Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bon sens populaire

Une femme de ménage jette une œuvre d’art contemporain à la poubelle

L’irréparable s’est produit à la galerie Sala Murat, à Bari (Italie) le 18 février dernier : une femme de ménage a jeté à la poubelle des papiers, du carton et des miettes de biscuit, pensant qu’il s’agissait de détritus abandonnés par les personnes chargées de monter une exposition.

Quel sacrilège la bougresse n’avait-elle pas commis ! Il s’agissait en effet d’une « œuvre » de l’artiste new-yorkais Paul Branca, estimée à 10 000 euros.

L’erreur est pour le moins compréhensible, tant en matière d’art dit « contemporain » (art conceptuel serait un meilleur terme), le n’importe quoi semble avoir triomphé depuis Marcel Duchamp.

 

JPEG - 4.1 ko
Interdiction de pisser.
C’est de l’art.

 

Depuis, la fuite en avant n’a jamais cessé, comme l’atteste cette exposition au musée Serralves de Porto (Portugal) :

 

 

Ou encore l’« artiste » Millie Brown, qui boit du lait coloré et le vomit sur une toile :

JPEG - 122.8 ko
Et voilà le travail !

 

En 2009, la Galerie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) présentait Cloaca N°5, de Wim Delvoye, une machine à fabriquer de la merde :

 

 

En matière d’art contemporain, le cultissime sketch des Inconnus vaut bien tous les commentaires :

 

 

Voir aussi, sur E&R : « Nécrologie de l’art contemporain »

Redonner un peu de sens à l’esthétique
avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

179 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #735291
    le 21/02/2014 par titi39
    Bon sens populaire

    Des milliers d’années plus tôt, on faisait des fresques et statues magnifiques.
    Maintenant, on gerbe sur des toiles.

     

    • #735469
      le 21/02/2014 par Pirlouit-Anderlecht
      Bon sens populaire

      Aujourd’hui, on pourrait faire une exposition de photos d’hémorroïdes en gros plan
      et l’exposer, pourquoi pas, dans le Marais sans que ça ne choque personne.
      Même que la mairie de Paris, culture gay oblige, pourrait subventionner ce genre d’art Dégénéré



      Tout à coup, j’ai une pensée émue pour l’Artiste qui a peint les Aurochs sur les parois de la
      grotte de Lascaux...


    • #735530
      le 21/02/2014 par STEF de MARS
      Bon sens populaire

      Bèn oui, les anciens, comme Léonard de Vinci, Rodin, ou Michael Ange, n’avaient rien compris à l’Art.
      En effet, le grand Art, le bel Art, le vrai Art, c’est de faire de la merde.


  • #735314
    le 21/02/2014 par samra
    Bon sens populaire

    je ne peux m’empêcher de penser aussi au sketch des Inconnus sur la mode lol !
    http://www.youtube.com/watch?v=X0-C...


  • #735335
    le 21/02/2014 par laurent
    Bon sens populaire

    Pour devenir un artiste de l’art conceptuel il faut posséder un seul talent : Avoir des relations au Ministère de la Culture et connaitre beaucoup de "journalistes". Le reste n’a aucune importance.

     

    • #736013
      le 22/02/2014 par Dilbert
      Bon sens populaire

      L’exposition au musée d’Orsay sur le Nu Masculin en 2013 en est la preuve par 9 : Deux zigotos homos prennent des photos de mecs à poil, les rendent complètement kitch avec des retouches invraisemblables de laideur et puis on les agrandit un max pour faire "art".

      Le tout mélangé au milieu de sculptures classiques et autres, on vous fait "découvrir" la nudité des hommes.
      Ces deux zigues n’étaient connus que de quelques initiés gays et quelques magazines subventionnés, les voilà projetés "artistes" comme des Kranach ou des Raphaël.

      L’affiche de l’exposition était une de leurs oeuvres d’un kitch effarant. Ils ont dû être tellement bien payés que même Dominique Fernandez s’en est offusqué, c’est dire !


    • #736505
      le 22/02/2014 par Gerard John Schaefer
      Bon sens populaire

      @ Dilbert

      "L’exposition au musée d’Orsay sur le Nu Masculin en 2013"

      Dilbert, mon ami, je ne peux décemment pas te laisser dire n’importe quoi. L’expo au Musée d’Orsay dont tu parles ne portait pas sur le nu masculin EN 2013.

      J’ai pu y voir des tableaux de Cabanel, Mignard, Bouguereau, Delaunay, David (salut, Marion !), Le Sueur, Moreau, La Tour, des sculptures de Bourdelle, Breker (salut, Adolf !), le faune Barberini, ainsi que des dessins aquarellés de William Blake. J’en passe.

      Ces expositions temporaires sont l’occasion de voir des oeuvres habituellement dispersées aux 4 coin de la France, de l’Europe, du monde. ’Faut pas déconner.


  • #735338
    le 21/02/2014 par ssi mohamed al idrissi
    Bon sens populaire

    c est vraiment pas gentil de nous imposer ce genre d images,
    merci de nous informer mais ce serait bien de nous prevenir

     

    • #735619
      le 21/02/2014 par Kat-o
      Bon sens populaire

      J’avoue que le gros plan sur la deuxième photo m’a retourné l’estomac...


    • #735678
      le 22/02/2014 par Victor H.
      Bon sens populaire

      Je suis d’accord, pour peu que t’es sur ton délire goûter ou pains au lait en même temps, on est mal. Il vaut mieux s’accrocher le bide. Sur E&R, ça secoue !


  • #735350
    le 21/02/2014 par Quenelle de l’Est
    Bon sens populaire

    Ca, c’est de lart


  • #735363
    le 21/02/2014 par bruce
    Bon sens populaire

    Plénitude amnésique ! J’adore le tableau blanc ! Cela me rappelle une vente d’un tableau il y a quelques années en arrière, un tryptique blanc, vendu très cher d’ailleurs ! La fille qui se fait vomir, me donne envie de gerber !! Par contre, tiens j’ai une envie artistique là maintenant, je vais regarder dans ma poubelle ! Ouai super il y a tout, les bouteilles plastiques vides, un bout d’ananas pourri, des mégots de clop, voilà j’ai une idée, je vais assembler tous cela, moi ou mon gosse (il peut, il est très fort ) et je l’intitule : Oasis nicotinée ! Aller n’hésitez pas, si vous avez de la thune en trop, contactez moi : Prix d’amis 5000 €uros !


  • #735367
    le 21/02/2014 par Antoine
    Bon sens populaire

    En 2009, la Galerie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) présentait Cloaca N°5, de Wim Delvoye, une machine à fabriquer de la merde :



    C’est un synonyme de PS ça, non ? J’enrichis mon vocabulaire, ça peut toujours servir...


  • #735372
    le 21/02/2014 par Lennox
    Bon sens populaire

    y’a aussi la vision de Vincent Moscato sur l’art contemporain qui est pas mal.
    http://www.youtube.com/watch?v=oXT_...

     

    • #735556
      le 21/02/2014 par @Tartempion78
      Bon sens populaire

      Excellent Moscato. Merci pour le lien j’ai bien ri.


  • #735393
    le 21/02/2014 par Taxiparisien
    Bon sens populaire

    D ailleurs c est d actualité la critique chie sur les 3 frères le retour mais de manière hallucinante alors que le film cartone perso c est un film marrant la salle était pliée de rire moi aussi donc les critiques nous vendent la marche l encule du lac tomboy la vie d Adèle mais des que c est populaire c est forcément de la merde à l image d ER les chiffre parle d eux mêmes allez voir le film et faite l inverse des critiques

     

    • #735453
      le 21/02/2014 par cathare 11
      Bon sens populaire

      il t’en faut peux pour rire parigot !!!!


    • #735484
      le 21/02/2014 par Pascal
      Bon sens populaire

      Je suis allé le voir avec un a priori positif, mais je dois dire que c’est une daube qui joue sur la nostalgie de leur talent passé. Que certains apprécient en dit long sur le niveau actuel. Le film est mal foutu, on sourit (peu) parfois et la fin est franchement ratée. Non merci.


    • #735519
      le 21/02/2014 par Lumpenproletariat
      Bon sens populaire

      “alors que le film cartone perso c est un film marrant la salle était pliée de rire moi aussi”

      Tiens cool qu’on parle de ce film. A la bande annonce, je trouve qu’il a l’air vraiment naze mais j’hésite quand même à aller le voir...
      Je sais que c’est pas le sujet du forum, mais si d’autres ont un avis...


    • #736142
      le 22/02/2014 par Henri XI un peu
      Bon sens populaire

      Ils auraient du changer le titre : "les inconnus sont tombés sur le cul", ce qui veut dire que leurs anciens admirateurs ont le droit d’être déçus. Mais enfin ils faut bien qu’ils bouffent quitte à se servir dans les poubelles des souteneurs sionistes.


  • #735397
    le 21/02/2014 par fred89
    Bon sens populaire

    Que des timbrés fassent passer leurs délires pour de l’art, passe encore ! Mais quand on voit la caste des privilégiés débourser des sommes folles pour acheter ces "merdes", alors qu’ils ne fileraient pas un rond au sdf du coin, là, c’est moi, qui ait envie de vomir, et pas du lait coloré.

     

    • #735489
      le 21/02/2014 par Gerard John Schaefer
      Bon sens populaire

      C’est simplement de la spéculation sur des "pantalons à une jambe"dans un cercle élitiste.
      Le malheur est qu’il s’en retrouve ensuite des exemplaires dans les institutions d’Etat afin d’en valider, d’y asseoir la "valeur".
      Je ne vois pas ce que le SDF du coin a à voir là-dedans.


    • #735779
      le 22/02/2014 par Jérémie Delage
      Bon sens populaire

      @ Gerard John Schaefer

      "Je ne vois pas ce que le SDF du coin a à voir là-dedans."

      Bon ben je me dévoue... Dépenser des sommes folles dans de la merde, surtout dans un but purement spéculatif, alors que des êtres humains meurent de faim, de froid et de solitude, ben... c’est de la merde !

      C’est bon ou il faut un deuxième service ?


    • #735909
      le 22/02/2014 par fred89
      Bon sens populaire

      @ Gerard John Schaefer

      "Je ne vois pas ce que le SDF du coin a à voir là-dedans."

      C’est bien ça le malheur, que vous comme tant d’autres ne soyez plus en mesure de voir ce que le SDF fait là, parce qu’il vous est désormais impossible de vous révolter sur le manque d’humanité de personnes capables de claquer un fric monstre dans des conneries, non pas pour jouer sur la spéculation, mais juste pour s’inventer une classe de privilégiés restreinte, alors que sous leurs yeux des gens crèvent de faim.


    • #735950
      le 22/02/2014 par Gerard John Schaefer
      Bon sens populaire

      Bienvenue à bord du yacht "Humanité", Jérémie !

      Le SDF du coin, dans toute sa diversité, je ne le connais pas. Me viennent néanmoins dans le désordre à l’esprit les notions de : inadaptation sociale, carence affectives, addiction(s), maladie(s) mentale(s), enchaînement d’évènements fâcheux mal maîtrisés, etc...

      Je ne vois effectivement pas comment "des sommes folles" viendraient remédier à cela.
      Les notions que j’ai citées existent aussi dans la population des "beaux quartiers".
      Maintenant, je comprends qu’on puisse trouver certaines configurations indécentes, comprends aussi que c’est pour moi du sentimentalisme tout-à-fait déplacé.

      Dans la vie, il y a les forts, et ceux qui sont esclaves de leurs faiblesses. On a le choix.
      J’ai un pote qui est maintenant SDF. Donne-lui de l’argent, il repart taper de la coke ou je ne sais quoi direct, tout en prétendant donner des leçons aux autres.Voilà pour le "deuxième service", mon ami...


    • #735959
      le 22/02/2014 par Gerard John Schaefer
      Bon sens populaire

      @ fred89 de 09:17

      "non pas pour jouer sur la spéculation, mais juste pour s’inventer une classe de privilégiés restreinte"

      C’est justement en partie par la spéculation qu’ils sont matériellement une classe de "privilégiés" restreinte.

      En ce qui me concerne, la richesse est ailleurs, et notamment dans la culture, et ce qu’on en fait.
      lol,"briller en société" est un privilège que je laisse à ceux qui le méritent...


    • #736154
      le 22/02/2014 par Henri XI un peu
      Bon sens populaire

      @GJS
      Beaucoup de sdf ont nettement plus d’humanité que tu n’en auras peut-être jamais, surtout si t’es né dans un environnement argenté. Tu sais la petite cuiller bien placée...


    • #736159
      le 22/02/2014 par Henri XI un peu
      Bon sens populaire

      @GJS



      Dans la vie, il y a les forts, et ceux qui sont esclaves de leurs faiblesses. On a le choix.




      Si c’est le point Darwin, tu perds !


    • #736161
      le 22/02/2014 par Henri XI un peu
      Bon sens populaire

      lol,"briller en société" est un privilège que je laisse à ceux qui le méritent...




      C’est sûr que les vers luisants n’y ont pas place, c’est tout à ton honneur.


    • #736510
      le 22/02/2014 par Henri XI un peu
      Bon sens populaire

      Si c’est le point Darwin, tu perds !




      Tété où John Chafouille ? Empapaouté ?


    • #736697
      le 22/02/2014 par Gerard John Schaefer
      Bon sens populaire

      @GJS
      Beaucoup de sdf ont nettement plus d’humanité que tu n’en auras peut-être jamais, surtout si t’es né dans un environnement argenté. Tu sais la petite cuiller bien placée...

      Dans ma cour de prison, tu es ce que tu es.


    • #737143
      le 23/02/2014 par Starkamanda
      Bon sens populaire

      @ GJS
      Tu as tout compris, les sdf sont des personnes qui en général ont très peu d’estime envers eux mêmes, le problème est souvent psychologique couplé à la solitude ! Ca me fera toujours rire les gens qui donnent quelques petites pièces pour se donner bonne conscience alors que souvent le problème n’est pas matériel mais existentiel.


    • #737314
      le 23/02/2014 par fred89
      Bon sens populaire

      @Starkamanda
      Il ne s’agit pas de se donner "bonne conscience" mais de se demander comment on en est arrivé là.
      Par la faute de ceux qui croient qu’ils peuvent toujours en obtenir plus, même quand le "plus" devient inutile, quitte à payer de la merde au prix de l’or, tout et n’importe quoi pourvu que leur surplus ne finance pas une nécessité pour l’autre et que le fossé continue à se creuser.


  • #735398
    le 21/02/2014 par saroumane
    Bon sens populaire

    Elle n’a pas jeté cette oeuvre, elle l’a libérée.
    C’est un acte puissant de destructuration conceptuelle de la temporalité matérielle de la pensée artistique.
    Elle a pensé à faire facturer son élan de libération de cette oeuvre du carcan immobilier dans lequel elle était confinée ?

     

    • #735475
      le 21/02/2014 par Nomo
      Bon sens populaire

      "La déstructuration conceptuelle" hum hum bien sur oui... quel génie !


    • #735548
      le 21/02/2014 par STEF de MARS
      Bon sens populaire

      Tout à fait d’accord. D’ailleurs, l’œuvre existe toujours. Elle a simplement poursuivi sa transformation métaphysique en se subdivisant dans une poubelle, puis en se mélangeant à d’autres éléments matériels hétéroclites dans une benne à ordure, pour finalement atteindre la plénitude de son expression artistique dans la décharge de Bari, où elle est exposée nuit et jour, gratuitement, pour le plus grand bonheur des véritables amateurs d’art.


    • #735567
      le 21/02/2014 par doudou
      Bon sens populaire

      Excellent ! Tu m’as bien fait rire ! Mais en vérité si la femme de ménage leur explique ça comme ça, ça peut régler le problème : si en face ils sont aussi tordus qu’ils paraissent, la réponse leur plaira sûrement beaucoup ! Et s’ils sont moins c.ns qu’ils n’en ont l’air ils vont se dire "Ok bien joué. Après tout on dira à l’artiste de foutre de nouvelles miettes sur un nouveau carton, ça devrait faire l’affaire...".


  • #735411
    le 21/02/2014 par picadello
    Bon sens populaire

    C’est pas exagéré et ça dure depuis plus de cent ans cette curieuse plaisanterie de laquelle il ne faut pas rire dans le monde réel. Nos nouvelles élites ignorantes n’étant porteurs d’aucune valeurs réelles sauf l’argent, c’est par son coût qu’une oeuvre mérite l’attention. La casse est énorme car une génération d’artistes sachants n’ont pu transmettre un savoir transmis bien souvent oralement. Et chacun fait son truc dans son coin et tout est égal à tout et plus personne n’ose dire ce qu’il pense vraiment. Je jubile quand je vois nos bourgeois gentilshommes se faire refourger des toiles qui valent des millions et s’aperçoivent que le vendeur en a des wagons entiers dans ses entrepôts.

     

    • #735635
      le 21/02/2014 par MagnaVeritas
      Bon sens populaire

      Contrairement à ce que tu crois, il n’y a aucune arnaque et je pense que la plupart des "bourges" (ou plutôt les nouveaux aristocrates de la finance) savent très bien qu’ils achètent de la merde. Ce qui a changé, fondamentalement, c’est la fonction de "l’art", qui a été intégré à un système financier.

      Les ultra-riches, l’élite de l’hyperclasse, achètent de l’art chrétien, eux. ça veut dire ce que ça veut dire. La merde contemporaine, c’est pour les mafieux multimillionaires, mais les riches les plus riches ne jouent pas dans la même cour et n’achètent pas pour les mêmes raisons.


  • #735415
    le 21/02/2014 par scania
    Bon sens populaire

    J’ai 36 balais, j’ai connu les Inconnus... maintenant les gosses ont Kev Adams (alias Kevin Smadja), mais c’était pas forcément mieux avant c’est vrai.

    Mais pourquoi tout le monde le pense alors ? Curieux ...


  • #735417
    le 21/02/2014 par izarn
    Bon sens populaire

    Dans le meme style, mais genre Dieudo : Dali : Jesus est une montagne de fromage

    http://www.ina.fr/video/I00008167

    Au moins Dali lui, avait du génie, en se foutant de la gueule des "crétins"....


  • #735444
    le 21/02/2014 par aguellid
    Bon sens populaire

    il faut pas en vouloir à cette pauvre femme de ménage,

    elle est ignorante, pas assez intelligente pour comprendre l’art sophistiqué caché dans des miettes de biscuits.

    un drame de plus causé par le fossé énorme qui sépare les élites intellectuelles de la masse des ignorants.

     

    • #735557
      le 21/02/2014 par STEF de MARS
      Bon sens populaire

      N’empêche que je suis emmerdé : depuis que ma femme de ménage a vu ça, elle touche plus à rien chez moi, par respect de mon bordel artistique, qu’elle dit.


  • #735449
    le 21/02/2014 par DTCbhl
    Bon sens populaire

    Il me semble qu’en ce qui concerne l’exposition de trous du cul, il s’agisse d’un canular.

     

    • #735560
      le 21/02/2014 par STEF de MARS
      Bon sens populaire

      Cul nu l’art, tu veux dire...


  • #735452
    le 21/02/2014 par roro
    Bon sens populaire

    Jamais cette pourriture d’art contemporain n’atteindra le raffinement de l’art des civilisations antiques. Cette opinion n’engage que moi naturellement.
    La Grèce, la Perse, les dysnasties chinoises, Sumer ! oui je vous le dit le beau a vraiment existé.
    Quand les hommes étaient des hommes, les femmes, des femmes, les rois à l’image de leur peuple et montrant l’exemple sur le champ de bataille ( Alexandre le Grand, Cyrus le Grand, Leonnidas de Sparte et tant d’autres...).
    Aujourd’hui, le pouvoir est transféré aux mains des prédateurs financiers qui jouent un rôle dans l’architecture de l’art d’aujourd’hui, la pire des époques en somme.


  • #735462
    le 21/02/2014 par Henri XI un peu
    Bon sens populaire

    Ne jetez plus jamais vos feuilles de PQ après usage, mais exposez les.
    Vu que ça attire autant les crétins que les mouches, vous êtes sûrs et certains de faire le plein...Rembrandt reviens !

     

    • #735997
      le 22/02/2014 par STEF de MARS
      Bon sens populaire

      Idem pour les tampax usagés, qui caractériseront votre "période rouge".


  • #735463
    le 21/02/2014 par Frank B.
    Bon sens populaire

    Aaaaaah !!! Les inconnus ! Ils n’ont pas hésité à cracher sur Dieudo pour avoir un peu plus de visibilité médiatique... Dommage, je les aimais bien...

     

    • #735533
      le 21/02/2014 par Punker
      Bon sens populaire

      N’importe quoi, tu n’as apparemment rien compris à ce qu’ils ont dit...


    • #735559
      le 21/02/2014 par jedgreen
      Bon sens populaire

      Ils n’ont pas vraiment complètement craché sur Dieudo comme certains, si on écoute bien tout ce qu’ils ont dit. Disons qu’ils ne l’ont effectivement pas soutenu comme on aurait ici aimé qu’ils le fassent. C’est un peu différent.


    • #735573
      le 21/02/2014 par LaurentFAR92
      Bon sens populaire

      Je les aimais bien aussi mais leurs deux sorties (Intw à Canal et à Sud Ouest) sur Dieudo m’ont refroidi...
      La pire étant celle de Canal puisqu’on ne leur demandait rien et qu’il se sont senti obligés de participer au lynchage (Bourdon et Campan car Legitimus n’a rien dit, lui).


  • #735483
    le 21/02/2014 par campana
    Bon sens populaire

    des papiers, du carton et des miettes de biscuit=10 000 euros ?
    romano ? rooomanoo ?
    et dire qu’il y a des gogos pour lacher des tunes ..c’est ça le pire.
    ça en dit long sur le niveau de quillage mondain...

     

    • #736172
      le 22/02/2014 par Henri XI un peu
      Bon sens populaire

      Et pourquoi pas une taxe à 90% sur les achats de ces dégénérés qui pourraient servir à construire des logements sociaux pour les mal logés, par exemple ?


  • #735486
    le 21/02/2014 par solaine
    Bon sens populaire

    C’est de la schizophrénie !


  • #735494
    le 21/02/2014 par xorlecherif
    Bon sens populaire

    Le trou du cul ressemble étrangement à son créateur

     

    • #735640
      le 21/02/2014 par A
      Bon sens populaire

      excellent ! il était évident qu’a un moment donné même de la merde deviendrait objet d’art !


  • #735498
    le 21/02/2014 par Mimi
    Bon sens populaire

    Quand je pense qu’Hitler (qui n’est pas une référence pour moi) croyait savoir ce qu’est de l’art dégénéré. Il prend combien le déglingué qui photographie des trous de balles poilus en gros plan ? Il a vraiment une tête de con à se faire passer à la seringue même s’il souffre pas.
    Sérieux j’hallucine ou je suis la seule à voir ça sur ma page...


  • #735505
    le 21/02/2014 par Winstin Smoth
    Bon sens populaire

    Cet Art Officiel que les Inconnus caricaturent à merveille, c’est tout simplement "le top 50" des Arts plastiques, de la "variétoche", de la soupe. OK pour critiquer ce monde de la spéculation type "Nuit Blanche" (cf "l’hiver de la culture" de Jean Clair) mais résumer l’art contemporain à de la merde c’est faire preuve de peu de sensibilité et d’un cruel manque de culture artistique. Il existe des tas d’artistes contemporains/conceptuels intelligents, techniquement très balèzes (si ça vous rassure) dans tous les domaines (peinture, arts graphiques, photo etc...) qui ne se foutent pas "de la gueule du monde avec une certaine crédibilité" sans pour autant revenir à une expression exclusivement "figurative" digne du Quattrocento.

    Et que tous les "anti-décadents" se demandent à quoi Michel Ange pouvait bien penser en sculptant ou peignant des mecs à poils !

     

    • #735718
      le 22/02/2014 par MagnaVeritas
      Bon sens populaire

      Cite des noms alors, professeur. Et désolé que nous ne soyons pas sensibles à l’univers anal de tes idoles.

      Des "artistes" contemporains pas trop mauvais mais connus, j’en connais 1-2 max.


    • #735784
      le 22/02/2014 par Jérémie Delage
      Bon sens populaire

      Et au lieu de faire des phrases, tu veux pas nous donner des exemples, champion ?


    • #736744
      le 22/02/2014 par Kat-o
      Bon sens populaire

      "résumer l’art contemporain à de la merde c’est faire preuve de peu de sensibilité et d’un cruel manque de culture artistique"

      Je ne pense pas que l’article nie le fait qu’il puisse exister de bons et honnêtes artistes aujourd’hui.
      L’article dénonce le foutage de gueule de certains voire même de beaucoup. Et le fait que ceux-là même soient encensés.
      Mais qu’avez-vous contre le figuratif ??


  • #735507
    le 21/02/2014 par pat
    Bon sens populaire

    les plus grandes œuvres d’art sont exécutées par les artisans nobles, comme les tailleurs de pierre, les charpentiers de notre dame de paris, ébénistes .......

    pour ce qui est des photos de trou du cul, suffit d’afficher une photo du gouvernement


  • #735511
    le 21/02/2014 par Kenneth
    Bon sens populaire

    Ce marché contente tout le monde, c’est pour cela que l’art contemporain draine autant de pognon et d’amateurs.
    Les "artistes" sont rémunérés pour leurs tuiles, et finissent par y croire.
    Ils font des émules, les apprentis en école boivent les conneries de leurs professeurs et aspirent à une vie de galerie et de création.
    Les galeries entretiennent la chose et apportent la "philosophie" et le crédit aux œuvres, en bon commerciaux.
    Les "pigeons" n’en sont pas vraiment. Ils défalquent de leur assiette fiscale leur achat d’œuvre d’art, et réalisent des placements à taux de croissance potentiellement élevés, et moins risqués que la spéculation boursière, moins visible et moins compliqués que la pierre.
    Les journalistes sont de sortie, vont aux gueuletons et fréquentent le tout Paris des politiciens trop heureux de se montrer ouverts d’esprit et proche du monde de la culture. "quelle œuvre magnifique ces gravats au sol, n’est il pas ! Quel génie" ...
    En prime les acheteurs amusent la galerie en société ... "Tu as vu mon nouveau Kundelitch, c’est un monochrome, ça symbolise la crise ..." Bref !
    Tout ce petit monde a intérêt à entretenir l’esbroufe !


  • #735516
    le 21/02/2014 par m.ritchie
    Bon sens populaire

    C’est pas de l’ART,c’est du Cochon.


  • #735518
    le 21/02/2014 par graff
    Bon sens populaire

    en musique c’est la même chose, avant c’était mozart, maintenant stromae, une machine a faire de la merde aussi


  • #735526
    le 21/02/2014 par léon
    Bon sens populaire

    Au moins la machine (l installation) "Cloaca" présente un interet scientifique, sinon educatif...
    C’est un tube digestif synthétique à part entière.
    Et comme ils filent à la machine des repas de grands chefs et du fast food ...pour un résultat assez proche ...il y à quand même une démarche sous jacente.
    Et en plus de copier les logos de marque pour etiqueter le "résultat"

    Tout ca est un peu scatophile mais ca a le mérite d énoncer une vérité sur l industrie agro-alimentaire !
    le concepteur s accroche à son oeuvre depuis des décénnies, il serait donc plus à classer comme marginal (original) qu’ artiste conptemporain opportuniste !!
    Mais bien sûr que l’art contemporain se regale d’une telle ambition, of course !

     

    • #735668
      le 22/02/2014 par Jean Jacques
      Bon sens populaire

      Sauf que ce qu’on nous vend comme de l’art aujourd’hui c’est plus une Joconde, mais une machine a faire de la merde et des trous du cul.
      Au moins c’est cohérent pour une civilisation en dégénérescence qui inverse ses valeurs.


    • #735723
      le 22/02/2014 par MagnaVeritas
      Bon sens populaire

      C’est plus facile de faire de la merde à partir de la bouffe que le contraire.


    • #735998
      le 22/02/2014 par STEF de MARS
      Bon sens populaire

      Cloaca, c’est pas la mère d’Intégral Haziza ?


  • #735527
    le 21/02/2014 par Richard Robin
    Bon sens populaire

    Il y aura toujours un malade qui, en voyant ladite poubelle, criera "Stop ! Laissez ça comme c’est ! Ceci est un chef d’œvre !"


  • #735537
    le 21/02/2014 par Affreuxjojo
    Bon sens populaire

    Je ne savais pas quand on se prenait une biture et qu’on posait des "renards" partout en invoquant Raoul, que c’était l’expression d’une sensibilité artistique et la réalisation d’une œuvre intime transcendantale, une explosion créatrice apocalyptique (beuark). Que cela avait une portée multidimensionnelle faisant intervenir la pluralité des sens, la vision, l’ouïe, l’odeur, le goût, le toucher... L’œuvre totale ! Quand on réalise une œuvre d’art, c’est un don de soi-même. Bon je sens l’inspiration qui viens, je vais en remettre une couche (beuaaark).


  • #735545
    le 21/02/2014 par jedgreen
    Bon sens populaire

    Il faut quand même aussi dire que l’urinoir de Marcel Duchamp était véritablement une innovation iconoclaste à son époque. C’était plus un moyen d’avoir une réflexion sur "qu’est-ce que l’art ?" posée sur le ton de l’humour. J’ai d’ailleurs lu je ne sais plus où que Duchamp était plutôt amusé de voir son oeuvre étant autant prise au sérieux.
    C’est d’ailleurs souvent le cas dans l’art (au sens général : peinture, musique etc...) : certains essaient de casser des mythes en mettant le nez de leur confrères dans leur caca, mais personne ne comprend, et au final tout le monde pensent que le caca est "tendance"...


  • #735554
    le 21/02/2014 par Carthoris
    Bon sens populaire

    Très bon sujet et conclusion parfaitement dans le ton.
    Moralité "L’Art comptant pour rien" : c’est de la merde... comme le théatre d’avant garde de gôche d’ailleurs, et le cinéma d’étatsoit disant d’auteurs. Les inconnus ne s’y étaient pas trompés en regardant les portraits sur les les murs ils savaient déjà d’où venait la destruction de la culture.
    De nos jours c’est tellement omnipresent la sous culture de merde et l’art comptant pour rien que nous n’avons plus seulement la vision de la défection de ces artistes subventionnés par l’état, nous en percevons même l’odeur.


  • #735558
    le 21/02/2014 par Youcef
    Bon sens populaire

    J’espère que cette femme de ménage sera élue employée de l’année !
    Elle a apporté sa contribution à nous débarrasser de ces saloperies qu’ils osent appeler de l’art


  • #735564
    le 21/02/2014 par a
    Bon sens populaire

    Elle a fait ses preuves pour devenir minsitre de la culture


  • #735578
    le 21/02/2014 par ruisseau
    Bon sens populaire

    C ’est une monnaie parallèle non imposable pour une certaine classe.Il y a bien des avocats qui se font payer les honoraires en "oeuvre d ’ art" .......ils se reconnaitront ....eh eh les filous.Inversion des valeurs dans ce monde,le beau et le laid n ’ y échappent pas .


  • #735581
    le 21/02/2014 par MagnaVeritas
    Bon sens populaire

    A une époque, je peignais, mais une "prof d’art plastique" me détestait. Je ne savais pas trop pourquoi. Plus tard, j’ai compris : elle ne faisait que peindre des merdes disney ainsi que des anus colorés. Je ne déconne pas, c’était ça, son oeuvre : du plagiat de winnie l’ourson et des trous de balle.

    Sur l’art contemporain, il faut voir le ce soir ou jamais où Nabe est intervenu à ce propos ainsi que l’émission animée par Naulleau où Soral était invité. En une heure, vous avez un très bon décryptage du non-art contemporain.

    A propos de l’article, on peut se dire que le fait de jeter cette "oeuvre" à la poubelle est un geste plus artistique que l’oeuvre elle-même.
    On comprend pourquoi il y a beaucoup de "femmes artistes" aujourd’hui. A l’époque, elles n’auraient pas été capables de rivaliser avec Giotto, Botticelli, Rafael, etc.
    Il fallait que l’"art" deviennent de la merde pour qu’elles puissent s’y faire une place.

     

    • #735694
      le 22/02/2014 par MoohamedG
      Bon sens populaire

      Soral avait dit un truc à ce sujet. Comme quoi dès que c’était délaissé par les hommes les femmes venaient mettre la main à l’oeuvre et c’est jamais mieux que chez les artistes masculins. Super vrai il fait des prophéties le Alain il nous le prouve encore c’est chaud. Ni sexiste ni rien mais juste un état des lieux ça suffit à mettre les choses au clair.


    • #735733
      le 22/02/2014 par MagnaVeritas
      Bon sens populaire

      Oui, il avait fait un parallèle avec la politique, si je me souviens bien. Mais sur l’art, c’est le meilleur exemple car extrêmement visible. Pareil pour la science : il n’y a de "bonnes" scientifiques que depuis que la science est féminisée, c’est à dire morcelée, hyper-spécialisée, en dessous de tout vrai concept. Certaines femmes n’ont pas trop peur du labeur, mais presque aucune ne sait innover.


    • #735761
      le 22/02/2014 par Moi, Peter Sellers
      Bon sens populaire

      Je te trouve bien dure avec les femmes artistes (ou pas ?) du coup j’ai pensé à cette femme pour t’apporter (une fois n’est pas coutume) la contradiction : http://www.youtube.com/watch?v=bR5y...
      .
      http://www.youtube.com/watch?v=biBD...
      L’enfer est vraiment pavé de bonnes intentions...
      Les bonnes intentions ne suffisent évidement pas. Il y a aussi un culte qui est fait à la médiocrité... Yes You can... Just Do It ! #We all can be Heroes Just for one day #
      StarAcademy : toute personne ayant un coach (même sans travail) et une belle voix de crécelle peut être un chanteur (non, non pas de cabaret, non : un vrai artiste connus et reconnus une celebrity). Tout le monde du bout des doigts peut être riche intelligent et puissant : et avec le LOTO quand tu fait des croix dans des cases c’est même pas nécessaire d’être intelligent !! Pas de récompenses en différé (non surtout pas) : c’est de l’instantané ! C’est ça de nos jours le vrai succès, accessible À TOUS... Pas besoin d’être touché par la grâce, avoir UN DON, faire ses preuves, chercher sa voie, se révéler...


    • #736056
      le 22/02/2014 par Bruno
      Bon sens populaire

      Et Katherine Bigelow, la réalisatrice de démineur ? Elle a eu besoin que le cinéma devienne un truc de mégères pour avoir de la technique ?

      http://vimeo.com/71011267

      Y’a un moment, faut arrêter d’être un petit macho crétin.


    • #736547
      le 22/02/2014 par Gerard John Schaefer
      Bon sens populaire

      Tu déconnes -lol- Magna, ne serait-ce qu’en Peinture, il y a du talent, chez des gonzesses, à travers les siècles.
      Comme vous êtes fatigants, les gars, je ne vais pas citer de noms, juste celui de Frances Borzello qui a étudiée la question à travers des ouvrages sérieux, publiés et accessibles,dans lesquels vous les trouverez, les noms des gonzesses en question.

      @ Bruno : Kathryn Bigelow, Démineurs, pur film de propagande US !
      Pourquoi dès lors, passe-t-il si bien, est-il si convainquant ? Peut-être un regard féminin posé sur un univers qui demeure malgré tout essentiellement masculin ? Une bonne direction de bons acteurs ? Une bonne équipe ?

      En parlant de cinoche, sur les écoles d’art : http://www.imdb.com/title/tt0364955/
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Art_Sc...


    • #736953
      le 23/02/2014 par Moi, Peter Sellers
      Bon sens populaire

      N’importe quoi : la règle général c’est que les machos ne sont pas du tout petit... ils sont même souvent très balèse, ils ont des grandes mains et une grande gueule et balance à l’occasion des baffes aux petits cons ; en prétendant que les machos sont petit tu vient de te décridibiliser totalement : ton témoignage sonne tout à fait faux !!!


    • #736967
      le 23/02/2014 par Moi, Peter Sellers
      Bon sens populaire

      Je ne doute pas que les femmes aient du talent mais mettre en avant une réalisatrice américaine qui brillerait dans le septième art devrais plutôt aller à votre encontre vu que les femmes brillent surtout par leur absence dans cette discipline... Et puis arrêtez d’être des traine-savates, la question n’est pas l’inexistence de talent chez la femme mais leur importante absence chez les grands maitres. La nuit et le jour sont complémentaire je ne vois pas pourquoi la nuit devrais être le jour et vice versa.
      PS : Et puis les enuques auront du mal à l’admettre mais beaucoup de femmes patron ont des voix d’hommes.


    • #737039
      le 23/02/2014 par MagnaVeritas
      Bon sens populaire

      Merci Peter, j’ai éclaté de rire. Enfin, pas quand j’ai vu que cette vieille tarée s’était fait du fric sur son vandalisme, mais au début c’était marrant.

      Mais oui bruno, c’est bien, tu veux un nonosse ? Je te suggère de cesser d’être un crétin tout court. Qu’est-ce que j’en ai à foutre de katherin bigelow ? le plus drôle, c’est qu’il y a encore des cons pour s’imaginer que le cinéma n’est pas un art mineur. Mais en plus, toi t’en rajoutes en me sortant comme référence une faiseuse de daubes à la chaîne dont le premier navet date des années 80.

      Désolé géraldine mais les faits sont les faits. Franchement, les trois bonnes femmes artistes qui parsèment l’histoire ne sont intéressantes qu’en tant qu’exceptions. Il y en a peut-être quelques unes, ça reste à prouver, mais que ce soit en nombre ou en terme de qualité artistique, je pense qu’elles n’arrivent pas à la cheville des hommes. Peut-être qu’il existe des bons pastiches venant de femmes, ou des restaurations, oui, mais pour le reste, restons sérieux.


    • #737043
      le 23/02/2014 par MagnaVeritas
      Bon sens populaire

      Qu’on ne m’accuse pas d’être misogyne alors que je reconnais à la femme de ménage une fibre artistique bien plus développée que celle de la plupart des artistes contemporains. Oui, je pense que la destruction de cet art dégénéré sera son couronnement. Cette femme de ménage a ouvert une voie.

      En revanche, macho est un compliment, que j’assume parfaitement, d’ailleurs.


  • #735583
    le 21/02/2014 par D4N43L
    Bon sens populaire

    Encore une fois pour permettre un minimum de compréhension sur un sujet, il faut décortiquer les mots employés...

    Art, artiste, artisanat, artisan.

    Si on retourne au sens premier de ces mots, je pense que l’on trouverait sûrement une définition du genre : L’artisanat est un savoir-faire, l’artisan est celui qui possède ce savoir-faire, l’art est un savoir-faire RARE.

    En conclusion, l’artiste est celui qui dispose d’un savoir-faire rare. Autant vous dire qu’avec ce genre de définition, elles sont peu nombreuses les œuvres contemporaines à mériter le qualificatif d’art...

    Cette profusion d’objets revendiquant le titre d’œuvre d’art, ne fait que rendre plus précieuses encore les rare œuvres le méritant réellement...

    Deux exemple pour illustrer mon propos :

    Le sketch les pygmées de Dieudonné au milieu d’un océan de pompe de ski et de débilités sur nos petits travers du quotidien...
    Et la musique La noyée de Yann Tiersen que l’empire d’Auto-Tune noie de ces déjections sonores.


  • #735584
    le 21/02/2014 par lhrc
    Bon sens populaire

    "Les japonnais fabriquent des steacks à base d’excréments "

    Waouh , putain , on arrête pas le progrès
    On sait toujours pas guérir le cancer ou le sida , mais par contre , on sait faire des steaks à la merde
    Bravo les scientifiques


  • #735588
    le 21/02/2014 par Conquerant
    Bon sens populaire

    Au moins, il y a un point commun ... C’est de la merde !


  • #735598
    le 21/02/2014 par Coyotte
    Bon sens populaire

    Duchamps a effectivement ouvert la porte au tout et n’importe quoi, notamment depuis son ready-made (oeuvre toute faite, il n’y a aucune intervention de l’artiste, exceptée la signature peut-être) "Fontaine", objet industriel qui n’était rien d’autre qu’un urinoir exposé dans un contexte artistique (musée, exposition).

    Cela montre 1/ que le contexte dans lequel est exposée une oeuvre crée l’oeuvre, et donc que le rapport naturel à l’art est inversé, que les oeuvres n’habitent plus le lieu dans lequel elles sont exposées mais, à l’inverse, que le lieu pénètre "l’oeuvre" - ou plutôt l’objet - au point de lui conférer une valeur artistique, ainsi le lieu créerait l’oeuvre ; et 2/ en se contentant de choisir un objet fini c’est aussi tout le processus de création qui est remis en cause par Duchamps : l’artiste ne créer plus, il se contente de décréter, par l’intermédiaire de sa propre sensibilité, que telle ou telle chose est une oeuvre d’art, préfigurant ainsi l’avènement de l’individualisme narcissique où chacun, se suffisant à lui même, peut selon ses propres critères décider de la valeur artistique des choses, l’acte d’appropriation étant suffisant pour se déclarer artiste.

    Il s’agit donc de faire éclater tous les référents artistiques pour ne laisser subsister que la subjectivité pure, ou plutôt l’individualisme normatif où la sensibilité de l’individu devient la norme : demain si je décrète que le mégot de cigarette que je viens d’écraser dans mon cendrier est une oeuvre d’art et que je l’expose dans un lieu culturel et artistique, il est probable qu’une bande de cons prenne ça effectivement pour de l’art car je pourrais arguer, moi l’auteur de ce ready-made impromptu, que j’ai écrasé ce mégot d’une telle manière et non d’une autre, et que cela titille ma sensibitlité et mon imagination ; et que de toute façon le cendrier peut tout à fait être sujet à l’esthétique (le nier serait antisémite -> humour).

    L’art contemporain c’est un peu le jeu des nuages, s’amuser avec deux trois potes à regarder les nuages et à dire ce que chacun y voit à la mesure de sa propre sensibilité sans que personne ne puisse la lui contester. Autrement dit, l’Art est partout, donc nulle part ; ne reste que les individus sensibles pour le déceler ici et là. Et ça nous amène à quoi ? Bah à moi et mon mégot dans mon cendrier ... de l’enfumage pour ainsi dire.


  • #735601
    le 21/02/2014 par Diode
    Bon sens populaire

    Bonsoir, je pense qu’il ne faut pas tout confondre, le marché mondial de l’ art contemporain depuis quelques décennies régie par une poignée de personne, qui fabriquent de toute pièce des artistes. Ils achentent des oeuvres d’un même artiste qui travail en exclusivité, ayant la main sur les critiques, sur les galeries et la presse spécialisée, ils font grimper la côte et revendent une fortune des "oeuvres" achetées une poignée de dollars au poulain qu’ils ont fabriqué de toute pièce.
    On peut penser ce que l’on veut de Marcel Duchamps mais pour le coup lui a réellement révolutionné l’art, il l’a conceptualisé. A ne pas confondre avec l’art contemporain devenu une industrie dont la plupart des oeuvres n’ont aucun sens ni aucun intérêt.


  • #735613
    le 21/02/2014 par Kat-o
    Bon sens populaire

    Il y a un réel mépris de la part des artistes abstraitistes et conceptuels envers les artistes figuratifs...
    Un mépris clairement affiché ou même exprimé (style : "un vrai peintre ne peut pas ne pas aller vers l’abstrait").
    Et le public suit (à la campagne beaucoup moins). Il ne faut surtout pas passer pour un débile....

    Ce qui m’agace souvent, c’est de voir que les artistes se font toujours passer pour des champions de l’humanisme, et des êtres à part "en avance sur leur société".
    Or j’ai souvent constaté un décalage, une contradiction entre l’exhibitionnisme quasi obligatoire de leurs belles idées humanistes de gôche et un mépris finalement dissimulé du citoyen non-artiste qui pointe tous les jours au travail (comme si en gros le boulanger du coin n’avait rien dans la tête, et que l’artiste sacro-saint avait tout à lui apprendre de la vraie vie....).
    Je les vois souvent prêts à s’émouvoir très bruyamment et en public des misères du monde lointain, mais pas toujours très capables de simple savoir vivre avec le voisin ou le collègue.
    Et extrêmement jaloux et compétitifs entre eux.

    J’ai l’impression que c’est surtout vrai chez les artistes de l’après Mai 68.... mais je généralise peut-être.

    Je pense en tout cas que les artistes devraient redécouvrir cette qualité humaine bien oubliée : l’humilité.


  • #735629
    le 21/02/2014 par DJL 93VIDEO
    Bon sens populaire

    G un copain qui tiens une gallerie d’art dans le sud de la France, et il me dit qu’il n’y a que le sexe et la guerre qui se vends dans sa gallerie ... tout ce qui est beau ne se vends plus ... pourtant la beauté est le parfum de la vérité ...

    Dans une époque pas si lointaine, l’art était considéré comme très sérieux car rattaché aux sciences traditionnelles, et donc aux religions ... L’art moderne est une dégénérescence des arts sacrés ... L’art moderne a donné naissance au point de vue profane, celui-ci n’exprimant proprement rien d’autre que la négation même de l’esprit traditionnel ...

     

    • #735916
      le 22/02/2014 par Mundus
      Bon sens populaire

      DJL 93VIDEO@

      L’Art, la musique, le cinéma et même l’architecture (les 7 arts d’une manière générale) ont été comme sécularisé (désacralisé, tombé dans le domaine public et profane) où n’importe quel bras-cassé peut se déclarer artiste pourvu qu’il a un carnet d’adresse bien rempli. Aussi il faut voir du côté de l’apparition de la notion de ’’Marché d’Art’’ qui dit marché dit capitaux, capitaliste, profit, lucre, spéculation...etc. Les marchands du Temple ont tendance à souiller tout ce qu’ils touchent.


  • #735633
    le 21/02/2014 par un quidam
    Bon sens populaire

    J’invite les lecteurs à lire "la grande falsification de l’art contemporain" de J.L. Harouel. Le pourquoi de la dérive de l’art y est bien expliqué, et on en méprise d’autant plus les zartistes autoproclamés.


  • #735645
    le 21/02/2014 par toto
    Bon sens populaire

    Libération demande le rétablissement de la peine de mort pour cet acte odieux.


  • #735647
    le 21/02/2014 par jpc
    Bon sens populaire

    A chaque époque son art contemporain, hier Velasquez, Utrillo, Chagall, Rodin et autres.
    Aujourd’hui caca boudin et consorts .
    Donc, il en va de l’art comme pour le reste, à savoir la réalité d’une époque décadente, immonde et inepte.


  • #735671
    le 22/02/2014 par Femme Lengrenage
    Bon sens populaire

    Cette histoire me rappelle une petite anecdote du même style, vécue l’été dernier, mettant en scène une œuvre contemporaine et une femme de ménage.

    Nous nous étions rendus, mes collègues de travail et moi, dans l’appartement d’un riche propriétaire du XVIIe arrondissement de Paris, afin d’y faire quelques retouches d’agencement en menuiserie. Son appartement était garni d’œuvres contemporaines toutes plus étranges les unes que les autres.

    Celle qui a retenu le plus mon attention était une sorte de contenant de 80cm de haut, en forme de dollar, rempli à moitié de pétrole, duquel sortait un tuyau de pompe à essence...

    Cela étant, venons-en au fait principal. Avant de partir, j’ai aperçu dans l’entrée un carton de transport UPS de forme cubique, portant encore la facture sur le côté, et sur lequel était posé un cube de verre épais d’environ 40 cm de côté, dont plusieurs faces étaient brisées.

    Il nous a paru évident qu’il s’agissait d’un objet cassé durant le transport, à jeter, et il s’en est fallu de peu pour qu’on l’emporte à la benne. Dans le doute, nous avons quand même demandé à la femme de ménage ce dont il s’agissait (le propriétaire n’étant pas là), et elle nous a assuré que c’était une œuvre d’art. Que "Monsieur avant reçu le colis contenant le cube en verre, qu’il avait donné un coup de marteau dedans avant même de l’ouvrir, et qu’il avait posé ensuite, après ouverture, le cube brisé sur le carton UPS."

    Chose qu’il considère désormais comme une œuvre d’art qui trône fièrement dans l’entrée de son vaste appartement parisien, parmi les autres œuvres tout aussi immondes qu’il possède.


  • #735672
    le 22/02/2014 par Rocketman92
    Bon sens populaire

    Les Femens aussi sont des artistes qui trouvent leurs inspirations devant les églises et les mosquées,mais tout d’un coup devant les synagogues elles en manquent ,comme c’est bizarre !!!

     

    • #735819
      le 22/02/2014 par Penn Fur
      Bon sens populaire

      Fouille un peu leur site oueb et/ou youtube, et tu verras qu’elles font de l’applat avec leurs nichons.


    • #735837
      le 22/02/2014 par Affreuxjojo
      Bon sens populaire

      Devant les mosquées ? Si t’as des images je suis prêt à contempler l’œuvre.


  • #735677
    le 22/02/2014 par katapugon
    Bon sens populaire

    Voui ... depuis que les LGBT ont pris le pouvoir le ’trou du cul’ a pris le pas sur ’L’origine du monde’ de Gustave Courbet. Sauf que là ca choque plus personne ....

     

    • #737045
      le 23/02/2014 par MagnaVeritas
      Bon sens populaire

      On a fait de la quasi télépathie mais pas sur le même sujet !


  • #735681
    le 22/02/2014 par Courtial
    Bon sens populaire

    Cela fait penser à ce qu’écrivait Céline à propos des romans publiés par Gallimard, en 1957 : " ils fouteraient le tout à la poubelle , les boueux les liraient pas " .


  • #735683
    le 22/02/2014 par Ravenor
    Bon sens populaire

    C’est du lard... vous pouvez pas comprendre


  • #735703
    le 22/02/2014 par 2
    Bon sens populaire

    si je comprend bien, il suffirait de la mort de François Pinault et d’1 ou 2 autres collectionneurs-business man, pour que le marché de l’’art moderne s’écroule de 1000%.

    Reste que les musées nationaux, sur ordres des ministres de la culture ont été obligé d’acheter trés cher des merdes, qui croupissent dans leurs sous sols.

     

    • #735864
      le 22/02/2014 par Leïla
      Bon sens populaire

      Représenter les sociétés secrètes par du caca ou du vomi, ça peut paraître réaliste...effectivement. Par contre le trou du cul, c’est pour qui ?, jack tu vas l’acheter ?


    • #735920
      le 22/02/2014 par Basile
      Bon sens populaire

      François Pinault n’y connait rien : il lui est arrivé d’acheter 2 millions d’euros une table présentée comme 18ème et qui en fait était 19ème, n’importe quel amateur de Drouot s’en serait aperçu . Il a cherché à faire annuler la vente, il a échoué, solidarité entre commissaires priseurs oblige . Il s’est fait également fourguer une statue égyptienne réalisée au 19ème etc ... Ce n’est pas parce que l’on a du pèze que l’on a du gout, quant à sa collection d’art contemporain, ses caniches de Jeff Koons etc, la cote de ces saloperies va s’effondrer .


  • #735744
    le 22/02/2014 par μ-Ziq
    Bon sens populaire

    Ah, les Inconnus... Quand on voit ce qu’ils étaient et ce qu’ils sont aujourd’hui... Ils vivent sur leur gloire passée avec leur suite des 3 Frères et chient sur Dieudonné en interview, c’est beau.


  • #735747
    le 22/02/2014 par franky
    Bon sens populaire

    Rien à ajouter au sketch des inconnus, tout est dit !


  • #735749
    le 22/02/2014 par Thomas
    Bon sens populaire

    Une révolution ! Pour le cas où ils ne trouveraient pas de travail après leurs études, les diplômés d’arts plastiques pourront toujours faire le ménage dans les expos branchées...


  • #735755
    le 22/02/2014 par Shungmanitu Thanka
    Bon sens populaire

    Je crois que c’est ce que l’on appelle "le bon sens populaire".

    Si cette dame avait croisé un Rodin, un Rembrandt ou un La Tour, il n’aurait pas fini à la poubelle.

    CQFD !


  • #735776
    le 22/02/2014 par Atila
    Bon sens populaire

    J’avais suivi un cours d’Art contemporain à la fac, par curiosité, le thème était "l’Artiste entrepreneur", grosso merdo, un """Artiste""" qui est dans la création de nouveaux procédés économiques, promotionnels etc... Procédés qui ont ensuite étés récupérés par des vrais entreprises et boites de com. Passionnant, vous imaginez...

    Cela a déjà été dit dans d’autres commentaires, l’Artiste est le reflet de sa société, de son temps.
    Pendant l’antiquité on parlait plutôt d’artisans (avec un vrai savoir faire), qui ne signaient pas (ou très peu) leurs œuvres. Le statut d’Artiste idéalisé, puis Starifié est plutôt récent. A la renaissance les créateurs talentueux étaient courus par les puissants, et parfois intégrés dans les plus grandes cours d’Europe (la relation de François 1er et De Vinci en est un bon exemple) . Petit à petit le statut d’Artiste a évolué jusqu’à Duchamp, et ses ready-made pour enfin muter en installations, concepts et "happenings".

    Aujourd’hui les """Artistes""" sont confrontés à une société de (sur)consommation, excessive, violente, et presque sans valeurs. Cela se traduit dans la forme que prend leur expression, les sujets traités, et dans le fonctionnement du "marché de l’ ""Art"" " ; en gros c’est un peu tout pourri.

    Toutefois pour ceux que ça intéresse, il y a encore des Artistes qui font des œuvres dignes d’intérêt, puissantes, qui font vibrer (en tout cas elles me font vibrer...) : Ousmane Sow (sculpteur africain), Philippe Cognée (peintre Français), Mark Rothko (peintre abstrait américain (décédé et pas si contemporain que ça, je l’admets))...
    Je ne prétends pas que ces Artistes feront l’unanimité, mais ils ont plus d’intérêt que des machines à caca, et autres trucs sexuels, trash et dégueux ; et aussi se sont des Artistes qui ont un vrai savoir faire.

    En conclusion, je dirais que dans cette société de plus en plus mortifère, je me languis de voir ces """Artistes""" suivre le mouvement, et explorer à fond le domaine de la mort. Entre les suicides par balle sur toile, les chutes d’un building avec caméra embarquée et ainsi de suite, il y a de quoi être créatifs. Vous ne toucheriez pas des millions (même pas un centime), mais vous feriez quelque chose d’utile, et tireriez votre révérence avec panache.

     

    • #735956
      le 22/02/2014 par Décadence
      Bon sens populaire

      Le sens premier de l’Art était de faire ressentir le Beau aux hommes, à toutes les époques.

      Depuis qq décennies, on cherche à faire passer des idées par l’art, ce n’est pas différent d’un article de journal, un discours politique...

      Dans cette société matérialiste ou appréhender le Beau pourrait permettre une prise de conscience, la transgression de l’art progressivement devenue l’art de la transgression va à l’encontre du bien commun.

      Réveillez-vous !


    • #736055
      le 22/02/2014 par samra
      Bon sens populaire

      vous terminez votre commentaire en apothéose !


  • #735797
    le 22/02/2014 par dionadiona66
    Bon sens populaire

    Les Inconnus étaient déjà dans le futur a cette époque ....chapeau !!!

    ps:c’est dégueulasse le truck du Portugal et l’autre artiste (Millie Brown) çà connerie c’est vraiment de l’art conne-temporain ...boueeerk !!!j’lui vomis et défèque dessus à mon tour boueeerk !!!

    Aurai-je un prix ?


  • #735820
    le 22/02/2014 par R.
    Bon sens populaire

    Il y a, tout au fond du musée d’Orsay, une sculpture bien connue, figurant la porte des enfers et inspirée de l’ouvrage de Dante. Jusque là rien d’anormal me direz-vous, d’autant que la réalisation caresse le sublime. Mais les choses prennent une signification plutôt inhabituelle lorsque l’on apprend que Rodin a réalisé cette ouvrage sur commande de ... La cour des comptes.
    Peu de rapport avec l’article, mais j’avais envie d’en faire part.

     

    • #735942
      le 22/02/2014 par Gilles C.
      Bon sens populaire

      Une copie des "3 ombres", issue de la "Porte des Enfers" de Rodin selon Dante (dont "le penseur", mais aussi "les 3 grâces" sont également issus) était placée dans le hall du WT1 au moment de sa démolition. La maîtrise du rituel...


    • #736227
      le 22/02/2014 par R.
      Bon sens populaire

      Je ne sais pas s’il faut parler de rituel, je n’irais pas jusque là, mais qu’une telle institution, dont on sait comment sont recrutés les membres ici, passe de telles commandes est très révélateur. Ceci dit, c’est un chef d’oeuvre absolu, à couper le souffle.


  • #735839
    le 22/02/2014 par Sceptic
    Bon sens populaire

    C’est plutôt joli le rendu du dégueuli sur la toile ! c’est une métaphore intéressante en tout cas.
    Au moins le concepteur belge de la machine a merde n’a pas l’air de se prendre trop au sérieux, contrairement à d’autre artistes comme celui cité dans cet article, qui vend ses miettes de bouffe et ses bouts de carton 10 000 €.


  • #735866
    le 22/02/2014 par dudule
    Bon sens populaire

    C’était déjà arrivé dans un musée de Pau... il y a une trentaine d’années, une femme de ménage avait jeté ce qu’elle croyait être une vieille serpillière sèche posée sur un socle...


  • #735890
    le 22/02/2014 par Poll en
    Bon sens populaire

    L’ artiste à talons projette le désordre de son estomac, et c’est très lait.
    L’artiste de talent, lui, puise dans son âme pour toucher la nôtre. Avec Cézanne ou Goya je préfère demeurer dans la connivence du beau aux antipodes de ces éclaboussures organiques.


  • #735899
    le 22/02/2014 par Manuel
    Bon sens populaire

    Je prie E&R de commander une annonce sur la presse locale de Bari pour demander à quiconque connaitrait cette femme de ménage de lui passer un bonjour et un mot de remerciement pour son geste. Il ne faut surtout pas qu’elle s’en veuille de son ignorance du dit « art » contemporain.

     

    • #736035
      le 22/02/2014 par késako
      Bon sens populaire

      Rien est perdu pour cette chose que l’on nomme oeuvre à 10000€ tout de même !

      La galerie récupére les déchets + 2 sac plastiques + 1 porte sac poubelle ; le tout noyé dans un cube de résine, et hop là... un zéro de plus... L’art...content...pourri...

      Tout çà c’est très bobo... Comme tout le mobilier industriel issu des années 50 et plus... Après un p’tit traitement de surface et de peinture, le moindre casier du prolétariat depasse sont salaire...
      Dans quel monde Vuitton, mon cher Louis ?

      A titre d’exemple... http://www.mobilier-industriel.com/...
      (Je n’fais de pub délibérée, mais çà peut donner des idées...) Inversion des valeurs comme dirait Soral... J’ai fait voir çà à un vieil oncle ancien des usines Michelin à St Doulchard... Il est resté scotché... Imaginez un peu, 40 ans à faire du pneu, équipe de nuit, équipe de jour, toujours à prendre son "bleu" dans ce putain de casier en métal... Effet, Vintage, s’il avait su qu’en 2000, 2010 çà coûterait un bras...

      Remarquez que depuis que les grosses usines sont parties en Europe et en Chine, y’a du mobilier à r’vendre... çà ne relance pas l’travail considérablement, mais bon, certain et certaine "comme la femme de ménage en Italie" en récupèrent les MIETTES...

      Inversion des valeurs ?
      Et bien oui, on transforme des p’tites usines pour la clientèle Loft... Son Nouveau look branchouille allant avec... Loft, meubles "indus" et "bleu de travail" le look parfait pour le trader Boursicoteur ! ...Cela fera-t’il baisser le prix des belles demeures bourgeoise, des toiles de maîstre, de l’argenterie, du mobilier ? Imaginons le tourneur-fraiseur, habillé avec des collants, sa tunique à moindre coût, la fourrure d’hermine, ou de la soie, et la teinture principale étant le bleu et le rouge. Alliance de noble et du paysan, le NOBSAN !

      Allez stop délire, mon café est prêt - et je crois être hors sujet !


  • #735912
    le 22/02/2014 par prc
    Bon sens populaire

    Elle est là la plus belle
    des œuvre d’art :
    La femme de ménage dans le musée qui fait le tri, jette, nettoie fait le vide
    magnifique
    zen
    c’est elle et
    un musée quasiment vide à la fin.
    manque plus qu’une benne à encombrant, un broyeur, une déchiqueteuse pour déchet vert comme dans Fargo,
    un bac à composter avec les vert de terre
    un petits jardin avec des tomates des chrysantèmes
    sur le terrau produit


  • #735923
    le 22/02/2014 par Odile
    Bon sens populaire

    Vous être durs là QUAND MÊME !!!
    J’ai reconnu formellement sur une des toiles à gauche le premier Sinistre de l’intérieur et à droite sur l’autre, Fion, l’ex premier sinistre. On comprend mieux dès lors la raison pour laquelle la machine des tas est à la raie !!!
    Les fondements de la raie public même si ont ne les à pas en odeur de sainteté seront désormais ÉTERNELLEMENT attachés aux bienséants et ça, c’est du grand tare !!!

    La devise les grands sots pourrait-être : ANUS CORPO SENCULARUM ou encore ANUS COITPTIS


  • #735938
    le 22/02/2014 par Basile
    Bon sens populaire

    Pour que n’importe quel escroc juif puisse se dire "artiste" sans etre contredit, les Juifs ont tout simplement anéanti l’Art .


  • #735939
    le 22/02/2014 par Mundus
    Bon sens populaire

    Vous connaissez l’expression faire passer des vessies pour des lanternes ! Hé bien on peut ajouter les artistes content-pour-rien aux politicards, journaleux et éconop.t.s....ou alors ce sont les zartistes qui en sont à l’origine.


  • #735946
    le 22/02/2014 par krissy59
    Bon sens populaire

    Vallaud-Belkacem qui semble-t-il n’a aucun goût pour l’art, le vrai, a parait-il viré une toile de maître de son bureau ministériel, qui était là depuis des lustres, pour la remplacer par une de ces déjections modernes, que j’imagine ressemblant à celle de Millie Brown, une pisseuse de grand art féministe et androphobe, sous couvert d’égalité des sexes qui en réalité cache un dessein de domination de la femme sur l’homme.


  • #735955
    le 22/02/2014 par Marie59
    Bon sens populaire

    Le geste de cette femme de ménage a sublimé cette œuvre ! La preuve, on en parle !
    Le concept de cet "art" contemporain, n’est pas tant l’œuvre elle-même (de la m... le plus souvent, uniquement destinée à la spéculation) mais le discours qui l’accompagne... Malheureusement, je doute fort que cette pauvre femme touche un jour des droits d’auteur pour sa performance artistique !

     

    • #736062
      le 22/02/2014 par Dex
      Bon sens populaire

      Oui c’est l’esprit de la spéculation déclinée sur le marché de l’art.
      Établir une valeur qui n’a rien de réel, si ce n’est la connerie des acheteurs. Tout est une question d’influence, de confiance et de naïveté.
      Comme toute chose en contacte avec le culte du pognon, elle est corrompue, puis elle pourrie...


    • #736066
      le 22/02/2014 par lebof
      Bon sens populaire

      C’est vrai, c’est une performance, un happening. Car si l’art contemporain "désigne de façon générale et globale l’ensemble des œuvres produites depuis 1945 à nos jours, et ce quels qu’en soient le style et la pratique esthétique", la poubelle réalise, pour cette oeuvre majeure, son éclatant aboutissement conceptuel


  • #735974
    le 22/02/2014 par redsnipper06
    Bon sens populaire

    L’art contemporain se résume a peu près a ceci ..........popo,pipi,caca........ajoutons y quelques ingrédients pour finir le tableau.........de la gerbe ,du sang et du sperme et l’oeuvre est accomplie.............BEEEEEEURK !!!!!!!!!!!!!! Bouffer ce type d’art.........non merci............mais bon appétit ,merde quand même !!!

     

    • #737049
      le 23/02/2014 par MagnaVeritas
      Bon sens populaire

      Il y a au moins un taré qui peint avec son sang, pour le reste je connais pas assez.


  • #735976
    le 22/02/2014 par Le Krueger
    Bon sens populaire

    Les inconnus une fois de plus intemporels ! C’est ce qu’on appelle un classique, quelque chose qui traverse les époques sans prendre une ride.

    2 phrases qui m’ont fait me poiler (c’était pas gagné par les temps qui courent) :



    J’ai à la fois le statut de réfugié politique roumain et de réfugié politique argentin, c’est interessant...




    La Lituanie, c’est pire que la dictature, c’est la torture




    Respect à Didier Bourdon ;>)

    Sinon n’oubliez pas de signer la pétition pour Abel Chemoul qui ne reçoit pas I-Télé et BFM dans sa geôle fasciste ukrainienne (si tu veux) !


  • #735979
    le 22/02/2014 par dd
    Bon sens populaire

    De l’art content-pour-rien...


  • #735987
    le 22/02/2014 par fred13
    Bon sens populaire

    "destructureur d’intemporalité"
    En l’écoutant vite fait, ça à l’air d’être une formule légère pour faire rire et sans signification. En y réfléchissant, c’est une description très pertinente de ce genre "d’oeuvres" qui sont créées à dessein pour ne passer l’épreuve du temps.
    Si ces "artistes" poussaient leur réflexion jusqu’au bout, ils remercieraient cette femme de ménage, ou mieux, ils jetteraient eux-même leurs créations à la poubelle juste après exposition. Ce sont par conception des oeuvres jetables faites pour désacraliser l’art et faire table rase du passé, pourquoi vouloir les conserver comme des choses sacrées à leur tour ?

     

    • #744440
      le 01/03/2014 par toxinelle contre fourbi
      Bon sens populaire

      Comme si l’intemporalité pouvait être destructurée ?!

      Comme si l’immensité pouvait être defragmentée ?!

      Comme si l’infini pouvait être mesuré ?!

      Comme si Dieu pouvait être diabolisé ?!

      OK, je sors, temporairement.


    • #744451
      le 01/03/2014 par toxinelle contre fourbi
      Bon sens populaire

      Comme diabolisateur de divinité.
      Ok, je sors.....


  • #736003
    le 22/02/2014 par chris 777
    Bon sens populaire

    On en reviens ,au bout du compte,encore une fois, a l’âme.
    L’Art élève,transcende,sublime.
    L’art contentpourrien abaisse,avilit,décline.
    Ne vous demandez pas pourquoi la seconde option est privilégié de nos jours...

     

    • #736566
      le 22/02/2014 par Xavier57
      Bon sens populaire

      Tout à fait d’accord.

      Un exemple d’art sublime, transcendent et élévateur : http://upload.wikimedia.org/wikiped...

      Mater Dolorosa de Carlo Dolci. Un véritable chef-d’œuvre qui m’a de nombreuses fois adoucit l’âme et l’esprit.

      Aujourd’hui, nous avons les Femen...


  • #736011
    le 22/02/2014 par dgé
    Bon sens populaire

    En fait j’ai du mal à en vouloir à ces "artistes". Dans la mesure ou il y a des gros cons plein de tune pour débourser des sommes rondelettes pour un tableau au vomi ou un gros plan d’anus, je me dit qu’ils ont bien raison. Pourquoi se priver ?

    Vendre 10 000 euro une photo de son trou de balle à un gros bourgeois idiot et en plus en lui racontant des salades sur le concept, ça peut être carrément jouissif.

    J’imagine le soir en rentrant du vernissage
    - Chérie tu sait quoi ? La photo de mon trou du cul qu’on a fait l’autre soir complètement bourrés, je l’ai vendu 10 000 boules.
    - Sans dec ? Sont vraiment trop cons ! hihi !! la prochaine fois on fait un gros plan des verrues plantaires de ta mère et on se paye une Ferrari !

     

    • #736180
      le 22/02/2014 par yabiss
      Bon sens populaire

      Si c’était ça le principe, ce serait d’une ironie que je ne pourrais que saluer. Mais la spéculation sur ces "oeuvres" ne sert qu’à faire du fric sur du fric (et à en blanchir accessoirement). Et les "artistes" ne sont jamais choisis au hasard. Là aussi la cooptation joue à plein. Il existe une bourse afin d’évaluer la valeur commerciale de chaque oeuvre en fonction de son dernier prix de vente.


  • #736012
    le 22/02/2014 par Ben
    Bon sens populaire

    Ha ! Le type de l’usine à merde à la même voix que Juan romano Chucalescu !


  • #736027
    le 22/02/2014 par karimbaud
    Bon sens populaire

    mais qu’est ce qu’ils étaient bons ces Inconnus !

     

    • #736077
      le 22/02/2014 par ano
      Bon sens populaire

      Il le sont toujours, je recommande à tous d’aller voir le film sorti récemment qui tape bien fort sur les banques avec de jolie jeux de mots sur les slogan des banques avec un message secondaire quand le banquier se met devant comme "NIC, On vous la met profond" (parodie de CIC) sans doute ce qui a déplu à la critique et à la presse. :)

      Le système n’aime pas ce film et l’ont diabolisé, ça n’atteint pas le niveau du premier sorti en 1995, on sent qu’ils n’ont pas eu tellement de moyen financier et n’ont pas été aussi soutenu qu’à l’époque, mais pour ceux qui ont apprécié leurs sketchs et qui ont vu toutes leurs vidéos sur le net, n’hésitez pas à soutenir ces gars.

      Les Inconnus sont très bon concernant les critiques comme dans ce sketch par exemple :

      Les Inconnus - Allons Au Cinéma

      http://youtu.be/Nf7vmPPKFVA


    • #736293
      le 22/02/2014 par Leïla
      Bon sens populaire

      A l’époque de leurs sketches cultes j’étais fan absolue ! et quand je les revois je ris toujours autant ! les policiers, les chasseurs bien évidemment, les infos régionales etc... génial !


  • #736043
    le 22/02/2014 par soral en force
    Bon sens populaire

    Totalement dingue,mais compréhensible car c’est vrai que des merdes se retrouvent parmi les merdes !
    Mais Comment cette brave agent d’entretien aurait elle pu distinguer ca ?

    La toile pour pigaon des Inconnus :)


  • #736086
    le 22/02/2014 par Cat
    Bon sens populaire

    Bien moi j’ai trouvé une machine qui, quand tu lui rentres un saucisson, au bout il sort un âne. Vous ne me croyez pas ?
    Et la mère de l’inventeur Cloaca, vous l’avez oubliée ?


  • #736098
    le 22/02/2014 par Gilles Fusis
    Bon sens populaire

    Je visitais un jour une galerie d’art ou exposait un "artiste sculpteur". Celui-ci, en fait récupérait des morceaux de murs en briques venant de la démolition d’un chantier, plantait une branche de noisetier dans une alvéole, la cintrait et faisait tenir le tout par quelques tour de Cellophane. Je regarde une de ses "œuvres", me recule et dit "il manque quelque chose pour en faire un chez d’œuvre". Je sors mon chewing-gum de la bouche, le colle dessus et dit : "voilà ! Maintenant c’est parfait". Les personnes présentes ont toutes souris.


  • #736122
    le 22/02/2014 par kassius
    Bon sens populaire

    Je savais pas que steevy s’était reconvertit dans l’art,ces 2 tableaux peuvent servir pour jouer aux fléchettes,peut etre,non mais faut vraiment etre dérangé du caisson pour afficher des trucs pareils,je comprend pourquoi la femme de ménage n’a pas su différencier ce qui doit aller à la poubelle.Et dire que des crétins scatophilles vont dépenser des fortunes la dedans,il ne manque plus que de la peinture à l’étron pour compléter le tableau,ils en seraient capables ces abrutis en plus. J’appelrai plutot ça de l’art de cons tant pourris.


  • #736123
    le 22/02/2014 par Mathieu
    Bon sens populaire

    "Peindre sans peindre", Marseille-Monaco : 1-0", avec le portrait de jack Lang dans l’atelier ("Jack est emballé"), tout en évoquant le mécène Mitterand et le statut de "réfugié" tellement d’actualité.
    Les Inconnus avaient déjà tout compris.


  • #736135
    le 22/02/2014 par Nico
    Bon sens populaire

    Tout ce qui est grotesque donne de la matière à travailler pour les humoristes.


  • #736150
    le 22/02/2014 par fcry
    Bon sens populaire

    La plupart de ces œuvres (notamment la fontaine et Cloaca) ne peuvent pas faire partie de cette liste : critiques et représentatives des dérives de l’empire. Qu’il les récupère pour mieux les digérer... est parfaitement logique et de bonne guerre !
    La seule question est : qu’ont fait Duchamp et Delvoye (notamment) de leur fric + notoriété ? Je commence l’enquête... en sachant que le 1er n’a pas fait grand chose avec (de mémoire) et que l’autre a encore le temps pour la rédemption.


  • #736156
    le 22/02/2014 par chercheur
    Bon sens populaire

    L’art comptantpourrien ne vaut rien par définition, donc...

    à ce sujet, ne pas oublier de revisionner la video du mois de Soral de fin 2012, octobre ou novembre je sais plus, où il parle de la tarte à la merde qu’avait reçu l’autre auteur débile qui avait fait une pièce de théatre sur un Christ enduit de merde par des crétins. L’analyse de Soral, très exacte, était à pisser de rire.. ;-))

     

    • #737052
      le 23/02/2014 par MagnaVeritas
      Bon sens populaire

      Dans la vie d’un vaurien de Soral, il y a aussi un passage assez marrant sur le sujet.


  • #736157
    le 22/02/2014 par DidierF
    Bon sens populaire

    Duchamp voulait se moquer de ses collègues contemporains et leur dire que ce qu’il faisaient ne valait rien. La preuve, un pissoir est une oeuvre d’art. Nous n’avons pas progressé depuis. Nous n’avons pas non plus compris le message de Duchamp.

    Je crois même que c’est impossible. Il y a le Progrès qui l’interdit. Il est devenu impossible de se dire qu’on fait une erreur. Il est impossible de revenir en arrière. Le faire, pour n’importe quel motif, c’est admettre que le Progrès n’est pas un absolu. C’est admettre qu’une nouveauté peut être pire que l’ancien. Ce serait la fin de la mystique du Progrès. Perdre ça, c’est achever la mystique des socialistes. Ils devraient se remettre en cause.

    Le Progrès est pour moi ce qui tient lieu de Croissance aux socialistes. Ils laissent la deuxième à la droite, ici l’UMP, et s’occupent des "avancées sociales". L’évolution de l’art moderne nous montre ce qu’est le Progrès pour les socialistes. Vu les illustrations de l’article, le Progrès mène à une impasse. Nous n’avons plus avancé en art depuis Duchamp et "Le Carré Blanc sur Fond Blanc" de je ne sais plus qui.

     

    • #736346
      le 22/02/2014 par H.Gallo
      Bon sens populaire

      La sémantique conditionne nos vies.


  • #736167
    le 22/02/2014 par Buleh Gila
    Bon sens populaire

    Il faut punir la femme de ménage.
    Moi, régulièrement, j’embauche une femme de ménage, et je la vire le lendemain pour avoir détruit une œuvre d’art : le désordre et la crasse que j’ai entassé dans mon loft.
    Et pour avoir tiré la chasse aussi, et brossé la cuvette.

    Autre solution, mes tableaux, qui ne se vendent pas, je les fais estimer par un expert qui tient galerie au Sentier, la femme de ménage les met à la benne, j’attends le passage des éboueurs, puis je porte plainte pour destruction et je déclare le sinistre à l’assureur.


  • #736185
    le 22/02/2014 par helg réal
    Bon sens populaire

    Merde, mon chien est un Artiste ! Ne lui dites rien, il va prendre la grosse tête et me réclamer steaks, saucisses et autres extravagances. Bon, je vous laisse, c’est l’heure où l’Artiste doit s’exprimer...

     

    • #736651
      le 22/02/2014 par Henri XI un peu
      Bon sens populaire

      @ Helg réal
      Quel régal...j’espère qu’il poste de belles quenelles sentinelles !


  • #736187
    le 22/02/2014 par jimemolas
    Bon sens populaire

    Une idée me vient... Je vais rembourser mes crédits avec de l’art contemporain. Je vais mettre la merde de mon chat et un poisson dans une boite à chaussure. Une œuvre d’environs 150 000 euros que j’enverrai à ma banque pour solde de tout compte.


  • #736218
    le 22/02/2014 par karel
    Bon sens populaire

    Mon prof d’arts plastiques au lycée peinait bien à nous parler sur ces "œuvres" vides de sens...

    (En série L, l’option principale Arts Plastiques contient énormément de théorie. On voit d’abord du vrai art ... puis on passe sur l’art contemporain et là c’est la catastrophe. Mention spéciale à l’architecture des musées, ou on voit le musée juif de Berlin en long, large et en travers.)

    Dans la même catégorie, on peut retrouver ça :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Merde_d’Artiste

    Grosso modo, des conserves dans lequel "l’artiste" a chié, vendues à prix coûtant.

    Autres dégénérescences similaires, que j’ai pour la plupart vues en cours :

    "Piss Christ" http://fr.wikipedia.org/wiki/Piss_Christ Un crucifix dans de la pisse et du sang
    "My Bed" http://en.wikipedia.org/wiki/My_Bed , un lit en bordel, avec entres autres des serviettes hygiéniques et des capotes pleines dessus

    Je n’ai pas de lien pour celles ci, mais j’ai eu aussi le privilège d’étudier, entres autres...

    - Une apologie de la pédophilie, sur lequel le prof est passé très vite, elle était au programme, mais il savait juste pas quoi dire dessus. Pour cause, c’est juste une poupée décharnée, avec 3 jambes, habillée en écolière avec le sexe à l’air...
    - The Goldfish Blender, une performance pendant laquelle une folle a mis un poisson rouge dans un mixeur et a invité les gens a appuyer sur le bouton...

    Bref.

     

    • #736701
      le 22/02/2014 par Kat-o
      Bon sens populaire

      Je connais un artiste japonais qui a conservé ses merdes pendant plus d’un mois, et il a fait appel à un atelier pour faire un moule en plexiglas en forme de crucifix (tellement facile), où il a mis sa merde dedans....
      Il paraît que les ouvriers ont fort souffert de l’odeur, en plein été en plus.

      Il s’est également filmé de profil relâchant sa merde retenue pendant plusieurs jours, un message profond et révolutionnaire en somme....

      Bref dans le même esprit....


    • #737056
      le 23/02/2014 par MagnaVeritas
      Bon sens populaire

      Tu as plus d’infos sur l’apologie de la pédophilie ? J’avais lu un truc sur le sujet récemment, mais pas moyen de m’en souvenir.

      Il y a aussi des dégénérés subventionnés qui ont passé commande auprès de laboratoires d’animaux transgéniques avec un transgène GFP (green fluorescent protein, une protéine qui les rends phosphorescents) et voilà, une oeuvre d’art. C’est un "art" de satanistes, ça.

      Comme ils savent qu’ils n’arriveront jamais à la cheville de l’art chrétien, ils ne peuvent que se déchaîner dans la merde toujours plus sale.


    • #737122
      le 23/02/2014 par karel
      Bon sens populaire

      @MagnaVeritas

      Je ne trouve plus rien ... ça va faire plus de 4 ans maintenant.


  • #736352
    le 22/02/2014 par Mik Ezdanitoff
    Bon sens populaire

    N’oublions pas à quel point une partie de nos impôts sont engloutis pour financer ces parasites "d’artistes modernes",au nom du mécénat socialo.Pour la sauvegarde de la soi-disant "culture",nous engraissons ces petits malins qui ont bien compris l’avantage d’être dirigés par la gauche.Même chose pour les intermittents:tous des parasites.


  • #736462
    le 22/02/2014 par cartman
    Bon sens populaire

    je trouve mine de rien que la caricature faite par les inconnu de l’art est bien plus soft que les obscennitées qu’on peut découvrir de nos jours.on pourrait dire que dans leur parodies les inconnus avaient de l’avance en matiere d’arts MDR ,et oui didier des million en + qu’est-ce t’en pense ?


  • #736480
    le 22/02/2014 par thihen42
    Bon sens populaire

    Reconnaissons tout de même que l’artiste portugais décoloré a un certain talent pour l’autoportrait !


  • #736513
    le 22/02/2014 par Dex
    Bon sens populaire

    On peut remarquer que ces "artistes" trouvent systématiquement leur inspiration quelque part en dessous de la ceinture.
    Cela me fait penser aux superstitions du Moyen Âge, cette focalisation/obsession sur les orifices, la bouche, l’anus...

    Je crois que les mêmes mécanismes élémentaires s’expriment (schèmes), et sont à l’origine de la bassesse humaine.


  • #736596
    le 22/02/2014 par Romano
    Bon sens populaire

    Mdr les inconnus visionaires ! Quand aux expositions dégénérées, inutiles et choquantes, on se souviendra également d’un "artiste" du Costa Rica qui a eu l’idée d’utiliser un chien et de l’exposer à la Biennale d’Amérique centrale d’Arts Visuels et qui l’a attaché sans eau ni nourriture digne des plus grands labos (c’est pour la science nous dit on). On devine aisément que l’exposition n’a pas duré. Des cocktails ont donc eu lieu avec les invités qu buvaient et dégustaient les toasts sous le nez du chien qui en est mort.

    Regardez la tronche du mec il n’a pas l’air d’être en odeur de sainteté...

     

    • #737063
      le 23/02/2014 par MagnaVeritas
      Bon sens populaire

      Ce untermensch c’est guillermo vargas. Il peut faire le malin, mais quelque chose me dit que quelqu’un va le transformer en « oeuvre d’art ».


  • #736738
    le 22/02/2014 par Anicor dit
    Bon sens populaire

    Moi j’étudie à l’UQAM et ils font pas juste nous présenter des machines à faire de la merde, ils nous oblige à l’avaler aussi...


  • #736973
    le 23/02/2014 par bullit
    Bon sens populaire

    Comme Dieudonné aujourd’hui, ces trois inconnus ont pendant une décénie été touchés par la même grâce. Un jeu d’acteurs sidérant de drôlerie, un sens intuitif de la caricature, un sens aigu de l’observation et des travers de notre époque. Chapeau les artistes.

    Désolé pour le blasphême, mais Desproges, Coluche et tout les autres n’ont jamais eu cette puissance de feu.


  • #737135
    le 23/02/2014 par L’apocalypse c’est maintenant
    Bon sens populaire

    Pendant longtemps on a porté son attention vers Dieu, aujourd’hui c’est vers la merde... Quelle chute vertigineuse ! L’éventail esthétique de ces "artistes" si contemporains va d’une extrémité à l’autre, du dégueulis à la merde, avec au milieu entre les deux -logique, physiologique- l’anus, qui comme chacun sait se trouve au-dessus des deux autres une fois notre triviale affaire terminée -l’exposition du musée de Porto en a-t-elle plus de "valeur" ? Cela devait arriver ; la déspiritualisation donne ça...


  • #737508
    le 23/02/2014 par m
    Bon sens populaire

    concernant wim delvoy, quand on connait son travail, c’est un mauvais proces qui lui est fait ici. Ce travail a toujours été pour moi une manière de se moquer des ingenieurs-scientifiques qui cherchent à faire des machines humaines. Depuis frankenstein, en passant par terminator, il sagit de toujours de definir l’humain et la vie. Et toujours on cherche à imiter sa pensée. Mais pour penser, il faut manger, digerer et enfin chier.
    Pour moi, ce travail de wim delvoy est aussi une quenelle contre une certain systeme de pensée.
    Alain soral a fait des études d’art, je crois. Peut etre devrait il former ses "adeptes" à quelques bases concernant les arts plastiques...
    Mes respects


  • #739077
    le 25/02/2014 par Dex
    Bon sens populaire

    « 1983-2013 : Années noires de la peinture » de Aude de Kerros, Marie Sallantin, Pierre-Marie Ziegler

    Car oui, on n’obtient pas par magie ce tas de merde contemporain, mais par la volonté et l’action d’un petit groupe de décideurs très nuisibles.


  • #744458
    le 01/03/2014 par toxinelle contre fourbi
    Bon sens populaire

    Des fois, je me sens comme un artistificateur inspirisé créatisant la mondialité.


Afficher les commentaires suivants