pourrait être ensuite acquitté aux applaudissements des juifs comme l’avait été à Paris, le 26 octobre 1927, Samuel ou Scholem Schwartzbard, l’assassin de l’ataman Petlioura faussement accusé de pogroms en Ukraine. Quant à « l’horrible chose » et à « tous ces camps de concentration », Céline ne semble pas avoir été dupe des mises en scène photographiques et cinématographiques où les vainqueurs avaient mis « l’horrible » effet de leurs propres crimes sur le compte des vaincus. Dans ses villes réduites en cendres comme dans ses camps ravagés par les épidémies, l’Allemagne vaincue offrait à la vue de tous l’abominable résultat d’une politique de blocus et de guerre aérienne totale conduite par Roosevelt et Churchill contre les populations civiles cependant qu’en Allemagne orientale l’Armée rouge semait la terreur par le viol et le carnage. Céline ne donnait pas dans les godants de notre époque. [...]

« Godan » ou « Godant » : il affectionnait ce mot qu’on trouve, par exemple, dans les Mémoires du duc de Saint-Simon et qui signifie « conte », « tromperie », « attrapoire ». [...] « C’était tout la chambre à gaz ! Ça permettait TOUT ! », écrivait-il déjà dans une lettre adressée à Albert Paraz le 28 novembre 1950 après avoir lu Le Mensonge d’Ulysse du révisionniste Paul Rassinier. (Devenue pourtant si connue et si importante, cette lettre n’a pas été reproduite par Henri Godard et Jean-Paul Louis, céliniens patentés, dans leur volumineux Choix de lettres de Céline et de quelques correspondants (1907-1961), Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 2009, XLIV-2035 p.). Voyez mon avant-propos à la Préface au Mensonge d’Ulysse de Paul Rassinier, opuscule édité par Akribeia en 1999 : la préface en question est signée d’Albert Paraz et date de 1950.

Céline n’a jamais renié ses écrits. Il tenait que, vu les mises en garde qu’il avait adressées à ses compatriotes contre le bellicisme juif et contre l’imminence d’une nouvelle guerre mondiale et vu ce que lui avait personnellement coûté son donquichottisme, il n’avait aucune excuse à présenter. Au contraire, c’était des autres qu’il attendait des excuses. Ces excuses, il n’est plus là pour les recevoir mais, dans le fond de son cœur, nul doute qu’à l’âge de cent ans, son épouse, « Ophélie dans la vie, Jeanne d’Arc dans l’épreuve », les attend encore, fût-ce sans illusions, à Meudon, au 25ter de la Route des Gardes.

20 juillet 2012

Retrouvez Robert Faurisson et Louis-Ferdinand Céline
chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1769781
    le 20/07/2017 par serpolet
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Hélas on parle de moins en moins de Céline à la télévision, je crains qu’il ne replonge dans un nouveau "purgatoire" et ce n’est pas la ministre de la "culture" Brigitte NyssenBAUM qui lèvera le petit doigt pour lui faire de la publicité .


  • #1769785
    le 20/07/2017 par foulque
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    On pourrait dire des Français qui semblent délaisser à nouveau Céline ce que disait Chateaubriand des Anglais qui ne lisaient plus Byron : " Qu’ils prennent garde d’oublier l’homme qui les a fait revivre ".


  • #1769788
    le 20/07/2017 par Fabien
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Que dire sur L.F Céline ?
    Finalement, quand on aime quelqu’un,
    on a rien à dire.... Seulement qu’on l’aime !

    Et bon anniversaire Lucette !


  • #1769793
    le 20/07/2017 par Brindavoine
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Un grand merci à E&R d’évoquer le grand Homme et le grand Français, d’autant plus que les médias sionistes (pléonasme) semblent s’être donné la consigne de n’en plus parler du tout . Ils ne semblent plus s’intéresser qu’aux israélites, occupés à leur faire une promotion et une publicité permanentes, alors parler de Céline... "non possumus"... Le Canard Enchaîné continue à l’injurier périodiquement, le traitant de "salopard" et de "collabo"...


  • #1769795
    le 20/07/2017 par Kali YUga contre Kama Sutra
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Si elle a vraiment 105 ans je lui fais un gros bisou ! Elle a eu bien de la chance
    d’avoir vécu avec cet homme, écrivain fabuleux et prophète .


  • #1769797
    le 20/07/2017 par Gaston
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Céline, bête traquée de la "Libération" à sa mort en 1961, ne pouvait évidemment pas faire rééditer Bagatelles ! Impensable ! Ce grand livre n’a pas pris une ride, on croirait qu’il vient d’être écrit, et sa lecture est indispensable à qui veut comprendre ce qui se passe AUJOURD’HUI dans "notre" pays .

     

    • #1769807
      le 20/07/2017 par fabien
      Bon anniversaire Lucette Destouches !

      Surtout qu’il est facilement trouvable ( et téléchargeable) sur le net ! ( si il faut le préciser ?)


    • #1769830
      le 20/07/2017 par Surpris
      Bon anniversaire Lucette Destouches !

      Vous avez entièrement raison. Je l’ai lu dernièrement et j’ai été surpris de tant d’actualité.
      A lire absolument.
      Un bon anniversaire à la veuve de ce grand homme.


  • #1769811
    le 20/07/2017 par prodome
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Je pense également qu’il était d’une grande bonté, c’est ce que semble cacher toute cette fureur et cette violence dans ses écrits... Il est devenu misanthrope par réaction à l’horreur du monde...
    Et si son constat était bon je crois que sa seule erreur a été de cristalliser son ressentiment dans un racisme biologique auquel il tenait beaucoup... il voulait absolument "objectiver" l’horreur du monde et il a cru devoir ajouter aux causes culturelles, économiques, sociales(en gros le capitalisme, qui est né en effet grâce à des conceptions judaïques) cette dimension biologique...

     

    • #1769832
      le 20/07/2017 par Francois Desvignes
      Bon anniversaire Lucette Destouches !

      C’est Céline qui a raison et c’est la philisophie de Kant et des lumières qui ont tort.

      Au dessus de la raison, il y a la Foi, au desuss de l’inelligence raisonneuse, l’âme faite à l’image de Dieu.

      Kant en fait de grandir notre raison nous a volé notre âme.

      Et donc Céline a raison.

      Céline l’agnostique croit avec les Saintes Ecritures (mais sans le savoir) que le spirituel est plus fort que le charnel et que lorsque c’est l’inverse qui se produit ce ne peut être que par une démission/capitulation du spirituel.

      Que la conséquence de ce constat c’est qu’à titre individuel ET collectif on a "le sang de sa foi" : le sang, vos caractéristiques physiques, votre beauté ou votre laideur sont les traductions biologiques et charnelles de votre âme.

      L’Evangile de Saint Luc commence par la généalogie du Christ, Dieu par son Père qu’il l’a engendré et non créé, et homme par sa mère, seconde Eve qui L’a porté elle-même donc conçue sans péché.

      Ce n’est pas fortuit : nous sommes d’Esprit et de chair, le sang est notre identité., l’identité de notre âme

      Eh bien, je prétends avec Céline et les Pères d el’Eglise qu’Abraham était beau et que tous les juifs militants sont d’une laideur protosatanique, qu’ils ont le sang et leur génétique pourrie par leur révolte contre Dieu.

      Car Dieu est juste, faisant aux hommes qui ont fait alliance avec Satan ce qu’il a fait à Satan : la laideur est le salaire de la méchanceté, la beauté (vraie) la récompense charnelle de la bonté.

      Et vous savez quoi ?
      Blanche Neige est d’accord.


    • #1769884
      le 20/07/2017 par tchouk
      Bon anniversaire Lucette Destouches !

      @François Desvignes
      Et que fait-on des macrons, des simone veil, physiquement présentables, admis comme "beaux" par certains ? (pas moi).
      Macron a l’air plutôt un peu attardé (ravi), parfois pervers ou malade. Mais laid comme sa trahison ? On dit aussi "la beauté du diable" (pas pour lui toutefois, il est trop mou).
      A l’opposé, il y a des gens pas vernis physiquement, pourtant très positifs (Fernandel).
      Mais la plupart portent en effet leur laideur interne sur la figure, comme une marque de malédiction : Attali, Hanouna, la députée mordeuse, par exemple.
      Et puis nos vieux ne sont jamais beaux comme le soleil, et pourtant on a bien besoin de leur sagesse.
      La beauté c’est surtout la santé. Les lignées tarées (en mauvaise santé, mauvais sang) produisent des laids, des tordus, des méchants.


    • #1769899
      le 20/07/2017 par Francois Desvignes
      Bon anniversaire Lucette Destouches !

      @Tchouk

      La différence entre la beauté du diable et celle des anges du Ciel est double :

      - Celle du diable est aussi fausse et artificielle que le dentier de Brizitte alors que celle des Anges est authentique
      - Celle du diable fait peur aux enfants, alors que celle des Anges les ravit.

      Les enfants à qui le royaume des Cieux appartient ne se trompent jamais sur cette question à la différence des adultes car contrairement à nous ils ne connaissent pas les trois concupiscences :

      - Ils ne briguent pas les honneurs
      - Ils ne connaissent pas le péché de chair
      - ils ne comprennent pas la valeur de l’argent.

      Aussi, leur jugement est infaillible : Brizitte les fait pleurer et ils rêvent d’embrasser Blanche
      neige.

      Vous me dites que macron est beau..
      Vous apprendrez à sonder sa laideur sous sa beauté plastique.
      D’ailleurs, vous verrez qu’il enlaidira au rythme de ses crimes..
      Celui qui salit son âme ne peut pas espérer le cacher par des artifices esthétiques : la laideur de son âme suintera de partout.

      Regardez bien Macron.


    • #1770010
      le 20/07/2017 par Georges 4bitbol
      Bon anniversaire Lucette Destouches !

      Effectivement, il existe des laideurs qui sont belles, de part la bonté de la personne ( Fernandel), et des beautés qui sont laides pour les raisons inverses.
      "Nous ne sommes nés ni de sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu"( dernier évangile, évangile de St Jean) .
      C’est certainement une des paroles les plus fortes et les plus belles que l’homme puisse méditer (de la messe tridantine).


  • #1769812
    le 20/07/2017 par Telecaster
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Louis-Ferdinand m’a tellement enchanté avec "Mort à crédit " et " Le voyage " . Mes hommages à Lucette et longue vie à vous cher Professeur Faurisson.

     

    • #1769881
      le 20/07/2017 par Jules
      Bon anniversaire Lucette Destouches !

      Vous devriez lire aussi "D’un château l’autre", fabuleuse chronique rabelaisienne de la fin de la Collaboration . Et aussi "Maudits soupirs pour une autre fois", une autre version de "Féérie", où se trouvent des pages exceptionnelles que seul Céline pouvait écrire .


  • #1769816
    le 20/07/2017 par Georges 4bitbol
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Lorsque le général Patton pénétra en Allemagne, malgré un bellicisme revendiqué, il fut horrifié de ce qu’il y vu, des ravages des bombardements anglo/américains. Et ce n’était pas un tendre.
    Il fit part de sa stupéfaction, accusa une certaine communauté et mourru peu après dans des circonstances douteuses.

     

    • #1769943
      le 20/07/2017 par Eiffel
      Bon anniversaire Lucette Destouches !

      Un "accident" fort opportun........


    • #1769974
      le 20/07/2017 par VORONINE
      Bon anniversaire Lucette Destouches !

      Il faut préciser que le chef interallié se nommait EISENHOVER...de son vrai nom EISENHAUER , et que sur sa plaquette promo à WEST POINT , il est qualifié de "terrible juif suédois"....Ceci explique celà , et le bombardement injustifié de certaines villes d’Allemagne , en particulier DRESDEN ( 13 & 14 fev. 45 ), la "Venise de l’ Elbe" sont assimilés par les historiens à des représailles et des actes de vengeance .


  • #1769818
    le 20/07/2017 par bertin
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Cette femme me fait penser à Arletty ,
    Une autre époque !

     

  • #1769822
    le 20/07/2017 par KOCHER
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Félicitations Madame
    Respects


  • #1769826
    le 20/07/2017 par NouvelleFrance
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Merci au professeur Faurisson et bonne anniversaire à Mme Destouches.....et les fauteurs de guerre, on les emmerde....

     

  • #1769886
    le 20/07/2017 par Fidélio
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Pour l’anecdote, sur la tombe de Céline, au cimetière des longs réages à Meudon, il est inscrit le nom de "Lucie Destouches, née Almansor", avec en dessous : 1912 - 19..
    Lorsqu’elle a fait inscrire son nom elle ne pensait pas connaître le XXIème siècle, et pourtant !
    Je lui souhaite un bon anniversaire, elle a eu beaucoup de chance d’être une intime de Céline, et inversement, Céline l’aimait beaucoup et elle lui a été d’une grande aide dans les moments difficiles.


  • #1769913
    le 20/07/2017 par Jacques
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Ma chère Madame Destouche,
    Merci d’avoir accompagné Céline tout au long de ces années difficiles .
    Je vous souhaite un Excellent Anniversaire et que votre vie soit douce.


  • #1769950
    le 20/07/2017 par Caltech
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    @ François Desvignes
    Vous faites toujours de très bons commentaires marqués du sceau de la pertinence et je suis d’accord avec vous sur "la bonté spirituelle" qui transparait en vraie beauté...

    Je suis un "vieux Célinien" (66 balais) et depuis ma tendre adolescence j’ai lu presque tout du bonhomme. Comme je suis né à Paris et que j’ai vécu en banlieue-est les premières années de mon existence, je n’ai eu de cesse de retrouver dans l’univers célinien toutes ces figures à la fois graves et grotesques qu’on pouvait rencontrer dans le peuple français version bassin parisien.

    Je vois qu’ici beaucoup de commentateurs parlent souvent du "peuple français" mais il n’y a plus de peuple français. J’en suis un des derniers représentants et encore ! Depuis cinquante ans l’apport de populations allogènes a changé complètement l’âme française. Ne rêvez plus, c’est fini ! L’âme mondialiste infiltre de plus en plus sûrement l’âme française et "ils" le savent bien...

    En lisant "Les pamphlets" on a l’impression d’une chronique très contemporaine, comme quoi les choses ne changent pas beaucoup et que l’histoire se répète tristement parce qu’il y a un Destin que croient maîtriser des gens qui se disent élus et plus malins que les autres. Ce n’est pas pour rien que ces pamphlets céliniens sont interdits, des fois qu’on comprendrait trop de choses.........

    Céline avait un beau regard triste et une lucidité de feu mais c’était souvent un immense poète. Par exemple il a écrit (selon moi) une des plus belles phrases de la littérature : "Il n’avait plus assez de musique en lui pour faire danser sa vie." Rien à voir avec les petites branlades intellectuelles de nos écrivaillons modernes au "style jésuite gominé" ( dixit Céline).
    Bon anniversaire Lucette (prénom de ma môman), car derrière un grand homme il y a toujours eu Une Femme, une vraie...

     

  • #1769977
    le 20/07/2017 par cisko ice
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Lucette, Arlette, Lili ...

    Lucie Georgette Destouches née Almanzor a 105 ans ce jour,

    respect, souvenirs nombreux, grâce et légèreté,

    vous êtes toujours notre féerie ... bon anniversaire très chère Lili.


  • #1770112
    le 21/07/2017 par Mariana
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Monsieur Faurisson,

    Lirez-vous ce commentaire ? Je ne sais pas, je me joins à vous pour adresser une pensée émue à Lucette Destouches car j’ai trouvé l’attitude de cette femme d’une grande dignité. Elle aura connu bien des épreuves, y compris après la disparition de son mari puisque leur maison a brûlé.

    Les livres de Céline sont toujours là eux aussi et des lecteurs continueront à s’en nourrir. Je regrette que le terrain des idées soit lui aussi un champ de mines : je tiens à vous dire que malgré les poursuites dont vous faites l’objet, les vôtres sont semées. Vous subissez une persécution judiciaire indigne d’un pays qui se revendique comme le pays des droits de l’Homme et je conçois que la dernière décision de justice vous concernant soit de nature à entamer votre courage aussi je me permets de vous adresser de chaleureuses pensées car vos idées doivent être débattues, la censure dont elles font l’objet est indigne et de fait, la loi Fabius Gayssot empêche de panser des plaies encore vives : on ne guérit pas un abcès en le dissimulant sous un plâtre, le docteur Destouches le savait.

    Cordialement.


  • #1770119
    le 21/07/2017 par 24 février
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Il a dû se prendre les pieds dans l’tapis pour écrire MEA CULPA et s’infliger pour pénitence, à Meudon, de descendre la poubelle pour sa Belle.


  • #1770179
    le 21/07/2017 par Berutureb
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    Habitant à proximité, je passe parfois devant leur maison, c’est toujours un sentiment particulier de me dire que Céline y a habité et que sa femme, malgré son grand âge, y est encore


  • #1770300
    le 21/07/2017 par laure toniutti
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    le professeur faurisson est un homme de grand talent


  • #1770943
    le 22/07/2017 par Rémi O. Lobry
    Bon anniversaire Lucette Destouches !

    C’estgrâce à la danse ! Elle formé 2B3 et un mari, entre autre, médecin (des pauvres).

    Certains vleux bouquins vont bientôt ressortir ;
    Surveillez la NRF.


Commentaires suivants