Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Clôture anti-clandestins : la classe politico-médiatique fustigera-t-elle autant Israël que la Hongrie ?

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a prévenu dimanche que son pays ne se laisserait pas « submerger » par des réfugiés syriens et africains et annoncé le lancement de la construction d’une clôture à la frontière avec la Jordanie.

« Nous le laisserons pas Israël être submergé par une vague de migrants illégaux et d’activistes terroristes », a affirmé M. Netanyahu lors du conseil hebdomadaire des ministres, au lendemain d’un appel du chef de l’opposition, Isaac Herzog, à accueillir des Syriens fuyant la guerre civile.

« Israël n’est pas indifférent à la tragédie humaine des réfugies syriens et africains (...) mais Israël est un petit État, très petit qui ne dispose pas d’une profondeur démographique et géographique, c’est pourquoi nous devons contrôler nos frontières », a-t-il ajouté, selon un communiqué de son bureau.

Pour y parvenir, le Premier ministre a annoncé qu’Israël « commence aujourd’hui à construire une clôture à la frontière avec la Jordanie », le quatrième « mur » érigé par l’État hébreu.

Israël a déjà achevé d’ériger en 2013 une clôture électronique de 240 km le long de sa frontière avec l’Égypte. Cet ouvrage a réduit quasiment à zéro le nombre de migrants africains entrant illégalement en Israël. Plus de 50.000 d’entre eux venus essentiellement d’Érythrée et du Soudan avaient auparavant réussi à passer en Israël par le Sinaï égyptien.

« Nous n’attendrons pas, nous allons autant que possible entourer les frontières d’Israël avec une clôture de sécurité sophistiquée qui permettra de contrôler nos frontières », a ajouté le Premier ministre.

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants