Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Communiqué du Parti ouvrier indépendant : "Non à l’intervention militaire en Syrie ! Non à la guerre !"

Usant des pouvoirs d’exception que lui confèrent les institutions de la Ve République, le président François Hollande ainsi que son ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, se sont prononcés pour une intervention militaire en Syrie. Au bout du compte, ce sont les États-Unis qui décideront. Il semblerait, selon la presse, que les États-Unis soient prêts à engager des frappes aériennes contre la Syrie dès jeudi ou vendredi.

Depuis des mois, des dizaines de milliers de Syriens sont morts, des centaines de milliers ont dû fuir les zones de combat. Le monde entier est saisi d’horreur devant ce carnage sanglant provoqué par les bombardements, les attentats, les armes chimiques… On se rappelle que les armes de destruction massive ont été, en 2003, le prétexte à une intervention militaire en Irak. Aujourd’hui, sans même attendre les résultats de la commission d’enquête de l’ONU qu’elles ont elles-mêmes commanditée, les grandes puissances décrètent qu’il faut « punir » le régime, donc procéder à des frappes aériennes contre le peuple syrien.

Les grandes puissances, qui, il y a peu, invitaient régulièrement le président el-Assad en France, aux États-Unis et ailleurs, font mine de « découvrir » aujourd’hui qu’il s’agit d’un régime violent. De l’autre côté, ceux qui sont présentés comme l’« opposition » — financée par l’Arabie Saoudite et soumise aux groupes djihadistes comme al-Nosra qui se réclame officiellement d’al-Qaïda — ne sont pas moins violents que le régime. Les déclarations des grandes puissances ne sont que larmes de crocodile. On voit aujourd’hui en Irak, pays disloqué, occupé, soumis à la violence terroriste, au chaos, où a conduit l’intervention militaire.

Le résultat de l’intervention des grandes puissances en Libye est le même. Après la Libye, ce sont les mêmes groupes armés par les grandes puissances contre Kadhafi qui ont organisé un raid contre le Mali, « justifiant » ainsi l’intervention militaire française.

Le POI s’inscrit dans la tradition du mouvement ouvrier et démocratique qui lutte contre la guerre, pour la paix et le droit des peuples. Il affirme, sur la base de l’expérience de ces vingt dernières années, que toute intervention militaire non seulement ne règlera pas la situation dramatique des peuples mais l’aggravera et entraînera inévitablement demain de nouvelles interventions militaires, de nouvelles guerres, de nouvelles violences. Nous réaffirmons notre opposition à toute intervention militaire contre la Syrie, qui ajoutera à la violence actuelle de nouvelles violences.

Nous nous prononçons contre toute frappe militaire, contre toute intervention, toute ingérence. Nous sommes inconditionnellement du côté du peuple syrien qui traverse un moment tragique de son histoire. Mais nous avons confiance dans la capacité des peuples du monde à ouvrir une issue malgré la barbarie. Le POI condamne la volonté du gouvernement Hollande-Ayrault de s’engager dans l’aventure militaire contre le peuple syrien.

Non à la guerre ! Non à l’intervention !

Paris, le 28 août 2013 à 18 heures

Les secrétaires nationaux : Claude Jenet, Jean Markun, Gérard Schivardi, Daniel Gluckstein.

Rebondir sur le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ca fait plaisir de lire que la Gauche défend la paix. Je commençais à croire que cela n’existait plus.

     

    • Bonsoir,
      En fait, quasiment personne ne connait le POI, car boycotté, en tout cas sur le plan national. Devinez pourquoi ?? opposé à toute intervention "humanitaire" et surtout totalement et radicalement en faveur d’une sortie inconditionnelle de l’Europe, identifiée comme oppresseur des peuples. Comme Asselineau, ils n’ont pas eu les 500 signatures aux dernières présidentielles... Comme quoi, c’est là qu’est la véritable opposition.
      Par ailleurs, dans ma ville (petite ville de province), ce parti, qui a obtenu un petit score aux dernières municipales, mais suffisant pour qu’on parle un peu de lui (du moins localement), propose à toutes les personnes non alignées (opposés à l’Europe) d’ouvrir un front commun, quelque soit la tendance politique (ont bien vu que gauche et droite = la même chose) et de se rassembler pour lutter (comment, je ne sais pas) contre la dictature européiste. A suivre donc. Etant sur la même ligne, je leur ai vivement conseillé de visionner les nombreuses conférences d’Asselineau, histoire d’affûter leurs arguments anti-Europe...
      A noter que le POI reste tout de même internationaliste (pour une union des peuples, genre internationale des prolétaires) tout en prônant un retour à un état fort.


    • il y a internationalisme et internationalisme (un peu comme il y a oumma et oumma)
      on peut converser avec un autre en restant soi-même, on peut s’allier sans fusionner

      miaou zhedong : "il y a une ligne entre patriotisme et internationalisme"
      jean-marie : "nationalistes de tous les pays, unissez-vous !"


    • ou le concert des nations contre le village global


    • oui mon ancien ami (non, on ne s’est pas brouillés, il est mort ... j’ai passé déposer un bouquet d’oeillets rouges sur sa tombe cet été) en faisait partie, du temps que ça s’appellait MPPT.


  • la seule solution est l’arrêt du pays : grève générale pour exiger la non-intervention en Syrie. Puisqu’il n’y a que le fric qu’ils comprennent.


  • Il y a 20 ans, l’ébéniste officiel d’un des plus grands sculpteurs du monde m’a dit, en écoutant un journal télévisé, "je peux prouver que, depuis un siècle, toutes les guerre sont déclenchées par des sionistes."

    A l’époque, cela me semblait si absurde que je n’ai rien dit.

    Plus de 15 ans plus tard, je me suis souvenu de ce qu’il m’a dit et j’ai cherché à savoir si les sionistes étaient impliqués dans toutes les guerres que j’avais connu ( par les médias ) : guerre contre l’Allemagne, contre le Vietnam, contre le Liban, contre l’Iran, contre la Serbie, contre la Cote d’Ivoire, contre l’Afghanistan, contre l’Irak, contre le Liban à nouveau, contre la Palestine, contre la Libye, contre la Syrie,...

    Et j’ai réalisé subitement que des sionistes avaient milité publiquement pour déclencher une guerre contre ces pays.

     

    • Hé oui chère Anna, "diviser pour mieux régner". Cet adage est vieux comme le monde mais les sionistes n’ont de cesse de l’appliquer. Ils sont numériquement inférieurs donc ce n’est que par la division des peuples qu’ils ont réussi à dominer le monde (il ne faut pas se leurrer, ce sont eux qui dominent le monde via des nations comme les USA, la France, l’Allemagne, les pays arabes). Ils ont accompli leur projet de réduire en esclavage les "goys" via notamment la finance et les intérêts usuraires que nous devons payer de manière individuelle et de manière collective via nos impôts qui en majorité vont directement aux banques.


  • Je pense que cette fois-ci, nos "Va-t-en guerre" et autres bellicistes fous furieux vont avoir du fil à retordre pour faire passer leur stratégie du chaos...
    Certaines "voix" à la droite (J.Myard, F.Fillon sans même parler du FN), comme à la gauche "officielles" (Certains jeunes sincères du FdG, même si leur commandeur est un franc-mac corrompu et opportuniste, le P.O.I ...) commencent à se faire entendre tandis-que les ultrasionistes trépignent... sauf leurs maîtres de T-Aviv qui font profil bas afin de ne pas trop se faire remarquer comme principaux bénéficiaires du crime annoncé !
    Il devient urgent de promouvoir un véritable "Front du Refus" patriotique et anti-atlantiste !


  • Le POI (ancinement Parti des Travailleurs) est le parti trotskiste fondé par Pierre Boussel alias Lambert souvent dénoncé par Soral notamment lorsqu’il évoque l’appartenance de Mélenchon à l’OCI.

    Je n’ai jamais vraiment compris ce qui était reproché aux trotskistes par Soral, mon oncle est dans ce parti, il me semble qu’ils ont toujours été clean.


  • Je crains que cet appel du POI ne serve a rien comme de ce que pense d’ailleurs la majorité des Français qui n’approuve pas cette instervention de la France en Syrie.
    Ca sent le soufre malheureusement qui risque de nous péter à la figure.


  • Tu n’as toujours pas compris ?
    Reprends toutes les vidéos de AS depuis le début et tu comprendras ensuite !