Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Chaambi contre Zemmour : "Le PS et la poignée de sionistes nous l’ont jouée à l’envers"

Épinglé pour ses propos très virulents contre Zemmour dimanche, Abdelaziz Chaambi est un ancien militant d’extrême gauche et une figure historique de la lutte anti-islamophobie.

 

Un rassemblement « Stop Zemmour » et anti-islamophobie, dimanche, devant CNews, protestant notamment contre l’antenne donnée au polémiste d’extrême droite, a rassemblé quelques centaines de personnes.

La manifestation, passée relativement inaperçue sur le moment, a fait beaucoup parler d’elle après la diffusion sur Twitter d’un montage du discours du cofondateur de la Coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI), Abedelaziz Chaambi, s’en prenant violemment à Éric Zemmour. Dans son tweet, Guillaume Bigot (qui se présente comme chroniqueur à BFM, Sud Radio et CNews), a fait un montage de deux minutes de la séquence et écrit : « Je vous présente "Abdelaziz Chammbi" fiché S qui traite de bâtard sioniste Zemmour. » « "Bâtard", "virus", "bête immonde" : Zemmour insulté en public par un fiché S », a ensuite titré Valeurs Actuelles dès le lendemain. « Zemmour traité de "bâtard sioniste" par un fiché S devant les locaux de CNews », reprend pour sa part I24 News.

À l’origine de ce rassemblement, le collectif StopZemmour, né d’une « initiative citoyenne de musulmans choqués par les propos d’Éric Zemmour à heure de grande écoute », ainsi que le présente Elias d’Imzalène, à l’origine du collectif et fondateur du site Islam&Info, contacté par CheckNews. « Ce comité regroupe des gens de la vie associative et militante, des avocats, journalistes ou éducateurs qui partagent une même indignation. » Parmi les orateurs dimanche, le militant Elliot Lepers, l’élu francilien Pierre Serne, l’instagrameuse Miimii Boumboum ou encore la présidente de l’association Baytouna.

 

« Islamophobie ambiante »

[...]

Le cofondateur de la CRI a pris la parole au bout d’une demi-heure de rassemblement. Après avoir rendu « hommage aux mamans, aux sœurs, aux filles qui portent le foulard parce que c’est un courage extraordinaire » le militant s’en prend à Éric Zemmour :

« Depuis 1989, on nous bassine avec le foulard, les mosquées, le hallal etc. qu’est-ce qu’on a fait pour changer cette réalité ? Est-ce qu’on s’est battu ? Non, maintenant il faut se battre. Il ne faut plus laisser passer. Zemmour, le virus islamophobe. Zemmour c’est un bâtard, excusez-moi le terme, engendré par un mariage incestueux entre les politiques et les médias. Ils ont fabriqué un monstre et ce monstre-là, c’est un ogre. Quand il mange des choses avariées, je caractérise ça par une bête immonde. Quand elle est nourrie de nourriture avariée, elle nous chie sur la gueule. Quand elle mange de la nourriture franco-française, elle nous chie des Caroline Fourest, des Bruckner, des Praud, des Zemmour, des Morano, des Rioufol, des Clavreul, des Bouvet, des Odoul, des Galzi, etc. Et quand ce monstre mange du couscous ou de la harissa il nous chie des Zhora Bitan, des Fadila Mehal, des Lydia Guirous, des Zineb El Rhazoui et des Sifaoui. »

« Au-delà de cette parenthèse un peu humoristique, poursuit Chaambi, il faut comprendre que Zemmour c’est un pion. Zemmour, il est enfanté par un monstre. Il faut qu’on s’attaque au monstre. Le monstre c’est-à-dire le mariage entre la politique, les médias, sous la supervision du monde de la finance. Ce sont eux qui nous détruisent la vie, qui nous pourrissent la vie, qui sont en train d’appauvrir les gens, qui sont en train de ruiner le peuple pour le capital. Honnêtement j’aurais bien aimé être là pour parler du chômage, de la crise, des guerres coloniales. Mais ils sont tellement vicieux qu’ils nous ont dicté notre agenda et les thématiques sur lesquelles on doit se battre. On doit sortir de ça. Il faut que les musulmans soient sur d’autres luttes. »

 

Militant d’extrême gauche

[...]

Libé le décrivait ainsi en 2013 :

« Un blouson quelle que soit la saison et une grosse voix qu’il fait souvent résonner à l’aide d’un mégaphone. Installé dans la banlieue lyonnaise, Abdelaziz Chaambi, militant depuis plus de trente ans dans les quartiers populaires, s’est imposé avec sa Coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI), créée en 2008. Il est à la fois l’aîné, le prolétaire et la grande gueule de la galaxie anti-islamophobie. »

[...]

La Marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983, dont il a de nouveau parlé dimanche, l’a visiblement marqué. De l’expérience, il garde surtout une rancœur contre les mouvements de gauche. « Il n’a jamais pardonné la période de récupération qui a suivi », analyse un connaisseur du mouvement, en désaccord avec Chaambi.

« On connaît la musique, moi j’ai connu 1983 et la Marche pour l’égalité des droits et contre le racisme et on a vu comment le PS et la poignée de sionistes nous l’ont joué à l’envers et nous ont dévitalisé notre lutte », a-t-il dénoncé dimanche.

« J’en veux beaucoup à la gauche de cette époque, qui est de ma génération : les Dray, les Désir, ils sont aujourd’hui à la tête des institutions politiques. L’un dirige le PS, l’autre est député, l’autre sénateur, l’autre au Parlement européen, ils ont pris le champ politique et ils nous ont donné le champ de l’animation et de l’associatif », indiquait d’ailleurs Abdelaziz Chaambi à Slate en 2013.

[...]

Antisionisme militant

Comme l’écrivait Slate en 2017, l’homme se caractérise par ailleurs un « antisionisme militant ». Dimanche, il a d’ailleurs évoqué le sujet lors du rassemblement anti-Zemmour :

« Une pensée sincère pour nos frères à Gaza qui subissent un massacre depuis douze ans. Hier encore il y a eu des massacres, l’armée sioniste a bombardé Gaza, elle est en train d’étouffer un peuple, au su et au vu de tout le monde. Gaza c’est l’islam qui résiste, c’est pas l’islam qui se soumet, c’est l’islam qui se bat. »

Dans le discours de Chaambi, la dénonciation des sionistes peut intervenir au-delà du cadre israélo-palestinien. Dimanche, il a ainsi déploré « comment le PS et la poignée de sionistes » ont tué les espoirs nées de la marche de 1983. En, revanche, contrairement à ce qui a été rapporté par Guillaume Bigot dans son tweet, avant d’être repris dans certains articles, Chaambi n’a traité à aucun moment Zemmour de « bâtard sioniste » dimanche. Contacté, Abdelaziz Chaambi, assume le terme « bâtard » ainsi que le reste de son allocution : « Mes propos sont crus, abrupts, mais je les assume. »

Lire l’article entier sur liberation.fr

 


À revoir, le débat Soral/Chaambi du 23 mars 2012 sur OummaTV :

 

Pour un débat Soral/Zemmour !

(Cliquez sur l’image)

 


 

Le tweet controversé de Guillaume Bigot :

 

 

Un entretien avec Abdelaziz Chaambi en 2015 :

La criminalisation de l’antisionisme, sur E&R :

 






Alerter

157 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Un pur produit de l’antiracisme institutionnel façon SOS racisme. Un concentré de démagogie, de complainte victimaire (un point commun avec le lobby qui n’existe pas) et d’indigénisme au service de l’anti-France depuis 40 ans.

    Un tapin du système qui comprend tardivement qu’il a été l’idiot utile d’une ingénierie sociale mortifère. Et c’est ce genre d’énergumène qui prétend être le porte-parole des musulmans de France ?

    Morceaux choisis :

    "hommage aux mamans, aux sœurs, aux filles qui portent le foulard parce que c’est un courage extraordinaire."

    =>Rien de tel qu’un beau couplet démagogique pour galvaniser les troupes et s’assurer les faveurs des siens. Plus facile que d’évoquer ce qui, dans le port du voile, peut relever de la provocation et d’une certaine stratégie de la tension.

    "Depuis 1989, on nous bassine avec le foulard, les mosquées, le hallal, etc..."

    => Là on est d’accord, mais qui a fait de ces sujets une cause à défendre ? Qui a porté ces revendications communautaires sur la place publique ? Qui joue la surenchère sur le sujet et exige maintenant des plages islamiques ? Quant à l’islamophobie ambiante, si les musulmans en sont victimes ils en sont aussi les principaux vecteurs. Faut-il rappeler que la France est le premier exportateur européen de djihadistes au Levant ?

    "Zemmour est un monstre. Une bête immonde qui lorsque elle est nourrie d’aliments avariés nous chie à la gueule."

    => C’est sûr, mais combien de monstres dans les banlieues élevées dans la haine de la France ? Et lui que fait-il à part chier sur la gueule des Français depuis des décennies ?

    J’ai juste envie de renvoyer la créature dans le giron de ces maitres. Ceux dans la main desquels il a mangé pendant si longtemps sans rien trouver a redire sur la nourriture qu’on lui servait.

     

    Répondre à ce message

    • TRÈS BONNE ANALYSE , sans oublié la gauche FRANÇAISE qui depuis 50 ans crache ( pour être poli ) sur la tronche de l’église catholique , pour mieux manger dans la main de l ’islam , va comprendre GEORGES, MARCHAIS bien sur .

       

    • les banlieues élevées dans la haine de la France ? Et lui que fait-il à part chier sur la gueule des Français depuis des décennies ?



      Si vous saviez a quel point vous etes des mongoles. Les banlieues élevées dans la haine de la France dis tu ? Pas du tout mon pote t’as rien compris. Nous respectons la France. La France est une Terre sainte. C’est le plus beau pays du monde. Le premier qui parle mal de la France, terre chrétienne, je l’accroche à l’arriere de ma caisse et je fais Paris Marseille. La France c’est Marie Madeleine. Elle pèche mais elle a une nature éminement spirituelle. C’est l’élue.

      Mais le probleme, c’est que les mecs à longueur de journée ils nous disent qu’on n’est pas français, qu’on est illégitime. Ensuite ils affirment expressément que c’est eux la France.

      Donc logiquement abruti, forcément le mec à qui tu t’adresses de la sorte, il va pas trop t’aimer tu comprends. Et il quand il dit j’aime pas la France, il dit je t’aime pas toi. Selon ta propre définition de la France !! Tocard

      C’est comme si tu chiais sur la tete d’un mec et après tu lui disais :

      BAH POURQUOI TU M AIMES PAS ?

      Gros gros mongole va

       
    • Karim, arrête de gémir et dis ce que tu viens d’écrire sur la France à voix haute au pied d’un tour HLM à Sevran, Evry ou dans n’importe quelles enclaves salafistes du territoire national et compte les secondes qui s’écouleront avant de te faire lyncher.

      Tu peux aussi tenter l’expérience dans le métro parisien ou un soir de match après une rencontre France-Algérie.

      Sinon, ton propos illustre parfaitement ce qui fait défaut aux types dans ton genre ; avoir assez d’honnêteté et de courage pour assumer vos responsabilités. Vous passez vos journées à mettre en cause les autres pour mieux vous dispenser d’une nécessaire remise en cause.

      J’ai jamais entendu un immigré asiatique se plaindre. T’expliques ça comment ?

      Quand tu sera prêt à voir les choses telles qu’elles sont tu pourras venir me donner des leçons et envisager éventuellement de t’exprimer sur le sujet. Bon courage, sortir d’une posture d’éternel irresponsable risque d’être violent.

      Bisous

       

    • Tu peux aussi tenter l’expérience dans le métro parisien ou un soir de match après une rencontre France-Algérie.




      Peut être que ça ne ferais pas un plis ? Enfin, les supporters de foot c’est pas une référence... il suffit de deux idiots pour orienter la foule alors ça reste possible. C’est pourtant ce que vous reproche le jeune banlieusard de toujours chercher les situations conflictuelles jusqu’à les provoquer. Quant aux banlieues salafisés soit disant.., ils fument et boivent de la bière ouvertement.. faut arrêter la mythomanie ?




      Sinon, ton propos illustre parfaitement ce qui fait défaut aux types dans ton genre ; avoir assez d’honnêteté et de courage pour assumer vos responsabilités. Vous passez vos journées à mettre en cause les autres pour mieux vous dispenser d’une nécessaire remise en cause.




      La France a un problème avec le patriotisme... Tu peut porter un tee-shirt avec un drapeau américain ou un « Union-flag » britannique sans gêne... par contre même toi, nationaliste, tu réfléchirais à deux fois (selon les circonstances, exemple : professionnelles)...



      J’ai jamais entendu un immigré asiatique se plaindre. T’expliques ça comment ?



      Bienvenus en France... les français sont connus pour être des râleurs... Les asiatiques dont tu parles ont souvent leur parents incapables de parler le français... Les asiatiques sont hyper communaitaires et repliés sur eux-mêmes.. Ça les poussent comme les juifs à travailler en indépendants... Ce qui fait leur succès lorsqu’on a tous des valeurs de « socialistes » dans le sens d’une relation à l’état. Les Pakistanis en Grande Bretagne sont eux aussi communautaires... ils montent leurs affaires, travaillent entre eux comme les juifs. Pas forcément par racisme comme l’élite juive mais par commodité.

      Il y a des personnalité issuent de la communauté musulmane dans les médias, la culture, la société civile.... Et très peu d’asiatiques !!! Pareil pour les portugais qui ont formidablement réussi comme artisans modestes... mais pas de personnalités émergentes en masse dans la communauté la plus nombreuse de l’immigration.

      Alors oui, dans l’ensemble il y a une tendance à l’auto-victimisation et la pleurnicherie... mais le gars ici... ne chialait pas du tout.. au contraire il donnait son avis qui parfaisait très réaliste. On ne peut pas se plaindre des prières de rue et vouloir leur interdire de construire des mosquées.. est un des exemples qui me vient à l’esprit

       
    • @Peter



      Les asiatiques dont tu parles ont souvent leur parents incapables de parler le français



      Ce qui rend leur intégration d’autant plus méritoire, au contraire de celle des maghrébins qui ont aussi souvent des parents ne parlant pas un mot de français.

      Tu n’as pas répondu à la question : pourquoi les Africains ne cessent de se plaindre et ont du mal à s’intégrer à la société française tandis que les Asiatiques ne se plaignent jamais et y parviennent en une génération ? Un problème d’intelligence, peut-être ?



      hyper communaitaires et repliés sur eux-mêmes.. Ça les poussent comme les juifs à travailler en indépendants...




      On a du mal à comprendre la relation de causalité que tu établis entre non-fonctionnariat et communautarisme.
      Les identitaires maghrébins sont hyper communautaristes et repliés sur eux-mêmes.



      On ne peut pas se plaindre des prières de rue et vouloir leur interdire de construire des mosquées




      Si, on peut, car on peut n’accepter ni les unes ni les autres !

       

    • On ne peut pas se plaindre des prières de rue et vouloir leur interdire de construire des mosquées




      Si, on peut, car on peut n’accepter ni les unes ni les autres !
      Non, c’est une incohérence dialectique... si on n’accepte pas les prières musulmanes sur le territoire nationale on ne peut pas mettre en avant l’illégalité des prières de rue... car illégale. Car les gens ont le droit de montrer un désaccord en occupant l’espace publique comme le font les gilets jaunes.

      Dans une conversation « normale » votre interlocuteur pourrait croire que vous avez un problème avec la légalité et non pas la légitimité de la prière dans un contexte culturel français... C’est un discours pas très clair ou qui tient de l’hypocrisie.

      C’est pourtant simple... vous n’êtes pas contre les prières de rue mais les prières musulmanes ou qu’elles soient.

      Si demain on pouvait transformer des maisons individuelles en mosquées et ainsi résoudre les prières « sauvages » vous n’accepteriez pas cette solution car elle ne résoudra pas votre opposition réelle à l’Islam que vous considérez exogène à la France. Vous n’êtes pas clair avec vous même. Votre discours n’est pas clair. Ou vous avancez masquez car vous savez bien que les gens sont sensibles aux incivilités mais ne vous suiveraient pas concernant la liberté de culte en France. Bref, comme d’habitude vous tenez un discours qui tient du politicien.. on se doute à chaque fois avec vous @Titus qu’il y a bien plus que ce que vous dites...

       
    • @peter

      Comme d’habitude, tu fais semblant de ne pas avoir compris le propos d’ordre général que je tiens et te livres à des attaques personnelles. C’est le syndrome Chambi.

      Je vais malgré tout réexpliquer : on pourrait très bien interdire à la fois les mosquées et les prières de rues en France, si on le voulait, et il n’y aurait aucune incohérence là-dedans : L’islam serait interdit dans l’espace public par la loi.

       

    • Je vais malgré tout réexpliquer : on pourrait très bien interdire à la fois les mosquées et les prières de rues en France, si on le voulait, et il n’y aurait aucune incohérence là-dedans : L’islam serait interdit dans l’espace public par la loi.




      C’est bien ce que je disais... Cela tient de l’hypocrisie car jamais dans les forums @Titus vous nous avez parlé d’interdire l’Islam en France.

      Si vous êtes clair sur cette intention et que vous vous exprimez sans ambiguïté : il n’y a plus vous concernant de problème de cohérence...ni de dialectique !!!

      Mais la remarque tient toujours... ceux qui s’indignent des prières de rue en parlant de la légalité tout cachant qu’ils souhaiteraient en réalité bannir la pratique cultuel de l’Islam ne trompent pas grand monde à vrai dire... Ils rouspètent concernant ce qui prient dehors devant les caméras sans dévoiler qu’en réalité hors caméra ils rouspètent tout autant concernant ceux qui prient à l’intérieur !!
      En tout cas merci de votre sincérité ! Et non, je ne faisait pas de vous un cas personnel mais un cas général, une incohérence qui choc beaucoup de monde. Comme je le disais venant des politiciens ça se comprends parfois.. ils ne vont pas se faire griller au niveau de l’opinion publique.

      Je suppose qu’en tant que chrétien (nous parlant souvent du catholicisme ici même) vous considérez qu’il serait tout aussi normal si sous d’autres cieux le christianisme soit interdit et les églises détruites comme l’ont fait les takfirists de Daesh par exemple ?.... Et ils ont même plastiqués des mosquées chiites... Pourquoi je ne suis pas surpris ?

       
  • On semble juger Chaambi sur son style - virulence du ton, usage des mains, etc. Il y a comme un reflet de la classe ouvrière qui parle mal, avec un accent mi-province et mi-maghrébin. Il se revendique lui-même de la classe ouvrière, descendant d’ouvrier, descendant d’"immigré" et il revendique son caractère musulman.
    Bref il revendique tout ce qu’on dit de rejeter et qu’on projette comme "échec" :
    - être ouvrier : certains diraient échec social. aspect répulsif pour certains revendiqué.

    - être immigré : beaucoup diraient échec. aspect répulsif pour certains revendiqué.
    - être ouvertement musulman  : aspect répulsif pour certains revendiqué.
    - être une ancienne racaille des quarties : aspect répulsif avoué.

    Face au rejet comment réagissent les gens ?
    Il semble que Mr Chaambi, en fait des badges d’honneur.

    Maintenant sur le fond : Soral ET Chaambi ont tous les deux beaucoup d’expériences similaires. Ils ont commencés communistes, à gauche. Ils se sont "singularisés" chacun à sa façon et ont chacun reçu en retour beaucoup de brutalité, tous deux forcés à gagner leur vie en dehors du marché normal du travail.

    Tous les thèmes abordés, après approfondissements, sont valables.
    Exemple le plus cru : les honneurs nationaux rendus à Mr Ronan Pointeau , mort au Mali, durant une journée où plus de 100 personnes ( 50 militaires maliens et 50 militaires étrangers) ont été tuées par Boko Haram, peuvent amener à réaliser que la France est prête à tout pour guarder les mines d ’Or, les champs de Pétrole, les mines d’Uranium, les champs de Gas du Mali. Est-ce par charité qu’on a déployé plus de 4 500 soldats Français dans cette région ? Du coup certains thèmes abordés par Chaambi ne sont peut-être pas de faux thèmes : la FrançAfrique existe bien.
    Faiblesse de E&R, vu que Mr Lugan, école militaire de la guerre, est l’expert "africain" d’E&R et a normalement pour consigne "la FrançAfrique doit être défendue lorsqu’on en parle - ce que Mr Lugan fait très bien -, ou silence radio dessus".

    Il semble vouloir faire un parallèle entre se revendiquer Musulman et se revendiquer Corse. Peut-être que Mr Chaambi ne prend pas la mesure de la différence entre les deux : nombre limité de Corses par exemple !

    Mr Chaambi devrait sans doute regarder le cas de Kemi Seba, qui a expliqué comment fils de médecin, il fut rejeté avec violence dans la campagne, mais après un important travail d’"éducation" comprend la ligne E&R.

     

    Répondre à ce message

  • ont a eu flamby maintenant c’est Chaamby :ce mac est un danger pour la France, ce mec est la caricature hardcore de l’islamogauchiASSE dans tout sa splendeur.
    J’avais adoré le debat avec alain soral : qui ce dernier avait été un cador, oui sieur soral lui avait mis une claque intellectuel, a cet anti-francais pur et dur :
    conclusion : dimanche je mangerai des crepes au Nutella : c’est ma manière de lutter contre le racisme et cette arnaque de lutte contre l’islamophobie.

     

    Répondre à ce message

  • Bonsoir, je ne suis ne suis pas du tout érudite en matière de Politique mais je pense avoir compris une chose… je crois qu’il restera au fond des chiottes...

     

    Répondre à ce message

  • Sos racisme , la gauche FRANCAISE criée au loup et voila , en 1983 la marche des beurs , en 2019 la marche contre l’islamophobie .Ils en non pas marre d’être instrumentalisés les FRANÇAIS D’ ORIGINES . Par toutes les associations de la pleurniches ,tout les partis politiques , tous sauf un , le FRONT NATIONAL de JEAN MARIE BIEN SUR .

     

    Répondre à ce message

  • En même temps ce type (Chaambi) dessert la cause Musulmane , que des arguments émotionnels, qui ne se renforcent par aucun concept scientifique. Il n’est pas au niveau de Monsieur Soral, il se comporte comme un fou, j’ai mal pour lui. " "L’indigénat de confort", entièrement d’accord avec Monsieur Soral. Monsieur Chaambi, la France on l’aime ou on la quitte. Et je suis aussi Noir et Musulman.

     

    Répondre à ce message

  • je verrais bien un chaambi haziza, là ce serait équilibré comme débat.

     

    Répondre à ce message

  • Chaambi défilera Dimanche contre l’islamophobie
    aux cotés
    de l’islamo-maçon D. Boubakeur
    du maçon-gauchiasse J-L Mélenchon
    des islamo-racailles-maçonniques Y. Belattar & Benalla
    et des frères Musulmans-maçons H. et T Ramadan

     

    Répondre à ce message

  • Chaambi tu as compris maintenant ?
    focalise pas sur le FN !

     

    Répondre à ce message

  • Ce type est une poire de lavement

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents