Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Brésil : l’armée prend le contrôle de Rio pour enrayer la délinquance

L’armée va prendre le contrôle de l’ensemble des forces de police. La mesure présidentielle doit encore être validée par le Parlement, mais un général a déjà été nommé pour assurer la sécurité de l’État. C’est ce militaire qui avait assuré le maintien de l’ordre dans la ville durant les Jeux olympiques de 2016.

 

Ce général va remplacer un civil : le secrétaire à la Sécurité publique a été suspendu de ses fonctions. Le maire, en déplacement à l’étranger a salué, cette mesure inédite.

 

L’insécurité et la délinquance explosent

L’insécurité dans la ville de Rio est devenue problématique ces derniers mois. Les vols, agressions et braquages sont monnaies courantes. Leur nombre a explosé durant le carnaval.

[...]

Les militaires pourraient rester en charge de la sécurité de Rio jusqu’à la fin de l’année, afin, selon le président Temer, d’éradiquer la criminalité, qu’il compare à un cancer sur le point de contaminer tout le pays.

 

Une ville au bord de la faillite

L’État de Rio est au bord de la faillite et les coffres publics sont vides. Les salaires des fonctionnaires, notamment des policiers, sont versés avec des mois de retard.

« Les bandits s’attaquent à tout maintenant. Aux passants, mais ils braquent aussi des banques, ils vous attaquent au marché ou au restaurant », explique Cris, 39 ans, qui tient une boutique dans le centre de la ville.

Lire l’article entier sur rfi.fr

 

Les enfants pauvres volent tout ce qu’ils peuvent, au vu et au su de tous :

 

Les habitants ne sont pas tous d’accord avec la politique de sécurité :

La solution sociale et nationale du Venezuela,
à découvrir dans la boutique E&R et chez Kontre Kulture :

 

L’énorme problème social au Brésil, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "enfants pauvres", de "grands enfants" je dirais.
    Ils ne sont pas très doués, ils devraient venir faire un stage auprès nos amis d’Europe de l’Est pour perfectionner leurs techniques.


  • Etonnant cette méga-délinquance ! Pourtant au Brésil la réglementation sur la détention d’armes à feu est très restrictive ! :)


  • Dans les années 80 déjà, les policiers recommandaient aux touristes de ne pas s’arrêter au feu rouge, un vrai pays de rêve......

     

    • Une petite anecdote pour alimenter ce propos.
      Au début des années 90 je me trouvais à Rio et donc je suivais un peu les actualités locales.
      Justement un citoyen français s’était fait volé son alliance alors qu’il était arrêté au feu rouge.
      Pas trop grave me direz-vous, si ce n’est la valeur symbolique de l’objet.
      Le pire c’est qu’ils avaient coupé le doigt pour voler la bague


  • Je ne veux pas être mauvaise langue, mais dans la première vidéo la plupart des victimes sont relativement claires de peau.
    Une simple coïncidence probablement.
    Quoi qu’il en soit, Rio ne figure pas sur ma liste de préférences pour les vacances.


  • En même temps, il faut reconnaitre que la misère côtoie l’opulence et qu’il y a quelque chose de choquant dans cette ville...qui n’est pas le paradis idéalisé par certains...

     

    • « la misère côtoie l’opulence... »
      Ça devient le cas un peu partout, hélas. A cause d’une poignée d’individus aux politiques et aux idéologies malsaines, arcboutés sur leurs profits égoïstes depuis la vague capitaliste malsaine provenant des USA gangrénant le monde. Ce monde où il est bien difficile aujourd’hui de trouver une place en paix. Le chaos est à nos portes.


  • Le Zemmour , il y a quelques temps il nous avait parlé d’un certain plan...le plan Ronce je crois...


  • Des mesures pareilles il en faudra bientôt chez nous. À Argenteuil ou Trappes par exemple.


  • ’’Brésil : l’armée prend le contrôle de Rio pour enrayer la délinquance’’
    Le problème c’est que police, armée, prisons, prestataires directs et collatéraux de la coercition et ceux qui en décident, au Brésil comme au USA et dans beaucoup d’autres pays ; se font des traitements, des salaires et des primes avec ce que produisent les perquisitions et les saisies des biens et avoirs des personnes appréhendées. Dans ces conditions la délinquance (souvent, pour le ’’coupable’’, seule façon de ne pas tout simplement crever de misère dans une organisation sociale pourrie jusqu’à l’os) est une ressource qui ne doit surtout pas tarir. Plus il y a de coercition plus il DOIT y avoir de délinquance et de nouvelles raisons de fabriquer de nouveaux ’’coupables’’. Une mégalopole est un excellent endroit pour entretenir cette ’logique’’ dans les faits.


  • Ne vous y trompez pas, La violence des favelas n’est pas le problème mais le capitalisme qui engendre la corruption et l’influence, la main mise americano sioniste sur le pays. Le brésil a vécu 20 ans de dictature de 1964 à 1985 sur une doctrine de sécurité nationale élaborée aux USA, qui entendait lutter contre l’influence communiste donc russe, dans la région. Les choses recommencent-elles ?

    Le président Temer est le fils d’un maronite libanais. Il a été le vice président dans le gouvernement de Dilma Rousseff depuis 2011. Qu’a t-il fait sinon laissé la situation se dégrader - donc participé à la corruption (Panama papers...) - il est déjà attaqué pour çà. Rousseff dérangeait l’axe americano sioniste par ses positions anti Israel /ordre mondial (déclarations, aide financière au Hamas). Avec l’aide du parti de Temer, le Congrès a obtenu sa destitution. " L’interruption d’un mandat n’est pas quelque chose à célébrer, mais la maturation de notre démocratie doit être soulignée ", a déclaré Fernando Lottenberg, président de la Confédération Israélite Brésilienne (Lottenberg qui a visité Temer pour lui demander (de quel droit ?) de passer la première loi brésilienne sur la lutte anti terrorisme - nouvelle " lutte " qui remplace celle contre le communisme, faux nez de l’expansionnisme de l’Empire capitaliste americano sioniste (anglo sioniste disent les brésiliens).

    Michel Temer vient de nommer Jose Serra, un ami d’Israel, comme ministre des affaires étrangères, Ilan Goldfajn, juif né en Israhell comme président de la banque centrale du Brésil, Raul Jungman ministre de la défense, Sérgio Etchegoyen ex chef d’état major des armées et qui tortura pendant les années de dictaure en 80, devient ministre des services de renseignements. Les partis d’opposition dénoncent la main mise des lobbies sionistes sur les principaux ministères du pays. La lutte contre la pauvreté est une excuse pour imposer la loi martiale d’un nouvel état fasciste en Amerique du sud.


  • Je suis du BR. C’est une mise en scene !! Le gouvernement a fait cela plusieurs fois pour tromper le peuple.La violence continuera à Rio, car la corruption politique, judiciaire et policière se poursuivra.Le chômage, l’inégalité sociale et la misère contribuent à l’augmentation de la violence.C’est le même "film" : "les USA vont combattre le terrorisme."

     

  • Contrée multi-raciale.
    Rien de plus à ajouter. Ha si ! un comparo avec l’Islande, à 99,5% ethniquement homogène.


  • La vrais question est qui est responsable de cette misère (et des autres) ?
    réponse : les un %...

     

    • LE un %...

      je lis ici et là que certains ne discutent pas du fait que le capitalisme règne au brésil, et pas la collectivisation..

      ni au Venezuela, d’ailleurs.

      A quand la synthèse du Père Soral ? Car de 2 choses l’une, ou bien le communisme, c’est de la merde, mais alors quid de la Corée du Nord, ou alors, c’est LA solution à condition de l’appliquer POUR DE VRAI, pas comme au Venezuela...

      Geoffrey, neo-communiste qui revient à peine du Venezuela


    • #1903021

      Geof,

      Tu devrais te renseigner sur qui commande l’armée au BR.

      Le nom du commandant suprême est disons pas très chrétien.


  • "Reportage" ou plutôt simulacre, la police est bien obligée de se défendre contre les tueurs faisant partie de ces populations, la commentatrice, à peine de parti-pris, parlant poétiquement de narco-trafiquants. LA DROGUE TUE.
    Il y a de toute façon beaucoup trop d’habitants dans ces colonies, partout des grappes de gosses inutiles, d’abord il faudrait commencer par la réduction des naissances.
    Voici ce que donnent les sociétés multi-ethniques.
    Et je connais le Brésil, le père d’une amie y a été assassiné à Rio il y a presque 30 ans. Et pas par des policiers dans une favela.


  • Les indiens doivent être heureux de tout ce que le colonisateur leur a amené, de l’alcool, des maladies et une immigration de rêve, le pied !!!!!
    On comprend qu’ils n’aient pas envie de quitter leurs forets pour venir contempler ce désastre.

     

  • Est ce que vous êtes sûrs que c’est pire que Paris, sa région ou Marseille par exemple ?

     

    • @Paix et paix
      Vous avez souvent des sous entendu plutôt parlant, dites clairement ce que vous voulez dire, vous êtes sur E&R.


    • @ Paix et paix

      Peut-être pas encore, mais ça en prend le chemin .Et avec le maire que Paris s’est offert ça peut aller très vite..


    • Rio de Janeiro, une **ville** qui à entre 1500 et 2000 meurtres par année soit le double de tout la France réunie.. du coup vous êtes sérieux avec votre question ou c’est un troll ??


    • Pitchou, à l’heure de la censure Internet et du fascisme rampant , si nous ne voulons pas voir des sites comme ER disparaître, car ils ont utilité sociale, informative et éducative nécessaire , évitons de prendre des risques inutiles.
      Bien evidemment, je ne compare pas Rio et Paris. Je compare ce que nous voyons sur les images et sur ce qui peut se passer chez nous (vols à l’arrachée , pickpockets...) À une période, sur ma ligne dans le métro , j’intervenais très souvent pour avertir les cibles. Je ne parle pas d’ailleurs.)


    • Pitchou, je crois que ce que vous appelez sous entendu sont plus des pistes de réflexion. N’oubliez pas non plus que tout public n’est pas forcément armé suffisamment intellectuellement pour faire preuve de recul nécessaire. Il est très facile d’ecxiter des personnes en employant des termes trop sévères oú en visant sans ambiguïté certaines catégories. C’est sur ça que s’appuient les ennemis de la liberté pour faire assez les esprits critiques pour des salopards, ce que nous ne sommes pas. Donc pas la peine de donner cette impression.


  • Lorsqu’un jour, la meilleur façon de combattre la délinquance sera en court dans ces villes là,dans ces pays là, nous auront la solution chez nous dans les zones de non-droits dans nos banlieues.


  • ça me fait penser à un film, brésilien aussi, : "tropa de elite" me semble t’il.
    Bon film où tu passes 2x2 heures à te dire : "voilà ce qu’il faut faire, là bas comme chez nous".

     

  • Je n’aime pas trop jouer au progressiste et pourtant là je me sens obligé de faire une exception à la règle. La petite délinquance que vous voyez là n’est pas endémique. Pour ma part, on aurait pu tourner cette séquence à Bruxelles ou n’importe quelle autre ville. Je crois savoir de quoi je parle : j’ai été 3 au Brésil et pas que dans les endroits touristiques.


  • J’ai passé 1 mois à Rio chez l’habitant (pas à l’hôtel ibis), il y a 18 ans.
    Je n’ai rien remarqué de cela.
    Les temps ont dû bien changer.


  • Un film plus que conseillé : Trope de Elite (2009) ; sur les forces spéciales brésiliennes de la BOPE (police militaire anti-gang). Un film juste incroyable, lucide et percutant comme le cinéma américain (et ne parlons pas du cinéma français) ne sont plus capables depuis longtemps de faire.


  • Pas grand chose d’étonnant pour qui a vécu en Amérique du Sud mis à part l’argentine et le chili qui ont une certaine homogénéité ethnique, le reste c’est violence et corruption et pas qu’à Rio c’était dans les années 80, le sentier lumineux au Pérou, et autres mouvements marxistes fumeux qui tuaient ou la violence des gangs, c’est pourtant des pays riches en ressources naturelles.
    Bon vous en faites pas les 1% qui contrôlent l’économie ont tout mis ailleurs au cas ou et cela avant et après " les Panama papers"


  • Le Brésil a abandonné sa population depuis longtemps sinon il n’y aurait pas autant d’orphelins devenus voleurs et autre.... Qui vend les armes, qui vend la drogue dans ce pays... Vous savez qui ou vous en avez l’intuition......


  • TOUT, je dis bien tous les problèmes peuvent être gérés par le Politique.
    Un exemple, j’ai vécu au Nicaragua 3 ans de 2014 à 2017. Les trois premiers mois il était possible de consommer de la cocaine gratuitement dans un des bars de la plage, elle était pausee sur le bar, en échange de consommer de l’alcool. Il arrivait à l’unique policier du village de faire sa petite pause ici...
    Et puis patatra, Le President Ortega décidé que La Cocaine colombienne peut traverser les eaux attenantes au pays mais que désormais il n’en veut plus pour la population.
    La méthode :
    La police ne se contente plus d arrêter les dealeurs de la rue mais de faire tomber TOUT le circuit en commençant du haut de la pyramide. Concrètement dans la 1ère ville à côté de mon village, Rivas, Le "grossiste " était une femme d’une 60 d année aidée par ses fils, neveu etc...Tout Le monde en prison.
    Le commissaire muté dans une ville plus petite remplacé par un autre venant d’une ville plus grande.
    Resultat : au bout de 3 ans, jai demande une feuille à rouler pour réparer ma dernière cigarette dont j’avais casse le filtre a un petit jeune du village "ex dealer". Il est quasiment partit en courant.
    Aucune exception, un ami français d’une cinquantaine d’années cest fait attrapé avec 2g en compagnie de son avocat et du jeune dealer. 7 ans de prison chaqu’un, mon ami est sortit au bout de deux ans grâce à l’ambassade de France, l’avocat 2 ans aussi et le petit dernier moisi encore en taule.
    Autre exemple, Le Nicaragua est un pays TreS pauvre mais mais l’Etat laisse le petit peuple se brancher au poteau électrique sans lui présenter de facture( au village) et lui permet de sortir une table, des chaises et faire son petit buziness tranquilo devant sa porte sans RIEN lui demander en retour.
    Il y a une frontière au Nord avec Le Salvador et le Guatemala qui sont des pays1000 fois plus dangereux que Le Nica alors que le peuple est "Identique" en tout point.
    Prendre un exemple particulier et personnel n’est pas toujours la chose à faire pour faire avancer un débat mais je pense que cet exemple est pertinent.


  • #1904005
    le 19/02/2018 par Un paquet de Klarsfeld sans filtre SVP
    Brésil : l’armée prend le contrôle de Rio pour enrayer la délinquance

    Ils leur faudraient nos anciens voltigeurs , pour leur donner un traitement MalikOussekine500, 3x par jour, pendant 1 mois
    Enfin je dis ça comme ça


  • Du cinéma qui fera bander les naïfs.

    Ca fait des années qu’ils organisent ce genre de spectacles avec moults services spécialisés : armée, troupes d’élite, etc. Pour quel résultat ?

    Les hauts gradés qui envoient leurs rambos tirer dans les favelas sont eux-mêmes trempés jusqu’au cou dans le trafic de drogue qui alimente la criminalité.
    Eux et leurs gosses sont entrain de siroter du jus dans leurs villas sécurisées pendant tout ce cirque.


Commentaires suivants