Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Centrafrique : proclamation d’un « État indépendant » au nord du pays

L’ancien président centrafricain et le leader de la coalition Séléka Michel Djotodia (photo ci-contre) a proclamé un « Etat indépendant » au nord du pays pour assurer la sécurité des musulmans qui sont face à un risque de génocide.

Le premier vice-président de la coalition Séléka Noureddine Adam a publié un communiqué.

« Un État indépendant a été fondé sous la présidence de l’ancien président et le leader de Séléka Michel Djotodia, avec la capitale Birao dans la région de Vakaga. Un gouvernement provisoire a été constitué pour notre Etat libre et indépendant » a-t-il dit.

Un gouvernement provisoire dirigé par Djotodia de 12 ministres sera composé et le premier vice-président de la coalition Séléka Noureddine Adam sera nommé ministre d’État chargé de la défense et de la sécurité nationale, fait part le texte.

La région de Vakaga à la frontière tchadienne et soudanaise renferme entre autre les villes Birao, Ouanda Djallé et Oundja.

La Centrafrique qui possède une population de 4,5 millions d’habitants, est composée de 50 % par les Chrétiens, de 40 % par les animistes et 10 % par la minorité musulmane. La majorité des musulmans de l’ordre de 450 000 habitent à Birao dans la province de Vakaga au nord du pays.

Les musulmans dispersés à travers la Centrafrique avaient commencé à se déplacer vers Vakaga face aux attaques anti-balaka.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Après le Soudan du sud, c’est au tour du nord de la Centrafrique de proclamer son indépendance, pour des raisons religieuses. En Afrique, le nord est toujours musulman et le sud est toujours chrétien.

    Prochain pays a proclamer son indépendance, la Casamance catholique ?

     

  • Et une nouvelle grande victoire pour la France de Hollande !
    Et une nouvelle raison d’être fière pour l’armée française de Hollande !
    Et une nouvelle preuve d’amitié & de confiance entre l’Afrique et la France de Hollande !

    Et youpi ! C’est la fête !


  • Ce gars est une pur fabrication des service secret

    Les musulmans ce sont réfugies provisoirement au nord du pays pour éviter les exactions
    Ils ont quitté leur travail dans les mines de diamant,dans les mines d’or,dans le commerce ,dans l’agriculture etc
    Une fois que tout les musulmans sont dans le nord du pays (un grand désert ) tu proclame l’indépendance pour éviter que ces Musulmans retournent dans le Sud

    Qui va les remplacer ? ,je vous le donne en mile ,les ZIonistes aidés des Chrétiens et de l’armée Française (bien malgré eux )
    Comme cela ces ZIonistes auront le monopole dans les pierres précieuses et dans l’or comme au Kenya ,comme en Afrique du Sud

    Je persiste a dire que les Musulmans étaient des concurrents tenace face aux juifs dans le domaine de la joaillerie car ils ne pratiquaient pas l’Usure


  • habituelle "baronnie" africaine pour gratter une fortune ou
    régionalisme à la Hillard appliqué à l’Afrique

    ps : Lugan nous avait dit qu’il y avait une part d’entrisme du Tchad, mais y avait pas aussi du pétrole dans le coin ?


  • Atomisation et dislocation de tous les Etats du monde, sauf des USA évidemment, projet du grand Israel...
    Tout ça c’est bon pour qui ?


  • Il y a aussi la requête de déclaration de l’Etat du Sud Congo le 20 avril 2014 déposée auprès du Secrétariat des Nations Unies pour la partition de l’ex-République du Congo Brazzaville pour se prémunir du génocide programmé des populations du sud du Congo. Après le coup d’Etat du général d’armées Sassou Nguesso, il y a eu 750 000 personnes qui manquent à l’appel dans le sud du Congo et 353 jeunes gens ont été enfermés dans des containers vivants et jetés dans le fleuve Congo pour être nés du sud Congo tandis que d’autres furent jetés dans des fosses, aspergés d’essence et brûlés vifs. Toutes ces conditions ont poussés des Congolais du sud du Congo de déclarer la scission du Congo en deux Etats : Etat du Nord Congo et Etat du Sud Congo (http://sudcongo.wordpress.com/).
    Ce sont toutes ces politiques de discrimination qui en sont la cause essentielle. Tant que le droit international ne sera pas appliqué de manière égale, ce phénomène risque de toucher tous les pays où sévissent les dictateurs.
    Y a-t-il une différence entre Slobodan Milosevic, Radovan Karadzic, Jean-Pierre Bemba, Laurent Gbagbo et Denis Sassou Nguesso ?


  • Je suis constérné par ce qu’il ce passe en centrafriqie tout en birmanie et palestine irak etc etc tout sa pour de l’argent et le pouvoir.. Apres le bruit des balles ont entend pas les innocents’ qu’Allah tout puissant fasse venir sont ordre car c’est le désastres sur terre l’humain a tout gaché ! Mais pourquoi vs faites tout sa les sionistes ??? Vous allez etre présenter devant votre seigneur qu’est-ce vous aler lui dire ???