Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Comment Yahoo et Microsoft vendent les informations personnelles d’utilisateurs à des fins politiques

La semaine dernière, le site web d’information Russia Today a révélé que Yahoo et Microsoft avaient vendu des données personnelles d’utilisateurs américains de leurs services afin qu’elles soient utilisées à des fins politiques.

Lorsqu’un utilisateur s’enregistre, par exemple, sur Yahoo, il accepte implicitement de fournir certaines informations telles que son nom, son adresse mais aussi son activité en ligne.

Cette information est administrée par d’autres entreprises qui préservent normalement l’anonymat des internautes. Cependant, Yahoo et Microsoft ont enfreint ces règles de confidentialité et ont vendu les données personnelles de millions de personnes à des partis politiques pour qu’ils captent des électeurs.

Le site internet rapporte également que les politiciens paient des sommes importantes afin de se concentrer sur des groupes spécifiques d’électeurs. Ainsi, lorsque les groupes politiques font de la publicité sur Microsoft ou Yahoo, ils ont directement accès à l’activité en ligne des utilisateurs.

De cette manière, ils sont en mesure de connaître le nom des personnes, leur lieu de résidence et leurs affinités politiques. Ils peuvent ainsi bombarder les citoyens de propagande politique afin d’augmenter leur électorat potentiel.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et yahoo propose en plus des sondages regulierement a ses utilisateurs... histoire de cerner encore mieux le "client" ...
    C est des sondages anodins en apparence ...mais si l’ internaute en rempli plusieurs les informations s accumulent.
    Ca peut etre retravaillé et recoupé et finalement on peut en tirer pas mal d informations sur les convictions,le niveau d education, les habitudes du sondé.

    Les pires restent quand même Facebook et Google/Youtube ...


  • Microsoft a une longue tradition d’espionnage des ordinateurs de ses clients (et de ses utilisateurs pirates qui se croient malins mais qui se font avoir comme les autres) depuis la découverte de la porte dérobée implantée dans Windows 98 en liaison avec l’agence de Renseignement du gouvernement américain (NSA).
    De quoi motiver les résistants à se tourner vers Linux au lieu de dépendre de l’Empire pour son informatique personnelle.

     

    • exact pour ceux qui veulent en finir avec windows il y a des distribution linux gratuites et stables à télécharger telles que ubuntu et mandriva.


    • Et encore, on a échappé au pire.
      Il se trouve qu’au commencement, "le grand visionnaire" Bill Gates ne voyais pas d’avenir pour Internet et, dans les débuts des années 90, il lança MicroSoft Network, une sorte de réseau où l’ensemble des contenus étais géré par MS et ses partenaires.
      Ça aurais permis, entre autres, de bloquer le lancement de nouveaux acteurs dans le domaine des logiciels(Entrave à la concurence) et, encore pire, contrôler toutes les informations transmises sur son réseau(Propagande). Il s’est planté lamentablement et a recyclé son réseau pour en faire un portail.

      Concernant la vente des informations personnelles, ce ne sont pas les seuls à le faire, regardez le business de Google à ses début ou de Facebook et dites-moi comment ils ont arrivé en si peux de temps à générer autant de revenus.

      Pour finir sur Linux, je commence sérieusement à m’intéresser à Ubuntu et surtout à l’éditeur Canonical( domicilié sur l’île de Man) qui pourrais, dans l’avenir, se plier aux mêmes méthodes que Microsoft (ce n’est qu’une supposition). Les agences gouvernementales du voisin britannique ou des USA seraient tentés de faire pression sur l’éditeur pour ajouter une porte dérobée dans, par exemple, la logithèque ou le service de Cloud (encore plus simple).Même si pour le moment ont n’est pas trop emmerdé de ce côté là, il faut quand-même rester vigilant.


    • Il est impossible de rajouter une porte dérobée dans une distribution de Linux sans que personne ne s’en aperçoive. C’est le mode de développement open source qui garantie ça.


  • Depuis le temps qu’on vous dit de passer sous linux !!!! On est jamais plus vulnérable que sur Internet...


  • Allez, je vous mets sur la piste :
    http://ubuntu-fr.org/

    Il peut s’installer à côté d’un windows (même disque dur) pour ceux qui ont des logiciels propriétaires (AutoCAD, etc) que la communauté linux n’a pas (encore) réussi à faire tourner.
    Une fois utilisé, vous vous demanderez comment vous avez pu participer au développement d’une entreprise qui vous vole votre vie privée.
    Vous constaterez aussi que la vente d’un ordinateur avec windows pré-installé est interdit par la loi...