Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ça tabasse à Hong-Kong

De tous les côtés, à la chinoise...

 

 

Le contexte : des manifestations zèbrent la grande île chinoise non lignée, c’est-à-dire qui bénéficie, comme vitrine de la Chine continentale, d’une liberté spéciale, mais très encadrée.

 

Les tee-shirts noirs, les rebelles hongkongais plutôt anticommunistes, se battent contre les tee-shirts blancs, envoyés ou manipulés par le gouvernement chinois, qui seraient aussi des membres des Triades...

 

 

Un Tien An Men 2 se profile-t-il sur l’île très convoitée par Xi Jinping, 30 ans après celui de Pékin ? Il semble que le régime hésite à taper officiellement dans le tas. Deng avait été confronté au même dilemme en 89, et Li Peng avait envoyé les chars. La suite c’est entre 200 et 2 000 morts, un régime qui se ferme et qui se consacre au développement économique. Les puissances occidentales, après avoir un peu râlé, accepteront 10 ans plus tard la Chine dans l’OMC pour profiter de ses incroyables capacités de production.

La morale capitaliste, elle repassera... D’ailleurs, beaucoup de dirigeants américains, même de droite dure, sont admiratifs de la capacité des dirigeants chinois à marier l’ultracapitalisme économique et l’ultracommunisme politique.

Cela n’empêche pas la presse occidentale d’applaudir les rebelles au rouleau compresseur communiste qui menace l’île. Les manifestants sont auréolés du prestige des combattants de la liberté, et on se doute que les services américains et britanniques (la Grande-Bretagne administrait l’île jusqu’en 1999) jettent de l’huile sur le feu...

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2255671
    Le 11 août à 01:24 par goy pride
    Ça tabasse à Hong-Kong

    La situation à Hong Kong est vrai très épineuse pour Pékin ! En effet une répression sanglante nuirait considérablement à l’image de la Chine au niveau international. La Chine ne fait pas seulement peur aux occidentaux mais inquiète aussi tous les pays aux alentours. Or depuis déjà des années la Chine fait des efforts considérables pour ne pas passer pour une puissance impériale menaçante afin de ne pas se mettre à dos la moitié de l’humanité ce qui nuirait considérablement à son développement économique. Ensuite une répression sanglante pourrait mener à une escalade dont sortirait gagnante la Chine mais qui se traduirait par la destruction d’un de ses territoires, or la Chine n’a évidemment pas l’intention d’anéantir une partie d’elle même ! Et ceci d’autant moins que traiter un de ses territoires de manière impitoyable comme s’il s’agissait d’une puissance étrangère ne ferait que renforcer le sentiment d’altérité et les éventuelles velléités d’indépendance de ce territoire ! Mais le laxisme pourrait être interprété comme un signe de faiblesse qui pourrait ensuite être exploité par des services étrangers ennemi pour attiser des revendications indépendantiste au Tibet, Xinjiang, Taïwan...à mon avis la meilleure chose à faire pour Pékin c’est de laisser le mouvement s’épuiser de lui même tout en appliquant une politique sociale très avantageuses répondant aux problèmes actuels du prolétariat pauvre et la classe moyenne inférieure de Hong Kong : diminution des loyers, aide à l’accession à la propriété, augmentation des salaires, congés payés, gratuité des études supérieures pour les étudiants défavorisés...quand les prolos et la classe moyenne inférieure verra ses conditions de vie s’améliorer sensiblement leur soutien à la contestation disparaîtra comme par enchantement (Hong Kong n’est pas peuplé que de milliardaires...) Quand à la classe moyenne supérieure le business doit continuer...ils n’ont aucun intérêt au chaos...il ne restera plus que les intellectuels, étudiants qui ouvriront le gueule mais ils seront isolés et impuissants.

     

    Répondre à ce message

    • #2255898
      Le 11 août à 13:09 par paramesh
      Ça tabasse à Hong-Kong

      La Chine ne fait pas seulement peur aux occidentaux mais inquiète aussi tous les pays aux alentours.




      sur les pays alentours, pas tant que ça , la Chine est très puissante mais elle se contente de négocier, elle se tire la part du lion, mais à l’orientale, dans la douceur (parce que quand ça vire à la violence c’est difficilement gérable, l’histoire le rappelle). En tous les cas les ralliements à la Chine sont légion ces derniers temps, même l’Australie et le Viet Nam changent leur politique.
      Cela dit rien n’est limpide, il y a le problème des hydrocarbures en mer de Chine mais cela se règlera tôt ou tard avec une négociation (comme pour les Philippines). et le problème geopolitique de l’eau (bassin du brahmapoutre avec l’Inde et du Mékong avec les pays de lAsie du sud est). le Mékong ayant été pour la première fois pratiquement à sec sur une bonne centaine de kilomètres ( entre le Laos et la Thailande, province de Nong Khai 80 centimètres d’eau maximum) la mise en eau de barrages chinois étant la raison du tarissement catastrophique de cette artère vitale pour ces pays. Là la Chine va être contrainte de négocier rapidement au risque de se voir retirer un paquet de soutiens dans la région

       
    • #2256359
      Le 11 août à 23:20 par avec ou sans bulles
      Ça tabasse à Hong-Kong

      @Paramesh

      « la Chine est très puissante mais elle se contente de négocier, elle se tire la part du lion, mais à l’orientale, dans la douceur (parce que quand ça vire à la violence c’est difficilement gérable, l’histoire le rappelle). »
      Vision angéliste de la Chine. Elle ne se contente pas de négocier. Elle est suffisamment forte pour s’accaparer un immense territoire maritime, au grand dam de ses voisins, qui sont impuissants (que peuvent faire les 2-3 corvettes de Philippines contre la marine chinoise ? sans parler du rapport de force économique). La Chine se défend contre les US et ses alliés, mais pas que... Duterte, qui a fait allégeance à la Chine après avoir tourner le dos aux Américains, vient de comprendre tardivement que tout ne serait pas rose avec son nouvel allié...

      « En tous les cas les ralliements à la Chine sont légion ces derniers temps, même l’Australie et le Viet Nam changent leur politique. »
      Franchement on ne peut pas dire ça... L’Australie est en froid avec la Chine (scandales autour d’ingérences politiques, projets de bases navales américaines en Australie, etc.), les relations avec le Vietnam restent très tendues en raisons des conflits récurrents autour des îlots au large du Vietnam (allez taper "china vietnam south china sea" sur Google news par exemple), il y a une forte défiance entre ces deux pays. Et si vous faites le tour de l’Asie du sud-est, vous verrez qu’elle n’a pas beaucoup d’alliés sûrs, malgré une influence croissante (la Chine elle-même reconnaît maintenant ne pas avoir su développer de meilleures relations avec ses voisins, mais toutes ses revendications territoriales en mer de Chine enveniment les relations).

       
    • #2256449
      Le 12 août à 04:59 par paramesh
      Ça tabasse à Hong-Kong

      il n’y a pas contradiction avec ce que je dis., c’est l’histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide.
      Mais si on se place au niveau de l’obligation qu’ont objectivement les pays asiatiques à se choisir un "protecteur" le moins rapace possible, la Chine est malgré tout le moindre mal. je rappelle que malgré tout une bonne partie des pays du sud est asiatique ont des populations d’origine chinoise arrivées en plusieurs vagues (les vietnamiens sont pratiquement tous des chinois d’origine par exemple et ce sans compter la minorité dite chinoise qui ne correspond qu’à une immigration fort récente. pareil pour la Thailande, le Laos ou la Birmanie. les populations originelles non chinoises d’asie(Khmer, Mon, negrito, Burakumin) sont largement minoritaires, (il y a même des théories qui donnent une origine chinoise aux ethnies malaises).
      Quant aux coréens et aux japonais leur culture est d’origine chinoise alors qu’ethniquement ce sont un mélange de sang sibérien, altaïque et chinois.
      Donc La Chine c’est malgré tout la grande soeur culturelle si ce n’est ethnique et ce, même si on la craint plus qu’on ne l’aime.
      L’impérialisme économique chinois est basé sur la satisfation des intérêts réciproques en fonction des forces en présence (Sun Tzu) c’est quand même moins hard que l’impérialisme militaro financier US. mieux vaut un partage à 30/70% que de tout perdre (indépendance politique et économique)

       
  • #2255676
    Le 11 août à 01:33 par Robespierre
    Ça tabasse à Hong-Kong

    La suite du mouvement « des parapluies » je présume. Après les fleurs et les couleurs, nous entrions dans l’ère des objets du quotidien. Ils devraient tenter la série des pions classiques du Monopoly : le chapeau haut-de-forme, le dé à coudre, la chaussure... Ça ferait sens.

     

    Répondre à ce message

  • #2255703
    Le 11 août à 04:34 par avec ou sans bulles
    Ça tabasse à Hong-Kong

    Trop de commentaires à charge contre les US qui tireraient les ficelles de la révolte dans l’ombre... Les US soufflent sur les braises, c’est évident, et la guerre commerciale n’arrange rien, mais les manifestants qui sont descendus dans la rue se comptaient, il y a quelques jours encore, par centaine de milliers. Ce ne sont pas seulement des étudiants, il y a ce qu’on pourrait appeler de vrais "gilets jaunes", de tous âges.

    Et ce n’est pas l’effet de l’ambassadrice américaine qui a rencontré 3 étudiants... La propagande chinoise tente de vendre les thèses suivantes : 1) le mouvement est une révolution colorée pilotée par les puissances occidentales ; 2) les manifestants Honkongais sont des séparatistes qui veulent l’indépendance (faux)... Et la télé chinoise passe des extraits vidéo hors contexte des rares rixes qui ont eu lieu entre manifestants et opposants (rares) au mouvement, pour dénoncer la violence des révoltés (inversion accusatoire).

    Les "triades" en blanc sont clairement envoyés par la Chine continentale... certain même parlent même mandarin (et non cantonais), et on les a vu discuter avec la police de Hongkong (comme les antifas). Police qui, lorsque ces excités sont passés à l’acte en tapant furieusement dans la foule, a mystérieusement disparu...

    Quoi qu’on puisse dire de l’empire britannique et de ses méfaits, jamais les Hongkongais n’avaient été traité de cette manière. Pour faire court, il faut savoir que Pékin avait promis de ne pas toucher au système Hongkongais pendant 50 ans, le fameux slogan "1 pays, 2 systèmes", autrement dit préserver l’autonomie de Hongkong. Hors, depuis la rétrocession de Hongkong à la Chine, les Hongkongais ont vu :
    - que leur pouvoir local était en réalité illusoire, que le gouvernement de Hongkong n’était qu’un groupe de pantins aux ordres et corrompus.
    - que l’économie de Hongkong n’a cessé de se détériorer, en particulier les inégalités sociales
    - la liberté d’expression est en recul, la censure revient (l’exemple qui a terrorisé les Hongkongais : ces 5-6 libraires de Hongkong littéralement kidnappés par la police politique de Pékin... qui réapparaissent des mois plus tard à la télé chinoise pour faire leur autocritique et s’accuser de fautes diverses...).
    - Enfin cette loi d’extradition qui a mis le feu aux poudres qui fait que n’importe quel Hongkongais pourrait être traîné en Chine pour être jugé (et quand on connait le fonctionnement de la justice en Chine, cela fait clairement froid dans le dos).

     

    Répondre à ce message

    • #2256072
      Le 11 août à 17:22 par A...
      Ça tabasse à Hong-Kong

      Il fait beau à tel aviv ?

       
    • #2257686
      Le 13 août à 19:38 par Le Malicieux
      Ça tabasse à Hong-Kong

      @ A

      Pouvez vous expliquer en détail en quoi ce commentaire renvoie à Tel-Aviv ?

      Ça commence doucement à gonfler, ces automatismes digne des têtes creuses d’en face...

      Exemple de premier choix, question fayotage, bravo.

       
    • #2257961
      Le 14 août à 10:17 par Nicolas Tesla
      Ça tabasse à Hong-Kong

      HK est chinoise ne vous en déplaise. Ce ne sont pas des gilets jaunes mais bien des pantins des USA. Ces manif ne serviront à rien si ce n’est hâter le retour de HK est continent. La Chine a maintenant l’excuse de ne pas attendre 2047 our la réintégration au continent.

       
  • #2255707
    Le 11 août à 05:01 par paramesh
    Ça tabasse à Hong-Kong

    pourquoi les triades, interdites en Chine continentale depuis 1949, soutiennent elles le gouvernement de Hongkong, (et non le PC chinois, pas d’amalgame à faire) ?
    les triades sont les descendantes des sociétés secrètes chinoises d’origine corporatiste qui ont toujours été historiquement patriotes et pour la défense du peuple (rôle primordial dans tous les soulèvements en Chine , jusqu’à Sun Yat-sen et Chang Kai Chek). les triades ont développé dans les pays d’émigration chinoise les activités parallèles pour lesquelles elles avaient été chassées de Chine (jeu drogue prostitution) pour en faire leur activité exclusive, abandonnant tout rôle social et politique pour devenir des mafias ordinaires ; le gouvernement chinois faisant comme les USA avec leurs cartels : il ferme pudiquement les yeux sur le blanchiment de cet argent sale dans l’économie chinoise via les banques de Hong Kong.
    Donc pour les triades implantées à Hongkong, le statut de ce territoire est leur sauf conduit, plus d’existence possible pour les triades si Hong Kong perd son statut privilégié. elles ont donc tout intérêt à défendre le gouvernement de Hong Kong contre cette "révolution colorée" pilotée par on sait qui. : CQFD

     

    Répondre à ce message

  • #2255774
    Le 11 août à 10:12 par anonyme
    Ça tabasse à Hong-Kong

    3000 yuan/manif en première ligne. 1300 yuan si tu es dans le cortège.. voilà comment on politise les jeunes apolitique.. argent facile (1/2 mois de salaire en 1 journée)..si les gilets jaunes avait un Soros derrière eux la 39eme journée aurait encore eu des milliers de manifestants..
    Ces chiffres me sont donnés par la belle famille vivant a côtes de schenzen.. les parents rapatrient leur gamins étudiants afin d’éviter qu’ils aillent en manif faire de l’argent et surtout se griller et ficher a vie comme ayant participer à ces manifs. A priori ici ils souhaitent (les continentaux) le respect des accords passés et celui du drapeau qu’ils n’ont pas apprécié de voir brûler par les manifestants. Sinon ce sera la répression sans état d’âme. Il est déjà demandé de boycotter les ets favorable aux manifestants dont la compagnie aérienne de HK (25000) salariés qui risque l’interdiction de survol de la Chine continentale.

     

    Répondre à ce message

    • #2256476
      Le 12 août à 08:04 par Néo
      Ça tabasse à Hong-Kong

      Ça sent le businessman européen aigris qui fait passer ses intérêts personnels avant les intérêts communs. Ça va la vie à HK ? Tu gères une agence BNP ?

       
    • #2257175
      Le 13 août à 00:56 par anonyme
      Ça tabasse à Hong-Kong

      A Néo
      Je vis en France et je suis un petit chef d’ets de 3 salariés. je suis actuellement en congés en Chine et rapporte ce qu’il se dit ici.

       
    • #2257253
      Le 13 août à 08:00 par paramesh
      Ça tabasse à Hong-Kong

      ils font donc ce que les politiciens de tous bords font dans toute l’asie, on paie les gens pour manifester mais aussi pour voter. Mais la somme annoncée ici me semble plus élevée que d’habitude (normalement c’est une journée de salaire) Soros doit avoir les moyens.

       
    • #2257254
      Le 13 août à 08:00 par anonyme
      Ça tabasse à Hong-Kong

      A Néo
      Je suis un petit chef d’ets installé en France depuis presque 20 ans. Qui prend 4 semaines d’affilée de vacances pour la première fois depuis la fin du collège. Vacances avec 2 dossiers a traiter (la peur de l’ennui sans doute).
      Je rapporte juste ce qu’il se dit ici dans la classe moyenne chinoise. Maintenant si tu sens de l’aigreur dans mon commentaire, rince toi la bouche..par contre me traiter de banquier c’est insultant.

       
  • #2255821
    Le 11 août à 11:19 par Zuz
    Ça tabasse à Hong-Kong

    Rectificatif : d’après les Tian an men papers sortis à hk qq années après les événements (les minutes des délibérations du politburo durant la crise) il semblerait que ce soit Deng qui ai autorisé l’usage de la force par l’armée pour dégager les manifestants... Li Peng n’était que le ministre des armées. Donc c’est le chef des réformateurs (et président à la retraite) qui a autorisé le coup de force ! La Chine n’est pas à un paradoxe près..

     

    Répondre à ce message

  • #2255933
    Le 11 août à 13:55 par politzer
    Ça tabasse à Hong-Kong

    A propos de la fable des milliers de morts on aimerait la citation des sources non oligarchiques donc hors,ONG
    MERCI

     

    Répondre à ce message

  • #2256185
    Le 11 août à 19:52 par JC
    Ça tabasse à Hong-Kong

    Mais... S’il y a une île à Hong Kong, Hong Kong n’est pas une île. https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8...

    On va leur envoyer la BAC en éborgner quelques-uns, ça va les calmer, ces primitifs n’ont même pas encore légalisé le tabassage et doivent passer par des mafias...
    (humour noir, je précise au cas où).

     

    Répondre à ce message

  • #2256338
    Le 11 août à 22:48 par nico
    Ça tabasse à Hong-Kong

    Quand les chinois utilisent du mobilier urbain contre une police sans grenade et sans LBD pour nos medias francais c’est génial..
    Mais en France quand un retraité se fait défigurer par une arme de guerre de la police pour avoir simplement marché dans la rue, ce sont les manifestants qui sont violents.
    Pareil pour la Russie ou la brutalité policiere n’est même pas au dixieme de celles d ici.
    Nous sommes rien de moins que de la merde nous le peuple Francais pour ces gens.

     

    Répondre à ce message

  • #2256424
    Le 12 août à 01:58 par Monster_reign
    Ça tabasse à Hong-Kong

    2:45 et la place tien-an-men, en tout cas cette photo/video, est la plus grosse fake news de l’histoire, d’origine Anglaise. Elle ne se passe meme pas sur la place en question. Et elle fût reutilisee dans tous les films US de l’epoque pour parler contre le communisme ("Russe" bien sur, pas Khazar...)

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents