Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Branle-bas de combat en Irak

En une dizaine de jours, la grogne anti-Maliki s’est transformée en colère, puis en rage. Les manifestations circonscrites à Ramadi et à l’autoroute Bagdad-Amman, ont fait tâche d’huile avec des rassemblements de dizaines de milliers d’Irakiens à Falloujah, Samarra, Mossoul. Des chefs de tribus de la région de Bassora ont apporté leur soutien aux contestataires.

À Ramadi, le vice-Premier ministre sunnite Salah al Moutlaq – qui traitait jadis Maliki de dictateur, mais qui s’est réconcilié avec ce dernier en mai 2012 – a été attaqué par les manifestants, alors qu’il voulait calmer la foule en réclamant la libération des femmes prisonnières politiques. Ses gardes du corps ont dû tirer en l’air pour permettre à son convoi de faire demi-tour vers Bagdad, sous les cris de « traître » et de « dégage ». Le drapeau irakien avec trois étoiles et Allahu Akbar (Dieu est le plus grand) ajouté par Saddam Hussein en 1991 était omniprésent.

Pour le général Abou Abdallah al-Ansari – un des héros de la bataille de Falloujah contre les Marines – il faut s’attendre au pire [1]. Le régime d’Al-Maliki, avec l’aide de l’Iran, serait tenté de répondre par la violence aux manifestations jusqu’ici pacifiques. Il demande aux révolutionnaires irakiens de se préparer à construire des barricades, de stocker des armes et des munitions, et de s’organiser pour soigner les blessés.

En cas d’une fuite en avant sanglante du régime – comme en Syrie –, il assure que les révolutionnaires irakiens seront en mesure d’humilier, par leur résistance, les forces déployées par Maliki, composées majoritairement de mercenaires et de soldats engagés pour échapper à la misère. En cas d’intervention iranienne directe, le général Abou Abdallah al-Ansari a déclaré que les Irakiens forceraient les Iraniens « à avaler le calice de poison une seconde fois [2] ».

Gilles Munier

Notes

[1] http://www.dhiqar.net/Art.php?id=30404

[2] Le général Abou Abdallah al-Ansari fait référence au discours de l’ayatollah Khomeini, le 18 juillet 1988, au cours duquel il mit un terme à la guerre Iran-Irak en avalant – selon son expression – un « calice de poison », c’est-à-dire en acceptant la résolution 598 du Conseil de sécurité de l’ONU qui réclamait un cessez-le-feu.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #295394
    le 02/01/2013 par francky
    Branle-bas de combat en Irak

    Que veut dire G Munier par fuite en avant sanglante du regime en Syrie. A ce que je sache c est plutot les occidentaux et Israel les responsable des derives sanglantes en Syrie....


  • #295404
    le 02/01/2013 par matrix le gaulois
    Branle-bas de combat en Irak

    Les occidentaux soutiennent aussi ceux qui les ont combattu à Falloujah pour contrer un gouvernement arrivé au pouvoir suite à des élections que les américains ont eux-même mis en place (le pays a été détruit pour ça) ?

    Je serai curieux de connaître la position de Moktada Al-Sadr là dessus.

     

  • #295429
    le 02/01/2013 par zephir
    Branle-bas de combat en Irak

    ça meritera,i pour bien comprendre, d’identifier qui sont les protagonistes, ce qu’ils représentent et quels buts ils visent : Al Maliki, l’Iran et l’opposition.

     

  • #295473
    le 02/01/2013 par edouard
    Branle-bas de combat en Irak

    Maliki a un tort : il permet à l’Iran de ravitailler la Syrie en matériels, munitions et probablement en combattants...
    Israël veut la destruction de la Syrie et de l’Iran passage obligé pour l’établissement du Grand Israël.
    Comme ça se passe pas comme prévu, on accélère les choses et on soudoie des auteurs comme Gilles Munier et des terroristes pour discréditer et détruire le juste combat patriotique des Syriens et de son chef et on essaie de continuer la guerre bushienne contre l’Irak...
    En pure perte, l’entité sioniste est condamnée !

     

    • #295734
      le 02/01/2013 par matrix le gaulois
      Branle-bas de combat en Irak

      Bien d’accord avec vous, à ceci près que si IsraHell est condamnée ... je crois qu’elle ne "disparaîtra" pas (ou ne s’assiéra pas à la table des négociations) sans entraîner avec elle le plus de monde en enfer.


  • #295478
    le 02/01/2013 par Intifada
    Branle-bas de combat en Irak

    La lecture de Gilles Munier concernant la situation en Irak est fausse, elle est loin de refléter la réalité. Ce qui se passe en Irak est une volonté manifeste de déstabilisation orchestrée par les occidentaux, la Turquie et les pays du Golf ( toujours les mêmes !) dans le but de faire payer un dirigeant arabe (légitiment élu) qui place les intérêts irakiens avant ceux de l’étranger. Maliki, bien qu’il s’est servi du "Monde libre" pour arriver au pouvoir, tente tout aujourd’hui pour échapper à la griffe américano-sioniste. Ce dernier ne lui pardonne pas son soutien à la Syrie de Bachar el-Assad et ses bonnes relations avec l’Iran, bête noire de l’Empire.

    http://www.almanar.com.lb/french/ad...

     

    • #295701
      le 02/01/2013 par Fifixe
      Branle-bas de combat en Irak

      Rarement vu une absurdite pareille, (nouri al maliki dirigeant arabe legitimement elu) tu peut me dire d’ou ce traitre terroriste arrive dans les chars americains tire sa legitimite.
      Dire qu’il place les interets irakiens avant ceux des etrangers c’est vraiment meconnaitre le sujet, toutes ces annees au pouvoir et nombreux sonts les irakiens qui ne dispose meme pas d’electricite ou d’ eau potable les infrastructures sont a l abandon des maladies d un autre age sont apparu, l’insecurite omnipresente tous cela alors que les recettes petolieres sont au plus haut, la corruption se generalise etc... Ses escadrons de la mort foutent la terreur parmi la population, alors tu peut me dire ou sont les interets des irakiens dans tout cela ?

       

      • #295774
        le 02/01/2013 par PepperMint
        Branle-bas de combat en Irak

        Ne lui en veux pas trop, quand on en arrive à l’Irak (et l’Afghanistan), toute la mythologie de l’axe de la résistance s’effondre !

        Allez, une petite vidéo de ce qu’est l’Irak de Maliki (noter les policiers qui surveillent !) :
        http://www.youtube.com/watch?v=HnEP...


    • #295802
      le 03/01/2013 par Intifada
      Branle-bas de combat en Irak

      Ce que vous dites sur Maliki est absurde. Pour Washington, Maliki a montré son vrai visage, celui d’un nationaliste qui veut s’affranchir de sa tutelle. C’est une évidence pour quelqu’un qui suit, un temps soit peu, la politique dans ce pays. On ne peut pas d être un "toutou des américains" et parallèlement contrer ses intérêts dans la région, notamment en soutenant l’axe Damas-Téhéran. Les élections en Irak ont marqué une étape importante dans le processus de normalisation politique et ont été un succès pour "le camp souverainiste", ce qui a provoqué la colère de Washington car pour celui-ci c’était Ayad Alaoui, le Karzaï irakien, qui était son candidat. C’était donc une victoire pour le peuple irakien et une défaite pour l’occupant américain et son allié Al-Qaida. Pour votre info, les escadrons de la mort en Irak visent en majorité la communauté chiite. Par conséquent, je ne vois pas comment Nouri el-Maliki, pourrait sévir contre des irakiens de sa propre confession. Un peu de sérieux ! Encore une fois, la déstabilisation de l’Irak est le résultat de la "politique audacieuse" de Maliki. Ce dernier est désormais un homme en danger car il est dans le collimateur des Etats-Unis, de la Turquie et des pays du Golf.

       

      • #295874
        le 03/01/2013 par PepperMint
        Branle-bas de combat en Irak

        Ah, vous êtes un drôle d’oiseau, vous !
        Le peuple irakien a donc eu sa victoire par... des élections ? Et en 2006 (Maliki est au pouvoir depuis cette année là) ? Des élections organisées par les Américains et surveillées par leurs chars ?!!! Ils sont finalement super sympa ces Ricains et assez fair play !

        Cher ami, ce n’est pas bien difficile : Al Maliki est bien le toutou des Américains (remember le geste ô combien symbolique d’Al Maliki qui a protégé Bush contre le lanceur de chaussures), ils sont partis et lui ont laissé le pays avec une ambassade de 35.000 employés pour l’assister (la plus grande ambassade US au monde). Aussi, Khatami l’a avoué, inutile d’être plus royaliste que le roi : les USA sont rentrés en Irak avec l’aide décisive de l’Iran et ils sont sortis en leur laissant le pays, qu’ils contrôlent à travers différents intermédiaires (Al Maliki, Brigades Al Qods, etc.) Et on peut continuer à aligner les faits comme ça indéfiniment (les liens du président Irakien Talabani avec les Sionistes, l’aide saoudienne décisive dans la neutralisation de la résistance irakienne sunnite anti-Maliki et anti-occupation, etc.)

        Bref, encore une fois : la mythologie de l’axe de la résistance se casse lamentablement les dents dans le cas irakien (c’est pour ça qu’on en parle très peu, idem pour l’Afghanistan). Il faut se réveiller les gars : certes c’est plus confortable et pas dangereux, mais le fait de pouvoir défiler avec le drapeau du Hizbollah dans les Champs-Élysées devrait vous faire tilter !
        http://ripostelaique.com/wordpress/...


    • #295878
      le 03/01/2013 par Fifixe
      Branle-bas de combat en Irak

      Reponse a intifada : excuse moi d’etre un peu direct mais si tu va dire ca aux irakiens nottement ceux de fallouja etc...
      Ils te coupe la tete, le nouri que tu defend tout le monde le deteste en irak, sauf les milliers d’iraniens qui se sont fait naturaliser irakiens apres la destruction des archives d’etats civiles,car ce traitre ancien agent du groupe terroriste "dahwa"a toujours fait le jeu de l’iran et des usa.
      Saddam apres la guerre mondiale qui a devaste l irak en 91 a et malgres un implacable embargo reconstruit la plupart des infrastructures, avec tres peu de moyen, aujaurd’hui 10 ans apres la guerre et malgres les immenses revenues du petrole maliki et ses proches se sont bien enrichies mais l irak est toujours dans le chaos


    • #296283
      le 03/01/2013 par Fifixe
      Branle-bas de combat en Irak

      Bien parler peppermint, pas beaucoup de gens connaissent le vrai visage de la politique iranienne.


  • #295508
    le 02/01/2013 par esperanza
    Branle-bas de combat en Irak

    rJe n’y connais rien ... et n’y comprends pas grand chose si ce n’est que : Maliki est chiite. Son parti, le Dawa, était pro-iranien pendant la guerre Iran-Irak de 80/88. (Guerre fratricide qui s’est soldée par un bilan nul pour les deux parties - malgré la victoire militaire de l’Irak, aucun gain territorial - , si l’on excepte les centaines de milliers de morts - 1 million ... plus ? on ne sait même pas..- et les centaines de milliards de dollars détournés du développement des deux pays vers l’industrie d’armement). Bien sur les EU et Israël soutenaient Saddam contre l’Iran , puis après la guerre se sont retournés contre lui en raison de sa politique nationaliste (ils lui auraient même tendu un piège en 1990 en lui laissant croire qu’ils voyaient le projet d’offensive sur le Koweit avec sympathie) . Pour faire tomber Saddam, les chiites démographiquement majoritaires mais politiquement marginalisés constituaient une force supplétive utile. Aujourd’hui ils sont au pouvoir mais il faut les abattre car ils pourraient s’allier avec l’Iran. Et une nouvelle guerre Iran-Irak serait bienvenue pour affaiblir l’Iran.. C’est ça ? Help ! Comme disait le Général, l’Orient est compliqué... Comment les irakiens après plus de 30 ans de souffrances (la guerre contre l’Iran , la guerre du Golfe, l’embargo et ses centaines de milliers d’enfants morts, l’invasion américaine et son cortège d’horreurs... maintenant la guerre civile avant une nouvelle guerre contre l’Iran ?) peuvent ils encore se laisser manipuler à ce point ? Ou au contraire, peut-être que ces trente ans de souffrance et de destructions les ont rendus trop vulnérables... La corruption des élites joue aussi probablement son rôle...Et après tout les guerres Iran-Irak ne sont pas plus absurdes que les guerres fratricides européennes...

     

    • #295707
      le 02/01/2013 par Fifixe
      Branle-bas de combat en Irak

      Oula la ! Israel et les usa soutennaient saddam stop mediamensonge.
      C’est tout le contraire ces derniers soutenaient l’iran dans le but de freiner l irak dans sa marche vers le progres et la modernite.
      (voir irangate)


    • #295838
      le 03/01/2013 par esperanza
      Branle-bas de combat en Irak

      OK Merci. ca ne change pas grand chose en fait. Ils ont fait en sorte que les deux pays s’épuisent mutuellement...


    • #295850
      le 03/01/2013 par esperanza
      Branle-bas de combat en Irak

      En même temps c’est pas parce que je dis que j’y connais rien que tu peux me faire la leçon sans soutenir ce que tu avances^-^.

      J’ai trouvé ça :

      "L’Amérique ne met pas de temps à se convaincre que l’Iran représente une menace pour ses intérêts au Moyen-Orient. L’objectif est clairement énoncé : l’Irak doit vaincre l’Iran(1). Mais ce ne sera pas avant l’accession de Ronald Reagan au siège présidentiel que les Américains appuieront Hussein de façon catégorique. Comme premier geste, les États-Unis retirent l’Irak de la liste des États terroristes dès 1982, ce qui permet à Hussein d’avoir droit aux crédits américains. Le dictateur irakien pourra par ailleurs établir des stratégies offensives plus efficaces grâce à l’Oncle Sam qui lui fournira des photos satellites montrant les positions iraniennes. Puis en décembre 1983, un certain Donald Rumsfeld (ex-secrétaire à la Défense sous Bush II) est dépêché à Bagdad par le secrétaire d’État, officiellement pour discuter de la guerre, officieusement pour parler d’affaires. Voilà d’étranges anecdotes quand on considère que l’état-major américain avait pris connaissance de rapports indiquant que Saddam possédait des armes chimiques qu’il utilisait contre les Iraniens. Apparemment, cela ne dérangeait aucunement Washington. Si bien qu’à la même époque, Reagan approuve la vente de soixante hélicoptères Hugues et de dix hélicoptères Bell-Textron pour, semble-t-il, usage « civile ». Voilà donc là les origines de l’Irakgate. " (source no évaluée : llistenoir.ca)

      Et toi Ouh la la, tu as quoi comme biscuit ??


    • #296275
      le 03/01/2013 par Fifixe
      Branle-bas de combat en Irak

      Tres bien, dans les annees 80,l’ irak etait vraiment un pays en voie de developpement, avec un programme social, militaire,culturel etc..tres ambitieux d’autant plus que l’argent ne manquait pas.
      Avec une politique de totale independance vis a vis des grandes puissances ces derniers manipules par israel, qui ne fermait plus l’oeil depuis que le baas a entrepris de mettre le pays dans les rangs des grandes puissances.
      C’est alors qu’un mysterieux vieillard debarque en iran gentiment aides par les occidentaux pour prendre le pouvoir. Et pourquoi specialement lui ?
      Reponse : sa haine envers l’irak, qui la expulse quelques annees plus tot et ses liens tres etroit avec les services anglais.
      Contrairement aux apparences, khomeiny n’hesitait pas a recevoir des armes des usa et d’israel file :///mnt/sdcard/Download/usa.scandale.irangate.htm.webarchivexml
      En ce qui concerne la guerre qui a dure 8 ans, je sais que l’irak pendant toute cette periode n’a recu des usa comme aide que des photos sattelites par l’intermediaire de moubarak, la plupart etait falsifies pour faire durer la guerre.
      En ce qui concerne les relations franco irakiennes la c’est autre chose, la france on ne peut pas le nier a aide l ’irak contre le fanatisme du veillard qui se trouvait a teheran.
      Mais je t’ en veut pas, rare sont les articles de presse credible concernant l irak de l epoque de saddam car les sionistes ont diabolises a fond son regne.
      Si tu veut te faire une vraie idee de ce qu’etait l irak de saddam et l iran de khomeini et de leurs guerre, je te conseille charles saint prot ( la guerre du golf,saddam, un gaulisme irakien ? Etc...)ou le seule avocat qui a vu sadam pendant sa detention victime de plusieurs tentatives d assassinat, qui revele pas mal de secret dans son livre il s appelle khalil al doulaimi ( les secrets d une mise a mort.


    • #296361
      le 03/01/2013 par esperanza
      Branle-bas de combat en Irak

      Merci, Fifixe.


  • #295533
    le 02/01/2013 par abeilles
    Branle-bas de combat en Irak

    LES Irakiens ne voulaient pas des Chiites ,j’ ai lu que des G I avaient débarqué la semaine dernière ,il y a toujours des attentats atroce c’est le génocide ,je pense à ce peuple chaque jour ,ils m’avaient dit ( nous préférons mourir debout que de vivre à genoux ) en 2003 le Pays était pratiquement reconstruit ,les restaurants étaient plein ,des mariages des centaines ,comment peut-on abandonner ce Peuple


  • #295578
    le 02/01/2013 par tchuss
    Branle-bas de combat en Irak

    J’ai l’impression que l’irak est maudit depuis toujours.Guerre ,famine,tyrannie ,oppression,pillages,massacres .

    Jamais de tranquilité de prospérité .Toujours en guerre civile .Qui est dérrière la destruction de ce berceau de l’humanité ?

    On est en 2012 bon sang.

     

    • #295740
      le 02/01/2013 par matrix le gaulois
      Branle-bas de combat en Irak

      Les responsables de tant de souffrances ? Peut-être une bande de cinglés qui se rêvent encore comme étant dans l’antiquité, eux de pauvres déportés devant construire les pyramides d’Égypte et qui estiment que les descendants de Babylone (une des premières grande civilisation de l’histoire...diffamée par ceux qui font l’histoire et tiennent les médias & l’économie) doivent payer parce que si l’élection passe par le sang, pour eux, la responsabilité (réelle ou fantasmée) passe également par le sang...

      Ils veulent atomiser les Iraniens qui descendent de ceux qui les ont sauvé de l’esclavage en Babylonie...alors imaginez ce qu’ils réservent à ceux qu’ils désignent comme leurs ennemis.

       

      • #295800
        le 03/01/2013 par PepperMint
        Branle-bas de combat en Irak

        Un slogan célèbre chez les Chiites (notamment dans les festivités de Achoura) est "Revanche pour al Houssayn" (Ya li tharate al houssayn) et on se demande pareillement de quelle vengeance parlent-ils alors que tous les protagonistes sont morts et enterrés depuis des siècles ? Et de qui veulent-ils se venger ?

        L’analogie entre ce que vous dites à propos de Babylone et cette histoire de Houssayn est étonnante, n’est-ce pas !


    • #295779
      le 03/01/2013 par Tomcat
      Branle-bas de combat en Irak

      Intéressant et difficile à suivre tant on manque d’éléments...ca me fait penser à deux choses que je trouve écoeurantes et qui sont liées. Combien de temps encore va t’on voir des "soldats formés par les occidentaux" comme si afghans et irakiens n’avaient aucun savoir faire, aucun passé, aucune intelligence du terrain et de leur civilisation. Quel est ce cinéma absurde qu’on nous ressert chaque année sur le mode "nos braves soldats rentrent à la maison ils ont accompli leur mission civilisatrice-on leur tient encore la main mais ils vont bientôt marcher tout seul" cette humiliation se paiera cher. 2e chose : régulièrement on entend ou on lit "un attentat a fait 20 morts aujourd’hui à Bagdad" on ne sait pas quel est le mobile, les responsables, les victimes. C’est sûrement compliqué à déterminer mais on peut certainement avoir mieux et plus clair que cette présentation complètement abstraite et désincarnée. Des groupes armés poseurs de bombes en 40 en France on les appelait des résistants. Ceux là on les appelle des terroristes, des insurgés ou des rebelles. Et si la France avait été envahie et rétamée par une coalition internationale deux fois en dix ans il y aurait sûrement le même genre d’attentats (20 morts par jour en Irak). Il faut le faire savoir.


    • #295845
      le 03/01/2013 par Armeniano
      Branle-bas de combat en Irak

      Maliki et la bête noire des américano-sionistes en Irak, ils l’ont installé eux même au pouvoir mais cet homme n’a pas perdu la tête pour autant. En voyant son pays martyrisé et ruiné, il savait sur quelle ligne il devait se positionner. Je pense que cet homme est le garant de la sécurité de toute la région. S’il n’était pas là, tout l’Irak serait encore en train de se décomposer et la Syrie aurait eu affaire à un nouveau front ( entrée de terroristes ) ainsi qu’à un manque croissant d’armes et de munitions. Il est primordial qu’il reste à la tête de l’état. D’ailleurs l’autre jour sur press tv ( chaine satellitaire iranienne ), ils ont diffusés une vidéo d’un rassemblement de soutien monstre de citoyens irakiens à Maliki avec les drapeaux irakiens, syriens ainsi que les portraits de bachar.


    • #295871
      le 03/01/2013 par seber
      Branle-bas de combat en Irak

      C’est assez simple à comprendre : ils se sont cassé les dents sur la Syrie. Le Président Irakien se rapproche dangereusement de l’Iran et de la Syrie. Envoyons leur "Une Armée Irakienne Libre", puis "Un Conseil National Irakien" soutenu par un "Observatoire Irakien des Droits de l’Homme".
      Les Américains adorent les suites pourries : Rambo I, I, III. Supergirl, IrakMan....


    • #297722
      le 06/01/2013 par Samassacre
      Branle-bas de combat en Irak

      Ce qui me chiffonne c’est que Moqtada al-Sadr soutient ces manifestations anti-gouvernement. Ce qui ne corrobore aucune des deux thèses simplistes évoquées ci-dessus (Maliki pantin américain ou Maliki résistant courageux) puisque globalement les premiers conchient l’Iran et par extension Assad, le Hezbollah et Sadr alors que c’est tout le contraire pour les seconds. C’est donc un problème pour les deux versions. Pourtant c’est plutôt logique que Sadr s’oppose à Maliki puisque ce dernier à déjà envoyé l’armée irakienne se battre contre son Armée du Mahdi.

      Finalement, la vérité est autrement plus complexe non ?

       

      • #298664
        le 07/01/2013 par PepperMint
        Branle-bas de combat en Irak

        La difficulté (ou le paradoxe) réside dans votre corolaire qu’on ne peut pas être un pantin des US et de l’Iran en même temps, or si, c’est possible et Al Maliki en est un exemple éclatant.

        Quant à la position de Moqtada, en plus d’être un comble d’hypocrisie vu que la première demande des manifestants est la libération des femmes alors Moqtada tient lui-même des prisons de l’état fantoche, s’explique simplement par la volonté d’empêcher la radicalisation des protestations, ce qui a l’air de fonctionner jusqu’à présent.


    • Afficher les commentaires suivants