Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Caroline Fourest ou le communautarisme à deux vitesses

Extrait du débat entre Caroline Fourest et les internautes du NouvelObs.com du 5 au 12 décembre 2005 :

Question de « Internaute » (postée le 08/12/2005 à 09h02) : Bonjour, en tant que féministe, que vous inspire le recul de la mixité tant chez les musulmans (piscines alternant tranches horaires hommes et tranches horaires femmes, défilés de mode réservés aux femmes...) que dans le milieu homo (festival lesbien Cineffable interdit aux hommes et subventionné par la mairie de Paris, horaires réservés aux femmes au Centre Gai et Lesbien...) ? N’est-ce pas inquiétant ?

Réponse de Caroline Fourest : Bonjour, Vous parlez de deux situations très différentes. Dans un cas, celui des piscines non-mixtes, le recul de la mixité est dû à l’intégrisme et à la volonté d’enfermer les femmes dans un rôle à part, au nom de la pudeur. Dans le second cas, celui du festival de femmes, il s’agit au contraire de permettre aux femmes de se retrouver pour un festival culturel lesbien ! Il ne faut pas confondre la dénonciation du communautarisme, lorsqu’il est enfermant et liberticide, avec la dénonciation de toute forme de culture sur la base d’une identité. À moins de défendre un universalisme creux, vide et froid qui n’est pas le mien...

Lire le reste de l’entretien sur prochoixparis.canalblog.com

Sur le féminisme et le communautarisme, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Donc en gros, si je résume :

    Dans un cas, celui des piscines non-mixtes, le recul de la mixité est (...) à la volonté d’enfermer les femmes dans un rôle à part, au nom de la pudeur.
    Dans le second cas, celui du festival de femmes, il s’agit au contraire de permettre aux femmes de s’enfermer toutes seules dans un rôle à part, au nom de l’accomplissement par le bas.

    J’ai tout bon ?

    C’est culturel, le lesbiennitude ? Je veux dire, culturel en soi ?

    Mais qui l’arrêtera, Curoline.

     

    • - En gros, Caroline, les femmes pudiques qui veulent des plages horaires non-mixtes (une horreur !!!), Invites les à ton festival de lesbiennes, elles seront enchantées devant les en prothèses/godemichés bio.
      Fais preuve de charité Chrétienne ! Ma petite Caroline.

      PS : n’oublie pas de dire que dans le nord, des piscines non-mixtes ont eu lieu grâce à la pression des ....... femmes Loubavitch (véridique !)


  • #337208

    "Vous parlez de deux situations très différentes."

    Elle fait dans le pilpoul, maintenant, la mère Fourest ?

     

  • Honnêtement je trouve qu on en parle un peu trop de la mere Fourest ces temps ci sur E/R. A ce que je sache son émission délirante sur la 5 fait un score minable... En gros personne ne la regarde sauf des psy qui doivent l observé comme animal de laboratoire, des bobo qui se croient dans l air du temps et enfin sa clique de lesbos extremistes.... Bon comme aurait dit Staline ça fait combien de bataillon ????

     

  • #337337

    Ca rappelle le sketch des Inconnus sur les bons et les mauvais chasseurs.

     

  • A force de se mettre en avant et de se faire porteuse de verite .la verite lui reviendra en pleine face .Je lui predis une enorme depression,le suicide et le malheur eternel ou encore l elimination pure et simple par une tiers personne et le malheur eternel.Je la plains

     

    • #339434

      oui la vérité ou plutôt les faux principes qu’elle véhicule, quand le faux et l’erreur sont pris comme points de références ceux ci vous reviennent en pleine face, comme un châtiment et ces idiots ne le voient pas mais ils le comprendront peut être un jour mais trop tard pour eux... à moins qu’ils n’ouvrent les yeux et ne persistent plus dans leur folie ce qui est moins sûr vu leur obstination.


  • - Des femmes que l’on contraint à s’enfermer : c’est grave !
    - Des hommes que l’on contraint à ne pas aller à certains endroits (je veux dire, un cinéma, même lesbien, ce ne sont pas des douches ou des WC réservées aux femmes) : c’est pas grave...

    A l’instar de la théorie du genre, on a affaire à quelque chose de trèèèèèèèès logique et RATionnel.

     

    • C’est la "séléction séléctive". ;) Un concept qu’on ne peut pas appréhender dans nos petits cervaux de conspirationistes/antisémites/machos/frontistes.

      Envoies lui un message sur son facebook, elle t’expliquera ça mieux que moi. Perso j’suis un peu bête alors j’ai du mal avec ce genre de concept.


  • De plus,le fait que des gens,femmes ou hommes,souhaitent séparer les sexes à la piscine n’est pas en soit une mauvaise chose et il faut respecter leur choix si nous sommes bien en "démocratie" ;ainsi(écoutez bien cette histoire fourest et les féministes !),lorsque j’avais 16ans,dans une piscine mixte(Gémenos 13,sud de la France pour ceux qui connaissent),j’ai fini avec une fille,dans le vestiaire reservé aux dames,à faire des galipettes alors que d’autres se changeaient à côté et ont évidemment tout entendu,certaines ont été choquées lorsque je suis sorti du vestiaire et j’ai eu droit à un remarquable passage de savon de la part des surveillants-maîtres-nageurs(j’ai été exclu quelques temps de la piscine d’ailleurs) ;je n’en suis pas fier et j’ai pour moi l’excuse de la jeunesse,mais mon histoire confirme qu’à trop vouloir mixer à un âge où "ça nous démange tous"(la "mixitude" oserais-je),il y a des dérapages et ce ne sont pas les femen qui vont venir réparer les erreurs après...Féthi

     

  • Ça me rappelle le bon chasseur et le mauvais chasseur des Inconnus.


  • Fourest semble paniquer ces derniers temps...

    Suite au scandale des 12000 euros de subventions publiques qu’a reçue en 2012 la revue Prochoix (dirigée par Fourest) alors qu’un seul numéro de Prochoix a été publié cette année-là, des posts antidatés sont étrangement apparus sur le site internet de Prochoix, probablement pour simuler une plus grande activité sur le site et sauver ses subventions :
    http://www.ndf.fr/poing-de-vue/14-0...


  • j’ai beau remuer dans tout les sens, je ne vois pas en quoi la mixitée est progressiste, à moins que pour eux dégénérée est synonyme de progré.


  • Elle est mure pour rentrer au gouvernement, elle en possède le langage.


  • #337440

    Très bon la photo. Le nez nez bien rouge.
    Une boufonne qui sera toujours une boufonne.


  • dans le premier cas les femmes pudiques ne détestent pas les hommes,elles veulent juste ne pas dévoiler leur corps ,elles nient pas leur féminité ,elles nient pas la maternité !
    dans le second cas ces féministes détestent l’homme ,détestent la femme, détestent les enfants !
    tant qu’à faire,faire des vestiaires mixtes,hommes - femmes ,hommes adolescent(e)s des enfants.... ! n’importe quoi !
    J’ai été scandalisée quand une fois mes deux garçons m’ont raconté que des adultes hommes étaient nus comme des vers pendant qu’ils se changeaient ! la pudeur fait partie de l’éducation et ce depuis le plus jeune âge c’est honteux de se montrer ainsi devant des enfants ! J’ai appelé la piscine pour leur faire part de l’incident je leur ai suggéré de mettre un avertissement placardé au mur"nudité intégrale formellement interdite dans les vestiaires ", non mais !

     

  • Il aurait été opportun de lui demander ce qu’elle penserait de festivals strictement réservés aux français de souche ou aux catholiques ou musulmans. Car on aurait pu lui objecter qu’il s’agit de permettre aux français de souche ou catholiques ou musulmans "de se retrouver" comme elle le dit si bien...
    Notons que c’est exactement l’attitude identitaire et communautaire qu’elle critique tant chez les autres mais qu’elle défend pour les membres de sa propre communauté (les femmes, les homosexuels). L’entre-soi, le refus de l’autre, la construction d’une communauté de valeur spécifique, la construction d’un discours victimaire et vindicatif montrant une autre partie de la population comme ennemi héréditaire (en l’occurrence les catholiques et les hommes).

    Dans la catégorie des cuistres, Caroline Fourest est un spécimen de premier choix.


Afficher les commentaires suivants