Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"C’est une dictature, Mélenchon gouverne en autocrate" : Thomas Guénolé quitte LFi avec pertes et fracas

Le politologue, qui était candidat sur la liste pour les européennes, estime que Jean-Luc Mélenchon est un « autocrate ». Il est sous le coup d’une procédure interne pour des faits « pouvant s’apparenter à du harcèlement sexuel ».

 

C’est une rupture violente. Dans un long communiqué envoyé jeudi 18 avril au matin, le politologue Thomas Guénolé, qui était candidat sur la liste de La France insoumise (LFi) pour les élections européennes, a annoncé qu’il claquait la porte. Avec fracas. Un départ qui survient alors que M. Guénolé fait face à une procédure interne après des « faits pouvant s’apparenter à du harcèlement sexuel » qu’il dément formellement.

« Comment peuvent-ils plaider sans relâche pour une vraie démocratie en France, eux qui organisent La France insoumise comme une dictature ? Jean-Luc Mélenchon, lui, gouverne La France insoumise en autocrate, assène entre autres celui qui était coresponsable de l’école de formation de La France insoumise. Distant des militants de terrain, l’appareil central fonctionne comme une toile d’araignée : des cercles de plus en plus étroits, jusqu’à “JLM” au centre qui, in fine, décide de tout ce qui compte en symbiose avec Sophia Chikirou. Manuel Bompard est leur homme de paille et leur paratonnerre. » Pour M. Guénolé, M. Mélenchon est « colérique » et ne devrait pas être candidat à la présidentielle de 2022.

[...]

Pour les dirigeants « insoumis », ces attaques sont aussi dues au fait que l’épouse de M. Guénolé – Katerina Ryzhakova – travaille au Média, la webtélé de gauche, lancée à la rentrée 2017 par Mme Chikirou. Cette dernière en avait quitté la présidence en juillet 2018, après plusieurs semaines de crise interne. Elle avait été remplacée par la journaliste Aude Lancelin, jusqu’à ce que cette dernière annonce son départ, il y a une dizaine de jours. Ses partisans dénonçaient un complot ourdi, entre autres, par Mme Chikirou et ses proches. Ce que la communicante dément fermement. C’est le journaliste d’investigation Denis Robert qui devrait reprendre la tête du pure player.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants