Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Choron sur la modernité et le travail

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #60499
    le 02/11/2011 par ibrahim
    Choron sur la modernité et le travail

    Juste superbe !


  • #60501
    le 02/11/2011 par Elevation
    Choron sur la modernité et le travail

    Pourquoi on leur fait pas des cercueils carré, vu qu’ils sont assis toute leur vie ? hahaha !!
    Il avoinait ce Mr Chorron !


  • #60503
    le 02/11/2011 par dorpxam
    Choron sur la modernité et le travail

    Alors le coup de l’homme préhistorique qui se fait planter les griffes de lion dans les burnes ... j’en pleure de rire ! En tout cas, mille fois d’accord sur la qualité du travail. Mais il faut savoir que l’aspect dégradable et jetable est une volonté des élites pour faire vendre et vendre encore. Ce monde est devenu fou et stérile. Quel plaisir d’entre les oiseaux chanter en fond sonore !


  • #60510
    le 02/11/2011 par avrelarmor
    Choron sur la modernité et le travail
  • #60514
    le 02/11/2011 par Victor H.
    Choron sur la modernité et le travail

    "Arbeit macht frei", "Le travail rend libre" comme disait les nazis (je me permet cette petite quenelle).

     

  • #60520
    le 02/11/2011 par avrelarmor
    Choron sur la modernité et le travail

    Par rapport au lien que je viens d’envoyer, le film est excellent, mais pour ceux qui n’ont pas le temps, écoutez entre la 24ème et 29ème minute, c’est jouissif !

     

  • #60522
    le 02/11/2011 par Esprit Lambda
    Choron sur la modernité et le travail

    Après une petite leçon, çà y est on est plus à l’aise. (Mais pourquoi d’abord le monsieur y s’moque de ma tronche en train de regarder sa vidéo et d’écrire sur le site d’E&R ?).
    Je lui donne tout à fait raison sur l’époque du travail bien fait ("révolue à cause des réalités du marché" ... "qui a donc perdu toute échelle humaine" ...


  • #60523

    Choron, c’était autre chose que le Charlie d’aujourd’hui.


  • #60529
    le 02/11/2011 par titus pullo
    Choron sur la modernité et le travail

    Je comprend pas pourquoi ER se passionne pour Choron en se moment ? Pour sa grande geule d accord , pour sa grosse paire de coulles ok , mais la il vien nous donner des leçons de travail ce branleur professionnel ça me fait bien rire . Il a passé sa vie assis dans des bureaux ou dans un bistro un verre a la main a faire des blagues scato faut arreter .S est le genre de personnages capable de dire une chose et son contraire dans la meme phrase , s est sa génération de jouisseur qui nous as mis dans la merde et qui vien en plus nous donner des leçon genre nous on s est bien gavé vas falloir se remettre au travail les jeunes cons .La seul chose intéressante dans ce qu il dit s est qu avant ils fesaient des objets pour que ça dure et que maintenant on nous sort de l obsolescence programmé , mais meme ça il a pas les mots pour l exprimer intelligemment tellement il s est cramé les neurones .

     

    • #60565
      le 02/11/2011 par Panisse
      Choron sur la modernité et le travail

      N’importe quoi ! Renseigne toi...


    • #60589

      très juste titus !


    • #60601
      le 03/11/2011 par andreas
      Choron sur la modernité et le travail

      Juste pour info visionne le film et tu verras qu’étant adolescent il a bossé à la ferme pour remplacer les aînés en camps de travail en Allemagne ; il a fait 2ans et demie à l’armée, en Indochine. Avant de gérer son propre journal il a été colporteur... il n’a pas fait que se fendre la poire.


    • #60607
      le 03/11/2011 par Harry Cow
      Choron sur la modernité et le travail

      Tout à fait d’accord avec toi... Choron disait lui même que sans Hara-Kiri, Mai 68 n’aurait jamais eu lieu
      VOIR LE REPORTAGE EN QUESTION

      C’était le Charlie Hebdo de l’époque de faux subversifs... c’est bien beaux d’être nostalgique à la veille de sa mort et de regretter le travail bien fait de son enfance, mais quand on a était l’un des acteurs de cette destruction on ferait bien de ne pas l’ouvrir ;)


    • #60612

      il a aussi été faire la guerre en indochine , pendant plus de deux ans ... il a aussi travailler dans different emplois,durs et penibles ..il ne s’est pas reveillé un beau matin en "professeur choron" ..
      l’eternelle critique au "fainéants" d’artistes ..
      et s’il fallait vraiment "en etre" pour en parler comment tolerer les propos des Sarkozy et autres sur le chomage , la pauvreté, la vie chère ? tous ces gars la n’on jamais ne serait-ce que planter un clou ... et veulent nous apprendre la vie .


    • #60621
      le 03/11/2011 par titus pullo
      Choron sur la modernité et le travail

      Tres intéressant tes arguments panisse ... Moi je vais t en donner , tu as déja lu un hara-kiri ?Je les ai presque tous a la maison car mon pere les a collectionnés parmis d autres magazines de l époque .Je peux te dire , pour etre aussi vulgaire que chauron , s est de la merde de branleur soixantuitard , s est culte pour l époque car la france souffrait de censure et s était un défouloir pour leur bande de pochetron .Leur film culte s est la grande bouffe si tu connais , on baise on fume on bois on mange a en creuver .S est des gens comme lui qui ont mis a sac l héritage de nos grand parents qui ont reconstruit la france a la sueur de leur front .Il parle de travail bien fait mais ses journaux étaient baclés , couverture racoleuse , textes pipi caca , roman photo pseudo hérotiques ,aucun fond , aucun message a part jouissez de la vie et gavez vous !
      ça faisait peut être rire a l époque de l entendre débiter ses grossieretés mais maintenant s est quotidien pour nous tout le monde s insulte de tous les noms pour un rien .
      Je me répéte mais les problemes qu on a actuellement s est a cause de cette génération de jouisseurs , apres eux le déluge ...

      Je réagis aussi a la vidéo ou il insulte la journaliste oui s est drole de voir un mec pouvoir balancer librement tout son mépris des femmes mais encore une fois il est juste vulgaire aucun argument , ça me fait beaucoup plus rire de voir soral remettre a sa place la publicitaire dans l émission s est moin choix .

      Si tu répond essais de mettre plus qu une ligne ...


    • #60646

      J’aurai pu poster le meme commentaire... tout a fait d’accord avec titus pullo.


    • #60747

      Pas faux du tout Titus, moi aussi il y avait quelque chose qui me gêner chez Choron, même si le personnage à quelque chose de sympathique et humain, il est surement pas très représentatif de la classe ouvrière même s’il en est issu. C’est peut être pour cela que le travail lui parait tellement magnifique, il oublie qu’il aurait surement pas cette gueule s’il avait travaillé dans une usine durant 40 ans, d’ailleurs dans le reportage dont est tiré cette vidéo on voit très bien que ces anciennes connaissance qui ont surement bûcher toute leur vie pour se libéré font 20 ans de plus que lui alors qu’ils ont sensiblement le même âge.

      Donc c’est pas parce que Alain Soral en parle en bien, qu’on doit "l’idolâtrer" et ne pas le critiquer sinon on tombe dans la contradiction et le manque d’esprit critique.


  • #60534

    La boite ou je bosse,meme les chinois auraient honte d’en demander autant.on veut les meilleurs ,au meilleur tarif.50 heures payé 35,il faut travailler plus pour gagner moins.


  • #60535
    le 02/11/2011 par kibleros
    Choron sur la modernité et le travail

    a moins d’etre sous traitant c’est dure de monter son bizness, je preferai rien foutre que faire mes 8-10h quotidienne dans un boulot alienant.

    Etienne chouard a bien expliquer que l’on pourrait beaucoup moins travailler avec la technologie actuel.

    Je pense que personne ne ce satisfait de rester devant un PC toute la journée, c’est peut etre le monde du travail actuel qui donne ca

    Si tu veux faire un travail de qualité en etant honnete on te mets des batons dans les roues ...

    "Un societe ou les gens meprise le travail, c’est a dire meprise ce qu’il font" :
    vu les jobs proposé de nos jours ya de quoi meprisé son boulot oui, bien faire le boulons que ta fais 800 fois depuis ce matin faut vraiment etre degeneré

    J’adhere pas


  • #60537
    le 02/11/2011 par Ben quoi ?
    Choron sur la modernité et le travail

    Choron et son amour des journalistes :
    http://www.dailymotion.com/video/x7...

     

  • #60556

    Oui enfin, il oublie que l’homme de cro-magnon n’avait pas toute la technologie dont on dispose actuellement. Plus personne n’a besoin d’aller tuer un lion pour bouffer l’hiver, alors on remplace par des boulots de merde qui nous apportent un salaire qui nous sert à acheter à bouffer à d’autres personnes qui engraissent des vaches aux hormones.

    Ce sont les robots, les machines et les ordinateurs qui travaillent pour nous. Mais notre système économique n’ayant pas évolué, on continue à créer des boulots de merde.

     

    • #60613

      on a meme transformer les vaches en usine, alors bien sur "on n’a plus besoin de chasser" mais le modèle actuelle d’agriculture /elevage intensif est un desastre !
      Faut pas tenir pour acquis des pratiques qui n’ont meme pas un demi-siecle ... et dont les degats commencent seulement a apparaitre aujourd’hui


  • #60560

    c limite conversation de bistrot ce truc,bof ...no comment


  • #60575

    Tout est importé de Chine maintenant, de la plus petite cuillère à ces ordinateurs sur lesquels on tape toute la journée...


  • #60579
    le 02/11/2011 par Tarquin
    Choron sur la modernité et le travail

    Choron n’ est pas spécialement un jouisseur issu de l’ après 68, c’ est plus un anar à l’ ancienne, volontiers paillard et scato dans son humour et qui vomissait les bien-pensants de gauche même pas foutus de trouver un titre à leur torchon moraleux quand ils ont relancé Charlie en 92, dommage qu’ il ait perdu son procès à l’ époque ...


  • #60581

    "il faut flinger tous les gens qui travaillent pas" ... il y a un côté capitaliste dans cette déclaration qui me dérange . Il fût un temps ou pour vivre on maintenait un troupeau , on pêchais en Méditerranée par exemple (mes ancêtre Phocéens) on faisait de la cueillette , c’était autre chose que de "travailler" dans les grandes villes modernes et chiantes et si on prend en compte qu’on ne nous donne pas le choix de partir dans la forêt pour vivre de la chasse puisque c’est interdit alors moi je dit que ceux qui ne sont pas fait pour travailler et qui n’ont pas envis de travailler ils ont droit à un salaire minimum de survie pour rester dans notre société civile moderne . Sinon qu’on laisse le droit aux gens de batir leur vie en forêt Guyanaise par exemple ... non c’est interdit .


  • #60585
    le 02/11/2011 par frederici
    Choron sur la modernité et le travail

    Si j’ai bien compris il était plus consommateur que travailleurs. Ce n’est pas que les gens méprises le travail, simplement le marché ne demande plus du bon travail et ni à pas intérêt non plus. Un produit qui tient toute une vie ce n’est pas du tout l’intérêt du marché, et ensuite, le travail est devenu aussi immorale que les bourgeois qu’il fréquente. Si il y a « des gars qui foutes riens », c’est parce que la concurrence est de moins en moins possible, car la compétition est devenus mondiale, et les plus puissant ont les moyens d’empêché la concurrence. Le problème n’est pas de travailler ou pas, le problème est que l’outil de travail est totalement entre les mains de ceux qui créent la monnaie. Avant c’étaient les patrons qui exploité les travailleurs, maintenant ce sont les petits patrons qui sont exploité par le capitale que produisent les travailleurs, à telle point que les travailleurs finiront par gagné la même chose, qu’ils travaillent ou non. C’est facile de dire qu’il faut flinguer ceux qui ne travaillent pas…


  • #60605
    le 03/11/2011 par BOF LE TRAVAIL
    Choron sur la modernité et le travail

    Ce n’est pas très malin quand même de sa part de ne même pas réussir à faire la différence entre certains travaux épanouissants et ceux complétement abrutissants qu’impose la société moderne.
    L’interviewer n’a d’ailleurs pas tort de dire qu’au Moyen-âge on ne travaillait pas beaucoup car il devait y avoir à peu près 140 jours chômés par an avec toutes les fêtes religeiuses.


  • #60618

    Mouais, j’avais déjà vu ce passage dans la vidéo de Pierre Carles, et même en voyant une deuxième fois j’adhère pas du tout au discours....
    Je respecte l’homme pour ce qu’il a fait a charlie hebdo, mais le mec est rafalé sur sa chaise et il vient parler, c’est bien de se masturber sur son époque mais faut réactualiser mon pti gars, je crois que la plupart des mecs qui bossent comme des cons dans un bureau préféreraient peut-être vivre au grand air et fabriquer des choses de qualité, il a qu’a essayer de devenir agriculteur ou chaudronnier 5 minutes et on en reparle monsieur grande bouche... L’époque a changé et si il y des gens à blamer c’est certainement pas le mec qui va travailler 39H/semaine pour gagner 3 cacahuètes. Il se trompe de cible cet indien.


  • #60645

    Quelqu’un cherchait la blague sur Hitler de Choron, la voici :
    http://www.dailymotion.com/video/x7...

     

    • #60792

      "JE PROVOQUE PARCE QUE JE SUIS PROVOQUÉ" , c’est tout ce qu’il y a à "comprendre" sur la provo de choron..c’est le truc de base que chacuns à notre niveau nous vivons dans le quotidien . c’est vital face a la connerie !
      ça manque cruellement de choron(s) depuis pas mal d’années (dans les médias qui ont pignon sur rue). il s’en tape de toucher juste et y réussi magistralement.


  • #60647

    Le vieillard choron n’avait aucune idee de ce qu’il se passe dans le monde du travail "moderne"

    Il ose mépriser les gens qui travaillent devant un PC, tout en méprisant les gens qui ne travaillent pas... On doit fait quoi "Professeur" ?


  • #60650

    Bonjour à toutes et à tous

    Le travail c’est la santé, ne rien faire c’est la préserver !!!!


  • #60652

    Quel message : "flinguer tous ceux qui ne travaillent pas" alors que le chômage de masse est une volonté politique organisée pour l’oligarchie.

    Vous avez peut-être beaucoup lu, mais il vous manque quelque concepts d’actualités pour comprendre le monde dans lequel on vit.


  • #60653
    le 03/11/2011 par El Nino
    Choron sur la modernité et le travail

    Dans le genre humour plus soft , bien franchouillard à la vamp mais avec plein de vérité :

    Face-de-bouc


  • #60658
    le 03/11/2011 par Mélanie59
    Choron sur la modernité et le travail

    Tu travailles pas, on te dégomes. C’est ca le communisme ?


  • #60662
    le 03/11/2011 par El Nino
    Choron sur la modernité et le travail

    On est toujours en porte-à-faux avec ce Choron :
    Tout à fait d’ accord lorsqu’ il parle du travail bien fait , du travail valorisant qui a un sens , du travail gratifiant, créatif et épanouissant.
    l’ homme de Cro-magnon, il allait que je sache, se décarcasser pour sa pomme et sa tribu et non pour quelqu’ un qui lui soutirerait 80 % de son gibier.
    Juste à réfléchir sur le rapport Besoins/temps de travail et les sacrifices que je suis apte à accepter pour les assouvir ces besoins.
    On nous a créé des besoins pour faire de nous des esclaves et cela profites qu’ a une minorité. Et je ne vois pas où est l’ indécence à se remettre en question face à cela.
    Je n’ ai jamais été heureux qu’ en étant au chômage. cela ne m’ a pas empêché d’ être actif dans le bénévolat, m’ instruire m’ ouvrir aux autres, partager etc ... etc... Et je l’ ai fait parce qu’ aussi j’ en avais, tout d’ un coup, le temps.
    Il est parfois trés con ce Chonron : )


  • #60672
    le 03/11/2011 par frederic79
    Choron sur la modernité et le travail

    Toujours très bof ce choron. Encore plus quand il est sérieux.
    Ces lecteurs devaient être à la base des enfants qui étaient frustrés de ne plus jouer avec leur caca. Ca leurs a comblé un vide...


  • #60684

    Le professeur Choron, qui est quand même un gros con, me fera toujours rire.

    ...Bête et méchant, l’esprit Hara Kiri.
    Du coup, je garde toujours une petite tendresse pour sa petite bouille de bite à moustaches.

    Ce qu’il dit est à la fois faux et vrai...

    Je passe vite sur ce qui est faux, tout le monde a noté que la nullité des produits manufacturés d’aujourd’hui ne découle pas de tirage de flanc ou de jmenfoutisme ouvrier mais d’une stratégie consumériste basée sur l’éphémère. Stratégie menée en haut lieu.

    Mais là où il a raison, c’est que le tout fric a aussi contaminé la plupart des artisans... qui eux ne devraient pas être soumis à cette logique.
    Votre plombier, boulanger, maçon, charpentier, garagiste etc, torchent le boulot... ce n’est pas général, mais c’est massif comme tendance et sa tend à s’amplifier.


  • #60715
    le 03/11/2011 par dorpxam
    Choron sur la modernité et le travail

    Wao. Je viens de lire la dizaine de commentaires négatifs concernant Choron et hallucine sur l’agressivité que certains ont envers ce provocateur. Regarder son regard taquin vers la caméra. Ce mec aime déconner et faire passer certaines idées avec parfois un certain bon sens.

    Mais Choron n’est ni un analyste rigoureux, ni un homme politique, ni un sociologue, ni un orateur de talent (comme AS) ? C’est un déconneur d’une époque que certains ici n’ont même pas connu. Et quand j’entends que certains lui reproche d’être le cul au fond d’un chaise, je trouves ça vachement triste. Car quand vous serez plus vieux, vous aurez le même regard que lui sur le mode de vie de la jeunesse du moment. Je suis informaticien et je ne me suis pas senti visé ou agressé par ce qu’il a dit. Et il faut reconnaitre qu’il n’a pas tout à fait tord dans le fond.

    En fin de compte, ça ne m’étonne pas que nous vivions une sale époque, vu la mentalité des gens et même parmi les dissidents. En ayant regarde le reportage Choron dernière, je me rend compte qu’en fait je regardais ses émissions quand j’étais gamin (ado) et pourtant c’était vachement hardcore (pour ceux qui ont vu la séquence "comment faire des photos porno lorsqu’on a pas les moyens de se payer des modèles" ... deux salamis, deux steaks et des carottes rappées :)

    Le pire, c’est qu’aujourd’hui, malgré un puritanisme plus ou moins reconnu, je trouve les médias beaucoup plus pervers que n’importe quel intervention ou délire de Choron. Après, chacun son point de vue et pour pour ceux qui ne savent plus déconner, il y a toujours les blagues sur les téléphones portable de Gad Elmaleh.

    Allez, bonne journée à tous !

     

    • #61187
      le 04/11/2011 par костя
      Choron sur la modernité et le travail

      Mais t’as pas encore compris...Ici CERTAINS se prennent pour de grands résistants dont les capacités intellectuelles et d’analyse sont quasi infinies juste parce qu’ils fréquentent quelques sites intéressants.
      Ils pensent, sans l’avouer, qu’en écoutant Soral ils acquièrent la même capacité d’analyse, de critique, de compréhension des situations complexes et la même "virilité" (si tu remarques beaucoup réutilisent ses expressions, "puceau de la vie réelle" à une époque c’était "téshouva" preuve de leur incapacité à produire des idées originales).
      Souvent, parce qu’ils connaissent effectivement la "vérité" sur la situation politique et économique globale, ils croient alors que toutes leurs opinions personnelles sur tous les sujets sont aussi "vraies", "correctes"
      ...Bah oui, après tout, ils ont tout compris du manège de l’Empire, donc forcément s’ils ont raison sur cela, tous ce qu’ils pensent d’autre est aussi vrai...
      Preuve ultime de cette mentalité typique de l’internaute : lorsque quelqu’un s’écarte, que ce soit dans les commentaires ou une personnalité dont les travaux sont partagés ici, de la ligne d’ER, ou plutôt de ce que cette bande de prétentieux CROIT être la ligne d’ER, c’est à un torrent d’insultes, de haine, et souvent d’arrogance qu’on a à faire.
      C’est un peu énervant à force ce je-sais-tout-isme, et cette manie que certains ont à juger trop rapidement, à généraliser, et à jamais nuancer...Ça vire même parfois à du manichéisme inversé.

      Je sens que ceux qui se reconnaitront vont réagir...ou pas...Moi tout ce que je dis c’est qu’un peu de retenue et de la nuance (...Être moins bourrin quoi...) serait parfois les biens venus


  • #60751
    le 03/11/2011 par Landanover
    Choron sur la modernité et le travail

    En postant cette vidéo, à laquelle des deux idées espère nous voir acquiescer ER ? La bonne, celle du travail bien fait, ou l’autre, l’ignoble (c’est tellement facile de se retrancher derrière la provocation), sur les chômeurs ? (En même temps on se dit que c’est le genre de truc avec lequel Marine Le Pen doit être d’accord, quand on voit qu’elle s’acoquine avec les raclures du Tea Party. Collabo).
    Pauvre Choron. S’il était encore vivant, m’étonnerait qu’à moitié qu’il vienne à la télé offrir son soutien à Sarkozy. Comme ça, juste pour la provoc’.
    Aucun intérêt.

     

    • #60879
      le 03/11/2011 par Réveillez-vous
      Choron sur la modernité et le travail

      #60751Le 3 novembre à 13:44 par Landanover
      En postant cette vidéo, à laquelle des deux idées espère nous voir acquiescer ER



      Peut-être à la troisième c’est-à-dire la tienne..


  • #60786

    "C’est pas naturel de travailler" y’en a qui osent de ces trucs !

     

    • #88993
      le 21/01/2012 par Mohamed
      Choron sur la modernité et le travail

      C’est Pierre Carles, il est cynique en posant cette question. Bien entendu, il trouve cette phrase bâteau et veut la faire partager à Choron.

      Amicalement.


  • #60802

    Il aurait fallu préciser la catégorie humour de cette vidéos, là ou E&R dénonce le simplisme récurrent des médias nous voilà face à un modèle du genre.
    Un peu de sérieux, à ne retenir que le problème de l’obsolécence du matériel qui n’est pas la conséquence du poil paumaire.


  • #60803

    Combien dentre vous ont ecrit ces commentaires au boulo ???

     

    • #60828

      Personnellement, j’ai peu de considération pour mon travail, que je ne considère à vrai dire pas vraiment comme un travail : je suis un de ces nombreux "ingénieurs en acte de présence". D’ailleurs je suis absolument convaincu que si on me paie c’est uniquement pour que je perde mon temps et que je ne puisse ainsi pas jouir d’une véritable vie sociale et familiale. Car la reconstruction de la société par la base (c’est-à-dire par la famille, le "clan", le quartier...) constituerait une menace pour le système dans lequel nous vivons.


    • #60865

      @muku

      Alors épargne ton fric deux trois ans, construis les plans de ta maison à ton boulot où tu fous rien et construis ta ferme avec tes bêtes !
      C’est ça la vraie solution !


    • #60903

      J’ai bien peur qu’il ne faille beaucoup plus de 2 ou 3 ans d’économie pour réaliser le moindre projet, mais ça ressemble en effet à ce que j’envisage pour l’avenir.


  • #60819
    le 03/11/2011 par Matthieu01
    Choron sur la modernité et le travail

    Que de lourdeur dans certains commentaires camarades ! Le gars lâche des horreurs pour se faire marrer et en faire marrer d’autres. A tout prendre au premier degré on en oublie de se détendre, et on finit écrasé par la pesanteur !
    La vraie difficulté est de rester léger dans les luttes sérieuses (voir AS à la fin de son entretien de septembre, voir aussi Nietzsche dans sa critique de la pesanteur de l’esprit humain), et le piège c’est d’attaquer la déconne avec le sérieux d’un croque-mort.
    Comme le disait tonton Friedrich, "Etre plein d’épines à l’égard de ce qui est petit me semble être une sagesse pour hérisson" (c’est pas au mot près). Et les conneries de feu le professeur font parties de ces petites choses (à apprécier ou pas, selon les goûts de chacun).


  • #60822
    le 03/11/2011 par Haclimacli
    Choron sur la modernité et le travail

    Bonjour à tous !

    Sa ce voit que notre CHORON a lu les livres d’antropologues matérialiste et darwiniens pour dire que s’était plus dur avant !

    L’age préhistorique était le pied ! De la bouffe en abondance ! Qu’il lise les travaux de Marshall shalins : Âge de pierre, âge d’abondance. Economie des sociétés primitives.


  • #60984
    le 04/11/2011 par grodada
    Choron sur la modernité et le travail

    Les choses se perdent, c’est clair, surtout dans les grandes villes cosmopolites.

    Peut-être au nom du croyance trop valorisée, un peu bourgeoise, "l’argent amène confort sécurité ...".

    Ceci n’est pas une fable, mais la situation moderne :
    J’hallucine, un menuisier qui avait un petit bout de terrain, faisait un peu de la résistance avec une petite menuiserie.
    Mais j’ai commencé à voir que ça déconnait, quand il a taillé trop court un énorme peuplier, vu l’envergure de l’arbre, surement le plus vieux de tout ce quartier de Lyon. Au printemps, il n’a pas repris.
    Mon père lui a confié, la mission de changer les verrous, suite à un vol de sac avec clé de ma mère qui est aide ménagère très appréciée du quartier.
    Bien sur le menuisier avait eu l’outrecuidance de demander le montant du plafond de l’assurance.
    Vous devinez la facture ...
    Le "patron" a envoyé une espèce de sans-papier, qui a plutôt torché le boulot.
    Ce soir, je passe prêt de cette petite menuiserie. Elle est démolie, un immeuble de 44 logements va pousser.

    Moralité :
    A quoi bon, respecter, la nature, l’homme, la femme, empoche la maille, tu vas pas t’emmerder à découper des planches !


  • #61071
    le 04/11/2011 par chictype
    Choron sur la modernité et le travail

    Ce passage du documentaire de Pierre Carl sur Choron m’avait marqué à l’époque, en me faisant un effet "mais c’est bien sûr", cette question du travail bien fait m’était apparu comme très importante, marquant la différence entre une économie encore artisanale et rurale, où le travail mal fait se traduit immédiatement en reproche contre l’individu, et le travail bien fait se traduit en célébration de l’individu. Rien à voir à ce qui se passe aujourd’hui, où il s’agit de prendre des part de marché, où l’idée est de plaire à 5 ou 10% de la population pour arriver à exister, où le travail mal fait est compensé par le marketing, et où la productivité et la qualité du travail d’un ouvrier ne paye pas.
    La manière dont Choron envoie balader le petit gauchiste bobo avec ses réflexions sur la haine du travail fait du bien. On ne discute pas d’égal à égal avec les morveux quand on est Choron.


  • #61263

    Pour info viens de paraitre :
    http://www.laffont.fr/site/internet_rend_il_bete_&100&9782221124437.html

    Plein de bon sens, de provocation percutante, pas forcément du 68ard, mais simplement du bon sens populaire, poussé avec un peu d’emphase certes.

    Ça me fait pensez à mère, plateau de la Haute-Loire, élevé à l’esprit vieu Huguenot (rigoureux, curieux, juste), elle est tout à fait capable de sortir ce genre de truc.

    "Tu fais quoi ? Tu pianote quoi ? Tu joues ?"

    Parait que le grand-père lorsqu’il avait vu les évènements 68 étudiants, ce serait exclamé (en gros) : "c’est quoi cette connerie."


  • #61360
    le 05/11/2011 par 3xistential
    Choron sur la modernité et le travail

    J’adhere parfaitement a sa vision bien qu’étant tout jeune , je pense qu’il s’agit surtout de bon sens :

    En effet si la propagande culturelle et l’hypnose audiovisuelle n’avait été a ce point l’outil principal de ce projet de sur-modernisation qu’on essaie de nous faire avaler de force ;

    Si l’on avait laissé le temps au gens de se construire et de choisir , je pense que personne n’aurait accepté , et si certains avaient eu des gouts aussi mediocres , et bien je rejoins Choron il aurait fallu que la majorité l’emporte ( sans peut etre flinguer tout le monde non plus).

    Je vous propose de regarder cette vidéo òu on nous propose la suite de ce monde https://www.youtube.com/watch?v=a6c...
    Tout pleins de messages sont véhiculés :
    - La femme d’affaire avec ses petits airs d’hystérique féministe ( l’executive woman a l’américaine comme dit Soral "
    - Le petit chien battu d’homme qui lui ouvre la porte du taxi ( plus petit qu’elle biensur)
    etc etc ...
    Vision écoeurante du futur , j’espere etre dans l’au dela avant de voir ça.


  • #66913
    le 20/11/2011 par damien
    Choron sur la modernité et le travail

    Source -> Extrait de prf. Choron Dernière, que je viens de voir.

    Je ne connaissais pas trop la chose étant d’après. Je suis plutôt dans l’état d’esprit : comment en est-on arrivé la.

    Pour le personnage, un type bien.

    Sinon pour recadrer dans la perspective historique, il s’agit d’un provocateur doué et populaire.

    Alors pour le bien commun, nous avons besoin d’hommes d’Etat de talents, ce qu’était De Gaulles, qu’il a essayé de plomber (a tord je pense).
    A défaut de chef digne de ce nom, il faut jouer la démocratie (la vraie) et le provocateur a tout son rôle dans ce débat.

    On voit bien qu’au début 80, le journal a capoté dit on par échec financier, ou cause au dessus par un peuple qui croyait au changement s’annonçant et donc ce journal il n’était plus nécessaire. (a tord mais bon)

    Choron bilan globalement positif !