Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Chris Rock – Rien ne vous prépare au mariage

Note de la rédaction

Une traduction ERTV.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2239263

    Excellent, j’ai bien ri ^^


  • #2239269
    le 14/07/2019 par sa majesté
    Chris Rock – Rien ne vous prépare au mariage

    Je suis un peu intrigué pour votre engouement concernant ce type. Cela fait depuis des années qu’il a perdu son côté incisif qui l’avait rendu célèbre en premier lieu. La vérité c’est qu’on parle même plus de lui aux States. Récemment encore il disait qu’il n’ oserait plus dire des choses qu’il avait dit par le passé. Bien plus pertinent - et déprimant - sur le mariage (à traduire) sont les vidéos de independent man :

    https://www.youtube.com/watch?v=fLl... (the joys of marriage)


  • #2239270

    lol beaucoup de concepts "red pills" de la manosphere dans un seul sketch...bravo l’equipe d’er,bien cible,bien traduit,divertissant et indiquant une piste de recherche et de reflexion.du bon boulot,bien subversif...


  • #2239284

    Cette vidéo est une très bonne illustration d’un prêche des "ultra-chrétiens" ( délivrances pures).
    Allez on résume : Les Bénédictions de Dieu ne sont suivis d’aucun chagrin.

    "Mais le Diable bénit aussi : Qui vous a donné ce mariage" ?
    Si c’est Dieu, ah combien vous êtes bénis.
    Si c’est le Diable : pourquoi vous plaignez-vous ?

    Fin du résumer.

    Et soit dit en passant, Chris Brown : le Diable t’a casé avec une "Délila" ( Samson, tu connais pas ?). Donc, merci de ne pas divorcer et surtout de vivre ( survivre) aussi longtemps que possible : une "Délila" de moins sur le marché.


  • #2239287
    le 14/07/2019 par révi-sioniste
    Chris Rock – Rien ne vous prépare au mariage

    Oui...Mieux vaut en rire.


  • #2239302

    Excellent, merci de me faire découvrir cet humoriste. Je vois qu’il y a d’autres extraits mais seulement en anglais, dommage.

    « N’essayez pas de discuter, une femme est imbattable dans ce domaine », hahahah ! tellement vrai. Autant boxer avec une main dans le dos et les yeux bandés, elle va vous laminer lol !


  • #2239304

    Et encore, il ne parle que des bons côtés...


  • #2239309
    le 14/07/2019 par l’entrave à nos jouissances
    Chris Rock – Rien ne vous prépare au mariage

    Premier sourire de la journée. Merci d’un dépressif en phase terminale, j’ai revu toute ma vie post adolescence défiler en 6 minutes, et j’ai réussi à en rire.
    Je confirme que même quand elles jouissent 10 fois de suite avec une bite en diamant , elles se plaignent encore.

    Dans le model qui nous est vendu de "jouissance sans entrave", l’entrave sera toujours la femme. C’est ni l’argent, ni la capacité à en jouir le vrai problème de ce monde.


  • #2239325

    Elmaleh n’a plus qu’à recopier


  • #2239327

    A mettre ça en parallèle de Blanche Gardin. La confrontation rigolote homme/femme, sans les biens-pensants et autres hystériques SJW. Ça fait du bien !

     

    • #2239870
      le 15/07/2019 par Ludovine de La Rochère
      Chris Rock – Rien ne vous prépare au mariage

      Gardin est une conne féministe grossière, je vois pas le rapport.

      Une femme libérée qui confond grossièreté et humour et finesse d’esprit, la femme ne pouvant pas s’élever bien haut !

      Le Chris Rock parle de la vie, la grosse Gardin uniquement de cul, sans doute un manque quelque part.


    • #2240010

      Complètement d’accord avec Mich. Blanche Gardin au delà d’être vulgaire, ce que personne ne peut nier, propose dans le sketch "Être une femme/ Être un homme" une critique de la bien pensance moribonde que nous imposent les élites. Si l’on est assez fin ont y voit même une réhabilitation des valeurs tradtionnelles de sa part. Je fus choqué en l’écoutant et me suis dis qu’elle lisait probablement E&R.

      Au début de ce même sketch, Blanche dit "je vais arrêter la scène, car c’est trop dur, aujourd’hui tous ceux qui montent sur scène, ont quelques chose à défendre, une identité, une cause. Et, moi j’ai rien, j’ai pas de spécificité. J’suis pas homo, j’suis pas trans, je suis pas polyamoureuse, je suis pas obèse, je suis pas végan, j’suis pas noire, j’suis même pas juive....je suis rien, je suis rien. Je suis une femme blanche hétérosexuelle de 41 ans consommatrice d’anxiolytique, c’est pas une identité c’est un cercueil " Notez l’énumération des minorités qui accentue l’effet dramatique.

      A mon sens avec ces quelques phrases, elle pointe du doigt le malaise ressenti face à l’idéologie dominante, qui ne donne de valeur qu’aux minorités et amène la majorité à la détestation de soi d’ou le "je ne suis rien". Par la suite dans le sketch, quand vient le sujet des relations hommes/femmes, elle entre dans une nostalgie de l’époque où les rôles étaient plus clairs dans le couple. Elle déplore l’ancien système d’échange sexe/sécurité. Elle dit, tenez vous bien "maintenant qu’on est égaux, y’a plus d’échanges". Un commentaire de texte pourrait être fait sur tout ce qu’elle balance juste dans ce sketch, mais qui a le temps ?

      Bien sûr il faut passer le premier degré car comme pour les mouches, elle englobe ça de sexe. Ce n’est pas sa faute si on ne prend pas le temps de le voir.
      Elle est peut être gauchiste ou patriote, que sais-je, cela ne l’empêche pas de voir beaucoup de chose et de le dire. Et c’est tout à fait d’un autre niveau que "Brian is in the kitchen".


    • #2240056

      C’est exactement ça Copycat. Je ne l’aurai pas mieux dit.


    • #2240069

      Pour le coup, cet homme "fait le nègre (américain)". C’est caricatural à souhait, le blanc dans le public est content, tout est à sa place. "sont rigolos ces noirs, et puis plus spontanés que nous, les blancs, hahaha"
      du fucking et du shit tous les trois mots, ça gueule au lieu de parler, et rien de très original ni très profond ni très subversif ,ni très rien. Gad Elmaleh pourrait le pomper, ça ne dénoterait pas avec le reste.
      la Gardin m’est plus proche, malgré l’immensité qui me sépare déjà d’une "femme rigolotte" qui la joue un peu glauque. C’est dire.. ;
      M’enfin je sais bien que tout ce qui sort d’E&R annihile un peu l’esprit critique de certains. "des fils qui se touchent’, comme dirait le patron...


    • #2240256

      Arrêtez de faire les pleureuses et de tout remettre sur les femmes ça en devient ridicule !


  • #2239330

    Mariée depuis 8 ans, je connais mon conjoint depuis 12.
    Je ne nous reconnais en rien dans ce plaidoyer pour idiots.
    Ce n’est même pas qu’il exagère et caricature une réalité, c’est son archétype de couple qui est tiré d’exemples de mongoliens.

    Non j’ai jamais imaginé tué mon mari... (heureusement, c’est n’importe quoi !).
    Oui je l’ai appuyé dans ses projets, à lui.
    Non je lui colle pas au cul.
    ETC.

    Comme toujours, la majorité ont de gros problèmes relationnels de base, et viennent se plaindre après.
    N’importe quoi.

     

    • #2239380

      Ah là là Cosette, par pitié cessez ce comportement typiquement féminin du "mais jamais à la maison ça se passe comme ça" que j’ai entendu des centaines de fois dans ma vie. Si effectivement c’est calme et équilibré dans votre couple, tant mieux pour vous. Mais le fait est qu’une immense majorité de couples et de femmes sont comme ça, point barre. Le fait de vouloir tuer le conjoint, c’est une image, une exagération comique...Je n’ai pas envie de tuer ma femme même si elle est chiante parfois.


    • #2239402
      le 14/07/2019 par Être exceptionnel
      Chris Rock – Rien ne vous prépare au mariage

      Magnifique. Ça fait du bien de voir qu’il y a des femmes exceptionnelles pour l’homme qu’elles aiment.
      Dommage qu’il ne nous laisse pas un petit commentaire afin que l’on réalise pour une fois pas un monsieur à quel point sa femme est "parfaite pour lui".


    • #2239426

      Pfff.. : comme a dit le camarade plus haut, ne prenez pas votre exception pour la
      regle (et encore, on a votre version, à travers votre regard... ils serait intéressant de demander - en anonyme, ça délie les langues - c’e que monsieur Cosette en pense, non ?)

      Le message de ce sketch n’est pas forcément de dire que les femmes sont diaboliques par essence : disons que, leur tendance à la réaction émotionnelle, régie par leurs hormones - feminines donc -, leur fait souvent prendre des décisions... peu rationnelles. En soi, c’est pas grave, mais le problème c’est qu’on est dans une société qui encourage ce côté impulsif (les divorces et autre castration mentale de l’homme en couple)... vous êtes peut être une femme bien (même si je le prends avec des pincettes... ) grand bien vous fasse, mais la réalité est que les faits dans leur très grande majorité donne raison à Chris Rock. Je suis célibataire depuis 3 ans (et aucunement envie de retourner ‘à la plantation’ qu’est la vie de couple) et je peux vous assurer que de TOUS mes amis en couples, un seul y est heureux (peut être parce qu’il connaît sa compagne depuis qu’il est ado ?)... le reste, malheureux, frustrés, aigris parce que madame contrôle leur vie, se sert du sexe comme monnaie d’échange, se laisse aller depuis qu’elle est mariée (pas de soin delle, prise de poids etc)... j’ai pris un peu mes distances avec tout ce monde, ça commençait à me peser de devenir le psy de mecs qui ont, après tout, choisi la compagne avec qui ils sont... les soirées entre copains qui finissent TOUJOURS en pleurnicheries sur leurs drames de couple, ça m’a saoulé. Donc oui, en 2019, pour la plupart des mecs, ce que raconte Chris Rick, y’a beaucoup de vrai.


    • #2239484

      C’est toujours étonnant de constater cette incapacité des femmes à accéder à une vision globale sans tout ramener à leur nombril.

      Peut-être parce que vous portez le monde pendant neuf mois et que vous allez passer autant de temps à lui donner le sein.

      Vous avez énormément de mal à faire preuve de discernement, entre votre cas personnel, et la tendance générale ( bien que la plupart du temps, ce soit la même chose, mais que vous soyez incapable de l’admettre).

      Évidemment que les femmes sont toutes différentes. C’est un poncif.

      On peut noter des différences de degrés, mais rarement des différences de nature entre les femmes.

      Toutes celles que j’ai rencontré, même les plus admirables avaient toujours les mêmes propensions à l’insatisfaction, au psychologisme, à l’hystérie...

      À des degrés divers certes, mais certaines choses sont intangibles.


    • #2239506

      Chris Rock fait de l’humour, donc il force le trait. Beaucoup d’observations justes et drôles. Mais il est noir, et parfois le problème appartient à la communauté noire, plus matérialiste et moins idéaliste que la blanche, plus imperméable à l’amour romantique et au devoir de fidélité et d’assistance.
      Le fait est que la vie de couple en général a pris un coup dans l’aile, en parallèle à l’appauvrissement du pays sur tous les plans, à l’inquiétude généralisée, et à la facilité des rencontres meetic. Les femmes n’ont jamais aimé les maris volages ; et ils le sont très facilement.
      Le pire, ce sont les femmes vindicatives, qui vont poursuivre en justice pour un oui pour un non, contre les intérêts d’ailleurs de leurs enfants. L’argent passe de la poche de monsieur (et la sienne) dans celle de l’avocat. Cette attitude est plus émotionnelle que rationnelle.
      Heureusement qu’il y a des couples qui s’entendent bien !


    • #2239582

      Bon je précise rapidement et je corrige…

      Oui, les traits féminins et masculins qu’il décrit sont aisément corrigeables.
      (être autocentré, narcissique, insatisfait).

      Cela me semble être des traits d’immaturités, dus à une société d’enfants et d’adolescents.
      Pas des caractéristiques fondamentales d’un rapport homme-femme.

      Et oui, peut-être que cela vient du milieu afro-américain, qui conjugue plusieurs tares civilisationelles.


    • #2239619

      Votre commentaire Cosette est, commeon dit en Suisse, cuculapralotte ! Et je suis une femme. Le thème ici c’est la majorité des femmes et ce vers quoi on tend, c’est à dire tant de futilités et de manque d’empathie envers son compagnon !


    • #2239946

      @cbbvg @cosette
      Je suis enclin à penser parfois que certaines personnes viennent écrire des commentaires juste pour dissuader de nouveaux venus savamment curieux. On dirait même que c’est ici l’œuvre d’une seule et même personne. Je ne prendrais donc pas la peine de relever les propos sur lesquels vous faites mine de vous entendre.

      Pour rassurer d’éventuels regards innocents, ignorez donc s’il vous plait certaines inepties qui peuvent être lues parfois en dessous des articles de ce site qui est la cible de malveillants plaisantins dont l’humour est clairement à réviser. Je conclurai en donnant un regard sociologique sur la question des psychologies blanches et noires comparées, regard qui je crois sera d’avantage en adéquation avec la ligne d’E&R.

      Si il y a un trait qui caractériserait les communautés noires (et latine, ensoleillées en règle générale), ce serait leur proportion à la transparence. Ce que nous appelons subtilité, eux l’appellent hypocrisie. Je n’ai pas ici d’avis tranché ni de préférence pour l’un ou pour l’autre. Ils ont chacun leurs attraits et leurs déficiences. C’est peut être pourquoi je suis fiancé à une femme métisse et que j’emmerde profondément ceux qui veulent jouer sur des archétypes vérolés et sans fondement qui n’ont rien à faire sur ce site.


    • #2240064

      C’est marrant, jboum, parce qu’en vous lisant, quand vous vous élevez contre le second commentaire de cosette, vous vous rangez également en faveur de son premier...

      comprenne qui voudra.


    • #2240182

      @mongo beti, t’as tout dit, d’accord avec toi à 200% . Elles sont formatées par les médias ( elle , marie claire,......) pour foutre en l’air leur couple et aller ensuite se faire tirer par le premier venu qui tient un minimum les standards de la masculinité établis par la pensée dominante. Ma femme a vidé notre compte conjoint pour monter un buisness improbable, je viens de me rendre compte qu’elle est une idiote finie après 20 ans de mariage. Faut dire qu’elle avait bien caché sa duplicité . C’est décidé , je me casse , tant pis pour les enfants, je vais me taper les connes comme elles le vendredi et le samedi soir, en plus, on va partager l’addition du resto .


    • #2240186

      @cosette. Si Victor Hugo pouvait lire votre prose, il vous interdirait votre pseudo .

      "Et oui, peut-être que cela vient du milieu afro-américain, qui conjugue plusieurs tares civilisationelles."

      c’est terrible ce que vous écrivez . À votre décharge votre sincérité qui initie un débat intéressant .

      vous parlez de mongoliens dans votre post initial. Sachez que toutes les tares congénitales viennent de la consanguinité . Je vous souhaite, pour ne pas mourir complètement idiote, de découvrir la richesse des autres races , notamment l’afro américaine. Marvin gaye, Luther king, Mohamed Ali , Nelson Mandela , richard Wright , Michael Jordan, ........


    • #2242812

      @tetar1 Vous seul, de toute évidence.


  • #2239335

    Et c’est tellement vrai à notre époque, malgré un éloignement évident de l’amour conjugual pieux...

     

    • #2239495

      Ainsi vu que tout le monde reconnaît que les femmes sont insatisfaites à notre époque à cause de leur manque de piété, ça me donne des excuses de ne pas avoir su gérer cette folie même si j’aurais du réussir à patienter plus...


    • #2239511
      le 15/07/2019 par Un monde parfait
      Chris Rock – Rien ne vous prépare au mariage

      Et c’est tellement vrai à notre époque, malgré un éloignement évident de l’amour conjugual pieux...



      Traduction profane :

      - des cochonneries oui, mais en cachette lol


  • #2239359

    C’est de la bouillie pour Gad.

     

  • #2239364

    Merci a ER de m’avoir fait decouvrir cet humorsite.
    S’aimer à travers Dieu dans le mariage c’est beaucoup plus doux on ne navigue pas en eaux troubles c’est le seul amour qui vaut la peine selon moi

     

    • #2240071

      Vos deux phrases sont si opposées qu’on se demande si c’est la même personne qui les a écrites. Pourquoi remercier puisque la vidéo est si éloignée de ce que vous avez envie de contempler ??


    • #2240744

      J’ai en effet découvert un humoriste fait des millions de vues et qui est un influenceur de premier plan. J’ai pas dit que j’étais devenu fan.
      C’est pareil pour JMLP j’ai decouvert sa pensée authentique sur ER c’est pas pour ça que je me suis inscrite au FN.
      Je réitère merci ER


  • #2239423

    Les mérdias essaient d’instrumentalisation la joie des supporter algériens pour faire oublier la manifestation des gilets jaunes . enculé de merdias


  • #2239429

    Il existe des mariages heureux ?

     

    • #2239483
      le 15/07/2019 par Le Malicieux
      Chris Rock – Rien ne vous prépare au mariage

      Oui, en masse.


    • #2239485

      Dans une société traditionnelle à l’abri de la laideur marchande, oui.

      Mes grands-parents à 80 ans passés étaient encore fou amoureux, et prenaient soin l’un de l’autre. Mais forcément, ma grand-mère passait pas sa vie à suivre des salopes au ventre plat sur Instagram, et mon grand-père ne fantasmait pas sur la vie de maquereau d’un gros plouc comme Dan Bilzerian.

      Ils étaient enracinés, dans le réel, et connaissaient l’amour le vrai, pas celui qu’on te vend chez Disney.


    • #2239621

      @cleon... je ne sais pas ce qui me fait le plus peur.. me dire que je dois me résigner à rester seul pour le reste de mes jours ou alors essayer (désespérément) la “bonne” fille, tant le mentalité marchande et hédoniste a infecté la quasi totalité de ma génération (jeune trentenaire)... parce que je préfère consacrer mon énergie à mon développement personnel, l’amélioration de soi que de perdre mon temps à jouer la loi des nombres pour rencontrer la bonne (rencontrer X filles en y perdant temps, argent, concentration, énergie, estime de soir en espérant trouver la bonne)... la plupart ont perdu toute notion de féminité ‘traditionnelle’ (peu cuisinent, sont en quête permanente de validation dans le réel ou les réseaux sociaux, sont pourries par la mentalité de groupe de harpies féminines...)


    • #2239804

      @Ahbon C’est ou Masse, en Macédoine ?


    • #2239894

      @MongoBeti

      Non, faut pas être résigné. Elles sont pas nombreuses, mais elles existent, pour preuve, y’a quand même quelques femmes qui fréquentent ce site.

      Moi je suis dans ma vingtaine, et j’ai eu la même méthode que Soral. Passionné par les femmes, j’ai dragué, dragué, dragué, jusqu’à trouver la bonne, sans même que j’ai eu à la chercher.

      Apprendre à séduire, c’est pas une perte de temps, c’est se laisser l’opportunité à terme, de choisir la bonne.
      Je vois trop de types dans mon entourage subir leur compagne parce qu’ils ont peur de se trouver seul.
      Les femmes le savent et en jouent.

      Ne désespérez pas, vraiment.


    • #2240975
      le 17/07/2019 par Loh Samouye
      Chris Rock – Rien ne vous prépare au mariage

      Il y aura plus de vrais femmes le jour ou il y aura plus de vrais hommes.


  • #2239577

    En même temps aujourd’hui, si on veut se mettre en couple, il faut forcément collaborer avec le système : accepter de bosser pour se faire dépouiller par les banques et l’Etat, accepter de payer un crédit pour avoir sa maison/appart, etc. Les femmes sentent bien quand on « baisse son froc » si j’ose dire, et elles ne vous font pas de cadeau. Dès qu’on cède au chant des sirènes, on coule, c’est simple (la justice immanente, c’est ça ? ). Mettons des boules de cire dans nos oreilles les amis, attachons-nous au mât comme Ulysse hahah.

     

    • #2240003

      Ou il faut se trouver une femme qui n’est pas collabo, il me semble bien que ça existe ;).
      C’est quand même pas mal d’essayer de se construire un avenir selon ses propres plans, avec quelqu’un qui partage ses valeurs. C’est peut être même tout ce qui compte.
      J’arrête pas de lire que les femmes sont matérialistes, mais les hommes de nos jours n’ont plus rien a nous envier la dessus. L’art de s’entourer de gens vrais ! Je vous jure qu’il en reste.


    • #2240149

      Oui oui, j’ai déjà entendu cet air-là aussi... hahah ;-p

      Je ne reproche pas aux femmes d’être « matérialistes ». C’est bien normal qu’elles recherchent des hommes qui ont les moyens, c’est à nous d’assumer financièrement pour s’installer et fonder une famille. Je dis seulement qu’aujourd’hui pour avoir une situation correcte il faut être un collabo.
      Accepter de travailler dans des boulots du tertiaire qui rapportent (monter sa boîte c’est pire, l’Etat vous dépouille complètement) prendre des crédits, subir la loi hyper répressive... le système est pourri de partout, ce n’est vraiment pas le moment pour faire des plans.


    • #2240163

      La plupart des célibataires de ce site y sont déjà, dans le système, je pense que c’est une piètre excuse ; Quand on est sûr de soi, on peut emmener une femme au bout du monde. Quand on craint son jugement, on le précédera, et effectivement on n’en sortira pas...

      Il y a un grand risque avec lequel frôle la dissidence : un mélange de catharisme et de don quichotisme, c’est à dire une considération excessive du Mal (jusqu’à penser le Monde comme Mal en soi, au point d’en jouir avec amertume et colère) et qui nous le ferait penser comme à délaisser, au lieu de partir du postulat qu’il nous est donné, qu’il est fait pour nous.

      Cette tentation s’explique très bien. Autrefois, ce qu’on nomme humanité était le fruit d’une nécessité humaine, évidente, naturelle. C’est ainsi que les communautés humaines se sont constituées, organisées, créant l’harmonie sans la rechercher (conquête du cœur du monde vue comme la conquête d’un Bien, malgré la menace du Mal, au milieu de lui). Aujourd’hui, il semblerait que ce soit au contraire la lutte contre les nécessités humaines (struggle for life, uniformisation, etc) qui fasse de chacun, un homme. Car la modernité créée tout un tas d’empêchements, de gênes, en réaction à son évidente "inhumanité", et nous encourage à une sorte de défiance naturelle. C’est peut-être la pire atteinte qui nous est faite, la pire blessure dans l’homme moderne. Certains la vivent avec cynisme, et tombent dans un nihilisme jouisseur et auto-destructeur. Les autres désespèrent et demeurent impuissants au milieu de la scène, qu’il ne pensent qu’à déserter.

      C’est une posture compréhensible, mais qui ne peut être vraie. C’est un idéalisme, une maladie de la volonté qui renonce à la vocation terrestre, et nous laisse submergés par un goût indéfini qui met le monde de côté, puisque les relations qu’il propose ne sont pas aussi absolues qu’on le voudrait. Comme si le monde n’était pas faits pour nous...

      Mais ce n’est pas la Vérité. ça ne se peut pas. Il manque peut-être un dogme au catholicisme pour nous relever de cette mélancolie, pour que la grâce nous sauve du merveilleux et de ses extrémités stériles.

      Beaucoup de notre avenir repose sur notre capacité à conquérir et étreindre le coeur du monde, où qu’il se trouve, à le désirer. Qui se refuse à ce chemin, ne peut atteindre la femme, c’est évident. Avons-nous perdu le chemin ? ou seulement le désir en chemin ?


    • #2240699

      Non je ne prétends pas être un vrai résistant au système. Je ne suis pas Jean Moulin moi (la poussière de ses pas oui).


  • #2239802
    le 15/07/2019 par C’est drôle
    Chris Rock – Rien ne vous prépare au mariage

    La société moderne de consommation a fait des femmes des gamines capricieuses, névrosées, jalouses et pour peu que les hommes qui partagent leur vie n’arrivent pas à rassasier leurs névroses par les consommables appropriés, ils se font allumer.

    Un exemple ? On peut pas dire qu’il y’ait en Europe beaucoup de femmes qui soient encore dans l’obligation de chercher leur eau au puits ou de se chauffer au bois et pourtant c’est dans cette partie du monde qu’on trouve le plus de divorces à leur initiative. Le malheur de l’occidentale c’est que dès lors qu’elle s’ennuie elle va se comparer aux autres femmes... aux autres femmes qui "ont plus" bien évidemment et que dès lors commence la recherche du responsable, qui finit bien souvent pour les plus incultes, par la mise en cause du mari...

    Moralité ? Les femmes pauvres du tiers-monde ont bien plus de chance, car quand on doit piler du mill pour manger ou repriser les vêtements de ses enfants plutôt que de se faire livrer de la bouffe ou de la fippe chinoise par livreur et bien on a pas le temps de s’ennuyer ! Ne dit-on pas que l’oisiveté est mère de tous les vices ?

    D’avance je précise que ce n’est pas généralisable à toutes les femmes et que de plus en plus d’hommes aussi en emprunté cette voie.

     

    • #2239886

      Très bonne remarque, je mettrai juste un bémol, cette insatisfaction chronique est une constante universelle.
      J’ai vu de mes yeux des femmes du tiers monde ( AmSud pour être précis) se comporter de la même manière.

      Sortie de son bidonville par son mari, se barrer avec un autre type, et lui-même lui pomper toutes ses économies.

      Et je parle de mon entourage proche, je sais de quoi je parle.


  • #2239883

    Certes c’est un sketch, mais j’ai malgré tout vécu des situations similaires, presque mot pour mot, notamment au sujet de l’insatisfaction permanente.
    Au point que dans un film on aurait peine à y croire, tant certaines situations paraîtraient exagérées et caricaturales.

    Comme un tour de magie dont on connaît le truc, je n’ai plus vraiment goût aux femmes, et je m’en porte plutôt bien pour l’instant.

     

    • #2240079

      @Jean-jacky, cher frère de cette galère.

      Un sketch effectivemenent très marrant merci ER, mais mon Dieu quel cauchemard au quotidien

      J’en suis si éprouvé que je me demande même comment mon coeur bat encore.

      Je ne suis pas resté seul, pour ma part.
      Mais je n’ai plus aucune attente, plus aucune illusion.


  • #2240122

    S’il y a du vrai c’est extrêmement triste : (
    Personne n’est obligé d’accepter une situation si dégradée. Il y a toujours une issue de sortie, la vie est en nous. Je veux choisir la beauté.


  • #2240560

    J’ai presque envie de dire que le tableau de l’humoriste n’est pas assez noir. Ciel j’ai vu des couples être pires encore et en public s’il vous plait.
    Alors oui les femmes se plaignent c’est immuable mais en ce qui concerne les hommes , qui n’en sont plus ou alors si peu et si peu nombreux, le tableau me semble plus noir encore.
    Entre ceux qui ne savent rien faire de leurs dix doigts et "les nouvelles pétasses", car il existe la pétasse au masculin et Dieu que c’est laid !et les hystériques de la consommation, de la psychologie de magasine douteux, pas étonnant que tous ce petit monde est envie de s’étriper


  • #2240715

    À 3:39 j’aurais traduit "stamp" par "tampon" plutôt que par "timbre"...


Commentaires suivants