Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Bruno Guigue : "Pékin représente une alternative crédible à une hégémonie occidentale défaillante"

Reporters : Aux invectives devenues habituelles de Donald Trump s’ajoute une méfiance croissante des Européens quant aux origines et à la gestion de la crise sanitaire par Pékin. Comment expliquer la montée de l’agressivité envers la Chine dans les discours des gouvernements occidentaux en plein épidémie du Covid-19 relayés méthodiquement par les grands médias ?

Bruno Guigue : L’avalanche de propagande contre la Chine a pris pour prétexte la crise sanitaire actuelle, mais elle figure sur l’agenda occidental depuis longtemps, et au moins depuis le deuxième mandat d’Obama. Trump a radicalisé cette hostilité, mais elle existait à l’état latent depuis une bonne décennie. Mais, aujourd’hui, la dénonciation de la Chine n’est plus seulement une posture, c’est devenu une politique. Quand on dit que la Chine est un ennemi systémique, inutile de faire un dessin.

 

Durant cette pandémie du Covid, la Chine s’est illustrée par une posture positive en aidant les pays amis et même certains pays européens en difficulté. La Chine, qui a géré efficacement la pandémie chez elle, a-t-elle gagné des points sur le plan géopolitique ?

Oui, bien sûr. La principale raison de l’hostilité occidentale, précisément, c’est que la coopération avec Pékin, pour de nombreux pays, représente une alternative crédible à une hégémonie occidentale défaillante. Le problème n’est pas que la Chine veut dominer le monde, ni qu’elle veut exporter son modèle. C’est faux dans les deux cas. Le problème, du moins pour l’Occident, c’est qu’elle est à la fois plus performante et moins intrusive que les Occidentaux. Cette situation était antérieure à la crise actuelle, mais celle-ci l’a exacerbée. Quand Pékin envoie une équipe médicale en Italie, la démonstration est faite que l’UE ne vaut strictement rien. Quand la Chine livre des médicaments au Venezuela, elle fait un bras d’honneur à Washington. Ce retour de la puissance chinoise dans l’arène internationale, après des décennies de discrétion, est un évènement majeur qui coïncide avec le formidable développement du pays sous l’égide du parti communiste. Le paradoxe, c’est que l’inconséquence occidentale est largement à l’origine de cette renaissance de la politique chinoise, comme si un système de vases communicants transfusait l’énergie d’un Occident délabré vers la puissance montante. De ce point de vue, la crise du Covid-19 accélère le basculement du monde.

 

Cette crise sanitaire mondiale exacerbée pourrait-elle aller jusqu’à provoquer une confrontation militaire entre les États-Unis et la Chine ?

Je ne crois pas à un affrontement militaire de grande ampleur entre les États-Unis et la Chine, pour la simple raison qu’aucun des deux n’est assuré de vaincre, et que la seule chose certaine, c’est la destruction mutuelle. Les USA adorent la guerre, mais ils la pratiquent contre plus faible qu’eux. Et même dans ce cas, ils trouvent le moyen de la perdre. Vous voyez vraiment le Pentagone se lancer à l’assaut de la Chine ? C’est risible.

 

Le sentiment anti-chinois dans le monde n’a jamais été aussi fort estime un rapport de l’Institut chinois des relations internationales contemporaines révélé par Reuters. Y a-t-il réellement selon vous une désaffection envers la Chine et si ça se trouve est-elle réelle ou sciemment entretenue ?

La désaffection à l’égard de la Chine est entretenue par des médias occidentaux serviles et falsificateurs, et malheureusement les calomnies dont elle fait l’objet répandent leurs fruits empoisonnés. Mais ne prenons pas l’Occident pour le centre du monde. 80 pays coopèrent avec Pékin dans le cadre des nouvelles routes de la soie. Les peuples ne sont pas aveugles. En Asie, en Afrique, en Amérique latine, chacun peut voir ce que fait la Chine, la juger sur pièce, la critiquer si nécessaire, mais je doute que, globalement, son image soit plus négative que celle des puissances occidentales.

Lire l’article entier sur reporters.dz

La précédente analyse de Guigue, sur E&R :

La montée inexorable de la puissance chinoise :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La Chine gagne la bataille économique parce qu’elle est intelligente, innovante, et que son peuple est volontaire. Déclencher une guerre physiqueavev la Chine serait l’aveu occidentale de notre défaite. On ne gagne pas une guerre économique avec des chars et des bombes. Les Anglais l’avaient compris avec la guerre de l’opium. Et là nous en avons le retour de baton, une guerre économique couronnant la puissante capacité de mise en branle de la Chine. Le roi US est mort, vive le nouveau roi Chinois !

     

    • Les Américains ne sont pas morts puisqu’ils injectent encore 400 millards de dollars dans la recherche, et ce tous les ans ! Et puis le pouvoir, le vrai, appartient à celui qui écrit l’histoire et façonne les mentalités...


    • Balivernes de maoiste , la chine communiste est ce qu’elle est aujourd’hui grace au transfert de technologie et a la delocalisation industrielle initiés par les euromondialistes et les us dans les années 80 . les lois du marché etant les memes partout et pour tous c’est au tour de la chine cococapitaliste ou les couts de production ne sont plus attractifs ,de délocaliser .La bas comme ici ,les memes causes produiront les memes effets


    • @u roitelet

      Etant donné que les USA ont perdu de façon incontestable en Ukraine et en Syrie, cela prouve bien que leur recherche technologique est à la ramasse ... Sinon, ils auraient déjà réduit en cendres la Syrie et ne se contenteraient pas de quelques raids aériens israéliens qui n’apportent aucun changement sur l’état de la guerre en Syrie et n’ont toujours pas fait tomber Assad. Les USA sont déjà dépassés.


    • @ FFL

      Les usines peuvent revenir ou être déplacées ailleurs. Mais les connaissances technologiques, elles, une fois qu’elles sont acquises, elles restent. La Chine a ratrappé son retard sur les occidentaux et de loin, la preuve, les Chinois soutiennent le gouvernement Syrien que les USA veulent faire tomber, or, Assad est toujours en place. C’est la preuve flagrante, concrète et incontestable que la technologie américaine est déjà dépassée par celle des Chinois et des Russes. Il faut arrêter avec l’anti-Maoïsme primaire, la paranoïa autour du péril jaune, n’a pas empêché les américains de se faire déclasser.


    • Bien qu’une fois ne soit pas coutume, entièrement d’accord avec Bayinnaung.


    • Bayin,,,
      Le but des Ricains était de mettre à bas les États syrien et ukrainien, pas de détruire le pays en tant que tel, et aujourd’hui ces pays là sont bel et bien détruits pour 100 ans...
      Idem pour l’Irak, la Libye et bientôt le Vénézuéla ! Ça s’appelle la politique de la terre brûlée..


    • @Banninyaung, je suis désolé de vous décevoir mais ce sont les Russes et uniquement les Russes qui ont battue les armées mondialistes en Syrie, pas vos petits copains chinois.

      Si Assad devait compter sur les chinois pour sa survie cela ferait bien longtemps qu’il aurait fini pendu comme Saddam Hussein ou sodomiser comme Kadhafi.

      Vous avez le droit de les aimer mais vous pouvez quand même pas leur ajouter des vertus qu’ils n’ont pas.

      Autant je ne verse pas dans la sinophobie primaire (ni l’américanisme primaire d’ailleurs), mais autant vous idéalisez la chine et les chinois, ce qui n’est pas mieux.


    • @u roitelet

      Le but des gna gna gna

      Ils ont promis qu’Assad tomberait, il n’est pas tombé ! Donc, ils ont perdu !
      Dire qu’en fait, leur but c’était d’affaiblir la Syrie, c’est un argument de mauvais perdant qui tient à garder la face, c’est comme Montgomery qui explique après l’échec de Market-Garden qu’ils avaient juste pour objectif de capturer quelques ponts trop loin et non d’entrée dans la Rhur par l’ouest ... Ce sont des excuses, ça. Ils ont perdu en Syrie, point !
      Quant à l’Ukraine, jamais ils n’ont souhaité l’affaiblir. Au contraire, une Ukraine forte c’est un atout face à la Russie, que s’est-il passé en Ukraine ? Ce pays est au fond du trou et pire ... Les Russes ont récupéré la Crimée ... la situation est pire pour l’occident dans cette région qu’elle ne l’était avant.

      et aujourd’hui ces pays là sont bel et bien détruits pour 100 ans...

      Si tel était le cas, Assad ne serait plus au pouvoir. Or, il y est toujours et la Syrie ne mettra pas 100 ans pour se reconstruire.

      Idem pour l’Irak, la Libye et bientôt le Vénézuéla !

      Leur réputation d’invincibilité et de crédibilité éternellement écornée, des milliers de morts et des milliards perdus pour démolir des pays qui immanquablement se positionnent du côté des ennemis de l’Amérique (Russie, Chine, Iran)
      Ça porte un nom ça : un plan qui a foiré.

      Ça s’appelle la politique de la terre brûlée..

      Ce qui est ne politique de loser qui perd du terrain, on est d’accord !
      La terre brulée n’est valable que sur du court terme (une ville, ça se reconstruit, un champs, ça repousse, etc.) C’est surtout la politique d’un empire vacillant et capricieux qui, malgré ses milliards investis dans des avions qui sont des échecs patents (F-35) n’est plus en moyen d’envahir quoi que ce soit.
      Brûler du terrain, ce n’est pas l’occuper ... Or, les ricains sont moins influents en Irak que l’Iran, pareil en Syrie par rapport à la Russie et en Afghanistan, les Talibans tiennent toujours l’est du pays et sont, de facto, les maîtres, les pro-américains ne sortant pas de Kaboul.
      Quant au Venezuéla : il n’est toujours pas tombé non-plus. Les USA sont un peu lent.


    • @ 8RPIMa

      Que vous le vouliez ou non, ils du matériel à la société Syrienne ainsi qu’à son armée.
      Indirectement, ils ont participé au succès des Syriens dans leur libération.
      Mais je suis d’accord que ce sont les Russes qui ont fait l’essentiel du travail de soutien en combat direct.


    • Bon allez, je vais être gentil puisque vous semblez vraiment les aimer les chinois, donc je dirais que les chinois ont contribués a 1% dans la victoire de la Syrie contre l’empire et la Russie a 99%. Quoi qu’on en dise c’est du boulot made in Russia, donc merci la Russie et vive le président Poutine !


  • oui, du point de vue géostratégique, comme son allié la Russie d’ailleurs, par contre il n’offre pas une alternative au totalitarisme capitaliste qui s’abat sur l’Occident ! alors là pas du tout, il représente au contraire le modèle même le plus dantesque de ce totalitarisme capitaliste, notre avenir orwellien orwellien !


  • Les sinophobes en auront pour leurs frais ! La Chine est le seul espoir de cet occident délabré ! Pendant qu’on râle, qu’on parlotte, et qu’on pleurniche, ils avancent !

     

    • Les souverainistes francais ne sont pas sinophones ,ils ne veulent tout simplement pas que leur pays soit la province d’un quelconque empire contrairement aux néo Mao qui pullulent ici et militent en conscience ou pas pour le gouvernement mondial et le parti democrate us


    • Ils avancent en effet....vers une société inhumaine, fliquée et contrôlée comme jamais dans l’histoire. Une technologie au service de la mise en esclavage d’un peuple réduit à une immense fourmillère matérialiste où le mot même de liberté aura bientôt disparu.


    • Olegna, le mot liberté a déjà disparu de la chine depuis longtemps, et j’ai même l’impression qu’il n’a jamais existé chez eux, et le pire dans tous cela c’est que quand vous parlez de liberté a un chinois il semble ne même pas savoir de quoi vous parlez, a ce niveau-la c’est même plus de la différence culturelle mais c’est inscrit dans leur ADN puisque visiblement pour eux le fait d’être contrôler de partout et de ne jamais avoir son mot a dire sur quoi que ce soit est tout a fait normal. Cela dit la suppression des libertés est aussi en cours chez nous...


  • OK, donc Pékin qui balance son virus dans le monde pour détruire les économies est une alternative crédible à quelque chose ?!
    Paf effondrement de la crédibilité de Bruno Guigue.

     

    • Tas l’air malin toi ! Ce labo de wuhan à été créé par les français d’abord ! Ensuite quel serait l’intérêt de la Chine de stopper l’économie mondiale ? Enfin c’est la faute des chinois si l’occident est gouverné par des branques qui confinent leurs populations ?


    • "OK, donc Pékin qui balance son virus dans le monde pour détruire les économies est une alternative crédible à quelque chose ?!"

      Donc la Chine aurait délibérément dézingué les économies de........ses clients ? Pas terrible comme stratégie, non ? Faire crever ses futurs clients ou les ruiner, ça n’est pas très bon pour le business. Et le confinement en France et dans d’autres pays qui va faire crever les petites et moyennes entreprises, c’est le président chinois qui l’a décidé ? Les médias ont conditionné les gens contre la Chine et ça semble une vraie réussite chez certains. Au lieu d’accuser le méchant dragon, mon regard personnel se tourne plutôt vers le petit coq le plus moral du monde. Lui, les coups de pute, c’est sa spécialité.


    • @ Bertrand Dudéclin
      Le labo a été créé par la France mais aussitôt créé les Français n’ont plus rien à voir avec, c’est le parti communiste cad l"armée chinoise qui dirige intégralement le labo.


    • @Bertrand Dudeclin, d’abord il n’y a pas qu’un seul labo P4 mais deux, et de plus en plus de preuves disent que la fuite provient de l’autre labo, c’est a dire celui financé par Bill Gates, et non pas de celui de Buzyn et compagnie.

      Et puis peut importe de savoir si la fuite provient du labo fourni clés en main par la France ou celui fourni par la fondation Gates, ou même aucun des deux si ca se trouve, car les chinois ne sont pas des enfants et c’est bien eux qui ont demandez de tels transferts de technologie alors faudrait arrêter de les infantiliser, c’est quand même pas les américains ou les Français qui les ont forcés a installer les deux labos que je sache, et puis quand on demande s’installation sur son territoire de technologie si sensibles on le fait en connaissance de cause et on doit avoir conscience des risques, alors faut arrêter de les blanchir systématiquement car au fond Bertrand tu n’est pas dans le cerveau des dirigeants chinois alors cesse de faire comme si tu savais tout dès qu’il s’agit de la Chine car a ce point-la ca devient fatiguant et pathétique.

      Même mes amis sinophones et sinophiles qui vivent en Chine depuis 10, 20 ou 30 ans, mariés a des chinoises et qui ont leurs enfants scolarisés en Chine, donc qui ont une certaine connaissance du pays et qui ont même des sentiments envers ce pays et sa culture il faut le dire, ne sont pas aussi catégorique et propagandiste (ce que tu fais) quand ils parlent de la Chine ou des chinois.


    • @ Morpheus

      Il faudrait lui dire également la même chose concernant l’Allemagne.


    • Bayinnaung, je sais pas pour l’Allemagne mais pour le moment je le vois se la ramener que lorsque l’on parle de la Chine, et pas qu’un peut, des fois c’est limite a se demander s’il est pas employé/agent du gouvernement chinois tellement il passe son temps diffuser leur propagande (je sais qu’il existe en Chine des gens qui sont payés pour mettre des commentaires patriotiques et pro-gouvernement/pro-PCC a longueur de journées), donc voila je pose la question, soit il est bien payé par les chinois pour le service qu’il leur rend, soit il est chinois (et a la limite je comprendrais), soit il est en couple avec un chinois, parce que la c’est une véritable obsession !


  • Voire ! Les Chinois ne sont pas anti mondialistes mais simplement moins mondialistes ! Pour rappel, ces mêmes Chinois sont en pointe dans la recherche sur les cellules souches, l’utérus artificiel et le sperme de synthèse ! Alors, n’espérez pas trop des Asiatiques en général...

     

  • Fernand Braudel dans ’la dynamique du capitalisme’ décrit le passage du centre de l’économie-monde capitaliste du nord de l’Italie à Amsterdam, Paris, Londres et enfin New-York en 1914. ça fait sens historique que ce centre passe maintenant à Shangaï. Mais bon, ça ne veut pas dire que ce capitalisme chinois sera ’positif’ sur le long terme, l’ironie est qu’on ira jusqu’à regretter nos prédateurs US.

     

    • l’ironie est qu’on ira jusqu’à regretter nos prédateurs US.
      Franchement je ne le crois pas, la France a toujours eu horreur de toute tentative de sujétion, qu’elle vienne de l’extrême-occident hier (USA) ou supposément de l’extrême-orient dans un avenir proche (Chine).
      Vous pourriez me répondre que la France n’est plus ce qu’elle était, ce à quoi je n’aurais alors qu’un seul mot en guise de répartie : certes !.. mais c’est seulement dans l’adversité que le vrai courage peut prendre son essor.


  • Ce type est sur la ligne politique des mondialistes de bill gates et des democrates us
    Pro RPC comme l’etaient les maoistes dans les années 60/70 . Pourquoi faire la promotion de la chine ( si culturellement differente de l’occident ) alors que la russie beaucoup’plus proche de nous a tous les points de vue est une alternative tout aussi serieuse sinon plus si ce n’est qu’au stade ou nous en sommes , la pluralité politique même,truquée ne convient plus aux mondialistes. Si par interet a courte vue ,les chinois s’entendent avec les mondialistes ,ils le regretterons car la rpc est elle aussi condamné au changement de régime par ceux la meme qui en ce moment lui font les beaux yeux ( conformement aux douzes objectifs /"previsions" 2020 des mondialistes relayés par de J. ATTALI sur sont site , a la rubrique "prospectives et societe " du 3 mai )


  • « L’art de la guerre, c’est de soumettre l’ennemi sans combat. » .sun tzu.
    La Chine a commencé un plan Marshall sur le monde depuis une décennie qui n’est même pas invisible ! Et son président à clairement posé à tout les chinois son plan de domination du monde en détruisant l’esprit occidentale. C’est une guerre d’ impérialisme déclaré . Et nous aurons tous a choisir quelle empires nous voudrions être des valets ? Les mondialistes avaient proposé l’Europe pour se défendre,et elle vient de prendre une raclée. la France et ses génies suffisent à ne plus se noyer,mais nous avons besoin de généraux. J’ai cité sun tzu parce qu’il est une part énorme de l’esprit chinois, comme l’occident a Socrate et Jésus-Christ. Détruire le NOM des satanistes, pour se faire enculer par un NOM caché n’a aucun sens. N’oubliez pas le pourquoi des investissements massifs des rothshild et du peuple de lumière en Chine depuis 25 ans !

     

    • tu rêves ma poule les chinois ça fait des siècles qu’ils ont colonisé l’Asie à leur façon, ils ont essaimé naturellement, se sont métissés et ont adopté les cultures locales tout en gardant la leur dans la sphère privée. les chinois sont acceptés partout parce qu’il apportent l’opulence et l’esprit d’entreprise (ce ne sont pas des juifs, ils travaillent la terre et ils mouillent la chemise et sont parmi les plus patriotes dans leurs pays d’accueil).
      et tu crois qu’un peuple millénaire va changer sa façon de faire alors qu’il a en face un système totalement à l’opposé et qui est en train de collapser. faudrait vraiment être taré. Non on ne change pas un système qui a toujours parfaitement réussi,tout au moins en Asie. ce qui me désole c’est que pratiquement tous les gens qui parlent de ces sujets n’ont aucune pratique des chinois dans la réalité (à part le treizième) et donc sont incapables par exemple de définir les qualités et défauts culturels de ce peuple et donc de ses gouvernants, vous les imaginez comme nous alors qu’ils pensent différemment. ce ne sont pas des capitalistes mais des entrepreneurs commerçants, leur valeur première est l’équilibre des contraires, tout le contraire de l’expansion sans fin du capital ; pour eux le capital n’est qu’un moyen et non un but. et ne vous inquiétez pas pour le peuple chinois, le jour où il trouvera que big brother est trop casse couille, il se révoltera , c’est une constante de sa longue histoire. (c’est aussi pour cela que le gouvernement chinois tente de le ceinturer sécuritairement, : un pays d’1,3 milliards d’habitants ne se gère pas comme le duché de Luxembourg), même problème pour l’Inde autre poudrière mais avec un peuple beaucoup moins apte à la révolte (hélas).
      Après la peur du covid, la peur du chinois, on est bien barrés encore !
      la guerre au covid ou aux virus en général, comme la guerre aux chinois est perdue d’avance, la seule solution réaliste est dans l’entente cordiale, là où chacun y trouve son compte.


    • Sauf que cette Chine est un jouet fabriqué artificiellement par nos élites, et oui les chinois disent que le gouvernement se mêle trop des affaires privées, et oui je crois qu’il y aura un mouvement ( gilets jaunes ) et je n’ai pas peur du chinois, je ne veux pas une 6g quantique gouverné par une oligarchie impérialiste chinoise. Je ne veux plus l’impérialisme de soumission et d’économie, le NOM passe par la Chine, c’est qui a fabriqué cette Chine nouvelle qui devrait être discuté, pas de savoir si les chinois sont de bons petits soldats et de bons petits travailleurs ?


    • @paramesh, tu es sérieux ? De l’expérience j’en ai et a revendre car j’ai bossé 3 ans avec les chinois a Pékin et 4 ans a Tsingtao/Qingdao (province du Shandong), et maintenant je vis dans le sud du Vietnam avec ma femme vietnamienne et nos trois enfants a Saigon (même les locaux n’aiment pas le nom d’Ho-chi-Minh-ville).

      Ou qu’ils s’installent les chinois se considèrent toujours comme chinois et même quand ils obtiennent la nationalité ou qu’ils sont de la 2eme, 3eme ou 4eme génération, ils accrochent fièrement le drapeau chinois et jamais celui du pays d’accueil, rachètent tout, ouvrent des banques et des bijouteries (tiens ils ne vous font pas penser a un autre peuple ?), contrôle petit a petit l’économie locale et font venir leur frères et cousins de Chine pour gonfler les effectifs de leur diaspora dans les chinatowns, un vrai cancer !

      C’est pour ces raisons que les Vietnamiens ne les aiment pas et qu’ils ont essayé de les virer mais a chaque fois ils reviennent, c’est comme les mauvaises herbes disent souvent les vietnamiens. Les chinois ont attaqués le Vietnam un nombre incalculable de fois et sans raison valable.

      Sur les mers (la mer de Chine méridionale) ils font les malins car ils savent que la marine vietnamienne est quasi-inexistante et obsolète, du coup ils en on profités pour voler les iles vietnamiennes de Spratley et des Paracels (nom international) en violant le droit international. En revanche dès qu’il faut aller sur le terrain ils ne valent pas un clou ce qui explique leur débâcle a chaque fois qu’ils tentent de prendre le nord du Vietnam.

      La dernière fois c’était en 1982 et l’APL (armée chinoise) a perdue plus de 200.000 hommes en moins de trois semaines de combat, suivi de leur repli jusque dans la province frontalière du Guangxi. Alors on dit toujours l’armée française et l’armée américaine mais l’armée chinoise c’est pas mieux, en fait c’est bien pire. Pour rendre hommage a Dieudonne, c’est même en dessous du cochon.


    • je l’attendais l’objection Vietnam. Le Vietnam est l’anomalie , il est ethniquement majoritairement d’origine chinoise, mais la langue est culturellement austroasiatique et diffusée dans la région par les empires Khmer. l’immense majorité des vietnamiens est d’origine chinoise métissée depuis des siècles, mais culturellement ils l’ont oublié, c’est pareil pour les thais ou les laotiens. les peuples n’ont pas attendu notre époque historique pour migrer et se mélanger. le conflit épidermique entre la chine et le Vietnam est un faux problème qui a été instrumentalisé politiquement. les empires Vietnamiens et Chinois se sont opposés (rivalités féodales) et pourtant ils ont toujours commercé. le Vietnam n’est à l’origine qu’une province d’un royaume chinois le Nam Viet . et l’ethnie Viêt est la même que celle des Jing chinois de la province de Guangxi puisqu’à l’origine c’est le même royaume.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Nanyue
      Le Vietnam n’est qu’une association politique de plusieurs éthnies de majorité chinoise et de culture mixte il a même un alphabet occidental et pas de religion déterminante. De même pratiquement tous les peuples montagnards d’asie du sud est ont des origines tribales chinoises, seuls les moon, les krom et les cham sont véritablement autochtones (soit les cham du royaume Champa pour le Vietnam du sud la seule partie du pays d’origine non chinoise .
      La grande marche vers le sud, le nam tien de l’histoire vietnamienne est identique à celle des tribus thai ou lao : des tribus chinoises en route vers le sud : le brassage ethnique et culturel est donc complet. gratte le vernis de la culture vietnamienne et tu y retrouvera le tao et le confusianisme teinté d’un peu de bouddhisme indien et l’animisme autochtone

      Tes chinois qui arrivent tout frais de Chine continentale, Je les connais bien et les gens ici les fuient comme la peste par ce qu’ils sont mal éduqués et bruyants mais laisse leur une génération et ils se mélangeront comme ils l’ont toujours fait. même les malais si tu cherche un peu sont originaires du sud de la chine, il y a bien bien longtemps.


    • @paramesh, tu rêves ma poule, le royaume du Nam Viet n’a jamais été chinois mais juste sinisé, et c’est la toute la différence. Ethniquement ils n’ont rien de chinois mais étant donné leur proximité avec l’empire du milieu les échanges culturels n’ont jamais cessé et les différents royaumes vietnamiens, que ce soit le Nam-Viet ou les autres versaient tribu a l’empire chinois, tout comme le faisaient les rois coréens et les japonais, mais cela ne signifie en aucun cas qu’ils sont chinois !

      Dans la région il n’y avait que deux grands empires puissants, riches, influents politiquement comme culturellement que sont la Chine et l’Inde. Certains pays du sud-est asiatiques ont été surtout influencés par l’Inde comme la Birmanie, la Thaïlande, le Cambodge et l’Indonésie, alors que le Laos et plus encore le Vietnam (excepté le Champa hindouiste) ont reçu les apports civilisationnels de la Chine, donc c’est en bons vassaux qu’ils payaient tribu (sous faute d’expédition punitive) et qu’ils acceptaient une certaine sinisation, tout en gardant des particularités locales, tout comme l’on fait les coréens et le japonais.

      La minorité ethnique Jing du Guangxi (Chine du sud, province limitrophe du Vietnam) sont les descendants des Vietnamiens du grand royaume du Nam Viet qui s’étendait jusque dans le sud de la province chinoise du Guangxi mais aussi dans le sud du Guangdong et l’ile de Hainan. Autrement dit ce sont les chinois qui ont repoussés les Viets jusqu’aux frontières actuelles, sauf une petite partie d’entre eux qui sont restés et qui sont ensuite devenus minorité ethnique (bien qu’ils soient sur la terre de leurs ancêtres) chinoise "Jing", comme ils n’ont eu cesse de repousser tout en tas d’ethnies vers le sud, par exemple la majorité des Thaïlandais étaient il y a très longtemps dans le sud de la Chine (principalement le Yunnan) et non dans l’actuelle Thaïlande. Ce sont les chinois qui les en on chassés. Donc visiblement tu mélanges un peu tout.


    • A ton petit jeu du métissage qui va gagner au final ? Les Laotien qui sont 5 millions ou les chinois qui sont 1,5 milliard ? A ce rythme-la l’Asie du sud-est sera chinoise au cours de ce siècle. A titre indicatif et rien qu’a l’heure actuelle les chinois y sont déjà 35 a 40 millions sans compter les métis, soit plus de la moitié de toute la diaspora chinoise de part le monde, juste au cas ou le fait qu’ils veulent s’accaparer ce territoire serait pas encore assez évident pour toi.

      Les petits pays comme le Laos ou le Cambodge ont certes pas les moyens de contrer le dragon chinois et son projet colonialiste/impérialiste, mais d’autre peuples plus nombreux, plus organisés et plus patriotes donc plus puissants comme les Vietnamiens, les Thaïlandais, les Birmans, les Indonésiens ou même a la limite les philippins peuvent sous une certaine forme leur tenir tête, mais vu la montée en puissance de la Chine je sais pas combien de temps ca va tenir.

      Je sais pas toi mais je ne veux pas d’une planète sous emprise chinoise tout comme je ne veux pas d’une planète sous emprise américaine ou sioniste, c’est pourquoi je soutiens a 200% les pays qui osent tenir tête a ces trois formes d’empire. Nous ici au Vietnam on fait ce qu’on peut dans ce sens-la et je sais que plus on sera nombreux, militarisé et patriotes et plus les plans impérialistes chinois seront mis a mal, et les dirigeants vietnamiens savent tout cela, c’est pourquoi ils encouragent le patriotisme (ici tu fais pas 50m sans voir un drapeau vietnamien), la démographie (un million d’habitants en plus chaque année donc ca fera 100 millions dans quelques années) et la militarisation (chaque écolier et étudiant vietnamien apprend le maniement des armes a l’école et tout ca est noté et examiné comme les maths ou l’histoire) donc voila, même un attardé comprendrait facilement que c’est pas contre le voisin Laotien ou Cambodgien, mais bien contre une éventuelle agression chinoise comme il y en a eu mainte fois.


    • Quand tu dis que les chinois d’outre-mer sont les plus patriotes envers le pays d’accueil alors la vraiment c’est le pompon. Honnêtement, as-tu déjà vu un chinois brandir un drapeau autre que celui de la Chine ? Qu’ils soient au Vietnam, au Cambodge, en Thaïlande, en Corée du sud, au Japon, aux USA, au Royaume-Uni ou en Allemagne ils se sentent toujours chinois et uniquement chinois, et dès qu’il y a des différents entre les pays ils soutiennent toujours leur pays d’origine et jamais celui d’accueil, il faudrait être de très mauvaise fois pour le nier.

      Pour revenir a la langue vietnamienne, est vient a 85% du cantonais et a caractéristiques typiquement vietnamiennes pour les 15% restants, et non pas austroasiatique comme le cambodgien/khmer, autrement dit elle est plus que tout une forme dérivée du chinois parlé dans le sud de la Chine (le cantonais étant usité non seulement dans le Guangdong mais aussi dans le Guangxi), mais encore une fois c’est du a l’influence culturelle de la Chine et non pas a un brassage ethnique avec des chinois, un peu comme la France a été influencée par la culture gréco-romaine sans pour autant faire de nous des grecs ou des italiens.

      Alors c’est bien gentil d’impressionner les incultes avec des pseudo connaissances apprissent 5min avant sur une page Wikipédia, mais quand tu fais face a des gens qui ont du vécu et l’expérience du terrain tu te rends vite compte que ton Wikipédia est rempli d’erreur et en plus c’est un outil de propagande au service du système, donc un conseil la prochaine fois ne parle pas de Wikipédia car ca fait tache sur ER.


    • En fait c’est la plupart des peuples d’Asie du sud-est (évidemment je ne parle pas des philippins et des indonésiens) qui ont un moment ou a un autre résidés dans le sud de la Chine, jusqu’à l’expansion des chinois de plus en plus vers le sud, mais encore une fois cela ne signifie en aucun cas qu’ils sont chinois.

      Au départ les chinois n’étaient que sur un territoire correspondant aux actuelles province du Henan, Shanxi, Shaanxi, Hebei et Shandong (en gros un sixième de la Chine actuelle), et c’est que bien plus tard qu’ils ont commences a peupler le sud, le nord-est et le grand ouest, ce qui a causer le déplacements des populations autochtones.

      Donc le fait de dire que les peuples d’Asie du sud-est doivent accueillirent de plus en plus de chinois sans broncher sous prétexte qu’ils seraient eux-mêmes plus ou moins chinois est totalement fallacieux. Je le répète ils ont été chassés de la terre de leurs ancêtres par des chinois expansionnistes qui ont au cours de leur histoire agrandis leur territoire par 6 ou 7, alors qu’on vienne pas me dire qu’ils sont pacifistes ! Car ils ne l’ont jamais été.

      En fait ils sont expansionnistes, suprématistes et racistes. Allez demander a un chinois et il vous dira que les gens du sud-est asiatique sont des singes (je l’ai entendu des centaines de fois quand j’étais en Chine) et que tôt au tard ce territoire deviendra chinois, tout comme Taiwan, la Mongolie, le Bhoutan, le Népal et même la Sibérie.


    • C’est marrant mais contrairement a ce que tu dis j’en ai pas vu beaucoup des chinois qui mouillent la chemise dans des métiers physiques, et je te mets au défi de trouver ne serait-ce qu’un chinois qui vient en Asie du sud-est pour travailler la terre ou bosser sur les chantiers, au contraire ils bossent dans les banques, les bijouteries, les restos, les supermarchés, les hôtels et les agences immobilières (bien évidemment ils sont propriétaires de tous ces lieux et ne font travailler que des chinois). Ou sinon ce sont des hommes d’affaires qui viennent pour investir en particulier dans l’immobilier. Encore une fois l’argent va a l’argent et ils font en sorte que l’argent dépensé reste d’une façon ou d’une autre entre chinois, et jamais entre les mains des locaux qu’ils prennent pour des abrutis et des bons a rien.

      Finalement je vois pas une grande différence avec les juifs puisque comme eux ils s’installent dans le monde entier et occupent toujours les postes clés ce qui fait qu’ils contrôlent petit a petit l’économie locale et par voie de conséquence se font détester par les autochtones puis chasser, comme c’est arrivé au Vietnam et en Indonésie (voir l’émeute antichinoise de Jakarta en 1999 ou des milliers de chinois se sont fait massacrer après que les indonésiens se soient rendu compte qu’ils étaient de plus en plus pauvres après l’arrivée des chinois, alors que ces derniers étaient au contraire de plus en plus opulents et puissants jusqu’à contrôler plus de la moitié de l’économie indonésienne de l’époque). Je le répète les chinois sont les juifs de l’Asie.

      Tout ca pour dire que votre petite propagande chinoise c’est bien joli mais n’importe qui qui aurait l’expérience du terrain dans différents pays d’Asie (personnellement je connais très bien la Chine, le Vietnam, le Laos, le Cambodge et la Thaïlande) et au contact des chinois te diras que tu planes a 10000 mon ami. C’est pas de la méchanceté, juste un constat.


  • La Lombardie et son industrie de textile est totalement prise sous le joug des chinois. Pareil pour l’industrie du tartan en Ecosse. Des rues entières des petites villes provinciales comme Vichy sont envahies de magasins chinois en tout genre, ce qui tue l’âme de crtte ville autrefois élégante.
    Quand les natios parlent a juste titre "d’invasion" de notre continent, ils oublient toujours de parler des rouges venus de Chine, trop obnubilés qu’ils par le voile de l’islam.

    Ça va faire 20 ans que l’Occident s’habille en Chine et jamais nos vêtements n’ont été aussi laids et d’aussi mauvaise qualité. Quand on ajoute à cela que ce sont des esclaves chinois qui font ces vêtements à la chaîne et qu’en plus ils sont payés un bol de riz , j’ai juste envie de vous dire que ces chinois nous emmerdent , et surtout qu’ils gardent leurs chauve-souris loin de chez nous.


  • Heureusement que la chine ne veut pas exporter son modèle ! On y serait tous morts. Si elle avait adopté le système de Formose elle serait développée depuis longtemps.
    Elle a donc perdu 75 ans.
    Et ne doit la prospérité actuelle de ses dirigeants et oligarques qu’aux E.U. et à ses valets de l’UE qui y ont transféré capitaux et technologie. Sans leur marché, ce ne sont pas les Philippines ou l’Indonésie qui achèteront leurs babioles. Il n’y a qu’à voir aussi comment ses expatriés entretiennent la corruption et le sous-développement dans les pays les plus pauvres.
    L’occident doit résoudre ses problèmes SEUL. Le capitalisme est mort, il faut d’urgence créer autre chose basé sur le nationalisme en brisant tout lien international inutile.
    Concernant la crise actuelle, on ne saura jamais d’où provient le virus réellement, elle a interdit toute commission d’enquête sur son territoire et donc les E.U. aussi par simple rétorsion. Mais étant donné leur saleté endémique, la pollution sans bornes, le fait qu’on en est à la quatrième (!) épidémie venant de chez eux, la disparition (au moins de leurs téléphones qui ne répondent plus) de laborantins et de lanceurs d’alerte (Fang Bin ou Chen Qiushi ont été très médiatisés), un à priori très défavorable ne peut être empêché dans un pays où la vie vaut moins que rien.
    Ils ont aussi pris le contrôle de l’OMS en ne versant quasiment rien...
    Les EU ont accepté leur rôle pour le SIDA, eux n’ont qu’à assumer aussi.
    Ce pays ne m’intéresse que parce qu’il s’oppose aux E.U. et encore il me semble proche des "démocrates".
    En conclusion l’ennemi de mes ennemis n’est pas mon ami.


  • remarquable analyse des rapports de force dans le monde. La guerre mondiale n aura pas lieu, je me tue à l écrire depuis des lustres contre les communistes dogmatiques ; simple question de bon sens , le club des milliardaires n ont pas envie de vivre terrés sous 100m de béton armé pendant toute leur existence !
    Juste une petite remarque au risque de passer pour un pédant grammairien que je ne suis pas : dans la fable de La Fontaine ( immense écrivain méconnu ) ce sont les malins qui se font tirer les marrons du feu par d autres qui prennent le risque de se brûler . Je dirais conformément au sens originel que les Chinois ont tiré leur épingle du jeu ! désolé ! lol


  • Jamais deux sans trois. Les usa, après l’épouvantail communiste et l’épouvantail islamiste(qu’ils ont en partie fomenté), sortent un épouvantail chinois, pour cacher leurs graves tares et dérives planétaires, et étouffer leurs propre chant du cygne.


  • On peut respecter les chinois, penser qu’il damnent le pion aux américains de manière habile. On se doit de détester les américains si on a un tant soit peu étudié et si on suit l’actualité. Mais de là à penser que l’on a quelque chose en commun avec les chinois m’étonne. Notre allié potentiel, de culture orthodoxe chrétienne, de race blanche en majorité, c’est la Russie. En revanche vouloir s’opposer aux chinois ou les vexer par des mouvements de muscle à la Louis de Funes me paraît ridicule.


  • Personnellement, cette crise n’a absolument pas fait naître chez moi des sentiments anti-chinois. Ces sentiments de "haine" sont surtout ceux d’une oligarchie occidentale, prétentieuse et vindicative, qui perd progressivement la "main" ! Une bande de mauvais joueurs qui ne veut surtout pas se remettre en question. D’après vous, y a-t-il plus de chinois qui soutiennent leurs élites ou de français qui soutiennent leurs élites ? Elle est là, la force d’un peuple !

     

    • j’adhère totalement à ton analyse et je rajouterai qu’on aura plus de chances de rester des nations indépendantes avec la Chine comme super puissance qu’avec les USA (l’histoire nous le prouve des deux côtés). je vois d’ailleurs aussi mal le cinéma et le showbizz chinois nous démolir nos cultures comme l’ont fait Hollywood et MTV (regardez en Asie comment ça se passe). il n’y a pas d’idéologie chinoise, l’idéologie est une invention occidentale. la seule idéologie importée en Chine a été le communisme et vu comme il tourne, on voit bien qu’en orient le réalisme percute salement l’idéologie ou le modèle.


  • Je n’ai jamais entendu parler de ce Bruno Guigue. Qui est-il et pour qui travaille-t-il ?

     

  • Le seul argument de cet article est de protester du sentiment anti-chinois dans le monde pour justifier la Chine face à ses opposants qui seraient mal intentionnés à son égard. C’est ce qu’on appelle un argument a contrario,j sauf qu’en l’espèce l’argument ne démontre rien, si ce n’est que la Chine serait faussement accusée de maux dont elle ne serait pas responsable. Mais cela ne nous dit rien sur la supériorité du modèle chinois sur l’occident réputé décadent. D’ailleurs l’appellation d’occident ne veut plus dire gand chose aux lendemains de la guerre froide, où la logique des blocs s’efface dans l’harmonisation planétaire propre au Nouvel Ordre Mondial qui régit les nations aujourd’hui. Trump nous a appris combien la Chine doit aux Etats-Unis ses années fastes marquées par une croissance prodigieuse et des transferts de savoir-faire sans précédent dans l’histoire du développement des nations.Les dirigeants mondialistes occidentaux ont orchestré les transferts massifs de capitaux et de technologies vers l’Asie dans une logique de mondialisation, où les pays riches étaient censés payer le développement des pays pauvres Ce transfert massif de richesse a produit un appauvrissement considérable des sociétés occidentales minées par la disparition du travail et la financiarisation d’économies subventionnées par la dette publique ou privée, dont nous payons les conséquences en termes de hausse des prix, de pénalisation du travail par les charges sociales ou de prise de contrôle des entreprises par les banques jouant le rôle de relais des Etats mondialistes. Cette supercherie est en train d’être dévoilée grâce à Trump qui a renversé la vapeur en incitant les entreprises à produire aux Etats-Unis, notamment dans l’industrie médicale à l’occasion des pénuries de matériel et de médicaments dues aux délocalisations en Chine. Ce pays s’est surtout illustré par des méthodes barbares de contrôle des populations traitées comme du bétail marqué à la patte par les téléphone portables. Fait sans précédent, plus de vingt-cinq millions de Chinois ont abandonné leurs smart phones relègues au rang d’instruments de torture moyenâgeux. La logique dialectique chinoise veut que les libertés individuelles soient sacrifiées aux libertés collectives, en conformité avec la doxa marxiste. Le message ne passe pas en Occident qui se souvient encore de la réalité socialiste des pays d’Europe de l’Est. La population allemande se réveille en masse mais sans brandir les portraits de Xi.


Commentaires suivants