Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Cela craque de partout" : les pompiers écrivent à Castaner pour réclamer une prime

Les syndicats de sapeurs-pompiers ont adressé une lettre à Christophe Castaner pour réclamer des moyens supplémentaires et ont annoncé un éventuel préavis de grève, a relaté Le Parisien.

 

Emboîtant le pas aux personnels des urgences des hôpitaux, les 40 000 sapeurs-pompiers professionnels français sont sur le point d’entamer une grève.

Les soldats du feu ont décidé eux aussi d’exprimer leur ras-le-bol et en ont prévenu le gouvernement.

Selon une lettre envoyée le 19 juin au ministre de l’Intérieur, que s’est procurée Le Parisien, les sept syndicats de la profession ont informé Christophe Castaner d’une série de préavis de grève pendant l’été. D’une durée de 24 heures chacun, ces préavis sont prévus du 26 juin au 31 août prochains.

« Le malaise est profond. Il y a urgence. Depuis trop longtemps, les pompiers jouent les pompiers des autres services publics. Ça craque de partout », a indiqué Frédéric Perrin, responsable de Spadis CFTC.

Les syndicats dénoncent notamment le « déni de dialogue social » et « l’absence de réponse » après des rencontres « stériles » organisées avec le ministre, l’Association des maires de France (AMF) et l’Association des départements de France (ADF). Les syndicats demandent notamment que la prime de risque soit revalorisée à hauteur des autres métiers à risques, alors qu’elle n’a pas été augmentée depuis 1990.

« On est pourtant en première ligne sur les attentats, les feux, dans les zones difficiles, le samedi depuis six mois sur les Gilets jaunes [...]. On est la seule profession à n’avoir pas eu de prime ! », a déclaré André Goretti, président du syndicat numéro 1, le FA/SPP-PATS.

L’une des principales demandes formulées par les syndicats des pompiers porte sur des effectifs supplémentaires, note le journal.

« On a de moins en moins de moyens et de plus en plus d’interventions […]. Peut-être qu’un jour on ne pourra pas répondre assez vite à une victime d’arrêt cardiaque, un départ de feu. Ce jour-là, il ne faudra pas nous en vouloir », a fait remarquer André Goretti.

Dans ce contexte, les syndicats demandent l’organisation d’une table ronde avec les autres services d’urgences « pour remettre à plat l’ensemble de l’organisation avec les personnels de santé et de police, et ne plus se contenter de poser des sparadraps à droite et à gauche ».

Les « organisations responsables » ajoutent qu’elles resteront « ouvertes à toutes négociations qu’il vous conviendra d’ouvrir » lors de ces deux mois de préavis.

Contacté, le ministère de l’Intérieur n’a pas donné suite à nos sollicitations, a précisé Le Parisien.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les pompiers n’ont qu’à rejoindre les gilets jaunes et pas se fier à la CFDT ou la CGT. Si tous les exploités, venaient grossir les rangs des GJ ce régime ne tiendrait pas. Au lieu de ça, chacun revendique pour sa catégorie derrière la bannière des syndicats ! Demain ça va être les personnels hospitaliers et après demain les agents pénitentiaires, etc.. Et tout le monde continue à se faire enculer !

     

  • Bon apparemment, cela ne les dérange pas de se faire agresser dans certains quartiers... pourvu qu’il y ait une petite prime comme les forces de l’ordre !

     

  • Et la trêve estivale alors ??


  • "Bah ! y’a qu’a confier tous ça à des entreprises du privé.
    Y’a d’la maille à se faire !"

    Tout devient transparent, c’est pitoyable.

    Le brun est une très jolie couleur.

     

  • Ils réclament tous des moyens supplémentaires et ils n’ont pas tort, mais aussi et surtout des moyens financiers.
    Le problème c’est de réclamer des sous alors que le pays ne tourne pas rond.
    Est ce que le fait d’avoir une prime va faciliter leurs interventions.

     

  • en gros ils demandent un susucre et qu’on tire moins sur la laisse ?

    vous faites un métier nôble, comme les personnels d’hopitaux.

    mais ce genre de chouinerie ça me les brise. on vous file 1000, 2000, 3000 euros de prime, vous l’aurez digéré en deux deux, et après quoi ? vous n’allez tout de même pas faire vos merdeux de flics quand même ?

    concertez vous avec tous les corps de métiers à l’avant poste de la société, accordez vos violons, et allez faire la musique à l’élysée, allez leur montrer qui travail en vrai.

     

  • Comme les flics, les pompiers sont indispensables, comme tous les travailleurs d’ailleurs, mais les improductifs au pouvoir distribueront quelques miettes pour que tous les productifs survivent péniblement et continuent à les engraisser.
    Après c’est un choix, ça peut encore durée longtemps.


  • En quoi une prime va améliorer la condition des pompiers ?
    On en arrive à mettre en balance les revendications salariales (tout à fait légitimes) avec la "dégradation" des conditions d’exercices.

    Comme si ça avait le moindre rapport.... Que par l’un on pouvait justifier l’autre !
    C’est hallucinant, surtout dans ces secteurs aussi essentiels.

     

    • les revendications portent aussi sur les moyens opérationnels insuffisants et sur les effectifs, lis bien l’article...


    • @Heisenberg le problème ce ne sont pas les moyens, effectifs machin insuffisants mais la ***cause*** de l’explosion de la demande !
      Vous croyez vraiment que ce sont des européens(des blancs), des Jean-Kevin ou des François qui agressent et tendent des embuscades aux pompiers et qui sont à l’origine d’innombrables incendies criminels(bagnoles, poubelles, bâtiments en tout genre et même des commissariats de police).
      Surtout ne régler pas la ***cause*** continuer à vous ruiner à vouloir attaquer les conséquences qui vont être de plus en plus nombreuses.... c’est mathématique, démographique !


  • Prévenez...le...surtout...pas le Castaner bandes de couillons, z’êtes gentils.

    Vous l’avez déjà vu s’indigner quand vous trinquez en banlieue, quand l’un de vous finit en papillote au bout de sa lance à incendie ?

    Il s’en branle du sommet de la république de vos ras-le-bol, dans 6 mois il est sur une plage loin, une pétasse de la télé à ses côtés pour continuer à le flatter, calé sur une retraite merveilleuse. Et je peux vous dire qu’il vous demandera pas votre avis.

    Vive les gilets jaunes !


  • moi je mets un mot pour remonter le fait qu’il est impossible de valider le rip concernant les aéroports, ma ville donne un mauvais code postal qui n’a rien à voir avec le mien et donc impossible de valider le formulaire, je ne dois pas être le seul, je ne pense pas qu’on arrivera à réunir les 5 millions de votants !!!

     

  • avec tout le respect que j’ai pour les pompiers :

    avec la prime ça va plus craquer de partout ?

     

    • C’est une béquille nous sommes d’accord

      Seulement, à l’heure où les sans dents galèrent de plus en plus, une petite prime va momentanément calmer les esprits. Cassetamère et ses sbires savent bien que tant que les frigos seront pleins, on évitera l’insurrection générale. Alors on fuit en avant tant qu’on peut...

      Acheter la paix sociale, c’est leur dernière carte. Malheureusement y’a une différence entre paix sociale et société en paix....


  • Ça gueule de partout. Mais personne n’est uni. Dans le monde tranquille de Castagneur, rien n’ira mieux. Quoi que vous fassiez.


  • En ayant réduit, grignoté au fil des ans les services publics, les moyens ont diminués : epuisement, le découragement des troupes s’accentuent. Gestion par le chaos par asphyxie de moyens venant des gouvernements successifs. Chaos venu d’en-haut pour générer un chaos du bas dans les populations exaspérées, non en sécurité nulle part. Ils veulent le chaos en créant les problèmes, exacerbant les tensions, la fuite en avant dans la com’ afin de provoquer une guerre civile puisque c’est ainsi qu’ils espèrent diminuer la population et justifier des mesures inédites de répression. Celle du mouvement des Gilets jaune est un prélude ? Nous en sommes à une étape de pourrissement ce qui affaiblit le peuple mais le contraint à ne plus compter sur l’Etat et donc à s’ORGANISER tout seul ce qu’il fait d’ailleurs. Chacun doit mobiliser ses ressources pour traverser ce chaos déjà présent partout. Ce système moribond contraindra la population à éteindre elle même les incendies, intervenir elle même. Créer ses propres services médicaux etc ... Donc la mentalité d’assistés c’est fini. Le gouvernement travaille contre le peuple pour une minorité uniquement ceux appartenant aux classes aisées cupides. La rupture du cordon ombilical va s’imposer à savoir dissidence pour tous. Les egoistes et individualistes vont s’en mordre les doigts. C’est une mentalité de villages qu’il nous faut retrouver d’autant que les mobiles nomades le permettent. D’une épreuve, d’une situation grave en tirer toujours un bien car la Providence est souvent au rendez-vous sans qu’on le réalise.

     

    • C’est beau de rêver... Si je puis me permettre, je me suis tapé un tas de bouquin sur les systèmes politiques, l’économie, la sociologie et l’histoire de ces thèmes et....pfffff.....un jour j’ai lu 2 petits livres d’un peu plus de 100 pages chacun :
      - Le Travail et l’Usure. Ezra Pound (médaillé puis dénigré et enfermé..tu m’étonnes !)
      - Le livre vert. Mouammar Kadhafi (assassiné..lisez le bouquin vous comprendrez)
      Ils sont ce qu’ils sont mais, comme il y aura toujours "un système politique" et qu’il faudra toujours "travailler", comment structurer ces choses ?.... Je vous rassure, moi aussi je rêve et tant mieux. Bonne journée


    • suite commentaire ci-dessus :

      La chute du système financier irréversible contraindra le Peuple et toutes les populations sur notre sol (principe de réalité est là : les déportés désignés « migrants » par le pouvoir moribond en agonie effectivement présents et il faudra faire avec), à créer ses propres monnaies locales (S.E.L.) car la panique se lira dans les regards : frigo vide de Nutella

      Tout ceci s’organise dans l’ombre pour le moment et de manière informelle : bien qu’il en soit ainsi.

      Lorsque le Titanic a coulé, embarcations disponibles. Beaucoup dans la panique n’ont pas réussi à embarquer pourtant, pas toutes complètes, ni assiégiées.

      Les riches, les ultra-riches s’y préparent. :) les pauvres ! :) :)

      Vivre cette période de débâcle, de désorganisation : salutaire !

      Francis Cousin avertit : la puisance de l’ETRE, celle des profondeurs, longtemps refoulée, nous propulse, nous plonge, malgré nous dans l’incertitude de l’instant tel que vécu dans l’extrême dureté des camps de travail, goulags ou dans une jungle.

      Services publics : hôpitaux fermés, police ça ne répond plus, pompiers idem, administrations personne, écoles fermées, etc ...

      Les mafias&organisations sataniques y verront-là un sacrifice humain à grande échelle.

      Et voici, JESUIS=(l’ETRE° avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. (Matthieu 28-20),
      L’ennemi qui l’a semée, c’est le diable ; la moisson, c’est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges. (Matthieu 28-39)..

      Nos pulsions de vie et de mort mises à l’épreuve car il s’agit bel et bien d’une épreuve , belle (pourquoi ?) pour notre bien commun.

      Chaque jour qui passe leurre monde s’effrondre au point qu’il en est devenu démoniaque pour survivre telle une bête blessée tremblante, secouée de spasmes Merkaliens qui sent ses jours diminuer mais retient dans ses griffes la moindre parcelle de vie innocente : un foetus, un bébé abandonné, un chapardeur de sandwich condamné à du ferme, un Alain Soral persécuté, des GJ éborgnés, Samuel Dufour et Esteban Morillo, Ryssen, Reynouard, car la justice est devenue démoniaque : stupide car stupéfaite = frappée de stupeur. Jésus tel un voleur est entré chez eux et ça les panique au point d’un mémorable TAISEZ-VOUS :). L’insidieux Voleur ne se tait pas : il a craqué, révèle, réveille, secoue la Merkel :) et picolise Juncker

      La « dissidence pour tous » s’impose car l’Hôtel  :) craque de partout mais pas la France celte†


  • Ceux à qui on a donné des moyens.. sont toujours les mêmes ceux qui n’en ont pas besoin.... Est-ce que simplement tout ces évadés fiscaux et autres optimisation fiscaux, arrive t-il à se regarder dans une glace.....

     

  • Pas uin pompier pour témoigner sur l’incendie de notre-Dame ? Ils savent, eux.

     

  • Pour vos spectateurs :
    Dr Anatoly Livry :
    "La France, le Juif, le "racisme", l’avenir, la bêtise, l’Europe, ...", maintenant, sur YOUTUBE
    https://www.youtube.com/watch?v=7jE...


  • Allez une petite cacahuète de plus et on fait un petite tour de piste supplémentaire comme des singe de cirque....
    Ouaf ouaf ... ou quand un billet de 50e achete l’honneur er la fierté..


  • Ça va mal ? Allez un ptit billet rien de tel ! Bande de pignoufs catégoriels !!!


  • Vous n’avez rien compris et vous demeurez un immense troupeau de larves geignardes qui couinent pour un bifeton quand les frigos de fauchon sont plein et que Amazon va livrer ce soir avant 22 ;00 la dernière merde chinoise que vous avez acheté cet après midi par curiosité. Le régime se moque de vos piqûres de moustiques, il gaze. Tant que vous n’aurez pas compris que le soulèvement, l’insurrection et le sab... global tout autant que la grève générale sont les seules voies pour flanquer par terre ce régime pourri, vous pourrez continuer à couiner pour un billet... Le troupeau de veaux, pour qu’il bouge, il faut l’affamer sinon... il beugle en attendant la mamelle, éternellement.


  • Le ’’pompier’’ vient probablement d’une autre planète.. ? Déconnecté du reste de l’endroit du monde qu’il ne fréquente que provisoirement lors d’atterrissages temporanés pour ’’éteindre’’ ? Combien de fois déjà avons-nous pu voir les ’’syndicats’’ des ’’services publics’’ (qui ont une fâcheuse tendance à mettre le public à leur service) profiter des troubles sociaux pour faire du chantage à ceux qui les paient. Dans la spirale infernale ’’ponction fiscale-misère sociale’’, ils sont toujours du côté du manche, larbins, nervis ; impavides, cyniques, brutaux, avides. Ce qui n’offre rien, par ailleurs quant à la qualité de leur prestations (pourquoi bosser quand on ne risque pas de se faire virer.. ?). Il y a un fameux coup de balai à donner.

     

    • L’État, l’appareil d’état, ce qu’il est devenu, est aujourd’hui (ici-maintenant) aux parasites de tous poils, ce qu’est l’asile psychiatrique aux psychopathes ; un biotope idéal pour l’expression de ce que le bipède convoque de pire de ce dont est affligée l’espèce dont il participe, appliqué à ’’l’organisation sociale’’. Quelque chose qui est simplement devenu inadmissible jusqu’à la révolte chronique de ses victimes phagocytées et prises en otages, quand elles n’en font pas parties. C’est une partie du pays qui ’’mange’’ tout simplement l’autre, dans l’hyperviolence.


  • Ce n’est pas avec des primes que la situation va s’arranger.
    Par contre, ce détournement des problèmes est bien typique des syndicats vendus au système


  • #2225156

    Boum !Quand votre moteur fait BOUM !
    La dépanneuse SIMOUN viendra vers vous en vitesse ...


  • Parce que vous croyez qu’ avec une prime tout va aller mieux ? Cela me fait penser à un âne qui refuse d’avancer et le cocher assis sur son dos avec un bâton et une carotte pendue par une ficelle .
    Quelle drôle d’idée que d’écrire à "castaner" pour lui réclamer du pognon ,mort de rire .Réclamer du fric à un joueur de poker ,c’est un oxymore .


Commentaires suivants