Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Comptes de campagne de Sarkozy : ouverture d’une nouvelle enquête judiciaire

Des juges vont enquêter sur le paiement par l’UMP des pénalités qui avaient été infligées à Nicolas Sarkozy après l’invalidation des comptes de sa campagne présidentielle de 2012. Le parquet de Paris a ouvert lundi une information judiciaire pour « abus de confiance », « complicité » et « recel » de ce délit.

Après une dénonciation des commissaires aux comptes de l’UMP, une enquête préliminaire avait été ouverte en juillet sur la prise en charge par l’UMP d’environ 400 000 euros de pénalités infligées au candidat Sarkozy car ses comptes de campagne avaient été rejetés pour dépassement du plafond autorisé. Ces investigations s’ajoutent à plusieurs autres enquêtes susceptibles de contrarier les ambitions de l’ancien chef de l’État, qui a effectué le mois dernier son retour sur la scène politique.

C’est la troisième enquête directement liée à sa campagne 2012. Elle trouve son origine dans l’invalidation des comptes de campagne, en raison du dépassement par le candidat du plafond des dépenses autorisées (22 509 000 euros). Du fait de ce dépassement, la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) avait ordonné en décembre 2012 à M. Sarkozy de restituer à l’État l’avance forfaitaire de 153 000 euros, dont il avait bénéficié en tant que candidat, et de verser au Trésor public 363 615 euros, soit le montant du dépassement du plafond des dépenses.

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

Voir aussi, sur E&R :

Décrypter l’actualité politico-judiciaire avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #991068
    le 06/10/2014 par Mettons tous ces poltrons dehors
    Comptes de campagne de Sarkozy : ouverture d’une nouvelle enquête (...)

    Après de telles sommes à devoir, nos journaleux reprochent au maire FN d’Hayance un dépassement de 3000 €, qui pour l’instant a été validé par la commission des comptes de campagne (!). De ce constat, le FN joue dans la cours de recrée des vertueux. On ne parle même pas des comptes du PS car un jour le voile plus qu’opaque de ce parti sera levé et là les Français auront raison de chanter en choeur "le tous pourris".


  • "Comptes de campagne de Sarkozy : ouverture d’une nouvelle enquête judiciaire"
    encore une qui ne mènera a rien on a l’habitude .


  • justice immanente.


  • La "Justice" se réveille juste au moment où Sarko rentre en scène, la ficelle est un peu grosse, mais ça a l’air de passer .

     

    • Sarko avait deux choix, soit il ne revenait pas sur la scène politique et alors il n’aurait rien eu à dire si les faits étaient avérés (Bigmalion, Karachi, Libye,etc), soit il rentrait dans la course pour 2017 et alors il pourra se défendre en disant que se sont les juges qui sont politisés et qui veulent l’empêcher de revenir au pouvoir, avec l’idée sous-jacente comme quoi il viendrait tout changer et faire peur au système, alors qu’il en est un pur produit.
      L’analyse peut se faire dans les deux sens, a toi de voir la quelle parait la plus probable, perso avec ou sans retour de Sarko je pense que les juges tôt ou tard l’aurait rattrapé, c’est juste une accélération du calendrier judiciaire, donc au final c’est plutôt Sarko qui essaye de se mettre en meilleur position vis-à-vis de l’opinion parce que clairement dans le premier cas de figure, c’est l’humiliation ad vitam aeternam, dans le deuxième il s’en sort à moitié.


  • Ca veut dire qu’il a occupé la fonction présidentielle de façon illégale ? qu’il a détruit la Libye et fait assassinner Kadhafi de façon illégale ? mais alors c’est pas le TPI qui va devoir le juger pour ses crimes , c’est bien la France . Alors 12 balles ? ou la lame et le panier à teston ?


  • Il ne rate aucune occasion de faire parler de lui, c’est ce qu’on appelle faire de la communication. Quant aux enquêteurs ils "peuvent aller se brosser, comme Martine !",


  • Existe t-il encore un type suffisamment idiot pour lui faire confiance ?


  • Il y en a un qui est mort d’ailleurs un comptable ump de Biarritz.
    Il devait connaitre un peu trop les comptes.


  • Si il souhaite redevenir un president escroc c’est pour justement terminer le travail faire voter des lois qui lui permêtera une imunitée sur toutes ses magouilles de racailles qu’il trinballe se mafieux !
    Et les moutons déja bien sodomisés par le personnage !
    En redemandent ....
    Bêeee Bêeee disent ils !
    Traduction : sarko revient tu es notre sauveur toi seul pourra donner le coup de grace a notre pays au bord de l’explosion !


  • Ces malades tordent tout ce qu’ils touchent. Toujours plus bas, toujours plus court, toujours plus laid. S’il y avait moins de voleurs en haut il y aurait moins de voleurs en bas. Ces rats grouillent dans les égouts des pseudodémocraties, ils en émanent comme les gaz fétides des marais. La vérité les empoisonne, l’honnêteté les paralyse. C’est l’ignominie dans son ascension obsessionnelle vers le pouvoir, la compétition truquée pour l’accès à la ressource, à l’hyperdomination et l’hyperaccumulation dans l’hypercontrainte par l’hyperviolence. Des mabouls.


  • Sarko Président !!!................de la mafia UMP.


  • les mots sont importants il serait bon de nommer cet homme par Sarkozy le mis en examen plutôt que Sarkozy le président pour 2017


Afficher les commentaires suivants