Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Bulgarie : députés et ministres assiégés au Parlement

Une trentaine de députés, trois ministres et des journalistes étaient assiégés depuis plus de cinq heures mardi soir dans le Parlement bulgare par des manifestants qui protestent depuis 40 jours contre le gouvernement et l’oligarchie, laquelle dirige, selon eux, le pays.

Neuf personnes dont deux policiers ont été blessés, selon des sources hospitalières. Le ministre de l’Intérieur, Tsvetlin Yovtchev, a déclaré que la police n’avait pas eu recours à la force. Des manifestants ont jeté des pierres et d’autres objets, a-t-il précisé.

Environ 2 000 manifestants, selon un journaliste de l’AFP sur place, entouraient le Parlement où siégeaient trois commissions au sujet d’une actualisation du budget.

Trois ministres - de l’Economie, Dragomir Stoïnev, des Finances, Petar Tchobanov, et du Travail et des Affaires sociales, Hassan Ademov - se trouvaient également à l’intérieur du Parlement, selon les chaînes de télévisions BNT et bTV.

Cent-neuf personnes au total - députés, ministres, journalistes et personnel du parlement - étaient bloquées dans l’édifice, selon la police.

La police s’apprêtait dans la soirée à procéder à une évacuation des personnes bloquées dans un autobus, que des manifestants ont attaqué, brisant des vitres.

Les protestataires, qui scandaient Mafia et Démission, ont commencé à ériger des barricades improvisées dans les rues proches du Parlement afin d’empêcher une nouvelle tentative d’évacuation.

Le président Rossen Plevneliev a appelé au calme : "J’appelle les protestataires à s’abstenir de toute action menant à une escalade de la tension et à des violations de l’ordre public", a-t-il déclaré.

Le président du Parlement, le socialiste Mihaïl Mikov, a annoncé que la réunion plénière du Parlement prévue mercredi matin serait annulée. Il n’est pas normal que la vie et la santé des députés soient mis en danger, a-t-il souligné.

Des milliers de manifestants défilent quotidiennement à Sofia pour protester contre la corruption du pouvoir et réclamer de nouvelles élections.

Des immolations par le feu (six morts) et des manifestations contre la pauvreté cet hiver avaient provoqué la chute du gouvernement conservateur de Boïko Borissov en février.

Le nouveau gouvernement de technocrates issu des élections législatives anticipées du 12 mai, soutenu par les socialistes, est à son tour sous la pression des manifestations de rue organisées par des mouvements de la société civile.

Mardi soir, Boïko Borissov a exigé la démission immédiate du Premier ministre, Plamen Orecharski : J’insiste pour une démission immédiate du gouvernement.

"C’est la seule façon de calmer les gen"s, a-t-il déclaré, cité par l’agence de presse bulgare Focus.

Rebondir sur le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le sort de la Bulgarie est très triste, il ne restera bientôt plus grand monde dans ce pays, la jeunesse n’a aucune perspective d’avenir, leur adhésion à l’UE va provoquer une fuite des jeunes incroyable.

     

  • J’ai vu les images à la télé bulgare pendant 40 minutes, en France la police aurait réagit beaucoup plus violemment. Bloquer le bus des parlementaires était une bonne idée.
    A Varna, les protestations sont plus clairsemées. Mais nous suivons ce qui se passe à Sofia.

     

    • #472251

      Bonjour ,je confirme ,il y a des manifestations tout les jours à Varna vers 18h30 devant le grand parc maritime au bord de la mer noire .Avec le mouvement nationaliste ATAKA mais aussi d’autres mouvements patriotiques concurrent !!!
      ORDO EST ANIMA RERUM



    • J’ai vu les images à la télé bulgare pendant 40 minutes, en France la police aurait réagit beaucoup plus violemment.



      le jour ou il arrive la même chose en france, la fidèle police du frere :. valls tire dans le tas.


  • Note importante. Je cite : "Le président Rossen Plevneliev a appelé au calme : "J’appelle les protestataires à s’abstenir de toute action menant à une escalade de la tension et à des violations de l’ordre public", a-t-il déclaré."
    Voilà le discours typique du pouvoir oligarchique ou d’Etat, appelez-le comme vous voulez, pour attribuer de soit-disant violences à ceux et celles qui en sont victimes et qui ne font que réagir à une situation créée par le pouvoir. Il s’agit du principe action>réaction. Comme si les gens descendaient dans la rue par plaisir.
    C’est un principe historique : la violence du peuple suit TOUJOURS une violence d’Etat. Et le peuple a toujours raison, même quand il a tort. Conclusion : l’Etat aura toujours tort puisque c’est lui qui ne fait pas ou mal son travail.


  • Cent-neuf personnes au total - députés, ministres, journalistes et personnel du parlement - étaient bloquées dans l’édifice, selon la police.

    Vous remarquerez dans quel camps se situent les journalistes...


  • #472899

    "Une trentaine de députés, trois ministres et des journalistes étaient assiégés depuis plus de cinq heures mardi soir dans le Parlement bulgare par des manifestants qui protestent depuis 40 jours contre le gouvernement et l’oligarchie, laquelle dirige, selon eux, le pays."

    RESPECT !!!

    Voilà ce qu’on doit faire putain, assiéger nos incapables malhonnêtes dirigeant et exiger leurs démission !!! Et le faire tant qu’y seront pas plus honnête et qu’ils continueront de croire que la politique c’est pour se faire de la thune et non pour faire le bien d’un pays !

    Et si le siège ne les oblige pas à le faire (y vont se marrer en regardant de la fenêtre), ben faudra les prendre en otage et exiger un changement.

    Y’a plus que ca à faire !!! Y nous prennent bien en otage nous, avec leurs lois de merde leurs austérité & co !

    Vous avez une autre solution ?