Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Conférence de Marion Sigaut

Vannes, le 12 octobre 2013

Le 12 octobre 2013, l’Amicale culturelle libre organisait près de Vannes une journée d’étude sur les réseaux pédocriminels.

Suite à la projection du documentaire Outreau, l’autre vérité de Serge Garde, l’historienne Marion Sigaut est intervenue sur un sujet parallèle : le scandale des pratiques et des disparitions au sein de l’institution de l’Hôpital général (XVIIIe siècle).

Ci-contre, la vidéo en deux parties enregistrée par nos soins de la conférence de Marion Sigaut, suivie des questions du public.

 

Partie 1 :

Partie 2 :

Questions du public :

 

Retrouvez Marion Sigaut sur Kontre Kulture :

Sur l’affaire d’Outreau, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #567741
    le 25/10/2013 par Caroline
    Conférence de Marion Sigaut

    J’adoOore Marion Sigaut !

    Merci à e&r Bretagne pour votre travail, vous êtes formidables !


  • #567757
    le 25/10/2013 par Vive Marion
    Conférence de Marion Sigaut

    Je vote pour une Lettre Ouverte adressée au Pape pour que Marion Sigaut puisse avoir accès aux archives du Vatican concernant la période 1600-1850 en France ?

    Il Doit bien avoir quelques documents en français la bas.
    Il se veut être si gentil, si parfait alors pourquoi le lui demander.

    Un voyage d’étude moyennant une levée de fonds pour elle ?
    Ce devrait pas coûter des millions non plus.

    Enfin voilà l’idée est lancée.

     

  • #567760
    le 25/10/2013 par lo
    Conférence de Marion Sigaut

    Bonjour Marion et merci pour votre travail, on pourrait également se poser la question sur le nombre d’enfants qui sont actuellement arrachés au bras de leur parent ( ase) qui dans 50% des cas ne sont pas justifiées, c’est également le cas au canada !

     

    • #568274
      le 26/10/2013 par Florian Geyer
      Conférence de Marion Sigaut

      Magistrat au parquet général , 32 ans de services , j’ai fait toute ma carrière au parquet dans des tribunaux moyens ou grands dans le Nord Pas de Calais . L’écrasante majorité des cas de viols d’enfants intervient chez les déclassés et les immigrés maghrébins n’y échappent pas . Il n’y a pas seulement l’alcool et la drogue mais aussi un héritage familial et parfois historique sur plusieurs générations , d’abus sexuels et de dépravations banalisées . La propagande libertaire des bobos depuis les années 90 n’a fait qu’amplifier le phénomène auprès des classes populaires . Le "libertinage" à la DSK ou à la POLANSKI , la pédérastie ne sont admises que parmi les bourgeois . Pour le populot , c’est direction la taule et la cour d’assises et il faut voir combien sont sévères les magistrats bobos gauchistes avec ces misérables alors qu’ils prêchent le mariage pour tous et comptent parmi eux nombre d’homosexuels qui n’ont certainement pas fait leur coming out sur tous les aspects de leurs aventures .
      L’exploitation sexuelle des enfants s’inscrit dans la logique de l’idéologie libérale libertaire de la ploutocratie et de ses supporters . La "philosophie" de Sade , un psychopathe portée aux nues par une certaine intelligentsia trouve sa réalisation dans la pédocriminalité et les camps de concentration .


    • #569122
      le 27/10/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Conférence de Marion Sigaut

      @ Florian Geyer

      Il resterait donc quelque magistrat intègre dans "l’institution" la plus misérable et pervertie de ce qui reste de notre Nation ? Si tel est le cas, vous m’en voyez fort aise ! Il ne vous reste plus qu’à laisser votre CV pour "l’après", la règle des quatre C (collusion, compromission, corruption, criminalité) ayant (bien) vécu nous allons devoir passer, et vite, à la règle des quatre D (discernement, diligence, dignité, droiture) et abolir les privilèges de ceux qui portent la robe pour mieux masquer leur frustration d’être aussi insignifiants et mal pourvus.
      Le seul pouvoir du dompteur face au lion est celui de maintenir l’illusion de sa domination, quand la docilité disparaît, la nature reprend ses droits... et le lion peut se repaître d’un juste repas que le fouet agité bien haut ne saurait perturber.


    • #569460
      le 27/10/2013 par Zeorzes Abitbol
      Conférence de Marion Sigaut

      Le tableau dressé par Florian Geyer est d’une réalité des plus marquantes, et l’un des reproches fondamentaux que l’on peut faire à l’oligarchie (tout comme le tableau fait par Zola dans Germinal) est de laisser volontairement des masses effroyables d’individus dans l’abrutissement, l’arriération, la misère sociale et matérielle.
      Pour notre pays, qui a connu récemment une aisance matérielle et un haut standard d’exigence individuelle, le retour à des formes de barbarie et de misère morale aurait très bien pu trouver ses limites dans l’éducation, la formation et l’exemple. Or nos élites sont déliquescentes, corrompues et morbides ; les affaires de pédophilie, de dépravation (Strauss-kahn) de concussion sont le signe même d’appartenance des puissants qui nous gouvernent et nous dominent.
      Cette élite veut un peuple à son image et un vivier où distinguer ses laquais et ses putains.


    • #570036
      le 28/10/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Conférence de Marion Sigaut

      @ Zeorzes Abitbol

      Envisager notre époque comme la manifestation de l’oligarchie ou de la ploutocratie est une erreur, nous avons dépassé ce stade depuis longtemps.
      L’ochlocratie est le pilier de notre existence actuelle et c’est là toute l’astuce. Donner aux crétins le pouvoir de prendre des décisions qui les conduisent à leur perte, et en toute certitude, est la pire perversion que l’esprit humain est capable de produire. Plus besoin de bourreaux, chacun monte à l’échafaud avec la conviction de servir la bonne cause, celle de sa "raison", qui n’est en fait que l’expression de sa propre misère morale et intellectuelle.
      Qui, d’après vous, tirera demain les marrons du feu, quand il s’agira de reconstruire l’humanité sur les cendres de son royaume déchu par la seule responsabilité collective ? Qui sera le peuple de prêtres "élus" car survivants qui viendra nous dire la bonne parole ? Combien de révolutionnaires (appelons-les terroristes ou prophètes pour vous faire plaisir) avant que l’espèce ne finisse par grandir et puisse enfin s’ouvrir à d’autres horizons qui sont scientifiquement à sa portée ?
      Vivre dans ses certidudes ne sauvera personne, seuls ceux qui ont douté un jour ont une chance de trouver le salut demain. Tout est sous nos yeux et bien visible, choisir de ne pas voir n’engage que notre propre responsabilité. Notre malheur, c’est nous-mêmes ! Cracher sur les "élites" psychopathes est stérile tant que que nous ne sommes pas guéris de notre propre médiocrité.


  • #568069
    le 25/10/2013 par Vénus
    Conférence de Marion Sigaut

    Vraiment super intéressant.


  • #568238
    le 26/10/2013 par Vitezef
    Conférence de Marion Sigaut

    Un travail de fourmis et un sens critique remarquable en un mot admirable !


  • #568273
    le 26/10/2013 par faydit
    Conférence de Marion Sigaut

    merci marion,je me suis régalé ! étant entouré de quelques personnes se réclamant des lumieres,vous m’avez donné la possibilité d’argumenter sur ce que représentaient ces gens au sein des institutions.


  • #568281
    le 26/10/2013 par Doudy
    Conférence de Marion Sigaut

    Merci pour votre travail madame Sigaut.
    C’est toujours un grand plaisir de vous écouter nous révéler l’histoire, la vraie.


  • #568586
    le 26/10/2013 par grosdada
    Conférence de Marion Sigaut

    Bonjour,
    Une conférence d’enfer.
    Une mise en perspective sidérante de l’état de faiblesse du pouvoir devant les intérêts de groupe avant la révolution.
    De l’air frais et des neurones en veux tu en voila !! Du travail sur archives !!
    Merci Madame.


  • #568831
    le 26/10/2013 par Jean-Yves L.
    Conférence de Marion Sigaut

    Rien de mieux que de passer une soirée en votre compagnie chère Marion. Merci de faire partager votre érudition et vivement la prochaine ainsi que votre prochain livre.

    Bonne soirée.


  • #568892
    le 27/10/2013 par Le pèlerin gris
    Conférence de Marion Sigaut

    Bonjour à tous

    Alors déjà merci à ER pour la diffusion de cette conférence et surtout un grand merci à Mme Sigaut pour son travail , ses explications .
    j’ai deux enfants en age d"être en fac ,ils n’aiment pas l’histoire mais moi j’adore ça et je me dit que les profs qu’il auront , seront peut-être comme celle de Mme sigaut et que dès qu’il auront une idée autre que le prof ils auront un zéro .


  • #569626
    le 27/10/2013 par Hadrien
    Conférence de Marion Sigaut

    L’indispensable contrôle de l’historiographie académique pour un solide encadrement idéologique ; constance d’une propagande d’Etat omnisciente.
    Et toujours cette condescendance et ces affirmations péremptoires d’une élite intellectuelle pour couvrir les crimes d’une clique mafieuse.
    Chaleureux remerciements à Marion Sigaut et aux équipes d’E&R pour ces instructifs et distrayants éclairages.


  • #569936
    le 28/10/2013 par Poll en
    Conférence de Marion Sigaut

    Voltaire chien de garde des puissants, rien que pour cette approche les conférences et les ouvrages de Marion Sigaut feraient l’effet d’une bombe dans les lycées de France.
    Une certaine littérature nous laisse croire que la perte d’un enfant sous louis XV était vécue moins douloureusement qu’aujourd’hui (Jean Teulé peut-être mais j’ai pas mes bouquins ici).
    Selon Luc Ferry dans "la révolution de l’amour" ce sentiment et en particulier celui que l’on ressent pour nos enfants aurait gagné en intensité, dans nos sociétés modernes occidentales, grâce à la mise en sourdine du caractère collectif des valeurs traditionnelles et religieuses :
    extrait :
    L’amour au moins nous accompagne partout Il suffit d’observer autour de soi ou même, hélas, de se regarder dans la glace, pour voir que ce petit humain que nous sommes n’a rien de si merveilleux que cela, qu’il est souvent médiocre, égoïste et parfois même méchant. Là n’est nullement la sacralisation. Elle tient seulement que, malgré tous ses défauts, l’être humain n’en est pas moins le seul être pour lequel il vaille désormais la peine de prendre le risque de la mort. Et, sans cet amour, dont l’histoire est liée à l’invention de la famille moderne, ce trait d’union de la sympathie n’aurait sans doute jamais eu lieu. Pour prendre une métaphore, qui vaudra mieux peut-être que de plus longs discours, souvenez-vous de ce que Max Weber disait des valeurs sacrificielles de la tradition. Si vous voulez les comprendre, disaitil en substance, pensez au code d’honneur du marin, ce commandant d’un navire qui vient de faire naufrage et qui meurt avec son bateau, quand bien même l’équipage et les passagers auraient été évacués. Pour dire les choses d’une phrase : plus personne aujourd’hui, en Europe, n’est prêt à donner sa vie pour la coque du bateau. Pour les personnes qui sont dessus, en revanche, peut-être, mais pour un morceau de bois ou de ferraille, sûrement pas !
    http://www.lepoint.fr/societe/luc-f...

    Vu sous cet angle c’est sûr...

     

    • #572273
      le 30/10/2013 par pou
      Conférence de Marion Sigaut

      Extrait des lettres de Cicéron à Atticus (VII. 2) :
      Je suis ravi que vous aimiez tant votre chère fille, et que vous reconnaissiez par vous-même que c’est la nature qui nous fait aimer nos enfants. Et certainement, si elle n’y est pour rien, il ne peut y avoir de lien naturel qui unisse l’homme à l’homme ; et alors plus de société dans ce monde.


  • Afficher les commentaires suivants