Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Censure de l’Internet : le CRIF donne ses ordres au secrétaire d’État Mounir Mahjoubi

Francis Kalifat a été reçu par Mounir Mahjoubi pour un tour d’horizon sur le numérique et les réseaux sociaux.

Francis Kalifat a été reçu par Mounir Mahjoubi pour un tour d’horizon sur le numérique et les réseaux sociaux. Le président du CRIF a exposé au ministre les développements de la Cellule digitale du CRIF depuis 2014, les études qui ont été menées sur la haine antisémite sur le Net, la présence du CRIF sur les réseaux sociaux, les relations qui ont été tissées avec les administrations, les sociétés du Web, et les institutions françaises et internationales dans les domaines du numérique.

Il a présenté les résultats obtenus par le CRIF dans les signalements, et surtout, exemples à l’appui, les posts que les grands acteurs du Web (Facebook, Twitter, Youtube) ont refusé de retirer malgré les signalements du CRIF.

La discussion a notamment porté sur les moyens à mettre en place pour forcer les distributeurs à modérer le contenu haineux sur les réseaux sociaux, comme l’ont fait les Allemands en votant une loi imposant des amendes très lourdes en cas de refus de retirer des propos haineux.

Francis Kalifat a enfin présenté au ministre le projet d’Observatoire de la haine sur Internet sur lequel le CRIF travaille actuellement. Le ministre, très intéressé par le projet, a souhaité suivre ses développements.

Francis Kalifat était accompagné de Yonathan Arfi, vice-président du CRIF, et de Robert Ejnes, directeur exécutif du CRIF.

Ce que le CRIF ne veut pas que les Français comprennent,
à découvrir sur E&R :

 

À lire, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Mounir Mahjoubi, a obtenu son CAP de cuisine en 2015, tambouille du CRIFJ indigeste !

     

    Répondre à ce message

  • On parle d’antisémitisme mais c’est quoi ?
    Antisémite, c’est être contre les sémites
    Les sémites sont les descendants de Jacob
    Apparemment les sémites représentent 2% des juifs et les ashkénazes 98%
    En résumé, antisémite ne veut pas dire anti-juif, puisque la majorité des juifs sont ashkénazes.
    Si j’ai faut, vous me le dites.

     

    Répondre à ce message

    • Les Sémites comprennent les peuples qui parlèrent ou qui parlent babylonien, chaldéen, phénicien, hébreu, samaritain, syriaque, arabe et éthiopien.

       
    • Pas faux, mais pas tout juste non plus : les sémites sont les descendants de "Sem", un des fils de Noé. C’était ma minute de pinaillage.

       
    • Les sémites sont les descendants d’Abraham, à travers ses deux fils, l’un naturel l’autre légitime : I Ismaêl et Isaac.

      Ismaël avait pour mère une esclave égyptienne : il a donné la descendance des arabes.

      Isaac avait pour mère l’épouse légitime d’Abraham : il a donné la descendance des sefarad (seuls juifs pur sucre).

      Le contentieux entre les demi frères vient de ce que :

      - l’ainé n’est pas l’enfant légitime (il n’est que de père juif, sa mère est égyptienne et esclave)
      - l’enfant légitime n’est pas l’ainé ( Isaac est né après Ismaël ce qui normalement l’exclut du droit d’ainesse )

      Les arabes et les sefarad sont donc demi frères (ennemis) ;
      ils font partie des civilisations sémitiques ;
      ils ont pour ancêtre commun Abraham.

      Askhénazes ? Connais pas !

      le Bon Dieu si : il les déteste et ne reconnais que les sefarad comme "juifs" :

      8Je connais tes oeuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer. 9Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent ; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t’ai aimé. 10Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre.…

      Il y 2 catégories de "juifs que Dieu a aimé" :

      - ceux qui ont gardé la parole littéralement : les sefarad qui n’ont pas adhéré au talmud
      - ceux qui ont gardé la parole spirituellement : nous, les catholiques qui n’ont pas adhéré aux thèses protomondialistes du Concile

      Les ashkénazes qui se disent juifs et ne le sont pas font partie de la Synagogue de Satan (le N.O.M.) : Dieu nous les jettera à nos pieds pour qu’on joue au football (américain) avec leurs têtes.

      Blagounette sanguinolante mise à part : don’t joke with God.

      En effet, ce ne sont QUE les askhénazes qui ont été victimes de la shoah.

      Aucun safarade n’a été victime d’une quelconque persécution depuis 2000 ans à moins qu’il ne soit devenu talmudiste, et même dans ce cas, sa persécution fut moindre en permanence et gravité que celle de ashkénazes.

       
    • @ desvignes
      La distinction entre sefarades et ashkénazes ne doit pas etre aussi tranchée que le voudrait la littérature . Il existe chez beaucoup des traits communs qui les font reconnaitre , qu’ils viennent d’Ukraine, d’Allemagne, ou du Maroc ...

       
    • @desvignes
      "juif" spirituel . Pourquoi pas.

       
    • Arrêtez de véhiculer cet argumentaire des "faux juifs" basé sur de la mythologie. Arthur Koestler a raconté le récit ’une treizième tribu de khazars convertis parce qu’il voulait valider la Torah comme un texte historique. La culture sémite, une invention de la même époque. Les "juifs" d’après Tacite représentent un tiers des habitants de l’empire romain. C’est toute la caste des marchands et des artisans.

       
  • Rien que dans le titre évoquant ces deux intervenants , je dis que la France n’est plus entre les mains des Francais - faisant fi des attaques droitdel’hommardes , ces derniers ne faisant pas parti de mon credo -

     

    Répondre à ce message

  • Ps : compte tenu du nombre de collabos , Les souchiens rebelles seront bientôt parqués dans des réserves à l’instar des tribus indiennes d’Amerique ! Lesquelles se réduiront en peau de chagrin au fil du temps .

     

    Répondre à ce message

  • Un israélien et un marocain aux manettes de la France : je ne suis plus chez moi et ma vie est dirigée par des étrangers mondialistes.
    Qu’on vienne pas me parler de double nationalité et qu’ils sont français, surtout.
    Du papier Q, tout ça.
    Comme El Blancos, naturalisé et mis au pouvoir.
    Ras le bol.

     

    Répondre à ce message

  • Alors quand est-ce que les Francais vont-ils enfin comprendre la collusion judaisme-islamisme vs Chretiente ? Ont-ils besoin d’un petit dessin pour la demanteler definitivement ??? Cela dure depuis presque toujours : depuis l’avenement de l’Islam et la conversion des Khasars au judaisme a peu pres a la meme epoque cela fais environ 1300 ans... 1300 ans de trop de cette cabbale ! Saint Thomas d’Aquin avait bien prevenu avec ses disputes contre Averrhoes et Maimonides. Est-ce que l’Eglise en a pris de la graine ? Nenni ! Le Pape Benedict Ratzinger a bien senti la meche, mais s’est fait evincer rapidement par le Clan Clinton-Obama et j’en passe, apres son discours de Ratisbonne qui justement avait mis le doigt sur la plaie.

     

    Répondre à ce message

  • Au lieu de patrouiller pour empêcher les gens de parler il serait plus efficace de se poser des questions sur pourquoi les gens les haïssent.

     

    Répondre à ce message

  • Si le Crif ne donnait ses ordres qu’au secrétaire d’état Mounir Mahjoubi ,cela serait à la limite un moindre mal car le Crif est LE donneur d’ordres en chef dans un pays qui s’est laissé hypnotisé par son prédateur.

     

    Répondre à ce message

  • "c’est une sodo blablabla...coup de flute en do majeur et roulements de tambours"
    la véritée sort d’une seue bouche et elle ne se discute plus en 2017.

    les années 2000 ont une bouche pour dicter la loi.

     

    Répondre à ce message

  • Qu’ils aillent "observer la haine" sur JSS et Dreuzinfo et qu’ils arrêtent de nous les casser en prenant notre pays en otage. Paranos !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents