Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Braquage d’un couple juif à Créteil : le caractère antisémite non retenu

Patrick Klugman qualifie la décision d"insupportable" et "inacceptable"

En 2014, des délinquants avaient séquestré un couple qu’ils présumaient riche. Le magistrat instructeur a décidé de supprimer toute référence à l’antisémitisme.

 

L’affaire avait fait grand bruit. Mobilisant l’État, les médias, les organisations antiracistes et de nombreux intellectuels. Le CRIF avait dénoncé « une agression antisémite sauvage ».

Début décembre 2014, trois individus armés s’étaient introduits au domicile d’un couple résidant dans le quartier de la pointe du Lac à Créteil, dans le Val-de-Marne, où vit la plus importante communauté juive de France.

Les suspects avaient ligoté les locataires et s’étaient livrés à des attouchements sur la jeune femme. Proférant des insultes à caractère antisémite, ils recherchaient de l’argent et des bijoux. Les auteurs présumés avaient repéré les lieux la veille, l’un des suspects résidant dans une rue adjacente.

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

 

À la suite de l’agression, le gouvernement avait affirmé sa volonté d’ériger la lutte contre le racisme et l’antisémitisme en « cause nationale ».

 

« Cela soustrait une dimension essentielle à une affaire très symbolique », a dit Patrick Klugman, l’avocat des victimes, qualifiant la décision d’« insupportable » et « inacceptable ».

[...]

« Je ne peux pas me réjouir que la circonstance de l’antisémitisme ne soit pas retenue, puisqu’elle n’aurait jamais dû l’être », a réagi de son côté Marie Dosé, avocate d’un des hommes mis en examen. Elle s’est dite excédée par « un dossier construit médiatiquement » et « une instruction qui n’a pas été menée ».

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

En lien, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants