Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Comment Berlin veut accélérer les renvois des migrants maghrébins

« Le sujet est très sensible depuis les agressions commises sur des femmes le soir du Nouvel An 2015 à Cologne, attribuées par la police à des hommes originaires d’Afrique du Nord et, surtout, depuis l’attentat perpétré en décembre à Berlin (12 morts) par le Tunisien Anis Amri. Celui-ci avait été débouté de sa demande d’asile mais n’avait jamais expulsé d’Allemagne en raison de quiproquos administratifs. » (Le Figaro)

Le gouvernement allemand cherche à réduire des demandes d’asile émanant notamment de l’Algérie, du Maroc et de la Tunisie.

 

Mercredi 18 juillet, le gouvernement allemand a décidé d’inscrire l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et la Géorgie comme « pays sûrs », selon un projet de loi adopté mercredi en conseil des ministres, rapporte Le Figaro dans son édition du 19 juillet.

Cette inscription permettrait aux services de l’immigration allemands de rejeter quasi-automatiquement les demandes d’asile des ressortissants maghrébins, « sans même avoir à motiver ces refus », précise le quotidien.

 

« Une diminution drastique » des demandes d’asile

« Berlin justifie cette décision par le fait que les demandes d’asile en provenance de ces pays sont déjà quasiment toutes rejetées à plus de 99% pour la Géorgie et l’Algérie. Seuls 2,7% des demandes d’asile de Tunisiens et 4,1% des requêtes de Marocains ont reçu une réponse positive des autorités allemandes en 2017 », écrit Le Figaro.

Pour le ministère de l’Intérieur, cette mesure aura « un effet de signal » et permettra « une diminution drastique » des demandes d’asile émanant de ces quatre pays.

Lire l’article entier sur valeursactuelles.com

Réfléchir à l’immigrationnisme, avec Kontre Kulture :

 

L’Allemagne et l’asile, sur E&R :

 






Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2010508
    Le 22 juillet à 16:32 par The Médiavengers Zionist War
    Comment Berlin veut accélérer les renvois des migrants maghrébins

    Dire non aux demandes d’asile dans un panier percé, effectivement, quelle idée grandiose.

     

    Répondre à ce message

  • #2010524

    En gros, pour avoir des chances de voir son dossier aboutir, un Maghrébin devra se faire passer pour athée ou homosexuel ...

     

    Répondre à ce message

  • #2010554

    Demandes d’asile rejetées à 99% concernant l’Algérie.
    Vivement l’EuroReich pour faire passer cette mesure en France.

     

    Répondre à ce message

  • La commission européenne a critiqué David cameron pour moins que ça.

     

    Répondre à ce message

  • #2010662

    Il y a surtout que la delinquance maghrébinne est endémique dans tous les pays ayant affaire a cette immigration , Allemagne y compris.J’avais par exemple les chiffres de la delinquance autrichienne ou près d’un tiers sont algériens ou marocains . Evidemment on connait bien ca en France..
    Aucun pays ne veut de cette immigration sous qualifiée et sous éduquée qui ne voit dans l’europe qu’un supermarché gratuit . Et je sais que certaines de mes amis maghrébins pensent la meme chose

     

    Répondre à ce message

  • #2010672

    "le gouvernement allemand a décidé d’inscrire l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et la Géorgie comme « pays sûrs »".

    Ah mince alors !!!!!! Ces pays ne sont pas en guerre ? On nous aurait menti ? Une vraie pantalonnade........... à une jambe.

     

    Répondre à ce message

  • #2010678
    Le 22 juillet à 20:34 par James Fortitude
    Comment Berlin veut accélérer les renvois des migrants maghrébins

    En France, nous avons déjà beaucoup trop de maghrébins voyous anti-France qui ne sont pas bien là où ils sont, et qui n’apportent absolument rien à la France, à renvoyer chez eux ! Laissons faire les allemands et si ca fonctionne bien, nous ferons pareil !

     

    Répondre à ce message

  • #2010850

    Pendant plusieurs années l’Europe a volontairement été laxiste envers l’immigration Nord africaine qui se sont crus maître à bord. Titiller le français du quotidien, le système s’en fout. Par contre toucher aux zelites ça non.

    Cette mesure est un simple retour de bâton prédis par Alain SORAL.

    Le maghrébin né en France est dévalorisé aux yeux des autres français. Ces derniers n’ont pas pardonné le silence du maghrébin du quotidien à la suite des divers attentat.

    Les maghrébins se révèlent être très complotistes notamment sur les réseaux sociaux. Le système prépare lentement mais sûrement sa revanche. Leur passivité ne sera pas pardonnée.

     

    Répondre à ce message

    • Ou peut être que tu ne cherches pas ?
      A la suite des attentats de novembre 2015, de nombreux rassemblements de musulmans ont eu lieu un peu partout en France, mais peu ont été relayés par les médias dominants.
      Des rassemblements de simples musulmans installés en France depuis des décennies, travailleurs et discrets, il y avait des étudiants, des retraités, des ouvriers, des entrepreneurs, des artisans, des cadres supérieurs, des ingénieurs, des médecins, des banquiers, des employés, des universitaires,...
      Toutes ces personnes dont je fais partie, nous fréquentons des mosquées où aucun discours de haine n’est tenu. Bien au contraire, on insiste sur le fait d’être exemplaire dans notre vie de tous les jours et de vivre dans le respect de la France et de ses valeurs.
      On a conscience que malgré les difficultés, la France est un grand pays où il y fait bon vivre.
      Je ne réduis pas le français à quelques identitaires crétins descendant eux même d’immigrés.
      Les français que je fréquente sont pour la plupart de très vieille souche, ils sont patriotes, instruits, avertis et vont à la messe le dimanche pour certains.
      On ne sent pas proche des écervelés qui n’ont rien compris à l’Islam et qui sont manipulés pour certains.
      Des imams ont fait un travail considérable auprès des plus jeunes pour leur éviter qu’ils tombent dans le piège mais personne ne le relève.
      Mais étant donné que tu as une marmite à la place d’une boîte crânienne, les mots musulmans, terroriste, pain au chocolat, allocations familiales, migrant, halal, délinquant y forment une mélasse indigeste pour ton esprit. Le petit électeur parfait pour la perduration du système.

       
    • #2010983

      @ RZA

      La pièce du problème des immigrés maghrébin a 2 faces.

      Celle dont tu parles, qui est l’aspect intellectuel du problème. En effet, nombre de musulmans sont bien intégrés à la France. Respectueux et travailleurs. Ils ne sont pas mis en avant par les merdia,bien évidemment.

      L’autre face se situe plus au niveau de l’émotionnel. L’Oligarchie a gagné la guerre de l’affect. Maghrébin est synonyme de délinquant, de blédard, de tournantes, de drogue de meutes et de viols. C’est là la véritable guerre que vous avez dors et déjà irrémédiablement perdue.
      Tels ces combattants blancs qui ont risqué leurs vies aux côtés des indépendantistes, tué des français comme eux pour le rêve d’une Algérie libre, et qui se sont fait remercier par un bannissement sans autre forme de procès une fois la guerre finie.
      Je ne pense pas que cela va se passer ainsi, mais je pense que l’extrême majorité des maghrébins de France va finir expulsé. À terme, seuls, peut-être, les plus intégralement européanisés pourrons tirer leur épingle du jeu.

      Tu ne peux pas convaincre des gens des bienfaits d’un aliment quand la seule vue de cet aliment les fait vomir. Ce n’est plus question d’apport nutritif, ce n’est plus question de goût, de campagne de désinformation, c’est question de partie finie. Le maghrébin fera vomir le français durant plusieurs générations. Ceux que tu sembles fréquenter ont une attitude envers toi, un avis sur toi, probablement un avis pertinent sur la situation, mais quid de leur ressentiment viscéral envers les maghrébins en général ?
      Le conversano, que tu cites sans le citer, est ce qu’il est, mais il est surtout le symptôme d’un travail méticuleux de destruction de votre image depuis des décennies. AS a fait ce qu’il devait faire pour limiter au maximum une guerre ethnique prônée par ce stupide être, mais cela s’arrêtera là, je suis désolé car je me mets à la place des gens comme toi.

      Comment tirer votre épingle du jeu ? Comment vous situer pour être le moins perdant possible dans ce jeu perdu d’avance que vous jouez avec vos vies ? Mmmmm, je n’aimerai pas être à votre place.

      Chris

       
    • #2011019
      Le 23 juillet à 13:22 par L’après Macron
      Comment Berlin veut accélérer les renvois des migrants maghrébins

      C’est plus simple que cela, personne n’accepte d’être au fur et à mesure remplacé sur son propre territoire, et ce, que nous ayons affaire à des bonnes ou à des mauvaises personnes.

       
    • @ Patriote. Y.Gastaut partage ton analyse plus de 20 ans avant vous.
      http://www.persee.fr/doc/homig_1142...

       
    • #2011111

      @ RZA

      Je fais parti du top 20% des maghrébins que tu décris.
      Tu parles commes si cette catégorie était la règle. Encore beaucoup de familles maghrébines vivent entassés dans les pires HLM de France.
      Juste à Toulouse t’as même une mosquée au beau milieu de la pire cité de la ville habitee par 90% de maghrébin.

      Le nombre de quartiers maghrébins où il n’existe que radicalisme religieux et délinquance, échec scolaire je peux t’en citer plein : Montpellier, Marseille, Toulon, Roubaix, le havre, Aubervilliers, Bobigny, etc etc
      Par contre un quartier à majorité de maghrébin clean en France ça n’existe pas ...

       
    • @Patriote,

      Concernant la guerre d’Algérie, de une c’est hors sujet et de deux, beaucoup de français ayant aidé les algériens sont restés en Algérie, ils sont très estimés.
      Concernant notre discussion, c’est que ni les maghrébins ni les français patriote de souche ont un accès au médias dominants.
      Tout le monde parle à notre place, on est soit des extrémistes soit des fachos. On n’a même pas un droit de réponse. On ne peut ni se défendre ni corriger notre image, on parlera toujours de nous en mal et ceux qui ont un avis positif des maghrébins ne sont pas consultés.
      On sera toujours toujours montré du doigt pour masquer l’incompétence des politiques et c’est à nous de créer nos propres médias, le site ER en est l’exemple.
      Le problème des musulmans c’est qu’ils ne sont pas solidaires, on pourrait faire socle commun et imposer facilement nos choix mais on est trop destructurés, trop individualistes.
      En tant que franco algérien je remarque un timide rapprochement des miens, de plus en plus fréquentent les mosquées, s’interrogent sur leur histoire, l’identité berbère et réalisent que la grandeur de l’Islam ne peut peut être réduit à un conflit berbère\arabe\extrémiste.

      @Starkamanda,
      J’ai grandi dans une cité ghetto, à mon niveau je protégeais les miens et l’immeuble où je vivais.
      J’interdisais tout trafic dans le hall et interdiction de le dégueulasser mais je ne pouvais pas surveiller toute la cité
      Beaucoup de maghrébins ont quitté ces cités et sont devenus propio de pavillons, j’ai fais la même chose.
      Dans la société actuelle il faut avoir le sens de la survie, personne ne te fera de cadeau. Je ne cherche ni à plaire ni à convaincre et encore moins à être aidé.

       
    • #2011497

      @RZA

      Vous tombez encore dans la victimisation.

      Vous dites être franco-algérien. Imaginez abandonner définitivement une de vos deux nationalités. Laquelle choisissez-vous ?

       
    • @Huckle

      Je ne vois pas où je parais jouer à victime, éclaires moi stp.
      Concernant ma double nationalité je n’ai pas à choisir, j’aime mes 2 pays comme j’aime mes 2 parents.
      J’aime la France, son histoire, sa culture, ses paysages, ses habitants originels mais j’aime aussi l’Algérie.
      Pays où je me rend chaque année, pays où vit également une partie de ma famille.
      Pays également multi millénaires, avec une histoire riche, des paysages à couper le souffle, des habitants accueillants, un pays paraissant inaccessible mais dont on tombe vite amoureux.
      Cette histoire de double nationalité n’est relevé que pour les maghrébins.
      Quid des italiens, portugais, espagnols, israéliens, polonais, hongrois ?
      Prenons le cas des italiens, pas tous heureusement, ils votent FN de la main gauche et de l’autre crient leur haine de la France à chaque match de foot.
      Rends toi dans l’est de la France où ils sont majoritaires dans certains endroits, tu confirmeras la véracité de mes propos, c’est quelque chose auquel j’ai assisté.
      Le relèveras tu ? D’autres le relèveront ils ?
      Non

       
    • #2011739

      @RZA

      Vous dites que tout le monde vous montrera toujours du doigt, que tout le monde parle à votre place, etc. C’est de la victimisation.

      Vous dites que les musulmans ou maghrébins en France ne sont pas solidaires. C’est assez paradoxal car vous êtes très communautaristes (ce qui ne me plait personnellement pas). L’explication est simple : la plupart sont là pour des raisons égoïstes (intérêt privé et individualiste : confort, argent...). Nous nous retrouvons donc avec ce drôle de mélange : des groupes ethniques revendicatifs et totalement déconnectés du pays d’accueil (conséquence du communautarisme) et dans le même temps peu solidaires car bouffés comme tout le monde par le libéral-libertaire (même si cela peut être temporisé par un pseudo Islam de surface).

      Le meilleur moyen de trouver cette solidarité, sans conflit, avec une religion qui correspond à sa culture et à sa mentalité ? Retrouver ses racines originelles et avoir l’honneur de faire couler l’huile de coude dans son pays ou celui de ses ancêtres...
      Il est évident que vous n’alliez pas trouver cela en France, dans un pays chrétien et malheureusement gangréné par la laïcité, donc ça ne sert à rien de se plaindre ! La France n’est pas un hôtel..

      Ce que vous dites sur les 2 pays est sympathique mais au delà des beaux mots, il y a la réalité, et la double nationalité n’est plus acceptable. J’aimerais donc beaucoup que vous répondiez à ma question : si le gouvernement français vous imposait de choisir une nationalité, laquelle choisiriez-vous ? Ne bottez pas en touche s’il vous plait, c’est une question sérieuse.

      Quid des autres binationaux ? Je suis évidemment pour qu’ils n’en choisissent qu’une, quelle que soit leur nationalité. Nous ne sommes pas dans un supermarché.
      Le communautarisme italien, en 2018, en France, on ne me l’avait jamais faite celle-ci. Quand je vois une pizzeria s’ouvrir à notre époque, elle est plutôt tenu par un maghrébin qui vous refourgue du jambon de dinde ou des pizza kebab burger. Une invasion culinaire, un manque de goût atroce. Les italiens ont fini par s’intégrer et se fondre chez nous (avec probablement beaucoup de souffrance personnelle mais c’est comme ça quand on est immigré ; si on ne veut pas de sacrifice il faut rester chez soi). Mais j’ai un a priori plus positifs sur nos possibilités d’échange et d’intégration car ils sont évidemment beaucoup plus proches de nous en culture, religion, géographie, climat, alimentation, histoire commune... c’est évident non ?

       
    • @Huckle,
      Je constate seulement le fait que l’accès aux médias est restreint à toute personne qui ne fait pas le travail qu’on lui a attribué où qui ne ressemble pas à celui auquel il doit ressembler.
      Que ce soit les vrais patriotes comme Alain Soral ou les musulmans bosseurs, discrets, patriotes ou autre.
      Concernant la nationalité à choisir, honnêtement jen sais rien, comme je te le répète je me sens autant français que algérien.
      Poses la question aux 2 millions d’expatriés français (ou migrants ? ) vivant à l’étranger, dont un certain nombre doit avoir la double nationalité.
      Concernant les italiens, tu détournes mes propos, je t’ai seulement dis que certains d’entre eux étaient aussi ingrats que d’autres, j’ai bien dis certains.
      Ensuite si tu sens plus proche des italiens que des maghrébins tant mieux pour toi, je ne vais pas changer de prénom ou de religion pour plaire. Je me contente de vivre en osmose avec mon environnement.
      Ma famille étant arrivé en France il y a plus de 60 ans, on continue à être musulman, à donner des prénoms musulmans aux enfants, à partir parfois en Algérie pour les vacances, à manger principalement nos plats traditionnels même si j’aime beaucoup les autres cuisines et découvrir les autres cultures.
      Même si cela a été difficile parfois, on s’estime bien intégrés, beaucoup sont instruits et certains occupent même des postes à très forte valeur ajoutée.
      Pour terminer et ce n’est pas de la victimisation, on relève des fautes chez les maghrébins qu’on ne relève pas chez les autres. Par exemple Benzema/Platini sur la Marseillaise ou bien tous les maillots de foot arborés par les italiens, portugais, espagnols lors des compétitions sportives.

       
    • #2011909

      @RZA

      C’est bien ce que je pensais, même si tu ne vas pas jusqu’au bout de ta pensée (tu ne veux d’ailleurs pas répondre à ma question simple), tu as en réalité (inconsciamment ?) une logique mondialiste !

      Voilà pourquoi le grand remplacement n’est pas un mythe et la remigration une discussion essentielle. Car même quelqu’un comme toi qui a l’air respectable et qui se tient correctement, tu n’es pas capable de faire quelques sacrifices pour t’assimiler. Vous ne faites JAMAIS de sacrifices ! Alors que nous, Dieu sait qu’on nous a forcé à en faire !

      Concernant les expat, je connais des proches expatriés dans des pays de culture proche, et ils n’ont pas du tout cette mentalité. Ils ont pris la nationalité du pays d’accueil, ils sont mariés à quelqu’un du pays, habitent définitivement là-bas, et ont fait le maximum pour se faire "adopter". Garder la nationalité d’origine est incongru pour eux. A un moment donné il faut assumer.

       
    • @Huckle,
      J’ai répondu à ta question, honnêtement je n’ai pas de réponse sur la nationalité à choisir, les 2 me conviennent. Si demain il faudra choisir, alors je le ferais en fonction du moment présent.
      Comme je le répète, les reproches ne concernent que les maghrébins, ceux qui sont les moins puissant économiquement et politiquement.
      Je me sens parfaitement assimilé même si je suis musulman, je n’ai pas à changer.
      D’ailleurs même si demain je me convertis au christianisme et change de prénom, tu crois que ca ira mieux pour moi ? Je resterai un maghrebin car ma gueule ne changera pas, pas besoin de faire semblant, je ne serai pas un représentant de la scandinavie.
      Tu te focalises sur des futilités comme le halal, par contre tu ne dis rien sur le hongrois qui était président.
      Bradage de l’or de la France, retour dans l’OTAN, passage en force sur la constitution européenne rejetée en force par référendum, alignement sur la politique israélo US, destruction de la Lybie,...
      C’est plus Brahim l’épicier qui vend de la viande halal française qui te pose problème, ce charmant épicier présent dans le quartier depuis 50 ans et qui a toujours été exemplaire.

       
    • #2012143

      @RZA

      Très bien, merci pour cet échange révélateur.

      On constate dans ton discours que tu fais comme si les français n’existaient pas. Tu n’arrives pas à imaginer ce que ça nous fait d’avoir une autre culture importée massivement chez nous et pour toi cela te semble normal. Alors que celle-ci nous a été complétement imposée et qu’à aucun moment on nous a consultés. C’était bien la peine de nous reprocher éternellement la colonisation...
      Aucune remise en question, aucun effort, tu ne fais que me demander de regarder le comportement d’autres personnes pour ne pas regarder ce que tu fais toi.

      Et non tout cela ne se réduit pas à du détail, il s’agit d’une opération de subversion violente de notre culture à nous, de notre vie, de notre pays. Le mythe du petit épicier arabe isolé dans un coin, c’est fini ; aujourd’hui ce sont des quartiers entiers qui changent, des villes entières. Au point que les français ne reconnaissent plus leur propre pays.

      Tiens, je viens de regarder un reportage sur la Russie, où les français immigrés récemment avaient donné des prénoms russes à leurs enfants. Ils n’en faisaient pas tout un foin. Vous, 60 ans plus tard, qui daignent les accueillir.
      Vous me faites l’effet d’éternels invités, les pieds sur la table, qui ne remarqueraient même plus leurs hôtes.

      Et c’est par toutes ces faiblesses et ce manque de remise en question que les entités sionistes ont réussi à vous manipuler et continuent à le faire...

       
    • @Huckle,
      Si tu trouves qu’il y a trop de commerces halal, à toi de créer ton propre commerce non halal, rien ne t’en empêche.
      On trouve bien des épiceries italiennes, portugaises qui répondent également à un besoin. Il y en a moins c’est vrai mais elle répondent également à un besoin.
      Si on trouve majoritairement de commerces halal dans les quartiers c’est que c’est là où vivent une majorité de musulmans , cela répond à un besoin également. C’est du business c’est tout et personne n’oblige personne à y aller. Et aussi il faut être honnête, ces quartiers seuls ses habitants les fréquentent, d’autres en ont entendu parlé et font semblant de s’offusquer.
      Par contre tu n’as pas répondu à ma question, qui a été le plus nuisible pour ce pays, brahim l’épicier ou le président hongrois qu’on s’est coltiné à cause de personnes ayant une analyse politique de nouille ?
      Moi mes courses je les fais aussi bien en supermarché classique, boucherie halal, épiceries italiennes pour certains produits et directement chez des fermiers français de souche pour d’autres produits.

       
    • #2012288

      @RZA

      Je te réponds : Le Brahim l’épicier dans les années 60 ne pose pas spécifiquement de problème tant qu’il ne plombe pas le commerce de souche, ne plombe pas les comptes nationaux, ne prend pas la place des autres, veut sincèrement s’assimiler, Même si je préférerais qu’il développe du commerce dans son propre pays.
      Je précise "dans les années 60" car Brahim le petit épicier n’existe plus, c’est un mythe (tu es mauvaise foi), les rapports en nombre de population ont changé et explosé depuis... Brahim a ramené toute sa famille et bien plus.
      Le hongrois Sarközy quant à lui est une m****, et il devrait être jugé pour haute trahison comme bien d’autres élites. Ceci dit il n’aurait pas pu faire grand chose s’il n’y avait pas eu des masses de gens prêtes à abandonner leur pays en faisant passer leur intérêt individuel au détriment du bien-être des Nations. Cela ne te gêne donc pas que ta famille ait été utilisée pour cela ?
      D’ailleurs comme le précise un autre article récent d’E&R, l’individualisme ne permet pas de construire des nations fiables...

      Et toi, quand auras-tu l’honnêteté de répondre à ma question : si le gouvernement français te somme de choisir une nationalité, laquelle choisis-tu ?
      J’en ai une autre : qu’es-tu prêt à abandonner de ta culture originelle pour rassurer les autres français et rétablir une harmonie ?

      Tout dans tes messages révèle que tu vis à côté des valeurs fondamentales de notre pays, tu ne sembles pas comprendre l’âme de la Nation et du peuple français. Tu ne vois que tes petits intérêts propres.
      Voilà maintenant que tu me cites la loi du marché comme étant supérieure à la souffrance du peuple hôte qui voit son pays changer sous ses yeux ! C’est incroyable de constater que jamais vous ne vous remettrez en cause, bien qu’on vous ait tendu la main ! Par ces propos tu valides entièrement mes messages : tu as bel et bien une mentalité mondialiste, tu vis en France comme tu pourrais vivre dans n’importe quel pays européen similaire puisque tu restes dans une logique communautaire (= pays hôtel), tu fais passer ton intérêt privé avant l’intérêt général de la France (= pays nourricier) et la victimisation ne te semble pas outrancière.
      C’est désespérant et je suis navré de le dire, mais ces traits de caractère sont exactement ceux de la communauté manipulatrice. Eux sont les déracinés en chef exerçant une prédation par le haut, vous vous êtes les déracinés manipulés exerçant une prédation par le bas.

       
    • @Huckle,

      Qui a tué le petit commerce ? Ce sont les grandes surfaces tout simplement, elles ont mené une guerre des prix, ont profité du fait que les centres villes sont de plus en plus inaccessibles en voiture, etc, etc.
      Si il n’y aurait pas de grandes surfaces mais seulement de petits commerces de proximité comme autrefois, est ce qu’il n’y aurait pas de commerces halal ?
      Il y a une communauté musulmane importante en France, ses besoins sont proportionnels à sa taille.
      À toi de créer le commerce dont tu as besoin, personne ne le fera à place. Prends l’exemple des français à l’étranger, ils se recréent leur petite France en ouvrant des boulangeries, des restos, des épiceries et en plus ils s’en mettent plein les poches. Business encore business.
      Concernant la nationalité à choisir, je n’en sais rien, je me pose pas cette question.
      J’ai vécu à l’étranger, c’était sympa oui mais la France me manquait comme l’Algérie me manque quand je tarde à y aller.
      À ton avis, qu’est ce que les italiens, espagnols, portugais choisiraient ? Il se sont fondus pour beaucoup mais leurs pays d’origine reste leurs pays d’origine et ils y sont attachés.
      C’est vrai qu’ils ont pour beaucoup donné des prénoms français, sûrement pour leur éviter de se faire traiter de morue, chorizo ou ravioli.
      C’est louable comme intention, je respecte mais moi je ne le ferais pas.
      Quand à ma présence en France, elle est dûe au fait que mon grand père paternel était militaire dans l’armée française, il était basé en Indochine. À son décès en 1947, l’Algérie était encore française et ma grand mère s’est retrouvée sans le sou avec 4 enfants en bas âge à charge, mon père avait 1 mois.
      Je ne te raconte pas à quel point c’était difficile de survivre, un seul petit repas par jour, ils devaient se contenter d’un oeuf par jour chacun. Quand les enfants ont grandis et étant donné qu’il n’y avait rien ils se sont décidés d’aller en métropole à la fin des années 50 et ils y sont restés tout en gardant un lien avec l’Algérie car ma grand mère y était resté.
      Donc celui qui vient me dire que je ne suis pas français, que je ne suis pas à ma place en France et qu’il me compare à un migrant nouvellement débarqué. Ba il a intérêt à courir vite, surtout si il est lui même un fils d’immigré et qui s’estime meilleur qu’un autre fils d’ immigré.

       
    • #2012499

      @RZA

      Ce sera mon dernier message car cette discussion est vaine, tu ne fais que la détourner à chaque fois sans jamais reconnaître un seul tort aux immigrés. Vous semblez décidément vous considérer comme des gens parfaits, qui saisiront la main tendue à condition de ne faire aucun effort et d’y trouver un avantage très personnel. Je voyais la réconciliation autrement mais je crois qu’il y a décidément un très gros problème de mentalité entre nous, qui devrait être abordé sur E&R sans stigmatisation mais avec sérieux.
      Avec cet immobilisme incroyable, ce communautarisme indécrottable de ta part, cet individualisme, cette impossibilité de se voir autre que binational, tout ça finira mal.

      J’espère que beaucoup de lecteurs et adhérents s’en rendront compte avec nos échanges.

      "C’est vrai qu’ils ont pour beaucoup donné des prénoms français, sûrement pour leur éviter de se faire traiter de morue, chorizo ou ravioli."
      Encore cet éternelle accusation de racisme à l’encontre du peuple français, un des moins racistes du monde pourtant, voilà encore et toujours le fond de votre pensée. Dieu sait qu’on en aura supporté des crachats indignes et malhonnêtes de ce genre... J’imagine que se faire traiter de bouffeur de porc, halouf ou batbout dans son propre pays, c’est a contrario pour vous très normal, ça ne déclenche pas la moindre indignation...

      Concernant votre histoire personnelle, avec l’anecdote de l’oeuf quotidien, il ne manque que les violons (joués par qui on sait). Vous croyez que la vie était facile pour nos grands-parents, pendant et au sortir de la guerre ? Vous croyez qu’il n’y a pas eu de disette, de morts, de souffrances terribles, des non-dits répercutées sur toutes les générations suivantes ?
      La différence c’est que notre mentalité fait que l’on en parle peu voire pas du tout, et encore moins pour se mettre en avant et en tirer des avantages.
      Stop à la victimisation, il y a overdose.

      Enfin, il est vrai que je ne te trouves pas très français dans la description que tu as faites de toi-même. Tu es un français de papier peu concerné par l’intérêt général de la France. Un vrai français d’origine immigré fait des efforts, rejette le communautarisme, sacrifie une grande partie de sa culture, milite activement pour l’abandon de la binationalité.
      C’est facile de convoquer ses ascendants pour se justifier, ça l’est moins de se remettre en question et de modifier son comportement.

      Vous n’êtes pas le balai d’Israël pour rien.

       
    • #2012561
      Le 25 juillet à 21:11 par L’après Macron
      Comment Berlin veut accélérer les renvois des migrants maghrébins

      Le hic, c’est que l’âme française est intrinsèquement chrétienne et non musulmane.
      La France est née du christianisme, les français également, et plus de mille ans d’Histoire chrétienne ont façonné un certain état d’esprit, que vous retrouverez même encore présent chez le plus endoctriné des gauchistes, car ce sont justement sur des principes chrétiens mal compris (aime ton prochain comme toi même + viens en aide aux plus démunis) qu’il se fait endoctriné.

      Bien sûr, quand je parle de cette âme, je parle de l’âme du peuple français, et non de celles de ces élites, qui n’ont eu de cesse depuis plus de deux cents ans de le trahir.

      Depuis 1789 en effet, les franc maçons s’évertuent à détruire la spécificité chrétienne de l’âme française, et donc, l’âme française tout court, car celle-ci n’est pas compatible avec leur vision matérialiste et satanique de la vie.

      Pour cela, ils ont utilisé une quantité impressionnante de méthodes, dont, entre autres, la révolution française, la république, la séparation de l’église et de l’Etat, la démocratie, l’éducation nationale franc maçonnique, l’infiltration par des forces étrangères aux plus hautes fonctions, les guerres qui leur ont permis de massacrer des générations entières de chrétiens, la destruction de la famille, l’Union Européenne, la dette, les crises, le chômage, la désindustrialisation, l’immigration, la propagation d’une très longue liste d’idéologies toutes aussi fausses et dangereuses les unes que les autres (rationalisme, capitalisme, marxisme, communisme, socialisme, égalitarisme, hédonisme... et j’en passe), l’importation de diverses cultures sur son sol, l’emprisonnement et l’assassinat de tout résistant français.

      Et il se trouve que malgré toutes ces tentatives, l’âme française est toujours là, vibrante, vivante mais incroyablement discrète, car non représentée par les médias, et aussi, parce que les français ont de la retenue, ils ne déballent pas leurs misères en public. Je ne parle pas là des endoctrinés du système, que celui ci s’empresse de toujours mettre en avant pour faire croire que le peuple français n’existe plus. Non, là, je parle des français dont justement personne ne parle.

      La nouvelle stratégie de l’ennemi pour en finir avec cette âme française ? Se servir de l’Islam pour éradiquer la chrétienté sur son propre sol. A un moment donné, ce qu’il faut comprendre, c’est que selon la place qu’on occupe sur l’échiquier cosmopolite, on fait soit partie du problème, soit de la solution.

       
    • @Huckle,

      Je ne joue pas à la victime, je t’ai juste raconté mon histoire perso et la raison de la présence de ma famille en France.
      Comme je te le répète encore et encore, je ne cherche ni à prouver quelque chose, ni à être aidé ni à convaincre qui que ce soit de quoi que ce soit.
      Je te dis juste que les torts sont partagés parfois, tu ne peux pas reprocher à un musulman au chômage de vouloir créer son propre commerce halal pour gagner sa vie. Il n’a pas fais fermer de force un commerce non halal pour ouvrir le sien.
      Comme tu ne peux pas mettre sur le dos des musulmans la fermeture d’églises en France. Tu aurais peut être dû aller à la messe le dimanche matin au lieu de t’affaler devant Drucker le dimanche après-midi.
      Ce que moi je reproche à certains musulmans c’est d’être hyper expressif, de se montrer tout le temps, porter une djellaba ou une burka en plein centre ville.
      La religion c’est dans le coeur pas dans l’apparence.
      Ce que je te reproche aux gens comme toi, en plus d’être sûrement un français de branche comme moi, c’est d’être obnubilé par les maghrébins, de ne pas être aussi critique envers les autres étrangers.
      Tu aimerais qu’on oublie notre religion, la culture de nos parents juste pour te faire plaisir et que tu puisses ainsi reprendre du gratin servi par ta bobonne.
      Pour terminer, je dirais que l’Islam se renforce en France car il est attaqué, plus il est critiqué et plus nous nous en rapprocherons.

       
  • #2010927

    De gaulle et Le Pen
    l’avaient Tous les deux compris, la méthode pour sortir du bourbier nord-africains n’était pas la même, l’un ( Le Pen ) voulait garder le Joug sur les indigènes , De guaulle lui voulait mettre la Méditerranée entre eux et nous et ne laisser venir que les travailleurs pour subvenir aux besoins des pays maghrébins.
    Et subvenir aux besoins de l’industrie nationale
    Industrie nationale qui n’a plus besoin de ces populations.

     

    Répondre à ce message

    • #2011498

      Subvenir aux besoins des pays maghrébins -> ils ne pouvaient pas travailler directement chez eux pour subvenir aux besoins de leurs pays ? C’est ce qu’on fait en général quand on veut développer son pays.

      Subvenir aux besoins de l’industrie nationale -> quels étaient les besoins ? Vraiment, la société ne pouvait pas tourner seule avec ses ressortissants, sans besoin de chair à travail extérieure ? Nous n’étions pas assez nombreux ?

       
  • Des nouvelles d’Allemagne,



    transférés en Allemagne, au Royaume-Uni et au Canada




    https://www.egaliteetreconciliation...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents