Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bruxelles veut Macron

Objectif : affaiblir Fillon et écarter Marine Le Pen

De Daniel Cohn-Bendit à Pierre Bergé en passant par Alain Minc et Bernard Kouchner, de Brigitte Macron à Matthieu Galley, le tout Paris qui pense et qui a un cœur s’anime en faveur d’Emmanuel Macron.

 

L’homme n’est rien qu’un banquier d’affaires déguisé en gentil dauphin, un chouchou de Hollande monté en graine, un ministre de l’économie dont la seule trace demeurera une loi sur le développement des lignes de bus, un apparatchik bruxellomane, mais le Système le promeut à marche forcée depuis l’été dernier comme un sauveur. Et sauveur il l’est en effet, de la gauche mondialiste préoccupée par l’effondrement du PS. Il est l’homme par qui l’impensable peut arriver : une coterie qui a échoué en tout, qui s’est ridiculisée aux yeux du monde et a conduit le pays toujours plus profond dans l’abîme, une meute vomie par le peuple français a une chance de sauver ses meubles et de garder le pouvoir, en le faisant élire président de la république.

 

Les contradictions de Fillon sur ses affaires

L’autre candidat préféré du mondialisme bien-pensant était Juppé, mais il s’est pris les pieds dans le tapis, et Fillon, en rejouant le rôle de Sarkozy en 2007, lui a fait mordre la poussière. Depuis, le vainqueur s’est endormi sur son nuage, et il n’a pas vu arriver les affaires qu’on lui jette dans les pattes. Ses adversaires sont sans scrupules ? La justice est extraordinairement prompte ? Sans doute ! Mais il se défend comme un manche et ne convainc pas. Quand on fait campagne sur le thème de la rupture et de la rigueur, il ne faut pas avoir les ongles douteux. Ni jeter le public dans la perplexité par ses contradictions.

[...]

Il y a quelque chose de fou et d’inquiétant dans la soumission de Fillon lorsqu’il affirme que, s’il est mis en examen, il ne sera pas candidat à la présidentielle. Les « charges » relevées par la presse contre lui ne justifiaient nulle enquête préliminaire, mais la justice a volé au secours de la manœuvre politique anti-Fillon ! Sur cette lancée, pourquoi l’arbitraire d’un juge d’instruction, qui décide librement en fonction de ses convictions, n’irait-elle pas jusqu’à la mise en examen ?

[...]

 

Les manœuvres de Bruxelles contre Marine Le Pen

Il en va de même pour l’affaire intentée par le parlement européen à Marine Le Pen. Ici, pas de présomption d’emploi fictif. Catherine Griset, l’assistante de Marine Le Pen, a bien travaillé pour elle. Mais on lui reproche de l’avoir fait au siège du Front national et pour la présidente du FN, non pour la députée Le Pen, tout en recevant sa rémunération du parlement.

Sur le lieu, l’accusation ne vaut pas tripette, à l’heure d’Internet et du télé-travail. Le lecteur sait-il où je suis au moment où j’écris cet article ? De même Catherine Griset peut-elle s’occuper de Marine Le Pen députée sans aller à Bruxelles. Et comment l’administration bruxelloise prétend-elle faire le départ entre les heures passées à assister Marine présidente et celles consacrées à Le Pen parlementaire ? C’est du guignol. Entend-elle se livrer à la même opération pour tous les parlementaires européens qui ont une double casquette ? On attend les résultats avec impatience. Quoi qu’il en soit, c’est évidemment, encore une fois, à l’accusation de faire la charge de la preuve, et non d’exiger, comme elle le fait, des éléments permettant de disculper ceux qui lui sont suspects.

 

Médias terribles contre Le Pen et Fillon, indulgents avec Macron

À côté de l’acharnement dont Le Pen et Fillon sont victimes, on saluera l’indulgence de la justice et des médias devant les frais de bouche d’Emmanuel Macron, qui se sont montés en huit mois de 2015 à 120 000 euros, soit 80 % du total de Bercy, ce qui, compte tenu des journées sandwichs, des vacances, des week-ends et des invitations reçues par le ministre, montre un bel appétit de se faire des amis en les invitant dans des endroits chics. Mais comme le disait le bon monsieur Sapin, pas de « mesquinerie budgétaire » !

[...]

Et puis il y a les mille affaires et manœuvres tactiques dont dépend à tout moment la survie, comparables à ces troncs d’arbre sur un fleuve équatorial que doit éviter la pirogue si elle entend ne pas couler. Sans importance par elles-mêmes, elles conditionnent la carrière des politiciens et finalement l’avenir d’un pays. C’est idiot mais c’est comme ça.

Si Fillon n’en tient pas compte, il n’ira pas au deuxième tour. Si Marine Le Pen ne s’en dépêtre pas, c’est elle qui n’ira pas. Il n’est pas dit d’ailleurs que ce n’est pas elle qui soit la véritable cible des affaires en cours. Pour opposer Macron à un Fillon affaibli et ringardisé. Quelle victoire pour la démocratie à la française ce serait. Quelle leçon à tous les populistes du monde ! Je ne dis pas que c’est fait, mais cela peut venir. Pour les adversaires du mondialisme, le temps est venu de déboulonner Macron. Vite !

Lire l’intégralité de l’article sur reinformation.tv

En lien, sur E&R :

Comprendre les véritables enjeux des élections de 2017,
avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1655711
    le 01/02/2017 par Teck
    Bruxelles veut Macron

    Si des pays recherchent des expatriés français, le 7 mai ils seront servis.


  • #1655718
    le 01/02/2017 par FukNuke
    Bruxelles veut Macron

    Le tout Paris qui pense et qui a cœur a nous embrouiller à coup d’écran de fumée.

     

    • #1655796
      le 01/02/2017 par Jaoram
      Bruxelles veut Macron

      pas le tout Paris mais la petite communauté dominante et arrogante.


  • #1655748
    le 01/02/2017 par révi-sioniste
    Bruxelles veut Macron

    La démocratie n’est qu’un jeu de magouilles médiatico-politiques avec comme plus grand laissé pour compte l’intèret des peuples, pour le plus grand bonheur des cosmopolites qui peuvent transformer les nations en hotels dont il n’y a plus qu’à remplacer le personnel.


  • #1655756
    le 01/02/2017 par dixi
    Bruxelles veut Macron

    Bruxelles veut Macron ? et alors si les Français n’en veulent pas ,on fait quoi ? comme pour la constitution ,c’est oui quand même ??
    C’est donc çà la démocratie Européenne ,la dictature ,l’URSS à la sauce Bruxelloise .


  • #1655761
    le 01/02/2017 par Domino
    Bruxelles veut Macron

    Bonne analyse. Il eût mieux valu qu Valls passe la primaire...
    Pour Fillon, la meilleure défense serait l’attaque, comme Trump ! Contre ces médias et ce système pourri.

     

    • #1655799
      le 01/02/2017 par johann
      Bruxelles veut Macron

      Fillon..lequel, celui ci : https://www.youtube.com/watch?v=Adu...


    • #1655861
      le 01/02/2017 par noname
      Bruxelles veut Macron

      Même si macron semble tout désigné par l’élite, je ne comprends pas cette logique qui consisterait à faire passer valls...on aurait le choix entre valls et macron ? C’est vraiment mieux d’avoir valls ? Perso je crois pas et il m’apparaît bien plus sinistre que macron.

      L’élimination de valls disqualifie automatiquement le PS (qui l’était pratiquement déjà de toutes façons), fillon semble prendre cher toutes les casseroles qui s’accumulent avec médiapart (qui semble avoir un retard sur cette info ?)

      Reste qui ? Macron qui sera très certainement la nouvelle cible des "dissidents", melenchon qui passera pas le premier tour (mais qui pourrait faire son score) et MLP,

      Enfin quoiqu’il en soit, c’est une illusion de choix, les trois "gros" sont identiques et roulent pour les mêmes, donc y a pas vraiment "plus" d’inquiétude à avoir.

      En réalité, il y a même quelque chose à faire pour nous avec cette présidentielle.


    • #1655868
      le 01/02/2017 par Domino
      Bruxelles veut Macron

      Un candidat se "vend" auprès de différents publics, ils font tous ça.
      Ce serait mieux s’ils ne cherchaient pas à plaire mais... ils ne seraient pas élus.
      Croyez-vous que Macron pense ce qu’il dit quand il se prétend anti-système ?


    • #1656652
      le 02/02/2017 par noname
      Bruxelles veut Macron

      L’éternelle question : Mythomane ou menteur prêt à tout pour se faire élire. Peut être aussi conditionnement et qui sait, consommation de produit illicite qui endommage le cerveau à long terme...

      Allez je me lance, mytho menteur prêt à tout pour s’enrichir et qui consomme des produits illicite. (j’ai pas trop pris de risque pour ce coup mdr)


  • #1655763
    le 01/02/2017 par barbie
    Bruxelles veut Macron

    affaiblir Fillon et écarter Marine Le Pen, que Bruxelles continue comme cela , c’est bon signe - on voit ce que çela a donné pour le Brexit , l’arrivée de Trump qui en train de tout remettre en question ....


  • #1655801
    le 01/02/2017 par Maxence
    Bruxelles veut Macron

    La marionnette Macron, manipulée par Rothschild-Drahi, est le point de ralliement des possédants .


  • #1655806
    le 01/02/2017 par Durandin
    Bruxelles veut Macron

    Pénélopegate, Marinegate, ce sont des coups montés amplifiés d’une façon démentielle par les médias sionistes pour décrédibiliser Fillon et Marine . Et ça marche : Pépère et Bobonne sont indignés .

     

    • #1655887
      le 01/02/2017 par Jaoram
      Bruxelles veut Macron

      exact,il n’y a qu’à voir les noms des personnalités qui se rallient à Macron.


  • #1655853
    le 01/02/2017 par Yvanove
    Bruxelles veut Macron

    Avant la primaire de la droite on ne parlait pas beaucoup de Fillon (4ème puis troisième homme ...) Puis tout à coup les sondages sont devenus favorables, d’un coup sans que personne ne le voit venir ???
    Pour moi, au final de cette primaire, il y a eut manipulation des sondages pour orienter la masse vers un vote pro-Fillon ....
    Le bon chrétien mis à la place, il a alors été facile de sortir ses casseroles pour le tuer et ouvrir la voie à Macron .
    Simple, clair et net ; le crime parfait !!!


  • #1655969
    le 01/02/2017 par Domino
    Bruxelles veut Macron

    Sur le côté judiciaire de l’affaire Fillon, il faut préciser que le parquet national financier a été créé par Christiane Taubira en 2014, qui y a placé ses amis : le procureur du PNF, Eliane Houlette, était commissaire du gouvernement auprès du Conseil des ventes volontaires. Elle doit son incroyable et fulgurante promotion au Garde des Sceaux de l’époque, laquelle a également constitué une équipe de procureurs adjoints et vice-procureurs parmi ses très proches (Michel Pelegry, Ulrika Delaunay-Weiss, Patrice Amar, Monica d’Onofrio...).

    Il faut dire aussi qu’en France, le parquet (a fortiori le parquet national financier) n’est pas indépendant du pouvoir exécutif : les procureurs dépendent directement du ministre de la Justice, ce qui est d’ailleurs pointé du doigt par la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

    Tout justiciable ordinaire ne peut que se poser des questions sur le "deux poids deux mesures" qui semble de plus en plus souvent s’appliquer.


  • #1656015
    le 01/02/2017 par quidam
    Bruxelles veut Macron

    Objectif visé : ouvrir un boulevard à Macron (the right man at the right place for Rothshild and co). Stratégie employée : Peaux de bananes, désinformation, diffamation, frapper MLP au porte monnaie et répandre l’opprobre sur Fillon (qui n’a fait que ce que font beaucoup de députés depuis des lustres).. Moyens requis : Utiliser tous les médias aux ordres pour matraquer le péquin moyen en permanence jusqu’à usure totale de sa capacité de jugement.. dans les plus retors je décerne un prix spécial au site MSN , Challenge Magazine talonné de près par de multiples autres merdias tout aussi médiocres.


  • #1656143
    le 02/02/2017 par BananazZ
    Bruxelles veut Macron

    J’ai du mal à croire que 20% voire plus de l’électorat français va réellement voter pour lui au premier tour de la présidentielle. C’est de l’arnaque ! Tout comme ses meetings qui rassemblent 15,000 participants rétribués (à la Soros). Comment, si l’on a plus de 2 neurones actives, peut-on voter pour une arnaque pareille ?

     

    • #1656283
      le 02/02/2017 par suspicieux
      Bruxelles veut Macron

      TOUS les sondages sont ACHETES . Si vous aviez 50 millions à investir dans les sondages, en moins d’un an vous seriez à 70% "d’opinions favorables"...


  • #1656513
    le 02/02/2017 par breitling01
    Bruxelles veut Macron

    il n’y aura pas de républicains à la présidentielle, UE a déjà tout prévu macron le pen au deuxième tour avec la victoire écrasante de macron. Qui peut croire que la gauche française est dérrière ce scandale je n’y crois pas un instant. Avec macron on pourra finir asservir la France au mondialisme et croyez moi cela va mal se terminer


  • #1656551
    le 02/02/2017 par Marina Telma
    Bruxelles veut Macron

    Pour parodier Brassens,( le grand Georges) on pourrait chanter sur l’air du petit cheval blanc à propos de "En Marche" et son meneur Macron :
    - " C’était un petit rusé blanc°, tous derrière
    - tous derrière (bis) et lui devant".
    ° comme le petit cheval


  • #1656705
    le 02/02/2017 par Patriote
    Bruxelles veut Macron

    ça ne m’étonne pas que Macron est ses amis financiers manœuvrent
    pour écarter les deux plus favoris pour se faire une place royale .

    Le petit Macron est un manœuvrier et un très ambitieux , sans foi , ni loi ,
    comme tous ceux qui n’ont comme amour que le dieu argent .


Commentaires suivants