Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"C’est la ligne Philippot qui a fait décoller le FN" : Pascal Perrineau jette de l’huile sur le feu

Depuis qu’elle a pris la tête du FN en 2011, Marine Le Pen a hissé son parti au rang des premières forces politiques françaises. Lors du second tour de la présidentielle, elle a engrangé plus de 10 millions de voix. Un score que son parti n’avait jamais atteint auparavant.

 

Pour réaliser cette prouesse, l’actuelle candidate aux législatives a modifié la ligne de son parti. Dans son livre, Cette France de gauche qui vote FN (Paris, Le Seuil, 2017, 142 p.), le politologue Pascal Perrineau explique comment le parti s’est adressé aux électeurs orphelins d’un Parti socialiste qui les a abandonnés au profit des habitants des grands centres urbains. Et raconte que ces électeurs n’ont pas forcément l’impression de trahir la gauche. Au contraire, pour eux, c’est la gauche qui les a trahis. Entretien.

[...]

Le FN, c’est l’extrême droite et l’extrême gauche ?

Depuis une dizaine d’années, une partie de la dynamique électorale s’alimente d’une déception des électeurs de gauche. Lors du second tour de la présidentielle 2017, le FN a obtenu une majorité absolue seulement dans deux départements : le Pas-de-Calais et l’Aisne. Ce sont deux départements où voter à gauche est une tradition historique. En 1981, tous les députés de ces départements étaient de gauche. Déjà, lors de la victoire du non au référendum de 2005, il y a eu une confluence électorale entre la gauche de la gauche et le FN.

[...]

Une partie des cadres du FN imputent la défaite à la gauchisation du parti impulsé par Florian Philippot et réclame un coup de barre à droite…

Quand le FN plaçait la barre complètement à droite, il faisait 10 % ou 15 %. Je ne suis pas persuadé qu’il ferait plus aujourd’hui avec une autre ligne. C’est la ligne plus ou moins incarnée par Florian Philippot qui les a fait décoller. Marine Le Pen a rassemblé, en 2017, près du double des voix gagnées par son père en 2002...

 

Finalement, plus que la droite ou la gauche, n’est-ce pas la sortie de l’euro qui a effrayé les électeurs ?

Concernant la souveraineté nationale, les gens veulent que la France « récupère ses billes » dans certains domaines, mais la question européenne reste pour eux relativement lointaine. La vraie raison de l’échec du FN, c’est son absence de culture de gouvernement. Les frontistes sont apparus comme n’étant pas crédibles. Marine Le Pen a perdu 6 points à cause du débat raté de l’entre-deux-tours. On n’a jamais vu ça dans l’histoire des débats sous la Ve République qui a commencé en 1974.

Lire l’article entier sur lepoint.fr

La gauche nationale, une tradition française,
lire sur Kontre Kulture

 

La ligne Philippot, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " La véritable raison de l’échec du FN "... c’est le scrutin majoritaire imposé par les sionistes en 1958 : le FN ne compte que DEUX députés à l’Assemblée et il est prévu qu’il n’en ai qu’entre 5 et 10 le 18 juin ! Et les veaux français trouvent cela très bien, très "démocratique" !

     

    • Désolé, mais le scrutin majoritaire n’a rien de scandaleux en soi. Ce n’est pas antidémocratique, car cela permet que les Français ne soient pas représentés par un parti que près de 70% d’entre eux exècrent.

      La question est plutôt pourquoi ils l’exècrent et quelle propagande médiatique tous azimuts a réussi à créer un rejet si massif. C’est dans cette manipulation des masses que se situe le scandale démocratique, pas dans le mode de scrutin.

      D’ailleurs en admettant qu’on instaure la proportionnelle, le pouvoir s’y adapterait. PS, LR, EM, FI pourraient ainsi s’accorder à ne présenter qu’un seul candidat dans les circonscriptions où le FN risque d’arriver en tête au premier tour, pour avoir un deuxième tour avant l’heure.

      Le jour où le FN sera vraiment capable de séduire la majorité des Français, ce n’est pas un mode de scrutin qui pourra l’empêcher d’arriver au pouvoir.

      Mais personnellement, je ne crois pas du tout dans la démocratie. Il y a toujours une partie extrêmement nombreuse de la population qui est vulnérable à la propagande orchestrée par les puissances d’argent, et on n’arrivera jamais à rien de bon avec ce système pernicieux.


    • N’étant pas gaulliste , lui même étant très prudent quant au sionisme , si il a établi ce nouveau scrutin , c’était uniquement pour s’assurer une gouvernance sans trop de partage , sachant qu’il avait le soutien d’un PC fort à l’époque , pour contrecarrer ses ennemis socialistes de toujours . ( barre ) . Cela a fonctionné une dizaine d’années . Ceux qui lui ont succédé ont profité de ce scrutin , pas de bol , Mitterrand également : et , à partir de là , vous avez la cata qui s’annonce . Désormais , c’est le " mondialisme " qui en tire profit , et ce scrutin les rend maintenant intouchables .


    • D’accord avec AF.
      Le FN ne doit son score qu’à la volonté du camp adverse de le faire monter grâce aux médias, et aux affaires mises en lumière par une justice aux ordres, peu importe le contenu du programme.
      .
      Voter FN revenait à propulser Macron sur le podium. C’est pour ça qu’il a fait double score / Jean Ma. Il n’y a rien strictement rien à attendre de la classe politique. Il faut choisir de voter pour le pire en espérant que ses décisions fassent sauter le statu quo, ou alors prendre son destin en main et imposer sa puissance. Le reste, c’est de l’esbroufe pour bonne femme.
      .
      Philippot n’a pas plus de mérite, ou de tord. Il était là, médiatico-compatible, c’est tout. Sa ligne si elle est juste, elle reste perdante en l’état, car le capital français ( ds les mains de lopettes ) ne laissera jamais défaire l’euro qui les tire vers le haut, et ce, malgré leur médiocrité. Il faut raison garder. Nous n’avons pas d’autres choix que de nous imposer par la ruse et la puissance.


    • A cause du scrutin majoritaire à deux tours les 3/4 des Français ne seront pas représentés à l’Assemblée Nationale ! Et les voyous "d’En Marche" auront les mots "République" et "Démocratie" plein la gueule .


    • Titi répond à AF : "le scrutin majoritaire n’a rien de scandaleux en soi" : je rêve ! Avec 1/3 des voix MLP aurait 200 députés à l’assemblée Nationale, avec la Proportionnelle . Or elle ne va en obtenir qu’une poignée et peut-être, si le "front-sionisto-"républicain" est étanche, pas un seul . Le FN sera ainsi , comme depuis 1972, réduit à une totale impuissance législative . Et vous trouvez cela normal !...


  • Parler "d’échec" du FN c’est tout simplement ridicule sachant que ce parti a recueilli 10,6 millions de voix . La voie Philippot est évidemment la bonne et le FN est devenu le parti de la gauche patriote : Méluche, le PC, le PS évidemment, c’est la gauche sioniste .


  • "La vraie raison de l’échec du FN, c’est son absence de culture de gouvernement. Les frontistes sont apparus comme n’étant pas crédibles."
    Oui chez les electeurs de plus de 50 ans qui sont les plus nombreux à voter, mais pour combien de temps encore ????
    C’est aussi la raison pour laquelle entre les deux tours toute la clique politique s’est retrouvé derriere Macron. Ils etaient "credibles" aux yeux des votants. Raison pour laquelle un F Asselineau - aussi intelligent soit il - s’est vautré lamentablement, sans avoir rien compris au film qui se déroulait devant ses yeux...
    En France "on vote" pour des vieux routards (ou des jeunes, mais qui ont deja été au gouvernement), pas pour des personnes (aussi compétentes soit elles) qui n’ont jamais exercé le pouvoir. C’est l’heritage de notre passé !!!
    Jamais chez nous, un D.Trump n’aurait pu être élu (pas plus qu’un Obama d’ailleurs...), voilà la réalité sociologique de la France.

     

    • Pas sûr qu’un Trump à la française n’aurait pas été élu. On a eu JMLP, c’est vrai, dans le genre, en plus cultivé et issu du peuple. Mais un entrepreneur expérimenté et naturellement doué (c’est important d’être perçu comme intellectuellement supérieur au tout-venant) s’exprimant clairement, ayant pioché ses dossiers, expérimenté, pourrait parfaitement l’emporter. Il faut avoir l’air au courant, connaître les subtilités du français, avoir bénéficié d’une éducation d’élite, quel que soit le milieu social d’origine, savoir tirer une flèche sans s’émouvoir (genre lucky luke) et porter un beau costume.
      Voilà qui impressionne tout le monde.
      Je pense (par exemple) au monsieur de Total qui fut assassiné en Russie par le mondialisme.


    • J’ajoute : il faut aimer la france et la politique bienveillante, aussi ; c’est crucial. Les gens en ont marre de la méchanceté et des ricanements.


  • Avec Philippot le FN "a mis de l’eau dans son vin" : il a abandonné Pétain, la Collaboration, le révisionisme, sachant que les Français, gavés de propagande sioniste, leur sont devenus radicalement hostiles . Il n’a pas "trahi", il a juste fait la part du feu, avec le succès que l’on sait : près de 11 millions de voix . Chapeau l’artiste . Que Philippot soit débarqué et le FN retombera au niveau de 2002, il perdra la moitié de ces voix acquises de haute lutte .


  • En 2002 le FN est à 17% avec JMLP et sa ligne historique, en 2017 MLP est à 21% avec la ligne Phillipot.... Le """décollage"""(4 points en plus, pas vraiment une énorme réussite) du FN n’est donc que très faiblement lié à Phillipot car non seulement le virage social du FN à commencé dès les années 2000(bien avant l’arrivée de Phillipot) mais en plus le slogan le plus connu du FN est bien "La France aux Français" et non pas "Sortons de l’UE", ce qui en dit long sur la motivation des électeurs à voter FN.

     

    • La différence notable que vous occultée, c’est que le report de voix au 2ème tour est de 3 points pour JMLP en 2002 et plus de 10 points pour MLP en 2017, sachant que Melenchon l’a grignoté sur la forme souverainiste et populiste.

      Si elle avait fait un débat digne de ce nom sur un angle social et populiste elle aurait fait 40%. Elle a mal tapé sur l’UOIF pendant 3h pour un résultat catastrophique.

      Les gens qui soutiennent la vieille ligne du FN me semble aussi déconnecté que les Macronistes.


    • Commentaire typique de technique manipulatrice et /ou de mauvaise foi.
      1. Marine arrive au deuxième tour parce qu’elle est crédible, pas par hasard.
      2. Elle passe devant les poids lourds Mélenchon et Fillon et obtient l’écart ridicule de 3 points face à Macron.
      3. Le slogan du FN n’a jamais "Sortons de l’UE".
      4. Comparer deux élections telles que 2002 et 2017 n’a aucun sens, sauf dans les merdias mainstream.
      Bref...


  • Le decollage du FN est surtout du aux restes de la ligne Soral ...dont la ligne Philippot est la partie "gauche du travail"


  • Ce sont les médias financé par les banques et le grand capital qui ont gagné faut être con où aveugle pour pas s’en rendre compte. Ils tiennent le pays par les "bijoux de famille".
    Le débat était pipé d’avance 2h30 pour parler de politique intérieur, européenne et étrangère ne pouvait convenir qu’à un Énarque ayant l’habitude du condenser Madame Lepen est avocate de formation formée pour les plaidoiries, c’est une fonceuse son erreur c’est de ne pas s’entourer d’intellectuel, de penseur où de ne pas les écouter, en terme marine aussi quand on prend un cap on si tient.
    En résumé c’est son échec personnel à nous de trouver un nouveau leader, mâle alpha, charismatique, honnête et ayant le sens de l’intérêt commun !.. pas gagné d’avance....


  • Si le FN n’a pas gagné c’est tout simplement que :
    1/ Les Français n’ont rien compris ,et la suite va nous le dire .
    2/ Pour les législatives ,ils ne comprendront pas mieux , parce qu’un âne on en fait pas un cheval de course.
    3/ On va les entendre pleurer dans les chaumières dans peu de temps ,et pendant 5 ans .
    Il faut arrêter de culpabiliser le FN à chaque fois ,et chercher des excuses .Le Français se met à chaque fois dans la nasse ,et c’est toujours la faute aux autres .Quand on leur demande pour qui ils ont voté .Ils vous dirons jamais pour Macron , ils ont juste fait barrage .Quand on va à l’abattoir ,c’est pas pour aller à la kermesse .Mangez en , ne vous inquiétez pas ,il y en aura une part pour tout le monde .


  • Une alliance Phillipot-Dupont-Aignan c’est la seule solution pour fonder une vraie alternative et un parti de résistance. Le FN est fini. Il a révélé sa vraie nature qui est de servir d’épouvantail-repoussoir et de rabattre les mécontents vers le Système.


  • "Selon les enquêtes d’opinion, le premier second choix des électeurs frontistes, c’est Mélenchon, pas Fillon."

    C’est exact en ce qui me concerne. J’espère que les électeurs du FN voteront pour les candidats de la France insoumise si ceux-ci se retrouvent au second tour des élections législatives face à des candidats LREM, PS, LR et UDI dans certaines circonscriptions. Le peuple doit faire barrage à la bourgeoisie européiste (pléonasme).

     

    • Certainement pas ! Voter pour un immigrationniste a fond la caisse, un ennemi des catholiques ! Je préfère un Fillon qui respecte les catholiques, a un demi fou vulgaire qui se fout de Jeanne d’Arc en la traitant de folle. Alors la cela me ferait mal de mettre un bulletin pour Mélanchon (le gars qui delire tellement qu’il voit le livre d’Hitler dans les carrefours, c’est dire comment il est allume !)
      Je connais des Melanchonnistes, et plus mechants, violents dans leurs propos, sectaires, anti France, LGBT, etc... C’est des fous furieux. Je ne pense pas qu’un FN un patriote ira voter pour un gars qui deteste les blonds aux yeux bleus et qui préfère le basané.


    • Hahaha, les sectaires de drôate et les sectaires de gôche n’ont pas assez de neurones pour éviter les biais de fans liés à la "culture" TV/@... Ils ne peuvent pas réfléchir par eux-mêmes, l’appartenance au groupe est tellement moelleuse :)

      Tout est forcément noir, ou forcément blanc. Peu importe l’avenir de notre pays... La fameuse union des "conservateurs", libéraux à donf vs l’union des "progressistes", sociétaux à donf (et vice et versa) continuera pour longtemps à aider nos maîtres à bien nous la mettre profond, avec notre assentiment...


  • Marine le Pen avait de l’or dans les mains. Elle l’a transformé en plomb. Elle est incompétente et nulle dans les échanges. Un triumvirat Philippot/Rochedy/Marion aurait cassé la baraque. Je sais que Rochedy n’est plus au FN et que les 3 ont peu de choses en commun mais s’ils s’étaient entendus....

     

    • Aaahh !! Avec des "si" ma tante, on l’appellerait mon oncle... premièrement, Mélenchon a fait une super campagne les 6 derniers mois : "jeune", souverainiste, donc il a pris les voix au PS et au FN (les nouveaux frontistes, déçu de la gauche et "ceux qui ont compris". Donc ça c’est pour le premier tour.
      Pour le deuxième c’est simple : TOUS les merdias crient au loup !! Et puis surtout : IL Y A UN MAXIMUM DE MOUGEONS DANS CE PAYS ET SUR CETTE PLANETE !!!!!


    • Ca fait beaucoup de jeunots ensemble. La vanité, la présomption ne sont pas les moindres défauts de la jeunesse. Je mettrais Gollnisch, pour rappeler ce beau petit monde à la réalité implacable et à l’expérience. J’irais même jusqu’au quintette avec un entrepreneur (agriculteur, industriel) de PME ou de micro-entreprise, dans la force de l’âge, honnête, convaincu, persuasif, entraînant.
      Et là, quel bel orchestre pour faire entendre la voix de la France.


  • Si beaucoup de socialiste et de communistes ont rejoint le front national, c’est évidemment grâce à la ligne Philippot.
    Si il s’en va pour être remplacer par quelqu’un d’autre, le front national perdra la moitié de ses voix.
    On ne peut pas gagner à la présidentielle avec un programme qui ne parle que d’immigration.
    Il faut parler d’économie, de social, ...etc


  • Philippot a fait du bon boulot, mais il faut passer à la vitesse supérieure : la conquête du pouvoir, car on en a assez d’être battus par des faussaires, des incompétents, et des corrompus. Avec un peu plus de vision (mise de côté de la sortie de l’U.E et mise en avant de la sauvegarde de l’identité française), et de sérieux (comportement complètement scandaleux et suicidaire de Marine), le FN aurait sérieusement accroché Macron, il ne manquait pas grand chose.
    Si le FN ne fait pas le ménage après les Législatives, il perdra beaucoup d’électeurs...


Commentaires suivants