Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

C’est quoi, l’état d’urgence ?

Plus de pouvoir à l’État : mais pour ou contre le citoyen ?

Ainsi donc, depuis cette nuit, vers une heure du matin, la France est en « état d’urgence », sur décision du président de la République. C’est une réponse exceptionnelle à une situation exceptionnelle.

 

L’état d’urgence (déjà décrété pendant les émeutes de 2005 par Jacques Chirac) donne un pouvoir accru à l’exécutif, qui peut passer au-dessus de certaines lois habituelles. Dans les pays étrangers, on parlerait de « coup d’État » ou de coup de force ; chez nous, il s’agit de « protéger » la population, et de débusquer les terroristes en fuite et leurs éventuels appuis.

Cela conduit forcément à une restriction des libertés individuelles – puisque vous pouvez être suspecté et embarqué par des militaires – mais surtout de la presse. On ne peut plus écrire ce qu’on veut, et à tout moment, la police peut débarquer chez vous. Même si vous n’êtes pas un terroriste. Le contrôle de l’État sur le citoyen devient alors très concret.
Voici un aperçu des changements, disponibles sur Wikipédia.

 

- Les préfets peuvent interdire sous forme de couvre-feu la circulation des personnes ou des véhicules dans les lieux précis et à des heures fixées par arrêté.

- Les préfets peuvent instituer « des zones de protection ou de sécurité où le séjour des personnes est réglementé », interdire de séjour « toute personne cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l’action des pouvoirs publics ».

- Le ministre de l’Intérieur peut assigner à résidence toute personne «  dont l’activité s’avère dangereuse pour la sécurité et l’ordre publics ».

- Le ministre de l’Intérieur ou les préfets peuvent « ordonner la fermeture provisoire des salles de spectacle, débits de boissons et lieux de réunion » et « les réunions de nature à provoquer ou à entretenir le désordre » ainsi qu’« ordonner la remise des armes de première, quatrième et cinquième catégories ».

- Par disposition expresse, le ministre de l’Intérieur et les préfets peuvent ordonner des perquisitions à domicile « de jour et de nuit », prendre « toute mesure pour assurer le contrôle de la presse et de la radio ». Les perquisitions peuvent être faites sans le contrôle d’un juge.

- La juridiction militaire, via un décret d’accompagnement, peut « se saisir de crimes, ainsi que des délits qui leur sont connexes ».

- Le refus de se soumettre peut être passible d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à deux mois et d’une amende de 3 750 euros, ou les deux.

Une Loi Renseignement qui ne protège pas, mais qui surveille les Français, sur E&R :

Quand sécurité rime avec inefficacité depuis une décennie, lire sur
Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1317787
    le 14/11/2015 par Marie de Lourdes
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    Etat d’urgence est décrété : la France est en guerre...
    contre qui ? contre elle-même ; ou plutôt contre ceux qui ne sont pas du bon côté, bien compris ses propres citoyens : Un patriot act à la française.
    Le calendrier s’accélère !!!

     

    • #1317889
      le 14/11/2015 par Gerard John Schaefer
      C’est quoi, l’état d’urgence ?

      "à la française", non : à l’occupant, oui.
      "patriot act", sérieux...

      C’est le moment de constater si la Police et l’Armée sont patriotes.
      Pauvre France, province d’Israël.

      La plupart des peuples souhaitent simplement vivre en paix.
      Exceptés les sociopathes, ces manipulateurs.


    • #1317987
      le 14/11/2015 par Mohamed
      C’est quoi, l’état d’urgence ?

      Pour protéger l’avant-garde de l’arrière-garde. L’arrière garde étant les sans grades, les sans dents, les non élus (pas au suffrage mais par Dieu directement. ils en ont de la chance lol) donc 99% de la population. Et ne vous y trompez pas, chrétiens et musulmans sont dans la même catégorie. Je vous laisse devinez laquelle....


  • #1317824
    le 14/11/2015 par MagnaVeritas
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    Sans oublier l’accession aux pleins pouvoirs par le président.


  • #1317831

    Un passeport syrien a été retrouvé au stade de France. J’ai comme une impression de deja vu.

     

    • #1318065
      le 14/11/2015 par hunter
      C’est quoi, l’état d’urgence ?

      Mais qu’est-ce que c’est solide un passeport finalement ......

      Adishatz

      H/


    • #1318268
      le 14/11/2015 par jvidepi
      C’est quoi, l’état d’urgence ?

      Pire, ce passeport aurait été enregistré dans une île Grec selon la police. Les dirigeants d’ONG sur place l’avaient poutant dit que 95% des soi-disant migrants réfugiés étaient des jeunes hommes seuls entte 18 et 35 ans, avec des téléphones cellulaires et surtout des cartes de crédit "gold" ou "platine". Très pratique pour louer des voitures etc. Qui a payé pour tout ça ? Les Saoud, le Mossad, des sayanims à la BHL ? Et dire que cette folle de Merkel veut en faire entrer un million de plus.


  • #1317867
    le 14/11/2015 par Barnabé
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    Après un pareil échec Bernard Cazeneuve devrait évidemment démissionner, mais ce larbin des sionistes continue à pérorer comme s’il n’était pas responsable du désastre de la DGSI, dont le patron, Patrick Calvar, ne démissionne pas non plus . Avec de pareilles nullités les attentats ne peuvent que continuer .


  • #1317868
    le 14/11/2015 par Bryan
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    Réaction émotionnelle compulsive qui ne changera absolument rien au contexte. C’est du flan. Logique, vu de qui ça vient.
    Ce gouvernement continue sa fuite en avant. Surtout, ne nous posons pas les bonnes questions. Surtout, ne remettons pas en cause notre politique extérieure...

     

    • #1318129

      T’es bouché ou quoi ? Le problème ce n’est pas la conséquence (la politique extérieure) mais la cause (qui la fait) ! Or, la politique extérieure produit exactement les résultats attendus à l’extérieur et justifie exactement les opérations d’agitation des foules à l’intérieur. Capito ?
      .
      Et tout ça, c’est bon pour Israël.


  • #1317870
    le 14/11/2015 par Gerard John Schaefer
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    Le terrorisme vise fondamentalement à empêcher de réfléchir.


  • #1317881
    le 14/11/2015 par Syxharta
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    Je ne voudrais pas apporter de l’eau au moulin de la conspiration mais je constate que la sécurité sera "fasciste"... Ces dispositions restreignent encore plus les libertés individuelles... Ce qui m’étonne le plus, c’est que des lieux comme le stade de France mais surtout la Place de la République n’étaient pas "protégés" par Vigipirate... Je ne suis pas expert comme Claude Moniquet (sic !) mais si j’avais du choisir des endroits à protéger, étant belge et connaissant un peu Paris, la Place de la République aurait été l’une de mes priorités... Mais là, rien... ! Je me trompe peut-être mais la France a protégée des synagogues et laisser ses propres citoyens... sans défenses ! Toutes ces mesures ne serviront pas à contrer ces attentats (qui veut, peut) mais à faire du citoyen un sujet encore plus assujettit...

    Mais avant tout, aujourd’hui : JE SUIS FRANCAIS !


  • #1317948
    le 14/11/2015 par Javert
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    L’urgence, c’est la démission de Cazeneuve et de Calvar, le patron de la DGSI . A qui fera-t-on croire que 8 terroriste ont pu s’armer sans éveiller les soupçons des indics ? ne parlons pas des flics qui ne savent rien . Un des terroristes était "connu des services de renseignements"... Un indic sans doute, comme Merah ? Bis repetita placent .


  • #1317955
    le 14/11/2015 par curtis newton
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    J’apprends à l’instant que 2 passeports ont été retrouvés près des terroristes... C’est bien connu quand tu décides de te faire sauter, tu prends toujours tes papiers... Pourquoi pas un CV aussi.. Putain, encore une histoire qui devient trouble plus les heures passent... Pourtant, j’aimerais y croire...

     

    • #1318075
      le 14/11/2015 par Syxharta
      C’est quoi, l’état d’urgence ?

      C’est pas tout, ils auraient aussi retrouvés les véhicules venant de Belgique avec des tickets de stationnements les situant auparavant à Molenbeek près du logement d’un receleur d’armes bien connu des services de renseignements... Mais attention : tout ça au conditionnel, bien sûr... !


  • #1317965
    le 14/11/2015 par gaulliste
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    ben vu les pouvoirs élargis, on anticipe ce à quoi cet état d’urgence va servir :

    prise de controle des sites qui diront la vérité (dont ER)
    interdiction de tous les spectacles de Dieudo (et là ce sera parfaitement légal)
    annulation de toutes les conférences


  • #1318016

    L’Etat d’urgence, c’est la légitimisation du terrorisme d’état, dont nous venons de connaître un nième épisode, sans possibilité de contestation.


  • #1318048
    le 14/11/2015 par Proutivore
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    Dans les pays étrangers, on parlerait de « coup d’État » ou de coup de force ; chez nous, il s’agit de « protéger » la population, et de débusquer les terroristes en fuite et leurs éventuels appuis.



    Faut pas déconner, l’état d’urgence existe dans la majorité des pays. C’est une notion prévue par la plupart des constitutions.

     

    • #1318683
      le 15/11/2015 par rémi
      C’est quoi, l’état d’urgence ?

      Oui, mais en général l’Etat recours à ses dispositions pour faire passer des lois
      impossible à faire passer "en temps de paix"...ou pour gérer une situation dans le secret.

      On s’affranchit de tous les contre-pouvoirs pour mener sa politique , dans ce sens là c’est un coup d’Etat.


  • #1318058
    le 14/11/2015 par Rekedi
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    Pour ce qui est du contrôle de la presse et de la radio, ils n’ont pas attendu l’état d’urgence pour passer à l’action.


  • #1318060
    le 14/11/2015 par Nettoyeur
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    Ça tombe "bien", à un moment où il ne se passe pas une semaine sans qu’une profession ne soit dans la rue pour manifester la politique de merde de ce gouvernement. Sans parler de la gronde populaire qui se manifeste sur internet.
    Donc plus de conférence, de réunions publiques, perquisition quand on veut et chez qui on veut,
    prise des médias et autres salle de spectacle, bref un état totalitaire.
    Génial et c’est une aubaine pour el’tremblo.
    On parlerai même de repousser les élections régionales ! "tous les moyens" souvenez-vous.
    Si la France n’avait pas joué avec le feu en décidant d’intervenir dans les conflits libyens et syriens, ces attentats n’auraient jamais eu lieu. Il y a donc des responsables au delà de ceux qui ont commis ces attentats.
    En gros, ça continuera comme avant, il n’y a qu’a écouter les chaines d’infos pour s’en rendre compte ...
    Ces attentats sont la résultante directe des décisions prises par le quinquennat de Sarkozy et de l’actuel.
    Nos dirigeants sont devenus irresponsables, toutes ces morts prévisibles auraient pu être évitées.
    Et ce n’est que le début, le ver est dans le fruit.
    Marine, et vite ! C’est la seule qui osera faire bouger les choses concrètement et rappeler ce qu’est la splendeur de la France et surtout taper la où ça fait mal, bien au delà de toute cette hypocrisie généralisée et tous ces non-dit insupportables.
    C’est la seule à avoir les "couilles", paradoxalement.


  • #1318087
    le 14/11/2015 par réveillez-vous
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    trop tard...comme d’habitude

    Hongrie état d’urgence , armée , problème règlé
    France Plus de 100 morts , état d’urgence , armée , problème non règlé...

    Trovez dans quel pays sont les minables et incompétents les minables et incompétents


  • #1318151
    le 14/11/2015 par fantomas
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    C’est le moment de vérité


  • #1318153
    le 14/11/2015 par camille
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    condoléances aux familles.

    le premier ministre et le ministre de l’intérieur doivent démissionner. il faut rétablir le contrôle des frontières et avec l’afflux des migrants, des terroristes se sont introduit.
    tous les voyants étaient rouge depuis x mois et les autorités ont une responsabilité.


  • #1318180
    le 14/11/2015 par Julien
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    Le soldat goy défendra désormais le maître sionniste qui a perdu le contrôle de la situation. A vos ananas !

     

    • #1318448
      le 14/11/2015 par Indépendance
      C’est quoi, l’état d’urgence ?

      Cher Monsieur,

      Êtes-vous certain que le maître sioniste à vraiment perdu le contrôle de la situation. Il est plus probable qu’il a orchestré la manipulation de ses idiots utiles passés à l’action de tuer, dans le cadre continue de l’application du plan mondialiste qui visiblement est en pleine accélération. Nous aimerions bien qu’ils perdent enfin le contrôle, mais il va falloir patienter, et ne pas prendre nos désirs pour des réalités.
      Le plus inquiétant, est qu’il y a des musulmans suffisamment stupides, pour se faire manipuler par les américano sionistes, tout en croyant se battre pour la gloire de l’Islam. Il faut vraiment qu’ils aient une cervelle de saurien. Car il ne faut pas oublier que ne sont manipulés, que les imbéciles manipulables.


    • #1318676
      le 15/11/2015 par rémi
      C’est quoi, l’état d’urgence ?

      C’est assez banal ce genre d’attentat .
      Ca arrive plusieurs fois par jour dans le monde.

      Seul le lieu, "Paris", fait que ca prend une grande importance... donc pour l’instant rien de vraiment
      extra-ordinaire, c’est un peut tôt pour parler de "perte de contrôle" de la sitution .

      Après on va voir les décisions politiques qui vont suivre, ce sera surement l’élement le plus révélateur, parceque pour l’instant il y a très peu d’informations.
      Ou éventuellement l’information venant de pays étrangers, puisqu’ici les médias sont vérouillés.


  • #1318233

    L’outil de la revendication identitaire, et son pendant l’antiracisme, sont multi-usage je vois. Face à un ultra-libéralisme débridé associé savamment à la vague migratoire, ils ont permis de faire passer la critique d’un modèle économique pour une critique immigrationniste, et discréditer ainsi toute critique économique et défense de classe. Bien joué.
    Quant aux attentats, ils les voudraient orientés sur un fond de conflit ethnico-confessionnel d’une part et d’identité française d’autre part (des décennies d’injustice sociale n’ayant pas vraiment réussi à nous monter les uns contre les autres), la revendication identitaire étant l’outil utilisé et réutilisé jusqu’à la corde, au niveau international, au niveau national, et même au niveau régional avec la flatterie identitaire faisant appel à l’émotionnel.
    On en oublierait presque qu’il s’agit d’un conflit de classes, et qui sont nos prédateurs.
    Les excités de Fdesouche ne se rendent-ils pas bien compte que ce n’est pas Momo qui organise des attentats pour in fine surveiller leur ordi, réprimer les mouvements sociaux, ou museler les protestataires, et que ce qui nous arrive est effrayant ?


  • #1318234

    L’outil de la revendication identitaire, et son pendant l’antiracisme, sont multi-usage je vois. Face à un ultra-libéralisme débridé associé savamment à la vague migratoire, ils ont permis de faire passer la critique d’un modèle économique pour une critique immigrationniste, et discréditer ainsi toute critique économique et défense de classe. Bien joué.
    Quant aux attentats, ils les voudraient orientés sur un fond de conflit ethnico-confessionnel d’une part et d’identité française d’autre part (des décennies d’injustice sociale n’ayant pas vraiment réussi à nous monter les uns contre les autres), la revendication identitaire étant l’outil utilisé et réutilisé jusqu’à la corde, au niveau international, au niveau national, et même au niveau régional avec la flatterie identitaire faisant appel à l’émotionnel.
    On en oublierait presque qu’il s’agit d’un conflit de classes, et qui sont nos prédateurs.
    Les excités de Fdesouche ne se rendent-ils pas bien compte que ce n’est pas Momo qui organise des attentats pour in fine surveiller leur ordi, réprimer les mouvements sociaux, ou museler les protestataires, et que ce qui nous arrive est effrayant ?


  • #1318265
    le 14/11/2015 par anonyme
    C’est quoi, l’état d’urgence ?

    La 5e colonne c’est le cabinet noir de l’élysée,quand commence les lois d’exceptions on sait que c’est la fin des haricots pour le peuple et la dictature pure qui s’installe !


  • #1318283

    ETAT CRITIQUE oui ... Juste une question : tout ceci n’est il pas une suite logique de la politique notre gouvernement ... ?


  • #1318572

    et maintenant la sécurité va passer avant le chômage , stratégie du choc quand tu nous tiens

     

  • #1319340

    Pour Info :

    La classification des troubles civils : http://survivreauchaos.blogspot.fr/...


Commentaires suivants