Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Canada : Une conseillère prise à partie par des juifs hassidiques

Une conseillère municipale de l’arrondissement Outremont à Montréal a été vertement prise à partie par des membres de la communauté juive hassidique.

L’incident s’est produit jeudi dernier, dans le cadre de la fête juive Pourim, sur la rue Durocher, près de Saint-Viateur.

Céline Forget avait décidé d’aller vérifier sur place si les règlements municipaux étaient respectés par la communauté juive puisque durant la fête de Pourim, ils se promènent de maison en maison dans des minibus.

« Par dizaines, ces autobus circulent de porte-à-porte, entraînant des adolescents et des hommes souvent ivres, bruyants et traînants de gros amplificateurs, a expliqué la conseillère. Déjà, le soir du 7 mars, j’ai constaté que des autobus circulaient à la douzaine dans les rues. »

« J’ai vu des rues bloquées par les autobus arrêtés en double file, des voitures et d’autres autobus stationnés sur les trottoirs, des chauffeurs excités, et peut-être même ivres, roulant à toute allure sans s’arrêter aux intersections, a-t-elle ajouté. Certains circulaient même à contresens des sens uniques. On a même vu la sortie de la caserne de pompiers bloquée sur l’avenue Outremont. »

Une fois sur place, jeudi, elle a contacté la sécurité publique et pris une photo lorsqu’elle a remarqué que plusieurs autobus étaient stationnés illégalement. C’est à partir de ce moment que la situation a dérapé. Un homme est sorti de sa voiture et a sommé la conseillère de partir. Une petite foule, évaluée à environ 40 personnes, l’a rejoint.

« Get out of my community » et « get lost » lui ont crié certaines personnes.

Affolée par la colère de la foule hargneuse, c’est une amie de la conseillère, présente sur les lieux, qui a appelé le 9-1-1. L’intervention a impliqué trois équipes du SPVM ainsi que la sécurité publique d’Outremont.

Au bout d’une vingtaine de minutes, la police a embarqué Mme Forget pour sa propre sécurité et l’a amené au poste 24. Les policiers auraient ensuite donné une leçon à la politicienne. « La sergente-détective Monic Cadieux m’a expliqué que j’outrepassais mon rôle de conseillère ! » a raconté Mme Forget.

« C’est étonnant de voir que la liberté d’un conseiller municipal est à ce point enfreint », a-t-elle noté.

Les juifs hassidiques, eux-mêmes, ont publié, lundi soir, une quinzaine de vidéos de l’incident sur le site de partage YouTube. « C’est encore plus éprouvant de le voir sur internet, je suis traumatisée, a expliqué Céline Forget. Ce qui me frappe, c’est que dans leur esprit nous sommes chez eux, c’est leur ghetto. »

Une vieille rancune

Ce n’est pas la première fois que Céline Forget a maille à partir avec la communauté hassidique d’Outremont. En 1997, elle fait une requête pour faire fermer une synagogue illégale en bas de chez elle sur la rue Durocher et a eu gain de cause.

Ils lui en veulent aussi, entre autres, pour avoir milité de façon répétée pour qu’Outremont cesse d’annuler les contraventions de juifs hassidiques pour motif d’accommodement raisonnable. Au milieu des années 2000, Outremont autorisait les Juifs à se stationner illégalement lors des jours de fête. Un accommodement jugé déraisonnable par la citoyenne.

Céline Forget ne portera pas plainte. « Je trouve dommage que le comportement d’une poignée de hassidiques entache la réputation de la communauté, a-t-elle souligné. Le véritable problème, c’est que l’administration en place ne fait pas respecter les lois quand il s’agit des hassidiques. »

Aucune accusation n’a été portée contre les instigateurs de l’incident.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je suis un Francais expatrie vivant a Outremont au milieu de ces Juifs hassidiques. Je peux vous dire que ce n’est pas de la tarte. Ils vivent ici en ghetto, completement replie sur eux memes, faisant par exemple du bruit avec des autobus qui viennent de New York, construisant des cabanes en bois sur leurs balcons lors des fetes Juives, bloquant la circulation, faisant des plaintes a la mairie si ils voient des enfants en petite tenue dans les parcs. Bref ils vivent ici comme il vivraient a Jerusalem. Ils detournent souvent les lois a leurs avantages. J’ai rencontre un monsieur ici dans le quartier qui les a sur le dos depuis le moment ou il a denonce l’installation de synagogues illegales dans le quartier (il y en a 24 rien que dans notre petit quartier. Ils achètent un magasin en faillite, couvrent la vitrine de papiers pour qu’on ne puisse rien voir et transforme cela en lieu de culte) Il tient un blog pour parler de son combat pour faire respecter les lois et la population non Juive du quartier. Cela peut vous donner un bon aperçu du problème. :



    http://accommodementsoutremont.blog...



    J’ai d’ailleurs aide ce monsieur a distribuer une petition dans le quartier. C’etait ma quenelle de 150. La communauté l’a traine en justice pour harcèlement. Avant même de connaitre toute l’histoire j’étais certain qu’ils avaient évoqué la Shoah. Je ne m’étais pas trompe.

     

    • Bonne chance, il va t’en falloir !


    • Je connais un peu le blogueur en question qui n’est pas antisémite ; mais écoeuré du laxisme des autorités municipales qui semblent avoir été achetées (sauf la conseillère indépendante, Mme. Forget).
      Les réunions d’arrondissement sont parfois houleuses et la mairesse fait souvent preuve d’arrogance, et n’hésitera pas à mentir ou conspuer pour défendre ses positions pro-hassidiques. Beaucoup d’hypocrisie.
      Pendant ce temps tous les résidents goyims respectueux ont à endurer les frasques, actes illégaux et effronteries de la secte égocentrique. Et les membres soumis aux rabbins augmentent d’année en année...


    • Je suis montréalais. Je connais la situation très bien. J’avais cru savoir que beaucoup de ces juifs n’étaient pas sioniste, mais je me suis fait rire de moi à ce sujet. Il semblerait qu’il y a beaucoup de fanatisme sionisme mêlé à ce ghetto. C’est drôle de réaliser à quelle point ils semblent avoir reçu l’ordre de ne jamais regarder dans les yeux les non-juifs.

      Lorsque j’étais enfants je croyais que ces personnes étaient de grand sage avec leurs habits... qu’elle déception ! L’habit ne fait pas le moine.


    • Salut,

      J’ai travaillé il y a des années de cela dans une école juive hassidique à Outremont.
      Ce que j’y ai vécu fut hallucinant.
      Jamais je n’ai été autant victime de racisme de toute ma vie.
      Un autre monde. Véritablement !


  • C’est assez étonnant en effet...et en même temps je me demande si c’est propre à cette communauté, ou bien si la tolérance existe aussi pour d’autres groupes du même genre (je pense à des musulmans par ex) ?
    Quoiqu’il en soit c’est révélateur du respect qu’ils accordent aux autres citoyens et aux autorités. Eux ils tentent hein, leur limite c’est Dieu donc rien à perdre...Si on tolère pour les uns après c’est la porte ouverte à toutes les entorses aux règles de vie communes, puisqu’il faudra traiter tout le monde à égalité (ou alors ravaler sa chique pour certaines communautés moins influentes)


  • Remarquéz d’un autre côté ils n’ont pas totalement tort ! Ras le bol de cette société oppressive où le moindre recoin de la vie est assujetti à des règlements et lois ! Vous voulez ouvrir une sandwicherie ? Impossible à moins de vous soumettre à une montagne de procédures...vous voulez faire et vendre du fromage de chèvre ? Impossible à moins d’avoir le capital pour investir dans des installations aux normes dont les travaux coûteront des dizaines voire centaines de millier d’euros...


  • je suis en ce moment a montreal et je peux vous dire que la tele quebecoise n a rien releve de cet incident. on dirait que les medias sont en panne pour ce genre de problemes et qu ils redeviennent hyperactifs des qu il s agit de musulmans.

     

    • Pas tout-à-fait d’accord. La SRC en a parlé, Normand Lester (Yahoo, 98.5 FM) et même Richard Martineau, qui d’habitude, a plus le maillet sensible face aux musulmans !
      Mais c’est sûr que comparé au scandale de la viande hallal, une femme qui se fait encerclé et conspué (même craché sur elle), et ensuite dénigrée par les porte-parole du lobby hassidique, ça émeut moins...
      Étrange qu’on passe tant sous silence l’abattage cachère, qui lui aussi, se fait sans anesthésie/étourdissement.


  • Y parait même qu’y z’ont l’intention de construire un mur pour s’isoler des goys ! lol ! En tous cas c’est toujours pareil...discrets voire invisibles lorsqu’ils sont peu et isolés, arrogants et hyperagressifs dés qu’ils sont en meute... soit leur vraie nature !


  • Il y a aussi un video de la confrontation qui parle de lui meme. Je suis Québécois pis sérieusement ca commence a me rendre enragé de voir ces choses la. Pendant toute notre jeune histoire, y’a toujours eu le Juif anglophone pour nous mettre des batons dans les roues. Parizeau avait raison en disant que l’argent pis le vote ethnique nous a volé notre réferendum, mais y’aurait du spécifier que c’est le congres juif canadien, filiere canadienne du puissant B’nai Birth (plus facile a ecrire qu’a prononcer) qui avait le plus les moyens de nous nuire... Et qui ne s’en est pas gener.

    Québécois, réveillez vous, on dois rien a ces gens la, ni meme un minuscule quartier ultra-bourgeois. Meme si j’habite plus a Montréal depuis 2 ans, ca me fait toujours suer de voir qu’ils prennent en otage les beaux quartiers de la ville, ou meme les bourgeois Québécois de souche sont obliger de fermer leur gueules. Les habitants non-juifs ont vraiment rien dans le ventre et sont bien trop embourgeoiser pour faire quelque chose. Sérieusement Forget a rien fait, ce qu’il faudrait c’est une coupe de gaillard motivés pis qu’on aie leur enseigner d’une autre facon un certain respect.

    J’ai juste hate que le monde commence a sortir de leur zone de confort, comme sa tout ceux comme moi qui font pas la greve comme les gaugauches tapettes d’étudiants, mais qui prennent en charge la générosité de l’état sans rien dire vont pouvoir se tourner, la rage au coeur, vers les chateau de ceux qui nous narguent de haut depuis toujours, ces juifs du ghetto kaballiste d’Outremont !