Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Christophe Barbier, fan de l’euthanasie active

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le titre est un peu exagéré, il donne l’impression que les personnes malades doivent fuir si elles rencontrent Christophe Barbier dans la rue. Je ne pense pas que Christophe Barbier veuille tuer les malades malgré eux, mais leur permettre de choisir la mort, s’ils veulent. C’est pour ça que le mot euthanasie aurait été mieux choisi.

     

    • Considérant que les Français votent en croyant choisir ( alors qu’il n’en est rien puisqu’ils n’ont le choix qu’en ce qu’on leur a concocté chez les élites financières ) comment pouvez-vous dire sérieusement que les malades choisiront, en leur âme et conscience, et qu’ils ne seront pas les proies, eux et leurs familles, d’une vive propagande venant du personnel hospitalier qui aura été formé pour réduire les couts ? Car c’est ça la véritable logique de cette propagande "pro-meutre" dans nos hôpitaux.
      .
      Ça n’est pas la dignité qui les anime ! Si la dignité humaine était un de leur objectif, ça se saurait et ils ne vanteraient pas les mérites de la guerre un peu partout, du moment que ça rapporte ...
      .
      Il faut absolument résister et s’opposer à l’euthanasie. Il en va de la survie de notre civilisation toute entière. Tuer nos anciens va à l’encontre des valeurs sur lesquels reposent notre civilisation.


  • #38952

    Drôle ce Barbier à la barbichette de vacances.
    Il est grand ami de Carla.
    Il faut peut-être la piquée ? une ex-mannequin à son age ne vaux plus rien ? elle est atone elle demande la fin ?

    Dur dur de dire que c’est trop simple en refermant un gros dico, l’écharpe rouge Mitterrandiéenne appelle les crédule à la belle âme.
    Seuls les stagiaires de presse qui bossent derrière amène un peu de crédibilité.


  • Merki le prompteur ! J’ai hâte qu’il soit grabataire pour qu’on l’euthanasie active ou passive peu importe. Pour ce genre d’hurluberlu c’est même plutôt d’euthanasie "positive" dont il faut parler !


  • #38963

    Faudrait arrêter avec les titres moisis ... c’est pas aussi simple que ça ...


  • Le titre en soi est un commentaire et une condamnation.

    Le mot ’crime’ ne convient pas pour la possibilité qu’a un malade en fin de vie d’éviter la souffrance inutile d’une longue agonie.

    Cela est pratiqué depuis longtemps dans d’autres pays européens et ne pose de problème à personne excepté pour les donneurs de leçons (mais ils ne sont pas en phase terminale d’un cancer des os...).

     

    • Le titre "crime" convient très bien car c’est le nom que l’on donne à un acte répréhensible !
      .
      Par ailleurs, le fait qu’autrui fasse une chose ne constitue pas en soi un argument valable pour le répliquer. Les ricains font des choses que seuls les barbares font.
      Et puis, d’autres pays européens n’ont pas l’euro et ils se portent mieux que nous ! Alors ton sophisme à deux francs, tu peux te le carrer profond.
      .
      Pour éviter la souffrance inutile, il existe des traitements anti-douleurs. Si la science médicale et les docteurs sont incapables de donner un tel traitement, alors qu’on les embastille immédiatement !
      .
      Le donneur de leçons, pour l’instant, c’est toi. Alors ne la ramène pas trop l’anglo trois points. On t’a reconnu.


  • Ahahah il me fait rire à chaque fois lui, on dirait un personnage de dieudo...

    "Quand j’étais jeune, je rêvais d’être spartacus, voyez, je rêvais pas d’être patron de l’express... cet espèce de nain avec une écharpe la... jamais.."


  • #38971
    le 19/08/2011 par moderateur
    Christophe Barbier sur l’euthanasie

    Le titre est changé, on va pouvoir passer au débat maintenant...


  • Une écharpe autour du coup, dans un bureau, en plein mois d’Août ? Il a l’impression d’avoir les trapèzes qu’il n’a pas l’ablette ?


  • #38976
    le 19/08/2011 par reblochon
    Christophe Barbier sur l’euthanasie

    Il serait pas FrancMac le grippeux avec son écharpe ?

     

    • #39045
      le 19/08/2011 par KekkOpS
      Christophe Barbier sur l’euthanasie

      Remarquez le jargon maçonique indécelable pour les profanes bien entendu.
      "L’atelier" législatif, à 2 reprises. Si ca, ca n’est pas un clin d’oeil à ses amis maçon je ne sais pas ce que c’est !


  • Assez d’accord avec Ghuldan...

    L’euthanasie n’a pas grand chose à voir avec un meurtre crapuleux.

    C’est d’ailleurs quelque chose que les gens aillant une spiritualité devraient pouvoir comprendre aisément : la vie sur terre n’est pas un but mais un moyen.
    Bref, soyons attachés à cette vie humaine, mais pas à n’importe quel prix.

    Concernant l’euthanasie, je n’ai pas d’idée arrêtée mais j’en suis à ce stade de réflexion :

    Prenons le cas d’ une personne en stade terminal d’un cancer ou d’une maladie dégénérative. Elle va être admise en soins palliatifs.
    Elle n’a pas la moindre chance de rémission... absolument pas la moindre.
    Elle pèse à peux près 25 Kg pour 1m70 , n’a plus la maitrise de ses sphincters depuis pas mal de temps.
    Elle est défoncée à longueur de journée d’opiacés pour calmer la douleur...

    Admettons que la douleur physique soit inexistante... que fait on de la souffrance psychologique ?

    - Soit la personne n’est plus consciente de rien, shootée qu’elle est...
    Dans ce cas, a-t-on encore affaire à un humain ? Je veux dire un humain bien vivant ?

    - Soit la personne est encore consciente.
    Vous imaginez alors quel peut être son état d’esprit ? Voir sa famille effondrée, n’être plus qu’une loque humaine ? C’est ça la dignité ? SA dignité ?

    Que doit on défendre ? La dignité des gens ou un sacro-saint règlement ?

    Après, on est d’accord que si on en vient à légiférer, ça risque de tourner au vinaigre... la porte ouverte à tous les excès.
    Ca ne peut se régler qu’au cas par cas... il faut donc que ça reste un tabou...
    Mais, pitié, ne pas cracher sur les médecins qui ont ces gestes de compassion... rien à voir avec du satanisme ou une hypothétique idéologie de mort...


  • #38982

    Euthanasie active...

    On peut commencer par toi Christophe, j’en peux plus de te voir au bout du rouleau...


  • #38989
    le 19/08/2011 par Divusak
    Christophe Barbier sur l’euthanasie

    C’est hors sujet mais franchement je trouve sa marrant lorsque je lance la lecture de la vidéo juste pour entendre l’audio, j’ai l’impression que c’est BHL qui parle, troublant !
    Même voix et même façon de parler (le genre "écouter moi vous qui êtes con").
    Après c’est sur, le sujet n’est pas aussi simple car le problème n’est pas d’être pour ou contre l’euthanasie mais de savoir si des gens aimeraient en tirer profit pour le futur de façon graduel. Ont commence par euthanasié les grands souffrant (ce qui me semble convenable), ensuite peut être des supposés terroristes, dissidents politiques, délinquants récidivistes jusqu’à, même si c’est très exagéré à notre époque encore, de simples civils qui seraient sortis des lignes blanches...


  • #38990

    Christophe (je me permet de t’appeler par ton prénom tu m’en voudra pas hein) tu as tout à fait raison. Les malades doivent mourir dans la dignité. Ainsi je te conseil de prendre rendez vous avec ton médecin le plus rapidement possible pour mettre fin à l’état de dégénérescence dans lequel tu te trouves.

    PS : tu peux aussi utiliser ton écharpe.


  • #38994
    le 19/08/2011 par younes
    Christophe Barbier sur l’euthanasie

    Mais il se prend pour qui ce diable !
    La philisophie c ’est de mourir librement d’ après ce dingue, il dit c ’est de faire avancé la france, mais il se prend pour qui cet endoctrineur de conscience.
    Aujourd’hui ces esclaves de satan veulent remplacer la puissance de dieu, ce n ’est pas à eux de décider combien de temps on doit vivre, notre destin est traçé M.barbier.
    Si je dois souffrir pendant 2 ans sur un lit d’hopital, c ’est que la chatiment que j ’ai reçu dans ce bas monde sera amplement mérité et je l ’accepte de mon créateur.
    Personne n ’a le droit de donner la mort à quiconque, seul dieu décidera de nous la donner.
    Pauvre France, mais vive la france !


  • #38997
    le 19/08/2011 par Esprit Lambda
    Christophe Barbier incite au meurtre des malades

    C’est bien, bravo, tu imites bien tonton BHL ... Oui c’est çà, l’Express c’est l’euthanasie pour l’être humain et l’archarnement thérapeutique pour l’euro. Formidable ! ... Bon allez maintenant tu rouvres ton dictionnaire et tu n’utilises plus de mots difficiles que tu connais pas ... D’où tu l’as eu d’abord ce gros dictionnaire ? ... Dis donc, tu t’es rasé et tu t’es coiffé avec quoi c’matin ? ... RRan et puis fais nous le plaisir d’enlever cette maudite écharpe rouge, çà aussi çà énerve tout le monde !


  • #39001

    Le titre de l’article E&R(qui ne fait que relayer une vidéo) est "Christophe Barbier sur l’euthanasie"

    "Christophe Barbier incite au meurtre des malades" est le titre choisi par Wieliczkowski(hébergeur de la vidéo par l’intermédiaire de dailymotion) qui effectivement semble avoir peu d’esprit critique...


  • #39002
    le 19/08/2011 par Olivier
    Christophe Barbier sur l’euthanasie

    Exposé comme il le fait, oui, çà paraît évident et on a envie d’être d’accord avec lui.

    De grands courants philosophiques, parmi les plus admirables, comme les Stoïciens, par exemple, recommandent le suicide du sage.

    Et l’hindouisme nous enseigne et nous avertit que le moment le plus important de la vie est le dernier.

    Mourir dans l’honneur et la dignité est incontestablement un droit moral intrinsèque de la qualité d’être humain.

    Le problème est que cet honneur et cette dignité n’est pas définissable, fixable, évaluable, dans notre société occidentale déshonorée et indigne.
    Comment une société immorale, dépourvue d’éthique, mercantiliste, individualiste, matérialiste, pourrait-elle fixer une conception claire d’une fin honorable et digne ? C’est parfaitement impossible.

    Si on met çà sur la table, comme le préconise C. BARBIER, on tournera immanquablement en rond et, in fine, si on veut absolument un résultat, on en sera réduit à se replier vers des seuils médicaux techniques qui ne répondront pas à la question morale.
    Et constituer des comités d’éthique composés de généticiens athées, d’apprentis-sorciers divers, de chercheuse féministes frustrées, ou que sais-je encore, n’y changera rien.

    Le seul intérêt des sujets de de ce genre est leur aptitude à nous révéler l’état de faillite et de dégénérescence morale de notre culture occidentale contemporaine.

     

    • #39084
      le 19/08/2011 par karimbaud
      Christophe Barbier sur l’euthanasie

      @olivier..........mille fois d’accord avec la teneur de ton message, surtout la dernière phrase qui dit tout !...........il s’agit de gens « qui ergotent sur ce qu’ils ignorent tout à fait » pour reprendre une citation d’arthur rimbaud...le poète de charlestown !


  • #39006
    le 19/08/2011 par gaius
    Christophe Barbier sur l’euthanasie

    Ceux qui sont pour l’euthanasie n’ont rien compris au nouvel ordre mondial et je me demande ce qu’ils font donc sur ce site ... ? N’a t’on pas parler des dangers des vaccins , de la dépopulation etc ... Nos zélites veulent nous voir débarrasser le terrain le plus vite possible , l’euthanasie veut dire la fin des recherches contre les maladies, les dérives de toutes sortes du milieu médical ect etc ect ... je ne vais tout expliquer quand même ... On a abrogé la peine de mort pour les assassins les violeurs étrangleurs de petits enfants MAIS on aura le droit d’éliminer nos vieux !!!!!

     

    • #39028
      le 19/08/2011 par Geraldine Feuillien
      Christophe Barbier sur l’euthanasie

      Va faire un tour dans les services de soins palliatif de gens en fin de cancer qui attendent leur délivrance en hurlant tant plus aucune drogue ne les soulage et imagine que ce soit toi ou ton enfant ou ta mère ! Et viens me redire que ces gens doivent souffrir des jours, des semaines, peut=être encore un mois ou deux comme cela, même s’ils souhaitent partir, parce qu’ils n’ont rien compris au nouvel ordre mondial ! Moi, j’ai vu mon grand père dans cet état et dans ses derniers jours, j’aurais aimé pouvoir le libérer moi-même. Il faut laisser le choix aux patients en fin de vie soumis à douleurs que plus rien ne peut soulager et qui le souhaitent, la possibilité de partir.


  • #39013
    le 19/08/2011 par galette
    Christophe Barbier sur l’euthanasie

    A l’époque du débat sur la loi Veil sur l’avortement, c’était le même genre de rengaine : "Ces pauvres femmes qui s’auto-avortent avec une aiguille à tricoter", "Ces pauvres femmes qui tombent enceinte après avoir été violée", "Ca ne concernera que peu de cas, promis !".

    On argumente avec des cas extrêmes histoire de mettre le tout-venant d’accord, et ça se termine par une boucherie ! + de 200 000 avortements par an grâce à l’idéologie du "Moi Je"...D’ici quelques decennies, on pourra compter les 200 000 euthanasiés annuel grâce à l’idéologie du jeunisme où les vieux se sentiront coupable d’être vieux et inactifs !

     

    • #39087
      le 19/08/2011 par karimbaud
      Christophe Barbier sur l’euthanasie

      @galette....très juste !.........on prétend faire mourrir dignement quand la chose qui devrait compter par dessus tout serait de vivre dignement....mais çà, c’est un droit qui fut mort-né...dès que l’empire mit à éxécution son projet mortifère.


  • #39019
    le 19/08/2011 par Jiyène
    Christophe Barbier sur l’euthanasie

    Je ne connais pas ce Christophe BARBIER, mais ses propos sur l’euthanasie dépassent l’entendement.
    J’en suis même tombée de ma chaise.
    .
    L’indignité n’est pas le fait d’être malade et à la fois à l’agonie mais bien le fait de vouloir ôter la vie à une personne.
    Le règne du démon a visiblement pris de l’ampleur.


  • le Barbier, il oublie quelque chose d’important dans son speech, c’est la famille du souffrant, c’est bien aussi à la famille du patient de donner son avis, et pas seulement les institutions. L’euthanasie, c’est délicat, mais ne pas penser à en faire une pratique généralisée pour se débarrasser de n’importe quel cas, afin de faire des économies.


  • Le titre m’a aussi paru excessif...

    Y’a des entreprise qui accompagnent les gens dans ce processus, par exemple Dignitas en Suisse. (Bon je sais pas si l’entreprise est correcte, mais le principe est bien)

    Je trouve que c’est une bonne chose, certaine personne ne veulent pas se pendre ou se tirer une balle dans la tête, mais veulent quand même partir, pour arrêter de souffrir. C’est un choix que chacun devrait pouvoir faire.

    Certaine personne n’ont pas envie de laisser l’image d’un être affaibli, en phase terminale d’une maladie, et n’ont pas envie de finir leur vie en souffrant, pendant plusieurs années des fois.

    Cela me semble normal que ces personnes aient la possibilité de partir dignement, si elle se sentent prêtes.

    Perso je préfère achever un animal que le laisser agoniser et souffrir. Je ne vois pas pourquoi on ne ferait pas preuve d’autant d’humanité avec les ... être humains.

    après, faut faire attention évidement, parce qu’avec un système pareillement pourris, c’est pas dans nos élite qu’il faut faire confiance pour ce genre de chose.


    • #39056
      le 19/08/2011 par La Patrie ou la Mort.
      Christophe Barbier, fan de l’euthanasie active

      Tout s’assemble. Tout fait sens. Tout se déroule devant nos yeux comme la longue histoire de notre Chute, écrite depuis des siècles par une bande d’enfoirés dont les descendants sont aujourd’hui au Pouvoir.


  • #39030

    "il y a et il y aura de plus en plus trop de gens qui souffrent et qui ont une fin qui n’est pas digne de l’être humain "
    Depuis quand cher ange de la mort ?
    constat de la politique de la santé menée depuis des décennies par les industries pharmaceutiques (chimiques)...
    trop de maladies iatrogènes (dues aux médicaments et aux vaccins) nosocomiales (saloperies diverses contractées à l’hôpital, mauvaise hygiène globale avec entre autre une qualité nutritionnelle proche du 0 des aliments irradiés, sulfatés, congelés, ramassés n’importe où qu’on nous vend à outrance ....
    Donc, les politiques menées par vos potes n’ont pas seulement affaibli l’économie nationale, individuelle du plus grand nombre, mais aussi ruiné notre santé .....
    A bon entendeur

    c’est vrai qu’il est sentencieux comme BHL
    c’est vrai qu’il a l’air con avec son dico et son écharpe rouge,
    on dirait l’autre truand, comment il s’appelle déjà ?
    quelle belle mise en scène tout de même ....
    allez, courage les ami(e)s
    ....
    On se rencontrera peut-être pendant la franche bagarre qui ne saurait tarder

    _


  • #39032
    le 19/08/2011 par I love Bobby Fischer
    Christophe Barbier, fan de l’euthanasie active

    Je n’aime pas Christophe Barbier, je suis certain qu’il a mauvaise haleine. En ce qui me concerne, je ne souhaite pas être maintenu en vie artificiellement, par la chimie ou par un autre procédé, et être l’objet d’acharnement thérapeutique. Reste à définir à partir de quels traitements cet acharnement commence. Je souhaite qu’on me laisse mourir le plus naturellement possible ; et en passant si on pouvait me laisser vivre un peu avant, ça m’arrangerait.


  • #39033

    Excellent travail de propagande et c’est toujours instructif d’entendre comment construire un argumentaire pour convaincre, il est a fond dans l’émotion et n’hésite pas sacrifier son image (barbe, cheveux...), le regard est profond, plein de compassion.
    De la part d’un homme qui est l’invité permanent de "C dans ton cul" de Calvi, permettez moi de douter de la sincerité du bonhomme et de me dire " mais qu’est-ce qui se cache derrière ce message ?".
    La reponse s’imposera, comme toujours, que le peuple adhère, où pas, au débat.


  • #39034

    Il y va franchement.
    Je ne trouve pas le titre excessif, car je trouve son discours abusé. Si il n’avait pas le temps de faire une vidéo consistante/intéressante, il aurait mieux fait de s’abstenir. Parlé de ça en 2mn ça ridicule et finalement ça ressemble plus à une pub pro euthanasie qu’autre chose. Honteux !


  • #39036

    Last Angel Cie (LAC) est une entreprise leader sur ce segment de marché. Elle propose non seulement un accompagnement des mourants mais une gamme de service de mise en scène pour permettre aux petits enfants de voir le départ de Pépé comme l’arrivée du Père Noël. LAC est présente dans les 150 pays qui ont signés l’Accord Général sur la Libéralisation des Services. Les fleurs, mais aussi la communication. Grâce à sa filiale Last Angel Media, l’entreprise refait la vie de votre mort, non seulement son portrait. avec LAC, le bonheur est immortel.


  • #39038
    le 19/08/2011 par au bataillon
    Christophe Barbier, fan de l’euthanasie active

    Avant de penser à utitliser des techniques pour faire mourrir des malades, on pourrait penser à améliorer les conditions de fin de vie des vieux en maisons de retraites. La vie humaine doit être respecté à tous les stades, pourquoi ne pas préparer nos corps avant d’arriver à des niveaux de décrépitude et d’autodestruction à cause de maladies dûes à une mauvaise alimentation industrielle, une fragilité des liens sociales, un systême ultra libéral qui est controlé ( on le sait de plus en plus) par des élites satanistes.
    L’euthanasie n’est pas le moyen pour que nos vieux ne souffrent plus, c’est le moyen d’endormir encore plus les gens, c’est à dire ne pas voir en amont le VRAI PROBLÊME.

     

    • #39063

      Avant de penser à utitliser des techniques pour faire mourrir des malades, on pourrait penser à améliorer les conditions de fin de vie des vieux en maisons de retraites.



      Le drame c’est que la société libérale du tout consommation nous mène à envoyer nos anciens dans des camps de concentration appelés maison de retraite.


  • #39041

    c’est un débat qui cache autres choses. C’est comparable au débat sur la burka. Pour la burka il y a une volonté des élites d’augmenter l’islamophobie et pour l’euthanasie on désensibilise les peronnes du caractère sacré de la vie et il y a une volonté de réduire la population mondiale !
    Il nous prenne vraiment pour des débiles !!! moi je préfère passer mon chemin c’est une perte de temps tout çà ! et bien évidemment la majorité des personnes tombent dans le piège du pour ou contre... pathétique

     

    • #39067

      Pas mieux, tout est dit. Il y a presque toujours un thème sous-jacent et non-dit dans tous ces débats récurrents qui ne sont au final que des cache-sexes idéologiques, sur l’air de ’cachez cette question que nous ne saurions poser’. Deux excellents bouquins abordant le sujet (non-dit et sens réel des questions), ’Le manuel de l’hérétique’ de Paul DAUTRANS et ’La question raciale’ de Michel DRAC (tous deux sur CC me semble-t-il).


    • tout à fait d’accord, c’est de la préparation mentale . Ces temps ci il y’a des emissions qui parlent de la population mondiale, de la natalité et des risques de surpopulations sur Terre, tout ça sur les grandes chaines nationales... ça peut coïncider avec ces histoires d’euthanasie !


  • #39044

    L’Euthanasie est interdite en France mais est en réalité pratiquée de façon clandestine dans nos hôpitaux.
    Si l’on pouvait euthanasier au grand jour avec des critères qui restent à définir, on assisterai à des massacres dans les services de cancérologie, de long séjours etc.., surtout pour les patients qui occupent des lits qu’ils n’ont pas les moyens de payer.

    Comment une société peut-elle descendre à un tel niveau de putréfaction, avec ce Barbier qui ne pose pas la question "L’Euthanasie : Oui ou Non ?", mais plutôt, "l’Euthanasie active Demain ou Après-Demain ?"


  • #39062

    Et si on répondait tout simplement :
    - Oui, vous avez tout-à-fait raison, cher C. BARBIER, mais les risques d’abus sont tels (sous-entendu : dans notre société dégénérée et vendue) qu’il faut activer le Principe de Précaution : et donc interdire l’euthanasie active.

    Ou alors, plus rusé :
    - Oui, mais pour prévenir tout abus, garantissons la chose par un Comité de Sages, avec une répartition nationale calquée sur la carte judiciaire, et une procédure avec première instance, interjection d’appel, etc., et tout un bardas pour les expertises, contre-expertises, ...
    - Du coup la mise en oeuvre du truc coûtera plus cher que le maintien en vie des malades.
    - Et on verra alors la réaction ... : est-ce que c’est une question de fric, in fine, ou pas ...


  • #39064

    Moi, je trouve qu’il a pas l’air bien ce C. BARBIER, vous trouvez pas ?

    Il couve qqch de méchant, c’est sûr ...

    D’ailleurs, on voit très clairement dans ses yeux qu’il veut en finir ...


  • #39073

    J’ai l’impression qu’aujourd’hui il est devenu impensable de souffrir... Enfanter sans douleur, mourir sans douleur. Je sais bien qu’il existe des cas où la souffrance est atroce, mais est-ce que à ce moment là nous sommes assez lucides pour prendre la decision de vivre ou mourir ? C’est bien connu, ceux qui desirent mourir veulent faire taire leur souffrance avant tout. Puis il y a aussi ces personnes desirant en finir car elles sont devenues lourdement handicapées suite à un accident. Il n’est pas vraiment question de souffrance "pure" ici, mais d’un refus de vivre en tant que "légume". Que faire ? Il faut ici redefinir ce qu’est la vie, l’homme, la mort... Le débat sur l’euthanasie est finalement trop complexe et subtil pour le laisser entre les mains des abrutis incompetants qui nous gouvernement ou des Christophe Barbier qui te vendent l’euthanasie comme on te vend le dash 2en1.


  • Nan mais y’a des commentaire qui me semblent vraiment hallucinant ...

    Pour qui se prennent les gens qui veulent interdire l’euthanasie ? De quel droit devrions-nous choisir à la place des gens et les obliger à souffrir ??

    Comme je l’ai dis dans un message un peu plus bas, chacun est libre de faire ce qu’il veut de sa vie. Si je souffre et que je n’ai pas envie de m’affaiblir et agoniser pendant x année, je serais content d’avoir la possibilité de partir dignement. Pour moi, une balle dans la tête ou une pendaison c’est pas digne. Après chacun son point de vue, ca no prob. Et encore me concernant, je préfèrerais sauter du haut d’une falaise, ca doit être une mort intéressante, j’imagine .. encore faut-il en avoir le courage.

    Mais obliger certaine personne a rester en vie, sous prétexte que "l’euthanasie c’est pas bien", je trouve ca con ... perso j’arrive pas à comprendre ce raisonnement.

    Faut juste que le choix en revienne uniquement à la personne concernée, et personne, PERSONNE d’autre. Et qu’il y ai discutions, préparation, etc etc ...

    Et indépendamment de l’état et du système, sinon la effectivement c’est malsain.

     

    • D’accord avec toi. D’autant plus que le choix des mots est également important. Peut on être contre l’euthanasie active sans pour autant rejeter l’euthanasie passive, celle qui se pratique déjà dans tous les hopitaux de France ? De très nombreux Médecins pratiquent l’euthanasie, en derniers recours, pour abréger les souffrances d’un malade et à la demande de la famille, sans qu’il faille tout de suite pointer du doigt les éventuels héritiers à vouloir se débarasser d’un grand père fortuné.
      L’euthanasie existe déjà dans les hopitaux français, tout le monde le sait, pourquoi ne pas l’encadrer juridiquement et définir strictement son utilisation ?


    • Je comprends ta réaction, je suis en partie d’accord avec toi. Le problème est l’utilisation que l’on va faire d’un soit disant droit d’euthanasie une fois que celui ci sera mis en place, et je pense en particulier aux personnes âgées ( pas forcément souffrantes ) qui ne rapportent rien au système.


    • « De quel droit devrions-nous choisir à la place des gens et les obliger à souffrir ? »

      De quel droit devrions-nous choisir à la place des gens et les obliger à mourir ? Car on sait très bien que ça se passera comme ça dans un certain nombre de cas.
      Pourquoi devrions-nous autoriser les médecins à tuer leurs patients dans certaines conditions alors que c’est contraire à l’éthique de leur métier et que ça ouvre la voie à l’assassinat légal à l’hôpital.


    • #39139

      Commentaire stupide car dans la plupart des cas, quand on est en fin de vie, on est rarement en capacité de faire des choix lucides.
      J’en veux pour preuve le fait que la plupart des gens en fin de vie sont sous curatelle, donc ils n’ont pas les capacités pour choisir eux-mêmes. C’est de l’imposture de tenir de tel propos.
      .
      Il ne s’agit pas d’une question de choix ou de liberté ( une personne en fin de vie est rarement libre ! ), mais il s’agit un uniquement d’une logique économique.
      .
      Ceux qui brandissent l’argument du choix "librement consenti" sont de vils menteurs et des idiots utiles au système, des collabos !
      .
      Ça n’est pas la dignité qui les anime mais l’appât du gain !
      .
      Il faut absolument résister et s’opposer à l’euthanasie. Il en va de la survie de notre civilisation toute entière. Tuer nos anciens va à l’encontre des valeurs sur lesquelles reposent notre civilisation. Nous retomberons à l’époque d’avant la chrétienté, ou l’homme n’était qu’un moyen, une force de travail et rien d’autre.
      .
      Si on accepte l’euthanasie, on recule de 2000 ans ...


  • #39095
    le 19/08/2011 par MEMOIRE VIVE
    Christophe Barbier, fan de l’euthanasie active

    Serment d’Hippocrated’origine .

    « Je jure par Apollon, médecin, par Asclépios, par Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, les prenant à témoin que je remplirai, suivant mes forces et ma capacité, le serment et l’engagement suivants.

    Le serment d’Hippocrate interdit explicitement de pratiquer l’euthanasie et l’avortement ; la preuve :

    **« Je dirigerai le régime des malades à leur avantage, suivant mes forces et mon jugement, et je m’abstiendrai de tout mal et de toute injustice. Je ne remettrai à personne du poison, si on m’en demande, ni ne prendrai l’initiative d’une pareille suggestion ; semblablement, je ne remettrai à aucune femme un pessaire abortif. Je passerai ma vie et j’exercerai mon art dans l’innocence et la pureté.

    2 / Le serment d’Hippocrate n’a plus aucune valeur juridique ; remplacé par le Serment de l’ordre français des médecins de 1996 .

    Extrait :
    ** " Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément."

    A mon sens, sur ce point précis de l’euthanasie active, le texte reste flou et même contradictoire. En revanche, il est sans appel pour ce qui est de l’avortement :"je ne provoquerai jamais la mort délibérément" .

    Question : le serment d’Hippocrate d’origine, de plus de 2000 ans, n’a jamais été remis en cause jusqu’en 1996. Pourquoi donc ?! La mammy Simone Veil et le Jacquou d’Attali, ce gourou de l’euthanasie érigée en système de gouvernement, pourraient nous répondre, non ?!

    Bref, ces mises à mort à tout âge et en blouse blanche sont l’objet constant de forces insidieuses qui appellent de leurs vœux cette société nouvelle "réformée" où la valeur de l’homme se réduit à un simple matériau que l’on gère au gré d’une philosophie toute matérialiste et nihiliste au sens philosophique. Un nihilisme qui désigne un scepticisme absolu, qui nie toute hiérarchie des valeurs, toute morale, toute croyance, toute transcendance et en particulier l’existence de Dieu. Il n’accorde de l’importance qu’au "néant", qu’à la destruction et à la mort. Le philosophe allemand Friedrich Nietzsche (1844-1900) y voit la crise d’une civilisation malade et la conséquence de 20 siècles de décadence de l’Occident.




  • #39100

    Dès qu’il dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte alors cher à la société ; il est bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement, plutôt qu’elle ne se détériore progressivement.""On pourrait accepter l’idée d’allongement de l’espérance de vie à condition de rendre les vieux solvables et de créer ainsi un marché.""Je crois que dans la logique même du système industriel dans lequel nous nous trouvons, l’allongement de la durée de la vie n’est plus un objectif souhaité par la logique du pouvoir.""L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figure. Dans une logique socialiste, pour commencer, le problème se pose comme suit : la logique socialiste c’est la liberté, et la liberté fondamentale c’est le suicide ; en conséquence, le droit au suicide direct ou indirect est donc une valeur absolue dans ce type de société.""L’euthanasie deviendra un instrument essentiel de gouvernement."

    L’ homme nomade.jacques attali


  • #39101
    le 19/08/2011 par Laurent Jamer
    Christophe Barbier, fan de l’euthanasie active

    Il a raison Michéa, on en train de faire croire que l’enjeu des élection c’est le mariage gay ou l’eutha"nazie", etc !!!! Il faut creer de l’actualité pour cacher les véritables enjeu du moments ; la mise en esclavage des peuples et des nation. "Du pain et des jeux " et des faux débats pour (dé)mobiliser les esprits.


  • A ceux qui ne voient rien ou qui pensent que ces gens nous veulent du bien, ils ne font que déguiser leurs plans pervers derrière un prétexte « Humaniste ».
    Jacques ATTALI est éditorialiste pour l’EXPRESS, et il a notamment publié un article parut le 20 juillet 2011 intitulé : «  111 raisons d’être optimiste pour la france . »
    Ce nombre 111 n’a pas été choisit par hasard.
    En effet, dans l’apocalypse de Saint Jean, le nombre 777, donné par l’ange, correspond au 666 de la bête et aux 111 papes. Benoit VXI étant le 111e pape en cette année 2011.
    Par ailleurs, l’obélisque de Washington, mesure en surface 555 pieds, et se termine 111pieds sous terre pour un total de 666 pieds.
    De plus, chaque citoyen se trouve en configuration numérologique 111 en additionnant l’année de sa date de naissance(ex : 80) avec l’âge obtenu cette année 2011.
    Les symboles numérologiques et ésotériques ont décidément une importance capitale chez les "mondialistes".

    En lisant les propos de Jacques ATTALI dans son livre « l’homme nomade », on comprend pourquoi Christophe BARBIER patron de l’Express, se fait publicitaire pour l’euthanasie.



    « Dans la logique même du système industriel dans lequel nous nous trouvons l’allongement de la vie n’est plus un objectif souhaité par la logique du pouvoir... Dès qu’il dépasse 60—65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et coûte alors cher à la société... Il est bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement, plutôt qu’elle ne se détériore progressivement... On pourrait accepter l’idée d’allongement de l’espérance de vie, à condition de rendre les vieux solvables et de créer un marché... Je suis, pour ma part, en tant que socialiste contre l’allongement de la vie parce que c’est un leurre, un faux problème... L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures...  »
    Jacques ATTALI




    A chacun de se faire sa propre opinion.
    Cordialement.


  • #39137
    le 19/08/2011 par oursalunettes@aliceadsl.fr
    Christophe Barbier, fan de l’euthanasie active

    La mort vue comme "un ultime spectacle" !!! Tout est dit. Monde d’apparences. Après avoir fait semblant d’être heureux toute ta vie, tu te dois de ne pas rater ton final. Il faut que ta mort soit aussi anodine que ta vie.


  • Juste une remarque à ce super Bobo : L Homme est digne par nature. On ne peut lui enlevé. C’est le concept de dignité inhérente.


  • #39151
    le 19/08/2011 par Paul Brousse
    Christophe Barbier, fan de l’euthanasie active

    L’enfer est pavé de bonnes intentions....

    Ordure !

    Agir contre la douleur, c’est une chose. Ne pas s’acharner thérapeutiquement, c’est aussi logique quand il n’y a plus d’espoir. Mais l’assassinat... On peut y mettre tout l’humanisme que l’on veut, c’est de l’exécution pure et simple. Et tous ces enculés - je sais qu’en plus pour eux ce n’est pas une insulte mais un passe-temps - sont opposés à la peine de mort...

    Ordure !

    Si un jour l’euthanasie "active" venait à être légalisée, soit je quitterai le pays pour une contrée encore civilisée, soit je prendrai les armes. Je préfère perdre la vie (d’autant qu’on la perdra un jour ou l’autre) que perdre mon âme (même si elle n’existe pas).

     

    • En gros dans leur vision, l’immortalité si c’était possible pour les salauds et la mort subite pour les bons et les gentils.


    • #39226

      On est dans un pays où l’on exécute 200000 bébés par an, ça fait longtemps qu’on est bon pour l’enfer, pas besoin d’attendre la légalisation de l’euthanasie pour ça !

      Et accessoirement : y’a pas besoin d’être catholique ou musulman pour être contre l’avortement ou l’euthanasie, un peu de bon sens suffit (je sais, le bon sens est devenu tellement rare ces temps-ci qu’il a presque le statut de super-pouvoir...)


  • Merde ,j’était persuadé que comme nous musulmans les catholiques était contre le suicide,même si celui-ci est assisté,passif ou actif.J’ai eu malheureusement du faire euthanasié mon chien,je peux vous garantir que se mots si facile a employer est une vrai déchirure quand on doit le mettre en pratique et la je parle bien sur que de mon chien,prendre cette meme décission pour quelqu’un de très proche(père,mère) est une autre histoire.Cela fait 7 ans que j’ai fait piqué mon chien et pourtant le sentiment de culpabilité mais est toujours présent,je n’ose imaginer ceux que cela donnerais pour un être humain.

     

    • #39320

      Les Catholiques sont effectivement contre le suicide.
      .
      Ceux qui sont à l’œuvre derrière cette odieuse mascarade pour tenter de passer en force avec l’euthanasie, n’ont rien de catholique, sois-en certain ! Ils sont plutôt diaboliques ...


  • #39207

    La réeelle dignité est de mourir consciemment , sans drogues tels les médicaments qui retardent l’inévitable.

    Les indiens s’en allaient mourir volontairement à l’écart de la tribu, afin de mourir consciemment en harmonie avec la nature et le cosmos. C’est cela que j’appelle la Dignité.

    Ananda Coomaraswamy disait qu’il préférait mourir dix ans plus tôt que dix minutes plus tard ( plus tard , et trop décrépit et drogué pour partir consciemment vers son âme.


  • #39212

    Pour ceux qui ne connaissent pas bien Mr.Barbier, voici un très bon papier de l’excellent site Acrimed :
    http://www.acrimed.org/article3619.html

    Je me souviens aussi d’un debat sur le mariage homosexuel dans lequel sa these est en gros "enterrons le marriage, c’est dépassé"...tout ça son alliance au doigt ^^.

    Je n’ai vu que 3 de ses éditos , trouvant à cette vacuité un aspect comique indéniable et je dois dire que dans chacun de ces éditos (de 3 à 5 minutes seulement) le mot president a été prononcer.

    Cet homme est le parfait archétype du journaliste politique à la Apathie, c’est à dire, la politique n’est qu’une course de chevaux entre des individualités de deux groupes qui n’ont de different que le nom et le jeu consiste à savoir ce que pensent ses surhommes, surtout de savoir s’ils s’aiment entre eux ou pas. Mon dernier "ils" renvoient aux hommes politiques pas aux dieux de l’Olympe (je sais qu’on peut confondre en voyant la presentation).
    Le jeu peut aussi consister à denoncer leurs petits travers, soit pour faire croire qu’on a de l’esprit, soit pour denoncer leurs petits travers pour mieux occulter leur trahison.
    La derniere partie du jeu est de faire taire ou de discrediter toute pensée vaguement dissidente (Apathie qui crache sur Dieudonné ou Barbier sur la liste antisionniste dans son edito(dans lequel il y a 0 argument).

    Bref la politique en democratie ne s’incarne pas et a pour but de regler les problemes de la communautée nationale. Barbier la défend farouchement cette démocratie...tout en trahissant son esprit chaque jour un peu plus par sa malhoneteté, à l’instar d’un Apathie (notamment sur laffaire Banon), mais aussi et surtout sa betise tout comme Apathie.
    Je pense que beaucoup ici crie à la traitrise ,à raison, mais oublie un peu vite qu’un Barbier est simplement bête, ce qui ne veut pas dire que le système et les décideurs au dessus de lui le sont.


  • #39275

    Lui c’est BHL mais en plus franc !
    regardez son sketch sur Beigbeder looool :
    http://www.dailymotion.com/video/xb...

    Regardez ses vidéos vous allez vous taper des barres !


  • #39340

    LA MORT EN BLOUSE BLANCHE.

    A l’instar de la campagne insidieuse pour la liberté d’avorter, nous assistons à la même méthode d’un lent processus de "démocratisation" du débat d’idée sur l’avortement. Une banalisation rampante , sournoise qui consiste à faire sauter tous les verrous des sujets tabous de la société traditionnelle. Une légalisation du meurtre qui ne dit pas son nom.

    Une manière de faire que les enfants de la Révolution luciférienne tel ce Barbier et bien d’autres serviteurs du Mal, iront plaider avec une ardent désir de servir leurs maitres à penser qui frise le fanatisme.

    L’impact sur les esprits de cette funeste entreprise fera que, de plus en plus de malades ne voudront plus se rendre dans les hôpitaux car la CONFIANCE et le RESPECT dus au médecin soignant n’y sont tout simplement plus de mise ! Ceux qui se résignent par nécessité à le faire, le feront avec la sérénité en moins et la suspicion en plus.

    Le corps médical est en partie responsable de ce grand malheur, de cette grande rupture spirituelle car, il faillit à sa mission première en laissant faire ou en adhérant pleinement à l’émergence d’une " supracivilisation qui a poussé sur les valeurs occidentales mais qui les annihile en les parasitant. Cette superstructure fonctionne en circuit fermé comme une caste, de manière arbitraire et dirigiste, tout en rassurant le public par la propagande et la desinformation. Régnant par l’idéologie des droits de l’homme, elle tient ces droits pour quantité négligeable et n’obeit qu’aux lois du profit et de la domination. Détruisant des sociétés entières par la perfidie, la corruption et l’élimination de tous ceux qui résistent ". (1)

    (1) Livre à lire : La grande rupture - Sociologie d’un monde bouleversé - Où va le nouvel ordre mondial ? Par Alexandre Zinoviev - Editions Objections- L’âge d’homme - Lausanne - Suisse.


  • #39461

    Tous ces hypocrites sont contre la peine de mort mais pour l’euthanasie, contradiction !


  • #39511

    et les employés en second plan qui font semblant de travailler , barbier qui ferme son dico du genre l’érudit , en islam je dirais qu’il a un visage frappé par les djinns ( bref son visage a changé je trouve)

    barbier est un rigolo je cite " l’euthanasie pour eviter les souffrances et une fin pas digne d’un etre humain " mais en fin de compte la famille assistera de pret ou de loins à la mort , docn ils auront cette image de la personne qui souffre , qui est sur le point de mourir
    en gros euthanasie ou pas , l’image d’un etre qui va mourir sera présent dans leur esprit
    euthanasie = piege à con


  • #39630

    Ces dégénérés de lucifériens ont créé une société où il n’est pas possible de vivre dignement et ils ont le culot de nous parler de mourir dans la dignité !
    La vaste majorité d’entre nous vivons comme des merdes, que nous l’admettions où non c’est un fait, et on nous parle de mourir dignement ! Ah ! Ah ! Ah !
    Quoiqu’il en soit le simple fait qu’un phénomène de société mineur comme l’euthanasie bénéficie d’une telle couverture médiatique devrait mettre la puce à l’oreille. De tout évidence il s’agit d’une des obsessions de l’oligarchie. Or dès lors que l’on commence à s’interroger sur les raisons de cette lubie les réels motifs derrière les prétextes humanitaires apparaissent...

    La France est l’un des pays au monde où il est le plus difficile de vieillir. Non seulement les vieux ne sont pas respectés (avez vous constaté comment le personnel médical parle au vieux ? Cet horripilant ton condescendant comme si on s’adressait à des attardés...) mais en plus tout est fait pour les spolier de leur biens. La vaste majorité de vieux se retrouvent placés en asile contre leur gré. Une hospitalisation pour quelque chose de mineur sert toujours de prétexte pour placer définitivement et contre leur gré les vieux dans un mouroir. Un exemple courant parmi tant d’autres : un des voisins de mes parents vivait depuis plus d’un demi siècle dans sa maison. Il vivait tranquille avec son chien, son chat et son jardin. A 90 ans passés il tomba malade, quelque chose de mineur nécessitant toutefois une hospitalisation. Sa famille qui ne lui avait pas donné de nouvelles depuis des années subitement se sont mis à s’intéresser à ce vieux et dans un élan d’amour filiale ont demandé au médecin de placer le vieux à l’asile pour son bien...le même baratin du style "Il est trop vieux pour vivre seul.", "C’est dangereux..."...Le vieux voulait retourner chez lui pour finir ses jours ce qui lui fut interdit "pour son bien". Au bout d’un an l’affaire fut résolu, il mourut à l’hospice, probablement assassiné (euthanasié). Pour l’anecdote à l’hospice il vécu l’enfer. Un jour un de ses potes vint le voir avec une bouteille de pinard. Une infirmière les surprirent et prit la bouteille, la fracassa contre le sol en poussant des cris d’hystérie ! A 90 ans passés on lui interdisait ce dernier petit plaisir qui lui restait ! PUTAIN ! Même un condamné à mort à le droit à une dernière cigarette et un dernier verre ! Mais pas un futur euthanasié !


  • Réponse à cette aberration : "De quel droit devrions-nous choisir à la place des gens et les obliger à souffrir ?"

    La plupart des humains normaux souffrent toute leur vie et très peu sont prêts à abréger leur souffrance, encore moins consentants pour que quelqu’un le fasse à leur place. Si la vie n’était permise qu’aux bien portants et aux sains d’esprits, y a longtemps que ce batard ne serait plus parmis nous.
    D’ailleurs, ce gros con de Barbier prêt à euthanasier sa propre mère, sera le premier à s’accrocher à son baxter pour rester en vie le jour où il ira passer ses heures agonisantes dans l’hôpital de son choix, entouré de l’ultratechnologie médicale...Je suis sûre qu’il sera le premier à se faire congeler les couilles pour espérer une résurrection, le jour où plus escroc que lui proposera cette solution pour prolonger la vie...

    Doux Jésus, pourquoi c’est toi qu’on a crucifié ?


  • #39667

    Je propose l’euthanasie pour les très très riches, d’accord, ça résout pas le soit-disant problème de surpopulation, mais vaut mieux la qualité que la quantité non ? (au niveau de la purge je veux dire).