Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Chibanis" : la SNCF accusée de discrimination pour avoir appliqué "une sorte de préférence nationale"

Justice : la Cour d’appel de Paris examine plus de 800 dossiers d’anciens cheminots de nationalité ou d’origine marocaine, les « Chibanis ».

Ils disent avoir été « spoliés » par rapport à leurs collègues français et demandent « réparation » à la SNCF pour discrimination : 800 cheminots d’origine marocaine, dont le cas est examiné en appel jusqu’à mardi, devront encore patienter jusqu’à début 2018 pour être fixés. [...]

Deux anciens salariés ont été autorisés à s’exprimer au nom des autres. « On travaillait comme des moutons », a raconté le premier à la cour, disant avoir « baissé la tête » parce qu’il avait « une famille sur le dos ».

« On est là pour défendre notre honneur » car « la SNCF a profité de nous », a dit le second, ému aux larmes en évoquant le moment où il a découvert le montant de sa retraite.

En première instance, la SNCF avait été condamnée pour discrimination dans la quasi-totalité des dossiers. Le montant des dommages et intérêts prononcés en septembre 2015 devant le conseil de prud’hommes de Paris, suspendus par l’appel formé in extremis par le groupe public, s’élevait alors à 170 millions d’euros.

Embauchés comme contractuels, donc avec un CDI de droit privé, les Chibanis n’ont pour la plupart pas bénéficié du « statut » plus avantageux des cheminots, réservé aux ressortissants européens, sous condition d’âge. [...]

Pour l’avocat du Défenseur des Droits, ce dossier n’est « pas totalement étranger à notre histoire coloniale ». « C’est une affaire qui résonne, car la SNCF a mis en place une sorte de préférence nationale » qui « doit cesser », estime-t-il.

Lire l’intégralité de l’article sur actu.orange.fr

Le championnat de la victimisation, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • C’est un leurre. Les pauvres se battent pour ramasser les miettes et on invoque le racisme comme os à mâcher pour les travailleurs d’origine immigré... et puis évidemment en retour les autochtones vont se sentir lésés car s’ils ont des retraites de merde ils n’ont aucune excuse à brandir pour gagner plus...
    Car la situation est globale et ne se limite pas à la SNCF... SNCF qui sert pour la énième fois de bouc émissaire à la classe capitaliste mondialisée qui joue de manière perverse sur les luttes horizontales entre travailleurs et concentre les regards sur les vieilles structures héritées des 30 glorieuses pour mieux cacher sa domination...

     

    Répondre à ce message

  • Ca va donner des idées aux "travailleurs détachés", ils vont réclamer des compensations pour avoir été "discriminés" .

     

    Répondre à ce message

  • Si les Chibanis ont gain de cause le jugement va faire jurisprudence, il va y avoir des dizaines de procès et les Français vont casquer .

     

    Répondre à ce message

  • Lobby marocain. Le même qui a permis à cette illétrée de Najat de squatter l’éducation. Le tout qui contribue à la destruction d’une entreprise publique. Bref, on est bien dans une ère écoeurante qui passera tôt ou tatd aux oubliettes de l’histoire.

     

    Répondre à ce message

    • t’es sûr qu’y a pas un lobby surpuissant au dessus, manipulateur de tout ce merdier ?...par contre déviation en lutte horizontale il y a, à partir de faits sociaux qui mériteraient un peu de recul : dumping social, où l’on jette des pauvres contre des pauvres, çà eut marché, çà marche encore...et si au passage on peut envoyer un glaviot à la face de la France des 30 Glorieuses, alors....mais là encore le bon docteur Tikoun Olam saura tout réparer !

       
    • Je pense plutôt que c’est la france qui va passer aux oubliettes de l’histoire ...
      Pas trés optimiste en ce moment mais réaliste. Regardez autour de vous si vous vivez en ile de france. Que voyez-vous ? Regardez bien les gens, quelles sont leurs valeurs ? Le grand remplacement est quasi achevé. Il ne manque plus qu’une génenération et c’est plié. Nous serons européens et communautarisés. Zemmour n’appelle pas du tout a la guerre civile, Zemmour ne fait que créer les conditions sociales du communautarisme qui permettront de fédéralider l’Europe de la meme façon que les USA. Nous nous sommes réveillés trop tard. Nous sommes minoritaires car les minorités dans leur majorité, trouvent plus d’interêt a se communautariser plutôt qu’à placer notre nation au dessus de leur dieu. C’est le retour du bâton les amis. Fallait pas aller les emmerder avec nos valeurs pleines de failles. Nous payons notre sentiment de supériorité. Ceci sera definitivement acté au lendemain des legislatives.

       
    • @emmanuel pas macron
      Tu as raison, le grand remplacement est quasi achevé, plus qu’une génération et c’est plié.
      Avis de parisien !

      Et leurs valeurs ? Tout est dit déjà dans leur langage de banlieusard...." ouala sur l’coran d’la mec !"
      "Wouesh ma gueule !"

       
  • "Entreprise" même pas capable d’assurer un service minimal, "gérée" par les grands humanistes des syndicats genre CGT et partis genre PCF, qui aime bien les étrangers mais moins payés bien sûr, chacun à sa place !

     

    Répondre à ce message

  • Ce n’est pas de la préférence nationale mais de la discrimination raciale puisque ces chibanis sont d’origine marocaine mais de nationalité française, n’est-ce pas ? Et tout ceci pour faire des économies de bout de chandelle !

     

    Répondre à ce message

    • Ou lala " discrimination raciale"....Tu as lâché le mot paralysant...
      Les mechants blancs ont encore frappé...il faut vite aller brûler des bagnoles et des abri bus...

      Déjà il serait bon de clarifier quel était le statut légal de ces travailleurs, quel était l’état du chômage quand on les a fait venir...Et surtout qui étaient les responsables qui les ont fait venir pour les payer à coup de lance pierre et faire ainsi du dumping social et ne pas employer des français. ..avait ils un contrat ? A t-il été respecté ou pas ?

      Quelque chose me dit que lon va encore trouver la joyeuse équipe derrière cet énième scandale à dormir debout ..parceque cela ne vient pas à l’esprit d’un patriote français ce genre de délire. ..

      Et puis ne pas oublier de remettre cela dans le contexte de la décolonisation et des relations entre les pays qui se sont séparé...

       
    • zuleya

      Je n’accuse pas les Blancs, je suis moi même Blanc et surtout de sensibilité d’extrême-droite !
      Je vous le concède que dans la précipitation je me suis effectivement mal exprimé. Ces chibanis ont été discriminés non pas en raison de la couleur de leur peau ou de leur appartenance ethnique mais en raison de leur statut socio-culturel mais qui est aussi indissociablement lié à leur origine marocaine ; le fait qu’ils soient d’origine marocaine, donc anciens colonisés d’une colonie française, leur confère un certain nombre d’attributs (soumission...) facilitant leur exploitation. Quand on est chrétien et que donc on accorde une grande importance à la justice on ne peut être que scandalisé par une telle pratique.
      La préférence nationale aurait été d’embaucher que des nationaux français (indépendamment de leur origine), mesure avec laquelle je suis parfaitement d’accord. Mais une fois qu’un individu est embauché, à compétence et fonction égale, il doit être payé exactement le même salaire que les autres et ceci quelque que soit ses origines et sa nationalité ! La France n’est pas le Qatar ni l’Arabie Saoudite avec leurs travailleurs de seconde zone !

      Et entre parenthèse en France il ne doit pas y avoir de citoyens de première et seconde zone. Si la France ne veut pas considérer ses naturalisés comme des Français à part entière alors il est largement préférable de ne pas accorder la nationalité française du tout ! D’ailleurs je considère moi même que la naturalisation est en France trop facilement accordée ce qui fait qu’il y a trop de crevards anti-français ayant été naturalisés ! On a déjà assez d’anti-français de souche, inutile d’en rajouter une couche ! La France n’est pas non plus Israël avec sa citoyenneté à deux vitesses, une de luxe pour les Juifs, une de seconde zone pour les autres non juifs...soit on ne donne pas la nationalité, soit on l’accorde et on traite tout le monde sur un pied d’égalité.

       
    • Goy pride, évidemment que les étrangers ont des droits et des statuts différents des nationaux. C’est à la base du concept de nation et c’est absolument désirable.

      A l’heure actuelle le statut est préférentiel pour les etrangers comme on le voit pour l’aide médicale d’état et ça c’est du grand n importe quoi. Il faut retourner à un état ou les francais ont des droits prépondérants sur les étrangers en france. Sans que cela ne puisse choquer .

      La france est un curieux pays si les gars d extrême droite ne défendent pas le concept de nation , et donc de différentiation nationaux/etrangers, et y voient une atteinte "aux libertés fondamentales " ou je sais pas quelle concept féminisé...on rappellera que les étrangers, par exemple, n’ont pas le droit de vote aux élections nationales (hors scrutin local pour les europeens) mais que c’est la prochaine étape de macron et sa bande, avec le vote à 16 ans...

      Petite précision : que la plupart des chibanis soient devenus français et aient opté pour le regroupement familial ne veut pas dire qu’ils n’étaient pas étrangers lors de leur mission pour la sncf...il faut que l éducation nationale et la télé française aient fait du bon boulot au sens fabiusien du terme pour que l’on imagine possible en france de donner un statut différent à des français selon leur origine...Mais toi tu supposes que c’est ce qui a du se passer...je te le dis tout de suite c’est du pipeau et c’est forcément faux. Pas même besoin de faire une enquête.

       
  • Et nous savons que c’est sous la pression du patronat sous Pompidou qui lui aussi je crois venait de rotshild qu’on à fait venir les étrangers pour baisser le coût de la main-d’oeuvre... Et donc faire plus de marge.. et aujourd’hui nous sommes restés... À la marge encore plus de marge...

     

    Répondre à ce message

  • Pour une fois que ce n’est pas la communauté de lumière que la SNCF indemnise... !

     

    Répondre à ce message

  • Mon (humble) avis est le suivant : On a fait venir à l’époque ces travailleurs, moins chers, et bosseurs sinon rien. Le temps a passé, ils se sont "émancipés". Grand bien leur fasse. Ils ont eux et leurs enfants bénéficié de "nos lois", et ont su en profiter (normal). Aujourd’hui il faut trouver des néo-futurs-chibanis. Une autre immigration, moins chère. C’est en marche !
    Peut-être auront-ils gain de cause, ça ne m’éclabousserait pas plus que ça. Mais si on fait le ménage, on le fait jusqu’au bout. Réhabilitation et compensation pour nos Frères Harkis et leur descendance, vérification et annulation des arnaques à la Sécu (nos chers, très chers centenaires nord-Africains) etc.
    Enfin bref, pour leurs gosses, ils ont voté Macron, ils l’auront dans le fion. Le néo-immigré est l’avenir. L’Arabe de France ? Ben, c’est juste un Français, qui dès fois n’a pas l’élégance de l’être vraiment, mais en tous les cas il est assurément aussi con.

     

    Répondre à ce message

  • Comparer un contractuel, CDI de droit privé, à un statut de cheminot (fonctionnaire ou régime spécial) ne me semble pas pertinent pour affirmer qu’il y a eu discrimination...
    Il y aurait discrimination si, pour le même poste, la SNCF payait significativement moins un contractuel Marocain qu’un contractuel Français*.
    Qu’en est il ?




    * Les contractuels Français étant eux aussi moins bien traités que les "titulaires"...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents